The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -40%
Grosse promo sur la Caméra de surveillance ...
Voir le deal
29.99 €

Exposing yourself
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Chad Gallagher
Chad Gallagher
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 74
Sujet: Re: Exposing yourself   Mar 10 Aoû 2021 - 11:40
Chad n’insista pas sur les aspirations qu’avait Charlie en partant vers Seattle. Il se doutait que ça avait un lien avec une quête quelconque, personne ne s’aventurait dans les villes pour le plaisir de la balade. Le danger était bien trop présent, le chaos encore plus évident que dans ces campagnes… Et le succès souvent inaccessible. La jeune femme n’avait pas retrouvé la personne qu’elle cherchait, comme lui n’avait pas retrouvé la trace de ses enfants quelques années auparavant. Années. Il oubliait parfois à quel point le temps filait et se surprenait à réussir à survivre en leur absence. Il n’était pas rare qu’il essaie de les imaginer tous les deux, Calvin et Lily, à l’âge qu’ils pourraient avoir aujourd’hui, cinq années plus tard. Puis il se rappelait qu’ils devaient être morts. Infectés parmi les infectés du stade…

Ils passèrent alors vers la cuisine et l’homme observa les yeux pétillants la jeune femme découvrir le fromage. Il fit un hochement de la tête, pas peu fier. C’était lui qui avait suggéré à Jett de se lancer dans la confection de ces boules visqueuses. Il devina dans le fond du regard de son interlocutrice qu’il avait suscité son intérêt.

- Ouais, c’est de la mozzarella. Bon pas vraiment traditionnelle, ça fait un peu drôle, elle a beaucoup plus de goût, à cause du lait de brebis, mais après quelques essais un peu foirés, la consistance y est ! Il parlait comme si Charlie était familière de ce fromage. Et pour cause, elle l’était certainement, puisque cela restait un ingrédient incontournable du plat le plus consommé jadis sur leur territoire. Encore plus que dans sa botte natale ! La pizza ! Je ne suis pas un grand cuisto, je sais faire trois plats. Des trucs italiens surtout, ma mère était originaire de là-bas. Tu veux goûter ? Poursuivit-il, en récupérant dans un placard une assiette.

Il plongea alors sa main directement dans l’eau blanchie pour attraper la boule de fromage et la déposer dessus. Il choppa un couteau qui trainait près de l’évier et éventra leur goûter, d’abord en deux, puis encore deux fois, pour en faire des morceaux plus raisonnables. Ces derniers étaient un peu en bouillie, la mozzarella en question était nettement plus crémeuse que les versions industrielles.

- Les fourchettes sont là, vas-y, sers toi. Il tendit la main vers le tiroir en question, et invita la jeune femme à lui en passer une par la même occasion. En bouche, c’était frais et ça fondait sous la langue. Le tout avec un goût salé, relativement proche de la feta grecque. Yep, un petit bonheur ! C’est pas mal, hein ? Affirma l’élagueur en se reprenant un nouveau morceau. La prochaine étape, c’est de les faire fondre sur des pizzas, ajouta-t-il. Et puisqu’ils avaient récupéré de la présure – indispensable pour la confection de ces bonbons – dans une ancienne pizzeria à quelques miles de là, ils avaient aussi dévalisé les restes de farine et de levures qu’ils avaient pu y trouver. Avec les tomates du jardin, ils avaient tous les ingrédients nécessaires ! Il ne leur manquait maintenant plus qu’un point suffisamment chaud pour assurer une bonne cuisson !
Revenir en haut Aller en bas  
Charlie Johansson
Charlie Johansson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 350
Sujet: Re: Exposing yourself   Mar 10 Aoû 2021 - 12:40
Si d’ordinaire j’offre une attention minimale à mes vis-à-vis, me contentant d’une fausse mine intéressée et de quelques hochements de tête réguliers pour leur faire croire que je les écoute, mes yeux ne peuvent stopper leurs allers retours entre la boule blanche et l’homme, buvant ses explications comme si c’était le sujet le plus passionnant du monde. Je l’avoue, il a visé juste. La nourriture a toujours eu ce pouvoir de focaliser mes pensées et de ne pas me laisser submerger par toutes les idées qui s’entrechoquent d’habitude dans ma petite boîte crânienne. En réalité, pour un esprit toujours en surchauffe comme le mien qui tente de dénouer les comportements humains pour réagir en conséquence, c’est plutôt apaisant.
De la mozzarella? À son affirmation mes sourcils se froncent un instant. Ce n’est pas fait avec du lait de bufflonne ce truc normalement? Genre, le truc qui n’a pas de goût là. La boule de rien comme j’aimais l’appeler. Mais les précisions ne tardent pas à arriver et mes traits se détendent. Du lait de brebis. Plus de goût. C’est tout ce que j’ai besoin de savoir et quand il me propose de goûter, je secoue vivement la tête de haut en bas comme une gosse surexcitée. “J’ai connu un italien quand j’ai commencé à travailler. Il parlait souvent de sa tour de Pise. J’ai jamais compris pourquoi il s’attribuait la propriété du monument.”

Charlie, ou son handicap social et ses lacunes du second degré donnaient parfois lieu à une naïveté presque touchante.

Mais déjà je sors du tiroir deux fourchettes et je lui en tends une, le regardant couper les morceaux en piétinant un peu sur place comme une gosse qui attend l’autorisation d’ouvrir ses cadeaux de Noël. Enfin… chez Joan, parce que ma mère biologique ne s’est jamais encombrée de ce genre de rituels et je n’ai connu cette fête qu’à mes dix ans passés.  
Piquant avec envie dans un premier morceau, je le porte à ma bouche et laisse le fromage fondre sur ma langue. Je ne peux que lâcher un “hmmm” enthousiaste. En effet, ça n’a rien à voir avec les boules de rien que j’ai connues avant. Crémeux, goûtu, légèrement salé et une consistance optimale. Je n’ai pas besoin d’être un fin gourmet pour me régaler, moi, l’adepte de la junk-food et des plats surgelés. “C’est vachement plus que pas mal!” que je surenchéris, grimaçant pour moi-même en repensant à ma tutrice et ses corrections. Je sais que dois éviter de mettre l’adverbe à toutes mes phrases mais j’oublie parfois que c’est vachement difficile.

Prenant un deuxième bout, je l’enfourne sans me faire prier, fermant les yeux pour mieux apprécier la fraîcheur du produit, avant de les rouvrir en grand à l’évocation d’une pizza. J’entrouvre légèrement la bouche, heureusement vide à présent et je pose mon regard sur lui comme s’il était soudainement la onzième merveille du monde. Le chiffre est probablement le mauvais mais l’idée reste la même.

En règle générale, je ne suis jamais tranquille en la seule présence d’un homme. Peut-être parce que ma mère les a trop décriés. Ils ne pensent qu’à ça. Ils chercheront toujours à plonger la main dans ta culotte. Et pas que la main. Ils se serviront de toi pour ça. Tu ne peux pas leur faire confiance. Mais Chad n’a pas semblé se focaliser sur ma culotte plus tôt, ou mon absence de culotte en l’occurrence et visualiser une pizza sortant du four me fait déjà saliver par avance. Le reste n’a donc plus de réelle importance à mes yeux. Quand bien même, le sexe a ce quelque chose de si banal que j’accepterai volontiers de m’y plier juste pour une part de pizza. Quelques minutes de néant absolu ne sont finalement pas si chères payées. “Tu vas vraiment faire des pizzas? Quand? Et t’as besoin de quoi? Je peux aider? Je suis une très bonne commis pour la cuisine!” D’accord, ça, c’est clairement inédit, en tout cas peu commun me concernant. Moi si indifférente. “Je peux en reprendre?” Mais je n’attends pas vraiment sa permission et pique un troisième bout que je fais durer tout contre mon palais. C’est délicieux, malgré un goût de trop peu. Mon estomac, qui semble toujours avoir eu sa volonté propre et qui gargouille bruyamment est d’ailleurs un excellent indice de l’instant plaisir.



Lead me to the bliss


I once was a child with innocent eyes.... I followed their rules....And as I grew up I could never be free...My heart never loved
and my soul couldn't laugh...And when I grew old I was riddled with sin,  locked my soul in the dark... lead me to the bliss

KoalaVolant
Revenir en haut Aller en bas  
Chad Gallagher
Chad Gallagher
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 74
Sujet: Re: Exposing yourself   Jeu 12 Aoû 2021 - 11:25
- J’y ai jamais mis les pieds, je dois dire. Je ne crois pas que ma mère non plus… confessa-t-il en évoquant l’Italie. C’était ses parents à elle qui avait émigré sur le nouveau continent. Elle n’avait jamais vraiment parlé, ni appris à ses fils du coup, sa langue pourtant maternelle. Chad restait donc cent pour cent américain. Et il était bien obligé de reconnaitre qu’il n’avait aucune idée de ce qu’était la Tour de Pise… Il avait une culture générale proche du néant !

Mais quelle importance, quand on voyait Charlie goûter et savourer le fromage qu’il lui proposait ! Orgasme culinaire ? Elle n’en paraissait pas loin et le trentenaire esquissa un sourire en coin. Repensant malgré lui un instant à son corps précédemment nu, et l’imaginant une seconde en proie à un plaisir tout autre. Instinct masculin. Il chassa cette pensée et émit un rire devant son enthousiasme, quand il évoqua son désir de s’essayer à la pizza.

- Je crois que j’ai trouvé comment un homme doit te séduire ! S’amusa-t-il. Il avait calé le bout de ses fesses sur le plan de travail sur lequel il reposait légèrement. Il attrapa un nouveau morceau de mozza du bout de sa fourchette. Oui vas-y. Bientôt, j’espère. On a tous les ingrédients nécessaires. Je pense essayer de motiver les gars à construire un four à pizza dans un coin du jardin, mais avec les derniers évènements… pas sûr que ça passe en priorité. Matias et sa famille avaient encore pas mal de projets, sans compter la barricade qui n’était pas encore complètement réparée. Je pense qu’on pourrait se faire une tentative simplement à la cheminée, proposa-t-il. La cuisson sera pas parfaite-parfaite, mais est-ce que c’est bien grave. T’es pas une puriste, si ? On pourra essayer de faire ça avant ton départ, tu pourras aider, ouais, le plus chiant, c’est généralement d’étaler la pâte. T’en as déjà faites ?

Il piqua de nouveau dans un morceau de fromage, celui-ci fondait à vue d’œil. Bientôt l’instant dégustation allait s’achever. Il serait vraiment inapproprié de s’attaquer à une seconde boule du frigo !

- Alors dis-moi, Charlie, à part manger le fromage et les pizzas, t’aimes faire quoi ?
Revenir en haut Aller en bas  
Charlie Johansson
Charlie Johansson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 350
Sujet: Re: Exposing yourself   Jeu 12 Aoû 2021 - 16:45
Haussant les épaules, comme à mon habitude, je tente de me rappeler où se trouve l’Italie et décide qu’elle doit approximativement se situer dans l’océan indien, pas très loin de l’Australie. Ne pouvant vérifier sur un quelconque planisphère cependant, je me désintéresse bien vite du sujet géographie et me concentre sur la future pizza qui fait gargouiller mon ventre par anticipation.
Le troisième morceau avalé, je tente de me contenir pour ne pas qu’on m’accuse d’égoïsme ou d’en vouloir trop, même si mon regard louche de plus en plus sur les derniers bouts de fromage. C’est une tentation bien vile à vrai dire.

Je ne relève les yeux sur Chad que lorsque sa remarque me fait froncer les sourcils. “Me séduire? Ça veut dire quoi?” Encore un sujet sur lequel je n’ai ni pouvoir, pour lequel je n’ai pas d’intérêt et que je ne suis même pas certaine de comprendre. Et j’ai eu beau regarder toutes les comédies romantiques que mes amies me conseillaient avant, je n’ai jamais vraiment perçu ce que les phrases clichées des hommes et les battements de cils des femmes comme des réponses à mes questions. “Pour du sexe?” Que je finis par demander, ne voyant pas d’autre rapport avec le sujet. Parce que je n’ai jamais eu l’impression d’expérimenter une telle chose, la séduction je veux dire. Je ne crois pas que Garrett se soit encombré de tout ça à l’époque. On allait au cinéma, il m’invitait pour un verre, venait regarder des films d’horreur à la maison et un jour, parce que ce n’était plus très normal d’être vierge à vingt-deux ans, je lui ai proposé qu’on le fasse. Il n’a pas dit non et son sourire de benêt marque encore ma mémoire. À vrai dire, c’est peut-être la seule fois où j’ai ressenti quelque chose. Merci le dépucelage…

De toute façon, le sujet de la nourriture m’intéresse davantage et il apporte bien plus de plaisir. “Hmpf” Pas une priorité. La nourriture devrait toujours en être une, aujourd’hui encore plus qu’hier mais je me contente de me renfrogner quelques secondes alors que je vois ma part de pizza s’éloigner gentiment, hors de portée. Et encore une fois, l’élagueur me largue. Une quoi? Puriste? Relevant les yeux sur lui, je lâche un “non je suis plus vierge” et ne comprends pas vraiment le rapport entre la cuisson de la pizza et le fait que je ne sois plus pure. Peut-être qu’il fait partie de ces religieux un peu extrémistes qui associent la nourriture au péché de chair. Le père Matthews m’a longuement parlé de Eve et de la pomme au début de l’épidémie, à l’église. Mais ma foi, si la dame avait faim… “Huuuum non. Sauf si commander une pizza ou la faire réchauffer au four ça compte” Je lui adresse une petite grimace gênée, peu adepte de la cuisine. “J’aidais juste ma tutrice quand elle cuisinait mais ça se résumait souvent à éplucher et couper les légumes.” Ce n’est pas vraiment mon domaine de prédilection. “Mais je dessine vachement bien. Genre, vachement vachement bien. Je pourrais te tirer le portrait si tu veux mais je te préviens, je fais du réalisme alors je n’affinerai pas ton nez.” Non, je ne me rends pas compte que ça peut être vexant et oui, beaucoup de gens me demandaient de gommer certains défauts. Que Nenni! “Et je suis douée pour les plantes. Et les fleurs. Tout ça quoi.” Je hausse à nouveau les épaules, et maintenant que j’ai laissé entendre que je le dessinerai, je me mets à étudier les traits de son visage, la courbure de ses épaules carrées, sa morphologie et les lignes de ses muscles. Oui, il pourrait être un sujet intéressant...



Lead me to the bliss


I once was a child with innocent eyes.... I followed their rules....And as I grew up I could never be free...My heart never loved
and my soul couldn't laugh...And when I grew old I was riddled with sin,  locked my soul in the dark... lead me to the bliss

KoalaVolant
Revenir en haut Aller en bas  
Chad Gallagher
Chad Gallagher
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 74
Sujet: Re: Exposing yourself   Mer 25 Aoû 2021 - 14:52
Chad n'avait pas exactement l'habitude d'être le cultivé de la bande. Il avait appris au fil des années à ne pas poser de questions quand il ne comprenait pas de quoi il s'agissait. Un mot par-ci par-là. Un sujet historique ou d'actualité. Il avait beaucoup de lacunes, peinait à déchiffrer une phrase, ne se tenait guère informer. Il savait que l'ignorance engendrait parfois le mépris, et s'en protégeait donc en le cachant un maximum. Tant pis s'il s'empêchait alors parfois de comprendre. Charlie lui parut alors… étonnante ? Elle se questionnait ouvertement sur des mots usuels. Sans paraître s'inquiéter de ce qu'il pourrait en penser. Elle n'avait pas tort car cela donna à l'élagueur l'impression d'être un connaisseur. Celui qui sait . Une sensation réellement nouvelle pour lui, et surtout plaisante aussi.

- Oui, souvent pour du sexe, parfois juste pour un peu d'amour, répondit-il, après avoir émis un léger rire à sa remarque. Et il écarquilla les yeux quand elle mélangea le concept de puriste et de pureté sexuelle. Ravi de l'apprendre, Reprit-il ainsi, alors que sa non-virginité s'invita complètement inopinément dans la conversation. Est-ce qu'elle lui faisait maladroitement du gringue ? Moi non plus, figure toi, se retrouva-t-il à répliquer dans un sourire. Avant de revenir à leur sujet !

La jeune femme évoqua ainsi sa tutrice - une notion qu'il ne connaissait pas mais se garda bien de creuser - avant d'embrayer sur ses talents de dessinatrice. Comme il avait posé sa précédente question par véritable intérêt, il ne feignit pas sa réaction.

- Oh vraiment ? Tu as des dessins à me montrer ? Qu'est-ce qu'il a mon nez ? Demanda-t-il alors en passant machinalement sa main dessus quand elle fit un commentaire à ce sujet. Il n'était pas du style à rester étudier l'équilibre de son visage des heures devant le miroir. Si tu cherches des modèles, pourquoi pas. Qu'est-ce que t'aimes dessiner surtout ? Les gens ? Quant aux plantes, c'était une aptitude de valeur aujourd'hui. Les plantes, c'est mon truc aussi. Enfin les arbres surtout, le bois.
Revenir en haut Aller en bas  
Charlie Johansson
Charlie Johansson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 350
Sujet: Re: Exposing yourself   Lun 30 Aoû 2021 - 14:13
Sa réponse m’arrache une grimace de dégoût. Que ce soit du sexe ou faire l’amour, d’ailleurs, je ne suis pas certaine de faire la distinction entre les deux, ça m’intéresse très moyennement. Dans les deux cas il y avait pénétration ou coït non? Puis sur les cent-quarante-sept fois où j’ai laissé Garret me faire des trucs - oui, je les ai comptées - je n’ai aimé ça qu’une seule fois et ce n’était même pas lui. J’ai une pensée pour Erin évidemment, mais je ne l’évoque pas. C’est une femme, je suis une femme, et je suis encore bloquée dans la pensée que tout ça est anormal. Le secret me convient donc parfaitement. Je n’ai aucune envie de supporter le regard empli de jugement des autres.
Une petite moue vient déformer mes traits quand il affirme ne pas l’être non plus, mais vu son âge avancé, ça ne m’étonne guère. “Il y a très peu de puristes de ton âge je crois.” Je hausse les épaules, usant encore mal du mot. “Sauf le père Matthews, et il était encore plus vieux que toi. C’était le prêtre de l’église dans laquelle j’ai survécu deux ans au tout début. Lui, il était puriste.” J’acquiesce à mes propres affirmations, ses enseignements encore bien trop ancrés en moi.

Heureusement, Chad aborde un sujet bien plus intéressant que le sexe et mon visage s’éclaire à nouveau. “J’en ai plein” que j’affirme avec enthousiasme. Ce n’est pas de la vantardise, je ne suis pas sûre de maîtriser ce concept de toute façon. Je sais que je suis douée, c’est un fait, et je n’ai donc aucune gêne à partager mes œuvres. Et étudiant un instant son nez, je finis par hausser à nouveau les épaules dans ce geste devenu presque réflexe et dépendant de ma personnalité. “Rien de spécial. Juste… les gens ont tendance à voir le dessin comme une séance photoshop. Ils veulent toujours gommer leurs défauts alors que… bah… c’est ce qui fait qu'ils sont intéressants à dessiner. Sinon, autant se contenter de reproduire des poupées de cire.” Ce n’était pas une question de beauté. Trop subjective de toute façon. C’était autre chose. Je n’avais jamais réussi pleinement à mettre le doigt dessus. Certains physiques me laissaient de marbre, même les gens qualifiés de beauté absolue, et certains me fascinaient voire m’obsédaient. “Je fais que des portraits, ou des paysages. Des choses réalistes quoi. J’ai jamais vraiment compris l’art contemporain et les crachats de peinture rouge sur un toile blanche qui sont censées symboliser la solitude consubstantielle de l’Homme moderne.” Oui, ça existe. “En fait, je ne sais même pas ce que ça veut dire.” Et une nouvelle je hausse les épaules.

Je reste à l’observer, comme pour imprégner ses traits et pouvoir le dessiner de mémoire si jamais je n’ai pas l’occasion de trouver un créneau avec lui. “Tu sais le travailler? Le bois je veux dire?” Les travaux manuels m’avaient toujours plus impressionnés que le savoir cérébral, je dois l’admettre.



Lead me to the bliss


I once was a child with innocent eyes.... I followed their rules....And as I grew up I could never be free...My heart never loved
and my soul couldn't laugh...And when I grew old I was riddled with sin,  locked my soul in the dark... lead me to the bliss

KoalaVolant
Revenir en haut Aller en bas  
Chad Gallagher
Chad Gallagher
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 74
Sujet: Re: Exposing yourself   Dim 5 Sep 2021 - 12:12
Chad ne fut pas certain de comprendre si son nez était effectivement un défaut ou non, mais il n’insista pas. Il ne paraissait pas lui déplaire, c’était bien l’essentiel ! Et s’ils devaient tomber d’accord sur un point, c’était bien celui de ne rien biter à l’art contemporain.

- Je te rejoins là-dessus, je ne vois pas l’intérêt non plus ! Il émit un rire quand elle sortit du charabia. Je suis même sûr que ce mot n’existe pas, s’amusa-t-il à lui répondre d’ailleurs. Imaginant très bien qu’elle puisse tout juste l’avoir inventé. Y a des gens qui devaient surtout sérieusement s’emmerder dans leur vie… en conclut-il.

A vrai dire, l’Art, dans son ensemble, lui passait littéralement au-dessus. Le garçon n’était pas vraiment un esthète dans l’âme. Il n’avait jamais eu idée de coller une peinture ou même un poster sur ses murs. C’était toujours les femmes de sa vie qui avaient décoré son intérieur, ou alors ça restait épuré, à savoir complètement nu. Seul le vraiment « pratique » avait de la valeur à ses yeux. Il n’était toutefois pas insensible à la Beauté. D’une femme. D’un arbre. Sans aucune association péjorative ! Et puisqu’ils évoquaient justement les plantes :

- Pas vraiment non. Le bois que je coupais avant finissait généralement à cramer au fond d’un champ. On n’en faisait rien. C’est que depuis que toute cette merde a commencé que je joue plus les bûcherons. Surtout pour se chauffer, aussi pour du gros œuvre, comme les barricades là qu’on a commencé à retaper. Je taille parfois des animaux dans le bois pour les gamins, mais c’est loin d’être sensas’, admit-il.

Il en avait fait quelques-uns pour Ethan, son ainé, avant sa mort. Et pour les gosses de son précédent groupe aussi. Des petites girafes, des éléphants, des loups. A la lame d’un couteau. Ça restait sommaire toutefois, certainement assez moche même, il ne se faisait clairement aucune illusion là-dessus. Mais ça plaisait aux mômes, c’était bien tout ce qui importait. Puis ça avait quelque chose de relaxant de s’occuper les mains.

- Je suis pas un artisan comme Julian ou Matias… Je suis bon danseur par contre, ça compte ? Il fit un sourire. Mais si t’as des dessins, tu me les montres ? reprit-il en revenant à son talent à elle, nettement plus intéressant que ses maigres aptitudes.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Exposing yourself   
Revenir en haut Aller en bas  
- Exposing yourself -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: