The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -11%
PC Portable – HP Pavilion Gaming – ...
Voir le deal
824 €

A taste of your own medicine
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Valérian Zacharias
Valérian Zacharias
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Leader | The Exiles
Pipou ♥
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2316
Sujet: A taste of your own medicine   Mer 28 Juil 2021 - 23:57
Quelques jours plus tôt, Valérian s’était rendu au Dispensaire avec une proposition destinée à Kaycee Barnett. Il avait à maintes reprises eu l’occasion de la fréquenter par le biais du troc… et au cours d'événements autrement plus fâcheux. Le grec se souvenait entre autres de l’attaque des Scarecrows, quelques années en arrière (ce que le temps pouvait passer vite) au cours de laquelle la jeune fille avait été prise en otage par ces salopards. Il ne se souvenait que trop bien de la tension qui avait régné au No man’s land ce jour-là, et de l’expression horrifiée de Kaycee lorsqu’une autre fille de son âge avait été abattue sous ses yeux…

Longtemps, Valérian s’était blâmé pour la disparition de celle-ci. S’il avait tenu sa langue, les événements auraient-ils été aussi dramatiques ? Cette attaque remontait et pourtant le grec revoyait avec une effrayante clarté ces silhouettes masquées, silencieuses, qui brandissaient leurs arcs vers les habitants de l’entrepôt comme d’impitoyables bourreaux. Il visitait le No man’s land pour la première fois ce jour-là, et autant dire que le lieu lui fit forte impression !

Furieux, il avait en effet longtemps refusé d’y remettre les pieds, jurant que jamais on ne l'y reprendrait, avant que l’animation de l’Industrial District ne le contraigne à changer d'avis... quoiqu'il ait chaque fois maugréé comme un vieillard mécontent à la perspective de s'y rendre.  

Les mois s’étaient depuis écoulés comme les pages d'un livre que l'on fait rapidement tourner, et Valérian faisait ce jour-ci route en compagnie de Sasha, Cesare et Emilie vers le Dispensaire de la jeune Barnett. Le soleil jetait alors des rayons ardents sur la ville de Seattle et, fait rare, trônait au centre d’une toile d'un bleu éclatant. Après avoir coupé le contact du pick-up, le grec descendit de l'habitacle en compagnie de ses compagnons et leur glissa en chemin : « pour ceux d’entre vous qui ne la connaissent pas, Kaycee est la jeune fille qui gère le Dispensaire. Jeune, mais certainement pas idiote. Je déconseille à qui que ce soit de sous-estimer ce brin de fille. » dit-il en pliant avec soin ses lunettes de soleil qu'il rangea dans la poche de sa veste. Son regard accrocha celui d’Emilie, à côté de lui. « Tu en conviendras, j'imagine ? »  

Il épousseta alors ses manches, dans une espèce de réflexe distingué, puis franchit avec ses compagnons les portes du Dispensaire. La jeune fille les attendait dans l’accueil, aussi Valérian sourit-il en l’apercevant. « Kaycee. » la salua-t-il cordialement en lui tendant une main. Il se tourna ensuite vers ses compagnons.

« Merci de nous recevoir. Tu connais déjà Emilie. Voici Cesare et Sasha : il s'agit de la jeune femme dont je t’ai parlé il y a quelques jours, et dont les compétences pourraient t'être utiles. »



- Oh boy, your eyes betray what burns inside you -

Awards 2020/21:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
Invité
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: A taste of your own medicine   Jeu 29 Juil 2021 - 3:35
« J'espère que j'vais pas passer pour l'incompétente de service ! »
Oui, bien sûr que Sasha s'inquiète. Cela fait bien longtemps qu'elle n'a plus pratiqué son métier et son expérience professionnelle se résume surtout aux stages qu'elle a suivis durant sa formation. Alors, le nez penché sur le Guide Pharmaco Clinique à moitié brûlé qu'elle a dégotté quelques jours plus tôt - dès qu'elle a appris qu'elle allait collaborer avec le Dispensaire, en fait - elle a bien du mal à ne pas stresser. Une petite erreur de dosage, un produit périmé ou un simple manque d'attention pourraient avoir des conséquences évidentes sur les produits finis. Et donc, sur ceux qui les ingéreront.

« Faut vraiment que j'assure ! » Ca, la pharmacienne l'a déjà répété plusieurs fois depuis le départ de l'hôtel. Plus pour elle-même que pour ses camarades, d'ailleurs. Elle stresse comme si allait passer un oral devant des examinateurs particulièrement. Ou, en l'occurrence, une examinatrice loin d'être idiote : Kaycee. « Tu lui as dit que j'étais pas une experte internationale, Val', hein ? » s'est-elle ensuite inquiétée. « J'ai à peine terminé mes études, moi ! » Fort heureusement, elle peut compter sur la présence rassurante d'Emilie. À elles deux, elles devraient s'en sortir. Non ?

Le seul instant de relaxation qu'elle s'est accordée, c'est un bref passage dans une boutique pour y récupérer une paire de lunettes de soleil. Parce que le soleil a décidé de briller mais aussi pour cacher l'hésitation qu'elle imagine luire dans son regard. Parce qu'elle veut assurer, Sasha. Pas par fierté mais parce qu'elle considère qu'aider son prochain est un devoir sacré. Un devoir qui requiert du professionnalisme. Et aujourd'hui, elle n'est plus certaine d'être aussi efficace qu'autrefois. Quelques années et une apocalypse sont passées par là depuis qu'elle a reçu son diplôme. Autant dire une éternité...

Et alors que le petit groupe s'enfonce enfin dans la salle d'accueil du dispensaire, la pharmacienne perd la maigre assurance qu'il lui restait. Elle se place un peu derrière Cesare et Emilie. On pourrait presque dire qu'elle cherche à se fondre dans leurs silhouettes respectives.

Mais forcément, lorsque Val' s'attarde un peu sur elle et dit à Kaycee qu'elle est celle dont elle lui a parlé, le tout en évoquant ses compétences, Sasha se sent presque pointée du doigt. Elle esquisse un petit geste de la main et lâche un timide « Coucou ! » à sa cadette. Elle se racle un peu la gorge et suppose qu'elle ferait mieux de ne pas se limiter à ce simple mot. Comme le disait autrefois son conseiller d'orientation, il faut savoir se vendre. « Ouais... J'ai des compétences ! » bredouille-t-elle sur un air qui se veut assuré. Avant de prendre appui contre le mur et de se mettre à mastiquer un chewing-gum qui n'existe pourtant pas. « J'suis pharmacienne ! » Mais Val' lui avait sûrement précisé ce point, non ? Le regard de la jeune femme passe sur ses camarades - même si avec ses lunettes, ils ne le devinent peut-être pas - pour réclamer leur aide. « J'ai eu mon diplôme ! » La voici qui relève un peu le menton et se pince brièvement le bout du nez. « Sans tricher ! » C'est sans doute une bonne idée de le préciser, ça, non ?

La pharmacienne décoche un sourire sincère quoique amoindri par le stress à Kaycee puis se décale un peu davantage derrière Emi'. Histoire de laisser les grandes personnes parler, quoi.
Revenir en haut Aller en bas  
Emilie Knox
Emilie Knox
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Medic | The Exiles
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 912
Sujet: Re: A taste of your own medicine   Jeu 29 Juil 2021 - 18:29


Emilie est mandatée aujourd’hui pour accompagner le convoi comprenant le chef, Sasha et Cesare en direction du dispensaire. Si la blonde y travaille depuis déjà bientôt six mois, la décision a été prise que la petite pharmacienne blonde y mette aussi son petit grain de sel. Productrice avéré de médicament, nul doute qu’elle sera un atout inestimable pour le dispensaire, autant qu’elle ne l’est déjà pour nous. Il est peut-être un peu malvenu de voir la chose comme cela, mais ces compétences de pharmacienne pourront rapporter de bonnes ressources au café et si la sage-femme ne voit pas cet avantage comme le premier, il serait honteux de dire que personnes n’y a pensé. Mais là n’est pas l’ordre du jour.

Elle accompagne donc ses amis direction le NML et le dispensaire. Elle a une petite boule au ventre car déjà, elle est ronde comme un ballon, qu’elle a tendance à se fatiguer facilement ses derniers jours, mais aussi car elle n’y a pas mis souvent les pieds depuis le dernier incident qu’il s’y est produit avec les New Eden. Isha avait été très claire à ce sujet. La situation était devenue bien trop dangereuse et elle devait fait d’autant plus attention qu’elle allait bientôt donner naissance à leur enfant – Leur fille Jean Eudine –

Sur la route, elle se contente de confirmer ce que Valérian annonce « Kaycee est une cheffe hors pair, et elle dirige le dispensaire d’une véritable main de fer » Elle essaie aussi de rassurer comme elle peut la jeune pharmacienne à qui elle aurait bien donner un peu de prozac pour la calmer « Tu t’en sortiras très bien Sasha ! Tu fais de l’excellent travaille avec moi d’accord ? Ne doute pas de tes capacités ! »

Ils arrivent et Valérian se charge des présentations. Émilie, elle se contente de sourire à son amie et collègue « Je suis ravie de te revoir Kaycee » Elle écoute ensuite Sasha, qui, maladroitement comme à son habitude tente de se vendre. Elle reste sans voix et retient même de rigoler. Elle ne veut pas la stresser plus qu’elle ne l’est déjà. Aussi, lorsque la petite blondinette vient se cacher derrière elle, elle s’empresse d’ajouter avec un sourire sincère « Sasha est très douée. Elle est un peu … Stressée je pense, mais elle travaille avec moi depuis quelques moi et elle se débrouille très bien » Puis elle prend sa petite protégée par le bras, pour la remettre un peu en avant. Après tout, ils sont là pour elle.




Everywhere I'm looking now
I'm surrounded by your embrace
You know you're my saving grace
You're everything I need and more

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Kaycee Barnett
Kaycee Barnett
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras droit | Troc
Reign of Venus
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2435
Sujet: Re: A taste of your own medicine   Ven 30 Juil 2021 - 7:48
Kaycee ne s'était pas attendue à la proposition de Valerian quelques jours plus tôt. Il fallait dire que se voir proposer des médicaments nouvelle génération, c'était une aubaine qui tombait du ciel ! Surtout par le grec et son groupe, dans lesquels elle avait plutôt confiance. Quand les New Eden avaient aussi mis la pression à la jeune fille pour accepter à leur prochaine venue dans les parages, leur "aide" charitable.

- Valerian, répondit la jeune fille quand la délégation des Exilés se présenta comme convenu au dispensaire pour discuter de tout ça plus en détails.

A sa suite se trouvaient Émilie, visage plus que familier aujourd'hui puisque les deux filles travaillaient ici ensemble depuis quelques mois, et deux personnes qu'elle n'avait jamais eu l'occasion que de croiser ou apercevoir dans les environs. Le brun les présenta officiellement et Kaycee les salua poliment. Elle prit le temps de dévisager Sasha plus longuement, vues les circonstances.

- Venez, on va discuter par là-bas, ajouta-t-elle ensuite en les invitant à rejoindre le bout du couloir et une grande salle un peu vide. Son rôle était de se transformer en grand dortoir dans le cas d'une future épidémie de plus grande ampleur. Ça ne s'était toutefois pas reproduit depuis l'automne précédent et l'aménagement de cet endroit. Comment ça se passe pour toi ? Tout va bien ? En profita-t-elle pour demander avec attention à la sage-femme concernant sa grossesse.

Ils purent alors s'installer, un peu à l'arrache, en rapprochant ici et là quelques chaises éparpillées et attaquer le vif du sujet. A savoir les compétences de cette Sasha et ce qu'elle était en mesure de faire.

- Je te crois, glissa-t-elle aux confessions de la jeune femme sur son diplôme, même si tu sais moi, les diplômes… précisa-t-elle dans un demi-sourire. Elle ne leurrait ici personne, elle exerçait sans même avoir de son côté l'équivalent du brevet des collèges. Ça n'avait plus d'importance, les années s'écoulaient sur d'autres repères. Elle acquiesça ensuite aux propos d'Emilie, avant de se retourner de nouveau vers la pharmacienne. Qu'est-ce tu sais faire aujourd'hui ? Tu as quelques échantillons ? On aurait surtout besoin d'anti-inflammatoires et de paracétamol, ou équivalent. Après des antibiotiques à large spectre, ce serait la perfection… tu saurais faire ça ? Certaines maladies ne se soignaient hélas pas autrement… Elle répétait ce qu'elle avait confié à Valerian sur ses besoins. Après, même des placebos, ça nous intéresserait… C'est souvent suffisant.

Son regard coula alors sur les autres. Elle n'avait pas honte d'affirmer devant eux qu'elle était prête à donner à ses patients de faux médicaments. Sa mère lui avait appris rapidement dans sa formation qu'une partie du traitement consistait simplement à "prendre en charge" les gens. Se sentir écouter et soigner, était parfois suffisant pour guérir. C'était la magie de l'esprit !


~ Kaycee,

Easy as a kiss we'll find an answer
Put all your fears back in the shade
Don't become a ghost without no colour
Cause you're the best paint life ever made
Revenir en haut Aller en bas  
Cesare Acconci
Cesare Acconci
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Exiles
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1432
Sujet: Re: A taste of your own medicine   Mar 3 Aoû 2021 - 12:47

Qu’on ne se mente pas, Cesare apprécie moyen de foutre les pieds au dispensaire. Rien que l’idée de croiser des foutus malades capables de le recontaminer comme l’année précédente lui colle des sueurs froides. Plus jamais. Mais Sasha étant Sasha, il lui faut toute une équipe pour gonfler son égo déjà pas bien vaillant. Et à la présentation que font les deux qui la connaissent de Kaycee, ça semble plutôt utile. En tous cas jusqu’à la voir arriver. Petite blonde, à peine vingt ans, et même si leur boss a rabâché de ne pas la sous-estimer… ça démange un peu l’italien de service.

Mais il ouvre pas sa gueule, se contente d’un signe de tête pour la saluer avant de suivre le mouvement dans le couloir. Il peut pas s’empêcher quelques regards vers les portes qu’il croise. Qu’est-ce qui se trame là-dedans ? Combien de galeux dans leurs lits ?

Ils débouchent sur une trop grande salle, ça rappelle un peu l’entrepôt et son usine à malades. Cez croise les bras sur sa chaise, plus tendu qu’il aimerait le faire savoir, attend le laïus de la petite pharmacienne et… merde. Il tente d’agripper le regard de Valérian sur le trajet. Il pensait que le boss allait la briefer, probablement que lui pensait qu’il allait le faire. Clairement y a eu un impair, parce que personne a choppé Sasha par les épaules pour lui expliquer comment trouver la paire de couilles en planque derrière ses ovaires. Sérieusement, y a un problème de communication massif dans la fine équipe du Merchants. Un regard à Kaycee, ça a pourtant l’air de passer.

Probablement que la clinique tourne difficilement sans médicament, la chef du dispensaire a pas l’air de vouloir laisser filer celle qui pourra la fournir. A vrai dire Cez se recale juste dans le dossier en attendant. Les deux jeunes parlent un langage qu’il maitrise pas, alors il fait mine de savoir et attend que ça passe. La compensation pour le service, ça il sait négocier, mais les antibio et comment on fabrique du paracétamol sans labo, mieux vaut pas lui demander.    


A taste of your own medicine Fkb6
Revenir en haut Aller en bas  
Valérian Zacharias
Valérian Zacharias
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Leader | The Exiles
Pipou ♥
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2316
Sujet: Re: A taste of your own medicine   Ven 6 Aoû 2021 - 23:58
Lorsque Kaycee les invita à la suivre, Valérian fit signe à Sasha de lui emboîter le pas puis traversa le couloir à sa suite, non sans lui avoir au préalable jeté un regard soucieux. La jeune femme semblait en effet être en proie à une nervosité grandissante qui rendait ses gestes plus que jamais fébriles et son débit de paroles chaotique. Elle n’avait jamais aimé être projetée sur le devant de la scène et avait un don certain pour dénigrer ses capacités, pourtant remarquables aux yeux du grec. Il comptait par conséquent sur la présence d’Emilie et Cesare, dont la pharmacienne était proche, pour épauler Sasha en sa compagnie au cours de cet entretien.

En traversant le dispensaire, Valérian jeta des coups d’oeil intrigués aux différentes pièces qu’ils croisèrent et dont les portes étaient ouvertes. Il n’avait que rarement mis les pieds dans cet endroit, grand bien lui en fasse, et était en vérité curieux de découvrir comment la jeune Barnett le gérait. Ce dispensaire était une aubaine pour les survivants de Seattle, à condition bien entendu qu’ils aient de quoi se payer les soins qui y étaient prodigués. C’était somme toute une affaire rondement menée et, compte tenu de leurs activités dangereuses, le grec espérait trouver un accord avec Kaycee qui permettrait à son groupe d’accéder facilement à cesdits soins.

Ils entrèrent finalement dans une grande salle et Valérian s’installa avec toute la dignité dont il était capable sur une chaise quelque peu branlante. Il lança un regard entendu en direction de Sasha lorsqu’elle prit la parole et se figea presque aussitôt, consterné, à l’écoute de son laïus décousu. Le grec croisa alors le regard de Cesare qui paraissait tout aussi effaré que lui par l’aptitude de Sasha à se saboter elle-même. Ce fut alors Emilie qui, aussi douce qu’à son habitude, vint à sa rescousse en vantant ses capacités auprès de Kaycee. « On ne fait pas mieux que Sasha. » renchérit aussitôt le grec d’une voix ferme, débordant de toute la foi et l'affection qu'il avait pour la jeune femme.

Il lança un regard encourageant à Sasha et hocha subrepticement la tête. Il ne s’y connaissait pas plus que Cesare dans la production de médicaments, aussi laissa-t-il volontiers la parole à la jeune femme qu’il savait pertinemment capable de répondre aux interrogations de Kaycee.



- Oh boy, your eyes betray what burns inside you -

Awards 2020/21:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
Invité
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: A taste of your own medicine   Lun 9 Aoû 2021 - 16:43
« Ah bon ? »
La question est tellement sincère, animée par la plus parfaite des naïvetés et la plus simple curiosité, que Sasha s'étonne elle-même de l'avoir posée. Val' pense sincèrement ce qu'il dit quand il argue qu'on ne fait pas mieux qu'elle ? La pharmacienne n'est pas tout à fait de cet avis mais... la remarque de son ange gardien lui procure un peu de courage et d'assurance. Alors elle décoche un sourire à son ange gardien puis serre la main de la personne à sa droite - c'est à dire Emilie - de toutes ses forces. Parce que ça aussi, ça la rassure. Et parce que la jeune femme l'a aussi réconfortée un peu avant et qu'elle lui témoigne ainsi ses remerciements.

Ses potes, ils sont cools ! Personne ne pourra dire le contraire !

Alors peu à peu, la future trentenaire retrouve ses marques et se rappelle qu'elle était plutôt douée dans ce qu'elle faisait. Et qu'elle aimait ça. C'est peut-être l'instant où Kaycee lui rappelle qu'elle n'a pas obtenu de diplôme qui achève de la détendre. C'est vrai, quoi, après tout. Ici, il n'a pas de prix Nobel. Juste des gens qui veulent aider d'autres gens. « D'toute façon, les diplômes, c'est surfait ! » assure-t-elle avec un petit sourire au coin des lèvres. Quoique... Peut-être pas lorsque ça concerne la médecine. Parce qu'il en va quand même de la vie de personnes, là. « J'suis sûre qu'on va s'en sortir, à trois ! » Parce qu'Emilie pourra aussi apporter une part de son expertise. Et avec de la volonté, elles pourront sûrement faire du bon travail.

Mais avant, elles doivent apprendre à se connaître. Et à s'apprivoiser. Alors même si Sasha redoutait cet instant, elle n'est pas vraiment étonnée que Kaycee lui demande ce qu'elle sait faire et même des échantillons. « J'ai bricolé du somnifère et un dérivé d'aspirine, jusque-là ! » explique-t-elle en sortant de son sac des comprimés à peu près ronds. « J'ai remplacé certains composés par des plantes. C'est pas hyper difficile d'en trouver, maintenant, heureusement ! » Il y a des plantes considérées comme de mauvaises herbes qui possèdent pourtant des vertus médicales. « Les somnifères fonctionnent, une fois j'en ai donné un à Isha parce qu'il était un peu trop... Isha ! » annonce-t-elle en se retournant vers ses camarades avec un léger sourire au coin des lèvres. Et puis elle se rappelle que normalement, on avoue pas qu'on drogue les gens à leur insu. « Les aspirines aussi. J'en ai pris après une soirée bien arrosée et... j'suis pas morte ! » Il va vraiment falloir qu'elle apprenne à présenter les choses correctement.

Sasha hésite un peu et manque de perdre toute l'assurance difficilement acquise jusque-là. Alors elle se racle la gorge et souffle un bon coup avant de reprendre. « Seulement s'il faut fabriquer des médicaments à grande échelle, là, on va sérieusement galérer. Outre le matériel et les matières premières nécessaire à leur confection, on va aussi devoir songer à leur conservation. » Ce sera plutôt difficile de les placer sous vide, dans des emballages. Et dès l'instant où de la matière organique entre en jeu, elle peut très vite être contaminée par la moindre saleté ou simplement moisir ou sécher, et ainsi perdre leurs propriétés curatives. « Du paracétamol, c'est dans mes cordes. Je pense qu'avec un peu de pratique, les anti-inflammatoire, aussi ! Et les placebos, et bien... Ce sera pas le plus compliqué ! » Le pouvoir de ces derniers n'est d'ailleurs plus à prouver. Kaycee est astucieuse. « Mais si on veut se lancer dans la confection de produits plus complexes alors il nous faudra une véritable installation ! » Et du matériel poussé, sensible et rare.

« C'est quoi, exactement, vos besoins ? » demande-t-elle en retour. « On parle de quelle quantité, là ? » Elle n'a pas la moindre idée du nombre de patients qui peuvent venir au dispensaire. Est-ce qu'ils parlent de dizaines de comprimés ? D'une centaine, peut-être ? « Si Emie et toi pouvez me donner un coup de main, je pense qu'on pourrait se débrouiller pour assurer un approvisionnement à peu près correct...  » Elle se tourne vers la sage-femme. « Vous avez de la place, ici, pour un laboratoire ? » Ou quelque chose qui y ressemble, en tout cas. « Et vous avez déjà fait la tournée des hôpitaux de la région, j'imagine ? » demande-t-elle à ses camarades en se retournant vers eux, attardant son regard sur Val. « Ils ont sûrement été vidés de leurs médicaments mais... On devrait peut-être trouver les appareils dont on a besoin ! » Qui se serait amusé à voler tout ça ? Combien de personnes peuvent connaître leur utilité, de toute façon ?
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: A taste of your own medicine   
Revenir en haut Aller en bas  
- A taste of your own medicine -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: