The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Just breathe ...
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nolan Wilson
Nolan Wilson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1915
Sujet: Just breathe ...   Ven 11 Juin 2021 - 10:25
Je me laisse tomber dans mon siège, attrapant un magazine, réprimant tant bien que mal un bâillement. Je viens à peine de revenir du dispensaire mais, vu que Cassidy passe ses journées à bosser dans les champs et que le soir elle est totalement cuite au point que je doive la trainer jusqu’au lit, j’ai proposé de faire les « gardes » de nuit à l’infirmerie. Autant que je me rende utile comme je peux. Si je sais que ma présence au dispensaire est utile, j’ai quand même toujours mauvaise conscience à abandonner les miens, même quelques jours. Sauf que ça me fait du bien aussi de changer d’air de temps à autre. J’en ai longuement parlé avec Lisandro avant d’accepter la proposition d’Emerson il y a maintenant plus de 6 mois de ça et, si je peux aider à former, à tenir un autre lieu où on peut soigner les gens, je sais que c’est important. Encore plus maintenant qu’on est plus qu’une poignée de « vrais » médecins formés avant la fin du monde.

Enfin, je suis quand même content d’être rentré à la maison. Je lève la tête pour voir Lisandro justement, accompagné de Tom. Et j’ai un sourire à leur attention. Je les avais pas encore croisés depuis mon retour. « Alors, la forme tous les deux ? » Je referme mon magasine, les observant avec curiosité, avant de tiquer sur un truc. « Attendez une seconde… » Je me relève et je fais le tour de l’infirmerie avant de revenir les voir, battant des cils. « Vous vous rendez compte ou pas ? » J’attends leur retour, un sourire flottant sur mes lèvres avant que je finisse par lâcher. « L’infirmerie est… vide. On a aucun patient qui a besoin d’y dormir. » Depuis quand c’est pas arrivé ça ? Franchement, j’en ai pas la moindre idée. C’était limite devenu un mythe. « Vous avez fait quoi pendant mon absence ? Vous les avez dévorés ? » Ce serait une explication tout à fait rationnelle, logique et j’en passe. « Je sais pas vous, mais je me dis qu’on devrait fêter ça. »

Et je pointe Tom du doigt, sans vergogne. « En plus, on a jamais fêté l’intégration officielle de Tom dans nos rangs. C’est scandaleux. » Faut dire que c’est pas comme si on avait vraiment eu l’occasion de faire la fête ces derniers mois. On s’est contentés de tenir bon, de survivre, de soigner ce qui pouvait l’être et … c’était déjà pas mal. C’est pour ça que j’ajoute, avec un brin de nostalgie dans la voix. « … on s’en sort pas si mal, vous trouvez pas ? » Pour la peine, je me laisse de nouveau tomber sur mon siège, plutôt heureux d’être content. Quoi ? C’est pas souvent que ça arrive, autant en profiter un peu non ?


"Our wounds are often the openings into the best and most beautiful part of us."
Revenir en haut Aller en bas  
Tomeo A. Carrera
Tomeo A. Carrera
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2583
Sujet: Re: Just breathe ...   Sam 12 Juin 2021 - 15:57
« Non mais, t’es sérieux ? » Je prends le premier truc qui me passe sous la main, à savoir une bande de tissu, et je lui balance. Ce qui n’a pas grand effet, parce que ça se défait en cours de route et s’écrase mollement 1 mètre devant lui. « Tu reviens après plusieurs jours et même pas tu viens me voir quoi. » Oui, j’exagère volontairement, je peux me passer de Nolan quelques jours par mois, évidemment, mais quand même… Je ne vais pas mentir, j’ai toujours une boule d’angoisse quand il part. Qu’il ne revienne pas. Je pense que c’est pareil pour lui quand c’est mon cas, surtout vu le désastre de ma dernière petite expédition sans lui, mais bon. On ne peut pas rester cloitrés ici, surtout qu’on a vu que ce n’était pas le lieu le plus sécuritaire du monde, mais voilà, il faut faire avec nos angoisses. Mais c’est bien qu’il aide au dispensaire. Et on s’en sort plutôt bien ici. Tellement bien d’ailleurs, que l’infirmerie est complètement vide, ce qui n’est pas arrivé depuis… pouah, je ne sais même pas. Pas depuis que j’ai rejoint l’équipe médicale officiellement en tous les cas. On a bien bossé non ? La journée étant terminé et puisqu’il n’y a aucun patient à surveiller, on peut se détendre. C’est ce qu’on s’est dit avec Lisandro, avant de trouver Nolan tranquillement installé. « Ca fait longtemps que t’es là ? » Je jette un regard à Lisandro à l’intervention de Nolan. « Quoi ? » Puis j’ai un sourire. « Et oui, on a bien travaillé. »

Je regarde autour de moi quand il demande si on a dévoré les patients. Mince, j’ai plus rien à lui lancer. Il y aurait bien ma basket, mais la flemme. Cela dit, j’ai une lueur d’intérêt quand il parle de fêter ça. « Hum… Pas faux. Cela nous ferait du bien de nous détendre. Et de nous auto congratuler pour le boulot formidable qu’on a fait. » J’ai un petit sourire. Je sais que c’est trivial, mais c’est plutôt cool de s’improviser une petite soirée détente… Cela fait bien trop longtemps. Nolan renchérit d’ailleurs, concernant mon intégration ans les rangs. « Mais c’est vrai ça. SCANDALEUX. Que fout le patron ? » Je met un petit coup de coude à Lisandro. Avant de capter le petit changement d’humeur de Nolan. « Mais oui. » Je lui ébouriffe les cheveux, histoire de l’agacer un peu. Et du coup, je tape des mains, enthousiaste : « Alors on fête ça comment ? Qui se dévoue pour piocher dans la réserve d’alcool ? Je dirais bien que c’est au plus jeune d’y aller. » Et je coule un regard à Nolan, évidemment.


Survivor

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Lisandro Sedillo
Lisandro Sedillo
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1296
Sujet: Re: Just breathe ...   Lun 21 Juin 2021 - 17:38
« Le retour de l’enfant prodigue. » S’exclame-t-il, alors que franchissant le seuil aux côtés de Tomeo, le chilien aperçoit à son tour le jeune pédiatre assis sur son fauteuil à les attendre. Les deux jeunes se chamaillent et un bandage tombe pathétiquement au sol, un mètre devant Nolan, après que le pompier ait tenté de le lui envoyer dans la figure. Un grand sourire étire le visage du doyen alors qu’il a un léger éclat de rire. « J’avoue qu’j’n’ai même pas été averti que tu étais rentré. » Dit-il, faussement désapprobateur. La remarque qu’il leur lance lui fait réaliser qu’effectivement ; l’infirmerie était vide. Leur dernier patient était venu dans la matinée, mais plus aucun d’entre eux n’occupait de lit. « Voyons, le cannibalisme ? C’n’est pas vraiment mon truc. J’n’dis pas qu’on n’a pas été tenté d’en enterrer un ou deux derrière le bâtiment mais non… Plus personne n’est malade ! » Depuis ce mois de mars qui avait vu l’infirmerie se remplir jusqu’à devoir pousser les murs, les lits étaient à présent tous vides et les patients chez eux. C’est vrai, ça méritait bien une victoire.

Quand les deux hommes s’exclamèrent que personne n’avait fêté dignement l’arrivée de Tomeo au sein de leur équipe, Lisandro se dédouana quand ils se retournèrent pour pester contre cet horrible patron qu’il était et qui n’avait pas fait de pot de bienvenue au petit nouveau. « Aucune idée, mais que fout l’patron en effet ?! Va falloir qu’on se syndicalise, les gars… » S’amuse-t-il, parfaitement innocent. Après tout, il n’était pas le seul patron de la bande, alors la faute tombait aussi sur Nolan, n’est-ce pas ?

Le regard qu’il posa sur ce dernier, quand il les félicita du travail qu’ils avaient accompli ces dernières semaines se fit plus protecteur. « Bien sûr qu’on s’en sort bien… » Et ça, parce qu’ils se serraient les coudes dans ce sens. Avec Juliet, leur équipe fonctionnait comme une belle machine bien huilée. « Même quand tu nous abandonnes ici, dix jours par mois. » Rajoute-t-il, néanmoins, plus pour taquiner le jeune homme que pour lui reprocher quoi que ce soit. Cette présence qu’il offrait au dispensaire était d’autant plus importante qu’Emerson et Kendale avaient décidé de rejoindre New Eden.

Quand il fut question de choisir leur poison, Lisandro s’anima soudain avec entrain. « A moins que Nolan ne veuille encore du jus de pommes, on a du cidre. Ou sinon… Cassidy ne nous en voudrait pas trop si on usait d’un peu de médecine pour nous détendre ? » Propose-t-il, en se dirigeant nonchalamment vers l’armoire à pharmacie qui possédait une certaine boite – à usage purement médicinale de prime abord – mais qui regorgeait plutôt d’herbes aux senteurs un peu, disons récréatif ? « On trouvera bien un patient imaginaire pour lui demander de la remplir de nouveau. De toute façon, tout le monde sait qu’on ne fout jamais rien dans cet endroit n’est-ce pas ? » Dit-il, avec amusement. Avec tout le boulot qu’ils arasaient dans cet endroit, quiconque prétendrait qu’ils n’en foutaient pas une serait probablement des plus mal reçu.




tout le monde a peur d'être soi même, de ses erreurs, et pourtant il faut vivre, ça vaut le coup. plonger, avancer, trébucher, hésiter, trembler, c'est ça qui est beau... devenir soi même.


Revenir en haut Aller en bas  
Nolan Wilson
Nolan Wilson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1915
Sujet: Re: Just breathe ...   Jeu 24 Juin 2021 - 12:09
Mon regard passe de l’un à l’autre, alors que je referme mon magazine et que je lève un sourcil. « L’enfant prodigue, rien que ça ? Et je vous aurais bien couru après dans tout le camp en faisant ouaaaais j’suis de retour, soyez heureux mais j’aime toujours pas courir. Là au moins, je savais où vous trouver. » J’ai un large sourire pour ponctuer mes propos. Avant de hocher la tête quand ils continuent tous les deux, me confirmant qu’en effet, l’infirmerie est super calme. « C’est cool. » Et ça fait un bien fou de se dire que, même si c’est que cinq minutes, tout le monde a suffisamment bien bossé pour qu’on ait un moment de répit. « J’ai bien choisi mon moment pour revenir moi. » J’ajoute, d’un ton joyeux. « Et j’suis arrivé y a genre une demi-heure. Pas plus. Juste le temps qu’il fallait pour poser mes affaires et faire croire que j’suis super occupé ici. »

Au reste, j’ai un rire quand tous les deux font dans la surenchère. « Je propose qu’on manifeste notre mécontentement devant la porte de l’infirmerie. On demandera aux gamins de nous faire des pancartes et tout. On aura des paillettes partout après ça. » Pour moi, malgré tout ce qui a pu se passer, Lisandro reste le patron. Que ce soit parce qu’il était là bien avant moi ou parce que, tout simplement, il se dégage de lui une autorité naturelle que je suivrais sans sourciller. « Bon… il semblerait que j’ai quand même ma part de responsabilité dans tout ça donc… » J’ai pigé le message malgré tout et je plisse des yeux un instant vers mon co-responsable donc.

J’attrape un élastique que je lance en direction de Lis’ quand il rappelle que je les abandonne 10 jours par mois. Je sais que c’est pas un reproche, on en a assez discuté avant que j’accepte cette proposition. « Tu sais qu’ils ont trouvé du personnel ? Un vrai médecin expérimenté et tout. Et deux infirmiers. Ils viennent de Portland. Ca va pas mal décharger Kaycee et avec le temps, je me dis que j’aurais peut-être plus besoin d’y aller autant. » Même si c’est une coupure que j’apprécie, je me sens tout de même un peu coupable de les laisser aussi souvent. C’est compliqué de se couper en deux, mais le savoir qu’on a est devenu trop rare pour se permettre de le garder planqué derrière des barricades. « Je me dis que je pourrais même apprendre des trucs avec lui, ce serait pratique. »

Je regarde autour de moi quand Tom parle d’envoyer le plus jeune chercher de l’alcool. « Juliet est jamais là quand il faut… » Je me demande comment elle va et j’ai un regard interrogateur en direction de Lisandro avant de tousser un rire quand il parle de cidre. « T’en as planqué à portée de main ? » Et je lève un sourcil quand il reprend. « … oh, dans tous les cas, si je lui raconte ce que j’ai fait, y a moyen que ça la fasse plus marrer qu’autre chose en vrai. » Ou elle me fixerait avec des yeux ronds. « Mais note qu’on fait super bien semblant de bosser ! » Et je regarde la boite, un sourire amusé sur les lèvres, guettant la réaction de Tom plus pour la forme qu’autre chose. En vrai, je me souviens même plus de quand j’ai pu fumer. Au début de mes années fac ? Ouais, un truc du genre. Quand je me suis retrouvé loin de tous mes repères et de tous les gens que je connaissais. Une période vraiment particulière pour moi que j’évoque rarement, voire jamais. Et je tends la main pour attraper la boite. « Je m’en occupe si tu veux. »


"Our wounds are often the openings into the best and most beautiful part of us."
Revenir en haut Aller en bas  
Tomeo A. Carrera
Tomeo A. Carrera
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2583
Sujet: Re: Just breathe ...   Sam 3 Juil 2021 - 17:59
Bien sûr que je suis content de voir Nolan, même si il se prélasse tranquillement dans le fauteuil. Ce que nous ne manquons pas de lui faire remarquer, Lisandro et moi d’ailleurs. « Pour ce qu’on en sait, tu t’es planqué là en attendant de voir si il y avait encore du boulot ou pas. » Et de fait, il n’y en a plus. L’infirmerie est vide et le silence est assez étonnant pour une fois. Et reposant. Et voilà qu’il est proposé de fêter enfin dignement mon intégration au sein de leur équipe. Evidemment, je ne me prive pas de me dire offensé que ce soit complètement passé à la trappe et les deux autres rentrent dans le jeu. Franchement, j’ai connu des patrons bien plus chiants que Lisandro. C’est plaisant de bosser ici et d’apprendre auprès des deux hommes. Il règne une bonne ambiance de travail, même quand la situation est tendue, quand le boulot est épuisant, quand des gens finissent par mourir, malgré les efforts. Faut se serrer les coudes, se relayer. J’en ai connu aussi des situations difficiles quand j’étais pompier. Ce terrible sentiment d’impuissance parfois. D’injustice aussi. « C’est la direction qui est à blâmer je dirais. » Donc les deux là, qui se partagent la gestion de ‘infirmerie. Si Lisandro gère maintenant niveau intendance à cause de son handicap, c’est Nolan qui s’occupe de la pratique. C’est une direction à deux têtes quoi.

Mais oui, on peut être fiers de nous du chemin parcouru et du travail abattu. J’ai un sourire alors que Lisandro fait remarquer qu’on y arrive, même quand Nolan nous abandonne quelques jours par mois. Un tiers du mois quand même quand on y réfléchit. Et le fait qu’ils aient recruté un vrai médecin et des infirmiers est une excellente nouvelle. « Et qui sait, cela pourra peut-être nous dépanner un jour. » On ne sait jamais ce qu’il peut arriver après tout et avoir de bons rapports avec d’autres médecins compétents, c’est quand même un luxe, non ? Alors autant en profiter.

Mais bref, on a décidé de se détendre ce soir, de fêter n’importe quoi. C’est vrai que Juliet est absente. Faut-il aller la chercher ? Est-ce que cela lui plairait seulement ? Je n’en sais rien, je ne suis pas celui qui la connais le mieux. Cependant, j’ouvre des yeux grands comme des soucoupes quand Lisandro parle carrément de taper dans les drogues. Il faut appeler un chat un chat. J’ai une petite moue sceptique quand ils semblent penser que ça va passer à l’aise. Ou que ça fera marrer Cass. « Pas sûr, moi je la vois bien faire son regard désapprobateur et après râler qu’on ne l’a pas invité et qu’on s’est amusé sans elle. Mais je te laisse la gérer. » Je mets une petite tape dans l’épaule de Nolan avec un grand sourire. C’est son problème maintenant. « Y’a plus qu’à prier qu’on ai pas une urgence ce soir, parce que sinon, ça va faire désordre. » J’ai un sourire malicieux et laisse donc Nolan commettre le forfait de se saisir des précieuses herbes. Je n’ai aucune idée de comment Farah réagira en l’apprenant. A mon avis, cela l’amusera seulement et elle pensera que ça ne fait pas de mal se détendre après tout ça… En vrai j’aurais peut-être du y songer plus tôt, mais je sais aussi que se réfugier dans ce genre de substance est une mauvaise idée. Et maintenant… Ca va mieux. Donc aucun vice là dedans n’est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas  
Lisandro Sedillo
Lisandro Sedillo
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1296
Sujet: Re: Just breathe ...   Mar 6 Juil 2021 - 15:54
« Je demanderai à Soo pour les pancartes, elle a le don pour les pancartes pailletés. » Rit-il, en renchérissant une fois de plus sur la révolution de l’infirmerie contre ses responsables. Contre eux-mêmes alors, finalement. Ça n’avait aucun sens, mais ça n’en avait pas la prétention non plus. La discussion était bon enfant. De plus, ce n’est pas comme si Nolan et Lisandro se prenaient très au sérieux sur leur rôle de responsable de l’infirmerie. Parfois même, les deux hommes ne se sentaient pas toujours légitimes. Mais soit, ils étaient de toute façon plus une équipe soudée qu’autre chose. D’où la nécessité de prendre ce moment de répit pour fêter la présence de Tomeo parmi eux – en soi, une excuse toute fait pour lâcher-prise un peu et décompresser.

Les nouvelles que rapportent Nolan l’intéresse et attise sa curiosité. « Ah oui ? Faudra que je le rencontre, il y a des techniques qui me manquent… Puisqu’Emerson… Kaycee a des nouvelles d’eux d’ailleurs ? » L’évocation d’Emerson le fit froncer les sourcils un instant. Il digérait toujours mal le fait que les Barnett soient partis vivre à New Eden, mais d’après Nolan, la grossesse d’Emerson ne leur offrait pas beaucoup de choix. Auraient-ils pu faire quelque chose pour elle, avec les moyens dont ils disposaient ? Rien n’était moins sûr. Sans doute avaient-ils fait le meilleur choix pour survivre. Mais d’un autre côté… Ils n’avaient plus de nouvelles d’eux. Mais peut-être que Kaycee en avait ?

Il a un léger rictus quand il lui demande s’il a des bouteilles à portée de main cette fois. « Non, le cidre est jalousement gardé dans les caves, j’n’ai pas trouvé de raison valables d’en avoir ici. » Ce n’était pas vraiment cet alcool-là qu’ils utilisaient pour désinfecter les blessés. Leur gnôle était plus pure et plus indigeste que ça. Le cidre serait pour une autre fois, à n’en pas douter. La réflexion des deux hommes concernant Cassidy lui arracha un sourire amusé. « J’imagine assez, oui. » A l’image d’une Cassidy qui désapprouverait… Surtout la partie où elle n’avait pas été invitée. Il l’imaginait assez lever les yeux au ciel, en passant. Comme quand elle s’exaspérait de ce fichu sens de l’humour qu’il avait transmis à Nolan et dont Tomeo finirait probablement par être affecté, lui aussi. « Vous n’aurez qu’à rattraper la faute en privé à la maison. » Petit clin d’œil appuyé au pédiatre, en espérant voir le rouge lui monter aux joues.

« Pour ça, on est des pro’ c’est sûr. » Dit-il, avec une franche ironie sur leur capacité à faire croire à tout le monde ici qu’ils bossaient dur. Il valait mieux rire des heures qu’ils passaient ici plutôt que d’en pleurer. Nolan tendit la main pour s’occuper du joint – il n’avait pas encore la technique pour faire ça lui-même, à une main. Il fallait dire qu’avec le temps (et le manque de fourniture) il avait fini par arrêter la cigarette, et qu’avec son amputation, rouler un joint n’était pas dans ses priorités d’apprentissage – et pourtant ! « Tiens, vas-y, ne charge pas trop quand même. Sait-on jamais. » Un éclat de lucidité avant la débandade ? Tomeo semblait vaguement s’inquiéter du même sujet parce que le chilien se sentit de plaisanter là-dessus, plus fort que lui : « Boarf, au pire, on se juste plus chargés en blagues douteuses, ils ne verront pas la différence. » Il s’amuse le bougre.

Pendant que Nolan était en train de s’occuper de le instant de détente, le chilien posa une question qui serait probablement l’une des dernières sérieuses de la soirée. « Et New Eden ne s’est pas ramené au dispensaire ? On dit qu’ils sont partout en ville. » Il ne sortait plus énormément lui-même. Excepté son séjour à Sanctuary Point pour vérifier l’état de Selene, le chilien n’avait plus mis les pieds en ville depuis février.




tout le monde a peur d'être soi même, de ses erreurs, et pourtant il faut vivre, ça vaut le coup. plonger, avancer, trébucher, hésiter, trembler, c'est ça qui est beau... devenir soi même.


Revenir en haut Aller en bas  
Nolan Wilson
Nolan Wilson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1915
Sujet: Re: Just breathe ...   Jeu 8 Juil 2021 - 9:42
A la remarque de Tom, forcément, j’ai un large sourire. « Ca fait partie de mes nombreux talents ça. Faire croire que j’suis hyper occupé et en fait… non. Mais du coup, j’ai plutôt bien géré alors, vu qu’il y a rien à faire. » Et bon sang, qu’est-ce que ça fait du bien. Même quelques heures, quelques jours, ne plus avoir l’estomac qui se tort d’angoisse juste à la pensée que les gens à qui je tiens sont entre la vie et la mort, de me demander si on sera capables de les soigner avec ce qu’on a en stock, avec nos compétences, qui sont bien loin de valoir celles du monde d’avant. Toutes ces angoisses que j’arrive en temps normal à bien ignorer et qui remontent quand je m’y attends le moins. Je suis jamais vraiment serein en réalité, même si je crois que j’arrive plutôt bien à faire semblant. « Go pour les paillettes, j’adore le concept. »

Je me fais un brin plus sérieux quand je leur donne quelques nouvelles du NML. Au moins mes petites virées là-bas ont leur utilité. « Il était cancérologue. Autant dire que le mec est pas le plus jouasse du monde, mais déjà, en quelques jours, j’ai appris des trucs hyper intéressants. » Et c’est ça qui compte le plus. Continuer d’engranger des connaissances comme on peut, pour arriver à veiller sur les nôtres. Mon regard croise Lisandro et je ressens de nouveau cette vague culpabilité liée au départ d’Emerson. Si j’avais pigé où elle comptait aller… sauf qu’elle aurait probablement pas survécu à l’accouchement. Le bébé non plus. « Kaycee a pu voir une photo de sa mère et du bébé. Une petite fille. Je crois que… ça va pour eux. » Autant que possible, même si la jeune femme ne m’a pas donné de détails plus que ça. J’en ai pas vraiment demandé non plus, on a fait que se croiser. Elle était épuisée du fait de mon absence le mois précédent et elle a vite pris quelques jours avant que je disparaisse de nouveau.

J’ai un rire quand la discussion reprend de plus belle, surtout à l’évocation du regard désapprobateur de Cassidy. « J’ai ma technique. Un mélange de surprise, de pitié et de… bref. Ca marche à tous les coups et elle va oublier qu’elle est fâchée. C’est moi le rancunier du groupe en vrai. » Un large sourire à l’attention de Tom avant que je finisse par m’installer et par rouler le joint avec une dextérité qui pourrait éventuellement le surprendre. Je lève un œil vers lui avant d’ajouter, le plus sérieusement du monde. « Vertu thérapeutique. Pour ça que je sais faire. » Tu parles. Mes premières années loin d’eux ont été un peu… chaotiques. « Bien vu pour les blagues douteuses. Notre talent restera incompris jusqu’à notre mort je crois. » Je finis par grimacer à la question de Lisandro. « Ils sont repartis avant que j’arrive. Mais ça a fait un sacré bordel. J’aurais bien aimé croiser Min-Oh pour avoir… sa version des faits. » J’ai un froncement de sourcils avant d’ajouter, pensif. « J’vous ai raconté qu’il m’avait proposé de les rejoindre ? J’sais plus. Il m’a appâté avec l’idée de réparer ma jambe, une super clinique, des soins au top et j’en passe. C’est difficile de les présenter comme des méchants alors je préfère éviter tout commentaires sur eux. »

Je finis ma mission du moment avant de continuer, comme si de rien était. « Donc. On fête l’arrivée de Tom, sa promotion comme formateur aux premiers secours, le fait que la vie, pour une fois, est pas trop galère ou juste le plaisir indicible que vous ressentez à mon retour parmi vous ? » Moi, tout me va hein. « … vous avez du feu ? » Ce serait vraiment moche si c’était pas le cas.


"Our wounds are often the openings into the best and most beautiful part of us."
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Just breathe ...   
Revenir en haut Aller en bas  
- Just breathe ... -
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: