The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -29%
Aspirateur robot connecté iRobot Roomba 692
Voir le deal
199 €

Hot summer
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nolan Wilson
Nolan Wilson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1919
Sujet: Hot summer   Mar 10 Aoû 2021 - 21:33
Je laisse retomber le linge dans la bassine, avant de me tourner vers Farah avec un bref hochement de tête. « Ca devrait aller, le pire est passé je pense. Continue de jouer à l’infirmière et je t’embauche pour de bon. » J’ai un mince sourire en direction de mon meilleur ami et je souffle, un brin moqueur. « Je pensais pas que tu pouvais être aussi pâle en plein été. Continue te de reposer, de boire beaucoup et… bon courage. » Je lui tapote l’épaule avant de sortir de là. L’air dehors est à peine moins étouffant que dans la caravane et j’ai l’impression de cuire sur place. Même mes années d’études à Los Angeles m’avaient pas habitué à ça.

Et j’ai un profond soupir alors que je continue de faire mon petit tour, m’assurant que les uns et les autres vont bien. A la fin, je me sens totalement vanné, mais, une fois arrivé dans le mobile-home que je partage avec la femme que j’aime, je prends une nouvelle bassine et un linge, avant de me caler dans l’embrasure de la porte. Cass’ est allongée, comme je l’espérais. « T’as écouté le médecin pour une fois. Ou alors, t’as vraiment pas réussi à te lever ? Non, répond pas, laisse-moi croire que j’ai de l’autorité. » Dawn s’étire longuement et je me penche pour attraper son linge à elle que je mouille pour lui mettre sur la truffe. Elle laisse filer un jappement de contentement avant de sortir pour aller s’allonger à l’ombre d’un arbre, espérant peut-être trouver un semblant de brise, allez savoir.

Je m’installe à genoux sur le lit et je pose le linge sur le front de Cass’ juste après y avoir déposé un baiser. Tant pour la saluer que pour m’assurer qu’elle a pas de fièvre. Elle m’a fait flipper à tourner à moitié de l’œil ce matin, mais avec cette chaleur et les heures qu’elle passe aux champs à s’escrimer à sauver ce qui peut encore l’être, je suis étonné qu’elle ait tenu le coup aussi longtemps. « T’as bu tout ce que j’ai laissé ? » Les deux bouteilles sont vides, c’est une bonne chose. « Comment tu te sens ? »

Les dernières semaines ont été… compliquées entre nous. J’ai eu du mal à digérer ce qui s’est passé et les 10 jours que j’ai passé loin du fort m’ont fait du bien pour souffler un peu. Et j’ai pris le temps de la réflexion, même si, au final, on a jamais vraiment parlé de cette prise de tête. J’ai été heureux de la retrouver et j’ai essayé de pas trop me focaliser sur tout ça. Oh, j’ai bien vu qu’elle a essayé d’en parler une ou deux fois mais, la chaleur prenant le pas sur tout le reste, on s’est tous les deux retrouvés avec trop de boulot pour vraiment pouvoir discuter et s’embrouiller. Pas assez d’énergie pour tout ça. Alors, on passe le peu de temps qu’on a tous les deux à papoter de tout et de rien, à tenir le coup jusqu’à ce que les grosses chaleurs passent. Jusqu’à ce matin donc. Et la frayeur qu’elle m’a faite. Mais là, elle a repris des couleurs, alors ça va un peu mieux. Et je me rends bien compte à quel point je pourrais pas sans elle, même si je fais encore un peu la gueule en bon rancunier que je suis.


"Our wounds are often the openings into the best and most beautiful part of us."
Revenir en haut Aller en bas  
Cassidy Jenkins
Cassidy Jenkins
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1641
Sujet: Re: Hot summer   Mar 24 Aoû 2021 - 15:26
Ça fait longtemps que je ne m’étais pas sentie aussi mal. Je crois que la dernière fois, ça remonte à l’année dernière, et à ma décharge, je m’étais pris un morceau énorme de verre dans le bide. Bon, d’accord, j’avais été bien plus mal que là, à l’article de la mort et j’en passe, donc c’est pas tout à fait comparable. Là, faut pas déconner, je suis un peu vaseuse mais ça va. Et fatiguée. Epuisée même. Ce qui n’est pas étonnant vu les derniers jours, les dernières semaines qu’on a passé. Après tout, j’ai travaillé d’arrache-pied dehors, histoire d’essayer de sauver les récoltes, pour pas que tout le travail de l’année passée ait été inutile. Malgré tout, j’ai fait attention même s’ils me croient pas. Je sais que je suis un peu inconsciente, mais on se croirait en plein désert dehors, avec l’air qui brule les poumons et le sol qui se transforme en lave. Je suis sûre que c’est possible. Le truc qui fond et tout. Enfin bref, tout ça pour dire, que j’ai pris autant de précaution que possible. Mais ça n’a pas été suffisant faut croire.

N’empêche, je ne m’en sors pas si mal en vrai. J’ai eu des nausées à cause de la chaleur, j’ai un peu tourné de l’œil ce matin c’est vrai. J’ai visiblement fait peur à Nolan, qui m’a interdit de bouger. Et vu la teinte que j’avais quand je me suis regardé dans le miroir, il n’avait pas forcément tort. J’ai l’impression de plus avoir de forces alors que je n’ai fait que somnoler toute la journée. Mais ça va, c’est passé. Un peu de repos, et je repartirais comme si de rien n’était.

Et c’est entre conscience et demi-sommeil que je l’entends revenir. J’ouvre les yeux et baille à m’en décrocher la mâchoire. J’esquisse un sourire, le regardant s’occuper de Dawn qui survit tant bien que mal elle aussi, et j’ai une moue. « Je me suis levée, pour aller aux toilettes si tu veux tout savoir. Que tu le crois ou non, j’écoute les conseils de mon homme, surtout quand il parle en tant que docteur. » Bon, j’avoue, si je n’avais pas été aussi mal, j’aurais tenté de faire un tour dehors, ne serait-ce que pour espérer trouver une brise ou un courant d’air quelque part, et il m’aurait retrouvé dans un fourré avec Dawn. Mais je sais qu’il a raison. Et je suis potentiellement parfois sage.

Je souris de nouveau, fermant les yeux au contact de ses lèvres sur mon front, et ma main monte effleurer sa joue. « Oui j’ai tout bu docteur…. J’ai soif encore d’ailleurs, mais j’avais trop la flemme de bouger. » J’ai une moue désolée avant de me redresser un peu, m’adossant à la tête de lit. « Encore fatiguée, mais ça va. Rester à ne rien faire me fatigue encore plus. » Pour de vrai.

Je le dévisage et tends la main pour qu’il s’installe à côté de moi. « Et toi ? Je sais que tu dois prendre soin de tout le monde, et c’est donc à moi de prendre soin de toi. Tu t’en sors ? Tu t’es reposé ? Tu as bu ? » Je plisse le nez en souriant. Et une nouvelle fois, je retiens mes autres questions et mes inquiétudes. Je sais bien qu’il me fait encore la tête, même si c’est passé au second plan dernièrement. Je comprends, je sais que j’ai déconné et abusé un peu. Mais j’aimerais bien essayer de lui faire comprendre, de lui expliquer. A défaut, pour le moment, je l’attire vers moi et pose mes lèvres contre les siennes. « C’est con, mais je me sens vachement mieux d’un coup. »




Ohana means family.
Family means nobody gets left behind or forgotten
Revenir en haut Aller en bas  
Nolan Wilson
Nolan Wilson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1919
Sujet: Re: Hot summer   Mer 25 Aoû 2021 - 9:33
Elle est quand même sacrément pâlotte. J’essaie de pas m’inquiéter outre mesure, parce que de toute façon, à part la forcer à se reposer et à beaucoup boire, je peux pas faire grand-chose. Mais j’avoue que c’est vraiment une boule d’angoisse que j’ai du mal à gérer. Du coup, quand je vois qu’elle a dormi, ça me rassure. Un peu. « Oh, je te crois. T’as rien à gagner à me mentir sur ce coup-là. Et puis, t’aurais tenté de bouger, tu te serais écroulée comme une merde à trois mètres de la caravane et je t’aurais laissée sécher là sans scrupules. » Vu mon ton sérieux, elle a pas à douter de la véracité de cette sanction. « J’ai ramené encore de l’eau. Attends… »

Je me redresse pour récupérer le sac de toile avec les bouteilles pleines et j’en dépose une à côté d’elle. « Pas plus mal que t’aies pas bougé. Je voulais repasser plus tôt mais j’ai dû m’occuper un peu de Tom. Tu parles d’un brésilien sérieux, il craint encore plus la chaleur que moi. » Je roule des yeux, esquissant une ombre de sourire. « Et j’ai malheureusement pas d’activité intéressante à te proposer. J’imagine que lire doit te fatiguer aussi, je me goure ? »

Je vois sa main tendue et je souffle un « deux secondes… » avant de la rejoindre vraiment sur le lit. Et je vais virer mon t-shirt, m’approchant de la bassine pour me rincer un peu. Histoire de pas avoir l’impression de coller pendant genre 5 minutes. J’ai un soupir de contentement au contact de l’eau avant de m’installer à côté d’elle sans même prendre la peine de me sécher. « C’est l’horreur. J’ai l’impression de prendre feu dès que je mets les pieds dehors. Dire qu’à un moment, cet hiver, j’ai regretté la chaleur de Los Angeles. Bah finalement, je retire ce que j’ai dit. Le froid, c’est bien. » Ca grille moins les neurones en tout cas. Et il suffit de mettre 15 couches de fringues pour gérer. J’attrape sa main et je la serre un moment avant de hocher la tête. « Je bois suffisamment, t’en fais pas. Et je me reposerais… plus tard. Je gère, je suis pas idiot au point de pousser la chance, surtout avec ce genre de trucs. » J’ai eu du bol dans cette histoire, je vais pas m’en plaindre. D’autant que le soleil tape vraiment fort.

Forcément, je lui rends son baiser sans réfléchir. J’ai beau être encore un peu fâché, elle sait pertinemment que ça, je peux pas m’en passer. Elle non plus d’ailleurs. Preuve en est des heures qu’on a passées avant mon départ ou juste à mon retour. Peu importait la chaleur. « Rappelle-toi, on avait acté que je faisais des bisous magiques. » Je finis par me laisse tomber un peu en arrière, contre la tête de lit, ma main glissant dans ses cheveux pour lui masser le cuir chevelu. « Dawn a pas fait de conneries, ça va ? Elle a pas été trop chiante non plus ? Sinon je l’embarque avec moi tout à l’heure. » Ouais, ouais, tout sauf les sujets qui fâchent. C’est bien ça non ? Et super subtil. J’suis bon pour ça. Ou pas.


"Our wounds are often the openings into the best and most beautiful part of us."
Revenir en haut Aller en bas  
Cassidy Jenkins
Cassidy Jenkins
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1641
Sujet: Re: Hot summer   Ven 3 Sep 2021 - 22:10
J’ai horreur de me sentir aussi fragile, aussi faible. Je sais bien que ça n’a rien à voir avec les maladies et autres suites de blessures que j’ai pu avoir, je sais que ça ne va pas durer et que la moitié du camp est HS, mais j’aime pas. Ça me ramène un peu trop à tout ce que j’essaie d’oublier. Mais ce n’est pas grave. D’autant qu’il est là maintenant. Même s’il est pas très sympa. « Tu m’aurais laissé agoniser dehors ? Je suis profondément choquée et attristée, sache-le. » Parce qu’évidemment qu’il l’aurait fait, ne serait-ce que pour me faire passer l’envie de recommencer.

Je me redresse pendant qu’il va chercher les bouteilles, attrapant celle qu’il pose à ma portée. Je bois quelques gorgées, lentement, et je fronce les sourcils quand il parle de Tom. « Comment il va ? » Je sais que je devrais aussi m’inquiéter des autres, mais s’il y avait des cas vraiment graves, il le dirait non ? Enfin, je peux rien faire donc bon. Tom, c’est pas pareil. Je lui retourne son sourire, même si ça doit davantage tenir de la grimace. « Je suis restée pendant une demi-heure à essayer de comprendre une paragraphe, j’ai fini par abandonner. Mais tu pourras me faire la lecture après, j’aime bien entendre ta voix. »

Je le suis des yeux, me penchant pour ne pas le perdre de vue, le matant en laissant filer un soupir. Beaucoup trop sexy. Et mes doigts tracent des arabesques d’une goutte à l’autre quand il me rejoint, un rire m’échappant en l’entendant. « Disons qu’en temps normal, tu n’as pas l’impression de traverser un des cercles de l’enfer. Mais le froid c’est bien. Je te le rappellerais cet hiver quand tu te plaindras des boules de neige. Mais perso, je préfère entre deux. » Genre le printemps ou l’automne. Des saisons normales, pendant lesquelles je peux travailler sans mourir de quelque chose. Mes lèvres se plissent, même si je ne peux pas dire grand-chose. « Je sais que tu fais attention, mais ça prend par surprise parfois. Tu dois te ménager. » Pour la peine, je l’embrasse doucement.

Baiser qu’il me rend sans hésitation, malgré tout le reste. J’espère qu’il sera jamais assez en colère ou vexé pour bouder même ça. Mais s’il y a bien un truc qui n’a jamais cessé de marcher entre nous, c’est bien ça. Même juste après, quand il se contentait de grognement mécontent et qu’il m’évitait le reste du temps. « Eh bien, ils sont toujours aussi efficaces… Je suis la seule à en profiter hein ? Parce que j’apprécierais pas trop si tu faisais des bisous comme ça à Tom. » Je souris de plus belle et me blottis contre lui. « Non,  je pense que c’est elle que j’ai entendu sous le plancher, à essayer de trouver de la fraicheur. Sans grand succès visiblement, vu qu’elle a fini par s’échouer ici à mes côtés… Ou elle a été bouffer une raton laveur planqué… » J’ai une moue. « Tout à l’heure ? Tu veux pas te reposer un peu ? » Je me redresse pour le regarder et essayer de capter son regard, avant de prendre une grande inspiration. « Tu sais qu’on va devoir parler. Tu veux pas en profiter pendant que je suis faible ? » Je tente un sourire qui n’aboutit pas vraiment et je laisse filer un long soupir. « J’ai horreur de ça. Cette retenue, ce faux semblant de calme et de normalité. » Je le fixe avec une moue encore plus butée. « Tu veux pas te mettre un peu en colère et me dire tout ce qui va pas, histoire qu’on règle ça ? »

Et comme je suis super sournoise, je suis toujours installée contre lui, malgré la chaleur. Donc il ne pas s’enfuir sans faire tomber à terre une malade. Ce serait terrible.




Ohana means family.
Family means nobody gets left behind or forgotten
Revenir en haut Aller en bas  
Nolan Wilson
Nolan Wilson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1919
Sujet: Re: Hot summer   Dim 5 Sep 2021 - 11:27
Même si je continue de l’observer avec attention, histoire de m’assurer qu’elle va vraiment mieux, j’ai un sourire à sa répartie. « Evidemment que je t’aurais laissée. Tu le sais en plus. Alors ne le fais pas et je n’aurais pas à songer à d’horribles représailles. » Au moins, je sais qu’elle a pas besoin réellement de ça pour lui passer l’envie de tenter le coup. Faut dire que la chaleur a fait de sacrés dégâts, même si, à la réflexion, on s’en sort plutôt bien au camp. Quelques cas de déshydratation plus ou moins sévères, mais rien qui ne se soigne pas. Ou plutôt rien dont ils ne puissent pas se remettre d’ici quelques jours, avec du repos et de l’eau. Et une surveillance accrue.

« Tom ? Ca va. Farah joue à l’infirmière et il se repose, même s’il est encore plus frustré que toi à l’idée de pas pouvoir bouger. Ca ira d’ici quelques jours. » Comme elle et comme les autres. En espérant surtout que, d’ici là, la chaleur sera passée. « Je te ferais un peu de lecture ouais, y a pas de soucis. Tu tentais de lire quoi exactement ? » Je finis quand même par me relever pour essayer de me rafraichir un peu. Ca marche plus ou moins bien. Disons que sur le court terme, c’est pas mal. « Quand t’iras mieux, on ira piquer une tête à la mer. » Ce serait cool ça. J’aurais été motivé, j’y serais même allé tout seul, mais en vrai, c’est beaucoup trop loin à mon goût, surtout avec les fournaises infernales autour de nous. « Je me plaindrais pas des boules de neige si tu me les envoyais pas en plein visage. » Je lui assène une pichenette sur le nez avant de hocher vaguement la tête au reste. « Ouais, je me ménage, t’en fais pas. A part Tom, personne de l’infirmerie est malade. On se relaie au max pour tenir le coup. »

Forcément, qu’elle m’embrasse comme ça, ça me fait toujours du bien. Au moins là, on risque pas de se prendre la tête, c’est simple, clair et on a pas à réfléchir. « Tu demandes vraiment ou c’est juste rhétorique ? » Et j’ai un rire au reste. « Ah je laisse Farah faire les bisous magiques Wilson à Tom. Je me mêle pas de ça. » J’ai un silence quand elle parle de Dawn. Un sujet neutre, même s’il m’arrache un sourire. « Tant qu’elle nous ramène pas le raton laveur en offrande en essayant d’imiter Alpha. » Alpha qui dort comme un bienheureux sur le dos, sur la table de notre pseudo salon. « J’ai le temps, ce sera pas avant ce soir que je vais devoir bouger t’en fais pas. » On aura le temps de se poser, de manger un bout et j’en passe.

… et de parler donc.

Forcément, je me renfrogne direct quand elle met les pieds dans le plat. « Je sais qu’on doit parler. Je… t’es sûre que c’est vraiment le bon moment pour ça ? » Je pique du nez, alors que mes doigts s’entremêlent aux siens. « J’ai pas envie de me mettre en colère non. » j’ai un soupir, laissant filer quelques secondes de silence. Avant de souffler, dans un murmure. « C’était humiliant Cass. J’suis pas… enfin j’ai pas besoin de jouer au mec viril mais là… tu savais en plus, on en avait déjà parlé. Et là, direct, tu me traites comme un bibelot à ranger en haut de l’étagère. » Je sens mes mâchoires qui se contractent direct. « Des gens sont morts et toi tu… tu m’as dit de rester planqué. Comme si j’étais pas capable de me défendre. » Des gens sont morts et en plus, j’ai rien pu faire pour l’empêcher.


"Our wounds are often the openings into the best and most beautiful part of us."
Revenir en haut Aller en bas  
Cassidy Jenkins
Cassidy Jenkins
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1641
Sujet: Re: Hot summer   Jeu 16 Sep 2021 - 19:43
Je plisse le nez dans une grimace quand il répond, poursuivant sur un gnagnagna tout ce qu’il y a de plus mature. Evidemment que je sais qu’il l’aurait fait, qu’il le ferait. C’est bien pour ça que je ne tenterais pas. Et puis, il a assez de boulot comme ça pour pas que j’aggrave mon cas. C’est déjà bien assez emmerdant d’être patraque une ou deux journées.

J’acquiesce d’un signe de tête, esquissant un sourire quand il parle de Tom. « Encore plus ? C’est possible ça ?... Je reste pas quelques jours comme ça hein, ça ira mieux demain moi, non ? » Allez dis-moi oui. Je peux pas rester encore enfermée sans bouger, je vais devenir folle. Je montre le livre que j’ai posé sur une étagère. « Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur. » J’ai un sourire. « T’es impressionné avoue ? Ils ont ramené quelques bouquins de Seattle, et il parait qu’il est pas mal. » Plus que pas mal, il a eu le prix Pulitzer au temps où ça voulait encore dire quelque chose. Même à mes yeux, les trucs du genre, c’est à protéger. Et dieu sait que je suis pourtant pas la plus grande liseuse ou intellectuelle du monde. Mes yeux s’illuminent à sa proposition. « Demain ? Ça me ferait du bien ! Bon, quand les températures intolérables seront passées. On ira ! » Et il a pas intérêt à changer d’avis. Faut pas déconner, même si je vais mieux demain, ce qui n’est pas dit, on arrivera jamais à marcher jusqu’à la plage, on aura fondu avant. Chassant son doigt de ma main, je lève les yeux au ciel. « Une fois, c’est arrivé une fois ! Et c’était pas voulu ! » Pas trop. Presque pas. « D’accord. Je te fais confiance. » Toute façon, s’ils tombent, il n’y aura plus personne pour soigner, et ils sont pas assez inconscients pour s’y risquer. Je crois.

Je souris et l’attire vers moi malgré la chaleur, totalement soulagée de savoir que c’est Farah qui s’occupe des bisous avec Tom. « Beurk. Non. Les chiens font pas ça. » Les loups encore moins. Quoi que à leurs petits si. Mais on est les parents nous, donc c’est bon. Les souris du chat, je gère, mais plus gros… Non. « Et ce soir c’est cool alors. On a du temps à deux. » Carrément cool.

Même si je sais que le programme dans l’immédiat ne va pas lui plaire plus que ça. J’aurais dû parier avec moi-même tiens. Vu que je suis aussi délicate qu’un éléphanteau dans un jeu de quille, j’annonce la couleur d’office. Et je me tais, le laissant parler, le regard fixé sur nos mains emmêlées. Mon cœur se serre et je relève les yeux vers lui.

« Nolan… » Je serre sa main et inspire avant de reprendre. « Je suis désolée. Je… Je sais que je n’aurais pas dû, je… Je voulais pas que tu restes planqué, je… » Ma gorge se serre et reprends après un silence. « Au début…. Quand Tom était appelé, qu’il me prévenait qu’il allait sur un truc important et qu’il ne rentrait pas, je ne dormais pas, je l’attendais. Parce que je ne pouvais rien faire d’autre. Au fur et à mesure, j’ai fini par accepter, par défaut. Mais j’avais peur, même si je faisais en sorte de ne rien montrer. » Je fronce les sourcils. « Tu es le seul vrai médecin ici. Si tu… S’il t’arrivait quelque chose… Sans toi… » Je soupire. « Non. La vérité, c’est que… » Ma main se met à trembler et je serre la sienne encore un peu plus. « Je sais que tu peux te débrouiller, te défendre et me protéger. Mais si tu étais blessé… J’y arriverais pas. Je veux pas. Je peux pas. Tu comprends ? » J’esquisse un sourire, monte ma main et relève son menton, pour ancrer mon regard dans le sien « Tu n’es pas fragile. Tu n’es pas faible. Tu es sans doute la personne la plus forte et la plus fiable que je connaisse. Et je suis vraiment, sincèrement désolée d’avoir agi comme une sombre idiote. Et que t’aies pu penser le contraire à cause de moi. »




Ohana means family.
Family means nobody gets left behind or forgotten
Revenir en haut Aller en bas  
Nolan Wilson
Nolan Wilson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1919
Sujet: Re: Hot summer   Mar 21 Sep 2021 - 9:38
Même si je suis toujours un peu fâché, j’ai du mal à pas sourire en la voyant plisser le nez comme ça. Mais je garde quand même le cap et je joue au méchant docteur. Un truc du genre quoi. « Ouais, c’est possible. Comme quoi, tout arrive. Et… on verra déjà demain comment tu te sens. Chaque chose en son temps. » Je veux pas lui promettre qu’elle pourra aller gambader si c’est pas le cas. « Ah ouais ? Tu me crois si je te dis que je l’ai pas lu ? » Cool. « Et pour la plage, c’est comme le reste, on ira quand t’iras mieux. Deal ? » Pour l’infirmerie, elle a de toute façon pas d’autre choix que de me faire confiance, vu que son principal espion meurt de chaud dans un coin.

Je me laisse entrainer vers elle sans vraiment me faire prier avant de hausser une épaule à sa remarque. « Faut voir si Alpha éduque Dawn autant que nous. Tu risquerais d’avoir des sales surprises à l’entrée de la porte. » Déjà qu’Alpha nous abreuve d’animaux morts, probablement persuadés qu’on saurait pas survivre sans lui. « Et ouais… on a du temps donc. » Je devrais probablement être un peu plus enthousiaste à cette idée et, quelque part, je le suis. Sauf qu’il faut forcément qu’on évoque ce qui va pas. Et ça, j’ai pas très envie.

Je me renfrogne quand elle commence à parler. Forcément, il fallait qu’elle compare notre situation avec ce qu’elle a vécu avec Tom. Et je m’en veux quelque part, de pas apprécier. Parce que j’ai décidé quand on s’est remis ensemble de tout faire pour pas bloquer là-dessus, pour essayer de pas comparer, de me dire que c’était différent. Ce genre de conneries qui là, tient plus vraiment debout. L’entendre dire que je suis le seul médecin ici aide pas forcément beaucoup non plus. Pourtant, je sais que c’est le cas mais là, de suite, j’ai du mal à être raisonnable.

Je finis par soupire longuement et par me frotter le visage d’une main, avant de me décider à répondre. « Tu peux le dire tu sais. Que tu voulais que je reste planqué. Et ça… je peux le comprendre. J’veux dire, je ressens la même chose quand vous êtes dehors. » Je serre ses doigts doucement, cherchant mes mots. « Je suis pas Tom, Cass. Et la situation qu’on vit a plus rien à voir avec le monde d’avant. Chaque… chaque truc qu’on fait nous met en danger ou presque. C’est comme ça, faut faire avec et l’accepter. Sinon on va arrêter de vivre. » Et j’ai pas envie que ça arrive. J’ai réussi à ne pas le faire durant des années, c’est pas pour commencer maintenant. « Moi non plus j’ai pas la moindre envie de continuer si t’es plus là, je crois que ça, c’est acté pour tous les deux depuis des mois. Mais y a des façons de dire les choses. Tu peux pas me dire d’aller me planquer, surtout après avoir dégommé un rôdeur sous mes yeux. Tu l’aurais pris comment si j’avais fait exactement la même chose ? Mal. T’aurais gueulé que t’es pas une petite chose fragile à protéger, que tu sais te démerder, que j’ai pas à jouer au mâle dominant et j’en passe. J’ai tort ? » On sait tous les deux que non, mais là, faut bien mettre des mots sur ce qui me bloque. « Je suis pas la personne la plus fort ou la plus fiable hein, faut pas exagérer. » J’ai un vague sourire, avant de reprendre. « Tu t’es beaucoup améliorée avec tes entrainements et tout. Et j’suis hyper fier de toi pour ça. Mais… va aussi falloir que tu fasses gaffe à ce genre de trucs hein. On a tous nos points faibles. Et les pointer du doigt au pire moment, c’est pas… terrible. » Parce que je vais quand même pas laisser passer si ça se reproduit, même si elle s’est excusée et qu’elle s’est expliquée. Je peux être très con aussi quand je veux.


"Our wounds are often the openings into the best and most beautiful part of us."
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Hot summer   
Revenir en haut Aller en bas  
- Hot summer -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: