The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-30%
Le deal à ne pas rater :
NVIDIA Passerelle multimédia SHIELD TV 2019
149.99 € 215.36 €
Voir le deal

Five by five, right ?
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Axelle Muldoon
Axelle Muldoon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Reign of Venus
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 128
Sujet: Re: Five by five, right ?    Mar 1 Juin 2021 - 22:22

C'est plus fort qu'elle, l'entendre la traiter de chiante lui arrache un rire bref. Comme au bon vieux temps. Songe t-elle avec un sourire triste qu'elle lui adresse sans un mot de plus. Parfois, les virées seuls sur les routes lui manquaient. Malgré la malnutrition et le danger, il y avait eu de bons moments à cette époque. Des moments ou la parole n'avait pas eu besoin d'exister pour se comprendre. Ces nuits l'un contre l'autre ou ils n'avaient pas besoin d'évoquer un quelconque sujet, pour savoir que l'autre avait besoin d'une présence. Et maintenant ? Lui, semble avoir trouvé un nouveau point de passage. Un hôtel qui ne lui évoque rien du tout, alors qu'elle hausse les sourcils, l'air d'attendre des renseignements supplémentaires qu'elle ne tarde pas à obtenir. Connais pas.
lâche t-elle avec franchise, avant de sentir ses muscles se raidir d'avantage à l'évocation d'une femme. Se mordant la langue pour ne pas faire de réplique cinglante, se contentant d'hocher la tête avec lenteur à cette évocation.

Cool. Peut-être que son timbre est un peu plus froid, bien qu'il se veuille détaché. Son regard ancré dans le sien, à la recherche d'une information supplémentaire qu'il ne lui à pas donné, sans que rien ne vienne pourtant. Ca ne lui plaît pas, cette affaire. Et dans le même temps... Ne s'étaient-ils pas crû morts mutuellement ? Il était logique, qu'il suive ses conseils. Trouve d'autres gens, qui puissent prendre soin de lui et inversement. Alors, pourquoi ça la démangeait de faire remarquer qu'il n'avait pas mis trop de temps à se trouver une nouvelle copine de route ?

Ses épaules se détendent alors qu'elle vient écraser le mégot à même le cendrier, et qu'elle retient de justesse un sourire moqueur quand il s'inquiète de savoir si elle ne crèche bien évidemment pas ici. Bien sûr que si. Elle en hausse même les épaules, comme si ça tombait sous le sens.

Et à dire vrai, ça tombait franchement sous le sens... L'observant un instant sans comprendre, tout en se doutant que l'annonce ne lui plairait pas, avant de reprendre.

J'en avais ma claque de dormir dans des coins pourris et infestés de cafards. Oxana m'a proposé le gîte et le couvert, j'ai accepté. Et n'importe qui aurait fait la même, en étant une femme seule sur les routes. Elle le savait.

J'couche pas. J'suis là pour la sécurité des filles. Y'a eu des événements pas joisses dans le coin. le silence des filles sur la question lui à toujours laissé à penser que ces pillards avaient dû faire quelque chose de plus grave encore qu'elle ne l'imaginait, sans chercher à briser les réalités conservées par les filles. Songeuse, elle réfléchit un instant avant de reprendre.

Si le motel se fait attaquer d'nuit, ou qu'un type pas net se croit tout permis, j'me dois d'être sur place. Tu vois ? Sans doute qu'il ne verrait pas. Mais elle avait dû apprendre à survivre différemment, sans lui. A regret. J'ai une chambre aussi. admet-elle en relevant les yeux vers lui, sur le même ton qu'il à employé avec elle. Un peu spartiate. Mais c'est ... Pas mal. La décoration n'y à jamais pris place, hormis les colliers de Voron et Crowley. Comme si elle était toujours à deux secondes d'un départ précipité, bien plus habitué aux chutes des camps, qu'à leur éclosion.

Il est loin d'ici ton motel ? demande avec cette curiosité qui la caractérise quand Rick évoque ses propres secrets. J'peux t'y ramener si c'est loin. Propose t-elle même avec cette gentillesse que rare ont pu connaître. T'iras plus vite en Harley qu'à pied, et j'te cache pas qu'il y à des coins à éviter la nuit. Comme un peu partout en ville, finalement...



 
 
"It does not matter what kind of vibe you get of a person. Cause nine times out of ten, the face they’re showing you is not the real one" (c)endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas  
Rick Skins
Rick Skins
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 213
Sujet: Re: Five by five, right ?    Mar 1 Juin 2021 - 23:09

five by five, right?  / @axelle muldoon

Ca papillonne plus vraiment là. Ca se veut encore un peu provocateur, ça veut titiller un peu la possessivité et tout en l'observant, il voit bien que le fait d'énoncer une femme, la rend pas si indifférente que ça. Parce qu'elle lâche un simple "cool" alors qu'il n'oublie pas de lui dire qu'on prend soin de lui. C'est pas ce qu'elle voulait ? Le savoir en sécurité ? Quitte à être limite en bonne santé ? Ca l'bouffe.. A cet instant, il voudrait monter sur les toits et crier des injures pour finir par dire qu'elle seule, restera toujours son pilier. Il a comme une envie de la secouer pour la réveiller, ou bien se secouer lui-même et aider ses quelques émotions à se verbaliser. Mais y'a toujours rien qui se passe. Parce que tout reste à l'intérieur de lui et qu'il n'a pas encore apprit à son cœur à revivre, à se dilater un peu plus pour laisser entrer ne serait-ce qu'une personne. Parce que dans tout ce chaos, il se résigne à vouloir revivre cela.. Et pourtant, il est encore là. Il tente de soulever en elle quelques réactions, mais elle est forte, cependant il l'a connait. Alors ses mains commencent à transpirer légèrement, simple réaction de sa part alors qu'il lui a offert un bref sourire. Et même s'il était bref, il était là. Et elle se montre indifférente. L'ignorance. Ca va pas les aider, non. Sans doute qu'ils tentent de dissimuler certaines affections, ou encore une part de leur sensibilité restante. Le cœur a raison de se nécroser, mais il a tord de se raccrocher pour tenter de survivre.. Alors le regard s'abaisse mais il ne s'incline pas encore..

Le mégot est écrasé, c'est surement la fin d'une énième cigarette qui a osé, elle, épouser ses lèvres.. L'odeur se dissipe alors que le regard se redresse. Ca y est. Il l'observe curieusement, attendant une réponse de sa part. Bien sûr que si, elle crèche ici. Et le nuage sur lequel Rick reposait, disparaît furtivement pour le laisser tomber. Le corps s'éclate au sol, en est même démembré : la raison est abandonnée. Elle donne pourtant ses explications. Ce qu'il entend tout à fait, mais pas forcément de la bonne oreille. Si elle est en sécurité ici, c'est bien tout ce qui compte. Mais pas avec tout ce qui se trame autour. Ca, il a du mal à l'avaler. Et la déglutition se fait alors un peu plus difficile, et sa mâchoire se crispe quelque peu.. Elle est là seulement pour la sécurité des filles. Faut bien qu'il l'admettre, qu'il avale cette putain de pilule. Il essaye, mais elle reste coincée.. Parce que même si elle sait dignement se battre, se défendre et qu'elle est tout autant rusée sur lui, il n'arrive pas à voir correctement, non. Il voit rouge, c'est tout et on s'arrête là. Ca l'fait chier, oh oui, ça l'fait terriblement chier. Mais à quoi il s'attendait ? Elle n'allait pas le rejoindre, non, ce serait bien trop facile, bien trop espéré.. Et le cœur rate un fichu battement : c'est l'arythmie. Les chiffres ne sont plus là pour t'aider Rick. Tu ne peux rien faire : c'est l'impuissance. L'impuissance total devant laquelle il se retrouve. Mais il a rien à dire. Elle tente quoi ? de le rassurer peut être ? A lui dire qu'elle a aussi une chambre. Alors l'air impassible s'en fiche royalement, tout ce passe à l'intérieur de lui, et rien ne se permet d'être élucidé. Indifférent, parce que ça le ronge encore, il rajoute simplement. « Je vois. Tant mieux pour toi alors. » Il comprend mais ne veut pas se l'admettre. Ses muscles se tendent, il a l'impression que la bombe ne va pas tarder à exploser. Mais il doit la canaliser, encore un peu.. Faut pas craquer Rick, pas maintenant..

Peut être qu'elle est un poison, peut être qu'elle avait raison. Peut être qu'il interprète mal ses paroles. Il est pourtant doté d'intelligence et excelle à repérer toute anomalie, tout en cernant bien les personnes qui se pavanent devant lui. Mais elle, il n'a jamais réussit à l'examiner d'aussi près. Ils se comprennent, y'a pas à dire, faut même pas chercher à les contredire. Mais y'aura toujours une part de lui, qui tente en vain de comprendre ce qu'elle ressent dans le fond de ses prunelles. Alors il se renferme sur lui-même. Les portes enchaînées se referment, juste son nez. Peut être parce qu'il tente de se canaliser, alors il préfère totalement s'éclipser. Alors qu'est-ce que ça peut lui foutre si cet hôtel est loin ou non ? Il soupire et daigne quand même à lui répondre. « Pas très loin non. » Non, juste à quelques heures de marches mais le mensonge est inévitable. Il ne veut pas l'inquiéter plus. Mais elle lui propose de le ramener, en Harley qui plus est. Oui, il se serait bien vu sur sa Harley, s'accrochant à elle pour ne pas se laisser tomber. Alors quoi ? C'est déjà finit ? Elle le vire ? Que bien lui fasse alors. La personnalité n'est plus débordante, il est froid, comme il l'a toujours été. Distant, il reprend. « Non ça ira.. » Sans un merci, ni un merde, il se lève subitement. Ah oui, il peut être énervé mais c'est surtout cette blessure intérieure qui grandie en lui ; cette fichue cicatrice qui se met à le démanger ; l'ignorance devant laquelle là, il s'incline. Samhain sursaute quelque peu mais ne grogne pas pour autant. L'homme qui pensait avoir retrouvé son pilier, décide de prendre la porte du motel. Puisqu'il ne s'est accroché qu'à un mirage.. Et qu'importe les coins à éviter, il n'y aura jamais de fin heureuse.

...

PAR ZAJA.


repress
Who knows how long ? The shadows on my wall don't sleep and they keep calling me. There's nothing left to say.
Revenir en haut Aller en bas  
Axelle Muldoon
Axelle Muldoon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Reign of Venus
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 128
Sujet: Re: Five by five, right ?    Mer 2 Juin 2021 - 0:01

Tant mieux pour elle ? Elle ne saurait dire. Haussant les épaules, fataliste. On à un... Passif, avec Oxana. Je pense surtout qu'elle me fait une fleur. Elle s'en rappelle encore, de cet instant. Quand Duke et elle en étaient venus aux mains, et qu'elle avait compris de la manière la plus limpide que les vivants n'avaient plus grand chose à lui offrir ici, dans le coeur de Seattle. Mais déjà, elle s'intéresse à cet hôtel visiblement pas si loin que ça. Hochant la tête, avant de comprendre qu'elle à dû dire quelque chose de mal interprété, alors qu'elle voit dans son regard la glace prendre le dessus sur la petite étincelle qu'elle pensait avoir retrouvé de lui.

Un non qui claque dans le silence ambiant au même titre qu'un coup, alors qu'elle l'observe sans comprendre. L'observe se lever, loin de se douter des dommages que parfois, ses paroles peuvent causer autour d'elle. C'était peut-être pour ça aussi, qu'elle parlait si peu dans le camp de Jeshoa finalement. Pour éviter de s'attirer des ennuis inutiles, à un moment de sa vie ou elle n'était plus en état de se battre. Rick. tente la brune une première fois, en comprenant qu'il semble sur le départ. Rick ! Cette fois, le ton est un peu plus élevé. Mélange d'incompréhension et de crainte à l'idée de le voir déjà partir comme ça, sans raisons évidentes.

C'est à son tour de se relever vivement, alors que Samhain libère le passage sans comprendre l'effusion qui vient d'arriver après l'instant de paix qui s'était déroulé quelques minutes plus tôt. Ca n'a pas de sens. Ne devrait-il pas être soulagé de la voir en vie, en forme, après ce qu'elle à traversé? Tout comme elle est soulagée de le voir devant elle, malgré la pointe de jalousie évidente à l'idée qu'il ait pu la remplacer si vite, elle, sa partenaire ?

Alors c'est tout ? On se retrouve, et tu vas disparaître comme ça, sans explications supplémentaires?

Ca n'a pas de sens. Il y à forcément quelque chose qui cloche. Et évidemment, elle n'arrive pas à mettre le doigt dessus. Qu'avait-elle bien pu dire, après tout ? C'était se trouver à nouveau à courir derrière un fantôme, sauf que cette-fois ci celui-ci ne disparaîtra pas une fois la fièvre passée. Il sera toujours dans le coin, dans ce motel géré par une certaine Ana qui prend bien soin de lui.

S'il te plaît... Attends.

C'est bien une des premières choses qu'elle à compris. Hurler, parfois, ça ne servait à rien. Moins encore avec lui. Les mois passés ensembles lui avaient permis fort heureusement de le réaliser avant qu'ils ne s'entretuent, et elle ne voit que cette demande pour espérer le retenir quelques minutes de plus. Et elle espère, qu'il va abandonner cette sortie de scène. Qu'il va au moins expliquer, préciser ce qu'elle à pu dire ou faire de si maladroit, elle qui ne voit pas le fond du problème. C'était un monde, tout de même. C'était lui qui la remplaçait, et elle qui disait quelque chose de travers ? Lui qui jouait sur la corde sensible, et elle la traîtresse, d'avoir une chambre ou dormir le soir, depuis son retour chaotique en ville ? Ca lui donnait envie de tempêter, bien qu'elle s'en abstienne par respect pour les filles. Elles n'avaient pas a être mêlées à cette histoire. Moins encore, maintenant que Rick se glissait sous les draps de l'une d'entre elle.

Explique moi au moins ! Et elle hésite, à attraper son bras pour le forcer à lui faire face. Elle y songe sérieusement, au risque de jeter de l'essence sur un brasier déjà incandescent. Mais le voir prêt à fuir de la sorte ne fait que réveiller de mauvais souvenirs, de sombres pensées liées à son départ. Elle se refuse à y penser maintenant, pas alors que tout semble sur le point de s'effondrer une nouvelle fois. Tu peux pas revenir pour ensuite disparaître comme si de rien n'était. lâche t-elle la gorge serrée par la colère et la tristesse entremêlées, venant poser une main sur la tête de Samhain pour le rassurer face à la tempête en approche. C'était ça, leur équipe ? Ca devait se terminer sur ce genre de froid polaire ? Elle se refusait à y croire.

Alors, elle tente. Sa main à quelques centimètres de la sienne vient l'effleurer, infime contact qu'elle s'autorise avec lui pour au moins espérer le ramener à l'instant présent. L'amener à dire quelque chose, n'importe quoi.

Pas seulement la laisser seule avec ses souvenirs d'eux.



 
 
"It does not matter what kind of vibe you get of a person. Cause nine times out of ten, the face they’re showing you is not the real one" (c)endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas  
Rick Skins
Rick Skins
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 213
Sujet: Re: Five by five, right ?    Mer 2 Juin 2021 - 2:00

five by five, right?  / @axelle muldoon

Oxana. Surement la gerante de ce motel, celle qui offre un abri pour la plupart de ces filles. Il retient ce nom mais c'est pas poutant qu'il décide d'en savoir plus. Non, Rick est bien trop accablé par tout ce qu'il entend, tout ce qu'il comprend et tout ce qu'il analyse dans les abysses de sa mémoire qui ne fait que tourner, sans relâche, comme un disque rayé..

Il refuse. Il refuse qu'elle le raccompagne. Il refuse littéralement de rester une seconde de plus face à elle. Parce que le compte à rebours est lancé, que les chiffres déclinent dans ses pensées et que l'explosion est imminente. Alors pour une seconde fois, il tente de reprendre la porte du motel pour s'éloigner. Loin d'ici, loin d'elle, juste un instant ou juste quelques mois de plus. Il l'ignore pourquoi mais il sait une chose, c'est que ses mains se crispent, formant des poings soutenus et que la colère qui se canalise, tente par tous les moyens de se libérer.
Alors il fuit. Pour se retrouver seul, seul avec lui-même, pour se raviser peut être, pour prendre du recul, pour se consoler, pour réfléchir à tout ça ou bien pour comprendre que son cœur est malmené. Il n'a pourtant connu que de la souffrance..et se veut lacéré, meurtris de tout espoir. La raison abandonnée prend encore le dessus. Partir loin.. Les quelques tables sont déviées, il tente d'un pas décidé de rejoindre cette porte blindée..

Il l'entend, elle prononce son nom. Oui, il peut disparaître..mais il n'oublie pas la promesse qu'il s'est faite en la retrouvant ici. Le pas est toujours orienté vers l'issue, mais il se ralentit quelque peu. Elle veut des explications, mais il est incapable de le lui en donner. Il n'arrive pas à poser des mots dessus, ni à s'exprimer comme il le faudrait. Alors à quoi bon ? Il ressent, malgré que la distance s'étire ou bien se rétrécie par moment, qu'elle s'égare, qu'elle est démunie face à ce dos qu'il daigne encore lui montrer. Mais sa main vient à effleurer la sienne. Et c'est l'élément qui déclenche en lui, un retournement de situation.. La porte du motel n'est pas encore franchie.

Dans son élan, Rick lui refait face, alors que l'une de ses mains, l'attrape part les cheveux, serrant ses doigts entre eux pour empoigner ces brins capillaires, afin de la rapprocher de lui. Une seconde, deux secondes..durant lesquelles il perfore son regard du sien, plante ses rétines durement assombries dans l'antre de son regard étrangement surprit. Elle connait sa force. Rick la tient par cette chevelure sombre qu'il a aimé pourtant sentir lorsqu'elle lui caressait le torse, mais les muscles de sa mâchoire se crispent davantage, incitant sa main à tirer doucement ses cheveux vers le bas, pour attirer la tête de la jeune femme vers l'arrière.. Une seconde, deux secondes..lui suffisent avant qu'il n'écrase ses lèvres contre les siennes.. A ce contact qu'il retrouve, son autre main vient à se poser instinctivement sur l'arc de cette mâchoire féminine. Un baiser qui s'éternise quelque peu..un baiser qu'il l'oblige à approfondir.. Il ne peut pas, il ne veut pas s'arrêter. Mais elle ne le refuse pas, non. Leurs bouches retrouvent cette même intensité auparavant exploitée, alors que sa langue ne tarde pas à s'immiscer.. Il retrouve la douceur de ses lèvres, les caresses de sa langue, l'haleine échaudée qui lui a pourtant dicter des injures, mais qui a aussi été là pour l'apaiser. Il retrouve l'humidité de ses lèvres, la seule qu'il désire.. Et le cœur vibre silencieusement, comme s'il tentait de s'échapper de sa poitrine. Le muscle myocardique se gonfle, pour se dégonfler ensuite, comme s'il respirait perpétuellement, en tentant de repousser la nécrose qui s'est accumulée sur cette membrane vivante. Mais il y a encore de la nécrose qui coule dans ses veines..

La colère est encore bien présente. Et pourtant il n'y a que de la douceur dans ce baiser. Doucement, c'est sa main qui relâche cette touffe de cheveux pour venir glisser le long de son échine jusqu'entre ses reins, et faire pression par l'entière surface de sa main, afin de la coller un peu plus contre lui. Mais ce n'est qu'un supplice pour lui, de retirer ses lèvres des siennes. Les bouches s'écartent, faisant place à leurs souffles mélangés. Une seconde, deux secondes encore avant que ses doigts, qui n'ont cessé de tenir l'arc de sa mâchoire, tentent de remonter doucement, jusqu'à ce que son pouce se pose sur sa lèvre inférieure. Les pupilles dilatées louchent sur cette lèvre féminine, qu'il désire encore.. Le pouce caresse le bord de cette bouche et vient à écraser doucement, la pulpe de ce doigt, contre l'humidité encore présente, pour la marquer de son empreinte digitale. Il n'arrive pas à relever le regard pour la contempler. Il est bien trop submergé. Alors il se montre patient..si elle veut plus, si elle veut continuer ou bien si elle veut s'arrêter là..

...

PAR ZAJA.


repress
Who knows how long ? The shadows on my wall don't sleep and they keep calling me. There's nothing left to say.
Revenir en haut Aller en bas  
Axelle Muldoon
Axelle Muldoon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Reign of Venus
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 128
Sujet: Re: Five by five, right ?    Mer 2 Juin 2021 - 21:44

Quand ses mains viennent se saisir de ses cheveux et leurs regard se croiser, elle ne peut pas s'empêcher de l'affronter presque avec défiance, un sourire presque narquois au coin des lèvres pour lui sous entendre d'oser même déclencher une nouvelle dispute, ici et maintenant. Alors, quand la suite se présente sous ses yeux, elle doit bien dire qu'elle ne l'a pas vu venir.

L'instant se fige, alors qu'il fait volte face pour venir joindre leur lèvres dans un souffle. Surprise, elle qui s'attendait à repartir sur une guerre sans fin, elle finit pourtant par lui rendre cette étreinte a laquelle elle ne s'attendait pas. Une myriade d'émotions la submerge, alors qu'elle retrouve dans ce souffle entremêlés ces souvenirs qu'elle à enfermé au plus profond de sa tête pour continuer à avancer. Redécouvrant les sensations qui à l'époque, l'avait faite se sentir en vie, malgré les instants cauchemardesques qu'ils avaient pu traverser.
Ses mains trouvent appui sur ses épaules avant de venir glisser contre ses joues avec douceur. Elle l'avait pensé si souvent. Parfois, les mots ne suffisaient pas entre eux. Moins encore, après un an de silence radio. Elle se laisse rapprocher de lui, ses doigts venant effleurer avec douceur cette cicatrice à sa joue qu'elle apprend à découvrir presque avec timidité, alors qu'il rompt la douceur de leur instant. Le souffle perdu dans le sien, sans se détacher de lui, un frisson parcourant son dos quand il vient à nouveau effleurer sa lèvre.

Wow. Murmure t-elle tant pour lui, que pour elle dans un rire euphorique. Si elle ne venait pas de le voir sortir de la chambre d'une prostituée, sans doute l'aurait déjà guidé jusqu'à la sienne en lui arrachant ses vêtements, à dire vrai. La chaleur de son corps contre le sien éveille en elle ses sens et désirs, qu'elle se décide pourtant à frustrer. Il lui était inconcevable de céder ici, maintenant. Pas après qu'il ait pris du bon temps avec une femme, non. Encore moins avec une des protégées du motel dont elle assure la sécurité. Elle ne l'en blâme pas, pourtant. Ils ne sont qu'humains dans tout ce merdier.

Faut qu'on se se perde de vue plus souvent... souffle t-elle avec ce sourire complice qu'à une époque, ils savaient échanger sans dire un mot. Car si la douleur est toujours présente, il n'empêche. Ce genre de retrouvaille à quelque chose de grisant et surprenant à la fois, bien qu'ils aient désormais une année entière à re découvrir de l'un et de l'autre.

C'est avec douceur qu'elle revient poser ses lèvres contre les siennes, faisant écho à son baiser qu'elle prolonge dans le même temps. Toujours dans ses bras, sans en avoir bougé. Ne brisant l'instant que pour venir poser son front contre le sien avec douceur, apaisant cette respiration qui jusque lors faisait tambouriner son coeur. Appréciant le silence presque paisible qui désormais émane de cette pièce, venant glisser ses mains dans les siennes avec lenteur, incapable de détacher son regard du sien. Avec cette même appréhension que de nouveau, il ne quitte la pièce. Ou qu'elle ne se réveille au fond de son lit, en réalisant qu'il ne s'agissait que d'un rêve sur un fantôme qu'elle n'avait pas réussi à retrouver.

Arrêtes de disparaître, maintenant. demande t-elle en venant poser son visage contre son torse, fermant les yeux pour écouter les battements de son coeur, un sourire léger se dessinant sur ses lèvres. C'était la musique qui l'avait bercé à l'époque, quand les insomnies lui avaient mené la vie dure. Et elle résonnait agréablement contre elle désormais. Elle se laisse bercer un instant par le rythme cardiaque de Rick, ne relevant le visage que pour venir lui sourire légèrement.

J'ose espérer que tu n'es pas trop pris pour les jours prochains ? chuchote t-elle presque face à lui, relevant le visage vers le sien, l'air de dire qu'il va devoir décommander des rendez-vous imaginaires qu'elle lui imagine déjà. On à du temps à rattraper. Ca reste une question, pourtant. Loin de lui imposer un caprice, soucieuse également de ce que lui voudrait.



 
 
"It does not matter what kind of vibe you get of a person. Cause nine times out of ten, the face they’re showing you is not the real one" (c)endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas  
Rick Skins
Rick Skins
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 213
Sujet: Re: Five by five, right ?    Ven 4 Juin 2021 - 0:41

five by five, right?  / @axelle muldoon

C'est a ses risques et périls. Il a pourtant déjà utiliser de sa force pour la protéger, pour les garder en vie, mais aussi pour la faire hurler, de plaisir ou non. Il n'a pas perdu de sa force, ses cheveux n'ont pas perdu de leur douceur, et elle n'a pas perdu de son charme. Son regard retrouve le sien, et les dégâts ne sont que d'une extrême douceur. Il n'avait rien oublié de ses lèvres et les maillons de ses chaînes se détendent quelque peu.. Son corps se rapproche du sien, ils pourraient bien retrouver leurs propres sensations, mais ils ne s'autorisent aucun excès. Mais c'est pas pour autant qu'il ne savoure pas cet instant.. Il aurait du se retenir, quelques heures de plus, quelques jours de plus, mais elle dégagera toujours cette force indéniable qui l'empêchera lui, d'approfondir un tel désir..

Les yeux rivés sur le bord de ses lippes, il ne peut la regarder. Son pouce caresse cette lèvre pour la détailler davantage. Son rire résonne quelque peu et vient justement susciter son attention. La, il la regarde, dans le fond de ses yeux. L'irritabilité à cessé d'exister face à ce cœur qui se débat encore contre la nécrose. Et plus il la regarde, plus l'envie de se jeter sur elle l'emprisonne. Mais il sait, que son corps a été souillé par une autre femme et qu'elle ne daigne pas passer derrière de tels échanges. Elle est respectable et Rick ne pourrait lui infliger un tel supplice. Elle est bien différente de toutes les autres qui auraient pu craquer, se moquant bien d'une autre odeur féminine. Mais y'a pas de regret, juste des solutions qui s'offre à lui, à eux, dans les prochains jours qui sait..

Ils devraient se perdent plus souvent. Parole persécutrice, sous entendu cruel, mais qui ne viendra jamais contredire, qu'elle se retrouvera surement toujours pendue à ses lèvres. Il aime ce sourire. Alors son regard se creuse dans le sien, ses doigts pressent sa mâchoire envoutante et ses quelques mots s'alignent dans une simple tendresse. « La ferme. » Quelque peu surprit de son initiative, elle raccorde leurs lèvres pour un second baiser échoué. Le cœur ignore, mais il se laisse aller. L'intention est révélatrice. Nouvelle persécution reçue alors qu'elle met fin à cet échange pour poser son front contre le sien. Il ne peut pas lâcher cette bouche, cette femme. Les mains liées se retrouvent et acquiescent une fois de plus, ces retrouvailles égarées. Elle lui a manqué.. Il ne veut plus disparaître, non, pas à ses yeux. Mais l'air taquin s'étale dans la dictée de ses mots. « Faut savoir c'que tu veux.. » Se perdre à nouveau ? Ne plus jamais disparaître ? Parce que leur complicité refait doucement surface et que la taquinerie entre eux, est toujours agréable à subir.. Alors qu'elle pose son visage tout contre lui, ses bras l'emprisonnent avec bienveillance, la serrant à nouveau contre ce torse où la bataille du myocarde est incessante. Son menton trouve sa place qui lui ait destinée, contre cette chevelure qui ne cesse d'émaner cette même odeur déchirante. La protection est appliquée. Plus rien ne peut l'atteindre. Il est là. Il veille sur elle..

Son visage se redresse, et naturellement, il l'observe méticuleusement. Attentionné à chacun de ses mots, il vient à afficher un zeste de plaisanterie dans le creux de ses lèvres. Bien vrai, ils ont du temps à rattraper. L'expression devient alors un peu plus maligne. « Ah merde, j'vais être pas mal occupé les prochains jours..je sens que ça va être compliqué.. » Mais la complexité n'aura jamais sa place dans l'entrave de sa vie. Il s'en amuse, à vouloir un peu plus échauder ces sous-entendus. Mais son regard dévoile l'inverse de ses paroles. Parce qu'elle aura toujours cette même place, auprès de lui et qu'il pourrait cesser de respirer pour lui donner tout l'oxygène dont elle a besoin. Si seulement elle savait ce qu'il désirait...  « Assez d'entendre tes conneries, allez.. » Une raillerie de plus et c'est sans attendre qu'il la soulève contre lui, logeant ses mains sous ses fessiers pour la porter, tout en commençant à emprunter les escaliers. « Je n'vais pas partir d'ici, sans que tu m'ai montré ta demeure.. » Samhain tente de les suivre, enjambant à son tour, rapidement les marches..

Pour plus de sécurité, les chambres se trouvent forcément à l'étage. Observant le regard de la jeune femme, il comprend que le premier étage ne lui appartient pas. Il en monte donc un deuxième pour se bloquer un instant face à une première porte. « Celle là ? » Mais les mirettes de sa complice se montrent négatives. Alors il poursuit. Sans doute cette deuxième porte. La cochlée quant à elle daigne entendre quelques gémissements provenant de derrière cette porte. La déduction est rapidement établie. « Non, pas elle.. » Il s'engouffre alors un peu plus dans le couloir obscure, la portant toujours sur lui. Et s'il faut tenter toutes les portes, il le fera sans hésiter. A la dernière issue, logeant ses yeux clairs dans les siens, Rick comprend très vite que c'est la bonne. Lâchant l'une de ses mains, il pousse la poignée et entre dans la chambre tant recherchée.
Laissant la porte ouverte derrière lui, il scrute les alentours et remarque bien vite que la chambre est vide. Seul un large lit semble scellé au sol et ce coffre sombre, garde surement plus d'un secret. Alors il la dépose, en accompagnant sa descente jusqu'à ce que ses pieds retrouvent le sol. Instinctivement, ses yeux se posent sur ce lit - là où il aimerait s'y allonger, près d'elle - mais se détournent sur les colliers suspendus, qui appartenaient autrefois, à ses anciens compagnons. Le manque est ressentit. Replongeant son regard soudainement attristé dans le sien, Rick ne tente aucune approche. La voix se veut alors plus apaisée. « J'vais rentrer Lex. Et ne t'en fais pas, je serais encore vivant demain.. » Elle doit se reposer, reprendre des forces si elle veut inlassablement venir l'emmerder.. Parce qu'il ne refusera jamais sa présence, encore moins leurs chamailleries et ses emmerdements.
Il est tenté, à nouveau, de venir l'embrasser, de la toucher du bout de ses doigts, mais il ne fait rien, non. Il se contente simplement de l'observer avec tendresse..

...

PAR ZAJA.


repress
Who knows how long ? The shadows on my wall don't sleep and they keep calling me. There's nothing left to say.
Revenir en haut Aller en bas  
Axelle Muldoon
Axelle Muldoon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Reign of Venus
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 128
Sujet: Re: Five by five, right ?    Dim 13 Juin 2021 - 14:32

A nouveau, l'émotion la prend à la gorge. Bien qu'elle n'en montre rien, trop souvent blessée par le cours de la vie pour avoir envie de se mettre à nue de nouveau devant quelqu'un. Devant lui. P'tet que je le sais déjà. qu'elle réplique à sa raillerie en levant de nouveau les yeux vers lui, le laissant bien volontiers resserrer son étreinte contre elle, qu'elle lui rend sans se prier. Fermant à nouveau les yeux pour se concentrer sur son rythme cardiaque, non sans claquer la langue d'un air agacé quand il annonce être occupé les prochains jours, l'air de dire qu'il va bien falloir qu'il se libère vite.

Et puis, elle quitte le sol quand il tient à voir sa chambre et qu'elle ne peut s'empêcher de rire légèrement, haussant les épaules. Y'a vraiment rien de fou à regarder ! qu'elle le prévient non sans se faire prier, ricanant légèrement quand il se trompe de chambre.

Quand il y arrive enfin, elle ne peut pas s'empêcher d'avoir un pincement au coeur. Lui faire découvrir cette pièce, c'est laisser entendre la dernière année écoulée, et ce qu'il en reste. Quelques armes dans un coffre, des colliers dont les propriétaires ne sont plus là... Le vide intense qu'elle à pu ressentir, jusqu'à penser à se laisser aller une fois grippée et à l'agonie.

C'est assez vide, je sais. qu'elle lâche après un court silence, l'air de dire qu'elle sait tout ça. Ca fait trop longtemps qu'elle à pris l'habitude de devoir quitter un lieu dans l'urgence, pour être capable d'oser espérer y rester. L'espérer, c'est prendre le risque que tout ne bascule de nouveau, finalement. Et elle ne peut pas s'empêcher d'afficher un sourire triste quand il annonce son départ, bien que logique. Doutant fortement que Oxana ne comprenne pourquoi elle se retrouve dans un lit avec un homme dont elle n'a jamais entendu parler... Sans compter sur celle avec qui Rick à pu passer un peu de temps avant leur retrouvailles. Et dont elle n'a aucune envie de connaitre l'identité...

T'as intérêt. Qu'elle souffle presque comme une menace quand il assure qu'il sera toujours en vie, alors qu'à nouveau leur regards s'échangent. Et comme il ne semble pas oser revenir vers elle, c'est elle va qui va vers lui.

Venant effleurer sa joue avec douceur avant de venir poser ses lèvres au coin des siennes, profitant du rapprochement pour l'étreindre une dernière fois contre lui. Ca n'a pas une sensation d'adieu. Simplement d'au revoir. POurtant, ça lui fait déjà mal.



 
 
"It does not matter what kind of vibe you get of a person. Cause nine times out of ten, the face they’re showing you is not the real one" (c)endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Five by five, right ?    
Revenir en haut Aller en bas  
- Five by five, right ? -
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: