The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -37%
Fire TV Stick Lite avec télécommande ...
Voir le deal
18.99 €

It's not your fault, I ruin everything
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Axelle Muldoon
Axelle Muldoon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
The Exiles
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 158
Sujet: It's not your fault, I ruin everything   Dim 25 Juil 2021 - 21:23

Et merde.

Elle s'était doutée que ça se passerait mal pourtant. Ce quartier du Sud de la ville avait cramé dès les premiers mois de l'épidémie, mais elle n'avait pas pu s'empêcher de se dire que certaines habitations avaient peut-être résisté au pillage depuis. Les batiments sur le point de s'écrouler n'étaient jamais source de convoitise pour ceux qui survivaient dans les ruines après tout.
Seulement, elle avait manqué de chance. Le vieux parquet grinçant de l'étage auquel elle vadrouillait aurait dû la mettre sur la piste. Si les restes de bouteilles d'alcool qu'elle avait découvert dans ce vieux bar miteux pourrait offrir de bon leurres, voir même quelques prémices de cocktail molotov, les grondements alentours des morts qui erraient auraient dû lui souffler de manière plus insistante que c'était probablement une des pires idées de ce monde.

Alors, quand elle avait joué de malchance, elle n'avait été qu'à moitié surprise. Le grondement du sol qui croulait sous son poids pour l'emmener un étage en dessous, la laissant sonnée un bon moment. Unique chance dans cette affaire, son ultime réflexe de se rattraper aux lattes encore sur place qui lui avait évité de tomber sur la tête et en même temps que les décombres, lui promettant une mort certaine.
Ca ne l'empêcha pas de rester sonnée un long moment, regard flou relevé vers le plafond qui lui aussi, ne semblait pas enclin à vouloir rester à sa place.

Elle n'aurait su dire combien de temps elle était restée allongée de la sorte, parmi les débris. Mais les râles proches, attirés par le bruit de l'effondrement la rappelèrent bien vite à l'ordre. Roulant sur le côté en grognant quand sa jambe la lança, venant essuyer le sang qui coulait de sa tempe dans le même mouvement. L'éraflure avait amplement déchiré son jean, mais avait au moins encaissé le plus gros.

Ca n'est que du bois après tout. songea t-elle en grimaçant, se traînant vers la fenêtre la plus proche qui avait le mérite de ne plus posséder de verre depuis longtemps en y balançant son sac en premier avant de s'y glisser à la suite. Au pire, elle s'évanouirait en cours de route. Songea t-elle avec amertume en venant démarrer le moteur de la Harley pour filer. Le soleil commençait à se coucher, et le motel était moins proche que le moonshiner.

Tant pis. Rick la tuerait.

Il ne lui fallût pas longtemps pour le rejoindre, acceuillie d'office par Samhain quand elle coupa le moteur. Les aboiements du chien la forcèrent à ne pas s'écrouler immédiatement alors qu'elle tombait à genoux pour réceptionner le berger allemand qui commençait doucement à peser son poids, l'empêchant de venir lécher le sang qui ne cessait de s'égoutter de son arcade. Ne relevant la tête que pour tomber sur la silhouette de Rick, grimaçant légèrement.

Sûr qu'elle ne devait pas avoir belle allure. Entre le jean déchiré, ou encore ce t-shirt tâché de son propre sang. Sans compter la poussière qu'elle ne pouvait que supposer et qui devait la rendre blonde à force de s'être accumulée dans ses cheveux.

Je te déconseille vraiment le Left Bank. Le parquet est vraiment instable. plaisanta t-elle pour masquer les douleurs qui la comprimaient d'un peu partout.



  
 
"It does not matter what kind of vibe you get of a person. Cause nine times out of ten, the face they’re showing you is not the real one" (c)endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas  
Rick Skins
Rick Skins
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 342
Sujet: Re: It's not your fault, I ruin everything   Jeu 29 Juil 2021 - 21:13

it's not your fault, i ruin everything  / @Axelle Muldoon

Les journées défilent bien trop vite. Combien de temps maintenant qu'il réside au Moonshiner ? Rick ne sait plus. Il confond parfois les jours bien que chacun d'entre eux soient différents les uns des autres. En fait, il n'a même pas tenté de compter chaque nuit passées entre ces murs qu'il rénove un peu plus chaque jour, sans compter les quelques meubles récupérés et la tuyauterie qui se joue parfois bien trop de lui. En parlant de tuyauterie, celle-là semble toujours défectueuse, vu que la fuite persiste. Le boulon a pourtant été resserré à plusieurs reprises par ses soins, cherchant en vain la cause. Les heures il ne les compte pas non plus, encore couché sur le dos, à moitié engouffré sous l'évier de la cuisine, ses mains s'affairent à rendre imperméable la jointure avec un peu de téflon, trouvé quelques jours plus tôt dans une sorte de débarras. Sourcils froncés, Rick commence à perdre patience, de même que Samhain qui s'agite près de lui. « Allez, j'ai bientôt terminé, promis après on va s'balader ! » Voilà quelques jours maintenant qu'il garde Samhain au Moonshiner, berger allemand sous sa propre responsabilité, et voilà qu'il engage même la conversation avec lui. C'est que Samhain lui est très utile, si on oublie le fait qu'il a du lui courir après pour récupérer un de ses torchons, ou encore un de ses pinceaux. C'est surtout qu'en l'absence de Lex, Samhain lui apporte une présence unique. Il est brave, de plus en plus obéissant - surtout avec lui - mais l'animal s'amuse toujours à tester Rick. C'est de bonne guerre après tout, il n'est pas son maitre. Mais une certaine amicalité et complicité nait tout de même entre eux...

Le soleil entame sa descente. Une de plus, et en se hissant hors de sous l'évier, Rick se redresse en ouvrant le robinet. Plus de fuite ! Sourire satisfait qui franchis le bord de ses lèvres, il ne tarde pas à s'accroupir face à Samhain, lui tendant la main. « On a réussit mon pote, tapes m'en cinq ! » Mais le berger allemand fuit jusqu'à l'entrée de l'hôtel. Curieux, Rick n'a rien entendu. Et sa première pensée est destinée à Lex. D'un geste rapide, il referme le robinet avant de quitter la cuisine et de rejoindre Samhain.

Mais après avoir traversé l'entrée de l'hôtel, il remarque instinctivement l'Harley bien garée. Lex est rentrée. Soulagement profond qui englobe un instant son myocarde avant de l'apercevoir. Elle, ses cheveux poussiéreux, son t-shirt tâché de sang, son jean lacéré et son regard usé. Stoppé dans sa démarche, il perd tout signe d'enthousiasme de la retrouver, fixant tout ces détails qui en disent long sur sa petite aventure. Il croit rêver. Non. Mais... « Putain, Lex ! » Et c'est la chute du myocarde jusque dans ses entrailles qui le fait s'avancer vers elle plus rapidement. « Qu'est-ce t'as foutu merde ?! » Elle plaisante peut être, mais pas lui. Pincement incessant et douloureux qu'il ressent à l'intérieur de lui, il grimace légèrement en l'aidant à se relever, une main prenant l'un de ses bras, l'autre main déjà posée dans ses cheveux grisés par la poussière. Mais elle a du mal à se redresser et ça le rassure pas. Il s'en veut ouais, de l'avoir une fois de plus - surement - laissé seule. « Tu cherches quoi au juste ? A te tuer ? » Détournant son regard, il n'ose même plus la regarder dans les yeux et la porte contre lui pour l'emmener en sécurité, dans la cuisine, suivit de près par Samhain...

Oh oui, il s'en veut. Elle est blessée, et ça le tue de la voir ainsi. Alors que tout disparaît autour de lui, Rick la dépose sur l'un des plans de travail de la cuisine, face à lui. « Dis moi où t'es blessée ? Qu'est-ce qui s'est passé ? » Il n'est ni médecin, ni infirmier, mais il a apprit à soigner quelques blessures. Question d'expérience. Parce que blessé, lui, il est de la retrouver dans cet état. Il en est pas fier, du tout. Joue t-elle avec sa souffrance ? Ou encore avec ses sentiments inconsciemment déviés ?
Sans attendre, il s'enfonce plus loin dans la cuisine pour récupérer une vieille caisse rouge à l'intérieur de laquelle il trouvera de quoi lui prodiguer les premiers soins. Au passage, il récupère bien vite un torchon qu'il humidifie. Rapidement, il dépose la caisse à ses côtés après être revenu face à elle. Traits du visage endurcis, il ne daigne toujours pas la regarder dans les yeux. Il est bien trop obsédé par les blessures qu'il va découvrir et dépose délicatement le torchon sur son arcade en scrutant la couleur de son sang... Ce n'est pas la première fois qu'il le voit, et il ressent toujours ce sentiment au fond de lui. Désormais silencieux, il pose son autre main sur l'une de ses cuisses, là où le tissu déchiré laisse place à une éraflure. Ses yeux s'abaissent, la laissant prendre le relais pour tenir le torchon contre son arcade, pour venir écarter son jean. Il s'inquiète profondément, pince ses lèvres et fronce durement ses sourcils. Mais il se taie...

...

PAR ZAJA.


repress
Who knows how long ? The shadows on my wall don't sleep and they keep calling me. There's nothing left to say.
Revenir en haut Aller en bas  
Axelle Muldoon
Axelle Muldoon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
The Exiles
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 158
Sujet: Re: It's not your fault, I ruin everything   Dim 22 Aoû 2021 - 17:30

Ce qu'elle avait foutu ? C'était une vraie question ? Un putain de monopoly, ça s'voit pas ? Grogne t-elle alors qu'il l'aide à se relever, soupirant de soulagement quand il l'aide à se tenir debout pour la ramener vers l'intérieur, Samhain sur ses talons. La tête bourdonne encore désagréablement alors qu'elle grimace, devinant sans mal que le sang séché sur sa tempe ne doit pas aider à lui donner fière allure alors qu'il la sermonne sur le fait qu'elle semble chercher à se faire tuer.

Oh ça va. marmonne t-elle en se laissant guider. Je bossais. A défaut d'armes à feu, et avec l'arrivée de ces nouveaux morts, elle ne pouvait plus se permettre de faire dans le luxe en matière de ravitaillement. Et même les vieux fonds de bouteilles de whisky des bars calcinés pouvaient se transformer en cocktail molotov de qualité, rien n'était à jeter. J'ai pas prévu que le parquet ai subi un dégats des eaux et qu'il s'écroule sous mon poids. Blessée ? Aucune idée. Soupirant en venant tâter son flanc avant de se rappeler.

La tempe et la cuisse. Le sang était un bon indice de blessure, finalement. Le reste, ça sera que quelques bleus supplémentaires t'inquiète pas. Repoussant doucement Samhain qui cherchait à grimper à côté d'elle pour flairer ce sang séché, expliquant rapidement les tenants et aboutissants de son état.

Ces connards de pilleurs ont pris toutes les ressources que je devais récupérer dans un bar que j'avais répéré. J'ai dû improviser et j'suis partie dans le coeur de la ville ou y'a eu un quartier incendié au tout début. J'avais besoin de bouteilles d'alcools et de matos pour le motel, mais le parquet était pas trop d'accord visiblement. J'ai pas eu le temps de bouger que j'ai atterrit au rez de chaussée, encore plus pratique que l'ascenseur.

Et sensation fortes assurées avec ça. Serrant les dents quand il vint appuyer le torchon sur sa tempe, fixant le regard dur de Rick qui reste silencieux.

Ca va, fais pas cette tête. se moque t-elle avec sa fierté mal placée, esquissant un sourire qui se transforme rapidement en grimace douloureuse quand le torchon croise la plaie à vif. La ville est plus vraiment un centre commercial illimité, et ma patronne a un business qui tourne. lui rappelle t-elle pour la forme. Oxana ne pouvait pas tout gérer, et sa facilité à se déplacer en ville était un atout, elle le savait.

J'devrais être blessée plus souvent, si ça permet que tu sois si attentionné. Lâche t-elle dans un rire amusé, encore un peu sonnée par la chute. Sa main libre rencontre le museau de Samhain, effleurant le berger allemand du bout des doigts.

Ca s'est bien passé avec lui ? Non pas qu'elle remette en question les talents de Rick à s'occuper d'un chien. Plutôt que Samhain restait comme tout jeune animal, assez turbulent de temps à autre.



  
 
"It does not matter what kind of vibe you get of a person. Cause nine times out of ten, the face they’re showing you is not the real one" (c)endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas  
Rick Skins
Rick Skins
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 342
Sujet: Re: It's not your fault, I ruin everything   Dim 22 Aoû 2021 - 18:55

it's not your fault, i ruin everything  / @Axelle Muldoon

Foutaise. Il s'en moque royalement de cette partie de Monopoly. Plaisanterie qui n'en est pas une. Agacement, pincement douloureux du myocarde, il la porte jusqu'à l'intérieur. Là où elle peut être en sécurité, là où surtout Rick la préfère : près de lui, sans qu'elle ait avoir à prendre davantage de risque. Posée sur le plan de travail, il daigne en savoir plus. Mais étrangement, Lex semble ronchonner dans ses propos. Serait-elle entrain de dédramatiser cette prise de risque ? Parce que contrairement à Rick, elle semble légèrement rassurée tout de même.
Soupire...il s'en veut de l'avoir laissé seule, et même si ce n'est que pour son boulot, il aurait pu l'aider. Introvertie, puis désormais un peu plus avenant, deviendrait-il plus serviable ? Hésitation. Pour ce qui est de la jeune femme, alors oui. Il l'aiderait, coûte que coûte.
Rapidement, il en conclut qu'un parquet s'est effondré et qu'elle en paye désormais les frais. Nul doute, elle ne pouvait pas le prévoir, Rick la comprend. Mais il n'avait jamais imaginer la voir, - à nouveau -, blessée. Et ça lui fend les espoirs qui se trament au fond de lui... Et l'ancien informaticien ne daigne pas rebondir sur ses paroles, alors que l'image d'un parquet craquant sur lequel marchait Lex, lui fait face.

L'urgence est-elle que là, il veut d'abord se préoccuper de ses blessures. La tempe, sur laquelle il dépose rapidement un torchon humide pour nettoyer sa plaie, et sa cuisse, dont il écarte quelque peu le tissu de son jean pour y voir de belles égratignures. Oui, elle aurait pu avoir pire, Rick. Alors tente de te calmer. Il essaye, et pourtant, il n'y arrive pas. Bercé par l'oppression qui se faufile dans sa poitrine, il ne peut s'imaginer un jour, sans elle. Alors silencieux, il écoute ce qu'elle a, à lui dire. Il comprend son intention, mais n'arrive pas à se ôter de la tête, cette peur incessante, de l'avoir laissé seule. Sourcils froncés, il détourne encore son regard clair du sien. Elle veut le rassurer ? Alors qu'elle se moque indirectement de l'état dans lequel elle se trouve. « Et ça te fait rire ? » Question franche, alors qu'il plante durement ses yeux dans les siens. Amusée, elle se permet d'avouer qu'elle devrait être plus souvent blessée pour qu'il prenne soin d'elle. Mais son regard à lui, ne s'est pas attendrie malgré ses sous entendus. Plongeant à nouveau son regard sur ses égratignures, il récupère quelques compresses pour les imbiber d'un désinfectant - dont il finit le récipient - pour venir les plaquer contre ses dernières. Parlant de Samhain, Rick aurait pu émettre un semblant de sourire, mais non. Il n'y arrive pas. « Ca s'est bien passé, t'en fais pas... » Il regarde un instant le berger allemand avant d'ancrer son regard dans celui de la jeune femme. « J'ai pas besoin d'te voir blessée, pour prendre soin de toi... » lâche t-il inconsciemment alors qu'il récupère le torchon dans ses mains pour visualiser de plus près sa plaie à vif. Il l'abandonne un instant, le temps de rincer le torchon, de l'essorer et de revenir face à elle, pour nettoyer un peu mieux sa plaie. « J'te laisserai plus y aller toute seule. » Etrangement, son sang se glace à l'intérieur de ses vaisseaux, plaquage extrême, et Rick se raidie quelque peu...

Méticuleusement, il nettoie sa plaie, fixant l'état de ses cheveux encore poussiéreux. Alors que l'une de ses mains tamponne de ce torchon, l'autre déplace quelques mèches de ses cheveux. Embrouillé à l'intérieur de lui même, Rick relâche le torchon subitement. Tissu imbibé d'eau qui chute sur le plan de travail. L'homme inquiet vient à poser délicatement son front contre celui de la jeune femme. Silencieux, il essaye d'harmoniser sa respiration avec la sienne. Et son timbre de voix s'attendrit. « Tu me rend fou, tu le sais ça...? » Fou ? Mais de quoi, Rick ? Aucune réponse. Il pose ses mains sur les cuisses de Lex, avant de les remonter doucement jusqu'à sa taille pour l'encercler de ses avant-bras...
Moment suspendu, quelque peu brouillé, durant lequel Rick cherche à se comprendre, à se positionner... Taille féminine qu'il resserre davantage en la rapprochant de lui... Voix douce qui fait vibrer sa gorge encore nouée. « J'y arrive pas Lex.. » Il avoue. « De te savoir ailleurs, et pas auprès de moi... » Il n'y comprend plus rien... Intérieurement, ce sont ses propres engrenages qui fonctionnent à l'envers...

...

PAR ZAJA.


repress
Who knows how long ? The shadows on my wall don't sleep and they keep calling me. There's nothing left to say.
Revenir en haut Aller en bas  
Axelle Muldoon
Axelle Muldoon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
The Exiles
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 158
Sujet: Re: It's not your fault, I ruin everything   Lun 30 Aoû 2021 - 22:58

Ouais ça me fait rire. J'suis complètement sonnée. Qu'elle lâche avec défiance devant son regard dur qui lui, n'a définitivement pas l'humeur aux plaisanteries;
Au moins sourit elle un peu plus franchement quand il assure que tout s'est bien passé avec Samhain. C'est un super compagnon. confrime t-elle alors que le berger allemand geint doucement face à l'odeur du sang, ancrant ses doigts dans ses poils longs pour le rassurer du mieux qu'elle peut avant que Rick ne reprenne à son encontre qu'il n'a pas besoin de la voir blessée pour prendre soin d'elle.

Elle ne répond rien, se contentant de baisser le regard à cet aveux. Elle non plus, à dire vrai. Mais c'est bien plus difficile de l'émettre à voix haute. Son regard se faisant plus dur quand il décrète qu'elle n'ira plus seule en extérieur.

Rick. sa voix n'est qu'un souffle avec la fatigue qui l'assomme, et pourtant. Je sais me gérer sur le terrain. C'est pas un plancher fracassé qui m'empêchera d'y retourner sans toi.

Elle avait survécu un an sans lui. Une longue année durant, sans personne. Et bien avant lui, par ailleurs. Il n'avait pas besoin de la baby sitter pour ses escapades dans les ruines. C'est plutôt le reste du temps, qu'elle à besoin de lui. De cette présence qui l'apaise, et la rassure finalement plus que le reste. Le laissant terminer d'éponger le sang avant que son front ne vienne se coller au sien, fermant les yeux en lâchant un soupir satisfait à ce contact, jusqu'à cet aveu qui vient glacer ses entrailles.

Fou de quoi ? qu'elle ne peut s'empêcher de demander. Lui et elle n'ont jamais été des professionnels dans l'effusion des sentiments. Et pourtant ce soir, elle aurait cruellement envie qu'il s'ouvre un peu plus à elle finalement. Laissant le blonde l'enserrer de ses bras alors qu'elle fait de même, redressant la tête pour lui faire face alors que lui même semble perdu dans ses propres pensées.

Ne plus y arriver ? En étant éloignée ?

Mais j'suis là pourtant. fait-elle remarquer en fronçant les sourcils avant de grimacer quand la douleur la rappelle à l'ordre, étouffant un juron de frustration. J'pourrais venir plus souvent, si tu le demandais.

Parce qu'elle n'avait pas oublié ce point évasif, lors de leur dernière étreinte. Ou il ne lui avait pas demandé clairement de rester plus souvent à ses côtés. Soupirant doucement alors que le silence prend place, reprenant avec douceur.

Être au motel m'empêchera pas de venir te voir, tu sais ? Il suffit juste... De me le dire.

Ses lèvres viennent se poser contre les siennes dans un baiser rassurant, son front reprenant sa place initiale contre le sien.

Moi non plus j'ai pas envie que tu sois loin. J'ai pas ... Envie de te perdre une seconde fois. admet-elle finalement après une longue seconde d'hésitation, réussissant enfin à l'admettre de vive voix.



  
 
"It does not matter what kind of vibe you get of a person. Cause nine times out of ten, the face they’re showing you is not the real one" (c)endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas  
Rick Skins
Rick Skins
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 342
Sujet: Re: It's not your fault, I ruin everything   Jeu 2 Sep 2021 - 2:03

it's not your fault, i ruin everything  / @Axelle Muldoon

Elle est sonnée. Ca ne l'étonne guère alors qu'il imagine la chute qu'elle a du subir à travers ce plancher. Mais ça la fait rire. Et en la voyant dans cet état, Rick n'est pas d'humeur à étaler une telle plaisanterie. Elle aurait pu y rester. Elle aurait pu disparaître. Ils auraient pu être à nouveau séparés, pleurant sa mort et son absence incessante. Mais à cet instant, l'ancien informaticien tente de se rassurer en la voyant face à lui...
Samhain est un super compagnon. « C'est vrai... » Et c'est une chance qu'elle l'ait à ses côtés. Compagnon fidèle et serviable, qui a su autant faire ses preuves envers Rick, surtout durant cette journée. Et ses yeux clairs se posent sur l'animal qui ne daigne plus lâcher son maître.

C'est la peur qui crispe ses entrailles alors qu'il lui fait part que non, il ne désire plus qu'elle parte en vadrouille toute seule. Il tient à elle. Et même si le regard de la jeune femme s'endurcit, il l'affronte. Ce n'est ni un plancher, ni lui qui l'interdira d'y retourner. C'est vrai, elle a raison.
Nettoyant un peu plus soigneusement sa plaie frontale, il râle quelque peu dans un soupire. « T'es bornée toi, hein... » Parce qu'au fond de lui, il sait pertinemment qu'elle s'échapperait loin de lui pour mener au mieux ses petites affaires. Il ne peut la retenir, mais s'il peut l'épauler et lui éviter d'autres blessures, il n'hésiterait pas. C'est une promesse, qu'il s'est faite depuis qu'il l'a retrouvé. Et dans les bas fonds de l'enfer, il ferait le serment de ne plus jamais la lâcher. Qu'il brûle devant Hadès, qu'il lui crache au visage, ils sont déjà bien loin des portes du paradis.

Affectueusement, il déplace quelques mèches de ses cheveux encore poussiéreux. Il scrute les traits de son visage féminin et se ravise à les épouser de ses baisers. Mais son front vient à se coller contre le sien. Attention gestuelle, il veut la sentir près de lui. Embourbé dans sa propre raison qui pourtant a toujours été lucide, il avoue. Qu'elle le rend fou. Et surtout qu'il n'y arrive pas. De vivre, loin d'elle. Loin de ce qu'elle est, loin de Samhain. Elle désire plus de précision, mais il ne lui en donnera pas. Elle lui affirme, être là. Qu'elle pourrait être là, aussi plus souvent, s'il le lui demandait. Et ces mots résonnent en lui. Oui, dis lui, Rick.
Elle te le dis, Rick. Il suffit juste de lui dire.
Mais son front ne cesse de se frotter délicatement contre le sien, alors qu'elle pose ses lèvres sur les siennes. Baiser rassurant qui l'apaise intérieurement. Il hurle à l'intérieur de lui-même, mais rien n'arrive encore à s'extirper d'entre sa gorge. C'est une souffrance. Alors délivre toi, Rick. Mais non, il entretient encore ce silence quelque peu pesant...retirant à contre cœur, ses lèvres des siennes.

Elle n'a pas envie que tu sois loin d'elle, Rick. Elle n'a pas envie de te perdre, une seconde fois. Et ça le bouleverse. Bordel, Rick. Bouges toi !
Le regard abaissé, leurs fronts à nouveaux collés, il n'arrive à épeler que son identité. « Lex... » C'bordel incessant qui se propage encore dans ses tripes crispées. Ses bras encerclant sa taille viennent à la desserrer, alors que ses mains file droit sous ses deux genoux pour les soulever intrépidement afin de la plaquer davantage contre lui. A quoi tu joues encore, Rick ?
A ça.

Baiser copieux qu'il s'applique à lui donner, plongeant sans hésitation sa langue contre la sienne, s'agrippant à ses lèvres une dernière fois pour les dévorer d'une envie soudaine. Il ne veut qu'elle. Encore. Et il enchaine. Ses mains abîmées regagnent rapidement ses hanches qu'il presse d'un désir attendu. Ici, là, il veut la déshabiller sur ce comptoir.
Quand les mots ne suffisent pas, les gestes parlent.
Rapidement, l'une de ses mains s'aventure le long de son dos pour venir empoigner une poignée de ses cheveux. Tirant délicatement dessus pour lui faire pencher la tête en arrière. Cou dévoilé, il s'empresse déjà à le baiser de tout son long. Il poursuit. Perdant ses lèvres et quelques morsures le long de son trapèze, jusqu'à son épaule.
Elle sait, désormais. Que quand il l'embrasse ainsi, ce n'est pas pour rien.
Une main dans ses cheveux bruns, l'autre se démène déjà à déboutonner son jean déchiré. Juste un bouton. Il relâche sa chevelure pour venir attraper de ses deux mains son jean et tire d'un coup sec, la soulevant au passage pour le lui retirer entièrement.
Veut-elle plus ? Malgré qu'elle soit encore sonnée ?
Parce que lui, n'a qu'une envie : l'entendre gémir.

...

PAR ZAJA.


repress
Who knows how long ? The shadows on my wall don't sleep and they keep calling me. There's nothing left to say.
Revenir en haut Aller en bas  
Axelle Muldoon
Axelle Muldoon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
The Exiles
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 158
Sujet: Re: It's not your fault, I ruin everything   Dim 12 Sep 2021 - 17:34

Bornée ? La douleur ne peut pas lui empêcher de sourire à cette remarque. T'as mis tout ce temps pour t'en rendre compte Rick? qu'elle murmure avec sa provocation naturelle. Pourtant, il l'a vu bien plus bornée encore, par le passé. Sur tout un tas de situations différentes en prime. Il devrait avoir l'habitude maintenant.
Pourtant, malgré les mots qu'elle lui offre, il ne rajoute rien. Ne confirme pas ce qui le rend fou ou encore les mots qu'elle aurait aimé entendre venant de lui. Seulement le silence, avant qu'il ne murmure son prénom et qu'elle ne relève les yeux d'un air interrogateur dans l'espoir un peu fou qu'enfin, il ne s'ouvre un peu à elle. A défaut d'être capable de le faire seule. Pas avec tout ce qu'elle à enduré des années durant. Pas après la solitude et l'abandon de tout ce qui aurait pu lui constituer une famille. Pas après tout ça...

Pourtant, il n'en est rien. Et si elle est surprise par l'assaut de ses baisers, qu'elle lui rend pourtant avec la même sauvagerie qui les caractérisent, ses gestes fébriles contre son corps laisse entrevoir une issue qu'elle n'a pas envie d'aborder.

Rick. dit-elle dans un souffle, alors qu'il ne ralentit pas pour autant la cadence, allant jusqu'à déboutonner son jean. Ce n'est le lieu, ni le moment. Et si elle est toujours partante pour s'envoyer en l'air, entre ses blessures, et ce silence volontaire qu'il lui impose, l'envie n'y est pas.

Arrêtes ! lâche t-elle en enfin, son ton autoritaire claquant comme un fouet dans le silence qui découle de son refus. Lui jetant un regard d'incompréhension alors qu'elle vient reboutonner son jean sans attendre, soupirant.

La tout c'que je veux, c'est un calmant, et une douche digne de ce nom.

Parce que c'est toujours plus facile de faire comme si de rien n'était, que de le confronter de nouveau pour se retrouver face à son silence. Se redressant pour glisser de son assise et lui faire face, son regard se défiant au sien.

T'as ça à m'offrir, ou je retourne au motel ?

Souvent, elle regrette d'être devenue ainsi. Brute, presque violente jusque dans ses propos. Ce n'est pas tant de refuser qui la dérange. C'est un droit qui ne tolère pas de refus, selon elle. Mais plutôt ce froid qui souvent l'enveloppe quand elle sent son coeur s'emballer, et qu'elle redevient la personne taciturne que la mort du lycée à fait naître en elle.

Baissant le regard un court instant pour masquer cette culpabilité qui vient parfois se greffer dans son regard, avant de reprendre d'une voix plus mesurée.

Tu peux me parler par énigmes Rick. qu'elle tient quand même à faire remarquer au blond, pinçant les lèvres avant de regarder ailleurs. Et j'suis pas une pro du décodage.

Parfois, les actes ne suffisent pas, malheureusement. Pas pour elle en tout cas.



  
 
"It does not matter what kind of vibe you get of a person. Cause nine times out of ten, the face they’re showing you is not the real one" (c)endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: It's not your fault, I ruin everything   
Revenir en haut Aller en bas  
- It's not your fault, I ruin everything -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: