The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -49%
-49% sur le jeu MOTOGP 21 sur PC
Voir le deal
23.89 €

Day after day...
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Julian Meyers
Julian Meyers
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 335
Sujet: Re: Day after day...   Jeu 15 Juil - 18:11
J’ai pas la moindre idée ce que ça va bien pouvoir donner elle et moi mais, si je dois être parfaitement honnête avec moi-même, je me souviens même pas d’un moment dans ma vie perso où je me sois senti aussi bien. Du coup, fatalement ça me stresse à mort, parce que je connais ma capacité à tout foutre en l’air au pire moment. Mais là, elle a l’air de vouloir la même chose que moi. Bon, je me doute que ce sera pas forcément toujours le cas, je suis pas totalement con. Même si là ouais, je m’autorise à y croire vraiment.

Je me rends bien compte que ça risque d’être compliqué pour qu’on garde ça pour nous bien longtemps mais, au moins, ça nous laisse encore un peu de temps pour réfléchir à la meilleure façon de l’annoncer. Si tant est qu’il y ait vraiment une bonne façon. Je finis par souffler un rire avant de lâcher, d’un ton amusé. « J’essaie de pas imaginer que quelqu’un tombe sur nous par accident. Ou… surprenne l’un de nous à filer en douce par la fenêtre de la chambre. Ca ferait désordre. » Même si ça a presque quelque chose d’amusant. Tant que ça reste du domaine de l’imaginaire donc.

Enfin, il faut prendre les choses comme elles viennent. Je pense qu’on peut difficilement faire mieux. Je lui rends un sourire et j’ai quand même un temps d’arrêt quand elle vient se blottir contre moi. Avant de pousser un profond soupir de soulagement. Ce genre de petits gestes c’est juste… parfait. Et ce dont j’ai besoin. Je passe mes bras autour d’elle et je l’embrasse sur la tempe, laissant mes lèvres sur sa peau quelques secondes. « C’est important pour moi. » Les non-dits, les mensonges, que ça vienne de moi ou de la femme que je fréquentais, c’est probablement ce qu’il y avait de pire.

Je reste quelques minutes comme ça, à la garder dans mes bras, avant d’aller l’embrasser et de laisser filer un rire contre ses lèvres. « Bon, va falloir qu’on se remette à bosser. Sinon ça va déraper, je me connais. » Et c’est clairement pas l’envie qui manque. Je finis par la relâcher à regret, non sans un dernier baiser un peu trop appuyé pour être parfaitement innocent. « Hem. Les ampoules donc. Je te fais la courte-échelle ? Et après, nous reste quoi ici ? Une chambre et le garage. » On pourra continuer avec la maison d’après, on peut la voir d’ici, on sera pas obligés de prendre la voiture pour ça.


Life is not about how your survive the storm, It's about how you dance in the rain.
Revenir en haut Aller en bas  
Hazel Parks
Hazel Parks
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras droit | Sanctuary Point
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 334
Sujet: Re: Day after day...   Jeu 15 Juil - 18:54

Ça me fait doucement rigoler d’imagine que l’un de nous deux on se fasse prendre en flagrant délit à sortir par l’une des fenêtres. Bon, je serais grave pas bien, mais l’image mentale reste comique. C’est vrai que… ça va finir par se voir, se savoir pour nous deux. Qu’on fasse bien attention ou pas. On vit tous les uns avec les autres, on est pas sous le même toit et à force de toujours partir en balades tous les deux… Les gens vont faire un plus un. Faut pas les prendre pour des idiots non plus. Sauf que… ça me plait aussi ce petit secret, l’excitation aussi de pas se faire prendre, alors que je me faufile à pas de sourie jusqu’à sa chambre ou lui la mienne. Tant qu’on se fait pas surprendre pendant… Bref.

Je prends une grande inspiration et je soupire doucement contre le torse de Julian, tandis que ses bras se referment autour de moi, tandis qu’il pose un baiser sur ma tempe. C’est si doux. Si… bon. De petites attentions, de petites réactions, tout ça fait battre mon cœur. J’ai jamais eu de petit-ami comme ça…

- Moi aussi. Que je souffle à mon tour.

Moi aussi, je ne veux pas qu’on se cache des choses, je ne veux pas qu’on se mente… La route sera longue me concernant, il faudra que je prenne mon courage à deux mains, mais ultimement, je fais que caché un problème, ne pas le mentionner ce n’est pas non plus mentir non ? Pas le temps de grimacer sous la culpabilité, les lèvres de mon… amoureux viennent trouver les miennes et me font tout oublier, une fois de plus. Je suis accro à cette sensation, à ce qu’il me fait ressentir. J’ai pas envie de le comparer à une drogue, parce que j’ai pas un rapport très sain ou positif avec ça, mais… Je pourrai pas me passer sitôt de Julian.

Je me mords la lèvre inférieure quand il dit qu’il vaut mieux se remettre à notre besogne, parce que ça risque de déraper à nouveau. Même si on vient tout juste de faire l’amour sur la banquette arrière de notre véhicule, je sais que je ne dirais pas non encore… puis encore… Puis cet autre baiser un peu trop entêtant qui me laisse le souffle court en se détachant. J’ai toujours l’impression de perdre un peu plus la tête à chaque fois, à chaque fois que ces braises s’allument sous ma peau. Sauf qu’il a raison, il vaut mieux se remettre à fouiller la maison, puis les autres pour ne pas rentrer les mains vides.

J’ouvre mon sac pour en sortir ma bouteille d’eau et j’en prends une grande rasade pour éteindre mes envies. Mon regard coule sur l’intérieur d’ailleurs, ayant un peu peur qu’on voit la bouteille de percocet, mais elle est bien cachée, inexistante jusqu’à ce que je retombe dessus. J’ai pas envie de penser à ça. Pas envie d’avouer que j’ai fait ça. Alors, je range ma bouteille et me concentre sur le beau blond.

- Oui ! Bonne idée. Que je lui réponds pour les ampoules. Reste la chambre des maitres et le garage oui, après on pourra voir l’autre maison.

Avec un peu de chance, ce sera aussi tranquille qu’ici.
Revenir en haut Aller en bas  
Julian Meyers
Julian Meyers
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 335
Sujet: Re: Day after day...   Ven 16 Juil - 18:32
Je sais pas trop si c’est une bonne idée ou pas de nous planquer. Ne pas nous afficher c’est une chose, mais là, on risque de jouer un peu avec le feu. Et j’ai pas non plus envie que ça lui retombe dessus, que ça lui cause des problèmes, surtout vis-à-vis de sa famille. Je me rends petit à petit, à mesure que les jours passent, à quel point elle compte pour moi. J’ai pas envie de tout foirer. Alors ouais, ptet que prendre un peu notre temps, histoire qu’on sache où on va tous les deux avant que les autres soient au courant, c’est pas si mal. Mais faudra pas qu’on déconne trop là-dessus.

Sauf que là ouais, forcément, la voir sourire me fait un peu – beaucoup – oublier le monde extérieur. C’est un truc de dingue. Elle m’apaise bien plus que n’importe qui a jamais réussi à le faire et ouais, juste à y penser, ça me fout un vertige de dingue. J’ai l’impression de sauter dans le vide mais, pour la première fois de ma vie, j’ai envie de le faire. Malgré tout ce que j’ai pu dire à Matias sur le fait qu’être en couple c’était pas pour moi, que j’étais pas fait pour ça. Malgré tout le merdier qu’il y a autour de nous.

J’essaie quand même de pas trop penser à tout ça. Et de profiter du moment présent. Genre de l’avoir dans mes bras juste comme ça, pour le plaisir. Etre honnête, ça risque d’être un peu délicat, mais j’en ai envie avec elle aussi. Comme du reste. J’ai sacrément du mal à me détacher d’elle mais j’y arrive finalement, me passant sans m’en rendre compte la langue sur les lèvres alors que je la fixe une dernière fois. « Hem… » Je prends une inspiration et je désigne l’ampoule du plafond, l’attrapant par la taille pour la lever à la bonne hauteur. C’était pas forcément le truc le plus malin à faire, mais elle dévisse rapidement l’ampoule et je l’accompagne dans la chambre des maitres. Là, franchement, on trouve pas grand-chose. J’ai une grimace quand je lève la couverture. « Les souris sont passées par là on dirait. » et le reste a été plus ou moins vidé. Peut-être qu’ils ont fait ça en partant. C’est pas impossible.

Je finis par pousser la porte du garage et là, j’ai un petit sifflement satisfait. Il reste quelques outils mais, surtout, des pierres à aiguiser, des boites de clou et une scie en parfait état. « C’est Noël avant l’heure. » Je passe à côté d’elle et j’effleure ses lèvres des miennes avant de lui désigner la sortie. « On continue ? » J’attends un signe de tête de sa part et on file à l’extérieur. Il nous faut à peine quelques minutes pour atteindre l’autre maison après avoir déposé nos premiers trésors dans la voiture. Elle aussi a toutes les fenêtres condamnées et la porte mais, comme pour la première, je m’attaque rapidement aux planches avec mon pied-de-biche. « C’est surprenant quand même. Tu penses qu’ils ont pu partir tous ensemble ? » Je lui lance un regard interrogateur, non sans commencer à observer les lieux avec attention. La disposition de la maison est très similaire à la précédente et, sans qu’on ait vraiment à se concerter, on repart explorer les mêmes endroits. Toujours rien de bien intéressant dans la cuisine, même si j’arrive à trouver quelques couteaux et une grosse marmite. Je pose le tout devant l’entrée avant de la rejoindre dans une des chambres.

Et je fouille le bureau, pour souffler un « ooooh Haz’, amène-toi ! J’ai trouvé un truc hyper cool. » Je sors l’appareil polaroïd avec précaution, les pochettes de photos toutes neuves empilées juste dessus et j’essaie de l’allumer, sans succès. Je fouille rapidement dans mon sac à dos pour en sortir quelques piles que j’ai trouvé la dernière fois et, cette fois, ça a l’air de marcher. J’appuie une première fois et une photo sort, le visage surpris de ma chère et tendre apparaissant petit à petit. « Celle-là, je la garde. » Je lui décoche un large sourire avant de l’attraper par la taille pour en faire une de nous deux. « Prête ? » Et, fatalement, j’ai pas envie de la relâcher. Le contraire aurait été étonnant n’est-ce pas ? Après, on est pas à la minute non plus.


Life is not about how your survive the storm, It's about how you dance in the rain.
Revenir en haut Aller en bas  
Hazel Parks
Hazel Parks
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras droit | Sanctuary Point
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 334
Sujet: Re: Day after day...   Dim 18 Juil - 17:23

Jul me soulève rapidement du sol pour que j’aille m’occuper de l’ampoule au plafond. L’espace d’un instant j’suis un peu surprise, voir craintive, mais il a la force qui faut et ça m’arrache un sourire de le découvrir. Je me dépêche quand même, pour pas trop faire trainer. On finit de fouiller la maison et de prendre les ampoules sur notre chemin, puis on finit au garage. Là il semble que le grand blond trouve son bonheur au niveau des outils, mais aussi de ce qu’il cherchait pour les aiguiser. J’suis bien contente qu’on trouve exactement ce pour quoi on est venu. Au moins on rentrera pas bredouille, même si au fond ce qui me plaît le plus dans nos petites sorties c’est de le retrouver lui, en toute intimité. Je souris un peu à cette pensée, avant que Julian n’effleure mes lèvres des siennes. C’est dingue ce que ces petites attentions me font comme effet. J’en perds toujours un peu plus la tête. Attendris, le cœur battant, les papillons dans l’estomac… Un peu plus amoureuse à chaque fois.

J’hoche de la tête et le suit dehors. On a terminé dans cette maison et celle des voisins nous attend. J’ai un peu la même réflexion que lui quand on découvre qu’elle a été barricadée de la même manière…

- S’ils s’entendaient bien entre voisins, possible qu’ils se soient organisés ensemble… Je suppose sans trop le savoir.

On se met au travail assez rapidement. Les planches, les clous, l’intérieur qui empeste, mais qui est totalement vide de rôdeurs. Je m’occupe rapidement du salon. J’y trouve les habituels coussins, les plaids, quelques DVDs à nouveau, quelques livres. Je vais ensuite dans la salle de bain. Là, j’ai le cœur battant. Je suis super nerveuse quand j’ouvre la petite pharmacie. Je trouve à nouveau des trucs utiles, puis un truc que je pourrai cacher dans mon sac aussi… J’me mords la lèvre inférieure avec un peu trop de force, en plein dilemme, en pleine crise de culpabilité.

C’est Julian qui m’appelle de l’une des chambres qui me permet de prendre enfin une bonne décision. De pas réfléchir et de mettre ça avec les autres produits que je ramène à la maison, que je cacherai pas et qui servira pas à agrandir ma petite réserve. Pourtant, de la codéine j’aurais franchement pas dit non… Cette fois j’ai un sac de plastique entre les mains pour y foutre tout ce que je trouve. Je le laisse un petit instant dans le lavabo et je me dirige vers la chambre d’où provient la voix du charpentier.

J’suis accueilli par un flash qui m’aveugle un petit instant. Surprise, je cligne des yeux quelques fois avant de réaliser ce qu’il a entre les mains.

- Un polaroid !!! Impossible de pas m’exclamer. C’est une sacrée trouvaille !

Je grimace un peu quand il dit qu’il va garder cette photo qu’il vient de prendre de moi. Franchement, elle doit pas être fameuse, déjà que même quand j’essaie de bien poser… Pas le temps de m’y opposer qu’il m’attrape par la taille pour me rapprocher de lui. J’essaie même pas de feindre un sourire pour la caméra. Impossible de pas avoir cet air doux au visage quand je suis contre lui, dans ses bras. En plus il veut une photo de nous deux. J’espère que j’aurai pas l’air d’une idiote sur celle-là… sauf qu’en même temps j’ai presque l’impression d’avoir des cœurs dans les yeux… Je réprime un soupir et me colle un peu plus contre mon… compagnon. Je pose mon front contre sa joue pour qu’il puisse nous cadrer tous les deux dans sa photo et franchement, j’suis trop bien comme ça.
Revenir en haut Aller en bas  
Julian Meyers
Julian Meyers
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 335
Sujet: Re: Day after day...   Lun 19 Juil - 10:16
Je lève un sourcil à sa mine surprise quand je l’attrape pour lui faire atteindre l’ampoule. « Y a un souci ? » J’ai peut-être faire une connerie, allez savoir. Enfin, ça dure pas, vu qu’on se retrouve rapidement à fouiner le reste de la maisonnée, avec plus ou moins de succès. J’suis quand même pas mécontent de pas rentrer totalement bredouille même si, en réalité, ça m’aurait largement suffi d’avoir quelques heures volées avec Hazel. Sans compter l’échange qu’on vient d’avoir et qui me fait sourire comme un crétin sans même que je m’en rende compte.

Je jette un œil en direction de … ma compagne donc. Qui a le même ressenti que moi. « Je me demande où ils ont pu aller. Vous aviez des points de chute ici ? Genre l’armée qui demandait de vous regrouper au même endroit ? » On avait entendu les demandes avec Luke, mais il nous avait fallu un simple échanger de regard pour nous persuader qu’avec deux gamines et une femme, ce serait un mauvais plan. Après, je me demande si au final, ça leur aurait pas sauvé la vie. Mais si je commence à me faire des nœuds au cerveau pour chacune des décisions qu’on a prise, je crois que je m’en sortirais pas.

Alors je me concentre sur le moment présent. Ca, je sais faire. Et on commence limite à avoir notre dynamique avec Hazel. Pas vraiment besoin se de concerter sur qui fait quoi, ce qui nous permet d’être beaucoup plus efficace. Et puis, vu qu’elle gère la pharmacie avec sa mère, autant que ce soit elle qui fouine pour connaitre les médocs qui pourraient nous servir à quelque chose. Vu que je suis jamais malade – si on omet les quelques allergies – je serais pas le plus utile dans la salle de bains.

Je finis quand même par l’interpeler avec ma découverte. Et je suis pas mécontent de mon petit effet. Encore plus d’avoir une photo d’elle rien que pour moi. « Oh si j’avais su que t’aurais fait cette grimace, j’aurais attendu un peu avant de la faire. » Un sourire taquin alors que je la ramène contre moi. J’inspire longuement contre elle, oubliant un instant que je voulais faire ma photo. « Tu trouves pas ça débile j’espère. » De vouloir immortaliser ce moment. Il y a rien de bien important en vérité, juste que je me sens bien pour la première fois depuis longtemps. Et que c’est grâce à elle. Je finis par appuyer sur le bouton et le flash nous aveugle tous les deux l’espace d’une seconde. J’en profite pour reposer l’appareil sur le bureau où je l’ai trouvé et pour passer mon autre bras autour d’elle. « Je sais pas toi, mais je me dis que je vais être souvent volontaire pour aller en expédition avec toi. » Parce que la prendre dans mes bras comme ça, devant tout le monde, ce sera exclu. J’imagine déjà la tête d’Amy et la colère flamber dans ses yeux à l’idée que je vais forcément tout foirer. Elle avait déjà pas aimé que je fréquente quelqu’un qu’elle n’aimait pas il y a deux ans, là, c’est un coup à ce qu’elle me pète un câble parce que je vais forcément faire du mal à Hazel. Alors ouais, quelque part, ça m’arrange de pas avoir à supporter ça. Et, si je sais qu’on va devoir reprendre notre fouille, voire songer à rentrer à la maison, là, de suite, j’ai pas envie.


Life is not about how your survive the storm, It's about how you dance in the rain.
Revenir en haut Aller en bas  
Hazel Parks
Hazel Parks
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras droit | Sanctuary Point
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 334
Sujet: Re: Day after day...   Lun 19 Juil - 23:09

Je fais signe que non quand il me repose au sol. Non, franchement, c’est tout le contraire. Je pensais pas qu’il saurait me soulever. Pas parce qu’il est pas assez fort, mais parce que je suis pas toute légère non plus. On finit aussi par parler des points de chute qu’il y avait dans le coin, ou en tout cas Julian se demande s’il y en avait.

- C’était surtout sur Olympia. On est pas dans cette ville techniquement et assez perdu dans les bois. Il y avait un Ikea si je me souviens bien et un autre camp militaire plus au nord encore. Nous, on a cru bon rester en famille chez Matias, en espérant que les choses se tasseraient.

Bien sûr, rien ne s’est tassé. Les choses ont empiré et le monde moderne est tombé… On a bien fait de rester ensemble en tout cas, ça on ne pourra jamais dire le contraire. M’enfin pour le coup, j’imagine que ces gens sont peut-être partis pour l’un de ces camps-là. Ils ont visiblement eu le temps de tout barricader pour s’assurer que leurs maisons seraient en état à leur retour, mais ils sont jamais revenus. C’est tellement… triste. Je sais pas si je m’y ferai un jour. Même après plus de 5 ans, j’y arrive toujours pas…

On finit dans la deuxième maison, avec la trouvaille de Jul. J’ai une moue à la fois désolée et un peu déçue quand il me dit que j’ai grimacé sur la première photo.

- Désolée… je m’attendais pas a… Que je bredouille.

Je finis par capter ce sourire qu’il a et je retrouve le mien. La photo doit pas être terrible, mais il voulait visiblement me taquiner un peu. Je préfère pas la voir en toute honnêteté, j’ai jamais aimé les photos de moi pour commencer.

- Pourquoi ce serait débile ? Que je lui réponds en fronçant des sourcils. Franchement, c’est une super trouvaille à mes yeux. Quelque chose qui nous permettra d’immortaliser les bons moments à Sanctuary Point !

L’un dans les bras de l’autre, le flash met du temps à arriver, mais m’éblouis tout autant que le premier. On regarde même pas la photo, que Julian pose l’appareil sur un meuble pour mieux me serrer contre lui. Ça m’arrache un de ces sourires. Je sais même pas comment dire à quel point je suis bien, là tout de suite. Je pouffe rire quand il dit qu’il va souvent se porter volontaire pour des expéditions avec moi. Forcément, je voudrai sortir plus moi aussi, plus qu’avant. Je me sens pas de trop avec lui, je me sens pas incapable ou inutile. Certes… ça va nous permettre de nous retrouver loin des regards, mais… c’est plus que juste pour ça.

- Moi aussi. Que je souffle avant de me mettre sur la pointe des pieds et de l’embrasser à nouveau.
Revenir en haut Aller en bas  
Julian Meyers
Julian Meyers
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 335
Sujet: Re: Day after day...   Mar 20 Juil - 10:53
J’ai un sourire soulagé avant qu’elle me parle un peu de ce qui a pu se passer ici. On était pas si loin que ça avec la famille d’Amy, mais j’ai eu l’impression, pendant un temps, qu’on était totalement coupés du monde. « On a fait la même chose de notre côté. Avec la ferme, on était auto-suffisants, on avait pas vraiment besoin de partir. Et on se disait que c’était plus sûr. » Je saurais jamais si on a pris la bonne décision ou pas. Et puis, quelque part, je me dis que si on avait pas vécu tout ça, jamais je me serais retrouvé ici, avec elle. Pour une fois que je peux voir un truc positif au cauchemar vécu ces dernières années.

Malgré tout, je me demande où ont pu passer ces gens. Je sais, c’est ridicule, ça fait des années qu’ils ont dû partir et il y a de fortes chances qu’ils soient morts depuis longtemps. Pourtant, j’ai toujours une petite pointe de culpabilité quand je dépouille une maison. Perso, ça me ferait mal de retourner à la ferme et de voir que tout a été retourné. Même si c’est forcément le cas.

Mais je finis par effacer tout ça de mon esprit alors que je m’amuse avec le polaroïd. Quand je la vois réagir comme ça, je me dis qu’elle doit être aussi peu à l’aise que moi dans notre début de relation. Ca me soulage un peu, même si j’espère qu’il y a rien d’autre. Et j’essaie de chasser tout ça de mon esprit. On prendra les problèmes comme ils viendront. Tous les deux, ensemble. Je me dis que si une personne peut arriver à me faire changer, à me donner envie de m’investir dans une relation, même quand tout a foutu le camp, ce serait bien elle.

Je grimace à sa question, haussant une épaule. « C’est pas… essentiel. Tu vois ce que je veux dire ? » Je suppose que oui, qu’elle voit bien. On est quand même assez facilement sur la même longueur d’ondes, depuis mon arrivée ici. Je trouve ça assez dingue. Et je souffle, à mi-voix, alors qu’on évoque nos sorties. « On fait une bonne équipe je trouve. » Je parle même pas de se retrouver juste tous les deux mais ouais, on arrive à bien s’entendre pour ratisser les lieux rapidement. Pour être efficaces. Je tousse un rire quand elle me confirme qu’elle aussi, elle sera plus souvent volontaire. Avant que mes neurones ne se fassent une nouvelle fois la malle quand elle m’embrasse. Je sais que je devrais être raisonnable encore une fois mais, au bout de quelques secondes, je souffle, contre ses lèvres un « oh et puis merde », avant de la soulever littéralement du sol pour l’entrainer sur le lit. On est tranquilles ici et on a tout le temps du monde. Autant en profiter un peu, des fois que ça finisse par lui passer. Et le monde sera toujours là plus tard.


Life is not about how your survive the storm, It's about how you dance in the rain.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Day after day...   
Revenir en haut Aller en bas  
- Day after day... -
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: