The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -30%
-130€ sur le Moniteur Gaming LG UltraGear ...
Voir le deal
299.99 €

Somebody to love
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Matias Padilla
Matias Padilla
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Leader | Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 641
Sujet: Re: Somebody to love   Mar 20 Juil 2021 - 8:42
Il ne répond pas, se contente de hocher la tête. Bien sûr, il sait qu’il vient d’ouvrir une première brèche dans les règles de leur contrat tacite. Mais l’idée du départ d’Ana, si vite après son retour, lui noue l’estomac. Peut-être est-il déjà en train de briser un nouvel accord… Chassant ses pensées, il la guide à l’étage, pour découvrir Allegra et celui qu’il suppose être le fils de la partenaire d’Ana.

Celle-ci les présente l’un à l’autre et aussitôt, un grand sourire éclaire le visage du garçon. Contaminé, Matias lui sourit à son tour, avant de lui tendre la main pour le saluer d’égal à égal.

Bonjour, Evan. Je vois que tu as déjà fait la connaissance de ma maman, ajoute-t-il avec un regard tendre pour la concernée. Il sait qu’Allegra a toujours été particulièrement touchée par les enfants de l’âge d’Evan, et le petit ne semble pas faire exception.

Ce dernier se tourne d’ailleurs vers Ana, avant de lever un regard plein d’espoir vers le cubain. Retenant un petit rire, Matias hoche la tête.

Bien sûr ! On pourra même aller faire un tour en bateau, si tu veux. De toute évidence, il est déjà trop tard pour faire marche arrière. La bouille enfantine d’Evan, couplée à la tendresse que lui porte Ana, ont déjà eu raison de Matias.

La caresse sur sa main le ramène d’ailleurs à Ana, et il fronce légèrement les sourcils à l’évocation de l’homme qui l’accompagne.

Ah oui ? fait-il en tâchant de cacher sa réprobation. On a eu de la chance de ce côté-là, en fait. C’est la barricade qui a pris. Et pas à moitié. Il va leur falloir du temps pour réparer les dégâts, ce qui va immanquablement décaler le calendrier des travaux prévus. Heureusement qu’il n’est plus le seul à pouvoir se servir de ses machines, et qu’il peut être remplacé par Julian ou Chad.

Après un instant, Matias se tourne à nouveau vers Evan, un sourire aux lèvres. Ce n’est pas le moment de penser à tout cela, il en aura bien le temps cette nuit.

Evan, ça te dit d’aller voir ta chambre ? Un sourire fend déjà le visage du gamin, qui se dépêche d’enfourner le reste de son gâteau et de finir son verre. Après avoir guetté l’assentiment d’Ana, Matias tend sa main libre au garçon, et les entraîne tous les deux en direction de la maison qu’ils vont occuper.

On a eu du mal à la récupérer, cette maison. On a dû combattre deux ours à mains nues rien que dans le salon, dit-il en approchant de la bâtisse, fraîchement retapée. Et dans ta chambre, il y avait un aigle avec des ailes gigantesques. Pour illustrer son propos, il agite les bras comme des ailes, secouant au passage les mains d’Ana et Evan. Le petit garçon se met à rire, et Matias lui sourit en retour.

En arrivant devant la porte, le cubain baisse le nez vers l’enfant.

Tu veux bien ouvrir pour moi ? J’ai les mains un peu prises. Evan s’exécute, dévoilant un vaste rez-de-chaussée occupé par un salon, sur leur gauche, et une cuisine, sur leur droite. Face à eux, un escalier mène à l’étage.


november rain ☩
DAYS, GONE BY, COME BACK AS THE MORNING LIGHT. A COLOURLESS DEMISE RISES AND THE ONLY SHELTER I USED TO KNOW, IS GONE LOST OUT OF SIGHT.

Revenir en haut Aller en bas  
Ana-Lucia Sanchez
Ana-Lucia Sanchez
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1570
Sujet: Re: Somebody to love   Mer 21 Juil 2021 - 13:13
Nous sommes toujours des bras supplémentaires pour aider, répond simplement Ana-Lucia avec un sourire confiant. Sur ces quelques jours, sans doute auront-ils l'occasion de se rendre utile. Elle n'a qu'un bref moment de doute alors que Matias fait plus amplement la rencontre d'Evan. Et on peut le dire, le charme opère immédiatement entre les deux. Elle observe d'un œil curieux, patient, alors que déjà les deux semblent s'entendre. Elle n'ira pas dire à Symea que son fils s'enthousiasme à la présence d'un autre homme dans sa vie, mais elle note le fait dans un coin de sa tête. C'est avec un sourire complice qu'elle les talonne tous les deux, sa main toujours dans celle de Matias. Quand Evan ouvre la porte, Ana ne peut que constater : C'est un bel endroit, souffle-t-elle.

L'enfant les relâche, entame tout seul un tour de l'endroit avec un entrain qu'elle lui connait et qui devient trop rare avec le temps. Souriante - et gardant un regard avisé sur lui pour ne pas le perdre de vue - elle constate que le travail ici ne s'est pas arrêté, que la barricade tombée est un poids supplémentaire sur les épaules de ce petit groupe qui tente comme il peut de survivre.

Je peux prendre cette chambre ? Et avoir un grand lit ? Demande Evan devant une chambre.
Bien sûr, souffle Ana après confirmation d'une œillade vers Matias.

Une question règne également dans ses yeux : restera-t-il avec elle dans cet endroit ou alors gagnera-t-il sa chambre le temps de son séjour ? Elle ne sait pas trop quoi en penser, de même, elle ne sait pas comment le lui demander. Il lui semblait tout naturel qu'il reste mais le reste de la journée laisse entendre quelque chose d'autre. Le temps des présentations - expéditives - avec Zack, une drôle d'intuition germe dans la tête d'Ana qui ne peut s'empêcher d'observer le menuisier. Jusqu'à l'heure du goûter où Evan a déjà volé les trois quarts des cœurs sur place - et voilà qui arrange bien l'hispanique qui elle n'est pas vraiment en terrain conquis - où elle se retrouve enfin en tête à tête à nouveau avec Matias.

Il y a eu beaucoup de changement en un mois, constate-t-elle sans reproche dans la voix. Il n'y a pas de rigueur à avoir, elle a cependant une drôle d'impression qui lui fait un drôle d'effet. Et pas qu'au sujet de Matias, étrangement. Ou un peu plus ? Elle ne sait plus, le temps est diffus. Les accueils avec le sourire sont juste pour moi du coup ? Demande-t-elle finalement de but en blanc. Zack ne te plait pas ? Son sourire se fait défiant. Pourtant avec sa gueule d'ange, ses muscles et ses cheveux longs, il charme n'importe qui, plaide-t-elle.


Go ahead
Make my day

Revenir en haut Aller en bas  
Matias Padilla
Matias Padilla
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Leader | Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 641
Sujet: Re: Somebody to love   Lun 26 Juil 2021 - 22:07
L’enthousiasme du petit garçon fait plaisir à voir et déjà, Matias pose sur lui un regard attendri. Non pas qu’il le regarde déjà avec l’oeil d’un père, mais pour peu qu’on lui en laisse le temps et l’occasion, le cubain pourrait bien se montrer protecteur envers Evan. Il ne manque pas l’attention d’Ana sur eux, et resserre sa prise sur sa main. Il se doute qu’elle n’a pas amené l’enfant que pour qu’ils se rencontrent, mais cette marque de confiance le touche.

Alors qu’ils continuent à explorer la maison, Evan lui réclame un grand lit et le menuisier acquiesce bien volontiers. Ces maisons sont faites pour être occupées, pour vivre. Rien de tel qu’un petit garçon heureux pour les faire rayonner de l’intérieur. Mais la question qui flotte dans les yeux d’Ana assombrit son humeur. Une question à laquelle il n’a, pour l’instant, pas de réponse.

La rencontre avec le dénommé Zack est un passage obligé dont il se serait néanmoins bien passé. Les remarques d’Ana tournent en boucle dans son esprit et lorsqu’il lui serre la main, Matias ne peut s’empêcher d’y mettre un peu trop de vigueur. On pourrait appeler ça de la possessivité mal placée, voire parler d’égo malmené, de virilité menacée. Et on ne serait pas loin de la vérité.

De nouveau seul avec l’hispanique, Matias retient un bâillement. La journée l’a fatigué et il ne cracherait pas sur une sieste. Mais Ana semble décidée à poursuivre la discussion, quitte à le titiller un peu.

Pas mal oui, les choses avancent... Et d’autres reculent. Comme les travaux prévus initialement pour l’été, qu’ils vont être contraint de repousser pour permettre la reconstruction et la solidification de la barricade. Ils ne peuvent pas se permettre d’être à nouveau mis en échec de la sorte. Pas s’il espère protéger tout le monde, et éviter de nouveaux morts. Le décès d’Adam pèse déjà suffisamment lourd sur sa conscience pour qu’il ne se charge pas plus.

Hm, fait-il en se renfrognant. Non, Zack ne lui plaît pas beaucoup, et Matias ne fait même pas l’effort de le cacher. Qu’Ana en pense ce qu’elle veut, cela ne changera rien à son ressenti – à sa jalousie. Toi aussi, il t’as charmée ? Aussitôt ces mots prononcés, néanmoins, il se doute qu’il a commis une erreur. Qu’elle ne le laissera pas s’en tirer comme ça. Mais qu’importe. Matias se connait : possessif, jaloux, les sentiments qu’il a développés pour Ana – quels qu’ils soient – l’empêchent désormais de la laisser aux mains d’autres hommes. Aussi habiles soient-t-elles.


november rain ☩
DAYS, GONE BY, COME BACK AS THE MORNING LIGHT. A COLOURLESS DEMISE RISES AND THE ONLY SHELTER I USED TO KNOW, IS GONE LOST OUT OF SIGHT.

Revenir en haut Aller en bas  
Ana-Lucia Sanchez
Ana-Lucia Sanchez
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1570
Sujet: Re: Somebody to love   Lun 26 Juil 2021 - 23:43
Ses yeux se posent sur Matias quand elle n'entend qu'un vague "hm" à peine convaincu. Elle fronce les sourcils, le regarde. Fixement. La question qu'il lui pose lui fait pencher la tête légèrement alors qu'elle a l'impression de mettre le pied sur un terrain glissant.

Oui, répond-t-elle alors de but en blanc.

Oui, elle a été sous le charme de Zack. C'est arrivé, deux ou trois fois, elle n'a pas compté, et elle ne tient pas des notes précises sur le sujet. Tout comme c'est arrivé avec d'autres avant et après Matias. Elle n'est pas venue lui présenter son amant. Elle est venue avec un ami, qui a été également son amant quelques fois qui se comptent sur les doigts d'une main. C'est maladroit, mais... Ana ne sait pas ce qu'elle est censée être. Elle n'est revenue ici que sur un coup de tête, sans certitude de ce qui l'attendrait.

Et ça te pose un problème, analyse-t-elle alors en venant croiser les bras sur sa poitrine. Son expression se ferme. Ce n'est pas une question, abstiens-toi de me répondre, précise-t-elle rapidement.

Elle a du mal à mettre le doigt sur ce qu'elle ressent. De l'appréhension surtout, qui entraine la méfiance. Peut-être qu'elle relève sa garde, sans le vouloir, sans savoir pourquoi. Ou, si, elle sait. Depuis Liam, depuis Luz, pour tout ce qu'elle a perdu, pour tous les malheurs, et tout ce qu'elle a décidé de fuir pour se protéger. Pour ne plus jamais prendre le risque de souffrir encore à ce point. Son cœur se serre, elle pince les lèvres alors que son expression fermée se détend à peine en fixant Matias :

Est-ce qu'on se doit quelque chose ? Lui demande-t-elle frontalement.

Se sont-ils juré quelque chose ? Est-ce que les nuits ensembles impliquées des points d'un contrat qu'elle n'a pas souvenir d'avoir signé ? Car dans l'attitude de Matias, elle a l'impression que oui. Et entre son envie de ne pas lui faire du mal, et la promesse de ne pas s'attacher pour s'éviter des douleurs qu'elle n'a plus à cœur de ressentir, pas même pour se sentir vivante, l'hispanique se sent déchirée, presque sonnée.


Go ahead
Make my day

Revenir en haut Aller en bas  
Matias Padilla
Matias Padilla
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Leader | Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 641
Sujet: Re: Somebody to love   Dim 1 Aoû 2021 - 21:49
Ah.

Ni surprise ni déception, seulement un constat plat. Quand même un peu sonné, il détourne le regard, fixant un point invisible droit devant lui. Tout, plutôt que la laisser voir ses yeux. Car il sait qu’Ana lit en lui comme dans un livre ouvert. La preuve, elle devine presque instantanément la vérité. Un peu boudeur, il esquisse une moue. Comme un enfant qui comprend qu’il va devoir partager son jouet.

Un instant, le silence entre eux s’étire, un peu gêné. Docile, Matias obéit à l’ordre de la brune, sans doute aussi un peu blessé dans son égo. Blessé de ne pas lui suffire, blessé de ne pas être le seul. Blessé d’avoir cru que malgré le caractère épisodique de leurs rencontres, Ana se plierait à une quelconque forme de fidélité, d’exclusivité. Il commence seulement à comprendre qu’en vérité, l’hispanique n’en fait qu’à sa tête et surtout, qu’elle n’obéit qu’à son propre désir. Et c’est précisément pourquoi elle lui plaît tant…

Péniblement, il déglutit avant de répondre.

Non. J’imagine que non, tu as raison. Alors pourquoi sent-il un tel pincement dans sa poitrine ? Comme une contraction, une compression. C’est douloureux, ça lui déplaît, et il fronce les sourcils. Enfant, à nouveau.

Un silence passe, encore une fois, avant qu’il ne reprenne la parole. Hésitant, butant sur les mots. Mal assuré, comme à son habitude. Il y a longtemps que Matias n’a plus exprimé ses sentiments, et ce brusque rappel que, là dehors, d’autres hommes posent les mains sur Ana, agit sur lui comme un électrochoc.

Ana, je t’aime bien…, commence-t-il en osant enfin poser les yeux sur elle. Un peu plus que ça, même. Ça va probablement te paraître machiste, égoïste, tout ce que tu veux, mais si on doit continuer à se voir… comme ça… Merde, va-t-il oser le dire ? Va-t-il oser poser cette limite, au risque de tout voir voler en éclat ?

Pour ma part en tout cas, il n’y a et n’y aura personne d’autre. Un premier pas. Encore un autre, et il pourra enfin dire ce qu’il a sur le cœur. Je ne veux rien t’imposer, et je comprends qu’entre chaque visite, je ne suis pas le seul… Crache le morceau, imbécile. Dis-le. Mais j’aimerais que ça soit le cas.

Incroyable, comme la sensation de chute peut être brutale, imprévisible, impressionnante. Figé dans l’attente, Matias fixe Ana, incapable de prédire sa réaction. Incapable de savoir s’il vient de mettre un terme à quelque chose de naissant.


november rain ☩
DAYS, GONE BY, COME BACK AS THE MORNING LIGHT. A COLOURLESS DEMISE RISES AND THE ONLY SHELTER I USED TO KNOW, IS GONE LOST OUT OF SIGHT.

Revenir en haut Aller en bas  
Ana-Lucia Sanchez
Ana-Lucia Sanchez
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1570
Sujet: Re: Somebody to love   Lun 2 Aoû 2021 - 12:51
Ana a l'impression de digérer du plomb. Une sale tension dans son ventre, elle garde ses bras croisés et les yeux fixés sur Matias à mesure qu'il déroule ce qu'il voudrait. Avec précaution, comme s'il essayait de ne rien dire d'idiot. Pourtant, l'hispanique crève d'envie qu'il lâche le produit brut, sans doute parce que ça lui donnerait une raison de s'emporter, de tempêter, de perdre ses nerfs. Parce qu'ainsi, elle pourra se placer également en victime des circonstances, et exprimer l'injustice qu'elle ressent au fond d'elle.

Le pire, c'est qu'elle n'a pas de raisons de se sentir ainsi. Ils n'ont rien fixé entre eux, et Matias fait une demande somme toute polie. Mais elle rumine, parce qu'elle a l'impression d'avoir mal agi, et d'être prise en faute en plus de ça. Comme une gamine à qui on reproche d'avoir repris du dessert.

Donc si je refuse, on ne se verra plus comme ça, pour résumer ? Demande-t-elle pour la confirmation, la voix chargée de reproche.

Mais à peine dit-elle ça qu'elle le regrette. Là encore, ça n'est pas juste. Envers lui. Elle ne veut pas lui faire de mal, elle se sent néanmoins comme un animal acculé dans une situation qui lui échappe. Ses émotions ne se maitrisent pas, elle a pour habitude de les laisser lui échapper, sans aucune pudeur à ce sujet. Mais là ? Voilà que ça touche une partie d'elle qu'elle n'a plus connu depuis quasiment dix longues années, une situation inédite à nouveau avec un homme.

Là, elle a envie de le faire fuir. De le faire renoncer à cette idée qu'elle pense folle. Parce qu'elle est bien incapable de dire non pour sa part, et bon sang, ce que ça lui fait peur.

Je... Elle s'interrompt, ferme les yeux. Je n'ai été avec personne depuis la séparation d'avec le père de ma fille, avoue-t-elle. Je ne sais plus comment faire.

Il y a de ça. Elle ne se justifie pas, c'est un aveu qu'elle lui laisse là, dans l'espoir qu'il comprenne à quel point elle sera maladroite. Rien qui n'est dans sa zone de confort, surtout pas vu ce qu'elle est devenue avec le temps passé dehors. Et ça, c'est un autre point dont elle doit lui parler, par soucis d'honnêteté.

Tu n'as rien à gagner à vouloir être avec une personne comme moi, Matias, lui fait-elle alors. Je ne suis pas comme toi... Je ne suis pas... Gentille, loin de là. J'ai pillé deux personnes qui vivent chez toi, et beaucoup d'autres. J'ai volé, j'ai menti, j'ai tué, et rien ne m'y a obligé, en disant ça, Ana se défait du gilet qu'elle porte au-dessus de ses bras couverts. Elle les dévoile, eux, et les innombrables mutilations qu'elle porte. Un mélange des morts et des vivants. Tu ne devrais pas perdre ton temps avec des gens comme moi, ajoute-t-elle en fixant son regard sur lui.


Go ahead
Make my day

Revenir en haut Aller en bas  
Matias Padilla
Matias Padilla
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Leader | Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 641
Sujet: Re: Somebody to love   Ven 6 Aoû 2021 - 23:33
Surpris par la tournure de la conversation, Matias fronce les sourcils et lève les mains en signe de reddition. Il ignore ce qu’Ana a compris, mais il semble y avoir un malentendu ici, et il entend le dissiper. Il tient trop à elle pour laisser un quiproquo mettre fin à… peu importe ce qu’est ce qu’ils sont en train de vivre.

Quoi ? Non, ça n’est pas un ultimatum, pas du tout, dit-il, sans se leurrer néanmoins. Il a joué, et il risque de tout perdre. Je n’ai fait qu’exprimer un souhait, tu es libre de refuser, et on continuera quand même à se voir. L’idée lui déplaît, tout de même. La possibilité de trouver sur elle la marque, l’odeur, d’autres hommes, le met mal à l’aise. Qu’elle ait amené Zack ne contribue pas à le rassurer, mais il est prêt à faire cet effort. Parce que ne plus la voir serait pire que savoir qu’elle baise d’autres hommes quand elle s’en va.

Et soudain, sans qu’il ait l’impression que ses paroles aient véritablement impacté Ana, celle-ci semble se métamorphoser. Une ombre passe dans ses yeux, et ceux du cubain se voilent d’inquiétude. Il tend une main vers elle, prêt à la poser sur son bras, mais se fige lorsqu’elle évoque son ancien compagnon. Sentant qu’elle se livre véritablement, Matias décide de ne pas l’interrompre, écoutant avec attention.

Néanmoins, il se fige lorsqu’elle lui annonce ne pas être gentille. Cette fois, la tête lui tourne un peu, et il se renfonce dans sa chaise, portant une main à son front. Les cicatrices ne le choquent pas. Il les a déjà vues, les a déjà observées, s’est interrogé, même. Mais, de crainte de réveiller de mauvais souvenirs, il n’a jamais questionné Ana à leur sujet. Il comprend maintenant ce qu’elles signifient, et cette pensée fait soudain peser un bloc de béton sur son estomac.

Après un instant de silence, passé à tenter de digérer ce poids brutal, Matias relève les yeux sur Ana. Il a l’impression de découvrir une toute nouvelle personne, et en même temps… de l’avoir toujours su. Ou tout du moins, de l’avoir deviné, d’une certaine manière. D’avoir compris, dès l’instant où elle a pointé son arme sur lui, qu’Ana a l’habitude de ce geste. Qu’il est devenu un réflexe, une seconde nature, et que si sa main tremblait ce jour-là, ça n’était pas à cause de la peur.

Fermant les yeux une seconde, une expression douloureuse se peint sur son visage, avant qu’il ne se détende à nouveau – dans la mesure du possible.

Ana… tu n’as rien fait d’autre que survivre. Je ne peux pas te blâmer pour ça, et je n’ai pas l’intention de te jeter dehors, ni… ni rien, en fait. Ça ne change rien, pour moi. Avec une pensée amère, il songe qu’il serait mal avisé de lui tenir rigueur de ses méfaits, quand lui a abattu de sang froid la femme qui avait vendu l’emplacement de la maison à des pillards, conduisant à la mort de son père. De toute évidence, cela ne se mesure pas au nombre des victimes de la brune – et il ne s’agit en aucun cas d’une compétition – mais elle n’avait probablement pas d’autre choix.

Je ne suis pas aussi gentil que tu veux bien le croire, tu sais… Un pauvre sourire relève à peine la commissure de ses lèvres, alors qu’il baisse le nez. J’ai tué ma dernière compagne, parce qu’elle avait conduit ici un groupe de pillards, et que mon père est mort dans l’attaque. Le ton de sa voix ne laisse placer aucun doute sur le caractère vengeur de ce meurtre. Relevant les yeux vers Ana, il guette sa réaction.


november rain ☩
DAYS, GONE BY, COME BACK AS THE MORNING LIGHT. A COLOURLESS DEMISE RISES AND THE ONLY SHELTER I USED TO KNOW, IS GONE LOST OUT OF SIGHT.

Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Somebody to love   
Revenir en haut Aller en bas  
- Somebody to love -
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: