The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-39%
Le deal à ne pas rater :
Resident Evil VIllage sur PS5 [Précommande]
43 € 70 €
Voir le deal

Send me a gun, And I’ll see the sun
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Richard C. Gordon
Richard C. Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1231
Sujet: Send me a gun, And I’ll see the sun    Ven 28 Mai 2021 - 19:02
Send me a gun, And I’ll see the sun



Johanna, M.A & Richie

Par précaution, soucieux de ne pas se méler à la foule, Richie n'avait jamais mis les pieds à la Cage. Il avait préféré rester sur son intuition, un peu biaisé par le cliché qu'il s'imaginait sur un lieu pareil. Un truc de combat illégal, comme à l'époque, dans un lieu poussiéreux à l'odeur de transpiration, aux gens qui crient et qui boivent. Très peu pour lui.
Mais finalement, il avait fini par être dépassé par sa curiosité. Lors d'un séjour à son cabinet, loin du camp, pour ses séances d'hypnose, un soir, un peu ennuyé de sa solitude. Et puis, ça lui donnerait l'opportunité, de peut-être, revoir Thaïs. Au moins d'avoir des nouvelles d'elle.

Le lieu n'était pas vraiment comme il se l'était imaginé. Plus propre, mieux organisé, aéré, il n'avait pas l'impression d'étouffer dans la foule. Il rôdait en observateur, mains dans les poches, arme dissimulée – au cas où -, le visage neutre, une tenue sobre, dans la parfaite représentation de l'homme Gris, son leitmotiv depuis que ses fils étaient partis.
Être ici, ça lui permettait aussi d'oublier un peu son groupe, le désespoir palpable qui accablait tout le monde. Richie savait qu'il avait tendance à sombrer, il ne voulait surtout pas craquer pour quelque chose qui ne le concernait, à la base, pas vraiment. Même s'il s'impliquait beaucoup pour quelqu'un qui ne voulait pas s'en mêler.

Il s'éloigna de la piscine après avoir observé un combat particulièrement violent, jouant des coudes pour se frayer un chemin à travers les gens, jusqu'à retrouver l'extérieur où il coinça sans attendre une cigarette entre ses lèvres. Bouffée salvatrice, il leva les yeux vers l'orangé du ciel qui nuançait vers un joli bleu nuit. Perdu dans son esprit, sans voir les gens qui arrivaient et repartaient et sans entendre les éclats de voix. Juste ... là, sans être là. Pas franchement détendu, mais qui prêtait à croire qu'il l'était.


"Do you have enough love in your heart,
To go and get your hands dirty ?"

Revenir en haut Aller en bas  
Johanna L. Gordon
Johanna L. Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Reign of Venus | Chasseur de primes
Administratrice
Raiponce du pauvre
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1997
Sujet: Re: Send me a gun, And I’ll see the sun    Ven 28 Mai 2021 - 21:06
Tu as vu comment ça dent a volé ? J'ai presque cru que j'allais me la recevoir dessus ! Commenta Johanna avec de grands yeux étonnés.

Elle n'était toujours pas fan de ce qu'il se passait ici, les combats notamment, la violence, tout ça, ça n'était toujours pas trop son truc. Et elle était venue avec sa soeur pour d'autres raisons beaucoup moins primaires à l'évidence, même si son occupation du soir avait été totalement avorté pour autre chose au passage. Elle tint la main de Mary-Abigail, pour ne pas la perdre dans la foule. Elles connaissaient un peu les gens qui peuplaient la piscine à ces heure-là. Et ça n'était pas la première main aux fesses que la jeune femme s'était reçue en à peine une trente minutes de temps écoulées d'ailleurs.

Viens, on va prendre quelque chose à boire, souffla la blonde à sa cadette en progressant à travers le monde.

Elle joua un peu des coudes pour se faire de l'espace et parvint jusqu'au comptoir installé où elles furent toutes les deux vite servi par la femme de l'autre côté. Reese les voyait régulièrement ici, et savait donc très bien qui elles étaient, et surtout qui aux yeux de Bill. Johanna ne manqua pas de se tourner vers Abigail ensuite avec une petite moue déçue tandis que son jus d'orange apparaissait devant elle :

Je pensais que Bill serait dispo ce soir mais je crois qu'avec tout ce monde, y'aura pas moyen de le voir, tant pis, eut-elle envie de rajouter. Cela n'était pas bien grave, et le fait de sortir un peu lui permettait de ne pas s'attarder sur la drôle d'ambiance qui régnait encore dans sa chambre à coucher. Elle avait néanmoins eu l'espoir de croiser Liam, pour un autre karaoké Disney par exemple mais impossible de le trouver dans la foule. Dommage ! Tu sais qu'il va très bientôt me donner ma bague ? J'ai vraiment hâte de voir ce qu'il va choisir ! Fit-elle à sa sœur, avec un grand sourire amusé.

Mary-Abigail savait tout des tenants et des aboutissants de ce "mariage". Rien de bien sérieux évidemment même si la façade devait l'être. Il fallait donc tenir l'idée devant les autres.


Ombres chinoises
Je vois tes mains sur mon corps, en ombres chinoises ou à tort, rêverie en multicolore, jette-moi encore des sorts. Sous la mer, sous la vague, on se noie et on divague, je ne peux pas tourner la page, rappelle-moi les voyages
Revenir en haut Aller en bas  
Mary-Abigail Gordon
Mary-Abigail Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Reign of Venus
Merida d'Ali Express
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 610
Sujet: Re: Send me a gun, And I’ll see the sun    Sam 29 Mai 2021 - 13:51
Je regarde la piscine, les yeux écarquillés, avant de souffler, avec un gloussement. « Ouaaaah, c’était TROP cool ! » Okay, je devrait ptet flipper un peu à voir tout ça. Mais c’est pas comme si c’était pas la première fois que je venais ici. Et puis, c’est pas sur moi qu’on tape, alors tout va bien. Je louche en direction du type par terre, me demandant s’il va se relever, avant de souffler, en direction de ma sœur. « Oh, j’aurais dû parier, j’aurais gagné et je serais trop riche. » Ca aurait été cool. Mais on a déjà pas grand-chose à nous, ce serait un peu stupide de parier sans être sûres de gagner.

Je hoche la tête quand elle me propose d’aller boire un coup, écrasant d’un coup de talon le pied d’un type qui a dû oublier que j’avais que 14 ans en cours de route. J’entends un « espèce de petite salope » mais il s’éloigne sans rien dire de plus alors que je l’ignore royalement. J’attrape mon soda et j’ai un large sourire en direction de Reese en voyant qu’elle m’a mis un bâton multicolore dedans avant de hausser une épaule à la remarque de ma sœur. « Oh, dommage. Tsais que j’ai encore jamais vraiment discuté avec lui ? » Faut dire qu’il est toujours genre super occupé. Et qu’il a clairement mieux à faire que de discuter avec une gamine.

J’aspire mon soda à la paille, fronçant le nez quand les bulles me picotent, avant de fixer Johanna, les yeux brillants. « Ah ouais ? T’as une idée de ce qu’il va choisir ? » J’ai jamais été trop portée bijoux, mais je sais que Jo’ sera contente. Et même si je suis au courant de tout ce qu’il y a derrière ce mariage, autant qu’elle se fasse plaisir non ? Mais du coup, vu qu’il y a plus grand-chose d’intéressant à faire et que ça commence grave à s’entasser, je tire sur le bras de ma grande sœur. « Faut que je prenne l’air deux minutes, sinon j’vais exploser ! » Je gonfle mes joues comme pour la prévenir de la catastrophe imminente. Faut dire qu’elle est au courant, dès qu’il y a un peu trop de monde, j’ai tendance à pas me sentir super bien. Alors, elle se laisse faire. Au pire, je souffle deux minutes et on retournera à l’intérieur pour le prochain combat.

Je me glisse sous un type et je manque de tomber heurtant un grand qui est en train de fumer. « Pardon m’sieeeeur ! » Je glousse, toujours sans lâcher la main de ma sœur avant de lui lâcher, alors que je m’arrête à quelques mètres du type. « Hey ! Tu crois qu’il y aura du champagne à ton mariage ? » Ouais, parce que c’était super bon ce truc-là que j’ai bu au nouvel an. Même si je vous dis pas le sermon auquel j’ai eu droit. Ou le mal aux cheveux le lendemain.


We are all lost stars trying to light up the dark...
Revenir en haut Aller en bas  
Richard C. Gordon
Richard C. Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1231
Sujet: Re: Send me a gun, And I’ll see the sun    Dim 30 Mai 2021 - 12:36
Au vu du monde qui sortait prendre l'air ou fumer une cigarette – ou autre chose -, le combat était terminé. Un peu agacé de se retrouver noyé dans la foule et sortit de force de ses pensées, Richie tira plus rapidement sur sa clope en se décalant au mieux dans l'optique de prendre un peu de distance.

Un homme s'excusa après lui être rentré dedans, l'ignorant déjà royalement. Dans le même élan, ce fut une bien plus petite taille qui le bouscula, cette fois-ci le surprenant assez pour qu'il en lâche sa cigarette.

- Putain …

Son regard se tourna vers la gamine et il eut un flash. Comme une grande claque en pleine gueule. La tignasse rousse, elle fit arrêter son cœur dès qu'il posa les yeux dessus, et s'il se dit qu'il rêvait, que c'était sans doute quelqu'un d'autre, il fut assez bouleversé pour que son cerveau s'éteigne et que son instinct prenne le dessus. À aucun moment il ne se dit que c'était insensé, impossible. À aucun moment il ne réfléchit alors que son corps amorçait un mouvement et que son bras s'étira en avant pour saisir celui de la jeune fille, l'empêchant de s'éloigner davantage.
C'était peut-être pas malin, de saisir une gosse de cette manière. C'était pas malin. Mais il devait voir son visage. Au moins pour s'assurer qu'il ne rêvait pas.

Et ses prunelles se figèrent dans le même bleu qui colorait les siennes. Face à lui se trouvait bien sa fille. Ou alors il délirait. Il délirait. Le visage était moins rond qu'à l'époque, les pommettes plus dessinées, mais il reconnaissait sans mal celle qu'il pensait avoir perdu pour toujours.
Il ouvrit la bouche et la lâcha, comme s'il s'était brûlé sans réussir à décrocher son regard d'elle, en proie à un brusque doute. Ses sourcils se froncèrent, il ne se rendit même pas compte qu'il ne respirait plus. Il fut projeté quelques mois en arrière où toute sa réalité était complètement baisée qu'il pensait voir ses filles à chaque coin de rue, et il se demanda si c'était encore le cas, s'il était devenu réellement taré et qu'il ne s'était voilé la face jusqu'à ce jour.

- No shit … lâcha-t-il dans un souffle.

À cet instant seulement il se permit de regarder la femme blonde, à côté d'elle, et ce nouveau visage n'était pas pour l'aider à revenir à lui. Il cligna des yeux, plusieurs fois et une brusque montée d'émotion le secoua des pieds à la tête. Qu'il rêve ou pas, ça semblait si réel qu'il n'arriva pas à chasser l'illusion douloureuse face à lui. Il couvrit sa bouche de sa main, sans savoir sur laquelle des deux arrêter son regard.

- Vous … Johanna … Comment …

Il devait avoir l'air d'un malade, mais c'était bien le cadet de ses soucis. S'il se trompait, il craquait. Car le visage de ses filles rouvrit des plaies qu'il pensait être parvenu à apaiser depuis le temps, et il n'avait plus la force de panser ses blessures.


"Do you have enough love in your heart,
To go and get your hands dirty ?"

Revenir en haut Aller en bas  
Johanna L. Gordon
Johanna L. Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Reign of Venus | Chasseur de primes
Administratrice
Raiponce du pauvre
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1997
Sujet: Re: Send me a gun, And I’ll see the sun    Dim 30 Mai 2021 - 13:08
Non mais je pense qu'il va vouloir quelque chose qui brille de loin, il a besoin que ça soit précieux pour maintenir sa réputation ! Souffla Johanna avec un grand sourire. Après ça va être difficile de trouver une bague à ma taille surtout, c'est sans doute ça qui lui prend du temps, ajouta-t-elle.

Sa relation avec Bill était purement intéressée et ne reflétait aucun véritable sentiment mais Johanna était tout de même très excitée à cette idée. Evidemment, ça ne ressemblerait pas au mariage de princesse qu'elle avait en tête depuis toute petite, avec l'espoir des gamines de trouver un homme digne d'elle qui saurait la sauver de son quotidien, mais qu'importait : c'était tout de même une célébration particulière. L'enthousiasme partagé de sa sœur alimentait le sien de concert, elle se sentait de fait encore plus emballée par l'idée :

Je pense bien oui, Bill doit réserver des bonnes bouteilles pour- Johanna se figea en remarquant que la main d'Abigail résistait dans la sienne et lui échappa.

Se retournant soudainement pour comprendre, elle vit la rouquine saisit par le bras par un homme qu'elle ne reconnut pas immédiatement. A la place, la blonde sentit son sang se glacer. Il n'allait tout de même pas l'enlever juste sous son nez ?! Figée par la terreur, ce fut d'instinct qu'elle tira un grand coup sur le bras d'Abigail pour la garder proche d'elle, et se rua presque vers l'avant pour sortir les griffes :

Eh ! La touchez pas, espèce de pervers ! Gronda-t-elle tout fort pour que les autres puissent l'entendre.

Il fallait qu'on intervienne, non ? Alors s'il fallait hurler pour ça, la blonde n'hésiterait pas. Surtout pour protéger Abigail. Mais l'hémoglobine glacée dans ses veines se réchauffa soudainement en saisissant le trouble dans le regard de cet homme. Un regard qui lui était familier. Ce qui fut un déclic cependant pour elle fut la voix qu'elle perçut du bout de ses tympans. A nouveau, la confusion dans son esprit prit le pas, et elle ne réalisa pas ce qu'il se passait. Il connaissait son nom, semblait ému, troublé... Différent.

Papa ?! Hoqueta la blonde après un temps de silence effroyablement long.

Elle ne comprenait pas bien ce qu'il se passait à l'instant. Était-ce vraiment son père ? Il lui semblait derrière ses traits tirés, fatigués, ces airs durs, reconnaitre un homme qu'elle avait connu et aimé oui. Mais elle n'en avait plus la certitude, plus quand il s'agissait de son esprit malade. Aussi Johanna s'accrocha-t-elle à la main d'Abigail, pour essayer de comprendre...


Ombres chinoises
Je vois tes mains sur mon corps, en ombres chinoises ou à tort, rêverie en multicolore, jette-moi encore des sorts. Sous la mer, sous la vague, on se noie et on divague, je ne peux pas tourner la page, rappelle-moi les voyages
Revenir en haut Aller en bas  
Mary-Abigail Gordon
Mary-Abigail Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Reign of Venus
Merida d'Ali Express
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 610
Sujet: Re: Send me a gun, And I’ll see the sun    Dim 30 Mai 2021 - 13:27
Je hoche la tête, le regard pétillant. « Ca va être trop cool n’empêche. On va bien se marrer. » Tant que Johanna sait ce qu’elle fait et qu’elle croit pas que ça va virer en mariage d’amour et tout, moi je vais pas m’y opposer. J’suis quand même pas super chaude à l’idée qu’elle passe plus de temps avec Bill. Faut dire que ouais, j’ai toujours du mal quand je la perds un peu. Et je me dis qu’à la longue, elle va bien se rendre compte qu’elle en marre de toujours me trainer avec elle comme un boulet, quoi qu’elle en dise. En attendant, si ça la rend heureuse tout ça, c’est le principal. « Doit bien y avoir des trucs cools ! Ils ont pas vidé toutes les bijouteries les gens non ? Ce serait trop chelou. »

Et, alors qu’on évoque l’idée encore plus sympa du champagne, que je me demande vaguement si je pourrais chiper une nouvelle bouteille, je sens qu’on m’attrape le bras. « Héééé ! » Je fronce les sourcils, ma chevelue folle voletant autour de moi alors que je me tortille pour qu’on me relâche. Je relève la tête pour voir quel cinglé essaie de s’en prendre à moi, prête à le mordre si besoin. Et je me fige en voyant ses yeux bleus. On dirait les miens. C’est rigolo.

Je sens son emprise se défaire alors que je titube en arrière. Y a un lien qui veut pas se faire dans ma tête alors qu’il continue de me regarder et qu’il fixe alors Johanna. Il la connait, mais pas moi ? J’sais pas trop Je pige pas. Et je me mordille la lèvre inférieure, alors que j’ai l’impression qu’on est comme dans une bulle. J’entends plus rien de ce qui se passe autour de nous. Pourtant, y a toujours du boucan dans tous les sens. Et, quand j’entends Johanna qui reprend la parole, je secoue la tête, soufflant, sans réfléchir. « Non, c’est pas papa. Il est mort. Sinon, il nous aurait retrouvées avant. » J’ai même fini par abandonner moi. J’ai arrêté de laisser des messages au tableau du no man’s land. Parce qu’ils étaient toujours jetés vu que personne en voulait jamais. Je me recule d’un pas, me rapprochant de Johanna. « Non, non, non. » Il a pas le droit d’être là. En forme. Comme si tout allait bien pour lui alors qu’il nous a perdues. Et non, j’ai pas la lèvre qui tremble ou envie de pleurer. C’est même pas vrai.


We are all lost stars trying to light up the dark...
Revenir en haut Aller en bas  
Richard C. Gordon
Richard C. Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1231
Sujet: Re: Send me a gun, And I’ll see the sun    Dim 30 Mai 2021 - 14:00
C'était comme si le monde ralentissait autour d'eux. Qu'il n'y avait plus qu'eux trois, là, face à face, à se dévisager comme des cons, sans savoir comment se comporter, sans savoir s'ils vivaient et voyaient la même chose.
Il y eut des visages qui se tournèrent vers eux au cri de la petite blonde, certains s'approchant même, prêts à défendre les plus jeunes de ce pervers qui se permettait de les toucher.

Il eut un bourdonnement dans les oreilles. Dépassé, le cerveau en ébullition, son cœur se serra lorsque la jeune blonde l'appela comme il devait l'être. Papa. Papa.

- Non, non, non … j'suis … j'suis pas mort.

La confusion empêchait sa voix de porter réellement. Il fit un pas dans leur direction, leva une main dans l'optique de toucher Abigail, s'attendant, sans doute, à passer à travers elle, mais on s'imisça brusquement dans son champs de vision, et il n'eut d'autres choix que de lever les yeux vers cette nouvelle présence, bien plus haute et plus robuste.

- Vous leur foutez la paix, cracha l'homme, dans une posture sans équivoque sur ce qu'il comptait faire si Richie lui désobéissait.

Est-ce que c'était le moment pour qu'un type se croit super-héros et veuille sauver des demoiselles en détresse ? Absolument pas, putain de merde.
Le père de famille était un peu perdu face à cette nouvelle menace, secoué par ses précédentes émotions. Il chercha des yeux les filles, cachées derrière lui.
Le mec dût prendre son air confus pour un refus d'obtempérer. Confiant, il fit un pas vers lui.

- T'es bouché ou quoi ? Casse-toi de là.
- Non. Je les connais, souffla-t-il fébrilement.

Les mains de l'homme se plaquèrent contre son buste pour le repousser en arrière. Les émotions de l'hypnothérapeute, confuses jusqu'à présent, se muèrent en brutale colère pour cet inconnu qui faisait le héros. Il reprit vivement du poil de la bête.

- C'est mes filles ! Cracha-t-il avec un soudain aplomb.

Maintenant, il en était sûr et certain, et il maudissait ce mec de l'empêcher de comprendre par lui-même, d'empêcher ses pensées de s'aligner à leur rythme et de vivre le moment présent sans tout gâcher.
Richie l'attrapa par le col de son vêtement et l'envoya dans le décor, portant toute son attention sur lui. Des regards se tournèrent vers eux. La bulle venait d'éclater. L'inconnu se rattrapa de justesse pour ne pas finir au sol et se retourna aussi sec vers son adversaire, prêt à enchaîner.

- Ce sont mes filles, connard !

Il s'arrêta dans son élan, avec la présence d'esprit de tourner son regard vers les deux femmes avant de faire quoique ce soit. Laissant ainsi le temps au père de famille d'en faire de même.
Aussitôt et malgré l'adrénaline, son intonation s'adoucie, les traits de son visage se détendirent. Il s'approcha.

- Vous êtes vivantes, putain …

C'est pas possible. C'est pas possible.
Il rompit les derniers centimètres qui le séparait d'elles, à présent sûr, sûr de lui. Il n'eut plus qu'une envie, dévorante, tenant plus de la survie que du besoin, de les serrer contre lui.


"Do you have enough love in your heart,
To go and get your hands dirty ?"

Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Send me a gun, And I’ll see the sun    
Revenir en haut Aller en bas  
- Send me a gun, And I’ll see the sun -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: