The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

The world is a stage, but the play is badly cast
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Neela J. Priyadarshan
Neela J. Priyadarshan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 79
Sujet: Re: The world is a stage, but the play is badly cast   Jeu 10 Juin 2021 - 19:41
Oh c'était donc vous ! fait-elle en fronçant les sourcils. Voilà qu'elle met un nom et un visage sur le sauveur de Sœur Mary, qu'elle a tant vanté de tous les côtés : Un mystère de résolu, commente-t-elle dans un petit soupir presque satisfait.

Elle aura des fleurs, lui un repas dimanche, de quoi passer le temps sans doute avant cette séparation qu'ils doivent également préméditer. Dès que l'idée viendra cependant, en espérant qu'elle n'attire pas trop l'attention sur eux au passage. Un soupir échappe à Neela, alors qu'il lui demande comment ils se sont rencontrés. Elle aimerait lui dire qu'elle ne garde pas un souvenir impérissable de la première fois, surtout parce que le coup sur la tête qu'elle avait pris ne lui a pas permis d'imprimer tout dans sa mémoire, mais elle s'abstient parce qu'il parle de cette histoire-là.

Nous nous sommes revus à votre retour de Seattle, répond-t-elle spontanément. Elle pose les jalons d'une fable qui n'a jamais existé. Puisque vous y étiez, non ?

Elle se doute de la réponse, puisqu'il parle des expéditions vers la mégalopole, et du fait que ça empêche de fixer une date pour le présumé mariage. Alors, oui, certes, tout ça est pour de faux, et ils ne sont pas si mauvais pour raconter des histoires montées de toute pièce. Mais Neela aime le fait que ça soit un joli conte, même si ça n'est qu'un conte.

Vous êtes venus m'annoncer la mort de mon compagnon, Alec... Elle ferme les yeux en réalisant : Ex-compagnon, pardon, se reprend-t-elle dans la foulée avec un sourire contrit. Vous m'avez aidé à ne pas m'enfermer dans le deuil, ajoute-t-elle ensuite pour parfaire le tableau.

N'est-ce pas quelque chose qu'un médecin saurait faire ? Ou plus simplement, un humain face à un autre humain dans le désarroi ? Au final, elle connait peu Min-Oh, seulement son professionnalisme, mais elle l'imagine mal dénué de toute gentillesse s'il a été capable de s'occuper de Sœur Mary sans la balancer dans les escaliers à la première occasion.

Nous avons appris à connaitre nos nombreuses qualités respectives, et le temps passé ensemble nous a permis de voir que nous nous aimions bien, poursuit-elle avec un sourire presque amusé : Et vous m'avez proposé des fiançailles, pour officialiser la chose, voilà qui parfait le tableau : Cela vous convient ?





Do you tell me lies because they sound better ?
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Min-Oh Yeo-Jeong
Min-Oh Yeo-Jeong
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Docteur Minou
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 562
Sujet: Re: The world is a stage, but the play is badly cast   Jeu 10 Juin 2021 - 20:17

Elle a l’air de reconnaitre l’anecdote, s’il est un peu surpris, il ne tentera pas de commenter d’avantage. Ils n’ont que le trajet pour accorder leur histoire, puisqu’il ne restera pas planté devant la porte pour attirer encore d’avantage l’attention. « Oui. » Une fréquentation très récente, donc, il saura le faire jouer. Il a préféré l’officialiser très rapidement, ne laisser aucun doute planer sur son statut et avec qui il est. Il peut se glisser dans ce rôle-là aisément.

La suite répond à quelques questions, pour ça donc, la réputation de veuve noire. Son regard coule sur elle, sans animosité pour une fois. « Mes condoléances. » Il ne sait pas vraiment ce que ça vaut, venant de lui et dans leur étrange arrangement, mais c’est au moins sincère dans l’intention. Ca soulève aussi d’autres problématiques, le deuil des épouses et fiancées est d’habitude respecté. Pour qu’elle soit aussi déterminée à le remplacer, quitte à prendre le premier malchanceux qui passe et sans même chercher à prétendre le vouloir vraiment, c’est bien qu’elle y est poussée. Pourquoi, il ne sait pas vraiment, lui demandera peut-être un jour où ils auront fait connaissance.

Mais le sourire se dessine, certainement que quand ils se sépareront devant la porte de chez elle, ils seront persuadés de leurs qualités respectives. Pas comme le combat de félins feulant qui se joue depuis que Sœur Mary leur a fait grâce de sa présence. « Ça me convient parfaitement. » Leur narratif parait crédible, quoiqu’un peu rapide. Ils n’ont sans doute pas le choix étant donné les circonstances. Il aurait préféré prétendre à une histoire qui aurait quelques mois de plus mais s’en contentera. Comme pour le reste, il n’a pas vraiment le choix.

« Vous travaillez ? » Certainement que quelqu’un pensera à lui demander. Au moins ce qu’elle fait. « Je suis assez pris par mon travail, j’aime autant que vous ayez de quoi occuper vos journées. » Avant que la question tombe, non, ça ne le dérange pas qu’elle continue. Elle pourra l’affirmer à quiconque demande et ce ne sera pas dur à prouver. « De même s’installer ensemble avant le mariage me parait précipité. » L’histoire étant posée, il ne leur faut plus que les détails qui gravitent autour de toute relation, qui pense quoi de quelle chose, la sempiternelle passion enflammée de l’autre pour un sujet en particulier. « Vous avez de la famille ? » Il devra les rencontrer.



Primum non nocere

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Neela J. Priyadarshan
Neela J. Priyadarshan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 79
Sujet: Re: The world is a stage, but the play is badly cast   Jeu 10 Juin 2021 - 20:45
Cette ébauche de sourire sincère lui en arrache un également, elle est du genre à être sensible à toutes les risettes, et à savoir y répondre en toutes circonstances. Peut-être se détend-t-elle un peu aussi. Au final cette conversation pourrait être d'une banalité déconcertante si les enjeux n'étaient pas si grands pour eux. Au moins travaillent-ils à rendre tout ça crédible, ils peuvent s'en sortir de cette manière. Elle prend une légère inspiration et répond à sa question :

Oui, elle ne se tourne pas les pouces chez elle, elle n'en a pas les moyens en fait. Sans époux pour l'entretenir de toute façon, elle n'a pas le choix que de s'investir dans la communauté, tout ça pour gagner une misère. J'aide à la rédaction du journal, précise-t-elle, prête à enchainer elle s'interrompt avant. Est-ce une bonne idée d'aller jusqu'au bout ? Elle se lance néanmoins. Qu'il ne s'étonne de rien : Je... J'étais masseuse, avant... Alors vous risquez d'entendre certaines horreurs sur moi, qui ne sont pas la réalité, ajoute-t-elle aussitôt.

Les amis de Zack sont encore à la juger en passant lorsqu'ils se croisent. Certes, c'est beaucoup moins réguliers et certains sont morts, mais ils ont eu le temps de répandre de sales rumeurs à son sujet, qui ont failli lui couter cher. Si elle essaie bon gré mal gré d'être aussi transparente malgré son tempérament haut en couleur, ça n'est pas par plaisir.

Et je sais occuper le peu de temps libre que j'ai, ne vous en faites pas pour ça, elle n'a jamais eu besoin de personnes pour ça de toute façon. Neela est trop indépendante pour attendre après un homme, surtout un fiancé imaginaire.

Quant à sa famille, elle a l'impression de recevoir un coup au cœur. Ses yeux se baissent, elle fait mine de rien :

Oui mais pas ici, et je vous fais grâce de retenir les prénoms de tous les membres de ma fratrie, fait-elle comme si elle lui accordait une faveur. Nous étions cinq filles et deux garçons, précise Neela néanmoins. Et vous ?

Un soupir lui échappe, sa main accrochée à lui triture sans le voir la manche de son vêtement, la pulpe de ses doigts en apprécie le contact :

Donnez moi trois choses que vous aimez, et trois autres que vous détestez, fait-elle après un instant de réflexion. Devant son expression et son silence, elle reprend : Ne me regardez pas comme ça, si on me pose la question, il faut que j'ai l'air d'un peu vous connaitre.





Do you tell me lies because they sound better ?
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Min-Oh Yeo-Jeong
Min-Oh Yeo-Jeong
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Docteur Minou
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 562
Sujet: Re: The world is a stage, but the play is badly cast   Jeu 10 Juin 2021 - 22:43

Il acquiesce tranquillement à sa fonction, ce ne sera pas dur à retenir. Il a juste une œillade de côté face à son hésitation. Quand bien même il ne voit pas en quoi son ancienne profession puisse déranger, il aime autant être prévenu. Chaque minute la réputation de la jeune femme semble empirer, de veuve noire en… quoi il ne sait pas vraiment, il a juste un mouvement de sourcils avant de revenir à la rue. « Très bien. »  Il saura à quoi s’attendre, à peu près. D’ici à ce qu’ils atteignent sa porte, il se demande quel genre de déconvenue peut encore lui tomber dessus.

Au moins lui tenir compagnie ne sera pas demandé, c’est toujours ça de pris. S’il veut bien jouer au fiancé pour quelques jours, il ne faudrait peut-être pas exagérer. Une famille mais pas ici, voilà qui est vague au possible. Elle aime assez jouer à l’énigmatique, entre les fleurs sans noms et la localisation mystère. Fratrie nombreuse, c’est tout ce qu’il retient vraiment. « J’étais en déplacement professionnel. Toute ma famille était en Corée du Sud quand les frontières ont fermé. » Il a assez perdu de temps à se refaire tous les scénarios possibles, ne veut plus se le demander. Ont-ils survécu ? Dans quelles conditions ? Dans tous les cas il ne saura jamais.

Un regard sur elle au mouvement sur sa chemise, qui remonte autant que ses sourcils à la question qui suit. « Hm. » Pour le coup, ça va lui demander un peu de réflexion. « Le calme, la médecine et… » arrivera-t-il à faire plus ennuyant pour le dernier ? « … le café ? » Même lui n’est pas sûr que ce soit la réponse qu’elle attendait. Ses centres d’intérêts sont certainement limités. « Et je déteste le bruit, l’incivilité et… je ne sais pas… » un soupire passe « n’avoir rien à faire ? »

Peut-être qu’il devrait constater finir chaque proposition de ce qu’il aime ou déteste par une question. Peut-être même s’en inquiéter, quoique ça veuille dire pour lui. Mais au moins il en a fini, et se sent un peu trop soulagé. Cette question-là l’a plus embarrassé que toutes les autres réunies. « A vous. » Qu’elle aussi se coltine la pire forme d’interrogatoire possible, à son humble avis.



Primum non nocere

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Neela J. Priyadarshan
Neela J. Priyadarshan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 79
Sujet: Re: The world is a stage, but the play is badly cast   Jeu 10 Juin 2021 - 23:19
En déplacement professionnel depuis la Corée du Sud ? Voilà qui n'est pas la porte à côté. Elle s'en étonne, était-il déjà avant un imminent médecin ?  Une star dans le domaine, tellement qu'on l'appelait à l'autre bout du pays pour apprendre de lui ?

Voilà qui ferait de cet homme un bon parti à l'évidence, étonnant que personne ne lui ai déjà mis le grappin dessus, même si à ses réponses et surtout à ses hésitations, Neela comprend qu'il s'agit avant tout d'un bourreau de travail qui n'a pas bien appris à se connaitre. Ou du moins, à connaitre ce qu'il peut aimer ou non. Chaque proposition semble suivi d'un point d'interrogation, comme s'il s'attendait à ce qu'elle lui donne une image pour ça. Elle s'en étonne, un peu.

Je prends bonnes notes, assure-t-elle quand il lui retourne la question.

C'est bien tout l'inverse pour elle : elle ne sèche pas parce qu'elle n'a pas d'idées, elle sèche parce qu'elle en a trop !

Hm… C'est une question difficile, admet-elle alors en faisant mine de réfléchir un peu : Avez vous, je ne sais pas, le reste de votre vie devant vous pour que je prenne le temps de faire la liste ?

Il lui faudrait au moins ça pour faire le tour de tout ce qui l'intéresse un minimum, se limiter à trois lui est littéralement impossible, surtout quand il faut faire la liste des choses qu'elle aime. Neela est tellement curieuse de toute façon, et tellement du genre à vouloir aller au bout des choses pour en apprendre le maximum qu'elle ne peut s'abstenir à juste la surface. Comme Min-Oh aime la médecine comme on aime le café, elle aime savoir tout simplement.

J'aime l'odeur du jasmin, toutes les couleurs de l'arc en ciel, la soie, lire quand il pleut, écrire quand il fait beau, danser, parler à des gens, discuter avec eux et apprendre, la peinture et les éléphants… En fait, J'adore vraiment les éléphants, ils sont si majestueux, précise-t-elle avec un sourire enthousiaste rien qu'à cette pensée. Et vous me demandiez ma fleur préférée : le lotus, répond-t-elle alors.

Elle vient dégager une mèche de cheveux sur son visage, la glissant derrière son oreille avant de réfléchir encore :

Et je n'aime pas… Les navets, la violence et… elle hésite, trois propositions, c'est trop, et elle ne peut pas glisser des évidences comme me faire battre par mon compagnon ou être réduite à mon utérus. Quoi qu'un petit je hais les différences entre les hommes et les femmes établies par une société machiste et patriarcale phallocentrée risque bien de mettre une bonne ambiance entre eux. Les pulls qui grattent ? Dans cet ordre précisément, glisse-t-elle avec humour. Vous voilà bien avancé, vous n'en avez pas retenu la moitié je suis sûre !

Ils approchent de la rue où elle vit d'ailleurs, elle reconnait évidemment les immeubles et surtout l'entrée de son appartement. Au tout dernier étage, dans une chambre étroite et sous les combles, un ancien studio étudiant qui fait bien l'affaire.

Je vous apporterais votre café un matin sur deux pendant dix jours, a neuf heures. Si vous n'êtes pas là, je le laisserais à votre bureau. Noir sans sucre ? souffle-t-elle d'un air ferme. Se montrer prouverait qu'ils sont proches, et que tout ça ne vient pas de nulle part. Jusqu'à ce qu'elle ne se montre plus.





Do you tell me lies because they sound better ?
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Min-Oh Yeo-Jeong
Min-Oh Yeo-Jeong
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Docteur Minou
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 562
Sujet: Re: The world is a stage, but the play is badly cast   Jeu 10 Juin 2021 - 23:58

Il acquiesce simplement. « Un colloque, à Seattle. » Il ouvre la bouche pour mieux la fermer. A un cheveu de s’emballer sur le thème et le sujet qu’il aurait dû animer. Il s’était déjà fait la réflexion, s’ils avaient su, tous ceux qui étaient réunis ce jour-là. Tous conviés au grand sujet du siècle qu’on disait, les pharmaceutiques d’avenir. L’inefficacité antibiotique grandissante ne serait plus un problème à présent, ils pouvaient s’en féliciter, la prévention des pénuries, elle, plus que jamais d’actualité. Dommage qu’il n’ait jamais eu le temps de parler avant d’être parqué dans le stade. Il aurait dû faire l’inventaire des substitutions pas toujours légiférées mais à l’efficacité prouvée dans les pays du tiers monde en crise. Dans leurs conditions, ça aurait pu être utile à leur faire parvenir.

Tant pis, Neela avoue la difficulté de sa question et Min-Oh s’en trouve satisfait. Le sentiment le quitte vite, c’est le problème tout à fait inverse qu’elle rencontre. Il croise son regard, n’y croit qu’à moitié, mais la laisse courir sa liste longue comme quatre stades et demi. Et encore, il est certain, elle en a sous le pied, sous le coude, sous les cheveux et les cils, surement aussi. Il aurait pu être sidéré, mais s’applique à en retenir le plus grand nombre possible. Les choses qu’elle haït sont bien plus aisées. Juste trois, et la dernière le force à sourire, un brin amusé.

« Ne doutez pas trop de ma mémoire non plus. » Il a peut-être pris vingt ans depuis, mais il possède toujours les neurones bioniques qui l’avaient fait survivre à ses études de médecine. Et maintenant qu’elle a soulevé le sujet, il s’emploiera à tout retenir, juste parce qu’elle en doute et qu’il compte bien le prouver. Peut-être aussi parce qu’il doit, après tout ils sont fiancés. Hochement du crâne, c’est une bonne idée. « Ce sera parfait. » A-t-elle deviné comme il boit son café parce qu’elle a un certain don de clairvoyance ? Il l’espère, prétendant ne pas deviner l’autre réponse vers laquelle il devrait pourtant pencher. Inutile de s'auto-froisser.

Les pas de Neela ralentissent, ils doivent arriver. « Si vous souhaitez convenir d’un rendez-vous autre que ceux-là, vous pourrez le faire à ce moment. Laissez un message à ma secrétaire, si vous voulez. » Tant de gens vont être au courant, le féliciter, tout ça pour une mascarade ridicule dans laquelle il n’a rien à gagner. Non vraiment, il faudra qu’il demande à la jeune femme d’où venait cette urgence de le présenter, lui, comme futur mari. Quitte à en porter le fardeau, il voudrait au moins se dire qu’il lui a évité le pire sort possible. Qu’au moins il puisse considérer cette ridicule affaire comme un peu plus de sa dévotion à l’humanitaire.



Primum non nocere

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Neela J. Priyadarshan
Neela J. Priyadarshan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 79
Sujet: Re: The world is a stage, but the play is badly cast   Ven 11 Juin 2021 - 7:28
Ne pas douter de sa mémoire ? Elle ne peut s'empêcher d'avoir un sourire complice l'espace d'une seconde, se gardant de faire un autre commentaire, mais sans doute le mettra-t-elle au défi dans les prochains jours pour voir s'il a en effet bien retenu ce qu'elle lui a dit. Parce que d'une certaine manière, tout est plus ou moins un jeu ou quasiment, non ? Et qu'il vaut mieux voir les bons côtés d'une situation catastrophique que de se complaire dans sa misère en espérant rien du tout de ce qu'il s'y déroule. Elle se charge donc d'avoir l'air égal, et si tout a l'air d'être professionnel entre eux, l'indienne tâche de s'accorder au ton de son partenaire :

Très bien, assure-t-elle.

Il leur faut quelques pas supplémentaires pour parvenir au niveau de l'entrée de son immeuble. La rue n'est pas très bourgeoise où elle vit, il y a de l'animation mais la majorité des gens qui vivent sont des orphelins de toutes familles, des gens relativement seuls ou très peu entourés. Il y a des vieux, d'autres plus occupés, des survivants là depuis longtemps - certain qu'elle connait depuis la chute du stade à dire vrai. C'est là où ça la frappe : Min-Oh y était également, non ? Elle ne se souvient de très peu de choses, sa mémoire s'est effritée avec le temps, elle se trouve tronqué de certains souvenirs précieux de cette période, pour se protéger des images les plus terribles.

A la fenêtre du rez-de-chaussée, ils peuvent voir un rideau bouger. La voisine y est probablement en train de guetter la moindre discussion pour le ragot de la semaine. La voir, elle, avec un autre homme après la perte récente de son compagnon, voilà qui amènera de l'eau à son moulin déjà bien rempli. Si cette femme pouvait produire des ressources en commérant comme elle le fait, Walla Walla n'aurait plus aucun soucis à se faire pour la pérennité du groupe.

C'est là, tout dernier étage, la porte à droite, fait-elle en se détachant de lui, retrouvant sa main et lui laissant son bras finalement. Elle va pour le saluer et lui esquisser un sourire poli avant de se raviser : J'oubliais une chose, ça vient de lui traverser l'esprit à l'instant : Votre anniversaire ? Si elle ne connait même pas la date de naissance de son fiancé, comment pourra-t-elle être crédible ? D'autres sujets lui viendront probablement à l'avenir, dans les heures et les jours à venir, mais c'est si étrange d'apprendre à découvrir une personne de cette manière : par nécessité. Le mien est le dix-huit octobre, j'ai… trente-deux ans, précise-t-elle rapidement avec un sourire.

Les années passent donc. Et dans ce monde, il est si difficile de vieillir.





Do you tell me lies because they sound better ?
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: The world is a stage, but the play is badly cast   
Revenir en haut Aller en bas  
- The world is a stage, but the play is badly cast -
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: