The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -27%
Apple AirPods Pro
Voir le deal
205 €

Même les belugas aiment nétwayé, baléyé, astiké
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Alex Lockwood
Alex Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables | Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3771
Sujet: Re: Même les belugas aiment nétwayé, baléyé, astiké   Lun 31 Mai 2021 - 22:43
Celle qui va pleurer



C’est rarement un sujet simple et agréable a expliquer, d’ailleurs, je suis toujours restée très vague sur ce qui s’est passé avec le fou, le seul qui a eu un peu plus de détails que les autres, c’est Kaz lorsqu’il m’a récupérée en crise de panique devant sa caravane et a dû me soigner. Ce qui s’est passé a été au-delà d’un « simple coït » forcé.

J’ai surement un petit air de chiot battu quand elle aborde le sujet d’Ava. Je sais qu’elle a raison mais une part de moi veut, a tout prix, protéger l’innocence de la fillette. Si je sais que c’est presque criminel de m’obstiner à vouloir protéger ce qui lui reste d’enfance, je me sens incapable de lui briser son monde de licornes et de princesses. Je me sens tellement faible et idiote a coté d’Ana Lucia.

« Tu as raison pour Ava, je le sais….  Si elle a bien eu le message de tuer pour survivre et que je la forme pour lancer des couteaux, elle… enfin... je n’ai pas réussi à aborder le sujet du viol avec elle. Elle ne sait pas comment je suis tombée enceinte, elle n’a jamais posé de question. »

Comme je n’ai jamais eu la force de lui dire crument le mal que des êtres humains sont capables de se faire entre eux. Est-ce qu’on sait raisonner des gens fous ? En vrai, non, on ne sait pas le faire, du moins je ne le crois pas, Ce que j’avais fait avec James est autre chose et était assez fragile. En fait je n’explique toujours pas la situation mais j’avais profité qu’il veuille « jouer » pour trouver des prises et comment « le canaliser » en sachant que je risquais, à tout moment, que le fauve se rebelle. Un jeu subtil et fragile que je ne me voyais pas reproduire sur son « amis » dont la brutalité expéditive ne m’avait laissé aucune marge ou sur Alan dont la perversité gratuite était trop lisse.

« Tu sais si j’ai pris Ava lorsque j’ai fui, c’est que dans le camp que j’ai trahi, c’est que j’avais peur pour elle, un des hommes est un sadique, même s’il ne s’en est pris qu’a moi, a chaque fois qu’il passait du temps avec elle, qu’il lui donnait des leçons de dessins, j’en étais malade… c’est stupide… surtout quand on voit comment je m’en sors, mais j’avais l’impression que le meilleurs moyen de la protéger, c’était de la garder avec moi.. comme… comme mon frère et comme Violet…»

Je me prends la tête entre les mains, réalisant que Mateo est surement confronté a pire et j’ai du mal à ne pas pleurer tellement je sens impuissante. En fait, je n’ai jamais voulu lui apprendre a se battre qui est tout fait pour lui rendre la vie plus belle et mettre des jolies mensonges partout. J’ai fait le pire du pire et je le réalise maintenant devant une vraie survivante. Je me suis ratée… j’ai tout ratée… je ne me sens pas bien…

« Excuse moi… je crois que les hormones ne m’aident pas… »


J’essaye de me reprendre avec en refluant cette espèce de vague de sentiments indissociable, sentiment d’impuissance, d’urgence, culpabilité, colère, tristesse, angoisses… ca je sais bien que, même si les des éteint pipés, ca a été mes choix qui ont conduit a cette situation épouvantables qu’il est en train de vivre. J’essaye de me concentrer sur « la jolie panthère » et me raccrocher a son récit pour ne pas sombrer dans un désespoir pur. Quelque chose m’intrigue et m’alerte dans ce qu’elle me dit :

« Mais vous avez réussi votre fuite non ? Tu disais que ca serait un gaspillage pour eux de venir vous traquer ici ? Donc il n’y a plus a jouer avec les probabilités, vous êtes définitivement hors de portée de ces fous ? »




Codage par Libella sur Graphiorum


La vie n'a rien de magique
Revenir en haut Aller en bas  
Ana-Lucia Sanchez
Ana-Lucia Sanchez
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1462
Sujet: Re: Même les belugas aiment nétwayé, baléyé, astiké   Lun 31 Mai 2021 - 23:54
Sa voisine déborde d'émotion, et Ana essaie de mieux la comprendre. Il y a les sentiments d'une femme abimée, d'une mère troublée, d'une fille perdue. Beaucoup de confusion en fin de compte, et si l'hispanique a dit qu'elle ne s'en mêlerait pas, elle compatit néanmoins silencieusement à sa douleur. Cette vie n'a pas épargnée Alex, mais de ce qu'elle sait, elle n'a épargnée personne depuis le temps. Alors, Ana n'éprouve pas de pitié. Elle se contente de répondre à ses questions au sujet des gens de Portland :

Nous ne sommes jamais sûrs de rien aujourd'hui, souffle-t-elle alors simplement : J'ai recroisé quelques personnes de là-bas, certains nous ont traqué jusqu'à Olympia avant qu'on ait la paix quelques mois, explique-t-elle. De ce que j'ai réussi à comprendre, ils ne sont pas dans le coin pour moi, mais ils sont dans le coin et c'est déjà suffisamment pénible comme information pour me laisser tranquille, précise-t-elle finalement.

Elle ne peut pas dire ou faire mieux que ça, elle doit encore revoir Sebastian et régler ça avec lui, mais ça n'est pas encore pour tout de suite. Elle espère cependant que ça viendra assez tôt, car elle ne veut plus voir débarquer d'autres Oblivions dans le coin.

Tu sais... Elle se stoppe quelques instants, cherchant les mots justes. Elle pince les lèvres : Ma fille avait trois ans quand elle est morte, et ça l'a pas empêché de savoir à quel point sa situation était grave, il y avait les médecins évidemment, et avec son père, nous nous déchirions pour essayer de la sauver sans avoir jamais réussi à le faire... Et elle avait beau n'être qu'une enfant de trois ans, elle savait qu'on souffrait sans parvenir à mettre tous les mots et toutes les émotions sur ce que nous ressentions, souffle-t-elle. Ces émotions, bonnes et mauvaises l'ont contaminé. Ava le sait aussi, que tu souffres, et elle n'est pas idiote, ajoute-t-elle.

Parler de Luz lui fait toujours mal au ventre mais elle n'en montre rien.

Plus tu cacheras ces éléments à ta fille, plus il te sera compliqué ensuite de lui éviter d'en souffrir, ajoute-t-elle : Sache juste que c'est inévitable, un passage obligé. Tu devrais aller dormir, Alex, tu as une mine affreuse, fait-elle alors.


Go ahead
Make my day

Revenir en haut Aller en bas  
Alex Lockwood
Alex Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables | Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3771
Sujet: Re: Même les belugas aiment nétwayé, baléyé, astiké   Mar 1 Juin 2021 - 2:23
Codage par Libella sur Graphiorum
Celle qui va se coucher

J’essaye de me rassurer comme je le peux en écoutant Ana Lucia m’expliquer que, finalement, la menace dont elle parlait n’est peut être pas restée que dans l’état voisin. Je ne suis pas sur d’avoir tous les détails sur ses ennemis mais le peu qu’elle m’en a dit me suffit pour comprendre que, s’il y a bien de ces gens ici, et qu’ils sont des rares a avoir su fuir se groupe… le danger est réel.

Que fera t’ont s’ils se font attaquer ? Est-ce que je pourrais rester sans rien faire en baissant les yeux alors qu’ils nous accueillent, certes contre travaux, mais ils pourraient être bien mon généreux et bienveillants. Et puis il y a Gatito… je n’ai pas a réfléchir plus pour savoir que j’ai ma réponses, je ne saurais pas tourner le regard en me disant que «c’est professionnel ». Je suis stupide… et je suis presque sûre que Roman serait capable de faire comme moi.

« J’espère que tu as raison… »


De tout mon cœur pour elle et les siens. Mais, je me demande si elle ne dit pas cela autant pour se rassurer elle que moi. Il y a un léger silence avant qu’elle ne reprenne la parole et ne revienne sur ce sujet qui me tire plus que les larmes aux yeux. Je sais qu’elle a raison, je le sais du plus profonds de mon cœur, sauf que j’ai, une fois de plus, peur… Ava, comme tous les enfants, ressentent plus de choses que nous. Il faudra que je lui parle, que je trouve les mots et la forme pour aborder le sujet et forcer cette toute jeune fille a grandir trop vite au motif que sa sécurité est en jeu… mais ce soir je ne me sens pas prête. C’est presque docilement que j’acquiesce quand la femme me conseille d’aller au lit. L’idée de retrouver la chaleur de Roman et de me laisser aller a pleurer dans ses bras devient presque agréable. Avant de quitter la pièce et lui souhaiter bonne nuit, je me retourne juste pour lui dire :

« Merci… pas seulement de m’avoir écoutée… merci de nous garder avec toi… »


Puis avec un maigre sourire j’ajoute :

« J’aimerais être aussi forte que toi… A demain »


Avant de repartir vers notre chambre, les yeux rouges et la tête pleine de trop d’émotions.



Codage par Libella sur Graphiorum


La vie n'a rien de magique
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Même les belugas aiment nétwayé, baléyé, astiké   
Revenir en haut Aller en bas  
- Même les belugas aiment nétwayé, baléyé, astiké -
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: