The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le deal à ne pas rater :
Samsung Galaxy Tab A7 – Tablette 10.4″ – Full HD, Wi-Fi, 3 Go ...
135 €
Voir le deal

Send me a gun, And I’ll see the sun
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Johanna L. Gordon
Johanna L. Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Reign of Venus | Chasseur de primes
Administratrice
Raiponce du pauvre
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1996
Sujet: Re: Send me a gun, And I’ll see the sun    Dim 30 Mai 2021 - 15:12
Evidemment que certains réagirent autour d'elles. Johanna était cependant figée, et alors que Mary-Abigail ajoutait que non, leur père était mort et que ça ne pouvait pas être lui, la voix étranglée par l'émotion, la blonde comprit que ça n'était pas une hallucination de sa part. Elle le voyait, sa sœur également, et tout laissait entendre que c'était lui. Parce qu'il les reconnaissait. Elle sursauta quand on intervint pour l'empêcher d'approcher, et pour autant Johanna fut bien incapable de comprendre tout ce qu'il se passait autour d'elle. Le moment de violence la fit sursauter, ses yeux s'embuèrent de larmes, un mélangé de peur et de doute, alors que ses yeux clairs revinrent se poser sur son père.

C'est... C'est bon... Fit-elle à l'égard des autres pour qu'ils les laissent.

C'était lui. C'était son père. Leur père. Un sanglot s'étrangla dans sa gorge alors que ses yeux débordèrent de larmes. Ce n'était pas pas possible, et pourtant c'était la réalité. Son cerveau bourdonna si fort qu'elle eut l'impression de devenir sourde. Mais pour autant, Johanna ne s'empêcha pas de fondre contre son père pour l'étreindre avec force, entrainant Mary-Abigail à sa suite. Depuis combien de temps ne s'étaient-ils pas vu ? Elle ne le reconnaissait pas et à la fois, était sûre et certaine que c'était lui. Tout se mélangeait dans ses pensées, ça s'entrechoquait là-haut, si fort que des idées s'effritaient, se brisaient, devenant des éclats coupants.

Ses épaules furent secouées alors de sanglots, sa gorge serrée parvint à en contenir certains, mais sans grands succès. Johanna était littéralement bouleversée, comme dans une mer en pleine tempête, son cerveau venait de chavirer. Elle avait tant de questions, tant de réponses et tant de honte aussi. Elle ne savait même plus par quoi commencer, ni quoi dire. Elle ne se sépara de son père que pour essayer de reprendre de l'air, mais c'était comme si l'océan était entré dans ses poumons pour l'empêcher de respirer :

Qu'est-ce que tu fais là ? Fut sa première question, confuse évidemment. On t'a cherché partout avec Abigail, on a mis cinquante annonces pour te trouver ! Fit-elle dans la foulée, quasiment hystérique : Ou est-ce que tu étais ?! Pourquoi tu ne nous as pas retrouvé !?

Il y avait de tout dans sa voix. De la joie, de la colère, du chagrin, de la peur, de l'incompréhension. Johanna était une boule d'émotions qui menaçait d'éclater.


Ombres chinoises
Je vois tes mains sur mon corps, en ombres chinoises ou à tort, rêverie en multicolore, jette-moi encore des sorts. Sous la mer, sous la vague, on se noie et on divague, je ne peux pas tourner la page, rappelle-moi les voyages
Revenir en haut Aller en bas  
Mary-Abigail Gordon
Mary-Abigail Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Reign of Venus
Merida d'Ali Express
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 610
Sujet: Re: Send me a gun, And I’ll see the sun    Lun 31 Mai 2021 - 9:02
Y a des connexions qui refusent de se faire dans ma tête là, de suite. Et j’ai beau fixer l’homme qui se tient devant nous, celui qui m’a attrapé le bras, j’arrive pas à me dire que c’est mon papa. Ouais, il lui ressemble vachement. Et pour un peu, suffirait que je ferme les yeux pour me rappeler de lui en train de me montrer les étoiles, de me raconter une histoire pour m’endormir ou de me chatouiller. Parce qu’autant des souvenirs de maman, j’en ai plus vraiment, autant lui, c’est pas pareil. Et je m’y suis raccrochée pendant des mois, pour pas l’oublier. Pour pas qu’il disparaisse pour de bon. Je me disais aussi que, quand il reviendrait, j’arrêterais d’être un poids pour Johanna, elle arrêterait de devoir se sacrifier pour moi. Et que ça irait mieux.

… sauf qu’il est jamais revenu. Il nous a jamais trouvées.

Ptet qu’il nous a jamais cherchées en fait.

Je bouge pas quand il fait un pas vers vous après avoir dit à l’autre type qu’on est ses filles. Je me contente de hausser une épaule, comme pour confirmer qu’on est bien en sécurité et qu’ils s’inquiètent pas. De toute façon, au pire, j’ai toujours le couteau que m’a donné Johanna sur moi.

Et je me laisse entrainer par ma sœur quand elle franchit le dernier pas qui nous sépare de lui. Si elle le serre dans ses bras, moi je me contente de suivre le mouvement, sans faire gaffe aux larmes qui roulent sur mes joues à moi. Et, quand elle commence à l’interroger, je me recule d’un pas, essuyant les larmes avec mon poing fermé. Ses questions font écho à tout ce qui se bouscule dans ma tête. Et je souffle, dans un murmure, répétant ce que vient de dire Johanna. « Pourquoi tu nous as pas retrouvées ? » En vrai, le reste, je m’en fiche. Où il était, ce qui faisait. Y a juste ça qui importe. Il est là, planté dans ses beaux habits. « T’as l’air d’aller super bien. » Si je connais ma sœur par cœur et que je sais que, dans ses questions, il a tout l’amour qu’on a pour papa, moi je peux pas. Je sais que c’est pas logique ni cohérent ni rien. Mais, je sais pas. J’aurais aimé qu’il soit en train de dépérir dans un coin parce qu’il nous a perdues. Pas qu’il soit en train de fumer une clope à la sortie de la Cage.

Je renifle un coup, alors que je croise les bras. Autant pour me protéger que pour bien montrer que je lui ferais pas de câlin. Parce que s’il nous avait retrouvées avant, Johanna, elle aurait pas eu à faire tout ça. Il a pas fait son travail de papa.


We are all lost stars trying to light up the dark...
Revenir en haut Aller en bas  
Richard C. Gordon
Richard C. Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1227
Sujet: Re: Send me a gun, And I’ll see the sun    Lun 31 Mai 2021 - 18:26
Heureusement, l'inconnu n'était pas idiot et comprit bien vite la situation. À la place d'un règlement de compte, il assista à des retrouvailles.
Sous les yeux de la population de la Cage, Richie attrapa ses filles contre lui alors que les larmes remontaient jusqu'à ses yeux. Impossible de les retenir, alors qu'il fut happé par leur odeur, qu'il pensait avoir oublié depuis le temps. C'était si fort, si intense, qu'il en avait la tête qui tournait, qu'il se demandait s'il ne rêvait pas. Il avait imaginé ses retrouvailles un milliard de fois, les fantasmaient encore jusqu'à la nuit dernière, impossible de passer à autre – qui le pouvait réellement ? -. Et c'était enfin réel ? Vraiment ? Ou est-ce qu'il y avait encore un drame qui allait lui tomber dessus ?

L'étreinte dura, il ne sut combien de temps. Mais dès qu'il pensait s'éloigner, il avait l'impression d'avoir mal. Redoutant de les voir disparaître dans un nuage de fumée, mirage réaliste modulé par un esprit malade. Mais non, Johanna et Mary-Abigail étaient là, en chair et en os, sur leurs deux jambes.

La voix de Johanna le força à éloigner son visage. Sa main vint se goûter à sa joue chaude et rebondie, trempée de larmes, alors qu'il peinait à arrêter les siennes.

- Je suis si … je suis si désolé … j'suis désolé …

La poitrine compressée, il était incapable de remettre son cerveau en marche, et faillit retenir sa cadette alors qu'elle reculait pour s'adresser à lui, une intonation de reproches au fond de la voix.
Richie secoua la tête, chercha ses mots, assourdi par les émotions, à deux doigts de sentir ses jambes lâcher sous son poids.

- Je … je vous ai cherché … je vous ai cherché si longtemps …

Le regard de la rouquine ajoutait un peu plus de culpabilité à celle qui le faisait vieillir plus vite depuis leur disparition. Lui qui pensait avoir toujours cru en leur survie tant qu'il ne verrait pas leur corps … est-ce que c'était vrai, finalement ? Est-ce qu'il n'avait pas abandonné, à un moment ? À la mort de Raf, quand son cerveau avait vrillé ? Même s'il y croyait, son corps avait cessé de le porter pour continuer les recherches. Épuisé de vivre et d'endurer. Il s'était contenté de se laisser vivre. D'attendre. Un miracle ? Comme celui qu'ils vivaient actuellement ?
Les filles étaient sous son nez depuis tout ce temps. Cette simple pensée lui donnait envie de hurler.

- Je suis désolé … je vous aime … je vous aime si fort.

Pour l'heure, il était incapable d'ordonner ses pensées. Ca remettait tout en question. Toute sa pseudo-réalité éclatait comme du verre.
Il essuya son visage d'une main tremblante et renifla. C'était normal qu'elles lui en veuillent. Oui c'était normal. Comme Jim et comme Wyatt. Ils avaient raison. Il était donc un si mauvais père que ça ?

- Vous ... venez ... à l'intérieur. Demandons une salle, parvint-il à articuler alors que la brume de ses pensées se dissipaient péniblement.


"Do you have enough love in your heart,
To go and get your hands dirty ?"

Revenir en haut Aller en bas  
Johanna L. Gordon
Johanna L. Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Reign of Venus | Chasseur de primes
Administratrice
Raiponce du pauvre
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1996
Sujet: Re: Send me a gun, And I’ll see the sun    Lun 31 Mai 2021 - 20:35
Les réponses ne convenaient pas. Toutes ces années loin de lui ne pouvaient pas se résumer à "je vous ai cherché" et voilà tout. Elle ne supportait pas cette idée, elle n'arrivait pas à admettre que ça soit seulement possible. Le menton tremblant, Johanna hocha la tête lorsque leur père proposa d'aller à l'intérieur et de trouver une salle. Tout ça ne mit pas bien longtemps d'ailleurs, il ne suffit que de réapparaitre au comptoir pour que Reese lui demande ce qu'il se passe et l'invite à se rendre dans sa "chambre" à l'étage. Clé en main, ce fut d'une main tremblante qu'elle l'enfonça dans la serrure, suivie de près par Mary-Abigail et Richard.

L'intérieur de la pièce était dans un sacré désordre, mais ça ne fut pas suffisant pour faire ressortir ses tocs d'ordinaires incontrôlables. Les yeux rougis par l'émotion, la blonde fixait son père sans réaliser ce qu'il se passait. Et dans cette chambre d'appoint, il y avait comme un fossé entre les filles et l'adulte. Qui étaient-ils au fond ? Après quatre ans sans se voir, que pouvaient-ils se dire de toute façon ? Les banalités n'avaient plus aucun sens, ils ne pouvaient pas faire comme si tout était effacé. Johanna avait tout fait pour protéger Abigail, parfois sans franche réussite. Elles avaient eu faim, elles avaient eu froid, elles avaient eu mal aussi...

Et lui alors ? Et lui, qu'avait-il traversé...? Et surtout...

Wyatt et Jim, ils... Ils sont où ? Ne put-elle s'empêcher de demander. Et oncle Raf ? Questionna-t-elle ensuite d'une voix blanche.

Pourquoi était-il seul ? La crainte que le trio ait péri dans l'incendie, qu'ils soient les trois derniers à avoir pu en réchapper, lui glacer le sang. Johanna avait l'impression d'avoir du venin dans les veines, tout son corps était douloureux. Et sa tête lui faisait mal, incroyablement mal. Ses yeux cherchèrent ceux de sa cadette. Que devait-elle faire ? C'était elle l'aînée, elle qui devait prendre des décisions mais en l'état, la blonde avait l'impression d'être impuissante et démunie. Alors, peut-être qu'Abigail aurait des réponses, des solutions, saurait quoi répondre et quoi faire pour se faire entendre. Peut-être...


Ombres chinoises
Je vois tes mains sur mon corps, en ombres chinoises ou à tort, rêverie en multicolore, jette-moi encore des sorts. Sous la mer, sous la vague, on se noie et on divague, je ne peux pas tourner la page, rappelle-moi les voyages
Revenir en haut Aller en bas  
Mary-Abigail Gordon
Mary-Abigail Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Reign of Venus
Merida d'Ali Express
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 610
Sujet: Re: Send me a gun, And I’ll see the sun    Mar 1 Juin 2021 - 11:00
En vrai, j’ai arrêté depuis longtemps de compter le nombre de fois où j’avais imaginé ces retrouvailles. Le soir, quand il faisait noir et que j’essayais de me persuader que ça allait s’arranger. Sauf qu’à un moment, ça faisait plus de mal que de bien. Et que je devais être forte pour que Johanna fasse pas tout toute seule. J’suis pas sure d’y être bien arrivée, surtout quand je sens mon cœur qui se serre à regarder papa.

J’reste en retrait, incapable de faire comme elle et de rester dans ses bras. Et je me mords l’intérieur de la bouche tellement fort que je commence à sentir le goût du sang. Il dit qu’il nous a cherché… mais comment je peux le croire ? On est pas si difficiles que ça à trouver. Il a pas fait assez fort. Il aurait dû faire mieux. J’sais bien que je suis injuste et tout. Mais il était pas là. Il a pas vécu tout ce qu’on a vécu. Je les suis en silence, incapable de lui dire que moi je l’aime, que même si je suis fâchée, ça reste mon père. Et que je l’aimerais toujours.

Je renifle un coup, alors qu’on entre dans la chambre de Johanna. Et si j’arrive pas à trop savoir ce que peut penser ma sœur en cet instant, je me rends même pas compte que je me place devant elle par réflexe. Pour la protéger. Elle est trop sensible, trop émotive. Elle arrivera pas à lui en vouloir. Elle arrive même pas à m’en vouloir à moi alors que j’ai gâché sa vie. J’essuie de nouveau mes larmes du revers de la manche et je prends une grande inspiration. « T’étais où ? T’as fait quoi durant tout ce temps ? » J’suis fière de moi, j’ai presque pas la voix qui tremble. C’est pas mal non ? En vrai, je tremble toute entière, je grelotte, comme quand je tombe malade. Et j’attends de voir ce qu’il répond pour les jumeaux. Et pour oncle Raf.

Je croise les bras, essayant d’avoir l’air plus adulte, plus mature que je le suis vraiment. Mais j’ai besoin d’avoir des réponses à ces questions. J’ai besoin de comprendre pourquoi notre papa nous a pas retrouvées. Pourquoi on est restées toutes seules aussi longtemps, sans personne pour veiller sur nous. C’est pas juste. Johanna aurait pas eu à devoir veiller sur moi comme ça. C’est ptet pour ça que je souffle, sans réfléchir, d’une toute petite voix. « Johanna m’a protégée. Elle a veillé sur moi tout le temps. Elle m’a sauvé la vie. » Parce que ça doit être dit. Parce que sans elle, je serais plus là. Que je lui dois tellement de trucs que je saurais même pas où commencer. Et surtout, parce qu’elle a continué de m’aimer tellement fort que jamais je me suis sentie abandonnée.


We are all lost stars trying to light up the dark...
Revenir en haut Aller en bas  
Richard C. Gordon
Richard C. Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1227
Sujet: Re: Send me a gun, And I’ll see the sun    Jeu 3 Juin 2021 - 14:08
Il était à des années-lumières de se poser des questions sur la facilité avec laquelle Johanna put les amener dans une chambre. Juste, il les regardait, tour à tour, incapable de se faire à l'idée que c'était vrai.
Pour autant, il sentait, à travers sa vague d'émotions, que le trio ne vivait pas des retrouvailles digne d'un film avec fin heureuse. Il sentait une certaine hostilité, mais ne s'en formalisait pas. Lui aussi, se flagelait encore tous les jours, se répétant à quel point il avait été un mauvais père. Le fait qu'elles soient là, devant lui, bien nourries et visiblement en forme renforçait cette idée. Bien sûr. Ses enfants étaient grands. Ils n'avaient plus besoin de lui.

Il resta droit alors que commençait les questions. Avalant sa salive, il passa une main dans ses cheveux courts et laissa son regard filer, une seconde, vers le sol, à la mention de son frère.

- Raf est …

Le mot coinça dans sa gorge. Devant ses yeux clairs glissèrent des souvenirs sombres que lui seul avait en tête et qui le perdirent quelques instants. Le temps de cligner des yeux et de se reprendre. Un blanc. Il secoua la tête, honteux, pitoyable.

- Jim et Wyatt sont vivants. Ils... ils vont biens. Ils sont sur le No Man's Land. Se rendent utiles. Ils s'en sortent bien.

Sa voix était rauque, encore secouée par l'effusion de larmes. Du côté de Mary-Abigail, le reproche était palpable dans ses intonations, dans sa posture. La rouquine en voulait à son père, et il ne pouvait que la comprendre, et se plier à ses interrogations. C'était à lui de faire profil bas.

Il hocha la tête. Est-ce qu'il avait envie de se donner la moindre excuse ? Est-ce qu'il voulait raconter son histoire ?

- J'ai... j'ai été beaucoup sur le No Man's Land, aussi, à une époque. Ça fait longtemps que je fuis la zone. Si j'avais su que vous étiez dans le coin … Depuis combien de temps ? Vous êtes … vous êtes ici ? Dans ce groupe ?

La plus grosse ironie, celle qui rigole sous cape, fière du déroulement de l'histoire, c'était que, oui, Richie avait fouillé les lieux, au peigne fin. Le No Man's Land, les alentours. Il avait posé des questions, fait des descriptions, placardé des messages. Mais c'était il y avait longtemps. Et à force d'enchaîner, pendant des années, les échecs, à force de parler dans le vide et de retrouver les portraits de ses filles par terre, piétinés par la foule, il avait lâché. Et quand Raf était mort, ça avait été terminé. Il avait fui les lieux et s'était perdu en chemin. Qui il était. Pourquoi il survivait encore.


"Do you have enough love in your heart,
To go and get your hands dirty ?"

Revenir en haut Aller en bas  
Johanna L. Gordon
Johanna L. Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Reign of Venus | Chasseur de primes
Administratrice
Raiponce du pauvre
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1996
Sujet: Re: Send me a gun, And I’ll see the sun    Jeu 3 Juin 2021 - 14:42
Oncle Raf était mort. Baissant les yeux, Johanna regarda longuement ses chaussures. Elle ne savait pas vraiment si elle était émue ou non, si ça devait lui faire quelque chose de particulier. A dire vrai, elle était déjà dépassée par ses émotions, et elle ne gardait un souvenir que très diffus de son oncle après tout ce temps séparé de lui. Il n'était pas méchant - tout du moins ne se souvenait-elle pas de quelqu'un de méchant - même s'il pouvait avoir l'air dur en exigeant le meilleur des autres.

Mais leurs frères étaient aussi dans le coin, ils contribuaient au No Man's Land de ce qu'il semblait. Richard vivait-il encore avec eux ? Qu'avaient-ils traversé ensemble durant tout ce temps ? Silencieuse néanmoins, la question de son père lui arracha un frisson si violent qu'elle eut de la peine à déglutir. Quoi qu'il arrive dès lors, elle savait que s'il connaissait le No Man's Land et ses environs, il ferait forcément le rapprochement à propos du motel, d'à quoi il servait et ce qu'on y faisait là-bas. Il en déduirait alors que si ses filles y vivaient, ça n'était sans doute pas pour la décoration.

Et là, Johanna pâlit à vitesse grand V. Elle ne voulait pas lui faire honte et à la fois, elle ne voulait pas donner l'impression d'avoir honte de ce qu'Oxana leur avait permis pour survivre. Aujourd'hui, c'était révolu et elle ne le faisait qu'occasionnellement pour boucler des fins de mois difficile, avec des clients qu'elle sélectionnait sur le volet. Avec qui elle avait des relations privilégiées. Pour autant, ça restait de la prostitution, et Johanna ne pouvait tout simplement pas se mentir non plus.

On est dans le coin depuis deux ans, articula-t-elle alors à voix basse, venant étreindre ses mains pour se tordre les doigts en sentant ce profond malaise l'envahir. Elle ne pouvait plus souvenir le regard de son père, aussi poursuivit-elle dans un murmure : On vit au motel, admit-elle alors.


Ombres chinoises
Je vois tes mains sur mon corps, en ombres chinoises ou à tort, rêverie en multicolore, jette-moi encore des sorts. Sous la mer, sous la vague, on se noie et on divague, je ne peux pas tourner la page, rappelle-moi les voyages
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Send me a gun, And I’ll see the sun    
Revenir en haut Aller en bas  
- Send me a gun, And I’ll see the sun -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: