The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-20%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur les Baskets Nike Air Max 2090
119.97 € 149.99 €
Voir le deal

Day 9 -- during the storm
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
June D. Phelbs
June D. Phelbs
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Leader | Remnants
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2526
Sujet: Day 9 -- during the storm   Dim 15 Aoû 2021 - 23:29

21 octobre 2015 •• Fort Ward

- Quoi ? Comment ça « annulé » ? Elle s’arrêta dans la rue pour entendre le standardiste lui dire que l’agenda de Denis Porter était gelé jusqu’à nouvel ordre, je sais que la situation est difficile, mais je pense que vous ne comprenez pas : c’est pour l’affaire Kavanah ! Le procureur générale veut des résultats et le Capitaine doit me recevoir la semaine pro… allo ? Allo ?!

La voix de son interlocutrice s’était hachée puis très vite, June avait reçu dans l’oreille les trois notes stridentes signifiant que le réseau était perdu. Sérieusement ? Elle inspecta l’écran de son smartphone, une main en visière pour empêcher le soleil d’aveugler la surface, et constata qu’elle ne captait effectivement plus rien. Sa langue claqua sur son palais en signe d’agacement et en désespoir de cause, elle retenta sa chance à trois reprises – en vain.

Ses prunelles d’émeraudes se levèrent sur le ciel, puis se fermèrent. Un long soupir de frustration lui échappa. L’avocate avait vraiment eu un espoir quand les barres s’étaient remanifestées sur son téléphone ce matin et qu’elle avait eu le temps de capter un flot de sms et de messages vocaux ; mais visiblement, la fenêtre s’était refermée. Mâchoires serrées, elle glissa le téléphone dans la veste de son blaser. De son sac-à-main, elle tira un miroir pour vérifier rapidement la tenue de son chignon et du rouge élégant qui redessinait ses lèvres. La couleur était assortie à son vernis et à ses escarpins.

Elle rangea ensuite l’objet de cette coquetterie de façade pour récupérer un carnet de notes. Aujourd’hui, elle allait accueillir monsieur Bélanger, pilote secouriste de son état, issue d’une famille proche des Chambers. La rouquine franchit les quelques mètres qui lui restaient à parcourir pour fouler le petit chemin qui menait à sa porte. Le dos de son index frappa doucement le panneau, puis elle attendit. En vain.

Après une troisième tentative vaine, elle supposa qu’il n’était pas là – n’avait-il pas été prévenue de son passage ? Elle s’éloigna, accompagnée du claquement de ses talons sur les dalles. Un hélicoptère de l’US army les survola et une garnison de militaire passa au pas de course dans la rue. Encore un départ en « mission » probablement. June ne put s’empêcher de consulter de nouveau l’écran de son téléphone, et ce fut comme ça qu’elle entra malencontreusement dans un passant qui venait dans le sens opposé.  

- Oh, pardon, je suis navrée, son regard croisa celui du malheureux, un homme qui lui disait vaguement quelque chose, William Bélanger, c’est bien ça ? Elle en était quasiment sûre, maître June Phelbs, je suis une amie de madame Chambers et… je l’aide un peu dans l’accueil des réfugiés. C’était vous que je venais voir justement, enchantée, elle lui tendit une main ferme et professionnelle.  


Survive is about foresight
« About anticipating your opponent's moves and devising counter measures. The winner plots one step ahead of the enemy and plays her trump card just after they play theirs. It's about making sure you surprise them. And they don't surprise you. »
Titres:
 
Revenir en haut Aller en bas  
William Bélanger
William Bélanger
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 811
Sujet: Re: Day 9 -- during the storm   Jeu 19 Aoû 2021 - 20:43
Mais où était-il tombé ? Oh, ça devait être un endroit charmant, en temps normal, et ses parents lui avaient déjà faussé compagnie pour « trouver une maison qui leur convenait et qui pourrait les accueillir ». Vu la période, elles devaient toutes être désertes, non ? Après tout, c’était clairement des villas luxueuses, très probablement occupées l’été uniquement -en tout cas, le peu qu’il en avait vu lui faisait indubitablement penser aux habitations des gens qu’il avait fréquentés pendant son enfance et le début de sa vie adulte. Pas qu’il puisse s’en plaindre : si c’était réellement le cas, et pas un premier aperçu erroné, il ne serait pas trop mal, ici, jusqu’à ce qu’on lui dise qu’il s’agissait d’une erreur, et qu’il pouvait retourner à sa vie normale. Et si ça n’était pas le cas… Au pire, il pourrait essayer de détourner discrètement un des nombreux moyens de transport qui acheminaient les gens sur l’île, pour rejoindre la terre ferme et prendre un hélicoptère. Parce que la crise naissante au Chili n’allait pas s’arrêter sous prétexte que des fous furieux en attaquaient d’autres, et que des rumeurs indiquaient qu’il s’agissait d’humains morts qui s’était relevés et bouffaient les autres. Levant les yeux au ciel, seul sur l’île pour le moment, il grommela que si c’était vrai, il était d’autant plus indispensable d’amener des médecins au Chili pour limiter les morts.

Mais pour l’instant, il était coincé ici, et les quelques personnes qu’il avait pu croiser était soit incapable de le renseigner, soit le refusait – il optait clairement pour la deuxième option, dans les cas de quelques militaires qu’il avait essayé d’interpeller, qui s’étaient contentés de tracer leur route, même si certains l’avaient regardé brièvement. Soupirant, il finit par se décider à retrouver ses parents et, éventuellement, le lieu où ils pourraient se loger. Car il était évident qu’ils n’allaient pas dormir à la belle étoile. De toute façon, si personne ne leur indiquait un endroit précis où dormir et à la hauteur de leurs attentes, il était à peu près certain que ses parents s’octroieraient la propriété d’une demeure convenant à des gens comme eux.

Se remémorant brièvement les quelques informations qui leur avaient été données, il se rappela que la direction d’un quartier résidentiel leur avait été indiquée – peut-être aurait-il dû commencer par là, pour avoir des réponses à ses questions. Mais il semblait qu’elles allaient littéralement lui tomber dessus, en la personne de June Phelbs, qui le percuta alors qu’elle marchait d’un pas énergique.Baissant la tête pour la voir – comme il devait le faire avec beaucoup de femmes – il fut forcé de constater son élégance, comme si elle était née pour porter un tailleur avec élégance. « Maître Phelps. » Ainsi donc, elle était avocate, et proche de la sénatrice ? Intéressant. Et étonnant qu’il ne l’ait pas croisée auparavant, même si le fait de vivre dans des pays dévastées où l’eau courant n’était pas toujours un acquis le dispensait d’assister à toutes les soirées mondaines de ses parents et à mille et un galas de charité. En tout cas, il savait une chose des juristes, c’est qu’ils n’aimaient pas que l’on n’use pas de leur titre, pour la plupart. Était-ce son cas aussi ? Très probablement, vu qu’elle s’était présentée en l’utilisant.

« Les choses semblent remarquablement bien organisées, en si peu de temps. » Il prit sa main et la serra assez fermement, hésitant à lui faire un baise-main, pour jauger de sa réaction. « Enchanté de même. Je déduis que vous êtes ici depuis quelques jours, si vous accueillez les nouveaux arrivants sur l’île ? » Souriant, il la regarda d’un air interrogateur. « Dites moi, maître Phelps… Disposons-nous de moyens de quitter l’île, si nécessaire ? Il s’empressa de poursuivre. Non pas que je veuille déjà partir, évidemment, mais la logistique, si elle me semble bien rodée en si peu de temps, me semble extrêmement chargée. Attendez-vous beaucoup de monde ? » Peut-être aurait-il dû être moins direct, même si ça lui semblait être la meilleure approche – davantage que de tourner autour du pot.


WE ARE SOLDIERS
Day 9 -- during the storm Helico1 It's time to strap our boots on
This is a perfect day to die
Wipe the blood out of our eyes
In this life there's no surrender Day 9 -- during the storm Helico2
Revenir en haut Aller en bas  
June D. Phelbs
June D. Phelbs
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Leader | Remnants
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2526
Sujet: Re: Day 9 -- during the storm   Lun 23 Aoû 2021 - 12:30
- Seulement depuis une semaine, répondit June avec un geste de la main éventant cette broutille, j’essaye de me rendre utile pour ne pas totalement tourner en rond.

Que pouvait-elle faire d’autres ? Son affaire était déjà peaufinée dans les plus féroces détails, elle comptait écraser les accusés devant le juge. Tout un ignoble réseau de traite des blanches à fracturer en envoyant une série de pontes en prison, ça lui vaudra probablement menaces et intimidations, mais ce sera surtout une belle signe sur son CV. Quand on visait comme elle le ministère de la justice, c’était le genre de défi devant lequel elle ne pouvait pas reculer.

Ayant récupéré sa main, l’avocate détailla son interlocuteur alors que celui-ci lui posait une question sur l’évacuation. Question étrange dans l’absolu, puisqu’ils étaient justement ici parce qu’ils avaient été « évacués » des métropoles, mais elle se comprenait. Lui aussi devait avoir des obligations hors de cette île et certaines choses ne pouvaient pas attendre – comme son rendez-vous avec le capitaine du bureau de Seattle du FBI.

- Je ne suis pas incluse dans le les secrets du sénateur Chambers et du colonel Norwood quand à la gestion logistique, mais… je fais confiance à nos militaires pour avoir pris les dispositions nécessaires à notre sécurité, répliqua-t-elle de son débit neutre et aseptisé.

Ce n’était même pas de la langue de bois : June avait ses limites et savait très bien que quelque chose dont on ne leur parlait pas se tramait ; mais l’armée américaine, fut-elle parfois décriée, était relativement efficace en situation extrême. Certes, c’était une SMP qui avait majoritairement pris le relais sur l’US army ici, mais l’état n’aurait aucun intérêt à monter un camp de réfugié d’une telle importance pour la confier à des incapables.

- Je ne sais pas combien de personnes sont encore attendues ; l’objectif premier est de mettre en sûreté est de mettre en sécurité des personnalités qui seraient… disons clefs pour rapidement relancer notre vie après cette crise, car même si elle était impressionnante et déroutante, la quadragénaire supposait que cette tempête ne serait que temporaire ; on ne pouvait pas faire tomber une démocratie comme la leur si facilement, en revanche, je peux justement vous aider à vous acclimater. Vous avez déjà eu votre visite du refuge ? Vous avez investi votre logement temporaire ?


Survive is about foresight
« About anticipating your opponent's moves and devising counter measures. The winner plots one step ahead of the enemy and plays her trump card just after they play theirs. It's about making sure you surprise them. And they don't surprise you. »
Titres:
 
Revenir en haut Aller en bas  
William Bélanger
William Bélanger
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 811
Sujet: Re: Day 9 -- during the storm   Mer 25 Aoû 2021 - 23:59
Une semaine… Elle avait été acheminée ici relativement rapidement, donc. « J’en conclus que vous avez de bonnes relations. Sans offense à avoir – mes parents eux-même se sont démenés pour être amenés à l’abri. Bien que tout cela semble dément. » Partagerait-elle son opinion ? Après tout, ils en savaient tellement peu, ils s’appuyaient sur des rumeurs, des vidéos, qui pouvaient tout dire et n’importe quoi. Il ne put s’empêcher de sourire, malgré tout. « Un souhait que je peux comprendre. Si, comme cela semble être le cas, nous ne pouvons ni repartir, ni vivre notre vie telle que nous la vivions auparavant, le temps doit paraître bien long. » Et il ne pouvait clairement pas vivre sa vie normale, tant qu’il ne mettait pas la main sur un moyen de transport, pour retourner dans des pays réellement en crise.

Ce qu’il pourrait bien lui dire, si elle le lui demandait. Après tout, il n’avait aucune honte à avoir en admettant qu’il avait des obligations et que l’on comptait sur lui. Surtout pour secourir des peuples durement frappés par des catastrophes naturelles, dans des pays où la guerre régnait déjà et rendait les choses difficiles. « Heureusement que nous pouvons compter sur eux, pour mener à bien ces évacuations, alors que la peur gagne peu à peu du terrain. » Il n’était même pas ironique : il était impressionné par leur réactivité. Après tout, de nombreuses personnes semblaient déjà présentes sur l’île, et des convois partaient régulièrement, de ce que son père lui en avait dit. Quant à savoir si ce dernier avait raison… C’était autre chose.

« Ils semblent bien partis pour y parvenir sans trop de problèmes – et, en attendant, je suppose que nous pouvons rester ici en toute quiétude, malgré ce qui se passe dehors. » Non loin d’eux, en réalité. Il était sceptique, malgré tout. Ce n’était à ses yeux que des évènements isolés, qui seraient bien rapidement contrôlés. Mais la réaction des militaires et des politiciens ne l’étonnaient pas vraiment : en cas de problème, ils devaient mettre en sécurité le maximum de personnes importantes et indispensables, pour être assurés qu’il ne leur arrive rien. Sans doute avaient-ils déjà constitué une liste dès l’investiture du sénateur actuel – moyennant quelques exceptions comme sa propre famille.

Secouant la tête, comme pour sortir de ses pensées, il se força à sourire à l’avocate. « Pas du tout. Mes parents se sont précipités au logement qui leur a été indiqué, sitôt le pied posé à terre, mais je vous avouerai que je me suis laissé quelque peu distraire. Peut-être ont-ils pu visiter le refuge, je ne saurai vous le dire. Mais peut-être pourriez-vous m’aiguiller sur l’endroit où me rendre pour bénéficier de cette visite ? Ou, mieux, si vous en avez le temps, me présenter les lieux vous-même ? » Elle cherchait à se rendre utile, après tout, non ?


WE ARE SOLDIERS
Day 9 -- during the storm Helico1 It's time to strap our boots on
This is a perfect day to die
Wipe the blood out of our eyes
In this life there's no surrender Day 9 -- during the storm Helico2
Revenir en haut Aller en bas  
June D. Phelbs
June D. Phelbs
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Leader | Remnants
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2526
Sujet: Re: Day 9 -- during the storm   Dim 5 Sep 2021 - 13:46
June avait eu un sourire de connivence à l’évocation de ses « bonnes relations ». Ce jugement-là, elle le laissait aux autres et ne se vanterait jamais des contacts qu’elle avait obtenu, encore moins quand il était question d’asseoir une certaine légitimité. L’avocate était de ceux qui croyait que l’influence, la vraie, était silencieuse. Si on avait besoin de se justifier ou de se cacher derrière les noms de ses connaissances, c’était qu’on était pas à la hauteur de ce qu’on prétendait – et qu’on manquait de confiance en soi. Dans tous les cas, cette entrevue n’était pas censée être un concours et la rouquine n’avait absolument rien à démontrer au pilote. Il avait besoin de quelqu’un pour le guider et justement, elle était là pour ça.

- Suivez-moi, je venais justement vous trouver. Siobhan m’a demandé de vous faire le tour du propriétaire. Vous avez votre clef ?

Le temps qu’il cherche dans ses poches, June était revenue sur ses pas pour amener son cadet à sa prochaine et temporaire demeure. Au moins, on ne pourrait pas reprocher à l’administration de mal les accueillir : quand on voyait le nombre de concitoyens tassés dans des gymnases ou des stades, se voir attribuer des pavillons, expressément réquisitionnés par l’armée, c’est un luxe non négligeable.

- Ce sera chez vous, jusqu’à ce que le président déclare la crise terminée. Bien sûr, la demande est faite à tous les occupants de ne pas détériorer l’habitation, ni son intérieur, dans la mesure où les propriétaires la récupéreront à la fin de tout ceci.

L’avocate précéda William dans l’entrée, les talons de ses chaussures claquèrent sur le carrelage qui sentait encore le propre. Elle laissa éventuellement le locataire se défaire de son manteau automnal, puis elle entama l’explication d’une voix mécanique. June n’était ni dans l’émotion, ni dans l’optique de faire vendre ; elle listait les informations à savoir.

- Le sud de l’île participait à un programme test d’autodépendance énergétique, il y a donc le courant et un réseau de traitement des eaux spécifiques, nous ne serions pas affectés en cas de coupure régionale. Seules les communications fixes sont coupées, l’armée a fait réquisitionner les lignes, tout en parlant, elle entraina son cadet jusqu’au salon, tout l’espace est à vous et vos parents, il n’est rien exigé des réfugiés hormis de patienter que la situation de calme. Les rations alimentaires sont distribuées régulièrement mais si vous manquez de quelque chose, l’intendance se trouve dans le quartier des baraquements, immanquable : c’était là où les soldats avaient installé leur QG, fait d’algeco, de tentes et autres structures éphémères, venez voir l’étage. Vous avez des questions ?



Survive is about foresight
« About anticipating your opponent's moves and devising counter measures. The winner plots one step ahead of the enemy and plays her trump card just after they play theirs. It's about making sure you surprise them. And they don't surprise you. »
Titres:
 
Revenir en haut Aller en bas  
William Bélanger
William Bélanger
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 811
Sujet: Re: Day 9 -- during the storm   Dim 5 Sep 2021 - 21:04
Elle ne surenchérit pas sur la menace – réelle ou supposée – qui les menait ici, laissant le pilote dans l’expectative. Était-il réellement le seul à penser que c’était absolument improbable, et que l’on aurait tôt fait de démasquer la supercherie ? Il ne saurait pas, en tout cas, ce qu’en pensait l’avocate à ses côtés. Peut-être un autre jour. Sans insister, il sortit une clef de sa poche, en même temps qu’elle le questionnait. « Ici-même. Ainsi, les maisons de l’île sont réparties entre les différents réfugiés temporaires, en fonction de leurs liens et de leur nombre, je suppose ? » Will ne cessait d’être impressionné de la réactivité des gens ici, et – peut-être – un peu désabusé à l’idée que dans des pays réellement sujets à des catastrophes majeures, tout cela prenait des années, ne serait-ce que pour assurer un logement décent à des personnes dans le besoin. Tous les gens ici – lui inclus – n’entraient pas dans cette case-là.

Mais il ne comptait pas s’appesantir là-dessus : il s’en était rendu compte il y a longtemps déjà. « Vous pouvez être certaine que mes parents tout comme moi laisseront cette maison impeccable. » Probablement parce qu’ils seraient partis sous peu – il semblait impensable au Québécois que des accros au travail comme ses parents, ou comme lui il ne se leurrait pas à ce sujet, puissent rester ici à ne rien faire. Même s’ils semblaient étrangement très anxieux à l’idée de ce qu’ils avaient vu. « J’en conclus que les propriétaires ont décidé de ne pas venir ici ? » Ou n’avaient pas été conviés à le faire – peut-être même leur avait-on demandé de ne pas revenir. Ce qui laissait bien entendre que la crise n’était pas réelle.

« Une aubaine. » Et d’autant plus si elle fonctionnait réellement : mais pour combien de temps ? Elle venait de le dire, c’était un test. Il suffisait d’une défaillance, et tout tomberait à l’eau. « J’imagine que nous devons être reconnaissants, mes parents, vous, moi, et tous les gens susceptibles d’être amenés ici, de pouvoir bénéficier de tout cela. » La suivant à l’étage, après avoir brièvement observé les lieux, il finit par regarder par une fenêtre. « Et si nous souhaitons agir, en attendant que ça se calme ? Pouvons-nous faire quelque chose ? » Se retournant vers elle, il pointa du doigt l’extérieur. « Hormis l’intendance, des choses ont été mises en place ? J’aimerai apporter mon aide, si c’est possible. Et si ça ne l’est pas… L’île était habitée, y a-t-il des choses à faire, ici ? » Des piscines – même s’il y avait la mer, des salles de sport, n’importe quoi ?


WE ARE SOLDIERS
Day 9 -- during the storm Helico1 It's time to strap our boots on
This is a perfect day to die
Wipe the blood out of our eyes
In this life there's no surrender Day 9 -- during the storm Helico2
Revenir en haut Aller en bas  
June D. Phelbs
June D. Phelbs
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Leader | Remnants
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2526
Sujet: Re: Day 9 -- during the storm   Lun 13 Sep 2021 - 16:15
- Les maisons réattribuées sont celles dont les propriétaires sont pour l’instant introuvables.

June supposait évidemment que l’armée n’avait pas pris le temps d’appeler individuellement chaque propriétaire pour savoir s’il comptait venir se réfugier dans son bien ou non. La plupart étaient probablement retenus ailleurs, peut-être bloqués dans les embouteillages de Seattle depuis que le service de ferry a été suspendu. A leur retour, les choses seraient traitées, mais en attendant… réquisition pour cas de force majeure. Et visiblement, William était le genre de personne à vouloir se bouger – ils se ressemblaient sur ce point.

- Seule les militaires sont mobilisés pour répondre aux besoins impérieux de la population, expliqua calmement la rouquine, le nouvel arrivant souhaitant savoir s’il pouvait « aider », le sénateur souhaite que les réfugiés soient préservés selon une politique de risque zéro.

Il était de toute façon habituel que les civils ne soient pas mobilisés pour gérer une crise nationale, mais celle-ci semblait particulièrement grave. Benjamin Chambers n’était tout de fois pas au meilleur de sa forme ces derniers jours, sa femme était obligée de faire bonne figure à sa place. Pourtant, il avait eu le temps de connaître bien des situations délicates et autres déboires politiques.

- La zone comprise dans le camp était principalement résidentielle, il n’y a pas de lieu de loisir, si c’est votre question, répondit June à la dernière interrogation de son cadet, je suis navré, il va falloir prendre votre mal en patience avec les moyens à votre disposition. Il y a déjà plusieurs coureurs qui ont pris leurs habitudes, et des groupes d’échange de livres.

C’était probablement dérisoire, mais ils n’étaient pas ici en vacances : ils étaient là pour être protégés d’une catastrophe. Une catastrophe suffisamment grave pour que la population soit maintenue dans l’ignorance au sujet de ce qui se passait réellement. Tout en parlant, l’avocate entraina William à l’étage, lui montrant chambres et pièces d’eau. Tout cela était factuel, elle ne cherchait pas à lui vendre un bien, simplement à lui montrer l’endroit où il allait vivre, espérons-le le moins possible.

- Que faites-vous dans la vie, demanda-t-elle, principalement par politesse.



Survive is about foresight
« About anticipating your opponent's moves and devising counter measures. The winner plots one step ahead of the enemy and plays her trump card just after they play theirs. It's about making sure you surprise them. And they don't surprise you. »
Titres:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Day 9 -- during the storm   
Revenir en haut Aller en bas  
- Day 9 -- during the storm -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: