The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Little house in the woods
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Joaquin Hernandez
Joaquin Hernandez
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Bras-droit | S.T.A.R.S
Trader
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 5232
Sujet: Little house in the woods   Lun 12 Juil 2021 - 22:05
Assis sur les marches de la remorque, je finis de nettoyer ma machette. J’attrape la lime et je commence à aiguiser la lame, dans une espèce de rituel devenu habituel depuis des mois. Je me demande comment je faisais avant d’avoir ce truc-là tiens. Sans compter que ce geste me calme un peu, même si je dirais pas non à planter ma machette dans le crâne de quelqu’un. Mais parait que ça se fait pas. Alors je prends sur moi et j’essaie d’être un tant soit peu civilisé. J’ai filé un coup de main comme je pouvais pour les blessés, même si ma formation auprès de Kaycee a vite montré ses limites. Mais au moins, j’me suis senti un peu utile après le merdier qu’on avait involontairement provoqué. Et on a la mort de personne sur la conscience, c’est toujours ça de pris. Sinon, j’ai comme un doute qu’on nous aurait laissés ici sans nous flinguer.

C’est quand même vachement bizarre comme situation. Ce coin est super bizarre aussi. J’ai franchement du mal à m’y faire. Je lève les yeux quand je vois que ça commence à se calmer autour de nous. On a trimé toute la journée et là, j’ai l’impression que leur petit groupe s’éparpille un peu partout. Et c’est pas plus mal. On va pouvoir organiser nos tours de garde entre nous et essayer de se reposer un peu. Ils ont beau avoir été cools, j’attends quand même toujours le moment où ça va partir en couilles. C’est pas spécialement contre eux hein, juste que je me sens pas super à l’aise ici. Et va falloir qu’on reste ici une bonne dizaine de jours encore, histoire de pas partir comme des crevards. Si on veut se trouver un point de chute pas trop loin, ce serait pas mal qu’on soit pas en froid avec le voisinage hein. Ou une connerie du genre.

Je m’étire longuement alors que je m’arrête enfin, plutôt content du résultat sur ma lame. Et je repose le tout, levant les yeux au ciel alors que le jour commence à décliner. Ouais, ce calme là, c’est super bizarre aussi. J’ai fini par m’habituer quand j’suis revenu à Seattle, à l’absence du bordel ordinaire d’une ville. Mais là, c’est encore autre chose. On entend le bruit des oiseaux, des putains de vagues contre le ponton. C’est juste… improbable. Une putain de virée à la campagne quoi. Le truc qui m’était jamais arrivé et il a fallu une apocalypse pour que je me retrouve à me balader en caravane, à faire des barbecues et à camper au bord de la flotte.

Normal.

… à peu près autant que la petite métisse qui se rapproche de moi, les bras chargés de j’sais pas quoi. Ou plutôt le bras chargé. Elle s’est déboité l’épaule pendant tout ce bordel, mais je serais bien infoutu de dire comment. D’un coup, je vois qu’elle perd tout ce qu’elle porte et j’ai un soupir, alors que je lève les yeux au ciel. J’peux pas rester comme un con sans rien faire hein, on est bien d’accord. Pourtant, j’étais bien dans mon siège moi. Ca vaut pas le hamac de Ruby, mais c’est plutôt pas mal. Je me relève, avec un enthousiasme digne de Tony dans ses meilleurs jours. « Hey gamine ! J’peux t’aider ? Tu fous quoi là ? »  


Nous sommes chacun notre propre démon et nous faisons de ce monde notre enfer...
Revenir en haut Aller en bas  
Amy Evans
Amy Evans
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1611
Sujet: Re: Little house in the woods   Mer 14 Juil 2021 - 23:27
L’ambiance était étrange, depuis l’attaque. C’était le moins qu’on puisse dire. Amy avait eu, en quelque sorte, de la chance, même si elle s’était bêtement blessée et aurait pu, aurait dû, l’éviter, sachant manier un fusil. Mais la situation l’avait clairement déstabilisée, la ramenant des mois en arrière et lui faisant revivre les attaques sur la ferme de ses parents, qui les avaient poussés à fuir, Sara, Julian et elle. Est-ce que ça devait arriver encore et encore, jusqu’à ce qu’elle perde tout le monde ? Jusqu’à ce qu’ils meurent tous, elle y compris ? Elle parvenait difficilement à chasser ses craintes, alors malgré son bras maintenu contre sa poitrine par deux écharpes, elle essayait d’aider comme elle le pouvait. Tout ce qui l’occupait était bon à prendre – et avec tant d’invités dont ils devaient s’occuper, même si certains étaient entrés par la grande porte en la broyant littéralement, toute aide devait être la bienvenue.

C’est pourquoi, à défaut de pouvoir aider à faire une nouvelle porte de fortune, elle s’efforçait de faciliter la tâche à tout le monde, en apportant de l’eau, de quoi manger, et ainsi de suite. Mais ce quelle avait en tête, cet après-midi là, c’était de vérifier que leurs derniers invités étaient bien installés – bon, ils n’en avaient pas des tonnes, mais elle pouvait bien leur prêter quelques petits trucs, le temps qu’ils étaient là. Ils n’auraient qu’à leur redonner avant de partir. C’est pourquoi, le bras beaucoup trop chargé – et de manière beaucoup trop déséquilibrée –, elle s’était dirigée vers leur camion-logement, d’un pas aussi vif qu’elle le pouvait, avec sa cargaison qu’elle tenait difficilement, ce qui n’aidait pas beaucoup.

Elle était presque arrivée, quand elle fit tout tomber. Évidemment, il fallait que ça arrive. Râlant intérieurement, elle se baissa, essayant de tout ramasser, alors que l’un des nouvels arrivants, qu’elle connaissait pas vraiment -comme chacun d’entre eux – se lève et s’approche d’elle. Elle grimaça malgré elle, regardant le résultat de sa maladresse – elle voulait rendre service, et elle faisait n’importe quoi. Ramassant tant bien que mal ce qu’elle arrivait à saisir, elle leva les yeux vers lui. Elle aimait pas trop qu’il la traite de gamine, mais elle s’abstint pour le moment de répliquer, se relevant pour découvrir qu’elle était un peu plus grande que lui. C’était peut-être une gamine, mais lui était plus petit. « Amy. Je venais voir si vous aviez besoin d’oreillers et de couvertures. Je veux bien de l’aide pour ramasser tout ça... » Même si ça partait d’une bonne intention, elle allait clairement galérer là. « Vous avez besoin de quelque chose, pendant que vous serez ici ? »
Revenir en haut Aller en bas  
Joaquin Hernandez
Joaquin Hernandez
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Bras-droit | S.T.A.R.S
Trader
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 5232
Sujet: Re: Little house in the woods   Sam 17 Juil 2021 - 0:04
Bon, c’est qui cette gamine déjà ? On a été présentés et tout mais, franchement, ça faisait un peu trop de monde à retenir. Et on était tous un peu à la ramasse au moment où ça été fait. Enfin, j’étais surtout occupé à suivre les ordres de Juliet et je me suis contenté d’un « ouais, ouais » quand on me disait qui était qui.

Du coup, je me sens un peu con, parce que je suppose que je devrais savoir qui elle est. Et, surtout, ce qu’elle fout là. Y a un truc de prévu ou quoi ? Et putain, depuis quand les gamines sont aussi grandes sérieux ? Non parce qu’elle a quoi ? 20 ans ? A tout casser ? Je sais, je sais, depuis que je connais Ruby, j’ai appris à arrêter de me fier à la gueule pour donner un âge. Elle capable d’avoir l’air d’avoir 15 ans un jour et son âge le lendemain. C’est hyper perturbant, je vous le dis moi. Bref. A froid, c’est quand même pas bien vieux ce que j’ai sous les yeux.

Et quand je la vois en galère, je me rapproche l’aider. Elle se présente, c’est bien ça. C’est pratique. « Joaquin. » Bon en vrai, c’est peut-être plus simple pour elle de retenir nos prénoms à nous, on est moins nombreux. Ou elle est plus attentive que moi, allez savoir. « … c’est pour nous ça ? » Euh wow, je l’avais pas vu venir ça. « C’est… gentil. » Je garde les couvertures contre moi, me sentant un peu con. Je dois probablement dire un truc en plus mais ça, j’suis clairement pas habitué. Et ça me rend forcément un peu méfiant. « Je… j’sais pas trop. Si on va avoir besoin de quelque chose. » J’y ai pas réfléchi en fait. Et j’ai un froncement de sourcils avant de reprendre, un peu plus hésitant. « Pourquoi vous faites ça ? » Quoi ? La question est légitime non ? J’veux dire, okay, ils nous ont pas accueillis à coups de fusil à pompe et c’est carrément cool, parce que bon, ça nous aurait pas surpris plus que ça. Mais là ils sont vraiment sympas. Et je fixe la gamine, curieux, tirant aussi un peu moins la gueule sans même m’en rendre compte. Avant de désigner son épaule d’un mouvement du menton. « Comment tu te sens ? » C’est pas pété et heureusement, mais elle doit quand même douiller un peu. « On a… enfin j’ai encore des calmants j’crois. Si vos plantes font pas l’affaire. » C’est un bon deal contre des couvertures et tout non ?


Nous sommes chacun notre propre démon et nous faisons de ce monde notre enfer...
Revenir en haut Aller en bas  
Amy Evans
Amy Evans
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1611
Sujet: Re: Little house in the woods   Sam 17 Juil 2021 - 22:14
Elle hocha la tête, à la mention de son prénom, dont elle se souvenait pas vraiment – parce qu’elle avait été préoccupée par l’attaque, par la prise de conscience que, si ça survenait à nouveau, n’importe qui pourrait y laisser la vie. Elle était pas sûre de le supporter – la mort d’Adam avait déjà été un coup pour beaucoup de monde, alors… Mais donc, c’était Joaquin. Elle peut même pas l’appeler « le vieux », parce qu’il a pas l’air de l’être. Même s’il le mériterait. Mais bon, elle est pas vraiment comme ça, elle. Et puis c’était pas forcément désagréable de sa part, juste une habitude. Elle supposait que oui, en tout cas. En même temps, il devait avoir au moins vingt ans de plus qu’elle, non ? Même s’il avait l’air encore assez en forme.

Elle arqua un sourcil, en entendant sa question. Pourquoi elle aurait amené tout ça jusqu’ici, sinon ? Mais bon, peut-être qu’il était juste surpris, et qu’il pensait qu’ils allaient les laisser se débrouiller dans leur coin. Ce serait pas les premiers. Elle hocha alors la tête, et sourit, quand il ajouta que c’était gentil. « C’est ce qu’on fait, ici. » Être serviables et accueillir les gens, ou voir s’ils ont besoin de quelque chose. « Faut pas hésiter à venir dans la maison principale, et nous en parler – enfin, à qui que ce soit, en fait. On fera ce qu’on peut. » Ils pourraient pas forcément répondre à tous leurs besoins, mais ils pourraient essayer – enfin, elle le supposait.

Elle plissa les yeux, fronçant légèrement les sourcils, à sa question sur les raisons de leur attitude, avant de hausser les épaules. « On est tous dans la même galère, autant s’entraider, non ? » Elle avait beau savoir que ce n’était pas le point de vue de tout le monde, c’était celui de bien des gens ici. Peut-être pas trop celui des S.T.A.R.S., du coup. Mais ils devraient rester quelques jours, ils s’en rendraient bien compte, non ? Il avait quand même l’air un peu moins méfiant – ou alors c’était son impression, elle pouvait se tromper.

Elle suivit son geste des yeux, penchant la tête sur son bras en écharpe, ne réussissant pas à retenir une grimace. « Je pourrai me sentir mieux… J’ai moins mal qu’hier, mais c’est pas terrible. » Elle voulait pas avouer qu’elle avait vraiment mal, en réalité – histoire que ça remonte pas aux autres, parce qu’elle souffrait moins que certains d’entre eux. Elle avait ‘juste’ le bras déboîté. Ce fut à son tour de paraître surprise, cette fois – parce qu’il allait parler au nom de tout son groupe, d’abord, et puis parce qu’il lui proposait quelque chose d’inestimable. C’était pas rien, des médicaments. Elle pouvait vraiment accepter ? « Ce serait vraiment bien. C’est compliqué, d’en trouver. Et j’avoue que la douleur part pas vraiment... » Elle hésita un instant, avant de poursuivre. « Mais j’attendais pas quelque chose en contrepartie pour les couvertures et les coussins, hein. Même si ce serait vraiment bien. » Elle voulait pas refuser, mais elle voulait quand même pas qu’il se sente obligé. « Dis… Tu les as trouvés comment, les médicaments ? » Elle reprit la parole quasiment après avoir posé sa question, l’empêchant d’en placer une. « Je veux pas te piquer tes tuyaux hein, je me demandais juste. C’est super dur à trouver non ? » Elle, en tout cas, elle avait galéré en cherchant ce qui lui fallait pour ses allergies. Elle était pas sûr d’avoir quoi que ce soit à lui donner en échange mais… Peut-être qu’elle oserait lui demander conseil ou de l’aide.
Revenir en haut Aller en bas  
Joaquin Hernandez
Joaquin Hernandez
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Bras-droit | S.T.A.R.S
Trader
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 5232
Sujet: Re: Little house in the woods   Lun 19 Juil 2021 - 13:44
Je regarde la gamine, toujours un peu dubitatif, surtout quand elle me dit que c’est ce qu’ils font ici. Accueillir n’importe qui au risque de se faire baiser ? Ma foi, si c’est leur délire, j’vais pas m’en plaindre, surtout que, pour le moment, ça nous arrange et pas qu’un peu. On essaie quand même de faire ce qu’il faut pour rattraper le coup de la porte parce que bon, on est pas non plus les derniers des connards et qu’on déteste avoir des dettes, mais bon, j’espère qu’ils s’attendent pas à ce qu’on devienne les meilleurs amis du monde quoi. Faut pas non plus déconner. « On va essayer de pas trop vous faire chier quand même. » Non parce que là, c’est une invitation à tout et n’importe quoi. On va repartir avec un mouton sous chaque bras qu’ils l’auront pas vu venir.

La réponse qu’elle me fait quand j’lui demande pourquoi ils font ça manque de me faire lever les yeux au ciel. Comme si c’était une vraie raison. Putain, mais on dirait que oui en fait. « Ouais, si tu le dis. » Franchement, je me demande comment ils ont réussi à survivre jusque-là. Sur un malentendu probablement. Bon en tout cas, ça a pas l’air d’une arnaque, alors j’me détends un peu.

Et je grimace quand elle me confirme que c’est pas la joie pour elle. Je l’écoute avant de souffler, avec une ombre de sourire. « Dans mon monde à moi, y a jamais rien d’gratuit. Bouge pas. » Je remonte dans la remorque et j’vais fouiller mon sac. Me reste quelques antalgiques de ma dernière virée au dispensaire. Visiblement, j’avais pris assez cher à la Cage pour que Kaycee en sacrifie quelques-uns mais, bien évidemment je me suis dit que ce serait plus utile à un autre moment.

Je reviens et je lui désigne un des transats qu’on a posés devant la porte. « Tiens. T’en prends un si tu douilles vraiment. Y en a pas assez pour que tu t’habitues de toute façon. » Et puis, elle est assez grande pour pas virer junkie. Sans compter que j’suis pas son père. J’ai un ricanement quand elle me dit qu’elle veut pas me piquer mes tuyaux. « Même si tu le voudrais, tu pourrais pas. J’fais souvent du troc au no man’s land. A Seattle. Tu connais ? Parait que vous avez un peu la même version dans le coin. » Faudra qu’on aille y faire un tour, une fois qu’on se sera décidés sur notre nouveau point de chute. Histoire de commencer à se faire des contacts. « … t’as toujours été ici ? » Je lui désigne la baraque derrière nous. Ca expliquerait qu’elle soit aussi… j’vais pas dire cruche, ce serait pas hyper sympa. Mais c’est l’idée quoi.


Nous sommes chacun notre propre démon et nous faisons de ce monde notre enfer...
Revenir en haut Aller en bas  
Amy Evans
Amy Evans
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1611
Sujet: Re: Little house in the woods   Mer 21 Juil 2021 - 21:20
Elle voyait bien qu’il était pas convaincu. C’était pas très grave. Peut-être qu’il les prenait pour des hippies, qui prenaient la paix, l’amour et tout ça. Paraît que ça existait vraiment, avant. Est-ce que c’était encore le cas ? Dans un monde où plein de trucs modernes avaient disparu – même s’ils réussissaient à avoir l’électricité ici, et ça c’était génial – ça serait peut-être pas déconnant. Elle haussa les épaules, finissant par hocher la tête. « Ok. Mais ça coûte rien de demander, si jamais. » Enfin bon, à eux de voir. Déjà, ils squattaient pas l’une des maison, alors qu’il y aurait eu de la place. Mais elle pouvait comprendre l’envie de dormir dans leur chez-eux – parce que ça devait être ça, pour eux, leur espèce de camion. Elle sourit doucement, quand il répondit à peine convaincue par sa justification – ouais, peut-être bien qu’il les prenait pour des hippies, ou le ferait après cette discussion. Pas grave. Personne ici allait déroger de ses habitudes pour ça.

Elle le regarda quand même avec surprise, alors qu’il grimaçait à la mention des douleurs dues à son bras – il aurait carrément pu dire ça par politesse. Il avait déjà vécu la même chose ? Ça expliquerait qu’il se sente un peu plus concerné – assez pour lui filer des médicaments. Elle le regarda remonter dans la remorque, sans bouger. Est-ce qu’il en avait vraiment ? Enfin, elle allait pas se prendre. Au final, même s’il trouvait bizarre leur façon de fonctionner, ça avait l’air d’être quelque de bien. Et les siens aussi : ils auraient pu se barrer sans demander leur reste, c’était carrément faisable pendant la nuit, mais au lieu de ça, il les aidait. Elle lui sourit en retour, reconnaissante. « Merci beaucoup. »

Jetant un œil aux transats désignés, elle s’en approche, attendant qu’il s’assoit pour le faire à son tour, déposant les précieux cachets dans sa poche. Faudrait pas qu’elle les fasse tomber par mégarde, elle espérait faire attention. Elle pencha la tête, un peu frustrée, vexée presque, de l’entendre ricaner. Quoi, il pensait que parce qu’elle était jeune, elle pourrait pas connaître ? Bon, il avait pas tort, mais quand même. Elle leva un regard fier vers lui, sans forcément répondre, l’écoutant. « Ah ouais, j’y ai été une fois. » Bon, c’était vraiment, mais elles avaient tracé avec Sara, pas très à l’aise. « Oui, vous y avez pas encore été ? C’est là que vous alliez, en venant par ici, avant d’être interceptés par les supers mordeurs ? » Bon il répondrait peut-être pas, mais ça coûtait rien de demander.

Elle secoua la tête en signe de dénégation, regardant elle-même la maison. « Non, je suis là depuis quelques mois, c’est tout. J’étais à Seattle avant, et encore avant dans une ferme pas loin, et encore avant dans une autre ferme. Mais elle est tombée. » Ils avaient du fuir pour mieux survivre. Comme beaucoup de monde.
Revenir en haut Aller en bas  
Joaquin Hernandez
Joaquin Hernandez
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Bras-droit | S.T.A.R.S
Trader
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 5232
Sujet: Re: Little house in the woods   Jeu 5 Aoû 2021 - 18:24
Ouais, je continue de me demander où est l’arnaque. En même temps, c’est logique non ? De se demander à quel moment ils vont tenter de nous bouffer ou un autre truc totalement improbable. Sont trop gentils pour être honnêtes. « C’est chez nous cette remorque. Alors, on va rester là, ça ira bien. Te prends pas la tête pour ça va. » Et puis, très basiquement, en cas d’emmerdes, on sera regroupés et on pourra se tirer direct sans demander notre reste. L’idée qu’on nous éparpille dans des maisons différentes me plait moyen, même si, à voir la tête de la gamine devant moi, ils ont vraiment l’air de le faire sans arrière-pensée.

Je finis par lui ramener la fin d’une plaquette de cachetons. Parce que j’aime pas l’idée de me sentir redevable. Et bon, quelques antalgiques pour avoir pété leur porte, c’est pas cher payé. Surtout qu’ils continuent de nous filer des trucs et – pire – de venir nous voir pour s’assurer qu’on est bien installés. « Fais gaffe à la façon dont tu te positionnes. C’est aussi important que le reste pour que ça guérisse plus vite. » Surtout que maintenant, le kiné et compagnie, on s’assoit dessus. Ca aurait été carrément plus utile que les cachetons en vrai mais là, je peux rien pour elle.

Et quand je m’installe, je vois bien à sa tête que je l’ai vexée. Forcément, mon sourire se fait plus large. « Et t’en as pensé quoi alors du no man’s land ? » J’suis curieux de voir ce qu’elle va me répondre tiens. « Non, on était sur le chemin, on venait d’arriver. On cartographie la région, c’est un de nos jobs en fait. Et on doit encore découvrir les environs. C’était… pas de bol qu’on tombe sur vous. » Vraiment pas de bol ouais. Que ce soit pour eux ou pour nous. « Première fois que vous avez vu ces saloperies ? » Si c’est le cas, j’me demande si les déviants viennent de Seattle ou pas. Ce serait intéressant qu’on ait une idée du point de départ quand même, mine de rien.

Au reste, je la fixe, curieux. « T’as pas mal bougé on dirait. » Je devais probablement dire un truc comme désolé pour la ferme qui est tombée, mais j’crois qu’elle a pigé que c’était des choses qui arrivent et qu’on y peut en général pas grand-chose. Ce qui compte, c’est d’arriver à sauver son cul et derrière, de trouver encore une raison de se lever le matin. Y a des jours où c’est plus évident que d’autres et parfois faut se forcer. Mais à la longue, on finit par s’en sortir. « Ca marche comment ici concrètement ? » J’ai du mal à piger comment ils fonctionnent en fait. Je pensais que c’était genre une grande famille. Bon après avoir cru qu’on était à The Haven. Ouais, j’suis un peu con, je sais.


Nous sommes chacun notre propre démon et nous faisons de ce monde notre enfer...
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Little house in the woods   
Revenir en haut Aller en bas  
- Little house in the woods -
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: