The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -39%
Resident Evil VIllage sur PS5 [Précommande]
Voir le deal
43 €

Brotherhood | Tomeo
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Tomeo A. Carrera
Tomeo A. Carrera
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1530
Sujet: Re: Brotherhood | Tomeo    Mar 1 Juin 2021 - 11:12
J’ai un sourire un peu crispé quand Nolan plaisante sur mon retour. J’aimerais bien pouvoir en plaisanter complètement, mais mon sourire s’apparente davantage à une grimace qu’un vrai sourire en fait. « Si on pouvait ne pas vérifier trop souvent cette affirmation… » Je pense que nous sommes un peu tous d’accord là-dessus. Cela dit, Nolan n’a pas de leçon à recevoir à ce sujet en ayant survécu sans nous pendant un moment et en revenant quasiment intact. Même si amoché psychologiquement… Comme moi maintenant. Si j’ai développé une peur des espaces clos et es ténèbres, pour Nolan, c’est la peur de l’abandon… Et c’est bien pire. Parce que ça, c’est notre faute. Ma faute. Même si c’était à sa demande… Je soupire intérieurement. Cela ne sert à rien de se fustiger à ce sujet ni de ressasser de toutes façons. Ce qui est fait est fait et on s’est expliqué à ce sujet. Mais il demeure tout de même des… séquelles.

Je suis surpris que Nolan arrive à plaisanter alors que j’évoque la difficulté que les gens ont du avoir à se frayer un chemin dans ces gravats. J’imagine sans peine l’acharnement des filles, qui ne voulaient pas baisser les bras. Et pourtant, on plaisante de la morale qu’elles auraient du me faire… Et dont je n’ai pas eu vent. Elles ont été trop soulagées que je sois vivant ouais. Et comme j’étais amoché, elles ont eu la gentillesse de ne pas me pourrir alors que j’étais en situation de faiblesse. Et maintenant, c’est un peu tard. J’ai un léger sourire et hausse une épaule. J’aurais aimé faire exprès d’être à moitié comateux.

J’amorce quelques pas vers le trou, évoquant mes sensations ce jour là et hochant la tête aux paroles de Nolan. « J’y ai pensé. » Evidemment que j’ai retourné ça dans mon esprit et à peu près dans tous les sens. Finalement, je me lance, parce qu’on n’est pas là pour tailler une bavette et que ça ne sert à rien de reculer pour mieux sauter. Et les souvenirs affluent, nombreux, dérangeants. Mais cela ne se passe pas vraiment comme je l’aurais souhaité. Même si c’est exactement ce que je craignais. La panique finit par refluer alors que je me raccroche à la raison. Mais quand Nolan ou Farah me disent que j’ai laissé une partie de moi ici, ils ont raison. « D’accord. » J’observe le faisceau de sa torche qui balaie les alentours. « J’en doute. » Ma voix est plus dure en parlant ainsi. Je confie alors à Nolan que je n’irais probablement pas plus loin. Pas envie de m’enfoncer là dedans. En fait, je sais que je ne peux pas m’éloigner de la source de lumière naturelle qu’est l’entrée. « Tu sais… Je n’ai aucune idée de comment les autres vivent ça… J’ai l’impression que ça va pour eux et que je suis le seul à rester bloqué là-dessus. » Je n’ai pas osé en parler au reste du groupe en fait, pas envie de me rendre compte que je suis le seul à psychoter à ce sujet et que tout le monde se porte comme un charme et a tourné la page. Déjà en parler à mon cercle d’amis intime est un effort colossal alors… « Je crois que je ne suis jamais sorti d’ici… »


Survivor

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Nolan Wilson
Nolan Wilson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1648
Sujet: Re: Brotherhood | Tomeo    Mer 2 Juin 2021 - 11:47
Je hoche la tête à sa répartie, soufflant, non sans une grimace. « Ouais, j’aimerais autant qu’on évite. Mon petit cœur tiendra pas la distance à la longue. » Et je finirais probablement par péter un câble en vrai, si ça se reproduit de nouveau, si je crois encore que j’ai perdu mon meilleur ami. J’ai survécu à pas mal de trucs ces dernières années, mais j’aimerais vraiment que ça, ça n’arrive pas. Je sais que c’est totalement irréaliste, naïf et j’en passe, de croire que ce genre de malheur ne finira pas par frapper de nouveau. Mais j’arrive surtout à être assez con pour me dire que je m’occuperais du problème quand il arrivera. S’il arrive.

Et je soupire intérieurement, laissant de côté ce qui peut me traumatiser moi-même. On a pas le temps pour ces conneries aujourd’hui et j’essaie de voir comment aider Tom avant tout. J’essaie de détendre un peu l’ambiance, sans trop savoir à quel point je tombe à plat ou pas, surtout quand je parle des filles. Mais j’ajoute quand même, avec un sourire. « Non mais si tu veux, je leur dirais de recommencer. Je me ferais un plaisir de les voir t’engueuler. Elles font ça très bien. » Enfin, ça perd un peu de son intérêt maintenant qu’il va bien, je sais. Même si je me dis que, quelque part, ça lui fera presque plaisir. Avoir besoin qu’on lui rappelle à quel point il compte pour nous. Ca mange pas de pain et c’est le cas.

L’entrée dans la grotte se passe malheureusement comme je l’avais craint. En même temps, je savais pas trop à quoi m’attendre d’autre, j’imaginais pas vraiment Tom faire oh cool, tout va mieux maintenant. Je peux être naïf des fois, mais pas aussi con. J’entends la panique dans sa voix alors que j’essaie de lui insuffler ma propre énergie en lui prenant l’épaule. Et je me fais aussi calme que possible, histoire de l’apaiser. « Bien. » J’ai un hochement de tête alors qu’il suit les mouvements de la torche des yeux, avant d’ajouter, d’une voix toujours aussi tranquille. « Ils ont eu peur. Ils ont arrêté de réfléchir correctement. Je me dis parfois que ça me fait penser à ces gens de New Eden qui suivent le mouvement, sans rien dire. La peur rend con. » C’est un peu réducteur, mais c’est l’idée générale ou, en tout cas, le truc le plus intelligent qui me vient là, de suite. Quand il continue, j’ai un sourire, qu’il ne doit même pas voir. « Pas très bien. Je ne pense pas que tu sois le seul à bloquer dessus. Chacun essaie de gérer comme il peut, selon sa nature. Mais tu n’es pas plus faible qu’un autre Tom. Tu le sais ça au moins ? » Je lui ai déjà dit, mais je sais aussi qu’il n’aime pas faire preuve de la moindre faille, c’est bien plus compliqué pour lui que pour moi. « Je te dirais bien de leur en parler, mais je te connais, tu ne vas pas vouloir. Je me trompe ? » Je continue de parler à mi-voix et je fais un tour de l’entrée, laissant ma lampe continuer de se balader. Pour finir par m’assoir devant Tom et l’inviter à faire de même d’un mouvement du menton. « Bon. Et bien on va trouver comment te faire sortir de là alors. » J’ai parlé d’une voix assurée, alors que, dans la semi-obscurité, mon regard accroche le sien.




“You love me. Real or not real?"

Revenir en haut Aller en bas  
Tomeo A. Carrera
Tomeo A. Carrera
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1530
Sujet: Re: Brotherhood | Tomeo    Mer 2 Juin 2021 - 22:17
Au moins on est d’accord sur ce point. On va éviter de trop se retrouver en situation de mort imminente, histoire de ne pas torturer les autres. Enfin éviter… C’est forcément difficile, avec la vie qu’on mène. Même si nos conditions de vie se sont grandement améliorées, il n’en reste pas moins que tout cela est précaire, on en a eu un aperçu brutal il y a une paire de mois n’est-ce pas ? Mais je sais que quand on se met en péril, ce n’est jamais par inconscience… On n’a juste pas le choix. Et à moins de rester tous collés H24 sans bouger, difficile d’y faire quoique ce soit. Je regrette que Nolan, Cassidy et Farah aient expérimenté la douleur de l’incertitude. D’un autre côté, maintenant, Nolan peut comprendre la peur qui a été la mienne pendant des mois. Et même Cassidy quand elle a failli succomber à une infection. On va dire qu’on a remis les compteurs à zéro. En espérant qu’il n’y ai pas un grand gagnant un jour… Je regrette aussi d’apprendre que maintenant que mon ami, mon frère, a développé une profonde phobie de l’abandon. J’aurais aimé qu’il le confie avant et en même temps, c’est délicat, puisque je suis la cause du développement de cette phobie et qu’il n’est pas facile d’en parler ensemble. Je me flagelle très bien tout seul à ce sujet et il n’a pas eu envie de remettre une couche. C’est pénible… j’aimerais apprendre à déculpabiliser en claquant des doigts, mais ce n’est pas encore à l’ordre du jour. Quant au sermon que les filles devaient me faire… jamais entendu. J’ai un sourire en coin et secoue négativement la tête à sa proposition. Non ça ira en fait. Elles peuvent me prouver leur amour de façon plus sympa non ?

J’aurais bien aimé continuer à discuter comme ça sans jamais avancer, mais je ne suis pas du genre à reculer face à un obstacle. Même si c’est douloureux. Même si je me casse la gueule. Et bon sang, qu’est-ce que je dégringole une fois à l’intérieur… heureusement, il y a Nolan, qui me retient avec peine. J’ai l’impression d’être suspendu au dessus du précipice et qu’il n’y a que sa main qui m’empêche de m’écraser. Mais petit à petit, je le visualise en train de me hisser vers le haut, même si le fond m’attire puissamment. J’ai pourtant confiance en lui pour gagner ce combat. Mais il n’y arrivera pas si je n’y met un peu du mien n’est-ce pas ?

Je me calme donc. Si mes pieds sont vissés au sol et refusent d’aller plus loin, ils ne vont pas non plus vers la sortie. C’est bien non ? Je me demande si Nolan essaie de justifier l’injustifiable, l’espace d’un instant. « Tu te fais l’avocat du diable maintenant ? » Je suis un peu accusateur, j’avoue. Et je reprends, avec cynisme : « Ce sont ces mêmes gens qui permettent des génocides sans broncher, en fermant les yeux et en se dédouanant. » C’est pas à Nolan que je vais donner un cours d’histoire n’est-ce pas ? « Tu ferais ça toi ? Suivre le mouvement sans réfléchir ? par peur ? » je me pose la question… je le connais et c’est quelqu’un de bien et de droit, avec des valeurs mais… Va savoir comment on tourne quand on est acculé…

Pour le reste, je m’interroge sur la façon dont les autres vivent l’après… J’ai l’impression qu’ils s’en sortent bien. Peut-être que Nolan a eu quelques confidences. Et il semblerait que oui. Je ne réponds rien quand il ajoute que je ne suis pas plus faible qu’un autre. Je ne dis rien quand il me demande si je le sais. Mon silence est une réponse criante. De même que le fait de leur en parler. Je dois prendre un air un peu buté d’ailleurs. Je reconnais alors devant Nolan que je ne suis jamais vraiment sorti d’ici. Il s’assoit et je fais de même en l’observant, ne pouvant retenir un sourire désabusé à son affirmation. « Ben bon courage… »


Survivor

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Nolan Wilson
Nolan Wilson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1648
Sujet: Re: Brotherhood | Tomeo    Sam 5 Juin 2021 - 18:26
A voir sa tête, je me dis qu’il faut pas trop insister sur tout ça. Outre le fait que ça ne fera pas disparaitre sa culpabilité sur ce qui a pu m’arriver, on peut surtout pas faire grand-chose à propos de l’avenir. Que ce soit le sien ou le mien. Ou celui des filles. On peut faire au mieux pour pas prendre de risques inutiles, faire attention. Mais le reste ne dépend malheureusement pas de nous. Et je peux difficilement fermer les yeux et imaginer que tout ira bien. Déjà de base, c’est plutôt difficile, mais en plus, après avoir manqué de perdre Tom, j’ai encore plus de mal. Alors, on va faire comme on peu et on avisera bien. Et si je plaisante un peu à propos des filles, ça dure pas trop non plus.

Parce qu’on a bien plus important à faire. Pour lui surtout. Je prends une inspiration, guettant les réactions de Tom en essayant de ne pas non plus être en train de trop le scruter. Déjà qu’il est pas à l’aise, on va éviter d’en rajouter une couche hein. J’essaie de me montrer présent, de calmer le jeu pour qu’il évite de paniquer et je crois que ça marche. Je roule quand même des yeux quand il retourne mes propos contre moi. « Pas la peine de me fustiger Tom, j’essaie de trouver des raisons pour… expliquer l’inexplicable. J’ai passé des heures, des journées même, à essayer de le faire et aucune réponse a réussi à me satisfaire. Pour autant, je vais pas fermer les yeux en me contentant de les pointer du doigt. » J’ai un soupir avant de reprendre, toujours aussi sérieusement. « Tu veux que je te réponde que non ? Que si on me pointe des gens du doigt en disant qu’ils menacent ta vie ou celle des vies, je ferais rien ? Je peux pas te répondre. J’ai envie de te dire que oui, que je suivrais mon code moral, que mes valeurs sont à l’épreuve de tout, mais j’en sais foutrement rien. » C’est facile de se croire supérieur à eux, de les juger. Autant la colère que j’ai éprouvée, que j’éprouve toujours les concernant, ça je comprends. Autant, se croire meilleurs qu’eux, ça je peux pas.

Et son silence semble comme résonner dans cette petite grotte. Je lève un œil vers lui, en secouant la tête. « Tom… c’est pas parce que tu as des faiblesses que tu es faible. Tu m’écoutes ou je parle dans le vide ? » J’ai un sourire avant de reprendre, d’un ton plus léger. « Juste que je sache à quel point je dois être relou ou pas. Sur une échelle de 1 à 10. » Et au reste, je hausse une épaule, continuant de jouer avec ma lampe torche. « J’suis une tête de con Tom, on le sait tous les deux. Ca prendra le temps que ça prendra. Perso, je suis pas pressé. » Je plie mes jambes en tailleur avant de reprendre, d’une voix plus douce. « J’ai une question bête mais… tu crois que jusque-là on s’en était sortis entiers ? J’veux dire, je parle pas que physiquement. Mais depuis le début, tu crois pas qu’on a perdu des bouts de nous çà et là ? » Et au final, est-ce que c’est vraiment grave ? On a changé, grandi, mûri et j’en passe. On a survécu à beaucoup de trucs et… on est toujours là.




“You love me. Real or not real?"

Revenir en haut Aller en bas  
Tomeo A. Carrera
Tomeo A. Carrera
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1530
Sujet: Re: Brotherhood | Tomeo    Sam 12 Juin 2021 - 14:22
Je suis sans doute un peu trop hargneux quand Nolan essaie d’expliquer le geste des rebelles, mais parfois, il faut simplement accepter qu’il n’y a pas d’explication en fait. Ou du moins, rien que ne nous satisfasse et rentre dans nos propres critères. J’ose espérer que jamais je ne pourrais commettre ce genre d’atrocités, même en n’étant pas d’accord ou en étant apeuré. Malheureusement, je ne peux pas le garantir. « Il n’y a peut-être aucune réponse satisfaisante, tout simplement. » Cela m’agace moi aussi, alors qu’il défend son point de vue, mais dans cette situation là, je ne suis pas d’accord. « Ils n’étaient pas menacés. Ils n’étaient pas d’accord avec certaines choses, mais leurs vies n’étaient pas en danger. C’est inexcusable. » Et il n’y aurait aucun pardon de ma part. Qu’importe que certaines n’aient fait que suivre le mouvement, parce qu’ils sont influençables, parce qu’ils ont peur… c’est avec des comportements comme ça qu’on cautionne des meurtres de masse, des génocides et les pires atrocités. Alors non. Et si un jour, j’en viens à faire de même, alors je mériterais d’être puni. Je sais bien que cette conversation est vouée à ne pas trouver de conclusion. Je ne changerai pas d’avis. En tous les cas pas avant un long moment. Si Nolan a la force d’être plus pondéré, grand bien lui fasse. J’ai usé mes dernières réserves de patience et d’empathie en essayant de survivre.

Et je me demande à quel point cela m’affecte. J’ai l’impression que j’en fais toute une montagne et que les autres sont déjà passés à autre chose. Nolan me détrompe, mais il a raison, je n’irais pas le leur demander. « J’écoute. » Je réponds du bout des lèvres. Oui j’écoute. Mais je n’intègre pas, c’est différent. J’aimerai, mais ce n’est pas aussi simple malheureusement… J’ai malgré moi un sourire quand il me demande à quel point il est relou. « 15. Au moins. » Mais il va bien avoir besoin de ça pour vaincre mes propres résistances. En espérant qu’il ne se lasse pas avant. Non pas que je sois complètement rétif, j’essaie vraiment, mais c’est… compliqué. J’ai tout un tas de blocages, plus ou moins légitimes d’ailleurs. Je sais que beaucoup sont des barrières que je me met tout seul, mais je n’ai pas encore eu le déclic pour les faire sauter. « Moi, si. » J’ai envie de me tirer de là vite fait. J’ai envie de laisser tout ça derrière moi… C’est compliqué et ça sème le chaos dans ma tête alors qu’une tempête d’émotions et d’envies me secouent. Ce n’est pas du tout habituel chez moi et je me sens complètement démuni. C’est extrêmement désagréable.

Je cille pourtant à sa question… Pas si bête… Plutôt pertinente même. J’accuse le coup. « Non sans doute pas… Mais cela ne m’a jamais atteint à ce point… D’habitude, j’arrive à trouver autre chose pour oublier. » Je marque une pause, mon regard se perdant dans le lointain, alors que je reprends à voix lente : « Quand on t’a perdu, j’y ai laissé un bout de cœur, mais j’avais… l’espoir. Tu vois, ça m’évitait de penser à ce que j’avais perdu, parce que j’étais persuadé que j’allais te retrouver. C’était ma seule façon de tenir le coup. Mais cette fois, c’est différent, ça m’a atteint directement. Dans la chair, dans l’âme… J’en suis sorti, vous allez bien, les autres aussi, et pourtant cette fois, ça ne marche pas… »


Survivor

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Nolan Wilson
Nolan Wilson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1648
Sujet: Re: Brotherhood | Tomeo    Mar 15 Juin 2021 - 22:25
J’ai un bref soupir à sa réaction et je finis par laisser filer une grimace. « Je suis à peu près sûr qu’il n’y aura jamais aucune réponse satisfaisante. Parce que rien ne justifie un tel comportement. » Oh, on peut trouver un paquet d’explications, plus ou moins logiques, plus ou moins rationnelles. On peut faire un paquet d’amalgames avec des situations historiques mais, au final, ça ne sonnera jamais suffisamment juste. « Je ne te demande pas de leur pardonner ou d’accepter ce qui s’est passé. Juste… que ça te bouffe pas. Parce que tu l’as dit toi-même, aucune des raisons te semblera suffisante. » Et ça risque de lui miner encore plus le moral.

Mais j’avoue que ça me surprend un peu de le voir aussi … buté. C’est moi d’habitude qui fais ça et, même si les rôles sont inversés ces dernières semaines, je n’étais pas prêt pour ça. Enfin, je ferais avec, parce que j’ai toujours le même but. J’ai envie qu’il aille mieux. Et il ira mieux, je ferais tout pour ça. J’ai un sourire quand il me dit qu’il m’écoute, avant de hausser une épaule. « 15 ? J’ai encore de la marge alors, tout va bien. » Mon sourire s’est fait plus large. Même si je retiens un soupir quand il me dit que lui n’a pas le temps. « Et bah… sors de là. Rentre. Et quand ça ira mieux, t’auras qu’à revenir me chercher. » Je me rapproche un peu de lui et je continue, bien plus sérieux que j’ai pu l’être en temps normal. « Ou t’acceptes que ça merde, que tu gères pas du tout et que là-haut, c’est la panique. »

Je lui laisse le temps d’accuser le coup avant de reprendre, d’un ton toujours aussi tranquille. « Pourquoi tu crois que je cherche toujours à m’occuper le cerveau ? » Parce que des morceaux, j’en ai perdus en cours de route. Plus que lui parce que moi, j’ai accepté de les perdre. Ce n’était pas forcément un mal au final, ça permet de changer, de grandir et de pouvoir continuer de vivre dans ce nouveau monde qui est le nôtre. Mais lâcher prise pour Tom, c’est bien plus compliqué que pour moi. Je ne dis rien quand il reprend, l’écoutant sans l’interrompre. Et je laisse le silence envahir les lieux quelques instants. « T’as fini par me retrouver, non ? » Je n’attends pas vraiment de réponse de sa part et je continue, toujours sur le même ton. « Parce que tu l’as dit toi-même, tu n’es pas vraiment sorti de là. Pas entier en tout cas. Mais… Tom… je sais que tu ne vas pas me croire. Mais, le fait que ton âme soit un peu écorchée, ça fait de toi quelqu’un de plus fort. Tu sais à quoi tu as survécu. Et tu ne t’enfonces pas non plus dans le déni. Tu sais que ça risque d’arriver de nouveau. Que tu pourras être touché. Ou moi. Ou Cass’. Ou même Farah. C’est comme ça que ça marche. A chaque fois, ça fait mal. A chaque fois, on perd un bout de cœur, un bout d’âme. Mais ce qu’on y gagne à la place… » Je le désigne d’un mouvement du menton. « Tu sais ce que j’ai gagné moi avec tous les bouts d’âme qu’on a perdus ces derniers mois ? Un égal. Quelqu’un sur qui je peux me fier mais dont je sais aussi avoir toute la confiance. Quelqu’un qui accepte qu’il peut avoir besoin des autres. Ce qui était pas le cas avant. » Je reprends mon souffle, essayant de trouver mes mots aussi justement que possible. « Tu deviens bien plus humain Tom. Ca fait mal, c’est la merde, mais clairement, jamais j’échangerais ce que tu deviens contre ce que tu pouvais être avant. » Et j’ajoute, un brin plus léger. « Même si ça fait de toi une tête de mule. »




“You love me. Real or not real?"

Revenir en haut Aller en bas  
Tomeo A. Carrera
Tomeo A. Carrera
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1530
Sujet: Re: Brotherhood | Tomeo    Sam 19 Juin 2021 - 13:47
Voilà, là nous sommes d’accord. Il n’y a rien qui puisse justifier cet acte. Alors pourquoi en discuter ? Je me le demande. Et je ne suis pourtant pas le dernier à chercher à aborder le sujet… Mais je n’y parviens pas en toute neutralité, il y a trop de rancœur et de colère en moi et ce n’est pas près de se calmer. Je hoche simplement la tête à la suite. Que ça ne me bouffe pas… Je peux essayer, mais je n’ai pas encore le recul nécessaire pour ça pour l‘heure. C’est trop frais. Ce n’est pourtant pas mon genre de cristalliser comme ça ma haine mais… Et bien, parfois, la situation nous pousse dans nos retranchements et on se découvre une facette cachée, qu’on n’apprécie pas forcément. Et c’est clairement le cas là. Pardonner ? Il n’en est pas question et il n’en sera jamais question d’ailleurs.

Cela dit, je suis partagé… Entre l’envie d’aller mieux et celle de me complaire dans cet état. C’est très étrange. Je me rends compte que je n’agis pas forcément de façon raisonnable. Fuir le problème n’est pas la solution, le cacher sous le tapis non plus, même si cela a toujours fonctionné. Cette fois, il n’y a plus de place… Je dois saluer la patience et la persévérance de Nolan pour le coup. Je ne suis plus l’adulte raisonnable. Mais je ne lâcherais pas prise non plus de cette façon avec quelqu’un d’autre. Et il le sait. Et même si il semble se heurter à un mur, ses paroles se gravent dans mon esprit. Il faut juste laisser le temps aux graines de germer… Je ne bouge pourtant pas quand il me dit que je peux aussi partir d’ici et revenir plus tard le chercher. Je secoue la tête lentement. « J’ai toujours géré. » Bien ou mal, peu importe, j’ai géré… J’ai tenu. Toujours. Pour les autres. C’est bien plus facile… Et si Nolan a choisi de s’occuper le cerveau pour tenir le coup, moi, j’ai décidé de soutenir les autres, de me sentir utile pour eux… C’est égoïste comme démarche. Ce besoin qu’ils aient besoin de moi.

Je hoche la tête quand il me dit que j’ai fini par le trouver. Par hasard plus qu’autre chose en plus. Et je l’écoute. Et je me demande quand est-ce qu’il a gagné en sagesse. Parce que pour le coup, je dois bien reconnaître que ses paroles sont sages. Même si difficiles à avaler. Est-ce que les fêlures nous rendent vraiment plus forts ? Encore faut-il savoir les consolider et ne pas laisser de fragilités prêtes à exploser au moindre choc. Un os cassé est fragilisé par exemple. Il peut se briser plus facilement, il peut faire souffrir sans raisons… Et pourtant, je cille quand Nolan reprend en disant avoir gagné un égal… Je ne sais pas trop comment je dois le prendre. Je ne sais pas si je dois m’en vouloir de l’avoir… écrasé pendant de nombreuses années. De lui avoir renvoyé une image qui le forçait à se sentir inférieur. Les sentiments que je ressens sont contradictoires, même si je comprends ce qu’il souhaite exprimer… Toutes ces années à mal agir avec lui, sans même le vouloir. Pour me rassurer moi-même. « Donc, tu m’aimais moins avant ? » Je réplique d’une voix que j’aurais voulu amusée, mais qui est un peu trop faible à mon goût alors que ma gorge est serrée par l’émotion, pas la révélation de mes erreurs, qui ont du tant peser sur lui. « Je suis désolé de ne pas l’avoir compris plus tôt… » Je ne précise pas ma pensée. Cela me semble évident, mais peut-être que cela ne l’est pas pour lui. Ou au contraire, c’est limpide. « Tu n’as pas l’exclusivité… » Parce que niveau bourrique, il se pose là aussi. « C’est pas facile de chuter de son piédestal tu sais… » Et je me suis mis la pression seul en plus.


Survivor

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Brotherhood | Tomeo    
Revenir en haut Aller en bas  
- Brotherhood | Tomeo -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: