The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-54%
Le deal à ne pas rater :
Colle Pattex « Ni clou ni vis » – Tube 52 g à 2,95€
2.95 € 6.35 €
Voir le deal

Dans retrouvailles, il y a "aie"
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Alex Lockwood
Alex Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras Droit | Expendables
Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 5042
Sujet: Dans retrouvailles, il y a "aie"   Jeu 1 Juil 2021 - 22:52
Celle qui est tendue de revenir




Cette arrivée sportive m’a pas mal secouée et j’ai une série de contractions irrégulières qui me rappellent la dure réalité de mon état. Dès qu’elle a été réconfortée, Ava n’a pas trainée et elle est partie vers sa caravane, surement faire l’inventaire de ses jouets et retrouver tout ce qui lui a tant manqués dans cet exile. Il ne faut pas oublier qu’elle aussi, par ma faute, elle a dû partir précipitamment après l’attaque des Divas.

Je ne suis pas restée plus qu’il n’en fallait aux retrouvailles du camping, trop épuisée par ces émotions fortes au point de me dire que mes valises et même le nettoyage de la voiture pourraient attendre. Apres m’être excusée et demandé de l’aide a Roman pour m’accompagner, je suis allée, non sans une certaine appréhension, vers ma caravane. En fait, c’est endroit m’a servie de geôle et a abrité tellement d’angoisses, de peurs et de souffrances que je n’ai pas envie d’y retourner. D’une toute petite voix je dis à Roman:

« Merci de m’avoir accompagnée et… et aussi de nous avoir aidées tout à l’heure… »

Sans lui, je pense que je n’aurais pas su entrer dans cet ancien chez moi. En fait, naïvement, je ne me doute pas que le lieu a été redonner a une personne et je suis tellement dans le ressenti lorsque j’entre dans ce lieu qui, a un moment, était censément l’endroit où j’aurais du me sentir le plus en sécurité dans le camp, que je ne fais pas attention aux signes que l’endroit est actuellement occupé. Le propriétaire n’a pas assez d’affaire pour vraiment marquer le territoire et, même si je note qu’il y a un peu de ménage à faire, je mets ça sur le compte du temps. Nerveusement, je dis a mon protecteur :

« Si on m’avait seulement dit que je reviendrais dans cette caravane de mon propre chef… »

Je m’approche de la paroi en lambris et passe, pensivement, mes doigts dans les traces de griffures ou j’ai laissé des ongles quand Alan avait voulu m’emmener de force dans la salle de bain. Tout me semble déjà tellement loin. Maladroitement, alors que je vais vers le lit m’assoir, je lui demande :

« Tu me laisses me reposer une minute et on part chercher Daemon ? »




Codage par Libella sur Graphiorum


La vie n'a rien de magique
Revenir en haut Aller en bas  
Roman Brody
Roman Brody
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables | Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 300
Sujet: Re: Dans retrouvailles, il y a "aie"   Ven 2 Juil 2021 - 17:42


Notre arrivée au camp des Expendables a été remarqué c’est certain. Heureusement pour nous, ni Alex, ni Ava n’a été blessé même si je crois comprendre que l’un des leur à malheureusement trouvé la mort dans le combat contre ces supers rôdeurs. La tension est palpable et j’ai de mon coté préféré quitter le petit regroupement pour ne pas m’incruster dans quelque chose qui ne me regarde pas encore.

J’accompagne Alex vers son ancienne caravane, je la sens quelques peu nerveuse et angoissé. Lorsque nous arrivons elle me remercie « Je te l’ai dit, je suis là pour toi. Pour te protéger de tout ce que qu’il pourra t’arriver. Mais je vois qu’ils sont réactifs ici, ça me rassure dans ton choix de vouloir venir te réinstaller ici »

Je l’accompagne et remarque qu’elle à du y laisser quelques affaires, la caravane n’a jamais été vidée après son départ, j’en conclus qu’ils avaient toujours eu l’intention de la lui laisser dans un retour éventuel possible. Elle m’annonce ensuite qu’elle ne pensait pas revenir dans ce lieu qui ne lui rappelle malheureusement pas que des bons souvenirs « Si c’est trop compliqué, tu peux rester avec moi. Je sais qu’on a dit que notre relation était … Atypique, mais enfin. Tu vois. Je suis là si jamais » Un recours maladroit pour lui dire que si elle veut dormir avec moi, comme avant, je ne suis pas contre l’idée, même si c’est juste le temps qu’elle reprenne ses marques.

Finalement elle me demande si je peux la laisser se reposer une minute, pour une fois que c’est elle qui me demande ça, je ne vais pas me faire prier. Je lui lance un signe de tête avant de finalement sortir de ce qui ressemblera bientôt aussi, à mon nouveau chez moi « Je te suis juste devant. Prend ton temps » Je sors et me pose devant la porte que je n’ai qu’à demi-fermée, juste au cas où. Je me cale contre la caravane, croise les bras et pose ma tête contre le métal froid. Je ferme les yeux et souffle. Je n’ai franchement pas peur de grand-chose dans ce monde, mais je dois bien avouer que la rencontre future avec mon petit frère me rend nerveux. Je ne l’ai même pas encore aperçu. Je ne sais pas s’il a participé à la défense du camp, je ne sais pas s’il reçu nos lettres. Je ne sais rien et je crois bien que c’est cela qui me rend le plus fou.




The smarter you get
The less you speak

Revenir en haut Aller en bas  
Daemon Brody
Daemon Brody
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 395
Sujet: Re: Dans retrouvailles, il y a "aie"   Mar 6 Juil 2021 - 14:05
A brother will always stand by you... Or not.

Roman
&
Daemon


Le choix d’esquiver ce regroupement s’était imposé de lui-même. Ce n’était pas tant la désolation des autres que Daemon avait fuie mais bien son propre orage. Sa tempête personnelle qui se levait en lui, sachant pertinemment que les éclairs finiraient par déchirer ce ciel qui venait à peine de s’éclaircir dès lors que sa cage s’était ouverte. S’éloigner de tout ça avait été la meilleure solution et la présence de Carrie l’avait aidé, tant bien que mal, à temporiser sa colère presque grondante. Il le savait, ce n’était que retarder l’inévitable. Tout allait finir par éclater maintenant que le maçon serait contraint et forcé de le voir chaque jour. Il savait aussi qu’après la tempête viendrait le calme et peut-être même la joie mais à cet instant, il n’y songeait pas.

Le trentenaire avait reculé au maximum. Il avait fait durer cet instant avec Carrie pour ne pas avoir à faire face à ce qui le tourmentait. À ce moment précis, alors qu’il marchait dans le camp, Daemon pensait encore pouvoir éviter ce qu’il ne souhaitait pas. Il ne pensait qu’à s’enfermer dans cette caravane où il peinait à se sentir réellement chez lui. Mais ici au moins, il pourrait être seul. Loin de la tristesse, loin de l’agitation, loin de celui qui partageait son sang. Les mains dans les poches,  les épaules affaissées, le regard fixé à ses pieds ; il avançait silencieusement, sans grand entrain. Ses pas le guidaient mécaniquement tant et si bien qu’il ne prêtait aucune attention à ce qui l’entourait. Jusqu’à ce moment où il se décida à relever les yeux, pensant naïvement que sa délivrance n’était qu’à quelques courts mètres de lui. Mais c’était tout sauf une délivrance qui s’offrit à lui. C’était des griffes qui se refermaient sur lui, c’était une matière visqueuse dans laquelle il s’enlisait, c’était un torrent d’émotions contradictoires dans lequel il se noyait. Son pas s’arrêta net, presque comme son cœur, là, dans sa poitrine qui manqua plus qu’un battement. Son corps n’était pas en reste, se tétanisant totalement pendant de longues secondes. Ses muscles le brûlaient tant ils étaient crispés, il se sentait se consumer. Bien incapable de bouger, il n’y avait que son esprit qui était en ébullition. Les éclairs avaient finalement déchiré son ciel. Cet homme qu’il avait cherché pendant de longues années était là, devant la caravane qu’on lui avait attitrée. Adossé, nonchalamment, comme si son petit frère n’était pas là. Comme s’il n’était qu’un détail insignifiant, une tâche floue dans le décor que personne ne voyait, un pauvre être de passage qu’on oubliait une fois dépassé.

Dans ces secondes qui s’éternisaient, Daemon demeura pétrifié, fixant ce frère disparu. Il avait tant rêvé de ces retrouvailles, il les avait idéalisées tel un mauvais film. Deux frères qui se retrouvaient après tant d’années, à des kilomètres et des kilomètres de là où ils s’étaient vus pour la dernière fois. Il lui aurait sauté dans les bras, il aurait ressenti tant de joie ; plus qu’il n’en avait jamais ressenti. C’était comme ça que tout aurait dû se passer. Mais la réalité n’était jamais comme on la montrait à l’écran. L’allégresse n’était pas là, elle avait cédé sa place à cette colère envahissante, douloureuse. Cette brûlure qui le calcinait et qui le forçait à se perdre. C’était cette hargne qui le poussa à reprendre sa marche. Cette marche qui n’était plus silencieuse, qui devenait déterminée et aveugle à tout autre sentiment que la colère. Ses pieds martelaient le sol, frappant cette terre innocente à chaque pas. Ses mains sortirent de ses poches, se refermant en poings serrés. C’était une impulsion vers la noirceur et l’amertume qui régentaient son cœur depuis cette lettre.

Son regard était aussi embrumé que son esprit alors que Roman était maintenant face à lui. Sans un mot, sans vraiment le comprendre et moins encore se contrôler ; son bras s’éleva rapidement. Son poing vint violemment heurter la mâchoire de ce frère qu’il avait tant cherché. Qu’il avait tenté cherché à plaire, à exister pour lui. Sa main libre, elle, vint agripper fermement son col. Ses yeux trahissant à la fois sa haine, sa tristesse, son soulagement se plantèrent dans ceux de son frère.

- Ça fait six ans putain ! Six ans que j’te cherche comme un connard et que j’attendais c’moment… et toi… toi putain tu daignes même pas bouger ton cul alors que tu savais où j’étais ?  Ça t’a même pas paru judicieux de me donner une adresse où te trouver si tu voulais obéir aux ordres de quelqu’un qui est pas de la famille que t’as choisi pour la première fois de ta putain de vie ? Et même là tu te pavanes tranquille sans me chercher alors que t’es à quelques mètres de moi ?

Inconsciemment, sa poigne se resserra encore un peu plus.

- J’suis pas assez important pour être honoré de ta présence c’est ça ? J’mérite pas plus qu’une putain de lettre ?

Daemon se sentait, se savait perdre pieds. Cette colère que seule une personne avait réussi à tempérer avec le temps revenait au grand galop. Et cette femme n’était même plus de ce Monde pour l’aider.

- J’ai toujours pensé que tu valais mieux que Seb mais faut croire que j’me suis trompé encore une fois. Tu vaux pas mieux que lui, t’es même pire. Pendant vingt-neuf ans j’ai essayé d’exister pour toi mais j’peux pas passer d’invisible à visible à tes yeux d’égoïste

Son poing s’élança à nouveau mais cette fois-ci pour finir sa course sur le mur de cette caravane, cherchant une douleur salvatrice. Ses yeux s’imbibaient, devenaient rouge de larmes.

- C’est l’erreur qui me fait le plus mal putain t’imagine même pas



camo©️015


The dark is a curse but it only gets worse when they step into the light.
Revenir en haut Aller en bas  
Alex Lockwood
Alex Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras Droit | Expendables
Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 5042
Sujet: Re: Dans retrouvailles, il y a "aie"   Mar 6 Juil 2021 - 14:31
Celle qui est plus rabat-joie qu'une Hermione



Je me sens mal a l’aise ici. Je regarde partout et je ne vois que les vestiges de cet enfermement, de la peur et du désespoir. Je n’arriverais pas a dormir ici même si Roman reste avec moi. J’essaye de m’allonger sur le lit en me faisant violence en essayant de me dire que je fais des caprices de petite fille avant de rapidement attraper le drap et le porter a mon nez sans être sure de ce que mon odorat de femme enceinte est en train de me dire. Il y a une odeur étrangement familière dessus. Les sourcils froncés je murmure :

« Da… Daemon ? »

Au même moment il y a un bruit sourd dehors et je reconnais la voix de celui a qui appartient cette odeur, rageuse et mauvaise. Je me redresse aussi vitre que je le peux et courre presque a la porte pour le voir tenir Roman par le col. J’écoute a peine ce qu’il dit et hurle quand je vois son poing s’abattre… pas loin du visage de mon protecteur en me précipitant.

« Daemon !!! arrête !! »


Je m’élance et essaye de m’interposer entre les deux et de repousser Daemon pour qu’il lâche prise tout en m’assurant que Roman ne réplique pas ; tant pis si je m’en prends une dans la mêlée. Avec mon venter impossible de me glisser comme je le veux mais je ne suis pas du genre a renoncer. Je plante mes yeux dans celui du maçon avec cette impression de ne pas le reconnaitre. Le voir dans cet états me fait mal, cela me ramène trop a cette brève entrevue de mars ou il avait été des plus froid avec moi :

« Non mais ca suffit oui !! Qu’est ce qui te prend ?!! Calme toi s’il te plait, ton frère est là ! vivant !! Sois heureux de le retrouver.. »


Le ton est ferme, c’est celui d’une maman qui essaye d’arrêter une bagarre et aussi le mien qui tente de cacher sa panique. Je ne comprends pas son problème. On me rendrait Mateo, je sais que je ne réagirais pas comme ca. Je ne cris pas, j’essaye même de parler doucement mais je ne lâche pas l’affaire pour rester le plus possible entre les deux.

« Connor nous a demandés d’attendre pour venir. Tu crois qu’on allait risquer qu’il ne laisse pas Roman rester avec toi ? Ne le traite pas d’égoïste !! Il t(‘a cherché aussi… Et puis qu’est ce qui t’empêchais, toi, de venir nous voir ? »


Je lance un regard inquiet a Roman de sa réaction. Lui qui angoissait tant de cette rencontre. Avec un soupire j’ajoute :

« Connor ne toléra pas une bagarre dans son camp, je vous préviens. »




Codage par Libella sur Graphiorum


La vie n'a rien de magique
Revenir en haut Aller en bas  
Roman Brody
Roman Brody
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables | Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 300
Sujet: Re: Dans retrouvailles, il y a "aie"   Jeu 15 Juil 2021 - 11:34


Alors que je suis toujours posée contre cette caravane, laissant le temps à Alex de revenir dans ce qui a été durant un moment sa prison, je pense à mon frère. J’ai déjà fait dans ma tête un millier de film sur la façon dont les retrouvailles vont se passer, et je dois bien admettre que cette scène-là, en faisait partis. Je pose mon regard sur celui que j’ai tellement attendu du retrouver. Pour qui, j’ai l’impression de n’avoir pas fait assez. Il faudrait être aveugle pour ne pas voir la colère qui le remplis. Et je ne lui en veux même pas lorsque son poing finis par trouver ma mâchoire. J’encaisse, sans broncher ce que je pense être une punition légitime et méritée. J’aurais voulu faire la même chose lors de mes retrouvailles avec Sebastian, mais, je suis resté passif. Daemon pas.

J’écoute, sans broncher sa colère se vider contre moi. Est-ce que je l’ai mérité, oui, c’est ce que je pense. Mes mains se posent sur les siennes qui m’agrippent par le col. Je vois dans ces yeux, toute cette colère et cette tristesse, mais surtout cette déception que je redoutais finalement tant. Je ne peux rien répondre face à ce petit frère qui a encore une fois, eu l’impression d’être abandonné. Mais la situation n’est pas si simple, même si je me persuade que si. Que ce qu’il me dit est la pure vérité.

Toujours silencieux, je me contente de cracher un petit glaviot de sang, vestige de ce poing amplement mérité. Alex sort, et, comme à son habitude essaie de se mêler de ce qui ne la regarde pas. Si elle a réussi à me calmer lors de mon entrevue avec Sebastian, ici, elle ne réussira à rien. Elle s’interpose ce qui force Daemon à finir par me lâcher. Finalement, c’est à la petite brune que je m’adresse « C’est bon Alex. Ne te mêle pas de ça. C’est une discussion que nous devons avoir tous les deux. Des choses à dire, des situations à expliquer, il y en a. Laisse le parler » C’est un regard noir et sérieux qui est dans le sien. Mon ton est ferme, c’est un ordre que je lui donne.

Puis, finalement mes prunelles se reposent dans celle de Daemon qui me font mal au cœur. J’ai tellement de choses à dire, des excuses, et des bonnes, mais je ne peux tellement pas lui en vouloir d’être en colère car je la partage contre moi-même, de n’avoir pas sur être là pour lui quand il en avait eu le plus besoin « Mais Alex à raison. Nous avons reçu des ordres. Je n’aurais pas gâché ça pour pouvoir te retrouver. Tu peux être autant en colère que tu veux, mais ne me dis pas ce que j’aurais pu, ou ne pas faire en te sachant ici. J’ai patienté comme un lion en cage, redoutant cette rencontre autant que je l’ai attendu. Alors défoule toi comme tu veux sur moi. Frappe-moi encore une fois si ça te fait du bien, mais laisse-moi une chance de t’expliquer. Si ton cœur est rempli d’une colère noire, le mien est plein de regrets et de culpabilité »

Je suis toujours aussi calme, même si, à l’intérieur, je bouillonne. J’ai envie de lui hurler tout ce que j’ai sur le cœur, mais je sais que lui aussi a souffert de cette situation. Surement plus que moi. Je ne peux qu’accepter sa décision de me laisser lui expliquer ou au contraire, de tourner les talons et de partir, loin de moi. Loin de celui qui l’a déçu, plus que tout.





The smarter you get
The less you speak

Revenir en haut Aller en bas  
Daemon Brody
Daemon Brody
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 395
Sujet: Re: Dans retrouvailles, il y a "aie"   Sam 17 Juil 2021 - 11:41
A brother will always stand by you... Or not.

Roman
&
Daemon


Jamais il n'aurait pensé pouvoir être capable de ressentir tant de choses à la fois. La haine, il connaissait. La colère et le sentiment d'abandon étaient comme de vieux amis à lui. La tristesse et la solitude allaient et venaient depuis toujours. La déception était, elle, nouvelle. Toutes ces émotions, lorsqu'elles venaient seules, avaient déjà tendance à le submerger. Mais c'était bien la première fois qu'elles étaient là, en même temps, toutes à la fois. Daemon se sentait tel un vase trop plein qui, malgré toute sa volonté, ne pouvait que déborder. Son regard trahissait sans doute tout ce qu'il éprouvait. Il aurait dû être heureux, plus que jamais, que de retrouver ce frère qu'il avait tant cherché et pourtant, c'est tout sauf de la joie qu'il ressentait à l'instant même où ses yeux s'étaient posés sur Roman. Le coup était parti tout seul, comme si lui-même ne régentait plus vraiment son corps, comme s'il assistait à cette scène de loin, en témoin impuissant.

Le contact des mains de son frère, venues se poser sur les siennes, le figea un instant. Pendant une fraction de seconde, le maçon se demanda alors s'il ne devait pas rebrousser chemin, s'il ne devait pas se contenter de se réjouir de ce bonheur pur de la présence de son grand frère. Parce que le sentir ainsi rendait la chose plus réelle. Ce n'était plus une illusion, ce n'était plus une chimère, moins encore un rêve auquel il s'accrochait. Roman était là. Pendant un bref instant, le trentenaire demeura immobile, les yeux rivés dans ceux de cet homme. Et puis, soudain, il sentit les mains de son frère s'éloigner alors que lui-même se retrouvait à faire un pas en arrière. Le gouffre qui semblait séparer ces deux frères se matérialisa et cette voix bien trop familière lui parvint. Et tout ce qui le submergeait revient alors en une énorme vague. Sa mâchoire se serra, encore un peu plus. Les larmes qui perlaient au coin de ses yeux furent ravalées, essuyées nerveusement d'un revers de main. S'il entendait ce que cette femme lui disait, il refusait de la voir. Elle était cette fameuse goutte de trop, aggravant la situation plus qu'autre chose.


- Je vois pas comment tu aurais pu me chercher sachant qu'aux dernières nouvelles j'étais au Nevada. T'avais aucune idée que j'avais traversé tout ce putain de pays pour te retrouver. Si tu te racontes que tu m'as cherché juste pour mieux dormir le soir, tu te mens à toi-même. cracha-t-il entre ses dents

Daemon sentait le regard de cette femme sur lui mais ses yeux restaient ancrés à ceux de son frère. Et chaque mot qu'elle disait lui paraissait être un coup supplémentaire, pile là où ça faisait mal, pile là où ça l'achevait. Comment osait-elle retourner la situation à son avantage ? Comment osait-elle l'incriminer ainsi ? Alors, il s'aventura à lui répondre, tout en regardant Roman, sans accorder un seul coup d'oeil à la jeune femme.

- Qu'est-ce qui te fait croire que tu peux t'inclure dans l'équation avec ton "nous voir" hein? Imagine une pas une seule seconde que c'est toi et Roman que je voulais voir. Seulement mon frère. Je suis plus ton esclave, tu n'as aucun ordre à me donner ici. Roman a raison, cette histoire ne te concerne pas, Alessandra.

Il détacha soigneusement chaque syllabe de ce prénom, imitant la façon dont Charlotte le prononçait.

- Tu n'es pas une Brody. Si tu as des choses à dire, écris le dans une lettre, je la lirais peut-être.

Puis il s'éloigna brusquement.

- Fais attention à elle, partout où elle passe elle emmène la désolation avec elle. Elle te fait croire que t'es indispensable et elle se barre sans sourciller dès qu'elle trouve mieux ailleurs. Maintenant si tu veux me parler Roman, ça sera sans elle.

Sans plus de cérémonie, Daemon tourna les talons. Il s'arrêta un court instant, hésitant.

- Quant à toi... rends moi ce que tu m'as volé. Tu ne les mérites pas lâcha-t-il la voix lourde à l'attention d'Alex.

Il jeta un furtif coup d'oeil vers Roman, par dessus son épaule. Le regard triste, abattu et finalement empli d'espoir que ce frère le suive.


camo©️015


The dark is a curse but it only gets worse when they step into the light.
Revenir en haut Aller en bas  
Alex Lockwood
Alex Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras Droit | Expendables
Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 5042
Sujet: Re: Dans retrouvailles, il y a "aie"   Sam 17 Juil 2021 - 23:46
Celle qui va se mettre en PLS



Pourquoi les choses ne peuvent pas se passer calmement et simplement ? Je ne comprends pas la situation et je ne veux même pas essayer, en fait. Cela devrait être un moment de joie ou on oublie les difficultés, au moins le temps de savourer la chance d’être vivant. Eux se recherchaient depuis si longtemps sans savoir s’ils se rêveraient un jour. Ils ont enfin la possibilité de rattraper le temps perdu… mais non, ils préfèrent se taper !!!

J’essaye de les séparer, même si Roman ne semble pas décidé a répliquer, je n’imagine pas qu’il reste a endurer des coups sans répliquer tot ou tard. Même Roman me fait son œil noir en me demandant de les laisser entre eux, je ne bouge pas d’un pouce. S’il pense que son regard assassin m’impressionne, j’ai connu pire qu’il a retrouvé Sebastian. Hors de question que je me pousse tant que je ne suis pas sure qu’ils ne s’entretuent pas. Je soutiens son regard avec mon menton haut, a croire que le chaton ébouriffé n’est pas toujours docile malgré mes efforts et résolutions.

« Pas tant que je suis sûre que vous ne vous battez plus. »


Je ne peux pas rester impassible alors que les deux hommes auxquels je tiens le plus sont dans cette situation. Je sens bien que Roman bouillonne malgré son ton calme, j’ai appris à le connaitre et il ne faudrait pas plus qu’une allumette dans cette poudrière pour que tout explose. Quant à Daemon… je ne l’avais jamais vu dans un tel état de colère, le regard dur fixé sur son frère, la mâchoire serrée, je reconnais a peine l’homme qui m’a offert mes premiers baisers. Il y a, visiblement, un contentieux que je ne connais pas entre les deux frères et qui, surement, ne me regarde pas, mais, pour autant je ne suis pas encore prête a les laisser… du moins, c’est ce que je penses.

J’essaye de capter l’attention de Daemon pour confirmer ce que lui explique Roman. Oui, il a dû patienter et ca lui a couté, j’en suis témoin… mais le maçon semble décidé a m’ignorer, enfin, jusqu’à ce qu’il finisse par ouvrir la bouche, sans daigner tourner la tête vers moi.  Il n’aura fallu que quelques phrases, prononcées avec la douceur trompeuse qu’avait Charlotte pour que je me sente blêmir et recule, non sans trébucher, malgré moi, surtout quand il m’appelle Alessandra et non Alex. Pale comme un linge, pas certaine de comprendre ce revirement, je m’entends juste lâcher, presque sous forme de supplication :

« Daemon… »


Il ne me gratifie même pas d’un regard alors que, impitoyablement, il continue dans sa volée pendant que je me sens de plus en plus mal. Je suis obligée de me retenir sur le bord de la caravane qui fut ma prison, une main sur mon ventre, pour ne pas tomber tellement j’ai l’impression de ne plus avoir de force. Le message est clair au moins, trop surement pour moi qui avait espéré autre chose et qui ne comprends pas. J’ai la gorge serrée et les yeux rougis, je suis incapable de sortir le moindre son pour me défendre, pour lui dire que je me suis battue pour eux, que je ne me suis pas « barrée ». Je lance un regard de détresse a Roman faisant écho a notre conversation dans le jardin japonais. Il avait voulu me rassurer sur la situation avec Daemon, visiblement, il s’est lourdement trompé. Mon ex collègue semble vouloir s’éloigner avant de s’arrêter pour mieux enfoncer le clou. S’il voulait me faire du mal, c’est réussi.

Je reste a fixer sa nuque, avant de détacher le fermoir de la chaine contenant ses plaques militaires et son alliance. Je voudrais lui apporter mais, mes jambes me semblent trop cotonneuses pour vraiment me soutenir. Tristement, la main tremblante, je tends a Roman une partie du trésor que je gardais pour son frère.

« Je… je comprends…. Je……vous avez raison, je n’ai rien a faire ici, j’ai… j’ai fait assez de mal comme ça… je vais aller m’occuper d’Ava. »


Malgré mes efforts je n’arrive pas a retirer la bague de sa femme qui est coincée a mon doigt. Comment dire après ca que je ne suis pas une voleuse alors que je ne peux pas tout lui rendre. Finalement, Daemon aura été plus efficace que son frère pour me faire battre en retraie. Je tente de sourire a Roman pour lui signifier que ca va aller et lui faire signe de suivre Daemon. Son petit frère a surement plus que jamais besoin de lui. Quant a moi, je ne suis pas une Brody, je suis une tortionnaire, une mauvaise, une souillée, une ratée… je veux juste qu’on me laisse seule pour ne pas avoir a porter un masque trop lourd et pouvoir verser ces larmes que j’ai tant de mal a retenir.





Codage par Libella sur Graphiorum


La vie n'a rien de magique
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Dans retrouvailles, il y a "aie"   
Revenir en haut Aller en bas  
- Dans retrouvailles, il y a "aie" -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: