The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Be joyful in hope, patient in affliction, faithful in prayer.
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Mason Wentworth
Mason Wentworth
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4387
Sujet: Be joyful in hope, patient in affliction, faithful in prayer.    Lun 9 Aoû 2021 - 12:02
Assis à même le sol, les jambes pliées en tailleur, je regarde sans vraiment lire le livre que j’ai sous les yeux. La pièce est plongée dans une semi-pénombre mais, avec cette chaleur, c’est plutôt une bonne chose. On aurait presque l’impression qu’il fait frais. Oui, tout est dans le presque. Ca fait déjà une semaine que c’est arrivé. De longues minutes qui se sont égrainées, succédées, alors qu’il fallait s’occuper du quotidien. Hailey et Felicity sont toujours malades à cause de la chaleur et, au final, m’occuper de Gabrielle a probablement été salvateur. J’ai pu me focaliser sur autre chose que la douleur et surtout, la culpabilité de l’avoir perdu sans avoir réussi à lui dire tout ce que je voulais. Et je ne sais pas trop ce que j’attendais en venant là, en feuilletant ces pages. Des réponses aux questions qui tournent en boucle dans mon esprit probablement. Sans grand succès.

La maison est calme. Les filles dorment et, forcément, quand j’entends le bruit de la porte d’entrée qui se referme, les pas qui montent l’escalier, j’ai un temps d’arrêt, alors que je sens une bouffée d’angoisse m’envahir. Totalement irrationnelle, j’en suis bien conscient. Et elle est balayée quand je reconnais la silhouette de Mei dans l’embrasure de la porte. Je bats des cils et je me bricole un sourire, avant de regarder ma montre. « Tu es en avance non ?... Désolé, j’aurais dû être en bas pour t’accueillir. Je n’ai pas fait attention à l’heure. » Je referme la Bible de mon père, mais je la garde entre les mains, non sans un temps d’hésitation. « Les filles dorment. Elles vont un peu mieux, mais la canicule les affecte beaucoup. Et ta filleule est en pleine forme par contre. Elle grandit bien. »

Je me demande à quel point c’est bizarre de me trouver dans l’ancienne chambre de mon père. L’endroit que j’évitais quand il était encore en vie, parce que je ne savais pas encore comment lui parler, comme passer outre tout ce qu’on avait pu vivre. Pour autant, il avait accepté de venir vivre avec moi, c’est qu’un pas avait été fait de nos deux côtés. Je fronce les sourcils, essayant de chasser tout ça de mon esprit, avant de baisser les yeux pour voir que ses doigts sont toujours aussi bleus. Mes mâchoires se contractent et je lui fais un signe de la tête. « Je t’ai trouvé de la pommade. Pour les coups. De l’arnica. Je l’ai mise dans ta chambre. » Nous n’avons pas évoqué le sujet lors de sa dernière visite, mais les circonstances n’ont pas vraiment aidé. Même si j’avoue que je me sens coupable de ne pas l’avoir fait. D’autant que j’ai mis plusieurs jours après son départ avant de tiquer sur ce que ça pouvait être. Et pour trouver quelque chose pour la soulager un peu.


"I will walk by faith even if I cannot see..."
Revenir en haut Aller en bas  
Mei-Lin Baldwin
Mei-Lin Baldwin
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 341
Sujet: Re: Be joyful in hope, patient in affliction, faithful in prayer.    Jeu 12 Aoû 2021 - 15:07
Elle est épuisée. Ses jambes sont lourdes alors qu’elle franchit les derniers mètres qui la séparent de sa résidence de week-end, et ce n’est pas à cause du soleil écrasant. Mei-Lin a beau être endurante, elle a beau avoir des trésors d’abnégation, la punition qui s’éternise commence à peser lourd sur son organisme. Faire les corvées de toutes les autres futurs épouses, ça la casse littéralement. Chaque jour, ce sont des heures passées à frotter, astiquer, plier, balayer, essorer, ranger, et – surtout à piétiner. Sans l’aide discrète de bienveillante de Charlotte, elle serait à genoux. Cette fille est en or. D’ailleurs, c’est elle qui lui donne quotidiennement le courage de ne rien lâcher.

En arrivant à destination, la sino-américaine sue sous sa robe trop pudique et sa chevelure coiffée par trop de complexité lui donne mal au crâne. Avec des gestes las, elle ouvre la porte et ne se formalise même pas de ne trouver personne pour l’accueillir. Elle ôte avec un soupir de soulagement ses ballerines qui l’étouffent et monte plus lourdement qu’elle ne le voudrait l’escalier qui grimpe l’étage. Elle veut une douche et s’allonger pendant des heures. Histoire d’oublier les douleurs de son corps pendant un petit moment.

La jeune femme s’arrête pour saluer Mason, toujours dans sa chambre, une Bible entre les mains. Ce livre qui lui procure désormais un sentiment méchamment ambivalent. Car son éducation lui a appris à l’aimer, elle sait que le message essentiel est d’Aimer son prochain. Mais le récit est façonné par un patriarcat historique et, fatalement, il est à l’origine de son calvaire aujourd’hui.

- Je sais pas…, souffle-t-elle avec sincérité.

Si elle est en avance, c’est parce que Charlotte a pris sur son propre temps pour l’aider à finir des corvées dans les clous. Autrement, Mei-Lin n’aurait sans doute pu arriver que le lendemain. A ce moment, elle réalise qu’elle aurait bien voulu parler à Hailey ; tout lui raconter, la serrer dans ses bras. Mais elle ne veut pas la réveiller. La sino-américaine hoche donc simplement la tête en guise de compréhension. Un maigre sourire fleurit sur ses lèvres à l’évocation de Gabrielle, mais elle n’est pas en état de se confronter à un nourrisson.

- Oh…

Le regard de Mei-Lin tombe machinalement sur ses doigts, bleuis par les mauvais traitement de ses instructrices. Bien sûr qu’elle n’en a pas parlé la dernière fois, parce qu’elle ne veut pas se plaindre ni les inquiéter plus que de raison. Pas plus qu’elle n’a confié être « punie » depuis deux semaines.

- Je vais aller me doucher là, informe-t-elle d’une voix lasse, tu pourras m’aider ? Pour la pommade ?

C’est sorti instinctivement, sans trop y réfléchir. Elle a aussi des bleus dans le bas du dos et se contorsionner seule sera un supplice. Mei-Lin aurait évidemment préféré quelqu’un d’autre, mais seul son cousin est disponible et elle est trop fatiguée pour se battre contre lui aujourd’hui. Elle a trop peu d’alliés pour se permettre d’être vindicative sur tous les fronts, elle est obligée de choisir ses batailles.

- J’ai besoin de toi pour mes reins, précise-t-elle pour que son cousin comprenne.



Unfuck the world
I wanna tear it all down ♪ I wanna break some shit ♫ Want you to come right now ? So I can bite your kiss ♫ I'll open up my mouth ♪ So you can read my lips ♫ Want you to come right now ? So I can bite your kiss ♪
Revenir en haut Aller en bas  
Mason Wentworth
Mason Wentworth
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4387
Sujet: Re: Be joyful in hope, patient in affliction, faithful in prayer.    Jeu 12 Aoû 2021 - 21:42
J’ai un bref froncement de sourcils alors que je la regarde avec un peu plus d’attention. Elle l’air encore plus épuisée que la semaine dernière et j’ai comme un doute sur le fait que ce soit entièrement la fatigue qui soit à l’œuvre. Mais j’ai du mal à connecter encore toutes les informations, n’étant pas moi-même au top de ma forme. Et je finis par balayer l’air de la main, sans même m’en rendre compte. « Ce n’est pas vraiment important. Tant que tu es là. » J’ai toujours peur qu’un jour, on vienne toquer à la porte pour nous dire qu’elle n’a plus le droit de venir. Ou pire encore. Mais, tant que je n’évoque pas à ça à haute voix, ça ne va pas vraiment arriver.

… oui, ma propre naïveté m’étonne encore parfois. Surtout après tout ce par quoi nous sommes passés ces derniers mois. « Je peux te demander comment ça va ou tu préfères éviter le sujet pour le moment ? » Je continue de l’observer longuement, me rappelant brusquement pour l’arnica. « J’aurais préféré que tu n’en aies plus besoin mais visiblement, ce n’est pas le cas. » J’ai un bref soupir avant de hocher la tête quand elle continue. « Tu peux mettre des trucs plus légers à porter. Pas la peine de... porter du noir. » Il n’aurait pas voulu qu’elles suffoquent juste pour la symbolique. « Je crois qu’Hailey a trouvé des vêtements pour toi et… pardon ? » J’ai un temps d’arrêt quand elle me demande si je peux l’aider. Pour la pommade. « Pour… tes reins. » Sans même que je m’en rende compte, mes yeux se baissent en direction desdits reins avant que je ne secoue la tête. Décidément, la chaleur ne me fait vraiment pas de bien. « Evidemment. Je peux t’aider. Pour la pommade. Tes reins. Tout ça. » Je toussote avant de me relever et je me dirige vers la sortie, non sans m’arrêter à sa hauteur. Et j’hésite une seconde, lui serrant doucement l’épaule. « Je t’attend dans la cuisine, c’est là où il fait encore le plus frais. »

Et je descends rapidement les escaliers avant de m’assoir sur un tabouret qui entoure l’îlot central. Sans trop réfléchir, je finir par rouvrir la Bible de mon père et j’ai un temps d’arrêt sur la première page, qui contient son prénom, celui de ma mère et de chacun des membres de notre fratrie. Il faudrait que je pense à mettre les dates de mort également mais là, je ne m’en sens pas vraiment le courage. Je commence à feuilleter l’ouvrage, cherchant toujours des réponses que je ne trouverais surement pas là-dedans, m’arrêtant devant les quelques annotations que mon pasteur de père avait pu inscrire, un sourire un peu triste sur les lèvres. Et je finis par relever la tête quand Mei-Lin me rejoint. « C’est mieux ? »


"I will walk by faith even if I cannot see..."
Revenir en haut Aller en bas  
Mei-Lin Baldwin
Mei-Lin Baldwin
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 341
Sujet: Re: Be joyful in hope, patient in affliction, faithful in prayer.    Jeu 12 Aoû 2021 - 22:58
- Plus tard, peut-être, soupire-t-elle.

Elle n’a pas envie de s’étendre sur ce qu’elle vit, mais il est probable que sa famille se montre insistante, alors elle fera l’effort de répondre à certaines questions. En minimisant les choses, bien sûr ; hors de question qu’elle geigne. De toute façon, que pourraient-ils faire ? C’est de sa faute, c’est à elle d’assumer. Un autre sourire amusée déride brièvement son visage devant la surprise de son cousin, confronté à sa demande inhabituelle, puis elle s’échappe pour la salle de bain. Il a pressé son épaule et elle ne lui a pas envoyer chier pour l’avoir touchée sans sa permission… elle est vraiment fatiguée.

Sous le jet frais de la douche, Mei-Lin s’oublie de longues minutes. Ses muscles tendus se décrispent un peu mais sa nuque raide est transpercée d’aiguilles, ses pieds sont douloureux, ses mains irrités. Elle a à peine la force de se savonner, mais s’y attèle avec ardeur. Comme si le savon avait le pouvoir de laver le regards des hommes et les humiliations psychologiques dont elle est victime.

Finalement, quand elle se résigne à quitter la sécurité de la cabine, la jeune femme se rend dans sa chambre pour s’habiller. Les mots de son cousin ne sont pas tombés dans l’oreille d’une sorte : elle choisit un haut en coton léger et une jupe qui ressemble plutôt à un paréo. Le tout est pudique et sombre, mais assez léger pour qu’elle n’étouffe pas complètement. Elle n’a pas séché sa longue chevelure corbeau, celle-ci est prisonnière d’une serviette dressée sur son crâne.

- Je revis, répond-t-elle en rejoignant Mason dans l’espace cuisine, prête pour notre engueulade hebdomadaire, plaisante la jeune femme en lui jetant une œillade complice.

Il ne faut pas un diplôme supérieur pour réaliser que c’est un sport entre eux. L’aîné dit un truc, sa cadette le renvoie dans les cordes, et la joutes commence. Mais depuis le début de ses punitions plus « physiques », qui ont en plus coordonné avec le décès du père Wentworth, la sino-américaine n’a pas la tête à se fritter avec lui. Au contraire, elle a l’impression que le climat de sa vie dans la zone blanche rend la compagnie de Mason étrangement plus supportable – oserait-elle dire agréable ? Mais bon, qu’il ne s’y habitue pas. Dès qu’elle aura rechargé ses batteries, elle lui en mettra plein les dents comme d’habitude.

- Tu me passes la pommade alors ? Elle lui confie le pot et se retourne, relevant juste assez le tissu de son top pour dégager la chute de ses reins, bleuie par des coups de règles, tu me fais le bilan de la semaine ? J’ai raté quoi ?

S’en remettre aux mains de son aîné ne lui fait pas spécialement bizarre. Quand elle était petite et que la famille tentaculaire se retrouvait pour les vacances, ce n’était pas rare que les « grands » soient de corvée de crème solaire pour les plus petits. Mei-Lin se sent retomber en enfance… un refuge psychologique qui n’est pas si mal, compte tenu des circonstances.



Unfuck the world
I wanna tear it all down ♪ I wanna break some shit ♫ Want you to come right now ? So I can bite your kiss ♫ I'll open up my mouth ♪ So you can read my lips ♫ Want you to come right now ? So I can bite your kiss ♪
Revenir en haut Aller en bas  
Mason Wentworth
Mason Wentworth
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4387
Sujet: Re: Be joyful in hope, patient in affliction, faithful in prayer.    Ven 13 Aoû 2021 - 12:19
Nous savons tous les deux que ce peut-être n’a pas réellement lieu d’être. Si je ne suis pas celui qui va la presser de question, Hailey et Felicity s’en chargeront pour moi. Elles s’inquiètent tout autant que moi à son propos et elles aussi sont rongées par l’inquiétude chaque semaine. Paradoxalement, c’est cette distance qui nous a permis de nous rapprocher, même si je suis étonné de ne pas m’être fait aboyer dessus juste à lui toucher l’épaule. Elle est encore plus fatiguée qu’elle en a l’air.

Et elle finit par me rejoindre. Un simple coup d’œil suffit à voir qu’elle va déjà mieux. Et je me lève pour sortir le thé glacé qu’a préparé Felicity. « Ca aussi, ça te fera du bien. Et pas d’inquiétudes, j’ai commencé à faire une liste. Au cas où on finirait par manquer de sujet de prises de tête. J’ai même placé les gobelets plastiques tout en haut, juste pour les bons souvenirs. » J’en viendrais presque à être nostalgique de cette période. Où la Mei-Lin adolescente nous suivait en agitant les gobelets du pique-nique tout en lisant les conséquences dévastatrices sur l’environnement de ce simple déchet.

J’ai quand même de nouveau un temps d’arrêt quand elle me confie le pot. Heureusement, elle se tourne et ne voit pas ma tête. A quel moment je lui rappelle que je n’ai approché aucune femme depuis plus de deux ans ? Même pour un simple soin comme celui-là ? Alors oui, je devrais me focaliser sur le fait que c’est Mei-Lin, mais en vérité, ce serait probablement pire. Vu que c’est une des rares jeunes femmes que j’ai trouvée belle ces dernières années. Je cille en la voyant soulever son haut et, si mon imagination pouvait être titillée, autant dire que voir les traces de bleus m’arrache surtout un soupir. Et l’envie d’aller cogner ceux qui ont pu lui faire ça. Je sais, ce n’est pas la solution et ça ne ferait qu’envenimer les choses. Et je me contente d’un « Mei… » à mi-voix. Avant de soupirer et d’ouvrir le pot, toute appréhension à l’idée de la toucher ayant disparue.

« Ca va être un peu froid, mais ce n’est pas un mal. » J’attrape de la pommade et je commence à effleurer sa peau avant de laisser filer un silence. « Tu me dis si ça fait trop mal. » Et je réfléchis à sa question. Le bilan de la semaine n’est pas des plus fameux. « Mmmh ce que tu as raté. Pas grand-chose. Tout est un peu en sommeil avec la chaleur. Comme je t’ai dit, les filles vont mieux. » C’est important, surtout qu’elles étaient vraiment épuisées la semaine précédente. « Oh et… » Je toussote avant de souffler, à mi-voix. « Elles ne sont pas encore au courant mais… je vais faire partie de la prochaine expédition pour Seattle normalement. En septembre. » Autant dire que ça ne m’enthousiasme pas vraiment, mais ça m’aidera à bien me faire voir.


"I will walk by faith even if I cannot see..."
Revenir en haut Aller en bas  
Mei-Lin Baldwin
Mei-Lin Baldwin
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 341
Sujet: Re: Be joyful in hope, patient in affliction, faithful in prayer.    Dim 15 Aoû 2021 - 18:22
- Tu sais que si c’est vrai, je vais te les faire manger, a-t-elle rétorqué à propos des gobelets… seulement à 50% blagueuse.

Que le monde soit déjà parti en couilles ne justifie pas de continuer à lui renvoyer nos merdes à la face ! D’autant plus que l’épidémie qui a renvoyé la planète – ou au moins le pays – à l’âge de pierre, c’est sans doute un mécanisme de défense de la Terre qui en a eu marre de notre comportement. Et généralement, quand tes parents te collent une gifle parce que tu as fait des conneries et que tu continues, le revers de la main fini par arriver aussi. Mei-Lin entend son cousin soupirer quand il découvre les marques, ses lèvres se plissent mais elle ne dit rien. Il la met en garde contre le contact de la pommade, elle lui répond, la gorge légèrement serrée :

- T’en fais pas, c’est juste la règle d’une instructrice qui m’est tombée dessus une ou deux fois, rien de grave.

Ses doigts l’effleurent, la jeune femme est traversée par un frisson. Elle réalise avec contrariété, même avec aversion, que la mentalité de New Eden s’est infiltrée dans sa tête à son ainsi. Car elle a d’abord imaginé que la sensation des mains de Mason en train de tartiner sa peau aurait le bout goût des souvenirs, mais voilà qu’elle se surprend à plutôt penser que ce geste est audacieux, voire tendancieux ; elle n’a pas été touchée intimement par un homme depuis Yvan. Ça fera bientôt un an. L’idée même de partager la couche de son cousin lui donne des boutons, c’est probablement pour ça que la sino-américaine réagit de façon si épidermique quand le concerné avoue qu’il va aller sur Seattle.

- Pardon ?! Désolée, j’ai dû aussi prendre des coups à la tête je crois : j’ai cru entendre que t’allais partir à l’autre bout de l’état dans quelques semaines.

Il a parlé à mi-voix mais elle n’a pas le réflexe de prendre les mêmes précautions. Mei-Lin se retourne d’un coup pour lui lancer un regard sévère. Elle est tellement focalisée sur ses reproches qu’elle ne pense pas à lâcher le top qu’elle retient encore, donc c’est maintenant son nombril qu’elle lui met sous le nez – et lui, n’a pas besoin de baume.

- Tu vas te casser dans une zone sensible où les gens de chez nous se font tuer par des fous, et laisser Hailey et Felicity toutes seules ici ? Et elle ne parle même pas d’elle, prisonnière de la zone blanche ; la présence de Mason le week-end la rassure toujours, mais il peut se brosser pour qu’elle l’avoue, ta cousine vient d’accoucher, ta femme s’est fait agressée, et toi tu…, elle expire bruyamment sa colère, j’ai rêvé le jour où tu m’as promis de les protéger ?! Réponds-moi, Mason, c’était un rêve ?! Parce que je vois pas comment tu vas faire en étant à l’autre bout de washingon ! Ça y est, elle s’emporte, finalement, il aura sa dispute, je peux pas le faire de là où je suis, tu le sais… et toi aussi t’as pas pensé que les autorités t’envoient là-bas pour se débarrasser de toi ?!/  

C’est quand même une drôle de coïncidence, non ? Sur deux mois, ses deux plus proches alliés masculins sont expédiés dans une région où la mortalité des New Eden est actuellement élevée. Y’a qu’elle qui voit que c’est sûrement une manœuvre pour l’isoler encore plus ? Même avec Hoani, Neela, Hailey et Felicity dans son camp, il ne faut pas se leurrer : elles ne sont que des femmes. Un rien pourrait les condamner – et surtout, il faudra bien qu’un homme les surveille ici. Si n’est pas Mason, qui le fera ?

- T’es vraiment trop con, juge Mei-Lin avec défi.


Unfuck the world
I wanna tear it all down ♪ I wanna break some shit ♫ Want you to come right now ? So I can bite your kiss ♫ I'll open up my mouth ♪ So you can read my lips ♫ Want you to come right now ? So I can bite your kiss ♪
Revenir en haut Aller en bas  
Mason Wentworth
Mason Wentworth
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4387
Sujet: Re: Be joyful in hope, patient in affliction, faithful in prayer.    Dim 15 Aoû 2021 - 23:45
Je lève un sourcil à sa répartie. « Je n’aime pas trop le plastique. Donc on va rester sur du verre hein, ça me parait bien. » Parce qu’elle serait capable de glisser des bouts de plastique dans les plats juste pour le principe. Et si l’idée m’amuse en théorie, en pratique, je n’ai pas particulièrement envie de la voir en action.

Mais cette touche de légèreté disparait quand je vois les traces de bleu sur son dos. Même la gêne à l’idée du moindre contact physique. Peu importe au fond. « Rien de grave hein… » Je soupire de nouveau, avant de froncer les sourcils à son frisson. « C’est trop froid ? Ou c’est juste… désagréable que ce soit… moi ? » Peut-être qu’elle ne supporte même pas ce léger contact. A cette idée, je grimace et ma main se crispe. Heureusement – si tant est qu’on puisse dire un truc pareil – j’arrive à me changer les idées. A nous changer les idées. En lâchant une petite bombe.

Et bien évidemment, elle démarre au quart de tour. Je soupire alors qu’elle monte dans les tours sans que j’aie besoin de mettre une pièce dans le juke-box. Et, forcément, l’agacement se fait croissant à mesure qu’elle parle, encore plus quand elle me dit que je suis trop con. « Merveilleux. Tu devrais changer un peu disque, ça devient redondant de me traiter de con tu sais. » Mon regard accroche le sien quelques instants, alors que mes mâchoires se contractent. « Tu as fini ? Je peux répondre ou tu penses que je suis trop con pour aligner deux phrases ? » Question rhétorique vu que j’enchaine sans lui laisser le temps de m’envoyer au tapis. « Je sais tout ce que tu viens de me dire. Et tu crois vraiment que j’ai envie de partir ? Que j’ai signé les yeux fermés pour aller m’amuser à Seattle avec les copains en vous oubliant pendant des semaines ? » Je lève les yeux au ciel et je pose le pot de pommade sur la table un peu trop brusquement.

« Je n’ai pas le choix Mei-Lin. On m’a gentiment fait comprendre que si je voulais continuer d’être dans les petits papiers et éviter les problèmes, il fallait que je participe à cette vaste blague. » Je soupire longuement avant de reprendre, d’un ton pressant. « Tu crois que j’ai envie de me retrouver à des centaines de kilomètres de vous sans savoir ce qui peut vous arriver ? Je sais bien que je n’ai pas réussi à vous protéger mais au moins, je me dis que j’arrive à en dissuader quelques-uns. » Et j’ajoute, mon regard toujours rivé dans le sien. « Et bien évidemment que je me demande si ce n’est pas une façon comme une autre de se débarrasser de moi ! Tu veux que je fasse quoi ? Vas-y, je suis toute ouïe. » Et j’écarte les mains devant elle, attendant de voir si elle aura une idée de génie. Evidemment que non, on le sait tous les deux.


"I will walk by faith even if I cannot see..."
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Be joyful in hope, patient in affliction, faithful in prayer.    
Revenir en haut Aller en bas  
- Be joyful in hope, patient in affliction, faithful in prayer. -
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: