The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-40%
Le deal à ne pas rater :
Grosse promo sur les Baskets Nike Air Max 2090
89.98 € 149.99 €
Voir le deal

It takes a lot to know a human
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Layla Jones
Layla Jones
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 784
Sujet: Re: It takes a lot to know a human   Lun 23 Aoû 2021 - 19:14

Voilà que la chirurgienne perdait son sang-froid en plus du reste. Décidément cette rencontre s’envenimait de seconde en seconde, laissant un goût acide en bouche à l’Anglaise grandement déçue par le comportement de celle qu’elle considérait comme une paire jusqu’ici. La grossièreté de cette dernière exigence qui lui était lancée au visage était de trop. L’intendante s’apprêtait tout simplement à se lever de son siège et à quitter ce bureau sans un mot, mais le rouge qui monta aux joues de son ainée lui prouvait qu’elle avait gagné cette joute sans même lui reprocher sans manque de civilité.

Des excuses lui étaient adressées et Layla acceptait intérieurement de prendre sur elle cette fois. Cette toute petite fois. La situation et les derniers événements dans la vie de Mrs Wheelan étaient atténuants. Elles ne se connaissaient que très peu, mais Layla l’avait vu sous bien plus de pression auparavant, savoir garder son sang-froid et son pragmatisme. Cette perte de… contrôle n’était pas caractéristique de ce qu’elle connaissait de cette femme. De ce qu’on lui avait rapporté jusqu’ici non plus. Un retour trop précipité au travail ? Une sensibilité encore trop présente ? L’Anglaise avait des oreilles partout et elle s’était informée régulièrement quant à l’état de la chirurgienne. Si elle était tout à fait franche, elle avait une certaine amicalité envers cette dernière et ces prises de nouvelles n’avaient pas été simplement afin de s’organiser sans la responsable du dispensaire ou pour savoir si le vaccin fonctionnait correctement.

- Je vous estime, Mrs Wheelan. Beaucoup. C’est pourquoi je suis ici et que je n’ai posé aucun geste envers votre personnel. Je ne souhaite pas outrepasser votre autorité, mais me reposer dessus plutôt, en égal. J’ouvrais un dialogue pour vous offrir des suggestions, rien de plus. Elle précisait simplement la portée de son emploi également, de son rôle. S’il était nécessaire de le faire, mais seulement si cela concernait les réserves de leurs communautés et que le responsable n’était pas apte ou présent, l’intendante s’occuperait de faire la loi. Levez-vous, il est temps de sortir de ce bureau. Ordonnait Layla à sa vis-à-vis. Vous avez besoin de vous détendre et certainement pas de vous prendre la tête avec moi.

Quittant son siège, la jolie brune allait ouvrir la porte dudit bureau tout en invitant son ainée à la suivre.


A wolf in sheep's clothing.
Revenir en haut Aller en bas  
Maeve Wheelan
Maeve Wheelan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 793
Sujet: Re: It takes a lot to know a human   Lun 23 Aoû 2021 - 20:48
Un brin honteuse, la chirurgienne laisse un long soupir franchir ses lèvres, si peu encline à retomber si rapidement dans ses anciens travers. Ceux que l’impulsivité régissait en maître et lui faisait regretter certaines paroles, certaines actions. Ceux qui se prétention portait haut et court. Elle avait eu droit à une seconde chance, là où des millions de gens avaient péri ou continuaient de déambuler là, en-dehors des remparts de Fort Ward, sans but autre que celui de mordre. Elle n’était pas morte, et si elle avait erré plusieurs semaines durant entre les murs de sa demeure, se refusant à affronter les autres, elle n’était pas devenue l’une de ces choses. Depuis, la quadragénaire s’était promis de profiter de chaque opportunité, sans s’imposer un code d’honneur qui l’avait trop longtemps emprisonné dans des barrières invisibles.

Accusant le coup de sa propre bêtise, Maeve ne rêve que de rentrer pour tenter d’oublier sa perte de self control. Ça ne lui ressemble pas, ou peut-être que ça la représente finalement trop bien. Malgré les efforts, il lui était encore difficile de jongler entre le masque fade du toubib et la femme qui s’était découvert sur le tard.

Alors quand Layla met fin au débat dans une retenue qui lui est propre, trouvant tout de même le recul de lui adresser un compliment ou deux, elle sent le poids sur ses épaules s’alléger un peu. À défaut de se faire de nouveaux amis, au moins ne s’était pas fait une nouvelle ennemie. C’est qu’elle commençait à comprendre une certaine part de la réputation de la britannique. Non pas que la doc ait pour habitude de juger sans connaître ou sur le seul avis d’un tiers, mais il fallait reconnaître que sa vis-à-vis possédait un certain mordant.

Si bien que quand l’ordre fuse à son intention, il lui faut revenir pleinement à la réalité et la quadragénaire fronce les sourcils, incertaine quant à la conduite à suivre. Elle espérait que ce n’était pas reparti pour un tour parce que clairement, elle n’en avait ni la force, ni la volonté. “Quoi?” Ne peut-elle s’empêcher de demander, se demandant un instant si l’anglaise ne se paie pas sa tête. Avant de se rappeler précisément à qui elle avait à faire. Elle hésite, la regardant se lever et prendre congé, puis finalement l’invite d’un mouvement à la suivre.

Quelques secondes, c’est le temps que Maeve reste interdite avant de lui emboîter le pas, la curiosité la poussant à céder à la requête. Et puis, oui, clairement, elle avait davantage besoin de se détendre que de repartir pour un second round. Repassant devant Lizzie, qui a sûrement dû entendre le ton monté, cette dernière l’interroge du regard et balaie ses doutes et interrogations d’un mouvement de la main, suivant l’intendante à l’extérieur du dispensaire.

Inspirant une longue bouffée d’air, elle extirpe de sa poche un paquet de cigarettes et en allume une, petit vice salvateur depuis quelque temps. En proposant une à sa comparse, sans savoir si elle fume ou non, elle la regarde du coup de l’oeil, toujours incertaine quant à la marche à suivre. “Vous invitez souvent les gens que vous venez de mettre dans les cordes?” Ironise cette dernière dans un léger sourire avant de porter à nouveau la cigarette à ses lèvres.











Beat happy stars, timing with things below, Beat with my heart more blest than heart can tell, Blest, but for some dark undercurrent of woe that seems to draw-but it shall not be so..
Let all be well, be well

KoalaVolant
Revenir en haut Aller en bas  
Layla Jones
Layla Jones
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 784
Sujet: Re: It takes a lot to know a human   Lun 23 Aoû 2021 - 21:34

Elles rejoignent finalement l’air plus frais de l’extérieur, plus cloitrées dans le bureau où leurs esprits s’étaient échauffés. La jolie brune acceptait volontiers la cigarette qu’on lui offrait. Layla n’était pas une grande fumeuse, mais lorsque l’occasion se présentait. Elle savait apprécier les effets de la nicotine comme tout le monde.

- Merci. Soufflait-elle avant de s’approcher pour que Mrs Wheelan n’allume le bâton de tabac coincé entre ses lèvres.

La question quelque peu ironique de la chirurgienne lui arrache un sourire franc, avant qu’elle ne recrache un petit nuage de fumée dans l’air du soir.

- Ceux que j’apprécie seulement. Répondait l’intendante du tac-o-tac.

Pratiquement la première à qui elle offrait cette opportunité en fait, mais la hargne dont avait fait preuve la responsable n’avait pas été crachée simplement par fierté, parce qu’elle avait été offusquée, intimidée. Layla était assez brillante pour le réaliser. Aussi, prenant la route la menant chez elle, elle savait très exactement quelle bouteille est ouvrirait pour en offrir une coupe à son invité qui avait bien besoin. Pour une fois d’ailleurs, ce ne serait pas non plus pour lui tirer les vers du nez et obtenir une information qui lui servirait un jour ou l’autre. La Britannique souhaitait réellement pouvoir offrir un petit instant calme à son ainée, un moment pour se remettre de ses émotions, pour discuter si elle le souhaitait.

Le chemin se fit dans un relatif silence et cela ne posait aucun souci à Laya, bien au contraire. Meubler une conversation par peur de ne rien se dire était quelque chose de désagréable pour elle. La seule utilité qu’elle y voyait était pour amadouer un interlocuteur ou pour le laisser parler et paniquer pendant qu’elle ne disait mot. Arrivant sur la véranda, l’intendant déverrouillait la porte et laissait d’abord entrer son invitée avant de refermer derrière elle.

- Vous pouvez vous installer au salon. Fit-elle en pointant l’aire ouverte sur sa gauche d’où la chirurgienne pouvait sans doute déjà apercevoir les canapés.

Pour sa part Layla filait à la cuisine pour sortir deux coupes, un cendrier et une bouteille qu’elle ouvrit, avant de revenir au salon les servir. Offrant une coupe remplie à Mrs Wheelan, elle ramena ensuite la sienne à ses lèvres. Tapant la cendre de sa cigarette dans le cendrier ensuite, Layla s’installait plus confortablement dans le canapé.

- Je ne souhaite pas vous brusquer ou outrepasser des limites, mais… Je sais que vous avez vécu quelque chose de difficile récemment. Que cela vous affecte encore aujourd’hui. Si vous avez besoin de verbaliser certaines choses, ou si au contraire non, sachez que je vous offre mon oreille ou tout simplement mon vin. Concluait-elle avec une petite pointe d’humour.


A wolf in sheep's clothing.
Revenir en haut Aller en bas  
Maeve Wheelan
Maeve Wheelan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 793
Sujet: Re: It takes a lot to know a human   Lun 23 Aoû 2021 - 23:43
Allumant le tube empoisonné de l’anglaise, elle regarde un instant la flamme danser dans ses iris et cette dernière arque un sourcil surpris. Le changement de ton est quelque peu déroutant, surtout après la petite scène qui avait eu lieu dans son bureau. Pourquoi un tel traitement de faveur? Elle laisse finalement Layla la précéder et se remet en route, laissant ses pensées dériver sans réellement savoir où elles vont. Et c’est peut-être ça qui lui plaît le plus. Elle, la maniaque du contrôle, avec ce besoin viscéral de connaître tout d’une situation donnée, ses tenants et aboutissants, ses risques. Tout était calcul, probabilités, variables. Mais la quadragénaire était trop épuisée pour ça. Pas seulement ce soir. Toute sa vie de ce schéma millimétré ne lui avait guère réussi. Il lui aura juste fallu une morsure et frôler la mort pour s’en rendre pleinement contre et surtout gagner en désir de s’affranchir de tout ça.

C’est finalement une fois face à la maison de la britannique que le mystère prend fin et c’est agréablement surprise qu’elle pénètre dans cette bulle d’intimité. Acquiesçant sobrement à l’invitation de la jeune femme, ses pas la conduisent donc au salon et son regard s’attarde un instant sur la décoration des lieux. Un intérieur qui lui ressemble, très certainement. Prenant place sur le canapé, elle laisse courir son regard ci et là, patientant jusqu’au retour de son hôte.

Un sourire étire finalement ses lèvres quand ses yeux se posent sur la coupe de vin. Maeve n’avait jamais été spécialiste en la matière mais elle ne crachait pas sur de bonnes cuvées, bien trop rares à présent. Évinçant la cendre d’un revers du pouce au-dessus du cendrier, elle lève le verre pour en humer les arômes. Pour le moment, elle se contente de ceci, préférant terminer la cigarette avant d’émerveiller ses pupilles et tirant une nouvelle bouffée, elle reporte son attention sur sa cadette et comprend. Pourquoi l’anglaise est sans doute passée outre son excès de colère plus tôt. Il fallait bien que ses malheurs se transforment parfois en avantage non?

La canadienne n’est pas vraiment du genre à se confier sur ses problèmes mais les oreilles se faisaient rares dernièrement. Il y a avait Friedrich, le temps de son alitement. Mais le coche était passé. Puis Sarah et sa psychologie particulière et efficace mais c’était une femme de terrain et son absence ne permettait pas à Maeve de se laisser aller. Arizona évidemment, toujours fidèle au poste, mais la chirurgienne en avait assez de la briser un peu plus chaque fois qu’elle la touchait. La militaire était un pilier. Mais la réciproque n’était pas vraie. Quant à Jill, malgré leur réconciliation, elle n’était pas du genre à l’écouter s’épancher sur ce qui la torturait. Et puis, rien n’était parfaitement arrangé. Elle l’imaginait aisément dans les bras d’un autre présentement. Est-ce que ça la blessait? Oui. Bien plus que ce qu’elle voudrait. Est-ce qu’elle en avait le droit? Probablement pas. Plus maintenant en tout cas.

Alors oui, il est plus que tentant de mettre des mots sur les maux. Sauf quand la pudeur s’en mêle, encore et toujours. “Je ne suis pas sûre qu’il y ait grand chose à dire sur le sujet…” souffle-t-elle, essayant de se convaincre elle-même. “J’ai passé ces dernières semaines à ressasser, comme toujours. Ça ne m’a rien apporté.” Sinon des insomnies, des cauchemars, et des regrets. “Je ne peux pas affirmer que je suis parfaitement remise mais suffisamment pour me rendre compte de la chance que j’ai.” Et qui a été donnée à si peu. “Mais vous êtes vaccinée et même si j’espère que vous n’aurez jamais à vivre… ça” désigne-t-elle en pointant le morceau de tissu noir qui recouvre la cicatrice. “Aux deuxièmes chances?” Finit-elle par conclure, tendant son verre vers celui de l’intendante.


Beat happy stars, timing with things below, Beat with my heart more blest than heart can tell, Blest, but for some dark undercurrent of woe that seems to draw-but it shall not be so..
Let all be well, be well

KoalaVolant
Revenir en haut Aller en bas  
Layla Jones
Layla Jones
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 784
Sujet: Re: It takes a lot to know a human   Dim 29 Aoû 2021 - 17:51

Bien sûr, il aurait fort surprenant que Mrs Wheelan se confie immédiatement, alors que Layla le lui proposait. Elles étaient un peu faites du même bois au fond, la pudeur, la fierté, l’orgueil… Tant de choses qui pouvaient entraver les confessions. Par moment cela était une excellente chose, par d’autres sans doute que non.

Peu de chose à dire sur le sujet ? Cela pouvait être à la fois véridique et complètement faux. Verbaliser les plus simples des ressenties pouvait être assez libérateur par moment, car l’être humain n’était point robot. Le pragmatisme avait donc évidemment ses propres limites chez l’Homme. La jolie brune levait néanmoins sa coupe pour trinquer.

- Aux deuxièmes chances, oui. Répètait Layla.

Impossible de ne pas s’entendre sur cela entre elles deux. Mrs Wheelan avait été celle qui lui avait prodigué des soins lors de son arrivée à Fort Ward, l’une des rares qui avait pu la voir au plus bas de sa forme, au plus faible de sa personne. Brisée, bafouée, vulnérable… Si l’Anglaise n’avait jamais mis les mots pour expliquer son calvaire, pour le confier, il n’avait certainement pas été compliqué pour le personnel soignant de deviner l’étendue de leur torture, à elle et Amélia. Cette dernière en était même décédée, incapable malgré les soins de remonter la pente, sans doute préférant abandonner après tout ce qu’elle avait subi.

Portant la coupe à ses lèvres, Layla en avalait une grande gorgée pour ravaler un peu toutes les émotions qui remontaient soudainement à la surface. Elle conservait ce masque de marbre bien évidemment, mais…

- Je voulais vous remercier, Mrs Wheelan. Soufflait-elle d’un ton où l’on pouvait presque percevoir une certaine gêne. De m’avoir toujours traité avec dignité, malgré l’état dans lequel vous m’avez vu, malgré ce que vous devez savoir… Je me doute que cela fait partie de votre métier, mais moi j’Y perçois plus que le simple devoir professionnel. J’aurais dû vous remercier il y a longtemps, mais l’orgueil m’en a empêché. Vous m’avez vu dans… je n’étais que l’ombre abimée de moi-même. Bref… Layla se taisait durant quelques secondes, simplement pour remettre ses pensées en ordres. Je serais bien mal placée pour vous juger dans vos réactions, dans vos émotions. Si je puis vous rendre la pareille, vous m’en voyer flatter. Que ce soit en évitant le sujet, ou en vous offrant mon oreille.


A wolf in sheep's clothing.
Revenir en haut Aller en bas  
Maeve Wheelan
Maeve Wheelan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 793
Sujet: Re: It takes a lot to know a human   Dim 29 Aoû 2021 - 21:48
Toquant sobrement son verre contre celui de l’Anglaise, qui tinte dans un agréable écho, elle le porte une nouvelle fois à ses narines, inspirant profondément avant de finalement se laisser tenter. Maeve n’a jamais été très calée en vin, mais suffisamment pour reconnaître un bon cru. Économisant les quelques bouteilles restantes dans son garage, elle n’en a plus bu depuis de longs mois maintenant. Et cette sensation de normalité n’a rien de désagréable. Peut-être, effectivement, que c’est tout ce qu’il lui fallait. Mais elle ne doutait pas que l’intendante était douée pour lire les gens et deviner leurs attentes. Encore un peu surprise, et gênée de se trouver ici, invitée, elle l’est davantage encore lorsque la jeune femme à ses côtés lui offrent un remerciement.

Un rire manque de passer sa gorge. Mais le ton employé par sa cadette la pousse à le ravaler. Une quinzaine de minutes plus tôt, elle ressemblait à une harpie prête à mordre et Layla une tigresse prête griffer et les voilà à présent en train de déguster du vin et qu’il est question de compliments. Maeve l’avoue, elle est complètement perdue sur l’instant. Jusqu’à ce que les informations lui parviennent au compte goutte.
Sur le moment, la quadragénaire détourne les yeux, trouvant un intérêt certain dans le liquide bordeaux qu’elle fait tourner dans son verre. Oui, elle avait vu Layla dans un état physique et psychologique… il n’y avait pas vraiment de mot pour qualifier. Les marques à ses poignets parlaient pour elle, sa maigreur aussi. Puis tout ce que les tests médicaux avaient révélé. Maeve avait fait promettre à Hokulani de ne rien répéter, et certaines informations n’avaient jamais été notées dans le dossier de Miss Jones. Son passé. Ses épreuves. Ses secrets. Oui, ça relevait sans doute plus que du secret professionnel. Peut-être pas. Maeve savait être bornée dans ce genre de promesse tacite. “Je ne juge les gens que sur leurs actions présentes, pas sur leurs paroles ou leur passé.” Du moins essayait-elle de s’en convaincre. “Je respecte la résilience dont vous avez fait preuve et la force qu’il vous a fallu pour remonter la pente et être celle que vous êtes. Peu en aurait été capable.” Ce n’est pas un faux compliment ni de la flatterie de bas étage. C’est un fait. Elle-même ne l’aurait pas pû, elle le sait. “Personne ne le sait. Je ne l’ai jamais inscrit dans votre dossier médical et Hokulani était d’accord pour garder ça entre nous.” La chirurgienne ne précise pas quels détails ont été omis, l’intendante les comprendrait aisément seule.

Quant à sa propre épreuve, elle noie ses visions dans une nouvelle gorgée de vin, se calant un peu plus dans le dossier du canapé. “Parfois je…” La quadragénaire s’interrompt. Ses dents meurtrissent sa lèvre inférieure et ses doigts s’agitent autour du verre qui heureusement lui donne un certain maintien, elle qui a tendance à partir dans tous les sens chaque fois qu’elle est stressée. Mais elle ne pouvait guère en parler à quiconque sans qu’on la prenne pour une folle ou qu’on tente de la rationnaliser comme une enfant ou qu’on envoie ballader ses problèmes et ses inquiétudes. “J’ai l’impression de le sentir à l’intérieur de moi… le virus” précise-t-elle en se rendant compte que sa tournure de phrase peut être incroyablement maladroite dans ces circonstances. “Friedrich m’a assuré que non, que le vaccin avait fait son oeuvre mais… il n’a pas vécu la morsure, pas ressenti ses effets.” Son regard se perd dans le vide un instant. “C’est subtil. Des sautes d’humeur, une patience diminuée, des bouffées de chaleur, le cœur qui s’accélère. Alors oui, peut-être que c’est juste de l'angoisse, les cauchemars mais je le sens.” Son verre retrouve ses lèvres avant d’inspirer profondément. “Parfois je me fais peur. Et j’ai peur de ce que je pourrais faire. Que le vaccin n’ait fait que ralentir tout ça.” Mais pour n’importe qui, médecin, scientifique, amie, elle ne serait qu’une pauvre petite femme fragile avec ses angoisses inintéressantes. Et elle refuse le jugement dans leur regard, leur désinvolture, leur rejet de son ressenti.


Beat happy stars, timing with things below, Beat with my heart more blest than heart can tell, Blest, but for some dark undercurrent of woe that seems to draw-but it shall not be so..
Let all be well, be well

KoalaVolant
Revenir en haut Aller en bas  
Layla Jones
Layla Jones
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 784
Sujet: Re: It takes a lot to know a human   Lun 6 Sep 2021 - 16:04

Mrs Wheelan se permettait un compliment, parlant de la résilience dont avait fait preuve Layla jusqu’ici, depuis qu’on l’avait découverte. Elle lui confirmait également une chose, encore plus importante que l’estime que la chirurgienne pouvait ou non avoir pour l’Anglaise. Personne n’avait noté à son dossier les raisons de son état à son arrivée, la vérité sur certains détails ce malgré les tests demandés, malgré la gravité de certaines de ses blessures et de leurs raisons.

- Merci. Sincèrement. Une attention dont l’Anglaise n’aurait jamais cru pouvoir bénéficier. Touchée de cette sollicitude, sa vis-à-vis pourrait aisément le lire dans ses yeux si froids d’ordinaire et pourtant tellement empreints de reconnaissance durant cet instant.

Écrasant sa cigarette dans le cendrier, Layla s’installait un peu plus confortablement dans le canapé, faisant toujours face à son invité. Celle-ci décidait d’ailleurs de saisir l’offre de la jolie brune. Elle s’ouvrait un peu, un tout petit peu et la Britannique écoutait avec attention. Pour l’une des rares fois, il n’était pas question de grappiller une quelconque information pour l’utiliser plus tard contre quelqu’un, loin de là. Cette fois, il s’agissait réellement d’offrir un peu de répit à quelqu’un qu’elle estimait grandement.

- Vous savez… malgré l’opinion professionnelle de Mister Eden, c’est votre ressenti à vous qui compte. Il s’agit de votre corps, de votre psyché. Même s’il avait vécu la même chose, même si moi je l’avais vécue, nous sommes différents et nous ressentons les choses différemment. Tout est relatif d’une personne à l’autre, vous savez ce que l’on dit. Ne laissez personne minimiser vos ressentis. Elle prenait une gorgée de vin tout en déclarant cela. Sans vaccin, nous nous transformerions. Avec le vaccin, nous réussissons peut-être simplement à gagner du temps, ou peut-être à gagner tout court contre cette mutation. Soyez assurés que si votre comportement change drastiquement, nous le remarquerons, Mrs Wheelan. À vous de me dire toutefois si… peut-être certain de ces symptômes n’est dû qu’au choc, au traumatisme. Si cela est le cas, ils n’en sont pas moins importants et méritent que l’on s’y attarde tout autant.

C’était du moins, son avis, pour ce que cela valait du moins.

- Mrs… Maeve. Je suis désolée que cela vous soit arrivé. Sincèrement. Ce n’est pas quelque chose que l’on souhaite à qui que ce soit, malgré le vaccin. Je vous le répète, mais… je suis là pour vous quand vous avez besoin d’une oreille attentive, hors de votre quotidien.


A wolf in sheep's clothing.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: It takes a lot to know a human   
Revenir en haut Aller en bas  
- It takes a lot to know a human -
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: