The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-20%
Le deal à ne pas rater :
Super Mario 3D-All Stars – Jeu Nintendo Switch
35.99 € 44.99 €
Voir le deal

Copilote [William et Adrienne]
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Adrienne De Castel
Adrienne De Castel
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 481
Sujet: Copilote [William et Adrienne]   Dim 22 Aoû 2021 - 21:18
Le revêtement des ailes du Corsair est brûlant, alors même qu’il est à l’abris de la morsure du soleil. Je retire ma main de celui-ci avant de me brûler et je m’adresse ensuite à mon mécanicien : « Je jure devant qui tu veux Crowfield que je tuerai pour de la pluie. » Lui aussi semble soucieux de la température, il a passé une large partie de la matinée à regarder les durites en caoutchouc afin de vérifier leur état. Mais si ça suffisait… June m’a avertis plus tôt dans la journée que nous allions bientôt lancer une mission de grande ampleur et que pour une fois, j’aurai une place bien plus prépondérante que d’être un simple taxi volant : « Il faut être prêt pour la prochaine mission, révision complète du moteurs, des circuits et des armes. »

Pas question de laisser quoi que ce soit au hasard, j’exige de moi-même le meilleur et il en va de même pour mon avion. Des vies dépendront de nous et un échec de ma part aura de lourdes conséquences : « On a du travail, je vais chercher de l’eau. » Je saute alors de l’aile pour rejoindre la maison. J’en profite pour retirer mon haut et rester uniquement en brassière de sport, il fait assez chaud comme ça et Crownfield est un professionnel. Mais alors que je passe la porte de la maison, je constate qu’elle est entre-ouverte.

J’entre sur mes gardes, craignant une mauvaise blague de la part de cette vermine de Zelda. Mais n’ais-je pas une surprise quand je vois un homme qui se tient dans le salon. Il est plutôt d’une bonne stature, grand, élégant, oserais-je dire qu’il est plutôt bel homme. Mais cela ne réponds pas à la question que je me pose. Que fait-il sur mon territoire, dans mon hangar. Je ne crois pas l’y avoir invité et je ne le connais pas… Un New Eden ? Peu probable, il semblait m’attendre et il me semble néanmoins le connaitre très vaguement : « Je peux vous aider ? C’est une zone réservée. » En d’autre terme, s’il n’a rien à faire d’utile ici, il peut dégager rapidement, je n’ai pas de temps à perdre avec un touriste ou un rampant quelconque qui vient me demander comment vol un avion.


Dans les airs, une machine cesse  d'être un assemblage  mécanique

Elle s'anime et exprime , le tempérament du pilote.

KoalaVolant
Revenir en haut Aller en bas  
William Bélanger
William Bélanger
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 435
Sujet: Re: Copilote [William et Adrienne]   Mer 25 Aoû 2021 - 23:59
William s’était finalement décidé – Maeve lui avait donné le feu vert, son dos allait mieux, et il savait quoi faire, ou plutôt quoi ne pas faire, s’il en souffrait. Et, même s’il devait ne pas exagérer, il se sentait bien mieux. Il avait pu utiliser son fusil au stand de tir, sans douleur, et avait pu faire quelques exercices qui, pas si longtemps auparavant, lui auraient infligé une douleur atroce. Bref : il ne serait jamais aussi prêt qu’aujourd’hui, et pas dans de meilleures conditions. S’il n’y allait pas maintenant, il n’aurait probablement jamais plus l’audace d’y aller – et il louperait une opportunité de faire l’une des rares choses qu’il aimait réellement. En plus de s’en vouloir s’il ne sautait pas sur l’occasion.

C’était donc boosté à bloc, particulièrement confiant, qu’il s’était rendu en direction de l’aérodrome réhabilité et remis en état, qui abritait de beaux bijoux. Probablement les plus beaux qu’il lui serait donné de voir, par ces temps. Mais pour lui qui ne s’attendait pas à revoir un hélicoptère – ou un avion, même si le premier avait sa préférence – en vol, c’était un cadeau inestimable, et un trésor précieux à chérir et à chouchouter. C’est sûrement la raison pour laquelle il restait un moment à observer les différents engins, de loin, avant de s’avancer pour se présenter, et faire sa demande.

Il s’avança donc jusqu’au bâtiment sous lequel il décida de s’abriter. Après tout, ils semblaient affairés, et il ne serait guère judicieux pour lui de les interrompre, ou de cuire en plein soleil. Même s’il doutait du bien fondé de se trouver ici sans y avoir été invité. Il n’eut guère longtemps à attendre – c’était comme si la pilote avait senti qu’un intrus patientait dans le salon, car elle partit dans sa direction à peine quelques minutes après qu’il y soit arrivé. Suivant son avancée des yeux, il s’avança légèrement à sa portée, lui tendant la main, prenant la parole dans leur langue natale à tous les deux – même si son accent pouvait heurter la française. Il s’efforçait au maximum de le diminuer, pour qu’elle puisse malgré tout le comprendre. « Mes excuses, madame de Castel, je pensais que je vous trouverai plus facilement ici. Je ne vais pas y aller par quatre chemins : j’étais pilote avant tout ça, et je voudrai rejoindre votre équipe. » Vu le ton qu’elle avait employé, et sa réaction, elle aurait eu tôt fait de le mettre dehors, s’il n’avait pas une excellente raison d’être ici.


WE ARE SOLDIERS
Copilote [William et Adrienne] Helico1 It's time to strap our boots on
This is a perfect day to die
Wipe the blood out of our eyes
In this life there's no surrender Copilote [William et Adrienne] Helico2
Revenir en haut Aller en bas  
Adrienne De Castel
Adrienne De Castel
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 481
Sujet: Re: Copilote [William et Adrienne]   Jeu 26 Aoû 2021 - 22:30
« Adrienne, Adrienne de Castel. Madame c’était ma mère. »Ma réponse est cassante, mais d’un autre côté, je suis heureuse. Une surprise, une bonne à n’en pas douter, quand il m’annonce but en blanc qu’il est pilote. J’apprécie la façon direct qu’il a de me l’annoncer, mais je le trouve fort avare en informations alors qu’il m’explique cela. Je le contourne donc sans un mot pour aller chercher les bouteilles d’eau dans le réfrigérateur : « Un pilote. Vraiment ? » Je devrais être en train de sauter de joie, un homme qui annonce être un pilote pré-apocalyptique, c’est une occasion que jamais je n’aurai cru possible.

Je m’avance à son niveau et je plisse les yeux, cherchant à deviner une quelconque émotion dans ses yeux, savoir s’il est en train de me mentir. Je le juge et sans aucun remords : « Etes vous réellement un pilote ou bien vous appartenez à cette race indigne qui accumule péniblement cinquante heures sur un ULM et qui ose se comparer à moi ? » Mes paroles sont dures mais je peux me permettre quand, comme moi, on est titulaire de milliers d’heures de vol. Puis je m’en détourne pour revenir vers la porte, ce n’est pas que je ne suis pas intéressé, bien au contraire et je ne manque pas de lui faire savoir : « Je vous serez grés de me parler de votre expérience alors, même si je serais tenté de dire que vous êtes un pilote civil. Donc, voilure tournante ou fixe ? Combien d’heures de vol et sur quel modèle ? Dans quelle condition également. »

Cela fait beaucoup de questions, mais tant pis pour lui, il sera en mesure d’y répondre si tant est qu’il est réellement un pilote et non pas un charlatan de bas étage : « Répondez à ça en me suivant, nous sommes en pleine révision du Corsair, nous allons bientôt avoir une mission. » Il pourra peut-être se montrer utile quand il faudra changer une durite quelconque.

En dépit de mon accueil quelques peu frais, je cherche déjà à mettre en place un plan pour l’intégrer dans la liste de mes pilotes. Mes pilotes, une exagération mais qu’importe. Une fois sous la toile qui nous sert de hangar, je lui pose une dernière question, car il n’a pas daigné me donner directement cette information : « Soyez aussi aimable, donnez-moi votre nom que diable. »


Dans les airs, une machine cesse  d'être un assemblage  mécanique

Elle s'anime et exprime , le tempérament du pilote.

KoalaVolant
Revenir en haut Aller en bas  
William Bélanger
William Bélanger
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 435
Sujet: Re: Copilote [William et Adrienne]   Mer 1 Sep 2021 - 13:40
Arquant un sourcil, il retint un sourire à sa réplique. Était-elle comme toutes ces femmes qu’il avait l’habitude de fréquenter, à ne pas vouloir vieillir et donc à ne pas tolérer d’être appelées madame ? Quoi que, aucune des femmes de son entourage n’était aussi franche. Elles auraient probablement dit qu’elles ne répondaient à l’appellation « madame » que quand elles porteraient le nom de leur futur mari. « Depuis près de 20 ans. » Si l’on omettait les années d’inactivité depuis l’apocalypse, du moins.

Il attendit qu’elle revienne vers lui, avant de poursuivre – sans qu’elle ne lui en laisse le temps, alors qu’elle se montrait directe, et désagréable aussi, en demandant plus de précisions. Mais s’il devait passer par là et subir ça pour avoir la chance de remonter dans un hélicoptère en étant aux commandes, il était prêt à l’endurer. Il avait l’habitude de prendre sur lui pour composer avec les personnes désagréables. Elle demandait quand même des questions très précises.

Partant donc à sa suite vers le Corsair, serrant brièvement les points alors qu’elle lui parlait d’une mission à laquelle il ne participerait vraisemblablement pas, du fait de ses blessures récentes et de son inactivité forcée pendant plusieurs mois, il prit donc la parole en marchant d’un bon pas après elle. « J’ai commencé en pilote civil auprès des canyons, pour divertir les touristes. » Sa voix était dénuée de tout intérêt en racontant ça, mais elle s’anima alors qu’il poursuivait. « J’ai rapidement démissionné, pour être formé pour travailler en tant que pilote secouriste, et pour travailler auprès d’ONG, pendant huit ans. On pilotait les hélicoptères auxquels on pouvait avoir accès, selon les ONG. C’était parfois des dons, parfois des achats avec les dons monétaires. J’ai principalement volé sur des Bell 206, des Long Ranger, et des AS350. Voilure tournante donc. »

Allait-il pouvoir se joindre à elle, pour la révision ? Peut-être pourrait-il faire davantage ses preuves comme ça. Peut-être. « Les conditions variaient selon les pays, mais elles n’étaient jamais optimales : j’acheminais souvent là-bas des professionnels en urgence. Des médecins, souvent. Après des tremblements de terre, des tsunamis, des ouragans… Parfois dans des pays en guerre, ce qui complique encore plus les choses. » Il n’y avait de toute façon pas de réponses toutes faites à ses questions, si ? William ne savait pas ce qu’elle attendait, mais il n’avait pas à avoir honte de son expérience. Qu’elle ait une haute opinion de sa propre expérience à elle ne diminuait en rien celle du Québécois.

« William Bélanger. » Son accent québécois ressortait toujours, quand il prononçait son nom de famille, malgré les années qui passaient, et son absence d’accent quand il parlait anglais. Elle n’aurait pas grand doute concernant ses origines – mais en réalité, quelle importance cela avait-il encore ? Il la savait française – si son nom ne la trahissait pas, Zelda le lui aurait appris – et probablement fière de l’être, s’il se fiait aux réactions de l’adolescente, même si elles étaient à prendre avec des pincettes, vu son caractère… affirmé.


WE ARE SOLDIERS
Copilote [William et Adrienne] Helico1 It's time to strap our boots on
This is a perfect day to die
Wipe the blood out of our eyes
In this life there's no surrender Copilote [William et Adrienne] Helico2
Revenir en haut Aller en bas  
Adrienne De Castel
Adrienne De Castel
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 481
Sujet: Re: Copilote [William et Adrienne]   Jeu 2 Sep 2021 - 12:26
« Du civil donc. J’aurai apprécié quelqu’un avec une expérience militaire, qui me fait en partie défaut. » Ce n’est pas un reproche que je lui adresse personnellement, un simple regret général car : « Mais le CV est impressionnant, je ne peux le nier. » J’apprécie beaucoup d’entendre ce qu’il me dit, il est chevronné et il sait de quoi il parle, j’aime beaucoup et quand il me donne son patronyme, j’ai un grand sourire qui me vient :

« Vous êtes Québécois ? Un tel accent ne se manque pas. A en juger le mien, vous vous doutez que je ne suis pas américaine et que mon français est pour ainsi dire à la mesure de mes compétences.» C’est arrogant ? Mais qu’importe, je suis en présence d’un pilote et d’un francophone, je peux me permettre ce genre de comportement et, de plus, ce n’est pas comme si je n’avais rien derrière pour étayer mes dires : « Pour ma part, je suis également du civil, je me prédestinais à une carrière dans la chasse, mais j’ai eu un accident quelques semaines avant d’intégrer l’académie. Fracture du dos, entre autre. Alors j’ai été contrait de me reconvertir dans le privé, instructrice dans un petit aérodrome avant de m’initier à la voltige. »

Je lui épargne mon séjour en russie et mes divers exploits pour passer directement à la fin de l’histoire : « Puis immigré ici pour faire des shows et pour tenir une entreprise avec mon défunt compagnon. » Voilà qui est largement suffisant pour le moment. Je me glisse sur une des ailes du corsair et je m’assoie, les jambes pendantes dans le vide, l’invitant à me rejoindre : « Autant dire, je n’ai piloté que des avions léger et peu puissant. Nous avons donc un point commun. Vos compétences vont cependant nous êtes très utiles, nous manquons de pilotes chevronnés. Sucre est doué, mais il est seul pour des appareils demandant deux pilotes. »

Je suspends d’ailleurs ma parole quand Crownfield passe la tête de sous le moteur pour me regarder d’un air noir. Voilà que j’ai arrêté de l’aider pour discuter avec William, mais qu’importe : « Nous avons un Blackhawk et un Bell Cobra. Je gage que vous serez intéressé par l’idée de pouvoir en piloter un. » Idéalement le Blackhawk, moins exigeant dans son utilisation et plus à même d’effectuer les missions dont William a l’expérience.


Dans les airs, une machine cesse  d'être un assemblage  mécanique

Elle s'anime et exprime , le tempérament du pilote.

KoalaVolant
Revenir en haut Aller en bas  
William Bélanger
William Bélanger
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 435
Sujet: Re: Copilote [William et Adrienne]   Dim 5 Sep 2021 - 21:04
Il la regardait sans détourner le regard, attendant son approbation – ou sa déception. Sans avoir ni l’un ni l’autre, quoi qu’elle ne nie pas l’intérêt de ses compétences. Peu importait : il était certes assez fier de son parcours, ou le jugeait du moins digne de l’intérêt des autres et prompt à attirer leur attention et leurs compliments. C’était après tout pour cultiver cette image de bon samaritain qu’il s’était en premier lieu engagé auprès d’ONG – et parce qu’il en avait marre de servir de distraction à des touristes, aussi. « Et je suis prêt à mettre mes compétences à votre service – et au service de tous les habitants de l’île, bien sûr. » Mais il savait bien qu’elle gérait tout ça, et qu’il devrait lui en répondre. Et probablement aux autres responsables, évidemment. « Mais si je n’ai pas d’expérience militaire en vol, ou militaire quand les rôdeurs ne nous avaient pas envahis, j’en ai un peu, ici. Je fais partie des soldats aptes à défendre le camp, depuis cinq ans maintenant. Si l’on omet les derniers mois, des suites d’une blessure au dos. » Bon, ce n’était pas exactement ce qu’elle voulait, mais c’était mieux que rien.

Il sourit malgré tout en retour, à l’image de celui qui ornait le visage de la française. « Le mien aussi, même si mon accent doit vous paraître très prononcé, en comparaison du vôtre. » Ce n’était pas la première française qu’il rencontrait, ni la première qui le lui dirait – même si bien des gens avaient un très fort accent en parlant français. Y compris dans son propre pays. Et concernant les talents de l’un ou de l’autre… Ils ne pourraient le découvrir qu’en travaillant conjointement. « A la voltige ? C’est impressionnant. J’ai toujours été curieux à ce sujet, même si je n’ai jamais vraiment eu l’occasion de tenter. Si j’ai l’occasion de vous voir à l’œuvre, un jour… » Il était bien conscient qu’elle ne ferait pas décoller un engin uniquement pour ça, mais si elle était en mesure de le lui montrer en parallèle d’un autre décollage… Oui, il apprécierait réellement. « Si l’occasion se présente, évidemment. »

Il arqua un sourcil, en entendant ce qui l’avait amenée en Amérique. S’était-elle satisfaite longtemps de faire des shows ? Bien sûr, lui aussi l’avait fait pendant un temps mais… ça n’avait jamais été assez à ses yeux, et certainement pas représentatif de la beauté de l’aviation. Mais peut-être n’avait-elle pas eu le choix, contrairement à lui. Et, il le savait pertinemment, la richesse de sa famille lui avait ouvert bien des portes. « Nous avons tous subi notre lot de pertes, mais j’en suis désolé pour vous. » Une formule qui pouvait paraître creuse, qui l’était probablement un peu, mais il savait ce que ça signifiait de faire le deuil d’une relation – quand bien même la sienne n’avait jamais atteint les attentes qu’il en avait – et savait aussi à quel point ça pouvait être dur. Même s’il avait eu la chance de ne pas trop pouvoir y penser, ayant enchaîné les missions à l’étranger à cette époque.

Il la suivit sans hésiter sur l’avion, veillant à ne pas faire de faux mouvements au risque de s’attirer l’ire de Maeve. « Sucre ? » Il ne connaissait pas l’homme – hormis de nom et de loin. Mais il serait ravi de voler à ses côtés. Regardant brièvement l’homme sous le Corsair, il reposa ses yeux sur Adrienne. « Je le sais. Je les ai observés, de loin. Avant de pouvoir être déclaré apte à voler par Maeve Wheelan. Et je serai plus que ravi à l’idée d’en piloter, oui. Mis à part le fait que je sois là pour ça, ça me manque. Alors si je peux être utile... » Et il pouvait l’être, il le savait.


WE ARE SOLDIERS
Copilote [William et Adrienne] Helico1 It's time to strap our boots on
This is a perfect day to die
Wipe the blood out of our eyes
In this life there's no surrender Copilote [William et Adrienne] Helico2
Revenir en haut Aller en bas  
Adrienne De Castel
Adrienne De Castel
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 481
Sujet: Re: Copilote [William et Adrienne]   Lun 6 Sep 2021 - 22:18
Sauf mention contraire, tous les dialogues sont maintenant en français.
William me fait son CV et je l’écoute d’un air décontracté, grimaçant cependant quand il me dit pourquoi il ne s’est jamais manifesté plus tôt pour l’aérodrome, alors même que nous aurions eu besoin de lui plus tôt à n’en pas douter. Mais… d’un autre côté, son infirmité m’a permis de m’installer et de mener cet aérodrome comme je l’entendais. Je lui souris, compatissante en disant :
« Une blessure au dos, cela nous fera un autre point commun alors. » Souligna Adrienne, elle pouvait sans peine comprendre la douleur que d’être trahit par son propre corps et de ne plus pouvoir rien faire… simplement contempler le ciel et espérer le retrouver un jour ou l’autre. Il mentionne l’espoir d’un jour voler avec moi, c’est une évidence à mes yeux : « Nous irons certainement voler ensemble en effet. » Je dois savoir s’il est un pilote qui en a, qui est courageux, qui sait aller jusqu’aux limites de son corps et de sa machine pour en tirer le meilleur partis et j’ajoute à ses condoléances : « Je suis deux fois veuve, ne vous excusez pas de ça William. Concentrons-nous plutôt sur notre avenir. »

Bastien et Daniel comprendraient très certainement que je veuilles en apprendre plus, que je souhaite aller de l’avant, même s’ils ont toujours une part importante dans mon esprit. Je lève les yeux vers le toit de notre hangar et j’émets quelques hypothèses :

« Au vu de votre expérience, ce que vous m’en avez dis, je serais plus enclin à vous confier les commandes du Blackhawk, car ce serait des missions de transport, de dépôt sur points chaud, de sauvetage éventuellement, vous en comprenez la logique. » Il a déjà une large expérience dans ce domaine et une fois sa machine prise en main, il sera rapidement exploitable. June sera très satisfaite de ça, je n’en doute pas un seul instant : « Sucre était dans l’armée de l’air, je pensais lui confier les missions aux commandes du Cobra. » Je raisonne en terme d’efficacité, de rapidité à être apte à une mission et à ce sujet : « Vous avez déjà piloté un avion ? » Il pourrait aussi faire quelques missions à bord du Mudry en cas de besoin. Je l’espère du moins.


Dans les airs, une machine cesse  d'être un assemblage  mécanique

Elle s'anime et exprime , le tempérament du pilote.

KoalaVolant
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Copilote [William et Adrienne]   
Revenir en haut Aller en bas  
- Copilote [William et Adrienne] -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: