The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-60%
Le deal à ne pas rater :
Le Petit Marseillais Shampooing infusion thym et thé vert Bio – ...
1.31 € 3.25 €
Voir le deal

Anima exhalare
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Selene Sweetnam
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 9693
Sujet: Anima exhalare   Lun 31 Mai 2021 - 22:28
Les ombres de sa chambre étaient étranges. Comme des monstres filiformes et chimériques, elles s’étiraient, toujours plus loin, depuis le plancher au plafond, pour la surplomber avec de grandes mains griffues. La musicienne avait beau chercher, elle ne distinguait pas la fenêtre dans les ténèbres. Pourtant, elle devait être ouverte, car la température ne faisait que chuter. Elle se sentait lourde, cotonneuse, comme si… comme si un poison courait dans ses veines et la clouait au lit gigantesque. Le poids sur sa poitrine était écrasant. Ses mains cherchèrent à en débarrasser sa cage thoracique, mais ne trouvèrent rien.

Un bruit.

Soudainement, la porte avait grincé. Les silhouettes faméliques qui la dominaient rirent, les yeux étincelant brièvement à la lumière de la pleine lune. Une présence. Selene se figea dans ses draps, distinguant la carrure masculine qui s’invitait à pas de loup dans son refuge. Il avait une odeur particulière, un musc corporel mêlé à l’alcool. Une fragrance qui éveillait de vieux et terrifiants souvenirs.

- Matias ?  

C’était lui, elle le savait. Elle le sentait. La pianiste voulut bouger, en vain. Son hôte se révéla enfin, baigné par la lumière surnaturelle de la lune. Son regard la terrifia. Elle l’avait déjà vu, bien des années en arrière. Et elle avait beau avoir grandi, s’être armée – dans tous les sens du terme – la jeune femme se sentait glacée de frayeur. Elle tenta de se soustraire à sa présence mais buta contre le mur.

- Arrête, laisse-moi !

Il n’écoutait évidemment pas. Lentement, avec la patience d’un prédateur sûr de dévorer sa proie, il s’assit sur le rebord du lit. Le cœur de Selene explosa dans sa poitrine. Impossible de fuir, impossible de le repousser. Ses membres étaient en plomb, sa gorge était sèche. Les mots qu’elle prononçait résonnait étrangement.

- Stop, s’il te plait !
- Je ne crois pas...
- S’il te plait… je… je veux pas…
- Mais tu es chez moi, Selene…

Il s’allongea tout contre elle, le souffle contre la peau de son cou, la main qui s’aventurait sous la couverture. Ses doigts étaient brûlant sur la peau nue de ses cuisses, et ils remontaient sournoisement vers son intimité. Elle était vulnérable, aussi fragile qu’un oisillon loin du nid.

- Je prends ce que je veux chez moi…
- Non, non, non…

Ce regard, il la hantait, depuis si longtemps. C’était lui, elle l’avait retrouvé… voilà pourquoi il avait tant insisté pour l’accueillir chez lui.

- Qui va croire une folle comme toi si tu te plains ?  

Sa force était surhumaine, décuplée. Elle jurerait qu’il lui brisa les os en lui plaquant les mains au-dessus de la tête, alors qu’il s’installait entre ses jambes. Il l’avait drogué, n’est-ce pas ? C’était pour ça qu’elle se sentait si faible ; et il avait éloigné Eli… il avait préparé son coup. Il disait vrai : qui la croirait ? Contrainte de subir, tout comme Juliet avait subi, tout comme elle l’avait vu subir, tout comme elle avait subi elle-même. Au premier coup de rein, violent, une vive douleur la traversa de part en part et Selene se mit à hurler.

*

Elle s’éveilla soudainement, tendue par un électrochoc qui l’embrasait du bassin à la nuque. Sa voix l’assourdit tellement elle résonnait fort. Dans un geste de rage, elle choppa le premier objet posé sur sa table de chevet – un gros livre – et le balança à travers la pièce. Au lieu de toucher Matias, qui n’était évidemment pas là, il fracassa la vitre et passa par la fenêtre.


Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Hazel Parks
Hazel Parks
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras droit | Sanctuary Point
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 351
Sujet: Re: Anima exhalare   Mar 1 Juin 2021 - 17:20

Quelle surprise, je ne trouve pas le sommeil pour une énième nuit consécutive. Certains sont dehors en train de monter la garde, d’autres dorment à poings fermés et moi… moi je me demande si c’est ce soir que je vais craquer ou pas. Ça fait des heures que je tourne, puis tourne et retourne. J’ai fini la bouteille que j’avais cachée, mais il en restait définitivement pas assez pour un verre. J’ai essayé de lire, j’ai essayé de compter les moutons, mais tout ce qui me revient en tête sont les pensées noires qui m’accablent de jour comme nuit, sans aucun répit.

Je pourrais aller chercher une autre bouteille en fait. Je louche un instant sur ma planche secrète, puis je préfère repousser ma couette et me lever pour lui faire dos. Je m’assois au bord de mon lit et j’enfouis mon visage dans mes mains. C’est pas possible d’être aussi faible. Tout va bien, pourquoi je me sens couler un peu plus chaque jour ? J’ai aucune raison. C’est pas légitime. Je suis juste défectueuse en fait. Je les parasite comme toujours. Ils devraient vraiment se débarrasser de moi, ça leur ferait une bouche inutile de moins à nourrir tiens. Ils sont trop gentils, ils ne voudraient pas se salir les mains avec ma carcasse pathétique. Je les comprends. Je ferais mieux de m’en occuper moi-même en fait, de disparaitre et d’aller m’éteindre ailleurs, loin d’ici.

Ça… j’ai pas encore le courage de retenter. Je suis lâche au fond…

Je finis par me lever, oui je vais aller chercher une autre bouteille en douce dans la chambre froide. Je m’en veux un peu de leur en enlever une autre, mais on en reçoit régulièrement, ils n’y verront aucune différence avec un peu de chance.

Je suis en débardeur et en short de coton, je me faufile à pas de loup dans le corridor en faisant bien attention de ne pas réveiller personne. Je descends l’escalier en posant les pieds le plus près du mur sur la marche, là où ça craque le moins. Arrivée dans la cuisine, je sursaute et manque de faire un arrêt cardiaque quand j’entends ce qui semble être une fenêtre qu’on brise. Même s’il fait noir, mon regard se pose immédiatement sur la porte de la chambre qu’occupe Selene et je m’élance vers celle-ci. C’est de là que vient le bruit ! Est-ce que quelqu’un ou quelque chose essaie d’entrer ? De s’en prendre à elle ?!

J’ai des flashs de la nuit où papa a été tué… J’ouvre la porte en grand, le cœur qui bat à tout rompre.

- Selene ? Que je ne peux m’empêcher de lancer, inquiète pour notre invitée.


Anima exhalare Giphy

In a fucked up wonderland of my own
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 9693
Sujet: Re: Anima exhalare   Mer 2 Juin 2021 - 1:02
Où était-il ?

Les yeux de la jeune femme, écarquillés, scrutaient en vain la chambre plongée dans les ténèbres. Un rêve. Ce n’était rien qu’un rêve. Elle le savait. Pourtant, dans son crâne, les voix s’étaient éveillées également. Elles bruissaient avec force, charriaient une démence vengeresse qui la pénétrait jusqu’aux os.

C’était vrai.
Bien sûr.
Tu sais que ce qu’il veut.
C’est ce qu’ils veulent tous.


- Nononononon… c-c’est pas vrai…

Tu le crois vraiment ?
Naïve.
Gamine.
Tu as vu comme il te regarde ?
Comme il t’observe ?
Comme il t’apprivoise ?
Idiote.
Stupide.


Selene se prit la tête dans les mains, mais le flots qui l’assommait ne s’arrêta pas pour autant.

De toute façon, qui va te plaindre ?
Ta fille va t’oublier.
Hope va t’oublier.
Juliet va t’oublier.
Elle va refaire sa vie ailleurs.
Eli a déjà trouvé une autre fille.
Une meilleure que toi.

Personne ne veut de toi.
Personne.
Personne.
Personne.
Personne.


Une voix la fit sursauter. La pianiste leva les yeux, découvrit la silhouette trouble d’Hazel. La protégée de Matias. La préférée de Matias. Comme par hasard. Elle venait l’espionner ? La préparer pour son frère ? C’était ça. Un odieux complot où tous ici concordaient sur la sentir à lui faire subir. Les voix avaient raison. L’autre avait raison. Selene l’entendait rire dans un coin de son crâne, ses mains glacées trifouillaient dans ses entrailles pour en raviver les braises de fureur.

Elle ne réalisa pas vraiment qu’elle s’était jetée sur son aînée comme une furie. Plus vigoureuse de base, la force décuplée par la folie qui désinhibait ses muscles, la pianiste fit violement reculer Hazel jusqu’à l’acculer contre un mur, la rouant de coups jetés de façon chaotique. Elle serait bien incapables de dire ceux qui touchaient de ceux qui étaient parés ou bloqués. A chaque frappe, elle criait quelque chose comme « laissez-moi tranquille ! » ou « je veux pas qu’il me touche ! », d’une voix qui s’enrouait dans les aigus.

A un moment, le bras de son aînée lui passa devant – probablement pour essayer de la repousser – alors Selene réagit à l’instinct : ses crocs se plantèrent dans la chair d’Hazel, et elle serra fort, fort, fort, fort… elle voulait juste faire mal. Le plus mal possible, pour que cette chimère qu’elle imaginait cesse de la tourmenter.


Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Hazel Parks
Hazel Parks
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras droit | Sanctuary Point
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 351
Sujet: Re: Anima exhalare   Ven 4 Juin 2021 - 16:26

Je détourne le regard une petite seconde de Selene pour voir s’il y a une menace au niveau de la fenêtre et c’est tout ce qu’il faut pour que je comprenne trop tard qu’elle se rue sur moi. Le premier coup que je reçois me coupe directement le souffle. Puis j’en reçois un autre et un autre. J’ai du mal à me protéger, je me suis jamais battue de ma vie et là je reçois une pluie douloureuse qui m’assaille avec force et douleur.

On me frappe au visage, sur les bras, dans l’estomac, dans les côtes, partout où je suis trop lente pour l’en empêcher. Je peux pas m’empêcher de gémir sous ses attaques, lorsque j’en ai le souffle. Elle me supplie de ne pas la toucher, me hurle de la laisser tranquille et tout ce que je peux en déduire, c’est qu’elle est en crise. C’est la seule chose qui fait du sens. J’ai les larmes qui me brouille la vue, j’essaie de la repousser comme je peux et à un moment, j’ai l’impression de réussir, l’impression que je vais pouvoir la calmer, la faire reprendre pied dans la réalité.

Mais non.

Ses dents se referment sur mon avant-bras avec une force insoupçonnée et ça m’arrache un cri désespéré, primal face à la douleur. Je pose ma main libre sur son front et j’essaie de la repousser de toutes mes forces instinctivement. Je pleure en la suppliant de me lâcher.

- Se-se-Selene, c’est… c’est moi, c’est Hazel, j’t.. j’te veux pas d’mal ! Mais elle serre toujours plus ma chair entre ses mâchoires au point où j’ai vraiment peur de perdre la partie qu’elle mord.

Je sais pas si c’est le goût de mon sang, si j’ai réussi par la force à la dégager ou si elle réalise ce qu’elle me fait, mais je finis enfin par la séparer de mon bras. J’fais un bond vers la porte et je la fuis. Je tremble comme une feuille et j’ai l’impression que mon bras vient de faire brûler par l’acide. Je sens que ça saigne, mais j’arrive pas a détourner mon regard de Selene, j’ai trop peur qu’elle me rattrape. Alors je recule et je recule en espérant qu’elle va me reconnaitre, qu’elle va revenir à elle. Mon dos finit par rencontrer le cadrage de la porte menant à l’escalier du sous-sol et j’me dis que je pourrais m’enfermer là, le temps que ça se calme. Les larmes me brouillent encore les yeux et je sanglote en cherchant mon air, complètement affolée par ce qui vient de m’arriver.


Anima exhalare Giphy

In a fucked up wonderland of my own
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 9693
Sujet: Re: Anima exhalare   Sam 5 Juin 2021 - 1:56
La saveur du sang l’avait électrifiée mais ce fut surtout un doigt d’Hazel, malencontreusement planté dans son œil, qui l’amena à lâcher prise. Selene s’était figée. Dans la pénombre se découpait la silhouette de sa pauvre victime, qui s’éloignait en tremblait. Sa bouche maquillée d’un rouge poisseux s’ouvrit, révélant ses dents effroyablement teintées, mais elle ne trouvait pas les mots. Qu’avait-elle fait ? Elle venait d’agresser la sœur de Matias ? Comment ? Pourquoi ? Ohnononon, elle n’avait pas voulu ça ! Elle n’avait pas…

Et si c’était sa complice ? Et si son hôte voulait vraiment abuser d’elle ? Alors elle venait de déjouer une approche, elle s’était défendue, tout simplement ! Défendue, juste défendue.

- Pourquoi vous me faites ça ? Gronda-t-elle d’une voix rauque.

La musicienne n’était plus réellement . Le délire était trop intense, comme si elle ne s’était jamais vraiment réveillée de son cauchemar. Ses jambes se remirent à fonctionner, pour suivre son aînée, pour pouvoir lui porter le coup de grâce. Ses mains étaient secoués de frissons incontrôlables, ses prunelles n’exprimaient plus rien qu’un trouble profond. Le ton de sa voix oscillait de la supplique déchirante à la démence glacée.

- Pourquoi… j’arrête pas de voir ses yeux… c’est lui, je sais que c’est lui ! Selene continuait de s’approcher, elle voyait bien qu’Hazel tentait de l’empêcher de réduire la distance qui les séparait, pourquoi tu me fais ça ?! Pourquoi tu l’aides ?!

La pianiste s’arrêta à nouveau. L’espace d’un instant, elle eut l’air d’entendre autre chose, car ses pupilles se détournèrent et sa tête se pencha légèrement sur le côté. Ses lèvres s’agitaient faiblement, sans qu’il ne soit possible d’y lire quoique ce soit. Il y avait bien quelqu’un ; la plus perverse de ses hallucinations. Celle qui volait son visage, pour la pousser au pire en exploiter ses plus profondes terreur. Cette fois, quand la pianiste reprit la parole, c’était un murmure.

- Elle me l’a dit… elle me l’a dit que tu es une menteuse, que tu voulais venir me faire du mal… vous le voulez tous ici…, elle fit un pas, puis un autre, alors que le registre de son timbre changeait à nouveau, il veut me violer encore, il veut… encore… je te laisserai pas l’aider…, prévint-elle ; alors elle se rua sur son aînée…


Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Hazel Parks
Hazel Parks
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras droit | Sanctuary Point
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 351
Sujet: Re: Anima exhalare   Sam 5 Juin 2021 - 16:48

Elle me questionne encore, nous accusant implicitement de quelque chose de mauvais à son encontre. Elle fait des pas vers moi et sans pouvoir détourner mon regard d’elle, je tapote la porte pour en trouver une extrémité, pour tenter de m’en servir comme bouclier et de m’enfermer sur le palier. J’ai la trouille et j’arrive à rien sauf à barbouiller la porte. J’tremble comme j’ai jamais tremblé de peur.

Ses yeux ? Pourquoi je l’aide ? C’est plus fort que moi d’essayer de faire du sens avec ce que Selene me dit, me grogne, me gronde. J’arrive pourtant pas à parler, à essayer de la raisonner. J’suis même pas sûr que ça fonctionnerait de toute façon… Ma gorge est trop serrée, nouée même pour qu’autre chose que mes sanglots en sortent faut dire.

Selene s’arrête un instant et regard un peu plus loin, comme si elle entendait quelque chose. Je tends l’oreille moi aussi en espérant qu’il s’agit de mon frère qui vient m’aider pour raisonner Selene, pour l’empêcher de me faire du mal. J’aurai dû profiter de cette courte accalmie pour refermer cette fichue porte, mais j’ai pas eu l’esprit de le faire en si peu de temps. L’instinct a pris le dessus et j’ai imité mon agresseur en pensant moi aussi entendre quelqu’un venir. Elle se remet à me parler, mais dans un murmure qui me glace le sang.

Ses yeux, je suis une menteuse, lui faire du mal, la violer… Je voudrais riposter, lui hurler dessus et la faire revenir à elle, lui faire comprendre que jamais ça arriverait toutes ces choses, pas ici, mais tout ce que j’arrive à faire c’est pleurer avec un peu plus de force. Même pour me défendre et me mettre à l’abri, je suis pathétique. Je réagis trop tard, j’ai trop confiance, je m’aveugle volontairement en espérant que mon frère va débarquer, que Selene va réaliser, qu’elle va revenir à elle, que le pire est passé, qu’on ne m’agressera plus…

Je réagis trop tard en attrapant la porte pour la refermer. Selene se rue sur moi et profite de ma stupeur, de ma lenteur… J’essaie de la repousser, de me débattre dans cet endroit exigu. Je sais pas si elle le fait exprès, si elle réalise où on se trouve, si c’est juste que toutes les deux on fait pas attention, mais je réalise trop tard que je flotte dans les airs, que je tombe.

L’escalier.

Aux premières marches qui écrasent ma chair, j’ai l’instinct de me recroqueviller et de protéger ma tête comme je peux. J’ai l’impression de recevoir une pluie de coups à nouveau, mon corps est martelé de part et d’autre à une vitesse folle, c’est tout ce que je suis capable de réaliser. Les yeux fermés, ayant l’impression de tomber dans un puit sans fond et souffrant, tout va tellement vite tout en étant aussi long qu’une éternité.


Puis ça s’arrête.

Mon corps crispé ne tient plus le coup et je me sens glisser dans un état cotonneux. J’pourrais rouvrir les yeux, mais j’y arrive pas et je me sens perdre pied doucement. Est-ce que je suis encore en train de dévaler cet escalier ? Peut-être. J’suis peut-être arrivée au bas aussi. Je sais pas. Ma tête me fait mal. Tout me fait mal et je peux pas combattre les griffes de l’inconscience, délaissant avec joie cette réalité trop douloureuse.


Anima exhalare Giphy

In a fucked up wonderland of my own
Revenir en haut Aller en bas  
Jayden Delaney
Jayden Delaney
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 469
Sujet: Re: Anima exhalare   Dim 6 Juin 2021 - 12:00
Il soupire. La nuit est tombée depuis un moment maintenant… Et le sommeil le fuit. Comme à peu près toutes les nuits en fait. Il devrait s’écrouler comme les autres en soirée, mais non. Son cerveau refuse de se débrancher, même quand son corps est complètement épuisé. Et se tourner et se retourner dans son lit n’est pas forcément la meilleure façon de trouver le sommeil alors qu’il s’agace. Finalement, il déclare forfait. La lune éclaire un ciel étoilé et dégagé. La nuit est calme. C’est toujours calme ici, quand le soleil est couché. Ce sont des travailleurs de jour, la nuit est faite pour le repos. Il devrait bien finir par s’habituer à ce rythme… non ? Avec un mouvement d’humeur, il se lève, enfile un jean et un T-shirt et décide de prendre un peu l’air. Cela n’est pas dangereux. Et puis là, en plein milieu de la nuit, il y a peut-être moyen d’approcher le cheval de Selene… Qui le saura après tout ? C’est une idée qui lui trotte dans la tête depuis un moment et puisqu’il ne trouve pas le sommeil… Il va être complètement éclaté demain. Mais les autres ont l’habitude alors…

Le plus silencieusement possible, il se glisse en dehors de la maison, pour embrasser l’air nocturne, plus frais que ce à quoi il s’attendait. Marrant, il a toujours été un citadin finalement, même si il aime bien la nature, il n’y a jamais vécu. Tout semble tranquille et pourtant… Il croit percevoir un fracas de verre. Il tourne la tête, comme pour mieux capter le bruit, mais il n’est sûr de rien et avec son audition qui lui joue des tours… Il décide tout de même de faire le tour du campement, histoire de s’assurer que tout va bien. Peut-être est-ce le jouet de son imagination, ou peut-être est-ce simplement un pressentiment… Mais il marche d’un bon pas vers la demeure principale. Et le raffut à l’intérieur l’alerte. Qu’est-ce qu’il se passe ici au juste ?

Il voit des éclats de verre au sol, ainsi qu’un livre. La fenêtre est brisée. Une bagarre ? mais qui se battrait ici ? Il hésite à peine, et décide de s’engouffrer dans la maison principale. Il remarque Selene... Et Hazel. Et là, c’est juste l’horreur en voyant la dernière basculer sous l'assaut de la réfugiée. Pétrifié, il a l'impression que le temps s'arrête alors que la jeune femme disparait dans la gueule béante de l'escalier. Son cœur manque un battement alors qu’il se précipite en dépassant Selene et dévale les marches, pour s'accroupir près de Hazel. Désemparé, il ne sait pas vraiment quoi faire. Il tapote ses joues, inquiet. « Hazel ? » Il n’ose pas la toucher… Si jamais il aggrave un truc ? Il repousse ses longs cheveux bruns de devant son visage. Instinctivement, il lève les yeux vers le haut de l’escalier. Pourquoi l'a t-elle poussé ? Pourtant, il demeure muet et ne lâche pas l’autre jeune femme du regard, tandis qu'il vérifie que Hazel respire toujours, en mettant sa main à quelques centimètres de sa bouche.


Loneliness

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Anima exhalare   
Revenir en haut Aller en bas  
- Anima exhalare -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: