The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-23%
Le deal à ne pas rater :
-23% sur Ratchet & Clank: Rift Apart (PS5)
61.49 € 79.99 €
Voir le deal

Même les belugas aiment nétwayé, baléyé, astiké
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ana-Lucia Sanchez
Ana-Lucia Sanchez
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1459
Sujet: Re: Même les belugas aiment nétwayé, baléyé, astiké   Sam 29 Mai 2021 - 16:21
Une... Romance ? Répète-t-elle avant de pouffer de rire. Ça, elle ne l'a pas vu venir. Manquerait plus qu'on vienne lui parler d'une tension sexuelle palpable entre Roman et elle, et elle partirait probablement en fou-rire sans attendre. Je ne savais pas que tu me souhaitais du mal comme ça, fait-elle avec humour et un sourire complice.

Mains autour de sa tasse, elle se rend compte que la discussion prend un tour sérieux entre elles, et scrute Alex longuement pour essayer de bien tout suivre. Cette dernière lui parle de l'épée de Damoclès qui est toujours au-dessus de sa tête, et si Ana n'intervient pas, il va sans dire qu'elle n'en pense pas moins. Peut-être seulement lui mentionner le fait qu'elle a un camp de deux milles personnes qui veut potentiellement sa peau ?

Je vois, souffle-t-elle entre deux gorgées de café : Pourquoi les fuyais-tu ?

Elle est curieuse, mais si elle doit être honnête, tout ça ne la concerne pas vraiment. C'est juste pour satisfaire une brève envie qui ne changera pas grand chose à sa vie cependant.

Je ne compte pas te mettre dehors si ça t'inquiète, parce que je ne me mêlerais pas de tes affaires et je compte sur toi pour ne pas te mêler des miennes, mentionne-t-elle soudainement, portant un regard sérieux sur sa voisine. Alex a l'air de lui porter une certaine affection, de croire en tout cas qu'elle n'est pas une méchante. Sans doute le fait qu'elle la loge. Je ne suis pas une très gentille personne, je n'ai aucune honte à admettre que j'ai volé, pillé et tué pour survivre, et je ne regrette rien de mes actes. Ma liste d'ennemis est probablement aussi longue que la tienne, mentionne-t-elle en relevant soudainement ses manches pour montrer ses bras entaillés à sa voisine. Et j'ai noté chacun de mes meurtres sur la peau, pour m'en souvenir...

Le temps pour qu'Alex comprenne de quoi il en retourne, qu'elle sache qu'elle n'est pas à côté d'un ange :

S'ils viennent taper à ma porte en me disant que c'est toi qu'ils veulent, je ne te protègerais pas, mais je n'empêcherais pas Roman de le faire, ajoute-t-elle rapidement. Et je n'irai pas te balancer non plus, ça ne serait pas stratégique de ma part, surtout si elle veut l'électricité chez elle.


Go ahead
Make my day

Revenir en haut Aller en bas  
Alex Lockwood
Alex Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables | Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3754
Sujet: Re: Même les belugas aiment nétwayé, baléyé, astiké   Dim 30 Mai 2021 - 10:05
Celle qui est étonnée


Je la regarde en coin, mi surprise, mi amusée, quand elle explose de rire a l’idée d’une romance avec Roman. Est-ce que va serait si désagréable pour une femme d’être a ses cotés ? En vrai, je pense tout le contraire, il n’y a qu’a se souvenir de son visage sur la photo prêt de sa femme ou voir comment il s’épuise a prendre soin de nous pour savoir qu’il y a bien pire dans ce bas monde. J’aurais même des nom a proposer a Ana Lucia. Avec air de conspiratrice, je lui réponds :

« Et qui te dis que ce n’est pas à lui que je veux du mal ? »


La jeune femme reste attentive a ce que j’essaye de lui dire, de façon la plus concise possible, malgré la difficulté d’aborder le sujet. C’est angoissant de ne pas deviner a quoi elle pense alors que je me sens presque vulnérable de m’être mise autant à nue devant elle. Je ne réfléchis pas longtemps à sa question pour savoir pourquoi je fuie :

« Parce qu’ils hésitaient sur la suite pour moi et que, étrangement, être tuée, livrée de force au NE, ou donnée a celui du groupe qui voulait me briser tous les os et me faire souffrir ne m’emballait pas vraiment… et puis…. Il faut vraiment que je retrouve mon frère et Violet. Si je meurs ou disparais, personne ne le fera. »

Elle n’a, visiblement, pas beaucoup de temps pour trancher sur mon cas et je suis soulagée qu’elle ne semble pas prendre mal le fait que je ne lui ai pas tout dit d’entrée de jeu ou vouloir me mettre dehors dans la foulée. Je reste a la détailler quand elle me dit qu’elle n’est pas « une très gentille personne » alors qu’elle semble dévouée aux siens et qu’elle s’est montrée plus que bienveillante avec nous ?  

« Ca n’existe plus les très gentille personne tu sais ? Pour ce que je te connais, je suis prête a gager beaucoup que tu es loin d’être mauvaise… »


Je suis, normalement, douée pour cerner la gens. Ana Lucia, sur pas mal de point reste encore une énigme, mais je reste certaine de cette affirmation. Que cela soit son attention a notre arrivée alors qu’elle ne savait pas si j’étais utile, sans façon d’être avec les siens ou pas ou le fait que les enfants ici semblent heureux… je ne vois pas un Alan ou un James arriver a ce miracle.

Néanmoins, je l’entends parfaitement quand elle me laisse comprendre qu’elle aussi a des casseroles, peut être pires que les miennes, et qu’elle attend de nous de ne pas mettre le nez ou il ne faut pas. Je regarde son bras en mettant un certain temps pour comprendre le rapport avec « ses notes ». Les yeux un peu ronds, je demande plus par étonnement que pour avoir une réponse :

« Tu … tu te scarifie à chaque personne que tu tues ? »

Avec 5000 personnes de tuées des les premiers jours, je n’aurais pas eu assez de deux bras si j’avais voulu faire comme elle. En fait, je ne comprends pas son concept de se faire ça je crois. Moi je rêve d’oublier, j’imagine que c’est la différence entre une femme courageuse et une lâche qui n’assume pas. Elle conclut sur ses actions si les Expendables arrivaient sur son pas de porte et sur le fait qu’elle ne va pas me dénoncer :

« Je n’en demande pas plus et je te remercie. Je te jure pour tout faire pour que mes problèmes n’arrivent pas sur ton paillasson… et… en vrai… si ca devait arriver…. Essaye quand même de retenir Roman, il a beaucoup de qualité mais le sans froid ne semble pas en faire partie, je m’en voudrais qu’il se fasse tuer pour rien… »


Je tente de boire une gorgée du liquide brulant sans me rendre compte que boire en crise de remontée acide, c’est un soulagement éphémère pour un résultat pire. Mais aucun médecin pour m’expliquer que je suis en train d’aggraver le problème ou me rassurer sur pas mal de petites choses qui m’angoissent. De toute façon, pensive, c’est un autre sujet que j’ai en tête.

« Dis moi stop si tu estimes que ça ne me regarde pas, mais… tes ennemis sont des factions ou des groupes ? Est ce qu’il y a des choses que tu estimes qu’il faut que l’on sache, Roman et moi, pour éviter les pièges qui pourraient vous viser ? »




Codage par Libella sur Graphiorum


La vie n'a rien de magique
Revenir en haut Aller en bas  
Ana-Lucia Sanchez
Ana-Lucia Sanchez
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1459
Sujet: Re: Même les belugas aiment nétwayé, baléyé, astiké   Dim 30 Mai 2021 - 13:00
Et... Pourquoi voulaient-ils te faire subir tout ça ? Demande Ana avec une moue troublée. Elle n'est pas sûre de tout comprendre, et elle ne peut s'empêcher de trouver ça extrême pour une personne qui semble innocente. Pourquoi s'en prendre à ce point à quelqu'un si c'est pour... Rien ? C'est tout de même un panel de choix très particulier, et tous négatifs de ce que j'en comprends, pour quelqu'un comme toi, non ?

Au final, elle connait assez peu Alex. Cette dernière tient à se montrer transparente au sujet des ennemis qu'elle a, mais en même temps n'en dit pas assez pour qu'un choix fait par Ana soit en toute conscience. Alors, l'honnêteté est visiblement à plusieurs vitesses, elle comprend bien qu'elle lui raconte la partie de l'histoire qui l'arrange pour s'éviter d'attirer la méfiance. C'est habilement joué, mais Ana n'est malheureusement pas un lapin de six semaines et venir lui raconter ça ne fait qu'attirer sa curiosité.

Chacun d'entre eux, sans exception, fait-elle devant l'étonnement sincère de sa voisine. Je ne veux pas oublier ce dont je suis capable de faire, car viendra un jour où elle n'aura plus besoin d'agir de la sorte. Et dès lors, elle ne laissera aucun repos à sa mémoire.

C'est sa manière de faire, de voir les choses, pour comprendre pourquoi elle souffre. La douleur sur sa chaire est plus entière, plus sincère que ne le sera jamais une douleur psychologique. Et ce marquage est une sentence presque équivalente : défigurée, mutilée, elle pourrait ne plus avoir envie de se montrer intimement à un homme. Et à la fois, Ana n'en a pas honte. Elle porte chacune de ses victimes à même la peau pour une très bonne raison, et ne s'en délestera d'aucune.

Non, mes ennemis sont divers mais surtout, ils sont dans un autre état, précise-t-elle rapidement à l'égard d'Alex qui s'en inquiète. Nous venons de Portland, je ne les vois pas faire la route pour nous avoir ici, ça serait du gaspillage de ressources pour un résultat possiblement insatisfaisant, et le grand maitre est trop intelligent pour ça.

Sebastian n'est pas dans le coin pour elle de toute façon, alors elle n'a pas à s'inquiéter de ça.


Go ahead
Make my day

Revenir en haut Aller en bas  
Alex Lockwood
Alex Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables | Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3754
Sujet: Re: Même les belugas aiment nétwayé, baléyé, astiké   Dim 30 Mai 2021 - 15:34
Celle qui assume


Ana semble vouloir plus de détails sur les méfaits qui m’ont conduit a cette situation. Je ne suis pas du genre a ne pas assumer mes erreurs, j’ai passé l’âge de jouer à ca et ne garde ce travers que lorsqu’il y a danger immédiat. Ana Lucia m’a déjà exprimé sur sa vision des choses et je ne la sens pas particulièrement menaçante a mon égard. J’ai dans l’idée que tant que je ne saurais pas vis-à-vis d’elle, elle en restera là.

« Je te l’ai dit, j’ai fait des choses affreuses. J’ai… j’ai été dans une situation ou j’ai mis leur vie en danger… je… on m’a envoyé chez eux pour les trahir si je voulais revoir mon frère et violet J’ai… je n’ai pas réussi à les livrer, ils ne méritaient pas cela, mais j’ai quand même du donner des informations, assez pour qu’ils aient envie d’en finir avec moi une fois le problème du camp qui m’avait envoyée régler, pas assez pour sauver mon frère d’une vente. »

J’ai un rire amer qui traduit tout ce que j’ai eu le temps de ruminer depuis des semaines et qui fait un écho sinistre a la conversation que j’avais eu avec Connor sur son amie perdue.

« A vouloir sauver tout le monde, j’ai perdu mon frère, Violet, j’ai mis les Expendables en danger et fait pire que mieux. »

Je la regarde avec toute la sincérité possible dans les yeux car je me doute bien de ce qu’elle doit penser dans l’immédiat. On ne peut pas faire confiance a une traitresse, je suis un danger surement pour elle et les siens… il va falloir m’habituer a vivre avec cela j’imagine.

« Je ne suis pas une bonne personne non plus tu vois, et je vais pas faire genre « je suis une victime qui ne mérite pas ce qui lui arrive ». J’ai mis la merde, que cela ait été voulu ou pas, ça ne change pas le résultat. »

J’aurais juste espéré peut être qu’on me laisse une chance ou arriver a gérer le problème avant que ca aille si loin, mais pour Connor, les choses s’étaient résumées au fait que je trahisse sa confiance et mes actes ont été lourds de conséquences pour tout le monde. Il n’a pas estimé que ca valait la peine d’aller chercher plus loin.

« Je ne te ferais pas de problèmes, je n’ai aucun intérêt a te trahir et si j’avais moyen de refaire les choses autrement avec ceux avec qui j’ai merdé, je tenterais, mais sache que je ne suis pas la pour causer des ennuis a personne. Je veux juste récupérer les enfants et qu’on survive tranquillement. »


Je ne doute pas que, pour sauver les siens, Ana Lucia n’aurait aucun scrupule a ajouter un trait a mon nom sur un de ses bras. C’est peut etre la seule chose que j’ai l’impression de partager avec elle, pour le reste… je veux oublier…. Ne plus penser a ces cadavres qui jonchent les marches de notre survie. Par bêtises, par choix, par nécessité, quelques soit l’intitulé pour ces vies volées de par ma main ou mes actions, je n’ai pas la volonté de vivre avec. Ils sont déjà bien trop présents en moi. Quant a ne pas oublié ce que je suis capable de faire, je reste, a mes yeux, juste une électricienne qui doit faire ce qu’il faut pour sauver des enfants, qui a joué de chance, ou malchance, selon les points de vue, jusqu’à maintenant... Avec douceur et sans jugement, je me risque a lui demander :

« Tu ne préférais te laisser une chance d’un jour pouvoir oublier, d’être une autre personne plutôt que porter ca a tout jamais ? »


J’ai du mal a imaginer qu’Ana Lucia soit le genre de femme a fuir. Ses ennemies doivent être redoutables et je prends cette information avec beaucoup de sérieux :

« Quand ca sera mon tour de quitter cet état avec les enfants, je note d’éviter Portland… »

Puis je réfléchis avant de pâlir violemment et la regarder avec un air presque choqué.

« Tu… enfin… Portland…. Le camp ou j’etais… j’ai… enfin.. j’ai plein de nom de personne qui ont été vendue là-bas. J’ai un ami qui a failli y aller aussi… c’est des cannibales ? C’est ca ?? »



Codage par Libella sur Graphiorum


La vie n'a rien de magique
Revenir en haut Aller en bas  
Ana-Lucia Sanchez
Ana-Lucia Sanchez
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1459
Sujet: Re: Même les belugas aiment nétwayé, baléyé, astiké   Dim 30 Mai 2021 - 16:10
De toute façon je te l'ai dit : nous pouvons discuter, mais je te conseillerais de ne pas me faire confiance et il en va de même de mon côté, je ne te ferais pas confiance, tranche Ana-Lucia après coup.

Elle comprend mieux tout compte fait, et aurait sans doute préféré qu'Alex commence par ça, même si ça n'est pas engageant, au moins ça aurait été honnête dans un premier temps. Évidemment, la régisseuse vit avec des regrets désormais et ça, l'hispanique ne peut rien y faire. Mais ça n'est pas son problème, elle préfère néanmoins avertir la blondinette qu'il ne vaut mieux rien attendre d'elle à part ce qu'elle propose déjà :

Gardons des relations professionnelles et seulement ça, je ne te juge pas sur tes actes et ce que tu as fait, tant que tu en fais autant de ton côté, ajoute-t-elle. Mais tâchons aussi de ne pas tendre le bâton pour nous faire battre...

C'est idiot sans doute mais Ana sait que l'attachement crée une dépendance dont il faut se passer en pleine apocalypse. Si elles ont survécu jusqu'ici, combien de personnes ont-elles vu mourir cependant ? Trop pour être compté.

Et le père de ton bébé est parmi ces hommes que tu as trahi ? Demande-t-elle en relevant les yeux vers elle, avec curiosité.

Est-ce qu'il arrivera un jour où le géniteur aura envie de récupérer sa progéniture ? Est-ce qu'il y a un risque qu'il sonne à sa porte en exigeant des comptes ? Et là, que pourra-t-elle faire ? Car Ana se voit mal livrer la mère et l'enfant dans ce genre de situation, parce qu'elle a été mère, qu'elle l'est encore d'une certaine manière, et qu'il lui sera insupportable de voir ça.

Non, elle a un sourire amusé. Le grand maitre peut être extrême, mais pas à ce point. Mais le mot d'ordre de ce groupe est pouvoir, ou domination. Il y a là-bas une arène où on doit se battre pour notre vie, si nous ne sommes pas faits pour ça, alors nous pouvons piller ou nous prostituer, explique-t-elle. L'hygiène y est douteuse, les maladies nombreuses, mais la sécurité exemplaire. J'en suis partie quand le frère du leader du groupe a tenté d'abuser du gamin, fait-elle.

Ses yeux suivent vers le couloir. Elle revient vers Alex ensuite :

Je n'ai pas pu garder mon sang froid, il m'a fallu agir pour le protéger, Symea m'a ensuite sauvé la mise pour nous tirer de là tous les quatre, oui, quatre. Nous avons perdu un membre en cours de route, précise-t-elle finalement en haussant les épaules.


Go ahead
Make my day

Revenir en haut Aller en bas  
Alex Lockwood
Alex Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables | Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3754
Sujet: Re: Même les belugas aiment nétwayé, baléyé, astiké   Lun 31 Mai 2021 - 0:56
Celle qui se sent coupable


Je crois que j’aime beaucoup cette femme et sa façon de voir les choses. Elle est directe, simple et a un esprit pratique. Contrairement a ce qu’elle pense, je ne vois pas en elle une femme « mauvaise » je vois juste une femme « protectrice » et je l’admire d’autant plus pour cela. Moi qui n’ai même pas su sauver mon frère et Violet, qui n’arrive a rien et qui serait morte de faim sans Roman… Je me contente d’opiner du chef pour lui signifier que j’ai bien compris le message.

« Ça me va parfaitement… »

Je reprends une gorgée de ma tisane et fait une grimace en sentant la brulure dans mon œsophage remontée… évidemment, j’essaye de la combattre en buvant à nouveau, avant de manquer de peu d’avaler de travers quand Ana Lucia aborde le sujet du géniteur. Je me reprends difficilement avant de répondre en baissant les yeux :

« Non… en fait… mon bébé n’a pas de père... j’ai… je suis tombée sur plus fort que moi et je n’ai rien su faire. »


Si James me semble être « sous contrôle » son ami me fait plus peur. Je ne sais pas a quoi il ressemble même si j’ai gardé des semaines la trace de ses dents dans ma chair et que sa voix me hante encore. Le fait qu’il me voit comme une menace pour le fou ou qu’il aime cette histoire de bébé née du viol d’une vierge fait aussi parti des raisons pour lesquelles j’évites le NML comme la peste. Rien que de repenser a cette cave et a ce qu’il m’a fait, j’ai l’impression que le géniteur du bébé est un enfant de chœur a côté. Je préfère ne rien dire de plus, je me sens toujours étrangement honteuse et coupable de cette situation. Je préfère rester a regarder ma tisane avec attention, comme si des réponses se trouvaient cachées dans le liquide ambré. Je ne relève la tête que lorsqu’elle me répond.

« Une arène ? »


Je reste à la regarder avec les yeux de plus en plus écarquillés d'horreur au fur et a mesure qu’elle m’explique à quoi elle a échappé. En fait, je n’étais pas si mal que ça chez Charlotte. Je comprends un peu mieux a quoi pouvait servir tous les hommes expédiés là-bas. Je suis son regard quand elle parle du gamin en plaisant. Au moins est-elle intervenue a temps.

« Comment tu voulais garder ton sang froid dans une situation pareille ? C’est ces gens de Portland qui mériteraient de se scarifier pour ce qu’ils font… heureusement que tu as su les tirer de là. J’imagine que la route jusqu’ici n’a pas dû être simple. Je suis navrée pour le membre que tu as perdu, mais tu as réussi a sauver Gatito et les autres. Ils ont de la chance de t’avoir, j’imagine que ce n’est pas donné a tout le monde de fuir ce genre de groupe ? »



Codage par Libella sur Graphiorum


La vie n'a rien de magique
Revenir en haut Aller en bas  
Ana-Lucia Sanchez
Ana-Lucia Sanchez
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1459
Sujet: Re: Même les belugas aiment nétwayé, baléyé, astiké   Lun 31 Mai 2021 - 1:35
Ah, articule-t-elle en baissant les yeux vers cet enfant.

Son expression s'est fermée, pas à cause d'Alex, pas parce qu'elle connait l'expérience dans sa propre chaire. Mais parce qu'il lui suffit d'être une femme, d'être un minimum sensible, pour savoir la douleur que ça peut être d'être abusé dans son corps. Parce qu'elle a vu trop de filles dépérir, se suicider à petit feu, en pensant le mériter, l'intimité marquée par l'angoisse :

Il y a quelque chose que tu dois enseigner à Ava, fait-elle d'un ton sérieux en lançant un regard perçant à Alex : Ceux sont des mots que je n'ai pas aimé tenir devant Gatito mais qui sont nécessaires pour eux, ajoute-t-elle. Nous ne sommes pas tous faits pour supporter un viol. Tu dois lui dire qu'elle peut se battre, et qu'elle peut tuer, pour se protéger de ce genre d'acte, qu'elle a le droit de tuer pour ça, elle doit vraiment le comprendre, parce qu'il n'y aura qu'ainsi qu'elle saura agir pour sa propre vie, et qu'elle saura qu'elle a le droit de se défendre. Toutes les considérations sont belles sur le fait de pouvoir sauver des hommes, les raisonner mais ce genre d'hommes ne peut pas être raisonné, et surtout, ils sont capables du pire sur les enfants, ajoute-t-elle.

Elle en a trop vu. Le viol est au sexe ce qu'un coup de pelle est au jardinage. La domination, le pouvoir, l'objectivisation. Ana a longtemps été soumis à des regards de ce genre avant de s'en affranchir. Et c'est ce qu'elle veut enseigner à des gosses comme Ava - et dans une certaine mesure, comme Alex. Si les hommes savent qu'ils peuvent mourir en tentant de violer, alors ils sauront qu'il vaut mieux la garder bien ranger.

Notre fuite a été chaotique. Là-bas, le deal c'est que tu ne peux en partir qu'une fois mort, explique-t-elle. Nous avons défié les probabilités, mais nous ne le ferons pas éternellement, elle hausse les épaules, elle n'a pas mieux à dire que ça.


Go ahead
Make my day

Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Même les belugas aiment nétwayé, baléyé, astiké   
Revenir en haut Aller en bas  
- Même les belugas aiment nétwayé, baléyé, astiké -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: