The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-39%
Le deal à ne pas rater :
Bosch – Jeu d’embouts de vissage et à cliquet 26 pièces à ...
12.59 € 20.75 €
Voir le deal

Burn it
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Connor G. Shepard
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Leader | Expendables
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4270
Sujet: Re: Burn it   Lun 13 Sep 2021 - 22:34
Connor resta embusqué, dans l'attente de quelque chose. D'un mouvement, d'un détail, qui pourrait indiquer qu'enfin Mateo était en sécurité. Mais il était bien incapable de savoir ce qu'il se passait concrètement, et encore plus de deviner ce que les siens vivaient. Proche de ses armes, le blond garda à l’œil la voiture, encore plus quand il entendit du bruit à l'intérieur de l'immeuble. Tout ça n'augurait rien de bon, mais plus encore, il avait l'impression qu'il y avait noté un énorme "piège" sur la devanture du bâtiment. L'impression de se faire prendre pour un con, encore, enfla en lui si fort qu'il eut l'impression d'exploser.

Ce ne fut pas tout. Un autre mouvement, un autre bruit. Dans l'immeuble juste en face, une porte qui grinça. Connor scruta l'immeuble, avisa deux silhouettes, l'impression d'être fixé en retour. Ils avaient visé le mauvais bâtiment à l'évidence, c'était exactement comme il le pressentait. Son sang ne fit qu'un tour, et au lieu de laisser Emmie bien en sécurité dans sa voiture, le blond s'y rendit d'un pas de géant.

Bon, ça suffit, grogna-t-il sèchement en avalant la distance jusque là bas.

Il passa la main sur la poignée, avisa qu'Alex l'avait fermé. Plus encore, qu'elle avait mise en sécurité Emmie. A travers la vitre, la brune le reconnut évidemment immédiatement.

Connor...?! L'appela-t-elle avant de saisir ce qu'il se passait.

Sans doute qu'elle eut l'espoir qu'il la libère. Sans doute. Il fracture la fenêtre du côté conducteur pour faire sauter le verrou et parvint à ouvrir la portière de la brune. Le temps de la saisir brutalement par les cheveux et de l'extirper du véhicule, il la balança au sol. Elle eut un cri de surprise, mais dans l'incapacité de se battre, il eut facilement le dessus sur elle. La confusion se lut sur ses traits, mais sans aucune pitié, le blond retira la sécurité de son glock, visa la tête et appuya sur la détente. Ce fut aussi expéditif que cette détonation. Pour lui, l'instant ne se figea pas. Il referma la portière en dégageant les jambes de la brune, et appuya d'un coup sec sur le klaxon pour prévenir ceux à l'intérieur du bâtiment.

Lui se détourna de la voiture. Il allait trouver les deux silhouettes qu'il avait repérer, et s'occuper de découvrir ce qu'il se tramait.

Spoiler:
 


Si vient l'orage, le tonnerre et la foudre, le cœur solide
reste en vie, mon amour

Revenir en haut Aller en bas  
Daemon Brody
Daemon Brody
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 395
Sujet: Re: Burn it   Lun 13 Sep 2021 - 23:35
L'odeur est aussi saisissante que ce sinistre spectacle qui se déroule dans les longs couloirs de cet immeuble. Une chose est certaine, ce cortège aussi macabre qu'inoffensif n'est pas là par hasard. Les rôdeurs sont là pour éloigner leurs congénères mais surtout pour ralentir et distraire les âmes insouciantes qui auraient la malheureuse idée que de rentrer ici. Tout est savamment orchestré, calculé. Il y a de nombreux pièges, pas réellement mortels mais suffisants pour alerter et surtout affaiblir les intrus.

Roman, en déclenchant ce bruit assourdissant vient d'ouvrir la porte à la suite de ce cortège et, sans le savoir, de donner un signal. Les morts édentés se précipitent dans les escaliers. Si Milow est assez agile pour les éviter et bloquer Alex, ce n'est pas le cas de Daemon qui se retrouve à rouler sur plusieurs marches et finit enseveli sous quelques cadavres ambulants. Il lui faut plusieurs longues secondes avant de s'en défaire et de se relever, non sans avoir des hauts le coeur. Il peste dans sa barbe,  insultant probablement la Terre entière et ses ancêtres.

Pour les plus attentifs, les Expendables peuvent remarquer que tous ces zombies sont des femmes et qu'aucune ne porte de vêtements. Leurs paupières sont arrachées et, sur les plus récentes encore "fraîches", de nombreuses marques constèlent la peau.

Les quatre survivants arrivent tant bien que mal à ce fameux dernier étage où le calme semble être revenue. La porte de l'appartement visé est entrouverte mais aucun bruit ne filtre. En poussant cette porte, c'est un mélange d'odeurs qui émane. De brûlé, d'excréments, de renfermés et de pourritures. Il y a, dans le coin du salon, une petite cage pour chien ouverte. La visite de cet horrible appartement peut commencer quand, tout à coup, une détonation suivie d'un coup de klaxon retentit jusqu'au quatrième étage.

Connor vient de tuer Emmie. C'est dommage car, s'il lui avait laissé finir sa phrase, un certain prénom aurait filtré entre ses lèvres. Les deux petites silhouettes, en le voyant faire, partent en courant. Chacune dans une direction opposée. La première dans une ruelle, la deuxième dans le bâtiment. Elles n'ont pas eu à échanger de mot pour se mettre d'accord  et semblent connaitre particulièrement bien le chemin. Mais avec ce bruit assourdissant, les morts sortent de leur tanière et débarquent de chaque ruelle. Ils sont seize. Et il y a toujours ces deux petites silhouettes en fuite. Ou pas.

Spoiler:
 


The dark is a curse but it only gets worse when they step into the light.
Revenir en haut Aller en bas  
Alex Lockwood
Alex Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras Droit | Expendables
Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 5043
Sujet: Re: Burn it   Mar 14 Sep 2021 - 0:17
Celle qui va pas bien

« Daemon ! Ca va ?! »

Le maçon est tombé sans que je ne sache rien y faire. C’est un cauchemar, un affreux cauchemar… Je sens la main de Milow m’aider a ne pas tomber physiquement mais personne ne peut plus rien pour moi quand je pose les yeux sur ces êtres décharnées qui grognent leurs frustrations.

Des femmes… que des femmes… leurs paupières… leur mâchoire… les marque sur leur corps… Je me recule contre le mur, peinant a retrouver mon calme et incapable d’aller aider qui que ce soir. Si je bouge, je tombe… J’ai peur de reconnaitre un visage, un qui est marqué au fer rouge dans mon esprit encore plus que ce H dans la chair.

C’est presque mécaniquement que je suis les autres, les jambes pas loin de me trahir et une boule affreuse au creux du ventre qui semble grossier et s’alourdir a chaque pas. Quand nous arrivons devant la porte, je suis incapable de parler, trop fébrile, trop terrifié par une certitude : Mateo n’aurait jamais pu survivre aussi longtemps avec ce monstre.

Quand je me rends compte que la porte n’est pas fermée, les larmes perlent déjà, car je sais ce que cela signifie.

« Non… non… pas ca… MATEO !!! MATEO !! »


Comme si je me réveillais d’une torpeur angoissante, je bondis presque dans la pièce sans aucune prudence, avec cette dernière étincelle d’espoir de le retrouver. Je sais que c’est impossible, mais une part de moi n’est plus rationnelle. L’odeur est pire ici que dans cette marée morte et je pose mes yeux partout, cherchant en vain, les traits tant aimés de mon petit frère. Puis, je vois la cage et c’est trop pour moi. Je m’étouffe presque en sanglot en y allant comme si c’était une certitude qu’il avait été là. Je veux croire que ca n’a rien a voir, qu’il n’a jamais été en ce lieu, mais la douleur et le chagrin m’étouffent trop. Les cages a animaux ont trop de sens pour moi après les Divas. Je cherche des yeux les frères Brody…

« Il.. il n’est pas là… il... il... elle a menti...»


Je ne sursaute même pas quand j’entends le coup de feu ou le klaxonne, je reste dans cette pièce, complétement perdue et incapable d’accepter qu’il ne soit pas là ou comprendre ce qui se passe plus bas. Je tremble juste, pas loin d’un etat de choc.  

HRP:
 


Codage par Libella sur Graphiorum


La vie n'a rien de magique
Revenir en haut Aller en bas  
Roman Brody
Roman Brody
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables | Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 300
Sujet: Re: Burn it   Mar 14 Sep 2021 - 23:35


On arrive finalement après nos déboires à monter tous ensemble au dernier étage de cet immeuble qui recèle les pires horreurs qu’il m’ai été donné de voir depuis le début de cette pandémie. Ces voraces, ces femmes, édentées, éborgnée. Quel spectacle infâme. Je n’ose même pas imaginer ce que Matéo a pu subir si la personne qui s’est occupé de ces rôdeurs s’est occupé de lui.

Alors que notre montée est sinueuse, je vois Alex qui s’empresse de rentrer dans la pièce, sans même se méfier de qui pourrait y être et de ce qu’il pourrait lui arriver. Je souffle et lâche un grognement. Je peux comprendre qu’elle soit pressée, mais si elle meurt avant de le retrouver ça n’aura servis à rien. On rentre et le spectacle ici est encore pire que dans les escaliers.

La pièce est vide, dans un coin, une cage, elle aussi vide. Évidemment, je pense que nous nous imaginons tous les horreurs qu’a du vivre le petit frère d’Alex, si tant est qu’il ait été là. Emmie à très bien pu se moquer de nous depuis le début. Qui sait dans quel plan foireux elle a pu décider, dans ses derniers retranchements de nous envoyer. Je décide de rejoindre ce petit bout de femme qui s’effondre. Ne pas savoir c’est souvent pire que de se dire que tout est finis. Être dans l’attente. J’essaie de la soutenir comme je peux « Hé, calme toi, s’il n’est pas là c’est qu’il est surement encore en vie et ça, c’est une bonne nouvelle ok ? Ne t’imagine pas le pire, tu connais Emmie et sa perfidie. Ne perds pas esp… » Mais je n’ai pas le temps de finir ma phrase que nous entendons un coup de feu, suivis d’un coup de klaxon. Merde, Connor et Emmie. Je me relève par instinct et tente d’aller voir ce que ça peut être. Je pose un regard rapide sur Milow, le plus rapide et le plus agile de nous tous « Merde, tu peux allez voir ? Fais attention et va aider Connor s’il a besoin » J’essaie de pas trop être un con qui donne des ordres, mais en toute logique, il est le plus apte pour cette mission.

Je continue de regarder dans cette pièce, dans l’espoir de trouver un quelconque indice qui nous pourrait nous aiguiller sur qui était là et sur ce qu’il s’est passé. Après quelques minutes, je tombe sur un morceau de papier ou des noms sont griffonner dessus. En y prêtant un peu plus attention, je comprend que ce sont les noms des membres des Expendables, dont celui de Chester, à côté duquel trône une croix magnifique, signe incontesté de sa mort. A coté de celui d'Alex, le mot traitresse. Un peu plus bas sur la feuille, je lis un SEAHAWK écrit en lettre majuscule et barré à plusieurs reprises. De très nombreuses reprises même, un acharnement sur ce mot à été clairement fait « J’pense qu’on est sur la liste de mort de quelqu’un … » que je lâche finalement avant de donner le papier à Daemon.

Je continue alors de fouiller les affaires, je tombe sur des dessins d’enfants. Si au départ cela peut être rassurant, vu ce qu’il y est dessiné, je comprend rapidement que Matéo à du vivre ici un enfer. Si tant est qu’il est l’enfant qui a fait ces dessins. Mes doutes malheureusement se confirme quand je capte qu’il s’agit d’un enfant avec le mot « Moi » marqué au-dessus. Une autre personne, au-dessus de l’enfant tient un fouet et porte un masque effrayant. Il est nommé « La bête ». Mais ce qui me choque c’est la jeune femme qui semble se tenir à l’arrière, souriante. J’y découvre alors avec horreur le prénom d’Alex inscrit à ses côtés « Seigneur Dieu » que je souffle entre mes dents.

Je jette un regard vers la jeune femme toujours proscrite dans sa position. Je regarde Daemon, lui fait un signe discret de venir me voir. Je ne peux pas lui montrer ça. Pas maintenant. Je tends le dessin à mon frère « On a un problème » que je lui indique juste.

Enfin, après une nouvelle fouille, je découvre des affaires qui appartiennent à des adultes. Des vêtements, bien trop grand pour un enfant et une lecture inapproprié pour un jeune de l’age de Matéo et d’autres petits bibelots. Je ne reconnais pas toutes ces affaires, mais je suis sur que c’est une piste. Il faut que l’on étudie ça plus en profondeur. Je regarde à nouveau Daemon, puis Alex cette fois-ci « Vous reconnaissez ces affaires ? Ça vous dit quelque chose ? »


HRP:
 



The smarter you get
The less you speak

Revenir en haut Aller en bas  
Milow V. Lewis
Milow V. Lewis
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1837
Sujet: Re: Burn it   Mar 14 Sep 2021 - 23:50
Ils étaient nus. Ou plutôt, elles étaient nues. Sans paupière. Malgré lui, Milow réalisa, et eut un air réellement écoeuré en constatant qu'il avait touché la poitrine tuméfiée de l'une d'elle en la repoussant. Putain … quelles tortures avaient-elles endurées avant de se retrouver comme ça ?

Le quatuor finit par rejoindre le fameux étage, pour comprendre qu'ils ne sont pas au bout de leur peine. Aussitôt, Milow observe autour de lui, les sens en alerte, les poils de ses bras dressés comme un chat sauvage. Il sursauta brusquement au coup de feu, darda immédiatement son regard sur Daemon, puis sur Roman. Retenant son souffle.

Ce qui devait être une mission de discrétion se changeait en quelque chose qu'il n'aimait pas du tout. Le klaxon en prime ne l'aida pas à redescendre, et encore moins la panique d'Alex. L'adrénaline avait fusé dans ses veines, prêt à le propulser au-dehors sans plus de cérémonie.

La demande tomba des lèvres de Roman. Hochant la tête, Milow s'apprêta à partir mais attrapa fermement le poignet de son aîné, exhibant son sifflet de l'autre.

Un coup long : rôdeurs. Deux coups : humains. Trois coups courts : besoin d'aide immédiate. Si je siffle en continue, c'est que j'vois une merde arriver vers vous.

Il s'assurra qu'il avait compris avant de prendre le chemin en sens inverse sans perdre une seconde de plus, évitant au mieux les cadavres ambulants et rejoignant l'extérieur en deux deux … pour tomber sur le cadavre d'Emmie.

Putain …

Il se redressa, regarda autour de lui, à la recherche du sportif, juste à temps pour le voir s'engouffrer dans un bâtiment.

Connor !

Mais il s'arrêta en remarquant des silhouettes se détacher des ruelles, attirées par le bruit. Aussitôt, il porta le sifflet à sa bouche, mais ne souffla pas dedans. Pas de suite, pas là, face aux bâtiments. Il fallait qu'il s'éloigne pour ne pas les faire entrer et coincer les autres.

Il prit une grande inspiration en commençant à courir là où il n'y en avait pas. À une distance assez raisonnable, il siffla alors, un grand et long coup. Son but serait de contourner le coin pour trouver une autre entrée à l'immeuble où était entré Connor.


✖️"I don't Wanna end it but I will" ✖️
Awards <3:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Connor G. Shepard
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Leader | Expendables
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4270
Sujet: Re: Burn it   Mer 15 Sep 2021 - 0:08
Ce fut une décision efficace qui le poussa à partir à la recherche de la silhouette dans le batiment. Pas faute de réfléchir plus loin, Connor devait être réactif pour trouver cette personne - jeune personne même - et pouvoir l'interroger. Sur sa présence ici, sur les raisons de tout ça. Peut-être savait-elle des choses. Et ce fut comme une balle de fusil qu'il partit, tout droit, sans s'arrêter. Son allure lui permit de mettre de la distance avec les morts qui se ramenaient, mais surtout de rattraper une jeune garçon qu'il saisit sans peine par la taille. L'enfant - parce qu'il s'agissait d'un enfant - était évidemment agité et tenta de se libérer de lui :

Hey, hey, calme-toi ! Ordonna Connor en plaquant une main contre sa bouche pour l'empêcher de crier. J'vais rien te faire, rien du tout, lui promit-il en le reposant doucement au sol. Sans le libérer forcément, l'homme tâcha de se montrer doux. Difficile pour lui qui, avec sa silhouette imposante, donnait surtout l'impression d'être un rustre sans pareil.

Ils n'avaient qu'un bref instant pour faire le point. Lui parler ? Ici ? Il valait mieux remettre ça à plus tard. Mais le garçon semblait s'inquiéter pour un autre détail. Connor suivit son regard et avisa longuement :

C'est quoi ça ? Demanda-t-il en saisissant, plus loin, un classeur avec le nom de Mateo dessus. Le feuilleter ? Connor l'ouvrit, avisa des cartes de baseball et de traces de sang aussi. Son coeur s'emballa. L'impression d'être à la fois si proche et si loin de la résolution de mois de recherches. Mais ils n'étaient pas au bout de leur peine. Tu sais quoi, on voit ça plus tard, on peut pas rester là, souffla-t-il en se tournant vers le gosse.

Le temps de fourrer ça dans son sac à dos qu'il passa devant lui :

T'étais pas seul, pas vrai ? On peut trouver la personne qui était avec toi, lui proposa-t-il simplement. Il se baissa et fit signe à l'envers de s'approcher : Grimpe, je vais courir plus vite que toi, le temps pour ce dernier de lui faire confiance, de s'agripper à ses épaules quand lui passa un bras sous lui, de s'arranger avec son sac à dos, il n'avait plus une minute à perdre.


Si vient l'orage, le tonnerre et la foudre, le cœur solide
reste en vie, mon amour

Revenir en haut Aller en bas  
Daemon Brody
Daemon Brody
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 395
Sujet: Re: Burn it   Mer 15 Sep 2021 - 1:19
- Ça va, ça va grommela-t-il un peu sèchement en roulant ses épaules vers l'arrière.

Sa main vint masser brièvement son épaule endolorie. En réalité non, ça n'allait pas. La douleur irradiait le dos de Daemon après cette chute dans les escaliers mais ce n'était pas important. Il allait devoir faire avec, à défaut de pouvoir faire sans. Tant bien que mal, il tentait de ne pas regarder ce qui restait de ces pauvres femmes. Il déglutit à de nombreuses reprises mais une fois arrivé au dernier étage, ce fût comme si son cerveau effaça d'un coup les horreurs d'en bas. Son esprit était focalisé sur Mateo. Sur ce petit bambin qu'il n'avait pas réussi à protéger, malgré la promesse qu'il lui avait faite dans sa cage.  D'instinct, il s'engouffra dans cet appartement sordide.

La cage pour chien lui arracha un frisson qu'il ne put réfréner, faisant rejaillir tous ses souvenirs qu'il tâchait d'enfouir au plus profond de lui depuis des mois. Son regard presque abattu se releva vers Alex, qui semblait craquer. Roman essaya de la rassurer avant qu'un bruit assourdissant ne retentisse, suivi d'un coup de klaxon. Le maçon adressa un signe de tête au jeune Milow alors que sa main cherchait déjà celle d'Alex, pour la serrer furtivement. Un trop simple geste, parce qu'aucun mot ne lui venait à cet instant.

Puis ses yeux se posèrent sur un objet plus que familier, à côté duquel traînait un petit paquet où les mots "pour Alex" étaient écrits. Daemon se pencha, non sans grimacer, pour ramasser les objets.

- Alex... Je crois qu'il était bien là dit il en lui montrant la balle qu'il avait fabriqué pour Mateo avec des élastiques.

Il garda le petit paquet en main alors que Roman lui tendit deux papiers. Le premier, il le détailla rapidement. La personne tenait visiblement un registre de leur groupe. Le deuxième, en revanche, lui glaça le sang.

- Ça ressemble à son écriture murmura-t-il à l'attention de son grand frère

Les mains presque tremblantes, le maçon commença à déballer le paquet qu'il tenait mais Roman les interpella. Il se rapprocha avant de s'accroupir devant ce tas d'affaires. Les sourcils froncés, Daemon fouilla dans sa mémoire. Ce n'était pas possible...

- Alex ! lâcha-t-il un peu trop fort c'est... je suis pas fou, ça ressemble aux affaires d'Alan?

Il avait presque murmuré ce prénom, se souvenant des terreurs nocturnes d'Alex sur cet homme. Il se redressa presque d'un bond et, nerveusement, son pied partit donner un coup brutal dans cette cage qui percuta le mur, pestant un " putain" entre ses dents. Il déchira brusquement le papier sous ses doigts et lorsque ses yeux se posèrent sur ce qu'il contenait, un cri de dégoût lui échappa, lâchant par réflexe le paquet.

- C'est un putain cauchemar!

Au sol, dans ce papier, il y avait une langue. Une véritable langue.

Spoiler:
 


The dark is a curse but it only gets worse when they step into the light.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Burn it   
Revenir en haut Aller en bas  
- Burn it -
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: