The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Edge of the world
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Valérian Zacharias
Valérian Zacharias
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Leader | The Exiles
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2413
Sujet: Re: Edge of the world   Jeu 28 Oct 2021 - 9:46
/!\

Guidé par Reese, Valérian s’appliqua de longues minutes à la contenter. Ses soupirs et les spasmes qui agitaient son abdomen l’encourageaient à persévérer. La jeune femme se cambra finalement, le souffle court et les joues rouges. Si le désir embrasait Valérian, il voulait attiser celui de sa partenaire : alimenter l’incendie qui grandissait en elle jusqu’à ce qu’il la consume. Satisfait, le grec se redressa et déposa un baiser sur les lèvres de Reese. « Je t’avais dit que je savais utiliser mes doigts. » lui glissa-t-il, tandis que jouait à la commissure de ses lèvres un sourire espiègle.

Celui-ci disparut cependant lorsque la jeune femme s’empara de sa raideur et lui prodigua à son tour des caresses. Elle prit l’ascendant sur lui et le réduisit à suffoquer, tandis que des ondes de plaisir se propageaient dans son corps, comme de puissantes déferlantes. Le souffle court, Valérian la guida dans ses caresses : « Oui, je… là, comme ça… » haleta-t-il difficilement. Son corps se mouvait malgré-lui et répondait aux inflexions des doigts de la jeune femme.

Il y avait si longtemps qu’il n’avait pas été touché de cette façon. Si longtemps ! Il en avait presque oublié cette sensation délicieuse. Les yeux fermés, il avait le sentiment de flotter au-dessus du sol, porté par la caresse d’une brise chaude...

Lorsqu’une onde plus puissante que les autres le traversa de part et d’autre, un gémissement lui échappa et il renversa la tête en arrière. « Attends ! » bredouilla-t-il, l’esprit plus que jamais embrumé. « Attends ! Je vais… je vais… doucement. » Les muscles de son corps s’étaient en effet contractés de façon incontrôlable. Son désir avait dangereusement enflé et manqué de le submerger. Avec un sourire, il se redressa, encadra de ses mains le visage de Reese et l’embrassa. « Il y a longtemps que je n’ai pas couché avec quelqu’un. » lui avoua-t-il dans un souffle. Il devait par conséquent ré apprivoiser son désir et les réactions de son corps. Leurs regards se croisèrent alors et Valérian plongea sans retenue dans les orbes verts de son amante. De son pouce, il caressa sa joue. « Je veux être en toi. »    

Il en avait plus que jamais envie. Chaque parcelle de son corps le réclamait, exigeait qu’il ne fasse plus qu’un avec Reese. La sensibilité de son épiderme était exacerbée : chaque caresse, chaque contact avec la jeune femme était comme une brûlure qui pénétrait profondément sa chair. Il la voulait. Entièrement. Irrévocablement. Qu’elle soit sienne, et lui à elle.  

Avec précaution, et sans que leurs regards ne se quittent, Reese s’installa à califourchon sur lui. Le grec guida sa virilité en elle. Il soupira d'aise tandis qu’une sensation délicieuse irradiait de son entrejambe. Lentement, la jeune femme commença à faire onduler son bassin, ce qui eut pour effet de décupler le plaisir de son partenaire. Il posa ses mains sur ses hanches et guida ses mouvements.

Valérian était incapable de détacher ses yeux de Reese. Il la contemplait, médusé par sa beauté : ses cheveux châtains dégringolaient librement sur ses épaules, et le soleil accrochait des reflets fauve, dorés dedans. Ses joues étaient rosies par l’effort. Quant à ses yeux, ils étaient tachetés de bleu, brillants.

« Tu es tellement belle. » pantela-t-il avant qu’un nouveau gémissement ne le suffoque. Il accompagna les mouvements de la jeune femme avec son bassin, de sorte à entrer plus profondément en elle. De ses doigts, il jouait avec son intimité. La danse se prolongea ainsi, jusqu’à ce que Valérian se redresse pour venir chercher les lèvres de son amante. Il l’embrassa avec ardeur, puis la fit basculer en arrière pour la pénétrer à nouveau. Ses mouvements se firent alors plus impétueux, plus urgents. Il haletait dans le cou de sa partenaire, débordé par les sensations de son bas-ventre. Un cri de plaisir lui échappa soudain.

Seul un fil le reliait désormais au moment présent. Il était penché au bord d'une falaise, prêt à basculer avec Reese vers l'éternité. « Est-ce que tu... est-ce que tu viens ? » lui demanda-t-il d’une voix hachée, pleine de tendresse, de chaleur, pour cette femme.



- Oh boy, your eyes betray what burns inside you -

Awards 2020/21:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Reese B. Maddox
Reese B. Maddox
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
The Gentle Bastards
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2454
Sujet: Re: Edge of the world   Jeu 28 Oct 2021 - 14:01
D'accord, je lui souffle ça contre ses lèvres, pour le libérer de ma prise un instant et lui laisser le temps de redescendre. Il me parle comme s'il me demandait une faveur, que je veux bien lui accorder. Le rythme se prend doucement, dans un soupir presque soulagé, qui me donne l'impression qu'une vive chaleur m'emplit délicieusement. Je retrouve les marques de l'alcool sur mon crâne trop souvent en ébullition, la morsure de l'ivresse qui m'empêche un instant de réfléchir. Je me sens libre surtout, libre de faire ce que je veux, et d'être qui je veux. Il doit pas vraiment se rendre compte de tout ce que ça implique, et comment ça peut faire du bien. Notre échange prend une tournure plus sauvage alors qu'il prend le dessus et que je le laisse faire.

Ses lèvres étouffent mes gémissements, j'ai l'impression de perdre la tête, que rien réussira plus jamais à me combler comme ça. La peau recouverte d'une fine pellicule de sueur, je réclame à nouveau sa bouche quand il se perd dans mon cou, lui aussi rendu fou par cet échange. Sa poigne enferme ma main, mes doigts s'entrecroisent aux siens pour mieux me tenir à lui. Il semble saturer de sensation, je m'en porte pas mieux. Mais c'est clairement pas pour me déranger. Je crois que le fait de réussir à lui faire perdre la tête me satisfait encore plus que je pouvais le penser à la base. Sa voix hachurée par le désir me donne l'impression de remonter mes tripes, et j'esquisse un sourire amusé :

Encore ? Que je lui demande. Décidément, c'est mon anniversaire. Ou en tout cas, il entend à ce que ça le soit, et ça me va aussi bien comme ça. Un rire m'échappe, et je reviens l'embrasser doucement. Pas comme ça, que j'ajoute alors en nous invitant tous les deux à bouger. Certes, la banquette est pas exactement spacieuse mais pour ce qu'on est en train de faire, et qui implique d'être collé l'un à l'autre, c'est pas dérangeant. Je viens me lover contre lui en cuillère, levant le cou pour l'inviter à m'y embrasser, à se glisser à nouveau en moi pour reprendre le rythme de ses hanches contre les miennes. Le contact me semble encore plus intime, plus appuyé sur les zones qui me conviennent mieux, et qui font grimper mon plaisir en flèche.

Il m'est encore plus difficile de me concentrer sur les indications que je lui donne. Mais dans des ordres que je veux précis, d'une voix étranglée par le désir, je lui dis quoi faire. Où me toucher, comment, à quelle intensité, plus vite ou plus doucement. Groggy à cause de l'émotion qui me compresse le ventre, mon souffle se perd, l'impression de me noyer dans cette chaleur étouffante qui me prend à la gorge, comme sa main qui vient cerner mon cou. Mais ma tension se libère, comme une éclosion dans mon ventre qui me colle un peu plus à lui alors qu'il me contient dans ses bras, j'en ai oublié où j'étais, qui j'étais, avec qui sans doute, aux soubresauts de mon corps tiraillé dans toutes ses sensations.

Mon regard se porte sur lui, brillant, mutin, peut-être muni d'un brin de gratitude que j'évoquerais pas ici. D'un baiser au coin de ses lèvres, qui remonte jusqu'à sa joue, et finalement son oreille, l'homme a l'autorisation de venir lui aussi, au rythme qui lui conviendra, comme il lui conviendra. Peut-être pour le remercier de prendre soin de moi.


I'll face the night and I'll pretend
I got Something to Believe in

Revenir en haut Aller en bas  
Valérian Zacharias
Valérian Zacharias
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Leader | The Exiles
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2413
Sujet: Re: Edge of the world   Mar 16 Nov 2021 - 14:10
Docilement, Valérian se déplaça à la demande de Reese et l’enserra dans la courbe de son corps. Il passa ses bras autour d’elle et se glissa à nouveau en elle. Ses hanches rencontraient celles de sa partenaire selon le rythme qu’elle lui demandait ; plus ou moins lascivement, plus ou moins rapidement… les pensées du grec étaient alors confuses, engourdies par une épaisse nappe de brouillard. La voix de son amante lui parvenait à travers celle-ci et le guidait tandis que l’aveuglaient de puissantes vagues de plaisir.

« Reese… » haletait-il à l’oreille de la jeune femme. « Reese Maddox… » Le prénom de son amante fleurissait sur ses lèvres comme une ode aux sensations qu’elle éveillait chez lui. La tendresse qui lui étreignait le coeur était puissante. Elle propageait dans ses veines une fièvre délicieuse. La carapace derrière laquelle il s’était retranché se brisa soudain, et Valérian prit conscience d’un grand besoin, qu’il reconnaissait enfin, de contact étroit avec quelqu’un : de toucher, de ressentir, de partager. Il s’accrocha alors avec force à Reese, presque effrayé par la démesure de la solitude que cette étreinte faisait disparaître.  

Il ne cessait d’embrasser la jeune femme comme s’il avait été incapable de se rassasier d’elle. Ses mains glissaient sur son corps et accompagnaient le plaisir qui enflait en elle. Selon les demandes de Reese, il caressait la pointe dressée de ses mamelons, l’arrondi de son ventre arcbouté, ou encore la tiédeur de son intimité... leurs corps s’entremêlaient fiévreusement sur cette banquette trop courte, trop étroite, et son désir manqua à plusieurs reprises d’emporter Valérian.

Il se fit pourtant violence, attendit et guetta les réactions de son amante. La respiration de Reese était de plus en plus haletante, brûlante, laborieuse. Sa voix était quant à elle étranglée, saccadée par les coups de bassin que lui donnait le grec. Avec un grognement de plaisir, il l’attira contre lui et referma ses bras autour d’elle. il se mut alors de façon plus brusque, urgente, au point d’en perdre haleine.

Enfin, Valérian sentit les chairs de sa partenaire se contracter autour des siennes. Il fourra aussitôt son visage dans son cou pour étouffer un cri inarticulé, et se retira rapidement avant que son plaisir ne l'engloutisse. Le corps agité de soubresauts, hors d’haleine, le grec demeura alors immobile. Son esprit était vide ; si bien qu'il revint au bout de quelque temps d’il ne savait où, et se retrouva pressé contre Reese, trempé de sueur.

À la frénésie de leurs ébats, succéda alors une grande tendresse. Valérian parcourut du bout des doigts le corps de Reese ; effleurant le galbe de ses hanches, de ses seins et de sa gorge. Il admirait silencieusement son amante, et la touchait à présent avec une espèce de pudeur mêlée de respect, comme s’il avait craint que ce moment ne disparaisse soudain. « C’était… » commença-t-il avant de se raviser. Il n’avait pas de mot pour décrire l’intensité de cette étreinte. L’abandon avec lequel ils avaient cédé à leurs impulsions le laissait encore pantois.

Le grec déposa un baiser dans la nuque de Reese et l’enserra avec douceur. Ils restèrent ainsi quelque temps, rassasiés ; puis s’adonnèrent finalement à de nouvelles étreintes, et chaque fois avec un appétit remarquable. Entre la seconde et la troisième fois, des mots s’échappèrent de la bouche du grec. Formulés dans sa langue natale, ils étaient enrobés d’une telle dévotion, d'une telle tendresse, qu’ils trahissaient aisément les sentiments qu’entretenait le grec pour son amante.



- Oh boy, your eyes betray what burns inside you -

Awards 2020/21:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Edge of the world   
Revenir en haut Aller en bas  
- Edge of the world -
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: