The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -26%
Samsung Disque SSD Interne 2 To
Voir le deal
154.59 €

Brotherhood | Tomeo
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nolan Wilson
Nolan Wilson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1648
Sujet: Re: Brotherhood | Tomeo    Dim 20 Juin 2021 - 13:08
Je me rends bien compte que je me heurte à un mur. Sauf que c’est plutôt inhabituel face à Tom. Oh, il peut se montrer horriblement têtu quand il s’y met, même s’il préfère qualifier ça d’optimiste à toute épreuve. Ou quelque chose dans le genre. Je sais juste que c’est terriblement agaçant. Mais je sais gérer en temps normal. Là, c’est plus insidieux, plus profond et ça dévoile des aspects de lui bien différents. Je ne sais pas trop quoi en penser au final, même si je pense que ça l’affecte encore plus qu’il le reconnaitra jamais. Je réprime un soupir laissant tomber ce sujet. Pour le moment.

Parce qu’on a tout de même plus important à penser. J’ai pas la moindre idée de la façon dont je prendre tout ça, dont je peux essayer de l’idée. Alors j’y vais à l’impro. Pas dit que ce soit la meilleure des solutions, mais j’ai tendance à faire confiance à mon instinct sur ce coup-là. Je connais Tom depuis toujours, je l’ai vu grandir, mûrir, je l’ai vu enfiler sa carapace de super-héros à tout épreuve. Je nous ai vus nous éloigner aussi, mais jamais le lien qui nous a relié ne s’est brisé, quelles que soient les difficultés. Alors, ce n’est pas un nouveau problème qui va me faire reculer et le laisser tomber. Jamais de la vie. « Et tu continues de gérer un paquet de trucs Tom. Tu restes notre roc. Sans toi, jamais je serais ici aujourd’hui. T’as toujours été celui qui m’a tendu la main pour m’aider à me relever. Ca changera jamais ça. C’est pas parce que, pour une fois, ça merde, que ça veut dire que tout va se casser la gueule. » J’ai l’avantage perso d’accepter bien plus facilement de me rater, probablement parce que j’ai jamais enfilé sa cape. « Et là alors… tu gères ou pas ? » On sait tous les deux que non, mais j’attends de voir s’il accepterait de le dire à haute voix.

Et je continue, essayant de lui expliquer mon point de vue. Pour moi, chacune des choses qu’on a vécue, mêmes si elles peuvent nous mettre un sacré coup, et bien, à terme, quand on le surmonte, elles nous rendent plus fort. Quoi qu’on en dise. Alors ouais, j’ai une jambe pétée et je pourrais probablement plus jamais courir. Mais déjà, outre le fait que j’aimais pas ça, je peux aussi dire que j’ai survécu à une nuit cauchemardesque. Cette blessure fait partie de moi, comme le reste. Je roule des yeux quand il reprend la parole, avant de souffler, en secouant la tête. « Tom, je t’aime comme un frère depuis que j’ai trois ans et que j’ai essayé de te faire manger du sable. C’est juste que maintenant, c’est un peu plus équilibré. Et c’est pas plus mal. » Il m’avait même dit lui-même, il y a des mois de ça, que notre relation était déséquilibrée. Mais c’était plus facile à gérer pour lui. « Compris quoi ? C’était à moi de piger que tu m’aimerais autant même si je te regardais pas forcément comme un super-héros. Remarque, je te regarde toujours comme ça hein. Juste que… » J’ai une ombre de sourire, me passant une main dans les cheveux. « Tu me parais vachement plus fiable maintenant que je sais que ta cape est un peu élimée. Et que tu acceptes enfin de te reposer un peu sur nous. Même si ça reste encore difficile. Tu vois l’idée ? » J’ai un rire silencieux quand il continue. « J’suis déçu, je pensais être le vrai relou buté de notre trio. » Je finis par laisser filer un instant de silence avant de reprendre, d’une voix plus douce. « Pourquoi t’as besoin de ça Tom ? De ce piédestal ? » Autant au lycée, j’aurais pu comprendre, mais maintenant, ça m’échappe un peu. Et je crois que ça fait des années que je voulais lui poser cette question en vrai.




“You love me. Real or not real?"

Revenir en haut Aller en bas  
Tomeo A. Carrera
Tomeo A. Carrera
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1529
Sujet: Re: Brotherhood | Tomeo    Dim 20 Juin 2021 - 17:29
J’étais leur roc. Maintenant ? je n’en suis plus si certain. Nolan ne se rend peut-être pas compte d’à quel point ce grain de sable peut faire s’enrayer une machine bien rodée jusqu’à maintenant. Ou sans doute que c’est moi qui me fais une montagne d’un rien… très certainement même. Faudrait que j’apprenne à lâcher prise, que je sois moins exigeant avec moi-même… Il faudrait ouais. Quand je pense que dans le monde d’avant, on aurait eu le droit à des séances de psy pour aider à traverser ça. Je ne suis même pas sûr que je me serais tourné vers ça. Pourtant, des trucs violents et difficiles, j’en ai déjà vu, même avant. Et on en discutait entre collègues. Ou j’en parlais à Cassidy, quand je revenais d’une garde particulièrement éprouvante. Mais c’étaient des situations qui touchaient les autres, même si j’intervenais. Là… Comme expliqué à Nolan, c’est une atteinte profonde sur ma personne. A sa question, je laisse le silence s’installer, alors que je lutte contre ma fierté pour finalement prononcer l’évidence, celle qui fait mal : « Non… » Je souffle, la voix cassée par l’affliction. Fait chier.

Je ne suis pas d’accord avec lui concernant les épreuves et les blessures qui nous rendent plus fort. Enfin… C’est paradoxal. Dans son cas, oui, je pense que cela l’a endurci, qu’il en sort grandi, malgré les séquelles physiques. Il a gagné en assurance avec tout ça. Depuis le début, je sais que je lui confierais ma vie les yeux fermés, malgré ses traumatismes et ses peurs, même si je dois le secouer, le ramener au présent s’il s’égare dans ses cauchemars. Mais me concernant… oui pourquoi ne sais-je avoir ce même genre de raisonnement ? Je sais que les choses ne seront plus les mêmes. Je sais que je ne pourrais plus pénétrer dans un endroit exigu sans ressentir une bouffée d’angoisse… Mais le combat n’est pas de nier cette angoisse, mais de composer avec et d’y aller quand même. Cela ne se fera cependant pas en un claquement de doigts.

Malgré moi, je pouffe quand Nolan évoque des souvenirs communs. Quand on était gamins. C’est bref, mais c’est instinctif. Il a raison cependant. Il gagne en assurance. Et ma carapace se fêle. La balance penche davantage vers lui et moins vers moi. « Je vois. » Je pousse un long soupir à sa question. « Il me faut aussi comprendre que vous m’aimerez même si je ne suis pas à la hauteur de vos attentes… Et je ne l’ai pas été, plusieurs fois… Je sais pas Nolan… J’avais une image de mec populaire au lycée et je n’ai jamais su m’en détacher. J’ai juste besoin qu’on ai besoin de moi. C’est comme ça que je me sens utile… Je t’ai protégé pendant des années. Mais tu n’en as plus besoin maintenant. Ce n’est pas moi le super-héros Nolan. C’est toi. Tu es devenu quelqu’un d’admirable. » J’ai un sourire en coin. « Tu vois, si tu aimes celui que je deviens en dévoilant mes failles, j’admire celui que tu es devenu. » Je m’éclaircis la gorge après cette euh… déclaration, et je me relève brutalement et avance vers le fond de la grotte, tournant le dos à la sortie. Je ne m’engagerai pas dans le dédale, clairement, mais je franchis de nouveau un cap, avec les paroles de Nolan dans la tête et son regard dans mon dos. Je m’arrête, debout et observe le tunnel qui serpente plus loin, en silence. Je peux presque voir les silhouettes fantomatiques de ceux que nous fûmes alors, avant qu’elles ne disparaissent dans les ténèbres.


Survivor

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Nolan Wilson
Nolan Wilson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1648
Sujet: Re: Brotherhood | Tomeo    Dim 20 Juin 2021 - 20:10
Je vois bien que mes questions le perturbent, le remuent et lui font surement mal. Et j’avoue que je préférerais continuer de raconter des conneries, repartir sur un truc léger et pas du tout impactant pour lui ou pour moi. Sauf que je ne mériterais pas le titre d’ami si je faisais ça. Et que je pourrais m’assoir allègrement sur près de 30 ans d’un lien à toute épreuve. Alors je le pousse un peu plus dans ses retranchements, même si je me rends bien compte que c’est pas super sympa. Sauf que je suis son ami, je suis pas là pour être sympa tout le temps.

Il finit par me répondre et j’ai un bref hochement de tête. « Okay. Et donc… ? T’es toujours debout non ? » J’ai un temps, pour lui laisser comprendre ce que je veux dire. « T’as trébuché, t’es ptet même tombé. Faut que tu te relèves maintenant. » Ca peut paraitre facile dit comme ça, mais je suis tombé assez souvent pour savoir à quel point ça peut être compliqué. « Et t’en es capable. » Surtout lui. Depuis le temps que je le connais, il est capable de tout surmonter, même le pire. J’ai aucun doute là-dessus.

J’ai un sourire quand il pouffe à l’évocation de nos souvenirs communs. Des liens comme ça, rien ne peut le détruire. Et c’est sur cette assurance que j’ai basée toute mon existence ou presque. Et j’étais persuadé qu’il le savait, mais vu ce qu’il commence à regarder, j’ai un léger froncement de sourcils. Je le laisse parler sans l’interrompre, songeur. Avant de laisser filer un rire à la fin de son speech. « Ca deviendrait presque gênant. » Je le vois se lever brusquement et je le laisser s’éloigner un peu, grimaçant de douleur alors que j’étends ma jambe précautionneusement. Je suis resté un peu trop statique, c’est jamais bon pour moi ça. « Et il te faut quoi pour piger ça ? Non parce que bon, des attentes, y a que toi qui en as Tom. Tu es toujours utile. Plus que jamais même, avec tout ce qui s’est passé ces dernières années. C’est normal d’avoir besoin de se sentir utile, important. Pourquoi tu crois que je suis devenu médecin ? » Je me dis qu’il s’était jamais posé la question. Moi non plus à dire vrai, c’était même plutôt naturel. Mais après avoir discuté avec Juliet, je me suis interrogé plus sérieusement sur ce besoin de me focaliser sur les autres, d’être utile pour eux. « Et je garantis que j’ai toujours besoin de toi hein… juste que c’est plus pour les mêmes raisons. Je t’avoue que je suis pas mécontent que ce soit plus parce qu’on doit ouvrir la porte du casier dans lequel je suis enfermé hein. » je me fends d’un sourire, même si je sais qu’il est plutôt focalisé sur le tunnel. Que j’éclaire rapidement de ma lampe torche avant de laisser filer un silence. « Si tu décides d’avancer un peu plus, je suis juste derrière toi. Au cas où t’aurais oublié. » Même si j’ai pas particulièrement envie de m’enfoncer là-dedans. Je suis pas claustrophobe mais là, ça fait quand même un peu flipper.




“You love me. Real or not real?"

Revenir en haut Aller en bas  
Tomeo A. Carrera
Tomeo A. Carrera
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1529
Sujet: Re: Brotherhood | Tomeo    Lun 21 Juin 2021 - 11:44
Je regarde Nolan un instant à sa question et ne peux m’empêcher de rétorquer une connerie : « Je suis assis. » Oui, c’est plus facile de dire des bêtises que de faire de l’introspection à gogo, surtout que ce n’est clairement pas mon fort et là, on est en plein dedans depuis bien trop longtemps à mon goût. En fait, Nolan est mon psy, actuellement. Génial. Sans aucune compétence, si ce n’est le désir de m’aider. Et, si les situations avaient été inversées, j’aurais probablement fait la même chose. Je l’ai déjà fait. Mais je ne pense pas avoir creusé aussi profondément en lui. Il a soigneusement évité certains sujets. Mais notre relation n’était pas celle d’aujourd’hui. Je hoche cependant la tête quand il dit que je dois me relever maintenant. En effet. J’ai un faible sourire face à sa confiance en moi. J’en suis capable ? « Il faudra bien. » Parce que les choses ne peuvent pas demeurer ainsi.

Et bon sang, je ne sais pas si c’est l’atmosphère ou quoique ce soit d’autre, mais voilà qu’on se fend de belles déclarations sur notre amitié et nos admirations respectives. Je me dis, que quelque part, on aurait aimé avoir la vie de l’autre, à un certain moment de notre vie, sans jamais oser se l’avouer. Mais maintenant, tout est en place. Et ça va aller. Même si je met mon âme à nu devant lui. C’est bien qu’on soit dans la pénombre en fait. Et je m’enfonce davantage encore dans les ténèbres sur une impulsion, un élan d’inconscience ou de courage. Ou peut-être est-ce une fuite, suite à mes paroles, va savoir ? Cependant, je lui lance un regard quand il parle de sa propre vocation. En effet, pourquoi est-il devenu médecin ? Parce qu’il en avait les capacités lui. Cela aurait été dommage de ne pas mettre son potentiel au service des autres. « Je n’y avais pas réfléchi. Tu avais le potentiel et les capacités. » Et c’est une noble voie.

J’ai un sourire amusé quand il me garantit avoir encore besoin de moi. C’est très bien qu’il ne soit plus une tête de turc. Il est respecté ici. Et c’est mérité. « Tu as enfin le respect que tu mérites. » Mon regard suit le faisceau de sa lampe. « Je n’oublie pas… Je préfère quand tu es à mes côtés. » C’est du chipotage, et je ne sais pas si il va saisir la différence. Être derrière moi, c’est peut-être sa place depuis qu’on se connaît. Alors qu’à côté… Cela définit davantage notre relation actuelle. Je rebrousse chemin et je tends ma main pour l’aider à se relever. Avec sa patte folle, c’est plus douloureux pour lui. Et j’ai bien noté qu’il avait étendu sa jambe blessée. « Tu viens ? Encore un peu…»


Survivor

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Nolan Wilson
Nolan Wilson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1648
Sujet: Re: Brotherhood | Tomeo    Jeu 24 Juin 2021 - 10:59
Je plisse des yeux dans sa direction à sa remarque et je souffle, prenant un ton boudeur l’espace d’un instant. « Ouais bah continue comme ça et tu seras par terre dans la boue. Ah y a pas de boue. Hum. » Bon au moins, il se braque pas quand je lui parle, je devrais être content. Mais je sais que ça reste beaucoup plus difficile pour lui que pour moi d’admettre autant de choses et surtout, d’admettre que oui, il lui arrive de ne pas gérer la situation. Je me dis que là, quand même, on a fait un sacré pas en avant, même si, vu sa tête, il doit être persuadé du contraire. « Il faudra bien ? Je déteste cette expression. C’est comme quand Cass’ me dit qu’il faudra bien faire du sport. Ou que ma mère me disait qu’il faudra bien que je finisse mon assiette si je veux un jour sortir de table. » Je le fixe longuement avant de reprendre, non sans secouer la tête. « Faut que t’en aies réellement envie aussi. Sinon, tu feras trois mètres et tu retomberas de nouveau par terre. » Je préfère qu’il mette plus de temps à se relever mais que ce soit réel, plutôt qu’il le fasse parce que c’est ce qu’on attend de lui.

En tout cas, avec le recul, je me dis qu’on s’était jamais autant parlé. Il a quand même fallu une apocalypse et à peu près un milliard d’emmerdes pour qu’on finisse par vraiment y arriver. Et c’est pas une question d’amitié, d’attachement ou autre. Juste… de l’acceptation je pense. De ce qu’on est, et surtout, de ce qu’on sera jamais. On finit par se livrer davantage, sur ces sujets qu’on avait jamais vraiment abordés. Et j’ai un sourire en coin à sa remarque, quand je lui demande s’il sait pourquoi j’ai choisi cette voie au lieu d’une autre. « Et alors ? J’aurais pu être chercheur, j’aurais aidé les gens aussi et j’avais le potentiel. » J’ai un temps, avant de continuer, d’un ton léger. « Mais en fait, je voulais être utile. Qu’on ait besoin de moi. J’avais envie de me concentrer sur les gens, pour éviter d’avoir à me concentrer sur moi. Ca a pas trop mal marché. » Peut-être que s’il se rend compte qu’il n’est pas le seul à avoir besoin d’être utile, il le vivra mieux. Je saurais pas trop dire.

Au reste, j’ai quand même l’impression qu’il n’est pas entièrement convaincu par ce que je lui dis. Que j’ai encore besoin de lui. Ce sera toujours le cas. Demain, dans 10 ans et encore après si on a de la chance. Même si je suis bien conscient que nos chances de survie sont… aléatoires, j’ai quand même envie de penser à l’avenir et de croire qu’on en a vraiment un. « Mériter, c’est un bien grand mot. J’essaie de faire de mon mieux, c’est déjà pas mal. Et c’est le cas de beaucoup de monde ici. » Lui y compris. J’ai un sourire quand il reprend et je hoche la tête. « Ca me va aussi. » J’attrape sa main et j’ai du mal à cache ma grimace quand je me relève, mais au moins, je titube pas. Et je toussote, l’air de rien avant de m’étirer longuement. « Tu veux tenter d’avancer un peu alors ? » Pas besoin de s’enfoncer non plus hyper loin dans les tunnels. Juste assez pour qu’il réalise qu’il peut vraiment en sortir quand il veut.




“You love me. Real or not real?"

Revenir en haut Aller en bas  
Tomeo A. Carrera
Tomeo A. Carrera
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1529
Sujet: Re: Brotherhood | Tomeo    Mer 7 Juil 2021 - 9:58
« Tu chipotes Nolan. » Je soupire, cherchant comment faire comprendre ce que j’ai voulu dire. Oui, il faudra bien que j’arrive à sortir de ce truc, ne serait-ce que pour avancer. Alors oui, j’en ai envie bien sûr, juste que cela me parait quasiment insurmontable pour le moment. « J’ai envie de passer à autre chose. » Est-ce que c’est suffisant comme envie ? J’espère bien. Il y a ma peur à surmonter et elle est bien plus importante que je ne le pensais. Et même si il m’agace sur plusieurs aspects, je lui suis terriblement reconnaissant d’être là à essayer de me secouer. Un rôle que j’ai joué bien des fois auprès de lui finalement. Mais pas dans des situations aussi dramatiques. Ou bien je n’en ai pas pris conscience. Cela permet tout de même d’avoir une conversation à cœur ouvert. Et heureusement qu’on est seuls, loin de tout. On est même paumés au milieu de nulle part finalement. Et cette simplement pensée fait naître une angoisse au creux de mon estomac. Comme quoi, ce n’est jamais très loin. Je ne souffre pas d’un syndrome post traumatique, mais ce n’en est pas si éloigné finalement.

C’est marrant comme on a eu tous les deux un besoin d’être utiles aux autres. Sans doute pour des motivations différentes, au vu de nos parcours assez divergents. Nous n’avons pas vécu les évènements passés de la même façon. Mais nous avons choisi d’atteindre un but assez commun. En faisant chacun avec nos moyens et les miens ont toujours été plus limités que ceux de Nolan. Quoiqu’il en soit, ici, au moins, il est reconnu à sa juste valeur, même si il n’en a peut-être pas vraiment conscience… Je ne sais pas si il saisit combien je trouve injuste toutes les brimades qu’il a pu subir plus jeunes. En attendant, tous ces crétins qui se sont foutus de lui ou l’ont persécuté, ils sont où désormais hum ? Combien s’en sont sortis ? Combien ont su aider et sauver des vies dans la pire des épreuves qu’on ai pu vivre ? Pas beaucoup m’est avis. Et malgré tout cela, Nolan a su garder des valeurs et une ligne de conduite admirables. « Non, c’est le mot juste. » Je reprends sans me démonter.

Je l’aide à se relever et je sens bien qu’il est plus raide qu’il ne veut ben l’admettre alors que je sens bien son poids, mais je ne dis rien, alors qu’il s’éclaircit la gorge et essaie de s’assouplir un peu. Je hoche la tête tandis qu’il propose d’avancer encore un peu. Rien qu’un peu. Mais je n’ai pas l’intention de m’éterniser ici. Et lui non plus. Même si il n’a pas vécu ce que j’ai vécu, il n’y a rien d’agréable à se trouver ici. Finalement, arrivé à la capacité maximum de ma résilience, je fais demi-tour pour retourner vers la sorte, ayant épuisé mon quota de bonne volonté et de courage. Et j’aspire goulûment l’air frais quand on peut enfin le sentir. Je ne me rappelle que trop bien de cette sensation quand nous sommes sortis de l’autre côté, dans une école, après des jours d’errance. Comme le simple fait de sentir le vent sur sa peau est un luxe dont on n’a pas conscience. Et je me dis que même si cette séance ne sera pas miraculeuse, elle est une première étape vers le long chemin de la reconstruction.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Brotherhood | Tomeo    
Revenir en haut Aller en bas  
- Brotherhood | Tomeo -
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: