The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment :
Pack PlayStation : Spider-Man Miles Morales PS5 + ...
Voir le deal
99.99 €

dernier recours
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Hope Kanigan
Hope Kanigan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Expendables
Chasseur de primes
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 425
Sujet: dernier recours   Dim 25 Juil 2021 - 13:00

Je vais prendre deux abricots... Elle hésite un instant, observe longuement l'établi qui est devant elle et tout les articles que propose le vendeur. Elle aurait pu se contenter de nourriture. Et la bouteille de rhum. En espérant qu'il aime ça. Dans un vieux sachet usé, la jeune femme transportait donc un paquet de cigarettes à moitié vide, ou moitié plein, deux abricots, et une bouteille de rhum, le tout qu'elle utilisera comme paiement. Elle n'allait pas uniquement faire arrêt surprise pour prendre des nouvelles, mais avait bien une idée derrière la tête.

S'approchant d'un pas décidé vers la sortie du hangar, elle s'arrête un instant à côté d'un homme, fumant sa cigarette et le dos appuyé contre le mur. Vous connaissez Richie ? Se permet-elle de demander. Hope se doutait bien que pas énormément de mec devait se faire appeler comme ça. Elle place une main au-dessus de sa tête. Il est assez grand, plutôt bel homme, il est hypnotiseur un truc comme ça. L'homme se met à rire faiblement, connaissant le boulot de la jeune femme, il pensait sûrement qu'elle cherchait un client. Il pointe une direction à prendre à l'extérieur. Il a un cabinet à dix minutes d'ici environs. Elle le remercie, et s'éclipse rapidement.

La route se fait sans encombre, avec les nombreux passages dans le coin, les rôdeurs étaient désormais rares dans le coin et c'était une bonne chose puisqu'elle n'avait rien pris comme arme. Pas d'oubli de sa part, Hope se fichait à présent de sa vie, à nouveau, comme pour leur première rencontre. Puis elle avait rencontrée Alex qui lui annonçait savoir où se trouvait sa fille, et après un carnage orchestré par Connor qui s'est soldé par un échec et sa petit de nouveau envolée, l'ancienne actrice était retombée au fond du gouffre. Et elle comptait bien sur Richard pour l'aider. C'était son dernier espoir.

Et plus elle s'approche du cabinet, plus elle sent les émotions l'envahir, lui tordre l'estomac et lui nouer la gorge. Il y avait quelques patients présents qui attendaient sûrement leur tour, mais peu importe les problèmes qu'ils ont ; la blonde cogna contre la porte. Vous devez attendre votre tour ! Lui balança un homme qui se leva de sa chaise, excédé de se faire passer devant. L'ancienne actrice ne répond rien, serre les poings, et tente de contenir au mieux les larmes qui commencent à rouler sur ses joues.



C'est du chagrin et puis c'est tout. Un grand chagrin qui ne se dissout pas dans l'eau, ni dans l'air, un genre de composant solide qui résiste à tout.

by wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Richard C. Gordon
Richard C. Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1521
Sujet: Re: dernier recours   Mar 3 Aoû 2021 - 14:21
Les journées étaient longues. Les nuits encore plus. Tout lui semblait vain. Inutile. Un coup d'épée dans l'eau. Il n'était pas idiot, Richie, et savait encore lire dans les yeux de ses filles, même des années sans les avoir vues. Et son reflet, dans leurs prunelles, était celui d'un inconnu. Pire : elles faisaient des efforts. Et il n'était même pas sûr que ce soit par sympathie, ou par pitié.
Il était bien placé pour savoir que la survie forgeait, et pas souvent de la bonne manière. Et il ne doutait pas que Johanna et Mary-Abigail aient dû faire des choses affreuses pour s'en sortir. Des trahisons. À leurs yeux, il n'était sans doute plus qu'un homme, dont il était possible de soutirer des denrées sans grands efforts.

Et bien soit. Elles auraient leurs denrées, et il ne leur demanderait rien de plus. Même si ça lui transperçait le cœur. S'il pouvait les aider, avec recul et humilité … alors il le ferait. Même si elles se servaient de lui. De toute manière, c'était encore la seule chose qui le maintenait en vie.

Entre ça, et les soucis de sa faction, autant dire que, malgré tout, il était occupé, le père Richie.
Ce jour-là ne dérogeait pas à la règle. Alors que son cabinet était calme en tant normal et qu'il ne faisait que deux ou trois clients par jour quand il était là, il s'était retrouvé à devoir bidouiller une vraie salle d'attente. Au moins n'avait-il pas à réfléchir.

Alors à dans deux semaines Harry. Prenez soin de vous.

Il échangea une poignée de main avec son patient qui s'éclipsa finalement, le laissant organiser ses dossiers. Ça commençait à prendre un peu de la gueule, ici, et il avait quelques habitués, à présent. C'était rassurant. Il n'avait pas perdu la main.

On frappa à la porte. Il releva le museau de son travail, partiellement agacé que la personne de l'autre côté n'attende pas son tour. Dans un soupir, il daigna se lever pour ouvrir.

Ses sourcils se froncèrent alors qu'il dévisagea la jeune femme qui se présentait à lui et qui lui disait quelque chose. De toute évidence, elle allait mal, mais les trois autres hommes qui patientaient n'en avaient que faire.
Richie prit quelques secondes pour l'observer, pour peser le pour et le contre. Elle avait vraiment l'air au fond du gouffre. La faire attendre, c'était prendre un risque. Et il ne souhaitait pas avoir la mort par suicide d'une femme sur la conscience.

Suicide. Aussitôt, il parvint à mettre un nom sur ce visage triste.

Hope.

Il entrouvrit un peu plus la porte, adressa un regard à ses patients.

Désolé messieurs. Elle avait rendez-vous. Merci de votre compréhension.

Un petit sourire lui servit d'excuse. Ils n'oseraient pas le contredire, non ?
Il ne leur en laissa pas le temps, car il invita la jolie blonde à entrer, et referma derrière elle.

D'ordinaire je ne fais pas de traîtement de faveur, commença-t-il après un silence. Mais je suis toujours prêt à aider une vieille amie.

Pour le peu qu'ils se connaissaient, il était évident que les deux survivants se ressemblaient beaucoup. Ca jouait beaucoup dans le favoritisme du père de famille. D'ailleurs ... c'était une triste pensée, mais il était soulagé de la voir encore en vie.

Installe-toi. Prends le temps qu'il te faut. J'ai de l'eau, si tu veux.

Il rejoignit son bureau, resta devant pour s'appuyer dessus, faisant face à sa nouvelle patiente, un air neutre sur le visage mais le regard teinté d'une pointe d'inquiètude.


"Do you have enough love in your heart,
To go and get your hands dirty ?"

Revenir en haut Aller en bas  
Hope Kanigan
Hope Kanigan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Expendables
Chasseur de primes
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 425
Sujet: Re: dernier recours   Mar 10 Aoû 2021 - 21:34

Oh oui, elle sentait que ça pouvait exploser à tout moment. Faire partir ses poings avec violence dans le visage de cet inconnu, qui s'est levé de sa chaise pour continuer à lui gueuler dessus. Mais plus sa tristesse gagnait du terrain, plus l'ouïe de la jeune femme disparaissait pour laisser place à un sifflement, une bouilloire prête à exploser. Les yeux fermement clos, la mâchoire si crispée qu'elle pouvait se faire sauter une dent, c'est la porte devant son visage qui la ramena sur Terre, dévoilant la silhouette de Richie.

Le silence s'empare quelques longues secondes de la salle d'attente, ses autres patients tout aussi surpris qu'elle de le voir apparaître aussi brusquement. Son cœur en rate un battement, et son corps fut soudainement envahi par une impressionnante vague de chaleur apaisante lorsqu'il évoqua son nom. Il s'en est souvenu. Elle n'hesita pas une seconde d'ailleurs à pénétrer dans son cabinet lorsqu'il lui laissa le passage, s'excusant auprès de ses patients.

À l'intérieur, pas franchement à l'aise et l'esprit trop torturé, la blonde faisait les cent pas, malgré l'invitation poli de Richie à prendre place sur une sorte de divan, de canapé, peu importe. Elle ne savait pas par où commencer.

Richie, je.. je suis désolé.. de foutre le bordel dans ton cabinet ? De débarquer à l'improviste ? Elle a voulue le prendre dans ses bras pour le remercier de l'avoir au moins accueilli dans son bureau alors qu'il semble chargé de boulot, mais se ravise en se souvenant du sac qu'elle tenait entre ses doigts. Je.. Tiens ! elle lui tend, avant de finalement décider de le poser sur son bureau. C'est.. Y a pas grand chose je.. Je savais pas ce que tu prenais en paiement. elle se frotte l'arrière du crâne nerveusement, avant de recommencer à faire les cent pas. Ça lui faisait bizarre de dire ça. Non merci. lui souffle-t-elle face à sa proposition. Là ce qu'elle aurait préférée, c'est se siffler une bonne et grande bouteille de whisky.

J'ai participé à un raid, l'autre jour, tu sais c'est pas très commode une ancienne catcheuse. Parce que y avait ma fille là bas, mais apparemment une femme a réussit à se barrer avec. ses paroles ne devaient pas être très claires pour l'hypnotiseur, sans parler de ses mains qu'elle balance partout comme si elle essayait de se faire comprendre avec elles. Hope finit par s'enfermer dans le creux de ses bras, les larmes qui repartent de plus belles. Je t'en supplies.. Aide moi.

Elle se sentait ridicule à ce moment. Elle voulait partir, lui laisser son paiement, claquer la porte et le laisser s'occuper de ses vrais patients. Par pitié, enlève moi cette douleur.



C'est du chagrin et puis c'est tout. Un grand chagrin qui ne se dissout pas dans l'eau, ni dans l'air, un genre de composant solide qui résiste à tout.

by wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Richard C. Gordon
Richard C. Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1521
Sujet: Re: dernier recours   Lun 16 Aoû 2021 - 18:37
Il secoua la tête, compréhensif et tolérant.

Ne le sois pas.

Attentif, il l'observa. Ses gestes, l'expression sur son visage, la profondeur de la souffrance se lisant dans ses prunelles claires. La frénésie de ses doigts fins qui s'activaient pour sortir quelques denrées de son sac, les posant à côté de lui. Distraitement, ses yeux glissèrent dessus.

Ça ne te posera pas de soucis, de troquer ça ? S'enquit-il cependant, soucieux de ne pas la plonger dans le besoin.

Sa main attrapa la bouteille d'alcool. Lui ne buvait pas, mais cela était utile à son groupe. Tout ce qu'il récupérait ici, ou presque, il le ramenait aux siens. Ça permettrait de renflouer les caisses de certaines denrées de plus en plus difficilement trouvable. Les cigarettes, il les gardait pour lui, bien égoïstement.

Son regard se releva sur elle alors qu'elle expliqua, rapidement, son histoire.

J'ai entendu parler de ça.

Il souffla du nez, se mordilla une seconde l'intérieur des lèvres.

Ta fille est vivante, se contenta-t-il de relever en hochant la tête, histoire de lui rappeler l'évidence, le plus important, ce qu'il ne fallait surtout pas qu'elle oublie.

C'était déjà une avancée. À leur rencontre, Hope n'était plus sûr de rien.
Et elle lui demanda de l'aide sans plus de détour. Pas besoin d'être un fin medium pour capter sa détresse. Des cas désespérés, Richie en avait vu un beau paquet. C'était toujours très délicat. Y'avait toujours un choix à faire pour lui. Généralement, la première séance était réservée au soulagement. À implanter une graine dans le cerveau qui servirait à faire pousser de nouvelles pensées, un nouvel état. C'était pas vraiment conventionnel, mais il avait dû s'adapter aux conditions actuelles.

Il se décolla du bureau, s'approcha d'elle.

Dis-moi ce que tu ressens. Du mieux possible. Ça va te faire mal, mais formule-le à haute voix.

Sa main se posa sur son épaule, il l'incita d'une légère pression à prendre place sur l'un des sofas.

T'en fais pas, on va pas faire une bête séance de psy. Tu n'as pas à me raconter ta vie. Dis-moi juste ce que tu ressens. Et dis-moi ce que tu voudrais ressentir. Qu'est-ce que t'attends de moi.

Il se posa face à elle, laissa ses mains reposer sur ses genoux, pieds ancrés au sol, l'oeil allumé d'une lueur attentive, qui ne juge pas.

Je ne suis pas un magicien, tu le sais.

Bon, c'était faux, il avait été magicien aussi, mais il n'allait pas jouer sur les mots ou raconter sa vie.

Ce que je vais te faire viendra autant de toi que de moi. Si tu m'en donnes l'autorisation, et si tu me fais confiance. Si tu as peur, si tu appréhendes, ça ne marchera pas. Aussi …

Il marqua une pause, frotta doucement ses paumes les longs de son jean.

J'ai besoin de savoir si tu as bu quelque chose avant de venir. Si tu as bu, ou fumer. Et pas des cigarettes.

Un léger sourire glissa sur ses lèves.


"Do you have enough love in your heart,
To go and get your hands dirty ?"

Revenir en haut Aller en bas  
Hope Kanigan
Hope Kanigan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Expendables
Chasseur de primes
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 425
Sujet: Re: dernier recours   Mar 7 Sep 2021 - 23:03

Toujours sous l'effet de la panique, l'esprit embrumé par ses émotions négatives, Hope ne comprend pas sa première question. Ses yeux glissent alors quelques secondes sur les affaires qu'elle a déposée d'une façon bordélique sur le bureau de Richie, ne comprenant pas ce qu'il voulait dire par là. Son regard inondé revient alors sur celui de l'homme proche d'elle, et se contente de secouer lentement sa tête de gauche à droite. Si il parlait du motel, il est clair que son groupe n'avait rien à voir la dedans. Ce troc, elle l'a gérée de façon personnelle, pas besoin que Oxana soit au courant.

Ta fille est vivante. En effet, elle l'a été. Elle ne l'a pas vue de ses propres yeux, mais si elle était décédée après l'attaque ? A nouveau, la blonde se referme et enveloppe ses épaules de ses mains, serrant violemment sa mâchoire pour ne pas pleurer de nouveau. L'ascenseur émotionnel qu'elle subissait ces derniers temps n'est pas vraiment facile à supporter.

Alors que ses yeux cherchent une chose à accrocher au sol, c'est la voix de Richard puis le contact de sa main chaude sur son épaule qui la rappel à l'ordre. Elle se laisse guider vers le divan, comme une vulgaire poupée de chiffon facile à manipuler. Ses doigts s'entortillent, elle ne savait pas par où commencer, quoi dire, quoi faire. Malgré l'intervention du thérapeute pour la guider. Surtout qu'il avait posé un doigt sur quelque chose ; oui, ça allait lui faire mal. Et elle ressentait déjà bien assez de douleur comme ça sans devoir en rajouter une couche. Mais si il fallait passer par là pour se sentir mieux ? Hope voulait lui faire confiance.

N.. non. bégaye la blonde. Non, elle avait ni bu ni fumée étrangement. Elle porte ses mains à sa poitrine, au niveau de son cœur. Je n'ai plus l'impression.. d'exister. J'ai.. j'ai un énorme vide en moi.. et en même temps.. un poids douleur compresser ma poitrine. Mon estomac se tord dans tout les sens.. ma gorge.. ma gorge est nouée.. j'ai un mal de crane qui n'arrête pas de s'intensifier.. ses mains viennent se poser sur ses tempes, épuisée.

Par pitié.. répète Hope à nouveau, au fond du gouffre. Je veux que tu m'aide à faire disparaître cette douleur.. je n'en peux plus.. je suis fatiguée..



C'est du chagrin et puis c'est tout. Un grand chagrin qui ne se dissout pas dans l'eau, ni dans l'air, un genre de composant solide qui résiste à tout.

by wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Richard C. Gordon
Richard C. Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1521
Sujet: Re: dernier recours   Lun 13 Sep 2021 - 11:34
La jeune femme semblait complètement perdue, cela se voyait jusqu'à son regard qui fouillait partout mais n'accrochait nul part. Patient, Richie demeura ainsi, calmement, jusqu'à ce qu'elle daigne prendre la parole.
Et ses mots étaient lourds de sens, rappelant au père de famille son état à l'époque, quand il avait perdu son frère. L'époque où il avait vrillé. Au départ, il ressentait ce vide qu'elle décrivait, qui avait ensuite laissé place à cette rage insatiable.

Il hocha la tête, baissa les yeux une seconde, le temps d'un lourd soupir plein de sens.

Je vois … Je vais t'épargner mes grands discours sur l'hypnose. Sache juste que je vais te plonger dans un état naturel, où l'on passe tous, de nous-même, plusieurs fois par jour. Je vais ensuite te donner un ou des ordres hynotiques. Ça, on y obéit par plaisir, et en aucun cas par contrainte, car même sous état hypnose, tu gardes ton libre arbitre.

Son visage se pencha sur le côté. Il parlait d'une voix calme et douce, plus doucement qu'à l'accoutumée, pour être sûr qu'elle puisse suivre.

C'est bon ?

Il se doutait que ça l'était pour elle. Dans un hochement de tête, il passa sa langue sur ses lèvres et reprit la parole :

Tu vas mettre tes doigts devant toi, en position de prière, à hauteur de visage … comme ça, oui. Ferme tes mains à présent, et laisse tes deux indexes collés … à présent décolle-les, et maintenant tu résiste, résiste, résiste, mais petit à petit tes doigts vont se rapprocher jusqu'à venir se coller complètement. Ils se collent, se serrent, complètement vissés. Maintenant Hope tu vas fermer les yeux, fermer les yeux et te concentrer sur tes doigts. Tes doigts qui restent complètement soudés. À présent je vais mettre ma main sur ton épaule … dès que tu sens mon contact tu ouvres les yeux et fixes tes doigts.

Son débit de parole s'était accéléré. Sans bégayer, tout en gardant son calme et la douceur dans sa voix.
Il se leva et posa sa main sur son épaule.

Tu ouvres les yeux maintenant, tu fixes le bout de tes indexes – sa main se cala contre sa nuque, dans une prise à la fois chaude mais ferme – uniquement le bout de tes indexes – l'autre main attrapa ses poignets qu'il maintint fermement -. Et sur le compte de trois tes yeux vont se refermer et tu vas partir en sommeil profond – il rapprocha doucement les mains de Hope de son visage – à partir de trois, tes muscles se relâchent, tes yeux sont de plus en plus durs à laisser ouverts, tes yeux deviennent de plus en plus lourds, ta vision périphérique se trouble et un, deux, trois

Dans un geste finement maîtrisé, il fit toucher le front de la jeune femme avec ses propres mains, signal pour que son corps se relâche complètement. Pantin entre ses bras, il passa un bras sous ses genoux, la guidant pour l'allonger sur le soda, tout en continuant de parler.

Le corps est relâché, de plus en plus calme, de plus en plus relâché, tu t'enfonces tranquillement au plus profond de toi-même. Tu avales ta salive maintenant et avec ta salive tu t'enfonces tranquillement au plus profond de toi-même. À présent tu es bien, tu es bien au plus profond de toi-même, au plus profond de ton être …

Son débit de voix se ralentit légèrement, plus léger, plus doux.

À présent tu n'entends plus que le son de ma voix. Tu m'entends comme si j'étais dans ta tête. Mais tu es tranquillement enfoncée dans ton sommeil. Et tu inspires … et expires … et inspires … et à chaque inspiration c'est comme si tu étais plus encore enfoncée dans ton sommeil, dans un sommeil reposant, agréable … sans soucis … tu y es bien. Tu y es reposée.

Il força sa respiration à être ostentatoirement plus lente également pour qu'elle puisse claquer la sienne dessus.


"Do you have enough love in your heart,
To go and get your hands dirty ?"

Revenir en haut Aller en bas  
Hope Kanigan
Hope Kanigan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Expendables
Chasseur de primes
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 425
Sujet: Re: dernier recours   Jeu 7 Oct 2021 - 14:13

Hope écoutait Richard avec beaucoup d'attention, hoche la tête à chacune de ses phrases même si en hypnose, elle n'y connaissait rien du tout. Aveuglement, elle lui offrait toute sa confiance, Pourtant ce genre de personne pouvait faire n'importe quoi d'un corps, non ? Comme lui donner des ordres ? Enfin, elle n'en savait rien, à part ce qu'elle avait vue à la télévision. Oui, je suis prête. lui lâche-t-elle, hâtive, impatiente de commencer.

Elle commence alors avec des gestes, qui semblent simples pour elle, mais d'une grande importance pour l'homme en face d'elle. La blonde lève donc ses mains à la hauteur de son visage, jusqu'à presque caché celui de Richard, et se positionne comme il lui demande ; elle penche d'ailleurs sa tête sur le côté pour l'interroger du regard. Comme ça ? Il acquiesce et continu. Elle continue d'exercer les gestes qu'il lui demande de faire, jetant par moments des coups d'œil dans sa direction en espérant faire ce qu'il faut, ferme les yeux lorsqu'il lui demande et commence déjà à se décrisper lorsqu'il lui annonce vouloir mettre la main sur son épaule. Elle retient un rictus. Un contact chaud et rassurant, autre que ce qu'elle gagne au motel ? Bien loin des contacts pervers ? Pourquoi serait-elle contre, surtout dans un moment pareil ?

Le contact se fait sentir sur son épaule et Hope sent une vague chaleur agréable l'envahir, concentrée davantage sur le débit de parole de Richard. Ses yeux s'ouvrent lorsqu'il lui ordonne, fixent ses index décollés sans bouger ni parler. Elle commençait déjà à ressentir une drôle d'impression, celle d'être spectatrice, d'être étrangère à ce corps qu'il manipule. Hope ne cherche même pas à lutter. Son corps se relâche davantage, sa vue se brouille et ses paupières sont incapable de rester en place. Et puis, c'est le noir absolu.

Un noir pas spécialement effrayant, mais plutôt réconfortant, rassurant, comme le ferait le creux d'un lit sous une couverture. Il y avait cependant une petite lueur, au loin, que Hope était incapable de rejoindre. Sa respiration aussi était douce, agréable. Et, à l'écart comme un écho, la voix de Richard qu'elle assimilait à une berceuse. Sa tête se baisse, elle cherche ses mains dans ce noir presque total, mais ne les trouve pas. Ce n'est pas effrayant.



C'est du chagrin et puis c'est tout. Un grand chagrin qui ne se dissout pas dans l'eau, ni dans l'air, un genre de composant solide qui résiste à tout.

by wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: dernier recours   
Revenir en haut Aller en bas  
- dernier recours -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: