The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -45%
Logitech G402 Hyperion Fury – Souris gamer ...
Voir le deal
38.43 €

Be joyful in hope, patient in affliction, faithful in prayer.
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Mei-Lin Baldwin
Mei-Lin Baldwin
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 317
Sujet: Re: Be joyful in hope, patient in affliction, faithful in prayer.    Mar 17 Aoû - 23:50
Mason… Mason, Mason, Mason… POURQUOI ?! Pourquoi est-ce qu’il s’est senti obligé de demander si son frisson a été dû au froid ou à lui ? Le simple fait qu’il pose la question signifie que la réponse lui importe et… c’est son cousin, merde ! Enfin, pas exactement, pas généalogiquement, mais est-ce qu’il aurait posé cette question à Hailey ? Mei-Lin parie que non. C’est le champion du monde pour rendre tout bizarre et fort heureusement, ils ont un autre sujet sur lequel s’engueuler désormais…

- Ah oui ? Je peux te traiter d’abruti si tu veux, réplique-t-elle du tac-au-tac.

Si elle a fini ? Non, elle ne fait que commencer, mais son aîné n’attend pas de lui laisser lui couper la parole. Il a déjà mis une pièce dans la machine à excuses et comme d’habitude, sa rhétorique se limite à « c’est pas de ma faute » et « je sais que c’est nul mais je sais pas quoi faire ». Va-t-il apprendre un jour ? La sino-américaine ne comprend pas comment elle, simple femme, arrive à commanditer des cours destinés à former des jardinières clandestines, ou à comploter des attentats avec Neela et en parallèle, son mâle de cousin est bloqué dans son inertie.

- Mais, putain je sais pas Mason, mais utilise ton cerveau ! Lui renvoie-t-elle en levant les mains au ciel d’un air exaspéré – au moins, elle a lâché son t-shirt et recouvert son nombril, je sais pas moi, t’as des amis médecins, fais-toi signer un mot disant que t’es inapte au service ? Demande à des amis hauts placés de te confier une autre mission « plus importante », genre Armand, au hasard ? ou casse-toi une jambe en tombant du toit ! Douloureux mais… efficace, t’en as des solutions, tu fais juste aucun effort pour les voir !

Qu’est-ce qu’il l’énerve ! Il a beau monter dans les tours aussi, il lui semble toujours aussi… « largué ». Comme un enfant qui découvre les problèmes de la vie alors qu’ils sont sous son nez depuis des années. Seulement, lui n’a pas eu à faire preuve de débrouillardise et d’imagination pour « survivre » à New Eden. Il a juste suivi de courant avec des œillères et maintenant qu’il regarde autour de lui, il se rend compte qu’il y a des rapides et il a peur de se mouiller.

- Je veux pas qu’il t’arrive un truc, ok ?! Putain, il lui a fait dire, il est chiant, Hailey et Felicity s’en remettraient pas, précise-t-elle avec une grimace de dédain – ouf, c’est rattrapé, elles vont être terrifiées sans toi, c’est pas faux non plus ; et Mei-Lin ? Elle sait se débrouiller…, trop de choses se passent en ce moment…  


Unfuck the world
I wanna tear it all down ♪ I wanna break some shit ♫ Want you to come right now ? So I can bite your kiss ♫ I'll open up my mouth ♪ So you can read my lips ♫ Want you to come right now ? So I can bite your kiss ♪
Revenir en haut Aller en bas  
Mason Wentworth
Mason Wentworth
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3343
Sujet: Re: Be joyful in hope, patient in affliction, faithful in prayer.    Mer 18 Aoû - 11:15
Elle m’agace, mais elle m’agace. C’est tout de même hallucinant de voir à quel point elle arrive à me faire sortir de mes gonds avec une telle rapidité. Je prends une grande inspiration quand elle repart pour un tour et je la laisse vider encore son sac. « Abruti au moins, ça change un peu. » Je sais, je sais, je tends le bâton pour me faire battre.

Déjà qu’elle n’a pas besoin de ça. En tout cas, les options qu’elle me propose sont toutes aussi improbables les unes que les autres. Pourtant, à mesure qu’elle parle, je réalise pourquoi je ne pourrais de toute façon pas dire non à cette expédition. Et que, quoi que je lui réponde, ça ne lui plaira pas. Je lève un sourcil quand elle me dit qu’elle ne veut pas qu’il m’arrive un truc, avant d’esquisser un sourire sans joie quand elle se rattrape aussi sec. « Je me disais aussi… » Murmuré pour moi-même plus qu’autre chose. Sans rien dire de plus, je vais attraper le pichet de thé glacé et je remplis deux verres, avant de prendre un torchon pour m’essuyer les mains. J’ai encore de la pommade plein les doigts. Je prends mon temps pour le faire, plus pour me calmer que pour vraiment chercher mes mots. « Sauf qu’elles sont déjà terrifiées, avec ou sans moi. Felicity supporte à peine qu’on la touche et sursaute à chaque fois qu’une porte claque un peu trop fort. Hailey passe ses vendredis à guetter ton retour en espérant, comme nous tous, que tu vas arriver et que tu iras bien, tout en essayant de faire croire qu’elle ne s’inquiète pas, qu’elle ne passe pas des nuits blanches à avoir peur pour toi, pour nous. » Je repose le torchon avec un profond soupir avant de continuer. « Et elles ont très bien vécu sans moi ces dernières années Mei-Lin. » On le sait tous les deux.

J’attrape mon verre avant de reprendre, d’un ton plus résolu. « Je vais aller à Seattle. » Et je lève une main vers elle avant qu’elle ne m’interrompe et qu’elle reparte de plus belle. « Parce que c’est ce qu’on attend de moi. Et que si je fais ce qu’on attend de moi, on arrêtera de me surveiller. Je serais un bon petit soldat et, avec un peu de chance, je pourrais même monter en grade. Et avoir plus d’influence. Parce que c’est nécessaire si on veut en finir avec tout ça. D’avoir des gens un peu plus haut placés. » Je repense à ma discussion avec Armand et là, elle m’apparait avec bien plus de clarté. Et j’ajoute, ma voix se faisant plus brusque alors que mon regard accroche le sien. « Et peut-être que là, je pourrais enfin arriver à faire ce que je… j’ai en tête. Pour arrêter d’avoir à ramasser le cadavre d’une femme abattue par un connard qui préfère brûler un immeuble plutôt que d’assumer ce qu’il a fait. Pour ne plus voir la plus adorable des femmes sursauter au moindre coup de vent. Pour éviter qu’une femme soit tellement battue qu’elle en perde l’audition sans que personne ne bouge le petit doigt et… » Je repose mon verre brusquement, alors que je me rends compte que j’ai un peu monté le ton. Je me frotte le visage avant de souffler, en direction de la jeune femme. « Et je n’ai pas spécialement besoin qu’on m’enfonce la tête sous l’eau pour voir à quel point la situation est merdique. » Là, voilà, je vais probablement encore plus l’énerver. Je devrais probablement éloigner le pot avant qu’elle me l’envoie en pleine figure. Mais hors de question de changer d’avis.


"I will walk by faith even if I cannot see..."
Revenir en haut Aller en bas  
Mei-Lin Baldwin
Mei-Lin Baldwin
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 317
Sujet: Re: Be joyful in hope, patient in affliction, faithful in prayer.    Dim 22 Aoû - 1:24
La jeune femme l’écoute. Parce qu’elle ne peut fait que ça : écouter. Et Mason tente de s’expliquer, il veut monter les échelons pour pouvoir faire cesser l’horreur. Atteindre un poste qui lui permettrait de faire bouger les choses, d’influencer la hiérarchie, d’obliger les horreurs à s’arrêter. Tout ce qu’il énumère, Mei-Lin sait que ça existe. C’est leur quotidien, à tous – et surtout à toutes. La vérité sous la dorure artificielle dont se pare « New Eden » quand ils séduisent les autres. La sino-américaine lâche un soupir las et s’adosse, non sans douleur, à l’ilot central.

- Tu piges pas, Mason…

Elle n’est plus énervée, parce qu’elle n’en veut plus complètement à son cousin. Mais elle s’adresse encore à lui comme elle le ferait avec quelqu’un de naïf qui n’a pas saisi sa situation. Il n’a pas saisi, clairement pas. Et tout ce qu’il croit découvrir aujourd’hui, tous les espoirs qu’il a maintenant, elle les a déjà eu. Et ils sont tous tombés en poussière.

- Ça sert à rien… tu crois que tu te sers d’eux en faisant semblant de suivre les ordres, mais ce sont eux qui se servent de toi…, elle secoue la tête et le regarde, désolée, tu es déjà fiché, on l’est tous ici. Felicity, Hailey, toi et moi. Même si tu montes les échelons, au moment au ils auront besoin d’un bouc émissaire ou d’un fusible à faire sauter, ce sera toi. T’as pas encore compris ça ? C’est pourtant évident, ça crève les yeux, s’ils ne cherchent pas à te faire tuer, ça reste que tu es dispensable pour eux… un ancien milicien suspendu, fouetté, marié à une femme qui a agressé un homme et… avec pour cousine une dingue qui a osé regardé l’Adonaï en face.

Et lui parler. Terrible crime. Mei-Lin a toujours du mal à croire qu’aux États-Unis, au XXIè siècle, elle soit « punie » pour avoir seulement adressé la parole à quelqu’un. Elle est bien loin l’immonde regard supérieur que jetait l’occidental moyen sur les peuples africains ou asiatiques qu’on accusait, pour certains, d’être arriérés.

- Tu veux vraiment faire en sorte qu’aller sur Seattle vaille le coup ? Alors dissuade des gens de venir, dévoile la vérité, trouve nous des alliés, ou…, elle se mord la lèvre et soupire de dépit, je te dirais de déserter et de revenir nous chercher ensuite, mais je suppose que si tu fais ça, ils se vengeront sur Hailey…



Unfuck the world
I wanna tear it all down ♪ I wanna break some shit ♫ Want you to come right now ? So I can bite your kiss ♫ I'll open up my mouth ♪ So you can read my lips ♫ Want you to come right now ? So I can bite your kiss ♪
Revenir en haut Aller en bas  
Mason Wentworth
Mason Wentworth
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3343
Sujet: Re: Be joyful in hope, patient in affliction, faithful in prayer.    Dim 22 Aoû - 15:41
Je relève les yeux en direction de Mei-Lin, fronçant les sourcils, un brin surpris qu’elle soit si calme d’un coup.  « Ok, je ne pige pas, alors explique-moi. » Pour le coup, aucune provocation, parce que je suis vraiment largué. Encore plus que d’habitude s’entend.

Et je l’écoute en silence, croisant les bras sans l’interrompre. J’enregistre chacun des mots qu’elle prononce, que ce soit sur notre situation, ce que je peux faire – ou plutôt ce que je ne peux pas faire – alors que je sens mes mâchoires se contracter. Puis elle repart sur mon départ prochain à Seattle. J’avoue que, l’espace d’un instant, je ne sais pas quoi répondre. Une part de moi a envie de tout laisser tomber et ne plus me poser de question. Visiblement, ça ne sert à rien non ? « Une cousine dingue hein… » Je la fixe longuement, avec une ombre de sourire avant de soupirer.

Je me frotte le menton, pensif. « Je sais que je suis… dispensable. Et qu’au moindre faux pas, réel ou imaginé par les autorités, je suis… mort. Ou disgracié. Ce qui reviendrait plus ou moins au même. » Je continue de la fixer, la colère et l’envie de m’engueuler envolées, pour le moment en tout cas. « Donc, … quelles sont mes options exactement Mei-Lin ? Je ne peux pas rester à me tourner les pouces à mon poste en espérant que la tempête passe, parce que ça ne sera pas le cas. Je suis … inutile à l’heure actuelle. Je ne peux protéger personne, aider personne. Et même s’ils se servent de moi, si j’arrive à faire changer d’avis une personne, rien qu’une seule, si j’arrive à aider quelqu’un, peu importe ce qui se passera derrière. » Avec le portrait qu’elle dresse de notre famille, c’est comme si on était tous plus ou moins condamnés d’une certaine façon. Alors, autant essayer de faire avec ce qu’on a non ? « Parce que si je ne fais pas ça… la dernière option reste de me flinguer pour ne pas voir ça. Et même si l’idée m’a déjà traversé l’esprit, je n’ai pas spécialement envie que ça se finisse comme ça. » Alors je n’aurais probablement pas dû dire ça comme ça, mais c’est un peu tard. Et puis j’enchaine, avant qu’elle ne s’énerve de nouveau.

« Pour ce qui est de Seattle… je ne sais déjà pas comment je vais réagir. Ce sera la première fois que je quitte cet endroit depuis près de 6 ans Mei. Que je sors de cette cage. » Peut-être pour me prendre une balle entre les deux yeux sitôt arrivé. Je ne me rends même pas compte que je ne l’appelle pas par son prénom complet, ce qui n’est quasiment jamais arrivé. Je finis par reprendre, quand elle évoque une possible désertion. « J’ai déjà évoqué ce sujet avec Ray. Avant son départ. Et non, je ne partirais pas. Parce qu’ils se vengeront oui. Sur Hailey, sur Felicity. Sur toi aussi. » Et on sait tous les deux qu’ils peuvent toujours faire pire.


"I will walk by faith even if I cannot see..."
Revenir en haut Aller en bas  
Mei-Lin Baldwin
Mei-Lin Baldwin
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 317
Sujet: Re: Be joyful in hope, patient in affliction, faithful in prayer.    Mer 25 Aoû - 11:20
- Je-ne-sais-pas, Mason !

Il n’arrête pas de lui demander ses solutions, comme si elle était une sorte de génie absolue ou qu’elle se devait d’avoir une réponse à ses problèmes puisqu’elle ouvre sa grande bouche. Mais NON ! Elle est comme lui : désemparée, démunie, et avec une ceinture explosive prête à la réduire en charpie. Mais ne pas voir d’options ne signifie pas qu’il n’y en a pas et dans son langage, capituler n’existe pas. Son aîné s’obstine à dire que c’est son seul moyen de se rendre utile, elle continue de croire qu’il ne fait pas d’effort.

- Arrête, pitié…

Qu’il cesse de mettre sur le tapis cette dualité « je pars ou je me flingue ». Bordel, il n’a pas vécu un quart de ce que sa femme ou ses cousines ont traversé à New Eden, et c’est lui qui geint en prétendant qu’il est à deux doigts du suicide. Et Mei-Lin alors ? Ça fait deux mois qu’on la prive de toute distraction intellectuelle, qu’on lui bourre le crâne de sottises, et voilà trois semaines qu’elle est physiquement maltraitée pour une éducation archaïque, voire dégradante. Est-ce qu’elle parle de se tuer ? Non. Elle se BAT.

La sino-américaine ouvre la bouche pour lui dire tout ça, puis capitule. Pas aujourd’hui, elle est trop lasse. Trop pour un conflit de plus, trop pour déballer tout ce qu’elle subit au quotidien. Sœur Denise l’use à lui confier corvée sur corvée, les enseignantes lui cassent littéralement les reins. Ici, elle voudrait juste se reposer ; alors elle soupire, encore.

- Je suis ravie de voir que tu t’inquiètes pour moi, ironise-t-elle en levant les yeux au ciel.

C’est de la pure mauvaise foi. Ça n’est pas nouveau, elle le sait et ça la tue de le reconnaître. Pour ne plus avoir à croiser le regard de son cousin, et parce qu’elle a mal, la sino-américaine se décolle du plan de travail et lui tourne le dos. Elle soulève à nouveau son t-shirt de quelques centimètres en exigeant :

- T’avais pas fini avec la pommade.

Mei-Lin force son timbre à être sévère, mais son esprit est sur autre chose. Formuler que Mason s’en fait pour elle, ça a ravivé les souvenirs de l’automne passé et des manifestations qui ont mal tourné. Mal pour la plupart des personnes concernées en tout cas.

- Tu te souviens… le jour où tu m’as arrêtée, après la manif ? Raconte-t-elle plus doucement, ce jour-là, t’aurais pu me dénoncer et me trainer en détention, mais… tu m’as aidée plutôt. Tu m’as aidée et tu t’en es jamais servi contre moi, alors que tu aurais pu…, elle n’oublie pas qu’il a risqué son poste, et surtout sa vie, pour sa capricieuses et intenable cousine, cette part là de toi… elle est admirable, Mason. Tu te flagelles pour ce que tu as laissé faire – et t’as été un connard, ne nous mentons pas – mais… t’as pas besoin d’aller te « trouver » dans je ne sais quelle croisade à la con…, elle hausse les épaules et conclut sans se retourner, le courage et l’abnégation, tu les as déjà. Ils sont juste… planqués sous une couche de culpabilité et d’insécurité, peut-elle le blâmer ? C’est aussi une bonne chose qu’il ressente tout le mal qu’il a causé, même indirectement, t’as déjà tout ce qu’il faut pour être la bonne personne que tu voudrais être.

Une personne droite, juste, courageuse et équitable. La jeune femme avait sciemment dit « personne » et pas « homme », pour écarter toute notion de genre. Elle n’attendait pas de Mason qu’il soit « l’homme de la famille » et qu’il prenne sous son aile toutes les poulettes de son arbre généalogique. Mais qu’il se range du « bon » côté ; du côté de la vie et de la liberté. Il n’y avait pas besoin d’être une femme pour dénoncer ce qui se passe à New Eden. Il n’y a pas besoin d’être une femme pour réclamer que cette oppression cesse. Il peut être fort sans être dominant, tout comme Mei-Lin lui a accordé d’être faible sans que ça ne soit humiliant.



Unfuck the world
I wanna tear it all down ♪ I wanna break some shit ♫ Want you to come right now ? So I can bite your kiss ♫ I'll open up my mouth ♪ So you can read my lips ♫ Want you to come right now ? So I can bite your kiss ♪
Revenir en haut Aller en bas  
Mason Wentworth
Mason Wentworth
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3343
Sujet: Re: Be joyful in hope, patient in affliction, faithful in prayer.    Jeu 26 Aoû - 20:37
J’avoue qu’une part de moi aurait largement préféré entendre qu’elle avait une super idée, un super plan, que sais-je encore. Quelque chose de tangible à quoi je pourrais me raccrocher. Plutôt que ce je ne sais pas. Parce que je refuse de concevoir qu’elle n’ait pas d’options sous le coude. Sauf que c’est visiblement bien le cas. Et que je vais donc devoir trouver par moi-même ce que je peux faire pour me battre. Pour elle. Pour toutes les autres.

Et je me rends bien compte que je dois arrêter de faire dans l’auto-apitoiement. Mais c’est encore un exercice difficile. C’est bien plus simple de me plaindre que d’assumer. Sans savoir pourquoi en plus, ça tombe à chaque fois sur elle. Comme si je tendais le bâton pour me faire battre. Et je soupire silencieusement, avant de froncer les sourcils à son ton ironique. Auquel je souffle, un peu plus sèchement que je le voudrais. « Au risque de te surprendre, je m’inquiète tout le temps pour toi Mei. » Il n’y a pas une journée où je ne suis pas en train de me demander comment elle va. « Enfin non, pas tout le temps. Jusqu’à ce que tu passes la porte. Après, ça va mieux. » Au moins, quand elle est avec nous, il ne peut rien lui arriver.

J’ai un temps d’arrêt quand elle reprend, avant de hocher la tête et d’attraper la pommade. Et je réprime un nouveau soupir quand je la regarde, avant d’appliquer le baume sur son dos en silence Je la laisse parler, sans trop savoir où elle veut en venir au départ, fronçant les sourcils avant de me figer, la main posée sur son dos. « Oh. » Je déglutis, incapable de dire quoi que ce soit, alors que j’essaie vaguement de me rappeler la dernière fois où j’ai été autant touché. « Mei je… » Je ferme le poing avant de reprendre et d’étaler la pommade. Et je souffle, dans un murmure, alors que je me rends compte que j’ai les larmes aux yeux « Merci. C’est exactement ce que mon père aurait pu me dire. » Ce que j’avais besoin d’entendre. Ce que je cherchais aussi dans la Bible au moment de son arrivée. La confirmation que, même si je me suis perdu en route, j’ai réussi à me retrouver. Que tout n’est pas perdu pour moi et que, si c’est le cas, rien n’est perdu tout court. Quelles que soient les difficultés qui pourraient se dresser devant nous.

Il me faut un peu de temps pour arriver à parler en étant plus assuré. « Tu sais que je ne peux pas te promettre de ne pas être chiant. Ou trop protecteur envers vous. » Surtout avec les personnes qui vivent sous ce toit, à temps plein ou non. « Et que j’ai du mal à me défaire de la culpabilité. » Au cas où quelqu’un aurait un doute. « Je voudrais juste que… » Je fronce les sourcils, avant de reprendre, à mi-voix. « Je suis entré dans la police pour rendre le monde meilleur. Plus juste. Et j’aimerais que ça recommence. » Et j’ai un rire, sans trop savoir pourquoi. « Parfois, je me dis que j’aurais dû suivre Samuel et devenir chanteur de rock. » J’ai une inspiration avant de continuer. « C’est ce qu’il m’a dit. Dans la lettre qu’il m’a laissée. Que je devais essayer de rendre ce monde de nouveau vivable. Et je crois que je l’avais un peu oublié. » Pour que ce qui lui est arrivé ne se produise plus jamais. Alors peut-être que c’est ce qu’elle appelle une croisade mais en vérité, c’est juste… ce que je suis. Ce que je devrais être.


"I will walk by faith even if I cannot see..."
Revenir en haut Aller en bas  
Mei-Lin Baldwin
Mei-Lin Baldwin
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 317
Sujet: Re: Be joyful in hope, patient in affliction, faithful in prayer.    Ven 27 Aoû - 0:10
Elle l’avait mouché le Mason ; comme souvent, en réalité. Mei-Lin réalise qu’avec les mois, elle a vraiment cessé d’être en colère permanente contre lui. Oh oui, il l’agace, il est chiant comme il le signale si bien, mais… il lui laisse une impression étrangement touchante de naïveté. Comme s’il avait évolué dans une bulle si longtemps qu’il s’était perdu lui-même et la sino-américaine assiste à sa redécouverte du monde. L’enveloppe a explosé et son cousin est démuni face à cette existence froide et violente. Autrefois, elle voulait qu’il disparaisse de sa vie. Aujourd’hui… elle a envie de protéger ce grand bêta. De lui-même et des autres. Lorsqu’il n’est pas perverti, il est trop bon pour cet endroit. Et généralement, ce qui était bon se faisait broyer, d’une façon ou d’une autre.

- Bien sûr que tu avais oublié : tu n’as pas de tête quand je ne suis pas là pour secouer tes neurones, plaisante-t-elle un brin narquoise.

C’en est finie de la pommade. La jeune femme relâche son t-shirt, qui retombe pudiquement masquer la chute bleuies de ses reins. Elle se retourne pour faire face à son aîné, coude droit sur l’ilot central, et le dévisage de ses grands yeux noirs. Chaque fois qu’elle le regarde, elle voit comme il change. Mei-Lin ne le montre pas et n’en tire aucune vanité, mais elle est touchée de constater qu’elle a une influence dans la quête morale de Mason. Ça ne l’encourage pas à moins le bousculer, mais l’authenticité dont ils font preuve l’un envers l’autre est peut-être ce qui déclenche ce résultat. Ils se lancent tout à la figure, les bonnes comme les mauvaises choses ; sans filtre, sans retenue, sans attente.

- C’est bien que tu n’oublies pas la culpabilité, c’est un bon compas pour garder le cap, lui affirme-t-elle, si tu cesses de te sentir coupable, tu es capable de recommencer à faire du mal. Il faut juste l’apprivoiser, ne pas la laisser te bouffer, un sourire fend son visage, puis elle ajoute avec une douceur rare : on va y arriver. A faire changer les choses. Et tu sais que je suis une habituée des causes difficiles, l’écologie n’était pas vraiment une priorité de l’État américain avant, alors j’ai une capacité incroyable à avoir foi en des convictions qui ont l’air sans espoir, termine-t-elle, taquine.



Unfuck the world
I wanna tear it all down ♪ I wanna break some shit ♫ Want you to come right now ? So I can bite your kiss ♫ I'll open up my mouth ♪ So you can read my lips ♫ Want you to come right now ? So I can bite your kiss ♪
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Be joyful in hope, patient in affliction, faithful in prayer.    
Revenir en haut Aller en bas  
- Be joyful in hope, patient in affliction, faithful in prayer. -
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: