The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-32%
Le deal à ne pas rater :
-100€ sur le Kit 4 caméras de surveillance HD sans fil Blink ...
209.99 € 309.99 €
Voir le deal

my talents will be an ornement for Society.
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Daisy L. Trevi-Donaldson
Daisy L. Trevi-Donaldson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 157
Sujet: my talents will be an ornement for Society.   Sam 17 Juil 2021 - 21:50
Daisy put enfin rentrer chez elle après cinq jours passés loin de sa famille. Elle était heureuse de retrouver les siens, bien plus qu’elle ne le pensait. Après tout, elle n’avait pas passé plus d’un jour sans voir son frère depuis maintenant six ans, sa famille demeurait une ancre, quelque chose de stable qui la maintenait. Les retrouver avait été une bouffée d’air frais, après ces heures et ses jours à écouter les instructrices et les enseignantes lui expliquer, à elle et à toutes ses collègues, les bonnes démarches à suivre pour devenir non seulement une femme parfaite, mais une épouse modèle, qui servirait d’exemple pour toutes les jeunes filles et jeunes femmes de la communauté. Les choses étaient devenues sérieuses tout d’un coup, il fallait en prendre conscience, et vite.

Les dates fatidiques arriveraient à la fin de l’été. À partir de septembre, son destin serait scellé. Peut-être aurait-elle plus de liberté pour se déplacer une fois qu’elle serait mariée, mais pour l’heure, elle n’avait que ses week-end de libre. Ce temps ne pouvait plus lui servir à aider Judith, ou faire des pique-nique avec Nell. Même si à la prochaine occasion donnée, elle ne manquerait pas de lui proposer. Tout son programme et tout son temps était désormais alloué à l’organisation de sa future vie d’épouse et à son rôle auprès de son futur époux. Daisy n’était pas récalcitrante, au contraire. Mais, elle devait avouer qu'elle apprécierait de pouvoir rencontrer l'homme avec qui elle se mariait. Une de ses camarades semblait mettre un point d’honneur à ne pas se fondre dans la moule, ce qui soulevait bien des questions sur les raisons de sa présence. Un caprice de l’un des responsables ? L’un des généraux ? Cette jeune femme était si rebelle qu’il était impossible qu’elle soit venue de son plein gré.

Mais pour l’heure, les questionnements sur la présence d’une jeune femme ou d’une autre, n’avait que bien peu d’importance. Si son destin d’épouse se scellait en septembre, elle ne souhaitait pas faire les choses à la va-vite et prendre de l’avance, sur les préparatifs, même les plus superficiels, sera toujours bienvenue. Pour l’heure, elle avait décidé de rejoindre Grace, une nouvelle arrivante, avec un sacré caractère. Daisy n’avait jamais rencontré aucune personne du sexe féminin avec un telle franc parler et une telle propension à trouver les ennuis. Non pas qu’elle soit dans une situation compromettante, mais le franc parlé pour une femme n’était pas vraiment un trait de caractère des plus apprécié dans la communauté. Quoiqu’il en soit, leur rencontre n’avait pas été un coup du destin. De cela, Daisy n’en parlerait pas. Elle passa la porte de la pâtisserie dans laquelle travaillait Grace, un lieu où Daisy pourrait prendre de l’avance sur des préparatifs qui déplairait forcément à son futur époux. La future Épouse espérait aussi pouvoir faire un choix de robe, même si la tâche se montrerait certainement plus ardue.

Daisy portait une jolie robe d’été en lin d’un ton crème, dont le tissu était tacheté de jaune et d’or, boutonnée sur le devant, la robe mettait en valeur la silhouette et le teint hâlé de la jeune demoiselle, elle passa la porte de la boutique, et releva son chapeau, alors qu’on la salua et qu’elle offrit son plus parfait sourire. Ses talons résonnaient sur le sol de la pâtisserie alors qu’elle s’approcha et demanda à voir Grace. Daisy avait pu voir la réelle différence entre la zone blanche, le district un et le reste de la ville. Un décalage qui ne faisait que réaffirmer ses ambitions de grandeur, qu’on lui jette la première pierre pour son coté vénale, elle la mettra sur l’allée qui mènerait à sa future demeure. À bon entendeur…

« Bonjour, je viens voir Grace. » déclara t-elle en regardant, distraite, la vitrine de gâteaux en tout genre qui était vendus.


- - you're such a bitch sometimes. Well.. i mean yeah. more like all the time.
Revenir en haut Aller en bas  
Grace Osborne
Grace Osborne
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
comme un rdv procto, mais pire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 181
Sujet: Re: my talents will be an ornement for Society.   Dim 18 Juil 2021 - 16:01
Machinalement, Grace joue avec la bague à son annulaire gauche. Elle ne se fait pas encore à sa présence, et elle la gêne plus qu’autre chose. Cette bague, c’est Victor qui la lui a offerte. Désireux de bien faire, comme toujours, son géant de fiancé lui a glissé la petite boîte rouge, ornée d’un joli liseré doré, avec un regard d’excuse. Comme elle, il ne se satisfait pas de la situation, a bien conscience qu’elle n’a rien d’idéal. A peine plus de trois mois après son arrivée, la jeune fille se retrouve déjà contrainte, par l’émission inopinée d’un nouveau décret, de se marier. Victor, quant à lui, quitte à peine les bancs de l’école. N’importe quelle personne sensée verrait le ridicule de cette situation. Mais tous les adultes semblent fermer les yeux, les uns en détournant pudiquement le regard, les autres en applaudissant des deux mains, un sourire béat aux lèvres. Seule soeur Mary semble sournoisement ravie de son coup, persuadée d’avoir su mater le caractère belliqueux de la jeune fille. Mais Grace n’a pas encore dit son dernier mot…

Assise dans l’arrière-boutique de la pâtisserie, la métisse s’efforce de faire abstraction du bijou. L’après-midi est calme, pour un samedi. Probablement parce que la plupart des clients sont invités dans l’un ou l’autre des mariages organisés chaque week-end à travers la ville. Il faut dire que le nouveau décret a considérablement fait avancer les choses pour certains couples, et nombre d’entre eux se sont décidés à franchir le pas, précipitant parfois l’organisation des festivités. Après des semaines de travail intense, à accueillir les futurs époux pour procéder au choix de leur gâteau, Grace et sa patronne, Gloria, peuvent désormais souffler un peu. Lorsque celle-ci passe la tête par la porte pour l’interpeller, la jeune fille relève le nez, intriguée.

Grace, il y a quelqu’un qui veut te voir. Haussant les sourcils, elle se redresse et suit sa patronne jusque dans la boutique. Là, elle est surprise de découvrir Daisy, vêtue d’une jolie petite robe d’été. En comparaison, l’uniforme sorti tout droit des années cinquante que porte Grace lui paraît insipide, informe. Elle a beau ne pas être particulièrement attirée par les vêtements féminins, la jeune fille n’en déteste pas moins cette robe qui lui donne l’allure d’un sac à patates.

Daisy ? Qu’est-ce que tu fais là ? demande-t-elle en s’approchant. Face à face, les points communs et les disparités entre les deux jeunes filles sautent aux yeux. Et de toute évidence, la vie a plus souri à la cadette. Depuis le comptoir, Gloria attire l’attention de sa nouvelle employée.

Installez-vous à la terrasse, je vais faire du thé glacé. La patronne ne laisse pas à Grace la possibilité de protester, et s’enfonce déjà dans les profondeurs de la pâtisserie. Surprise, mais attendrie par l’attention de son aînée, Grace indique à Daisy la porte qu’elle vient d’emprunter, et par extension, les tables abritées sous des parasols. Après un dernier regard en direction de l’arrière-boutique, la jeune fille lui emboîte le pas, prenant place à son tour.

Le temps est… ahem, agréable, n’est-ce pas ? Un silence gêné suit cette déclaration, et Grace détourne le regard. Décidément, elle n’arrive pas à la cheville de la sophistiquée Daisy.
Revenir en haut Aller en bas  
Daisy L. Trevi-Donaldson
Daisy L. Trevi-Donaldson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 157
Sujet: Re: my talents will be an ornement for Society.   Jeu 5 Aoû 2021 - 22:03
Daisy ne s’était jamais vraiment rendu compte de la différence flagrante entre les différents districts. Même si elle devait forcément s'en douter, ce n’était pas par hasard qu’elle cherchait à s’en éloigner le plus possible. La Zone blanche, à côté, était immaculée, tout ce qu'elle aimait. C’était la patronne de l’établissement, dans un uniforme que Daisy définirait comme tragique, qui lui demanda de patienter le temps qu’elle aille chercher Grace.

Depuis plusieurs jours, tout New Eden était en effervescence après l’annonce concernant les célibataires de la communauté, une date qui coïncidait quasiment jour pour jour avec l’appel envoyé à Daisy de se rendre dans la Zone Blanche pour y commencer ses classes et devenir la parfaite petite épouse, capable de distraire et de disparaître au moment le plus opportun, pour ne jamais voler la vedette à son époux. Devenir Épouse, c’était vivre dans l’ombre avec distinction et pas trop d’avis à donner. Daisy comprenait au fur et à mesure des jours  qui avançait ce que ce statut ultime imaginé par la communauté signifiait réellement, et les sacrifices qui pouvaient aller avec. Elle demeurait pensive en attendant se faisant la réflexion qu’au final, il y aurait certainement bien peu de chance pour qu’elle retienne beaucoup d’éléments pour un futur mariage. Daisy n’était fermée à la surprise, mais il fallait avouer que ces uniformes ne lui inspirait pas vraiment confiance.

Elle se redressa légèrement quand elle vit la silhouette de Grace arriver, suivit de sa patronne. Que faisait-elle là ? Eh bien, Daisy n’était pas certaine de pouvoir vraiment répondre à cette question. Une partie d’elle savait qu’elle était là pour des raisons tout à fait sérieuse, le choix possible d’un gâteau de mariage, mais elle fut surtout distraite par la bague qu’avait désormais Grace à son annulaire gauche. Une sacrée nouvelle, pour un sacré personnage. Grace et Daisy malgré beaucoup de ressemblance ne pouvaient pas être plus à l’opposée l’une de l’autre. L’une des raisons, d’ailleurs, pour laquelle, certaines personnes lui avait demandé de garder un oeil, bienveillant évidemment, sur la nouvelle arrivante. Mais à en croire l’anneau qu’elle avait à l’annulaire, Daisy ne devrait pas avoir à se mettre en quatre. « Je viens te sauver, mais je crois que je ne peux pas grand chose contre ces uniformes.  » déclara t-elle, sa fin de phrase se fit sur le ton de la confidence, alors qu’elle adressa un radieux sourire à Grace.

Le visage de Daisy se tourna vers Gloria, qui proposa de s’installer sur la terrasse et qu’elle préparerait du thé glacé. Splendide, pensa Daisy, elle préférait autant rester dehors malgré les températures qui commençaient à monter. La jeune femme était enfermée toute la journée. Toutes les opportunités étaient bonne pour respirer un peu d’air, aussi chaud pouvait-il être.

Daisy s’installa, remettant son chapeau sur le sommet de son crâne, les parasols rendaient le lieu agréable. Il n’y avait pas d’autre endroit où il faisait aussi bon vivre qu’à New Eden, Daisy en était convaincue. Elle ferma les yeux quelques instants, profitant de ces rares instants de liberté, elle n’avait que bien peu de temps devant elle, mais certainement assez pour faire ce qu’elle avait à accomplir. Elle fut sortie de ses pensées, et rouvrit les yeux quand Grace lui parla du temps, et au tour de Daisy de la regarder un peu interloquée par la banalité du sujet qui demeurait pourtant un sujet de conversation des plus populaires, surtout pour une entrée en matière. « Oui, très. » répondit-elle en souriant. « Après l’hiver qui n’a pas été très clément, un peu de chaleur ne peut faire que du bien. » continua t-elle, alors que cela lui rappelait les vacances qu’elle avait put passer en Italie avec sa mère. Ces derniers jours c’était parler italien, avec son frère, qui lui manquait, mais elle aurait bien l’occasion de se rattraper.

« Parlons nous du temps, ou puis-je te féliciter pour tes fiançailles ? » demanda t-elle, sans préciser qu’elle ne s’attendait pas à ce qu’elle trouve un prétendant aussi rapidement. Le temps n’était pas vraiment à la faveur de qui que ce soit concernant ces choses-là. Mais tout de même, Daisy n’aurait pas vraiment imaginer Grace s’y atteler aussi rapidement. De là à dire que son interlocutrice avait céder à des avances lui semblait encore plus saugrenue. « Quand est-ce que cela est prévu ? »


- - you're such a bitch sometimes. Well.. i mean yeah. more like all the time.
Revenir en haut Aller en bas  
Grace Osborne
Grace Osborne
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
comme un rdv procto, mais pire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 181
Sujet: Re: my talents will be an ornement for Society.   Dim 29 Aoû 2021 - 21:17
La remarque de Daisy sur les uniformes amène un pauvre sourire sur les lèvres de la jeune fille. Elle ne prend pas la peine de répondre, car après tout, que pourrait-elle dire ? Son interlocutrice a raison, ces vêtements sont sortis du siècle dernier – et pas la meilleure période. Mais elle n’y peut vraiment rien et doit se faire violence pour enfiler chaque jour la robe bleu pastel qui lui donne l’air d’une serveuse de dinner. Ne manque que le petit serre-tête à froufrous, et l’humiliation sera totale.

Suivant les directives de Gloria, les filles s’installent en terrasse et très vite, un silence gêné s’installe. On ne peut pas dire qu’elles soient proches. En effet, Daisy est absente toute la semaine, occupée avec ses cours d’épouse modèle dans le district 1. Le week-end est leur seule occasion de se voir et ce temps est souvent amputé par telle ou telle obligation de l’une ou de l’autre. Aussi ont-elles passé assez peu d’heures ensemble, et ne se connaissent-elles pas vraiment. Pas assez, en tout cas, pour que Grace se sente à l’aise face à cette fille aux allures de femme. De bonne grâce, Daisy répond poliment à ses banalités, avec la distinction d’une jeune femme bien éduquée. Agrippant le tissu de sa robe sous la table, Grace serre le poing. Avant même le début de tout cela, elle ne supportait pas ce genre de poupées divinement proportionnées, apprêtées comme pour le bal et aux manières de princesse. Elle-même n’a jamais été de celles-là, et sa mère l’en aurait de toute façon empêchée. En un mot comme en cent, il n’y a pas plus opposé que Daisy et Grace, quand bien même elles pourraient être sœur.

Gloria s’approche alors d’elles, déposant sur la table un plateau chargé de deux verres emplis d’un liquide sombre. La condensation fait perler l’eau sur son pourtour et mouille leurs mains lorsque chacune attrape le verre qui lui est destiné. Merci, Mrs. Sherman, souffle Grace avant que sa patronne ne disparaisse avec un sourire. Elle reporte son attention sur Daisy, qui la questionne sur ses fiançailles. Cachant précipitamment sa main sous l’autre, Grace serre les dents. De tous les sujets possibles, c’est bien le dernier qu’elle voudrait aborder. Mais la jeune fille ne la laissera pas en paix tant qu’elle ne lui aura pas arraché toutes les informations possibles.

Prenant le temps de boire une gorgée avant de répondre, Grace se contente d’abord de hausser les épaules. Il n’y a pas grand-chose à en dire. Si elle espère que ces quelques mots suffiront à apaiser la curiosité de Daisy, elle sait qu’elle se met le doigt dans l’œil. Sans attendre d’être pressée de questions, elle reprend. C’est une histoire un peu folle, en fait. Une espèce de vieille dingue s’est mis en tête de me marier avec un type que je ne connais pas. Victor Ross ? Elle hausse un sourcil interrogateur, curieuse de savoir si Daisy a entendu parler du jeune homme. Peu importe. Elle veut que la cérémonie ait lieu en décembre. Inutile de préciser que Grace compte bien faire tout ce qui est en son pouvoir pour se sortir de cette situation – même si son pouvoir ici est terriblement limité.

Se remettant à jouer nerveusement avec la bague, la faisant tourner autour de son annulaire, Grace se mord les lèvres. Daisy n’est probablement pas la bonne personne à qui poser cette question, mais elle la taraude depuis trop longtemps pour qu’elle la retienne encore. Tu crois qu’il y a un moyen d’annuler ? Je venais pas pour ça, moi… ma mère est malade, elle a besoin de soins, c’est pour ça qu’on est là… pas pour que je serve de… de… de sex-toy à un pauvre gars. Ce n’est pas contre Victor précisément, mais plutôt contre l’absurdité de la situation en général. Contre cette obligation à laquelle elle n’a aucune intention de se soumettre.


i was born in thunderstorm
“she's got fire in her veins, smoke on her lips, and blood staining her fists.”
Revenir en haut Aller en bas  
Daisy L. Trevi-Donaldson
Daisy L. Trevi-Donaldson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 157
Sujet: Re: my talents will be an ornement for Society.   Jeu 2 Sep 2021 - 23:08
Cacher cet annulaire, que je ne saurais voir.

Le geste, Daisy le nota, intérieurement. Ce geste de cacher l’annulaire sur lequel trônait une bague de fiançailles. Si habituellement, cette fameuse bague rimait avec joie et célébration, pour Grace ça ne semblait pas être le cas. Peut-être était-ce trop rapide, après tout, Grace venait tout juste d’arriver et l’injonction au mariage n’avait pas aidé la jeune femme à s’intégrer en douceur. C’était les voies de New Eden, ou rien. Daisy aurait réellement souhaité que Grace s’enorgueillisse d’avoir trouvé un compagnon avec qui passer le restant de ces jours. Longs jours compte tenu du jeune âge de Grace. C’était à cet instant-là que Daisy comprit que tout le monde ne vivait pas au même rythme et certainement au même rythme que le sien. Le pur produit New Eden n’avait qu’une hâte c’était qu’on lui passe la bague au doigt, et si l’on en croyait cette interminable formation au rôle d’Épouse, cela ne saurait tarder.

Daisy tendit sa main vers le breuvage bien sombre qui avait été emmené par Mrs. Sherman, elle hocha la tête en remerciement, avant de porter le thé à ses lèvres, marquant une petite pause à la première gorgée tant le thé était amer. Elle n’en fit pas la remarque, et reposa son verre sur la table. Au profil qui semblait être à l’origine des fiançailles entre Grace et ce fameux Victor Ross, Daisy ne put s’empêcher de penser à soeur Mary. La nonne était connu dans la communauté comme une réelle aficionado du mariage et peut de gens lui résistaient. Daisy se pensait chanceuse d’avoir échappé à la vieille femme. Daisy hocha la tête en demeurant silencieuse.  « Je suppose que tu parles de Soeur Mary. C’est … un sacré bout de femme… Il est difficile de lui résister. » déclara Daisy en regardant son verre avant de reporter son attention sur Grace alors qu’elle se redressait sur son siège.

« Annuler ? » répéta t-elle, offusquée. Devait-elle faire semblant de ne pas comprendre ? Devait-elle faire preuve de la sacro-sainte compassion ? Daisy ne serait pas prise à faire du zèle, surtout si cela concernait le mariage. Elle secoua la tête désapprouvant le discours de Grace. Elle ne connaissait que très peu Victor Ross, un jeune homme qui avait sensiblement même âge qu’elles, et qui n’avait, jamais semble-t-il fait de vague chez New Eden. Être sensiblement du même âge était sans doute une chance. « Non, Grace. » reprit-elle en posant sa main sur le verre, prenant un air pensif. « Ce genre de discours ne ferait que t’attirer des ennuis, et je t’assure que ce n’est pas ce que tu souhaites. »

Elle ne souhaitait pas parler pour elle. Mais il n’y avait rien de bon à annuler des fiançailles, surtout pas les temps qui courent. Daisy n’avait pas la prétention de croire qu’elle savait mieux que tout le monde, seulement, elle avait grandit ici, et jouer contre le système c’était partir avec le pire handicap qui puisse exister. À la mention du terme sex-toy Daisy regarda Grace avec ses grands yeux de biche ahurie. Était-ce réellement nécessaire de faire preuve de grossièreté ? Déjà qu’elle n’appréciait pas le thé glacé de Sherman, fallait-elle qu’elle supporte les élucubrations libertaires de Grace ? Le district 4 était, décidément, bien trop loin de la Zone Blanche. Elle secoua la tête, désapprouvant pareil choix de vocabulaire. « Je te parle en amie, Grace. Je suis convaincue que Soeur Mary voit quelque chose, un potentiel entre toi et Victor. Vous avez la chance d’être sensiblement du même âge, ce qui ne peut être qu’un bonus. » affirma t-elle, alors qu’elle se tenta sans grand enthousiasme à une seconde gorgée de thé.

«  Sex toy..» répéta t-elle, « Faut-il donc choquer à chaque parole prononcée ? »

Non, Daisy n’était pas la bonne interlocutrice pour ce genre de discours. Certainement pas.


- - you're such a bitch sometimes. Well.. i mean yeah. more like all the time.
Revenir en haut Aller en bas  
Grace Osborne
Grace Osborne
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
comme un rdv procto, mais pire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 181
Sujet: Re: my talents will be an ornement for Society.   Sam 18 Sep 2021 - 9:29
Lentement, Grace hoche la tête. De toute évidence, elle n’est pas la seule à qui la vieille chouette s’en soit prise, si Daisy la connaît au moins de réputation. Combien d’autres jeunes filles la religieuse a-t-elle condamnées à une existence enchaînée à un homme dont elles ne savaient rien ? Combien de vies a-t-elle ruinées, sans le savoir ? Ou peut-être qu’au contraire, Sœur Mary prend un malin plaisir à ces unions, à créer les couples les plus mal assorties possibles. Victor et elle ne sont qu’un énième exemple, et probablement pas les plus mal lotis, en plus de cela. C’est pas faute d’avoir essayé, pourtant. C’est un fait, toute résistance semble inutile face à la religieuse. Même Diana s’est déplacée, usant de ses dernières forces pour aller tempêter dans le salon de la vieille femme. Mais rien n’y a fait, et jusqu’à maintenant, Grace reste prisonnière de ce mariage à venir.

Néanmoins, elle est encore loin de s’avouer vaincue et elle questionne Daisy, pensant déjà connaître la réponse, malgré tout. Sans surprise, celle-ci lui apprend qu’il est parfaitement inenvisageable de mettre un terme à leurs fiançailles. S’assombrissant, Grace se renfonce dans son siège, croisant les bras sur son ventre. Butée, elle reste silencieuse, ignorant ostensiblement les mises en garde de Daisy. Les ennuis, la jeune fille n’en a pas peur. Elle y a fait face toute sa vie, et ils ne pourront probablement rien inventer de pire que ce qu’elle a déjà connu. Evidemment, elle ignore encore à quel point elle se trompe et pour l’heure, Grace s’obstine. Ses lèvres tordues en une moue méprisante, elle feint de ne pas entendre les cajoleries de sa comparse, qui tente de la convaincre des bonnes intentions de la vieille. Attrapant entre deux doigts fins l’ourlet de sa robe, elle se met en devoir de tirer sur un fil défait, espérant ainsi faire passer sa colère.

Sans grand succès, bien sûr, et elle est très vite contrainte de relever la tête. Et s’il n’y a rien, si elle s’est trompée ? Être du même âge ne nous garantira pas d’être heureux ensemble, il faut être complètement con pour croire ça. Grace n’est pas spécialement romantique, au contraire. Mais après avoir grandi avec l’exemple de ses parents, amoureux jusqu’au dernier instant, elle ne peut s’empêcher d’espérer connaître la même chose. Elle se moque de la renommée, de la position sociale, des gestes grandiloquents, des pétales de roses sur le lit. Elle veut simplement s’endormir en se sachant aimée. Rien de plus, rien de moins. Le reste n’est que du bonus, auquel elle n’aspire pas spécialement. S’il n’y a rien, on pourra se séparer ? Ou on restera unis par les putains de liens du putain de mariage ? Elle accentue volontairement chaque insulte, par provocation. Grace a toujours fonctionné comme ça. Poussez là dans un sens, elle fera tout pour vous contrer. C’était pire durant l’enfance, elle s’est assagie depuis. Mais elle ne s’est jamais totalement défaite de ce besoin de narguer, de provoquer. De choquer, oui, parfois. En tout cas, si elle y parvient avec la délicate Daisy, elle aura au moins gagné ça. Ce petit bras de fer puéril entre deux volontés que tout oppose.


i was born in thunderstorm
“she's got fire in her veins, smoke on her lips, and blood staining her fists.”
Revenir en haut Aller en bas  
Daisy L. Trevi-Donaldson
Daisy L. Trevi-Donaldson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 157
Sujet: Re: my talents will be an ornement for Society.   Sam 25 Sep 2021 - 13:23
Soeur Mary n’avait jamais eu l’occasion ou l’opportunité de venir fourrer son nez dans les affaires de Daisy. La nonne n’en avait pas eu besoin à vrai dire, le chemin de Daisy avait été tout tracé depuis des années maintenant, et il était difficile d’imaginer Soeur Mary se mettre sur le chemin de ses classes et de sa vie dans la Zone Blanche. La religieuse était connue comme le chat noir, l’entremetteuse aux dents longues. Il n’était donc pas étonnant que Grace fasse les frais de cette bonne femme. Seulement, personne ne s’opposait à elle pour la simple et bonne raison qu’elle faisait ce que New Eden souhaitait : caser le plus de gens entre eux. Soeur Mary était une marieuse, on pouvait bien lui attribuer ce statut.

« C’est vrai qu’avec des mots grossiers on fait toujours mieux passer le message. » déclara t-elle ironique, alors qu'elle reposait son verre de thé sur la table.

Les problèmes dont Daisy parlaient n’étaient pas à prendre à la légère. Grace n’avait jamais vu la créativité des bourreaux de New Eden, et d’ailleurs Daisy n’en avait vu que la partie submergée de l’iceberg, les exécutions et les punitions publiques. Ces derniers mois avaient été le théâtre de bien nombreuses rencontres toutes plus hauts en couleurs que les autres, demeurant pour la plupart cordiale et conforme à tout ce qui avait été inculqué ces six dernières années, il demeurait quand même que certaines femmes de la communauté semblaient vouloir clamer haut et fort leurs doléances. Daisy se demandait si le sacrifice était nécessaire, donc, quand on se battait pour une cause.

Daisy, elle, sacrifiait sa jeunesse, une frivolité qui lui était presque due, pour ce qu’elle voulait. Et si bien sur, c’était à l’opposé complet de ce que semblait vouloir Grace, il n’empêchait que les sacrifices avaient à peu près autant d’impact. Sacrifier sa morale aussi peut-être ? Elle n’était pas bien certaine de savoir où se placer pour le moment à se sujet. Mais ce qui était certain, c’était que l’avenir le lui dirait. « Ce thé est immonde. Mais qu’ai-je à gagner en le criant avec mépris auprès de ta patronne ? A part la blesser et elle de son côté garder du ressentiment à mon égard. J’ai été habituée à autre chose, pourtant tu ne me vois pas vociférer comme le ciel allait me tomber dessus. Eh bien, si la comparaison te semble bancale, dis toi que ta franchise ne te mènera nulle part. La vulgarité encore moins. Elle accélère, en général, les choses dans le mauvais sens. » déclara t-elle, alors qu’elle leva les yeux pour remarquer une petite tâche d’humidité sur le parasol.

Le monde avait changé, depuis six ans, les choses n’avaient plus la même odeur, le monde n’avait d’ailleurs plus la même saveur pour certains et pour certaines. Il n’empêchait que leur petit monde aussi bancale, cruel et sévère était-il tournait, et à plein régime. Dehors, il y a autant la mort qu’entre ces murs. Quelle est la réelle différence entre tuer parce qu’on se croit bon et tuer parce qu’on croit ce que l’on fait est bon ? Aucune. À la fin de la journée, il y a toujours un mort. Daisy préfère autant l'éviter entre les murs de Walla-Walla plutôt qu'à Seattle.

« Je ne peux qu’essayer de te dissuader de tenter une entreprise aussi irraisonnée. Non, en effet, être du même âge ne garantit rien. Estime toi heureuse, pourtant, vous pourrez grandir ensemble, faire des erreurs de jeunesse sans qu’il ne puisse te les reprocher vraiment. C’est une possibilité qui ne semble pas repoussante. Ne sous-estime pas votre proximité d’âge, elle est un luxe rare par ici.» reprit-elle, fermement.

Non, leur âge n’était peut-être pas la garantie certaine qu’ils s’entendraient à merveille, mais ils avaient bien plus de chance que cela se passe bien au long terme. « Mais en effet, si tu n’y mets pas du tien, tu resteras unie, pour le pire et beaucoup moins pour le meilleur, devant Dieu, il n'y a pas de séparation possible. »


- - you're such a bitch sometimes. Well.. i mean yeah. more like all the time.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: my talents will be an ornement for Society.   
Revenir en haut Aller en bas  
- my talents will be an ornement for Society. -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: