The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -30%
Baskets Nike Air Max Genome
Voir le deal
119 €

Deux doigts en moins ne justifient pas un poil dans la main
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Derek Watson
Derek Watson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 313
Sujet: Re: Deux doigts en moins ne justifient pas un poil dans la main   Mer 15 Sep 2021 - 16:28
C'est bon, j'ai compris, madame a réponse à tout. Leçon numéro un, elle n'a jamais tort, et leçon numéro deux, surtout ne pas critiquer le boss devant elle. Je me demandai s'ils couchaient ensemble, tiens. Mais je m'abstins de le demander, ça... Avec ses hormones de grossesse, y'avait moyen qu'elle me pète un scandale ou me tire les oreilles, vu comme elle se prenait pour ma daronne. ... Est-ce que ça faisait de Connor mon beau-père ? Merde, cette réflexion allait bien trop loin.

Je me contentai donc de rouler des yeux, la confortant certainement dans le fait que j'étais un sale petit con, et la laissai mettre les voiles avec les trois quarts de mes fringues, sauvant in extremis mon sweat favori en le planquant derrière moi pendant qu'elle regardait ailleurs. Objectivement, il sentait un peu l'ours en fin d'hibernation, mais merde, c'était mon préféré, j'allais pas le laisser entre ses mains. Avec ma chance il allait passer de blanc à rose bonbon.

Une -grosse- poignée de minutes plus tard, je me pointai donc devant la caravane, sans avoir tenté de me recoucher. Pas que l'envie me manquait, mais je savais pertinemment qu'Alex viendrait m'en tirer par la peau du cul sitôt revenue. Et puis après tout, j'étais un peu curieux de savoir ce qu'elle me réservait.
Bras croisés, je grimaçai en réponse à son bien trop grand sourire, et l'écoutai en levant un sourcil.

- Genre, tu m'as observé ? Et lâche les flatteries, ça fonctionne pas avec moi. Demi-mensonge, j'aimais quand même bien qu'on me caresse dans le sens du poil, ça m'arrivait pas souvent. J'en sais rien, justement. De savoir si je veux rester ou non. J'veux dire.. Depuis mon arrivée, on a dû se battre contre les Divas, Connor a pété la gueule à Milow, certains se sont barrés du groupe... voilà quoi, paye ton ambiance. Sans parler de tout ce qui tourne autour de toi. Ton départ, ton retour. Tout ce bordel que personne a voulu m'expliquer.

Je suivis son regard jusqu'à mes doigts manquants, agitant ceux qui restaient dans le vide. Je devrais m'en servir pour draguer, c'est visiblement la partie la plus intéressante de mon anatomie. Tout l'monde veut en parler. Je la regardai avec un sourire narquois ce disant, avant de reprendre.
Ça date de janvier, ça. J'ai croisé un couple de psychopathes. J'ai tenté de leur piquer leur bagnole, mais c'était une idée de merde ! Et voilà, deux doigts en moins. Je n'allais pas rentrer dans les détails, on n'en était pas encore là, si ?

Je m'étirai nonchalamment, avant de répondre à sa seconde question :
- Avant ici ? C'était.. calme. Enfin. J'étais seul, quoi. J'ai toujours été seul. Sans trop l'expliquer, il y avait une once de défi dans ma voix, disant cela.
J'ai croisé quelques groupes, mais ça a jamais duré. Je me démerde mieux tout seul faut croire. Depuis toujours, en fait, bien avant l'invasion. Je la reluquai de haut en bas avant de lui demander à mon tour : Et toi, comment tu te démerdais avant de rejoindre le groupe ? Puis c'est quoi tout ce bordel autour de toi ?


Normal People,
Scare me a lot.
Revenir en haut Aller en bas  
Alex Lockwood
Alex Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Bras Droit | Expendables
Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 5298
Sujet: Re: Deux doigts en moins ne justifient pas un poil dans la main   Dim 19 Sep 2021 - 0:13
Celle qui est plus partagée que Derek

Je ne lève pas les yeux au ciel mais l’amusement n’est pas feint devant le culot de Derek. S’il se plaint que personne ne fait attention a lui, je sens qu’il est a deux doigts de me reprocher de l’observer maintenant.

« Ce n’est pas de la flatterie, j’essaye de faire attention a tout le monde et je suis sincère sur ce que je viens de te dire. Par contre si tu préfères que j’ajoute que tu es aussi un casse bonbons bordelique pour te sentir mieux, je peux le faire. »

Je lui offre un grand sourire faussement angélique pour appuyer mon coté généreux et soucieuse d’aider. J’avoue que j’entends qu’il n’est pas arrivé au meilleur moment de la faction et que j’ai ma part de responsabilité aussi pour ca, mais ca ne reste pas une excuse pour le baobab qui a poussé dans sa main a la place du poil. C’est surement ca que j’aurais dû couper.

Je me force a sourire a sa blague pour justifier que tout le monde l’interroge sur ses morceaux manquants et arques les sourcils a sa version des faits. Avec intérêt, je lui demande :

« Un couple de psychopathe ? Rien que ca ? Et ils t’ont laissé partir vivant ? »

Je lui fait une moue dubitative quand il me dit qu’avant sa vie était calme. Apres trois mois a se prélasser dans un camping sans rien glander, j’aimerais bien savoir ce que veut dire « plus calme pour lui. » Non mais Derek, ne me prends pas pour plus conne que je ne suis là ! Un peu dubitative je me contente de lui répondre :

« Tellement calme que tu a été mutilé ? Au moins en étant ici, tu n’as plus a voler de voiture ni affronter des coupeurs de doigts. Plus sérieusement, tu ne trouves pas ca plus rassurant d’etre dans une équipe, avoir ta place auprès de personne en qui tu peux compter en cas de coup dur et une organisation qui te permet de ne pas de soucier ni d’avoir faim ni d’avoir froid ? »

Cela me gêne un peu car ca reste un moment douloureux, pas encore évacué de part et d’autres et qui remets surement aux yeux de certain, en question, ma place ici. Je ne le sais pas encore, mais je vais bientôt avoir une « augmentation » dans la hiérarchie qui ne va rien arranger. En attendant je prends une grande inspiration pour résumer :

« Parfois les gens sont obligés de faire de mauvaises choses pour de bonnes raisons. On a pris en otage mon frère, une fillette que j’élève comme ma fille, Violet et Daemon pour me forcer a venir espionner le groupe de Connor. Je me suis retrouvée coincée a vouloir sauver les otages sans livrer les Expendables. A essayer de gagner du temps pour sauver tout le monde, ca m’a exploser au visage et seul Daemon a été sauvé… »


Je baisse la voix en repensant a Violet et Mateo. Je ne me risque pas a aborder le sujet d’Alan qui n’a fait qu’aggraver les choses en m’empêchant de parler honnêtement et de me sentir en confiance ici.

« C’est aussi pour ca que je suis reconnaissante a Connor de m’avoir donné une seconde chance et que je suis motivée pour que les choses se passent bien pour tout le monde. Bon, tu es prêts pour découvrir ton affectation ? »






Codage par Libella sur Graphiorum


La vie n'a rien de magique
Revenir en haut Aller en bas  
Derek Watson
Derek Watson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 313
Sujet: Re: Deux doigts en moins ne justifient pas un poil dans la main   Jeu 7 Oct 2021 - 23:23
Je sentais bien qu'elle faisait des efforts. Vraiment, hein. Mais c'était compliqué de lutter contre mon comportement naturel d'emmerdeur jemenfoutiste. Surtout que j'étais pas encore totalement sûr de vouloir faire cet effort ou non. Elle avait beau y mettre tout son petit coeur de femme à gros ventre, la vérité c'est que m'engager réellement pour un groupe, ça me foutait la trouille. Mais ça, j'étais pas près de lui balancer.

- ça me semble déjà plus réaliste, ouais. Je suis pas là pour être sympa, et mon bordel gêne personne dans ma caravane. A part les petites fouines qui viennent y mettre leur nez pointu sans autorisation, j'entends...

Je lui répondis du même sourire faux, pour lui montrer qu'on était sur la même longueur d'onde. Enfin.. quelque chose comme ça. Mon sourire se perdit sensiblement quand Alex m'interrogea plus avant sur ma malencontreuse rencontre de janvier, et je soupirai en chassant l'air devant moi.

- C'est plus compliqué qu'ça. Mais puisque tu d'mandes. Y'avait un mec et cette nana.. il avait l'air de la dominer totalement. A plusieurs moments elle a essayé de me sauver la mise, mais plus elle en faisait, plus l'autre cinglé s'acharnait à jouer les psychopathes. C'est elle qui m'a coupé les doigts, sous son ordre. Mais j'ai eu l'impression qu'elle.. genre. Qu'elle voulait pas le faire, t'vois ? Nan, t'vois pas, forcément.
Et au final elle lui a sauté à la gorge et c'est ce qui m'a permis de m'enfuir.


Nerveusement, je jouai avec mes phalanges restantes, passant mon pouce sur les moignons.

- Je sais, j'suis un connard, j'aurais sans doute dû rester pour l'aider à son tour. Mais j'ai pensé qu'à pas crever à ce moment-là.

Je finis par passer une main dans mes cheveux, tentant de retrouver une attitude désintéressée et désinvolte.

- On a des obligations, on a pas vraiment son mot à dire face aux patrons, on perd une grosse partie de sa liberté. Est-ce que ça vaut la sécurité et le relatif confort du camping ? ben j'm'interroge encore, justement.
Puis les groupes... ça finit toujours mal. Une attaque de pillards, de rôdeurs, de super-rôdeurs, peu importe. Quand t'es seul, t'as qu'à te faire discret et t'esquiver en solo si ça part en couille, t'vois ?


Pour une fois, il n'y avait pas de sarcasme ou d'agressivité dans mon ton, je lui exposais simplement ma vision des choses et, si elle lisait entre les lignes, quelques doutes qui prouvaient sans doute que j'étais pas juste un connard fini.
Je l'écoutai ensuite en fronçant les sourcils. C'était pas clair son histoire. J'y comprenais même pas grand chose, mais je fis comme si, en hochant du chef avec un "ah ouais d'accord..."
Je renfonçai mes mains dans mes poches et lui lançai un regard de haut avant de grommeler : Allez c'est bon j'te suis, qu'on en finisse..


Normal People,
Scare me a lot.
Revenir en haut Aller en bas  
Alex Lockwood
Alex Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Bras Droit | Expendables
Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 5298
Sujet: Re: Deux doigts en moins ne justifient pas un poil dans la main   Sam 9 Oct 2021 - 14:55
Celle dit pas tout

« Ton bordel ne va plus jamais gêner personne parce que la petite fouine va récurer et ranger et si cela t’agace, je t’invite a le faire toi-même. »

C’est dit avec un grand sourire de mère absolument pas abusive. Il n’a aucune idée de la finesse de mon odorat, déjà les poules de Bruce sont une épreuve coté olfactif alors hors de question d’accepter un autre nid puant dans le camp.

« Mais si tu préfères, Otis peut s’en occuper… »


Je ne suis pas la seule maniaque excessive de l’équipe et a nous deux qui sommes presque aussi compulsifs l’un que l’autre, l’endroit est on ne peut plus ranger et propre depuis mon retour. Comme je suis quelqu’un d’ouvert dans la limite du raisonnable, je pourrais comprendre que Derek n’a pas envie que je gérer ses caleçons sale du fait de mon sexe. Le moment redevient grave quand il se perd dans des souvenirs qui sont aussi douloureux pour moi que pour lui, d’une façon différente, certes. Au moins, il a compris que j’essayais de lui venir en aide, c’est déjà ça.

Je le vois jouer nerveusement avec ses phalanges alors qu’il me surprend en affichant ce qui ressemble de la culpabilité. J’avoue qu’avec le masque d’ado revêche qu’il s’efforce de nous montrer, c’est difficile de savoir qui il est vraiment ni ce qu’il ressent. Je le pensais sans remords quand il était question de sa survie, ou son confort, aussi je reste a le regarder avec un mélange de compassion et de surprise avant de poser ma main sur la sienne et de le regarder droit dans les yeux.

« Tu as bien fait de fuir, si elle a sauté a la gorge de ton agresseur, c’était justement que c’était ce qu’elle voulait, j’en suis sure. Et ca ne fait pas de toi un connard, juste un survivant. »


J’essaye de lui sourire pour appuyer mes dires. Je finis par lui libérer sa main en me demandant comment il le prendrait s’il savait qu’il a devant lui la fameuse femme et que le monstre qui était là est le géniteur du bébé qui grandit dans mon ventre.

Je l’écoute attentivement et avec bienveillance m’expliquer ses réticences qui transpirent de mauvaises expériences. N’a-t-il pas raison d’une certaine façon ? Personnellement j’aime a croire que non. Je n’ai pas connu vraiment beaucoup de camp depuis la fin du monde, mais je veux croire dans les Expendables et je sais que nous avons les moyens de nous assurer que ca se passe bien.

« Tu as ton mot a dire, ma porte n’est jamais fermée pour t’écouter si tu as besoin. Après, tes seules véritables obligations c’est de participer a la vie commune de façon a ce que ca ne parte pas en couille et d’écouter Connor quand il a pris une décision, ca me parait être une juste contribution pour vivre comme nous le faisons. Connor a bien des défauts, mais je ne l’ai jamais vu obliger qui que ce soit a participer a des missions ou prendre des risques. C’est une personne qui essaye sincèrement d’être juste et qu’on se sente bien ici… »


Je dis pas qu’il y a pas des ratés, mais je compte bien essayer de l’épauler pour qu’a deux on essaye de faire un sans faute avec l’ambiance et le confort au sein du camping. Avec douceur j’ajoute :

« Et puis, essayer ne coute rien, si un jour tu en as marre, tu sais que tu n’es pas captif ici.  Mais soyons honnête tous les deux, quand tu auras gouter a mon tiramisu revisiter post apo, je sais que tu ne pensera plus jamais a vivre sans … »

Je souris a cette pointe d’humour, même si c’est vrai qu’avoir adapter certaines recettes de ma mère avec les ingrédients de disponibles marche plus que bien. Je le conduis a la caravane armurerie ou on fabrique les munitions et les explosifs. Si c’est moi qui ai tout mis en place coté protocole, c’est bientôt Aaron qui va reprendre en main la production. Avec enthousiasme je lui explose alors qu’il découvre l’endroit :

« Je vais te montrer comment faire pour faire des munitions. »

Ava et Alessia y arrivent bien. Il n’y a pas de raison que cela coince avec lui. Il a quand même une tête bien faite sous sa coupe de cheveux étrange.




Codage par Libella sur Graphiorum


La vie n'a rien de magique
Revenir en haut Aller en bas  
Derek Watson
Derek Watson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 313
Sujet: Re: Deux doigts en moins ne justifient pas un poil dans la main   Mar 12 Oct 2021 - 22:44
- Mais pourquoi tu t'acharnes à vouloir ranger mon bordel, alors qu'il est dans MA caravane, et que PERSONNE n'est censé y mettre les pieds ? La liberté d'expression, ça te parle ? Si ma déco te plait pas, tu vas changer les bibelots, aussi ? J'inspirai, avant de soupirer. Ecoute. Je veux bien faire un effort. Moins laisser trainer mon linge, tout ça. Mais j'ai besoin de mon coin à moi. J'ai besoin de mon intimité, d'être sur que personne va débarquer à l'improviste dans le seul recoin du monde où je peux... ou en tout cas où je voudrais pouvoir me sentir chez moi. Tu peux le comprendre, ça ?

Je secouai la tête avant d'ajouter : Et laisse Otis en dehors de ça....

Si avec ça elle pigeait pas que j'avais besoin d'un peu d'espace personnel, je crois que je ne pouvais plus rien faire pour elle. A part coller un gros cadenas sur la porte de ma caravane et prier pour qu'elle ne trouve pas de scie à métaux dans les outils du camp.  Ou piéger la porte. Ça pouvait se tenter aussi, mais avec un risque élevé de l'énerver d'avantage. Enfin, il fallait savoir vivre dangereusement, après tout.

La conversation en revint à cette fameuse agression, dont je gardais quelques séquelles que je comptais pas lui partager. Les cauchemars, les réveils en panique, et une sacrée phobie des pyjamas-écureuils en prime.
Son geste de compassion me prit par surprise et je fronçai les sourcils. C'était comme si elle préférait défendre cette nana.. plutôt que moi ? Sa réponse me laissa un goût amer dans la bouche, malgré sa tentative de me déculpabiliser. C'était peut-être ça, la solidarité féminine. Ou un truc du genre.
Elle me relâcha finalement et je sautai sur l'occasion pour enfoncer mes mains jusqu'aux coudes dans la poche centrale de mon sweat.

- Tu le tiens en haute estime, hein ? Connor. Tu le défends tout l'temps. C'est presque un saint quand on t'écoute. Pourtant il a failli étranger Milow.. genre. Vraiment. J'sais que Milow est un p'tit con, ok ? Mais de là à lui sauter à la gorge...

Ok, j'avoue, je tournais un peu autour du pot pour pas lui répondre à mon propos. Faut dire que je savais pas exactement quoi lui dire. J'avais pas envie de lui accorder cette bataille. Pas envie de reconnaître mes torts.
- J'sais pas... J'en sais rien. On verra bien. Je bottai en touche dans un haussement d'épaule, sitôt suivi d'un roulement d'yeux quand elle m'assura que son tiramisu me déciderait définitivement de rester. C'était pas impossible mais je lui ferais pas le plaisir de le lui dire, ça non plus.

Finalement nous voilà devant la caravane d'armurerie, et je compris enfin ce qu'était ma fameuse "nouvelle affectation". Bon. C'était toujours mieux que d'être de corvée de chiotte ad vitam, je suppose ?

- Ok.. Et, genre.. on fait ça de quelle heure à quelle heure ? C'est encore toi qui supervises ?


Normal People,
Scare me a lot.
Revenir en haut Aller en bas  
Alex Lockwood
Alex Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Bras Droit | Expendables
Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 5298
Sujet: Re: Deux doigts en moins ne justifient pas un poil dans la main   Ven 15 Oct 2021 - 11:47
Celle qui aurait du faire avocate

Je le regarde avec un grand sourire angélique de maman et un ton qui sonne plus contenu agréable que menace de venir récurer son antre toutes les semaines, voir plus s’il le faut :

« Ecoute je m’engage a ne pas venir dans ta caravane si toi tu t’engage a ne pas me donner de raison d’y aller. Autrement dit, si mon nez me hurle que tu n’as pas fait le ménage ou que tu as oublié de sortir ton linge sale ou encore si tu oublies de te lever pour aller a ton poste, tu ne pourras t’en prendre qu’a toi de me voir débarquer. »

Avec Otis en renfort si besoin. Non mais ho ! Je ne demande pas la lune non plus avec un minimum d’hygiène selon mes critères. Je gage que je serais amenée a revenir chez lui et comme une maman d’ado, a faire le rangement et le ménage derrière lui, mais pour le moment, je veux croire que la seule menace de le faire suffira.

Il a l’air surpris que j’essaye de le soutenir dans l’épreuve qui a été la sienne. Pendant une seconde je me dis qu’il a peut-être compris, entre mes mots, ce que je n’arrive pas a lui dire. Mais il semblerait que non, je ferais surement une autre tentative dans la journée mais j’ai du mal à savoir comment aborder ou expliquer les choses. Tu sais, ca aurait vraiment pu être pire, tu t’en sors bien qu’avec deux doigts de moins.

J’écoute sa remarque sur Connor avec attention. Est-ce que je le défends vraiment ? Oui, quelque part, c’est notre leader, il mérite notre respect mais surtout qu’on ne s’arrête pas a des actes sortis de leur contexte. Je pourrais aussi raconter a Derek a quoi ressemble le sportif en colère, qu’il n’a pas hésité a m’attacher et me frapper dans le ventre alors que j’étais enceinte ou me cogner pour me faire voyager dans un coffre alors que j’étais en pleine crise de panique, mais sans le contexte cela serait vide de sens. L’attitude de Connor, a ce moment-là, je la comprends en partie faute d’avoir vraiment su encore la digérer totalement. Il est blessé, il se met en colère et il réagit, c’est aussi simple que cela. A ses yeux j’étais une menace pour les siens, je n’étais plus une personne et lui n’avait que ca pour espérer résoudre le problème. Plus le temps passe et plus j’arrive a me convaincre que même si demain un nouveau drame arrive, il saura gérer autrement la crise et que je n’aurais pas a retourner dans cet entrepôt.

« Déjà, ca m’étonnerait que Connor ait tenté d’étrangler Milou, qui lui en ai mis une, je serais moins surprise, mais l’étrangler je suis sure que tu te trompes Derek. »


James aime prendre son temps, faire suffoquer les gens, rien que d’y repenser je passe nerveusement ma main sur mon cou, mais pas Connor. Il est brutal, violent mais direct. Il ne prend pas de plaisir a faire souffrir les gens comme l’homme qui m’a forcée a couper les doigts de Connor.

« Je ne défends pas plus Connor qu’un autre, je remarque juste que c’est facile de se tromper sur le gens quand on a pas pris le temps de les connaitre. Connor est comme toi et moi, c’est juste un être humain. Et comme n’importe qui, quand on le blesse ou le met en colère et réagit. Après, si je me souviens bien du contexte, même si je pense qu’il n’aurait pas du faire ca, Milow l’a provoqué jusqu’à la garde alors que des vies étaient en jeu et que Connor était sous pression. Ca n’excuse pas tout mais ca explique pas mal de chose. »

Milow a un dont inouïe pour rendre fou les gens, même s’il semble commencer a s’assagir, même moi j’ai eu envie de lui en coller plus d’une. J’offre un grand sourire qui prouve que je prends sa réponse pour une acceptation quand il ne refuse pas mon idée d’au moins essayer de se plaire ici. Je ne peux pas imaginer qu’on puisse avoir envie de repartir au NML quand on a la possibilité d’avoir un toit, de quoi manger, et des personnes qui seront là en cas de coup dur.

En attendant, je lui montre comment confectionne des munitions, je lui ai même fait une note avec les étapes de décrites et les dosages. Je prends le temps de tous lui expliquer et de lui monter avant de superviser ses essais.

« Ca serait bien de 9h a 12h et que tu reprennes dans l’après midi sauf a trouver une autre occupation utile. Tu verras l’ambiance est bonne dans la caravane et en plus, si un jour tu veux partir du camp, tu auras appris a faire quelques choses d’utile. Je vais superviser le temps que nous trouvions un artificier. Si tout va bien, d’ici quelques jours nous aurons une nouvelle recrue. Tu en penses quoi ?»





Codage par Libella sur Graphiorum


La vie n'a rien de magique
Revenir en haut Aller en bas  
Derek Watson
Derek Watson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 313
Sujet: Re: Deux doigts en moins ne justifient pas un poil dans la main   Lun 18 Oct 2021 - 19:18
Je plissai les yeux à ses mots, réfléchissant à sa réponse. En fait je cherchais les pièges, surtout. C'était bien son genre, de me balancer des pièges sous couvert d'aller dans mon sens. Et finalement je tendis la main pour sceller cette alliance toute fraîche.

- OK... Donc je me lève pour bosser, j'aère ma piaule de temps en temps... j'oublie pas trop de linge par terre et tu mets plus les pieds dans mon territoire.
A part si t'as une soudaine envie de me faire un petit déjeuner au lit, éventuellement.


je souris en coin sur la fin de ma phrase, taquin. Et en même temps je commençais à me dire qu'elle en serait capable pour en profiter pour vérifier l'état de ma caravane. Bref, j'allais devoir commencer à être un peu plus... organisé. Ça n'avait pas que du négatif. Peut-être que je pourrais sociabiliser un peu plus et inviter du monde à la "maison". Bon.

On laissa passer la discussion sur mon fameux accident "twix", même si ses réponses me laissaient un drôle de goût dans la bouche. Une doucereuse amertume que je n'arrivais pas à définir. J'étais généralement plutôt doué pour percer à jour les pensées et les ressentis de ceux qui me parlaient, et dans son cas, quelque chose n'allait pas, sans que je sache le définir. Peut-être le malaise face à cet acte barbare. Peut-être... Non, j'en savais rien.
Mais peu importe. J'embrayai sur Connor et sa relation avec Alex, et je vis que le sujet la touchait et la faisait réfléchir. J'avais tapé juste, visiblement.

- Je me trompe pas Alex.... il l'a fait devant moi. Le soir où t'es revenue avec Bruce et j'sais plus qui. Connor avait fait un blabla comme quoi.. il voulait plus être chef ou j'sais plus quoi. Milow a dit une connerie comme il a l'habitude d'en balancer et Connor a pété les plombs.
Je venais d'arriver, j't'avoue que j'ai failli me barrer dans la foulée. C'est le soir où Alessia est partie d'ailleurs...


Je croisai les bras dans un haussement d'épaules. Oui j'étais menteur, mais pas cette fois.

- J'entends qu'il est humain. Et que Milow est.. peut être agaçant. Mais à mon sens un chef de groupe doit être capable de se contenir. En tout cas devant sa faction. Dans ce cas, tu lui pètes la gueule en privé.

Finalement je me calai près d'elle pour qu'elle me montre la fabrication des munitions. Avec petite note explicative en prime et tout. J'avoue, elle avait fait ça bien. En preuve de bonne foi, je reproduisis ses gestes avec attention, histoire de lui prouver que j'avais un bout de cerveau fonctionnel et que j'étais capable de l'utiliser.

- C'est Connor, le père de ton gosse...?

Je balançai ça mine de rien en pesant la poudre, avant d'embrayer aussi sec sur ses mots.

- "Neuf heures - midi". On peut pas faire "dix heures - treize heures"..? Je demande comme ça hein. Je suis pas trop du matin, j'sais pas si t'as remarqué.
Enfin ok... oui c'est faisable, évidemment. J'suis pas.. complètement con et inapte.
Je tendis le résultat de mon premier essai devant elle. Ça te va ?


Normal People,
Scare me a lot.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Deux doigts en moins ne justifient pas un poil dans la main   
Revenir en haut Aller en bas  
- Deux doigts en moins ne justifient pas un poil dans la main -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: