The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -30%
Maillot domicile du PSG saison 2020 / 2021
Voir le deal
62.97 €

No more talking, it's time to play seriously
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Lexie Sway
Lexie Sway
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Gentle Bastards
Chasseur de primes
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 550
Sujet: No more talking, it's time to play seriously   Mer 28 Juil 2021 - 16:47


Encore une soirée comme une autre finalement à la Cage. Curieusement ce soir, c’est calme, à croire que les gens se sont donné le mot pour fuir cet endroit de luxure, d’alcool et de sang frais. Ou pas tant que ça de la veille d’un bon combat. Reese n’est pas loin, elle à l’air, elle aussi de s’emmerder pas mal. Je repense à plein de trucs qui me sont arrivés dernièrement et je dois dire que ma vie n’est finalement pas si mal que ça au regard de ce qu’elle a été quand j’errais encore toute seule dans le NML. Le boulot ici n’est pas dingue, mais ça me permet de manger à ma faim et d’avoir un toit sur la tête.

En parlant de manger à ma faim. J’ai un sourire qui illumine mon visage quand je vois rentrer dans l’établissement de la débauche mon petit vicieux préféré. Lee. Il est jeune, il est beau, il a encore la fougue des belles années – non pas que j’ai perdu de la mienne bien au contraire – mais je dois avouer qu’avec lui, je me sens poussé des ailes. Peut être la différence d’âge, et les nombreuses possibilités de s’amuser. Nous avons déjà discuté plusieurs fois et je dois dire qu’à chaque fois, notre petit jeu m’emporte un peu plus dans ma curiosité à satisfaire. Ce soir, je le prends définitivement dans mes filets. C’est une promesse que je me fais à moi-même.

Quand il parvient à mon niveau, je pose mes coudes sur le bar, ma tête sur mes mains. Je la penche légèrement sur le coté et lui souris de cette manière si malicieuse que je maitrise tant. Une fois qu’il est devant moi je ne le quitte pas du regard et souffle. Je crois bien que je ne me lasserais jamais de cette vue « Salut mon chaton, comment tu vas ce soir ? Je suis contente de te voir, j’ai bien cru que ma soirée serait interminable ! Heureusement j’en suis sûr tu vas me la rendre plus amusante » Et je pince la lèvre supérieure avec les dents. Ce jeune a réussi à attiser ma curiosité. Il y a quelque chose en lui de mignon, par son jeune âge, mais aussi de narcissique, lui qui croit se croit déjà mieux que tout le monde. Ce n’est clairement que mon avis, je n’ai pas la prétention de connaitre les gens mieux qu’ils ne se connaissent eux-mêmes, mais j’ai quand même ce don pour apercevoir les choses. L’observatrice et la manipulatrice hors paire que je suis sent bien qu’il y a du potentiel en lui.

Je me relève et dépose même un baiser sur sa joue par-dessus le comptoir « Qu’est ce je peux te servir ce soir ? »






La rose n'a d'épines
que pour qui veut la cueillir.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Lee Greenwood
Lee Greenwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Devil's Rejects
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1147
Sujet: Re: No more talking, it's time to play seriously   Jeu 29 Juil 2021 - 18:45
La Cage est le lieu de repérage par excellence, quand il ne s'agit pas simplement d'y faire quelques échanges. La fin de soirée est propice à cueillir les pires ivrognes. Ils ne réalisent jamais qu'ils sont suivis. Parfois, c'est à peine s'ils se rendent compte qu'ils se font dépouiller. Et s'ils se défendent, ils sont facilement désarmés.

Mais depuis quelques temps, l'endroit a gagné un tout autre attrait. Il est assez aisé de séduire quand on est jeune et beau ; mais il reste rare de croiser une cible qui soit physiquement acceptable, et le défi a une saveur toute particulière quand c'est l'une des barmaids qui est en jeu. L'autre n'est pas mal non plus, mais... trop renfrognée. Je préfère la facilité.

Lexie est jolie, bien fichue mais, surtout, elle a cet éclat tout particulier dans le regard. Un brin de désir doublé d'une folie qui laisse entrevoir quelque chose de dangereux et imprévisible. C'est assez évident que je lui plais, et... c'est précisément ce que je viens chercher. La manière dont elle me dévore du regard, dont elle se mord la lèvre, dont elle cherche le contact. Tout ça me nourrit d'une immense satisfaction.

Du baiser qu'elle dépose rapidement sur ma joue, je retiens la chaleur de ses lèvres, le contact de ses cheveux dans mon cou et le parfum qu'elle laisse flotter près de moi. Je récupère rapidement ses yeux et souris, faussement touché, "Tout le monde a droit à ce traitement de faveur, ou c'est juste moi ?" Question rhétorique. La plupart des pouilleux qui fréquentent le bar, on ne les toucherait pas avec un bâton. J'ai l'avantage de la gueule d'ange et de sentir bon.

"Un jus de pommes ? S'il te plaît." dis-je en détournant le regard vers les bouteilles qui l'entourent, le rictus collé aux lèvres et le menton posé dans ma main. Je m'efforce à rendre la politesse crédible. C'est toujours plus compliqué de socialiser dans un lieu encadré comme celui-ci. Pas le droit à un faux pas, à mal se faire voir. Il faut garder une image impeccable.

Et oui, je sais : elle n'en aura pas fini de m'infantiliser si je continue à demander ce genre de boissons. Mais mes principes sont posés. Jamais d'alcool. Au delà du fait que les adeptes s'en ruinent la santé, se rendent abrutis et terriblement vulnérables, un verre suffirait à saboter mes efforts pour paraître normal. De mes rares expériences, j'y suis... un peu trop sensible.

De toutes façons, c'est aussi ça qui lui plaît, non ? La différence d'âge, mes airs adolescents. Qu'un petit jeune s'intéresse à elle comme si elle avait encore vingt ans et que les années n'avaient pas entamé leur cruelle déchéance. Un fétiche sans doute, mais je ne juge pas. Moi-même, je crois que je m'en construis quelques uns. "Comment est-ce que je te paie ? J'ai les trucs habituels." Près du fusil qui me pend dans le dos, mon sac est garni de quelques marchandises de la faction. Cigarettes, savons. Et des choses plus personnelles, comme des munitions. Je lève les yeux vers les siens, grandes orbes bleues empruntes de malice. "Ou... tu as besoin d'autre chose ?"



Fake it 'till you make it.
Revenir en haut Aller en bas  
Lexie Sway
Lexie Sway
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Gentle Bastards
Chasseur de primes
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 550
Sujet: Re: No more talking, it's time to play seriously   Lun 2 Aoû 2021 - 1:10


« Tu n’es pas tout le monde tu sais. Mais tu es bien le seul à qui je souris autant que je te vois arriver » Il est jeune, oui, mais je pense aussi qu’il est loin d’être bête. Mais s’il sait surement que je mens parfaitement bien, c’est toujours plaisant de s’entendre dire ce genre de chose. Sa jeunesse et sa fougue font qu’il est en demande de compliments, sans cesse et pour appâter ma proie, je ne suis pas avare en mots, que je sais manipuler mieux que bien d’autres personnes.

Comme à son habitude, le bel éphèbe me commande une boisson sans alcool. Si je n’étais pas aussi peu insouciante je lui demanderais s’il a véritablement dix-neuf ans. Peut être qu’en réalité il est plus jeune, pour ne pas demander d’alcool. Mais après tout, il est tout à fait capable d’être là, seul et de s’amuser avec moi alors, tant pis pour l’âge. Je vais lui chercher son verre et reviens, toujours mon petit sourire mutin sur les lèvres. Je lui dépose le verre en prenant soin de caresser son bras, posé sur le bar. J’en profite pour lui demander « Rassures moi, t’es bien majeur quand même ? » Juste histoire d’être sûr. Je suis déjà tombée sur un gamin de quinze ans, à moitié nu dans ma chambre, je ne veux pas revivre ce traumatisme – Et pour rassurer tout le monde, il s’était juste fais dépouiller de ses fringues avant de tomber sur moi – « Il y a une raison particulière pour que tu ne souhaites pas t’enivrer de nos doux breuvages ? » Et je papillonne des yeux.

Je souris comme une enfant quand il me demande comment est-ce qu’il doit me payer. Je regarde rapidement ce qu’il a à me proposer et choisis de quoi me laver. Et sentir bon aussi en l’occurrence. Je reste une ancienne fille à papa, j’aime avoir mes petites habitudes d’hygiène impeccable. Et puis, on ne sait jamais comment une nuit peut se finir à la cage. Je mets de coté le paiement et reviens vers lui, je repose mes deux bras sur le bar, replaçant ma tête dans mes mains, continuant de le dévorer du regard, et je ne m’en cache clairement pas. On sait tous les deux pourquoi il vient ici et quand ce n’est pas pour une autre de ses proies, c’est pour moi. J’en ai le bas du ventre qui picotent, à y penser « Mais pour le supplément, on peut s’arranger. Tu sais bien que je ne suis pas du genre à faire payer ses petits moments entre nous, s’il n’y a pas de vrais plaisirs, il y pas d’intérêts » Oui parce que, contrairement à celles qui vendent leurs services au RoV, je suis de celle qui font ça uniquement pour le plaisir. La possibilité de choisir qui, quand et où est un privilège que je ne compte pas abandonner.

« Mais il va falloir te montrer patient mon lapin, mon service n’est pas encore fini. Je suis sur qu’on trouvera une occupation en attendant » Toujours prête à faire des bêtises. Si en plus j’ai un compagnon de jeu ce soir, c’est encore mieux.



La rose n'a d'épines
que pour qui veut la cueillir.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Lee Greenwood
Lee Greenwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Devil's Rejects
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1147
Sujet: Re: No more talking, it's time to play seriously   Lun 9 Aoû 2021 - 14:53
Je ne suis pas tout le monde, non, et même si j’en suis déjà convaincu, c’est toujours un plaisir de l’entendre de la bouche de quelqu’un d’autre. Lexie semble bien avoir conscience du privilège qu’elle a de capter ainsi mon attention, et j’accepte le compliment dans un sourire flatté.

Je baisse les yeux vers la main qui me caresse l’avant-bras alors qu’elle dépose mon verre devant moi. Ca n’est plus très subtile à ce stade, et c’est bien pour me plaire. J’ai toujours été assez peu doué pour lire entre les lignes.

« Non, je ne le suis pas. » Je n’ai pas vingt-et-un ans. Mais ça n’a plus la moindre importance de nos jours, n’est-ce pas ? Ce n'est pas ce qui me prive d’alcool. « Mais je ne suis pas un enfant. » que j’ajoute en fronçant brièvement les sourcils. J’espère bien qu’elle ne me range pas dans cette case. Ce serait à la fois terriblement vexant et malsain de sa part.  

Je cueille une gorgée du jus de fruit du bout des lèvres avant de répondre à sa nouvelle interrogation, « J’ai déjà essayé, mais je n’aime pas le goût de l’alcool. » Ça sonne mieux que je tombe raide après deux verres. « Et ça abime le corps. » Ce serait clairement contre-productif pour tous les efforts que je mobilise pour l’entretenir. Et ça rend con et vulnérable, mais ça, c’est souvent à mon avantage.

Elle choisit de se faire payer en savon, soit. Mais pour un seul verre, elle n’en aura qu’un petit morceau. Ou alors, ça couvrira de futures consommations.

Je range mon sac sur mes épaules quand elle me parle du « supplément ». Un rictus étire mes lèvres quand je comprends où elle veut en venir mais la déception est terrible quand elle me demande de faire preuve de patience. « Quand est-ce que tu finis ? » que je demande du tac au tac, sans détour. Si c’est trop long, je reviendrai plus tard - hors de question d’étirer mon jus de pomme pendant des heures en regardant les ivrognes défiler au bar.

« Tu peux m’apprendre à faire un cocktail. Pour toi. » Quitte à avoir la main lourde sur l’alcool pour la rendre plus docile. « Qu'est ce que tu aimes ? » Dis-je en levant les yeux vers les dizaines de bouteilles qui l’entourent. Ça ne doit pas être bien compliqué comme exercice, surtout pour un chimiste.



Fake it 'till you make it.
Revenir en haut Aller en bas  
Lexie Sway
Lexie Sway
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Gentle Bastards
Chasseur de primes
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 550
Sujet: Re: No more talking, it's time to play seriously   Sam 14 Aoû 2021 - 14:59


Ah. Il n’est pas majeur … Mais enfin, je crois qu’il n’a pas non plus quinze ans alors … Me connaissant, je crois que ça va passer dans les détails. Je pense pouvoir dire que vu la tête et le corps de ce bel éphèbe, ça n’a pas vraiment son importance et puis qui est-ce qui va me gronder ? « Hmm tu n’es pas un enfant ? Ça, ça reste encore à prouver. Mais je te fais confiance quant à la manière dont tu me le prouveras » et je lui fait un petit clin d’œil.

Je rigole quand il me dit qu’il n’aime pas le gout et que ça abime le corps. Oui, c’est certain, mais ça délits aussi les langues et désinhibe pas mal les esprits. C’est une arme redoutable face aux faibles d’esprits et à ceux surtout qui aime s’amuser. Enfin bon, je ne juge pas.

Voila encore une preuve qu’il n’est pas un enfant, mais qu’il n’est pas encore tout à fait un adulte. Il semble ne pas apprécier de devoir m’attendre. L’impatience est un vilain défaut, quand il aura pris en maturité, il comprendra à quel point la patience peut être récompensé. Je ne peux pas lui en vouloir. Il a encore cette belle fougue de la jeunesse, mais ça le rend aussi beaucoup plus puéril. Ça peut ne pas plaire à tout le monde. Moi personnellement, je m’en fiche un peu, s’il veut partir, tant pis pour lui « La patience n’est pas ton fort hein chaton ? C’est un peu ce qui fait qu’on sait que tu es jeune. Si tu veux vraiment qu’on te prenne au sérieux, il va falloir travailler tout ça » C’est un conseil comme un autre. S’il ne prend pas au sérieux, ce n’est pas mon souci.

Mais finalement, il me propose de me faire un cocktail pour patienter. Peut être que finalement, je l’intéresse un peu plus qu’il ne semble vouloir le faire croire. En même temps, je le comprends. Pour moi, on est prêt à faire pas mal de choses – oui, mes chevilles vont bien – Je lui souris « Hmm, tiens j’aime cette bouteille-là » Dedans, un alcool comparable à du gin. En gout en tout cas. Les alcools distillés chez les Exilés n’ont de ressemblance avec les anciens alcools que très peu de choses, mais clairement aujourd’hui, on s’en contente. Je glisse derrière lui, il est bien plus grand que moi. Enfin, ici tout le monde l’est, du haut de mon mètre cinquante-cinq. Je passe une main dans son dos pour finalement m’assoir sur le bar. Je suis quasiment à sa hauteur maintenant, à côté de lui « Pour le reste … Surprend moi. Je suis sûr que tu es doué dans d’autres domaines que les câlins … » Je me mords la lèvre. La flatterie, avec ce genre de personnages fonctionnent toujours. Et puis, il prend déjà la peine de m’attendre. Autant le remercier à ma manière.

Le temps qu’il prépare mon cocktail je lui demande « Et sinon, comment vont les affaires en ce moment ? » Parler de la pluie et du beau temps ? Oui, en attendant la fin de mon service et la délicieuse nuit qui va suivre, il faut bien que moi aussi, je m’occupe.



La rose n'a d'épines
que pour qui veut la cueillir.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Lee Greenwood
Lee Greenwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Devil's Rejects
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1147
Sujet: Re: No more talking, it's time to play seriously   Mer 18 Aoû 2021 - 1:13
Soupir bien audible quand elle me reproche mon manque de patience. Qu’elle affirme que ça fait de moi un gamin. Oh, elle arrêtera ses provocations quand elle ne sera plus capable de marcher droit. Je roule des yeux avant de la fixer de nouveau, la remarque est contrariante et absurde. J’affirme sans une once d’hésitation, “On me prend au sérieux.” Ceux qui me tournent au ridicule ne font généralement pas long feu… sauf lorsqu’ils ont la chance d’être intouchables, bien sûr. Et dans ce cas, quel enfer....

La main qui passe dans mon dos me défait un peu de mon agacement. Ca ne mènerait nulle part de faire la gueule à Lexie, il faut que je tienne le rictus charmeur encore… quelques heures ? Je me défoulerai d’une agréable manière dès qu’elle me le permettra.

Elle me désigne une bouteille et se hisse sur le bar à mes côtés. Je lui adresse un sourire mutin, flatté par le compliment, et glisse une main entre ses genoux pour caresser discrètement l’intérieur de sa cuisse. Pas de raison que je sois le seul à être impatient. Je détourne les yeux vers les alcools et jus de fruits et suis bien obligé de rompre le contact pour m’atteler à la tâche.

“Les affaires ?” Je suppose qu’elle parle de la partie légale. Du reste, je dois garder un semblant de bonne réputation, alors je n’ébruite rien. Je prends un verre propre au hasard dans la multitude de formes et de tailles disponibles. Celui-ci est long et fin, il fait sophistiqué, ça ira bien. “Très bien. Elles devraient même fleurir dans les semaines à venir.” La production des médicaments opiacés devrait rapporter gros. Pour l'instant, les quantités que j’ai pu transformer du latex extrait des plantes ne sont pas assez importantes pour en faire commerce, mais j’y travaille. Je prends la bouteille, l’ouvre, en hume rapidement l’odeur qui me pique le nez dans une petite grimace - tous les alcools sentent plus ou moins le désinfectant. J’en verse en bonne quantité. Je n’ai aucune notion de dosage, je sais juste que plus, c’est mieux.

Je la rebouche, m’en débarrasse, et pour ce qui est de mélanger ça à autre chose… Je suppose que je devrais le couper avec un truc non-alcoolisé. Un peu au hasard, je prends un demi-citron qui traine par-là, le grand couteau tout près, en tranche une fine rondelle pour la glisser dans le verre. Un peu de… allez, sirop de sucre, très bien. “Tiens.” Dis-je en lui tendant la boisson qui… ne paie pas de mine, soyons honnêtes. Enfin si elle aime le désinfectant, pas de raison qu’elle n’aime pas celui-ci également. “Est-ce que tu veux me raconter ta vie aussi…?” que je lui demande dans un léger sourire sarcastique. Comme si on en avait quelque chose à faire de ces bavardages, sérieusement.



Fake it 'till you make it.
Revenir en haut Aller en bas  
Lexie Sway
Lexie Sway
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Gentle Bastards
Chasseur de primes
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 550
Sujet: Re: No more talking, it's time to play seriously   Lun 23 Aoû 2021 - 21:21


Je roule des yeux « Si tu le dis » J’ai pas vraiment envie de le contredire, s’il est comme moi quand j’avais son âge, un brin le vexerait, et j’ai l’impression que c’est déjà un peu le cas. Tant pis.

La main qu’il glisse entre mes jambes active forcément mes envies. J’avais déjà ressentis les prémices d’une excitation quand je l’ai vu se rapprocher du bar, mais il faut dire que la, ce sont bien les petits pics électriques qui me titillent. Non pas que je suis du genre à partir au quart de tour en règle générale, ce serait même d’ordinaire l’inverse, j’aime attendre, faire languir. Ça rend la suite des événements encore plus excitant. Et puis, je viens de lui dire qu’il n’était pas patient, pour qui je passerais si je décidais, maintenant de le prendre par la main et de l’emmener dans les vestiaires pour un rapide câlin. Mais il joue avec moi, rien ne m’empêche de le faire aussi. Je sens déjà la tension électrique qui va venir s’installer entre nous, pour, au final exploser à la fin de la soirée.

Il ne se passe finalement qu’un simple effleurement, il repart, bien trop vite à mon goût pour aller faire mon verre. Je l’observe et je dois dire que c’est amusant de la voir jouer au barman. Je ne sais pas trop ce qu’il met dans mon verre mais après tout, on reste limité, je n’ai pas le choix entre des piliers de cocktails.

Il me répond ensuite, les affaires vont bien chez les sœurs, le savon, les cigarettes, et sûrement d’autres trucs bien louches, vu les énergumènes qui crechent avec elle, mais tant que ça ne me touche pas, personnellement je m’y intéresse pas. Il me demande ensuite si je veux parler de ma vie. Non, pas vraiment et puis je suis persuadée que ça ne l’intéresse pas. Je sais très bien pourquoi il est là avec moi, pourquoi il m’attend et ça me va très bien « Je crois bien que tu me moques de savoir ce que j’ai fait aujourd’hui non ? Ou de savoir qui j’étais avant toute cette merde ? »

Je récupère mon verre, y goûte rapidement avant de tirer une petite grimace, ce n’est franchement pas mauvais mais l’alcool laisse à désirer. Enfin bon, je m’en contenterais. Je fini par le tirer par le bras, de ma main libre pour qu’il se repositionne devant moi qui suis toujours assise sur le bar. Je regarde autour, il y a vraiment pas grand monde. Je l’attire contre moi et coince mes jambes autour de lui. Je fais glisser ma main le long de son torse et descend doucement jusqu’à caresser délicatement sa virilité par dessus ses vêtements. Je rapproche ma bouche de son oreille et murmure « Tu sais finalement … il n’y a pas grand monde. Je pourrais peut être quand même m’éclipser un peu avant … » Oui bon, moi et la patience, ça fait deux. Je donne des leçons que je suis incapables de respecter moi même mais après tout moi je me contre fiche pas mal que les gens me trouvent immature. Parce que dans le fond, je le suis quand même pas mal et que ce petit jeune là me donne envie, là tout de suite de faire des choses à en donner la nausée au NE.



La rose n'a d'épines
que pour qui veut la cueillir.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: No more talking, it's time to play seriously   
Revenir en haut Aller en bas  
- No more talking, it's time to play seriously -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: