The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-56%
Le deal à ne pas rater :
-56% sur le jeu MOTOGP 21 sur PC
20.79 € 47.19 €
Voir le deal

There is always another secret !
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Jill S. Blair
Jill S. Blair
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1049
Sujet: Re: There is always another secret !   Lun 14 Juin 2021 - 9:22
J’ai une expression sceptique de plus en plus affichée sur les traits. Zelda, innocente ? Zelda, réglo ? Attention, je n’ai personnellement rien contre cette gosse – je l’aime bien même – mais je serais sourde et aveugle si ne je connaissais pas un peu sa réputation. Alors c’est pas que je me méfie d’elle, c’est juste que c’est drôle de la titiller un peu au lieu de lui donner tout ce qu’elle attend. Et lorsqu’elle prétend qu’elle pourra me « péter la gueule », ça me fait éclater de rire.

- Bien sûr, j’suis terrifiée, répliqué-je, un peu moqueuse.

Mais quand même, l’adolescente marche et m’envoie un « échantillon ». Intérieurement, cette parodie de négociation mafieuse me rend hilare mais extérieurement, je feins à merveille une expression concentrée pour examiner le paquet. Encore un peu, je la coûterais de l’index, comme pour la coke, mais je ne suis pas à ce niveau d’interprétation.

- Arrête de bouder, gamine, que je lui lance avec nonchalance quand elle se vexe que je l’ai cru décédée, c’est pas contre toi, c’est la procédure habituelle : ceux qui disparaissent longtemps et sans laisser de trace sont considérés comme morts.

Je hausse les épaules, ça me parait naturel en fait. Ça ne fait jamais plaisir aux gens, mais le monde a toujours fonctionné comme ça. Déjà avant, on considérait qu’une personne disparu avait perdu quasiment toutes ses chances d’être retrouvée vivante après 24h. Au-delà de 72h, on cherchait un cadavre. Et au bout de quelques semaines sans progrès, on laissait tomber l’affaire. Alors maintenant que les moyens d’enquête étaient réduits et que des mangeurs de chair se baladaient partout ? BIEN SÛR que deux ados avec encore un peu de morve au nez ont été considérées comme mortes.

- Mais t’es une guerrière, j’le reconnais !

Car très peu de personne aurait fait ce qu’elles ont fait, c’est indéniable. A titre personnel, je sais ce que c’est de devoir survivre par ses propres moyens sur la route – et encore, quand je l’ai fait, on trouvait encore des conserves au fond des placards. Ces deux blondinettes étaient de tueuse, probablement dans tous les sens du terme. Ça n’empêche pas que sa vindicte contre Jolene me fait rire.

- C’est bon, calme-toi : moi j’la trouve cool, elle est fun, je fourre l’échantillon de weed dans ma poche et change ma position pour m’installer en tailleur, si t’as pas envie de l’intégrer, je peux toujours faire de la musique avec vous deux séparément, proposé-je sur un ton détaché – pas la foi de gérer une embrouille d’enfants, comme ça… j’pourrais tester laquelle de vous deux chante le mieux et virer la moins bonne ! Je la taquine, mais connaissant Zelda, elle va partir au quart de tour, t’as de nouvelles paroles d’ailleurs ?


Drain the blood
« I walk through the valley of the shadow of death, and I fear no evil because I'm blind to it all. And my mind and my gun they comfort me... because I know I'll kill my enemies when they come. »
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 8551
Sujet: Re: There is always another secret !   Ven 18 Juin 2021 - 4:45
« Non, mais tu devrais ! »
Être terrifiée. Voir autre chose qu'une gamine en elle. Zelda est malmenée dans sa fierté et si elle est consciente que Jill se moquait gentiment, elle se sent aussi insultée. Et c'est pour cette raison que l'adolescente a opposé ce ton parfaitement sérieux à celui, un brin moqueur, employé par Jill. Un jour les gens finiront par lui accorder la crédibilité qu'elle mérite. Que ce soit grâce à ses efforts ou par la force.

Pour l'heure Zelda n'est pas encore au bout de ses peines puisque elle se retrouve confrontée aux doutes de son interlocutrice. Cette dernière la pensait sincèrement morte, donc. Et l'ego de la jeune espionne proteste à nouveau, décidément malmené par les propos empreint de légèreté de l'ancienne flic. « Depuis quand tu respectes les procédures, toi ? » relève-t-elle, un peu étonnée. « Et en plus j'vois pas pourquoi j'serais soumise aux mêmes règles qu'le commun des mortels... » Le petit sourire qui se dessine sur ses lèvres laisse penser qu'elle plaisante à son tour. Et pourtant il n'est que l'écrin d'une arrogance naissante, forgée par les épreuves qui l'ont endurcie.

Heureusement, Jill a le bon sens de reconnaître que sa cadette est une guerrière. Et l'australienne ne perçoit pas l'ombre d'une moquerie, cette fois-ci. Flattée, elle relève un peu le menton d'un air altier. « Ah ben quand même ! » Elle n'y croyait plus. Sans courir particulièrement après les compliments, l'adolescente aime, comme tout le monde, en recevoir un de temps en temps. C'est toujours bon à prendre, non ?

Son regard glisse sur cette poche ou l'herbe a disparu. Jill ne compte pas fumer le fameux échantillon maintenant ? Zelda s'apprête à lui poser la question et si besoin, à batailler pour l'encourager à rouler en sa présence. Mais l'annonce de son interlocutrice au sujet de Jolene la coupe dans son élan. L'australienne en vient vite à considérer que Jill essaie de faire une bonne action ou plutôt qu'elle a quelque chose à gagner dans toute cette histoire.

Et pourtant l'intéressée semble simplement considérer que la nouvelle est cool. « Un char Abrams, c'est cool ! Exterminer des skagits, c'est cool ! Mais avoir une tarée qui veut m'voler ma place dans notre groupe, ça, ça l'est pas ! » maugrée-t-elle. « Et ça l'est même pas du tout ! » Seulement il semblerait qu'elle n'ait pas vraiment le choix puisque l'ancienne flic soulève l'idée de fonder, de son côté, un groupe avec sa nouvelle meilleure amie. « Eh ! Ce serait d'la concurrence déloyale, ça ! » fait-elle remarquer. Et pour ne rien arranger, Jill semble vouloir mettre Jolene en concurrence avec elle. « Ouais, on verra qui d'nous deux chante le mieux quand j'lui aurai coupé les cordes vocales ! » se renfrogne-t-elle, s'adossant davantage dans le canapé en croisant les bras d'un air désapprobateur. Pourquoi faut-il que son interlocutrice accorde de l'importance à cette foldinguo ?

Partagée entre la frustration et la jalousie, Zelda hésite sérieusement à se barrer de là. Mais, dans l'intervalle, sa camarade lui demande si elle a écrit de nouvelles paroles. « Non ! Comment j'aurais pu l'faire, hein ? J'te rappelle que j'étais morte ! » grommelle-t-elle. Et plus sérieusement, elle a été particulièrement occupée ces derniers mois. Entre son périple à l'extérieur, les deuils, les entraînements ou encore le temps passé avec June pour apprendre à administrer le camp, elle a préféré accordé son temps à K' et aux proches qu'il lui reste. « Mais j'pensais p't-être écrire une chanson pour Ela ! Et tous ceux qui sont tombés pour notre cause, tu vois ? » glisse-t-elle avec une légère gêne. Mallowe, Alice et les autres méritent bien d'être honorés. « Ou alors, on pourrait en composer une à la gloire des guitaristes ingrates qui s'rebellent contre leurs merveilleuses chanteuses ? T'en dis quoi ?  » ironise-t-elle. Ca devrait lui parler, ça, non ? Ca lui dit quelque chose ?

Quoi qu'il en soit et avec tout ça, Zelda se rend compte qu'elle a pratiquement oublié la véritable raison de sa présence dans le salon de l'ancienne flic. Elle se repenche en avant et s'accoude sur ses genoux avant de pointer du doigt la poche de son aînée : « Bon ! Et tu l'goûtes, alors, mon échantillon ? » Plus vite ce sera fait et plus vite elle pourra obtenir les noms qu'elle est venue chercher. « Histoire qu'on puisse parler business ! » Que ce soit volontaire ou non, Jill a presque réussi à l'éloigner de sa sainte mission. Presque.


War means fighting, fighting means killing

Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Jill S. Blair
Jill S. Blair
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1049
Sujet: Re: There is always another secret !   Ven 25 Juin 2021 - 23:59
- J’en dis que t’es trop drôle, Zelda, lui rétorqué-je en riant sincèrement quand elle me pose la question, tu es trop drôle, mais il y a beaucoup trop de violence en toi.

C’est lâché d’un air un peu désinvolte et… j’ai pas spécialement l’intention de développer – ou en tout cas pas de jouer la grande sœur relou. Mais la jeune fille n’a que la baston sur la bouche. Quand elle ne parle pas de tank, elle parle d’entrainement ; quand elle ne parle pas d’entrainement, elle menace de tabasser quelqu’un ; et quand elle ne menace pas de tabasser quelqu’un, elle projette de tuer des gens. Je porte pas de jugement de valeur sur la finalité de ces actes – je suis la première à avoir frapper et assassiner plus qu’à mon compte – mais… avoir une vie hors de ces actions nécessaires, ça sauve. Je crains que l’adolescente ne soit en train de devenir complètement cinglée. Puisqu’elle insiste, je vais lui rouler son joint, mais elle va aussi devoir se mettre à table.

- T’es en couple avec la fille de Clayton, c’est ça ? Elle aussi elle cause que de taper sur des trucs ?

Pendant ce temps, je roule, assez habilement en vérité – ce genre d’habitude ne se perd pas – et lève de temps en temps mes yeux sur la concernée. Par contre, je dois quitter ma position sur le canapé pour aller chercher un briquer – une vraie plaie ! Je déplie mes jambes en soupirant et vais chopper sur une table de Saint Graal, oublié ici par Maeve.

- Sinon, j’imagine que tu lui parles d’autres chose, non ? Tu l’as pas pécho en lui racontant comment tu adores flinguer du skagit, j’espère pas en tout cas, surtout à leur âge… ce serait pire que flippant, comment ça s’est passé ? J’expire une première fois la fumée ; ça pique un peu la gorge, mais ça passe, me donne pas les détails, merci, je suis pas une adepte du child porn, encore moins raconté par une ados, ensuite on parlera de tes chansons pour les gens disparus.

Nouvelle bouffée viciée à la beuh et je fais tourner. Penchée pour tendre le bonheur en tube, je chope un gâteau sur le chemin du retour. Un joint, des douceurs et des potins, la base.



Drain the blood
« I walk through the valley of the shadow of death, and I fear no evil because I'm blind to it all. And my mind and my gun they comfort me... because I know I'll kill my enemies when they come. »
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 8551
Sujet: Re: There is always another secret !   Sam 26 Juin 2021 - 12:26
« Et c'est une mauvaise chose, ça, d'être une passionnée de violence ? »
Cette soif de violence, Zelda ne parvient pas à la considérer comme une mauvaise chose. Elle la perçoit plutôt comme un bienvenu - et fort  relatif - gage de survie, une arme qu'il vaut mieux posséder que subir. Alors oui, elle pose sincèrement la question à son aîné, que ce soit à travers ses mots ou plus simplement, à travers ce regard interloqué qu'elle lui décoche à présent. « Il m'semble pas qu'tu sois la dernière non plus quand faut péter des tronches... » Alors ? Comment l'adolescente est-elle sensée réagir quand on semble lui adresser une remarque désapprobatrice et qu'elle la perçoit comme un compliment ?

Mais ce bien étrange dilemme est vite balayé par l'ancienne flic et ses deux nouvelles questions. L'australienne écarquille les yeux et sans vraiment savoir pourquoi, elle éprouve cette étrange impression d'avoir été surprise en faisant une bêtise. « Comment tu sais ?! » Qu'elle est en couple avec K' ? « Tu nous espionnes ?! » L'idée l'offusque mais, après tout, la curiosité a toujours été l'une des reines vénérées de l'humanité. L'adolescente observe son aînée farfouiller à la recherche d'un briquet tout en tripotant un peu nerveusement ses mains.

« C'est si évident que ça ? » Est-ce que ce sont ces regards, ces petits gestes tendres qui les ont trahies ? Elles peinent toujours à s'afficher au grand jour. Par gêne, par crainte des remarques désapprobatrices ou des moqueries. « J'suis pas lesbienne, okay ? » se défend-t-elle et ce, quand bien même on ne l'a pas accusée de quoi que ce soit. « C'est juste que j'aime K' ! » C'est... différent. Ca transcende le corps et tous ces constats basiques que l'on pourrait poser sur elles.

À la question de savoir comment elles se sont rapprochées, Zelda se contente tout d'abord de hausser vaguement les épaules. « Naturellement ! » C'est le mot qui lui semble le plus adapté, la réponse qui lui paraît la moins étrange. « Ca c'est juste fait ! On était surprises, on était gênées. Mais surtout, on en avait envie ! » Et c'est ce dernier point qui leur a non seulement permis de surpasser leurs appréhensions mais aussi, de les vaincre. « Pourquoi ? T'es jalouse ? » questionne-t-elle sa camarade tout en fronçant les sourcils. Elle a trouvé le grand amour, elle. Le vrai. Celui qui durera jusqu'à la mort. Et de ce qu'elle en sait, ce n'est pas exactement le cas de son aînée.

« Du coup, mes chansons ! » finit-elle par couper, contente de pouvoir s'extirper de ce sujet qu'elle estime aussi glissant que privé. « Nos chansons, même ! » corrige-t-elle. Par par noblesse mais simplement parce qu'elle tient à rappeler qu'à la base, dans leur groupe, elles n'étaient que deux. Sans espèces invasives telle que la Jolenus Pustulus, par exemple. L'australienne tire une petite bouffée sur le joint et se laisse choir en arrière, dans les bras accueillants du canapé, avant de souffler la fumée en direction du plafond. « Ela aurait détesté que j'fume ici... » s'égare-t-elle. Peut-être même que sa mère adoptive n'était pas consciente qu'elle se droguait. L'israélienne tenait à elle, c'est évident. Mais pas assez pour la comprendre et voir autre chose d'elle que ce qu'elle souhaitait voir.

Forcément, cette réflexion attire de sombres pensées. L'australienne doit faire un effort qui lui semble démesuré pour  les repousser. Elles et la nostalgie qui les accompagnent. « Tu sais quoi, J' ? » finit-elle par poursuivre. « J'crois que c'est à ton tour, en fait, d'écrire une chanson ! » Si la musique est une thérapie, si elle permet d'exprimer ce que l'on ressent derrière un couvert artistique, alors l'ancienne flic mérite elle aussi de marquer de son empreinte l'une de leurs oeuvres. « Si tu devais choisir un seul thème, ce serait lequel ? T'aurais envie d'parler de quoi ? » Parce que dans le fond, Zelda, elle se rend compte qu'elle ne sait pas grand chose sur sa camarade. C'est quoi, qui la touche ? Est-ce qu'il y a seulement quelque chose qui a une emprise sur elle ?

Et l'adolescente se penche en avant après une dernière latte pour rendre le joint à son aînée : « Alors, tu la trouves comment ? » Cette herbe qu'elles savourent à deux et qui servira à acheter les renseignements dont l'australienne a besoin. « On a un deal ? » Quelque part, elle a vraiment l'impression d'être une cheffe mafieuse en train de dealer avec la dirigeante d'une famille alliée. C'est marrant, de faire du business !


War means fighting, fighting means killing

Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Jill S. Blair
Jill S. Blair
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1049
Sujet: Re: There is always another secret !   Ven 9 Juil 2021 - 23:20
- J’étais flic, suis-je obligée de lui rappeler avec malice, et accessoirement, j’ai le double de ton âge !

Je veux dire, elles peuvent vouloir se la jouer discret et tout, mais… on vit dans le même village, on se croise. Et si elle croit que deux ados peuvent berner une adulte professionnelle – du sexe ET des enquêtes – c’est grave présomptueux. Finalement, Zelda me faire rire. D’amusement d’abord – quand elle m’accuse d’être jalouse – puis avec une forme de… je dirais pas tendresse, mais ce genre-là. Le fait de réfuter être lesbienne, alors qu’elle se tape une nana. Un classique, mais je vais pas la blâmer, ni l’assommer avec une leçon d’identité. Si un jour elle veut en causer, elle saura ou me trouver – et je l’exploiterais même pas pour ça.

- Y’a un endroit où elle aurait aimé te voir fumer ? Rétorqué-je en contre-pied, histoire de pas laisser l’atmosphère se plomber.

Heureusement, l’adolescente ne s’attarde pas là-dessus. Prenant un virage à 90°C, elle me renvoie la charge des morceaux. Bah voyons. Ceci dit, maintenant que je me creuse les méninges endormis par la fumette, la question est intéressante : qu’est-ce que je chanterais rien ? Quel thème je voudrais aborder ?

- Sans doute rien de sérieux… j’bouffe du sérieux h24 dehors, j’ai un signe de tête en direction de l’extérieur, qui veut bien sûr désigner toutes mes missions de terrain, j’imagine… des trucs cons comme… tiens par exemple, j’suppose que t’as pas connu Falling in Reverse ? « Good girls bad guys » ? Elle est trop jeune, alors je me lance dans une interprétation du refrain à peine rouillée, So why do good girls like bad guyyys, I’ve had this question for a really long tiiime ! I’ve been a baaad boys and it’s pain to see, so why do good girls fall in love with meee, superficiel, cliché, parfait ! J’ai encore le riff en tête et le clip qui a tout du stéréotype des soirées étudiantes sur la côtes ouest, I just waaaanna kiss your lips, the ones between your hips, terrible.

Voilà, je suis lancée maintenant, plutôt égayée par la beuh du parasite. Du coup, je lui ai pas répondu, mais mon enthousiasme sert de témoin, hein ? Mais oui on a un deal !



Drain the blood
« I walk through the valley of the shadow of death, and I fear no evil because I'm blind to it all. And my mind and my gun they comfort me... because I know I'll kill my enemies when they come. »
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 8551
Sujet: Re: There is always another secret !   Dim 11 Juil 2021 - 8:31
« Et alors ? Ca veut rien dire ! »
La profession comme l'âge sont insuffisants pour résumer une personne. En tout cas, ce ne sont pas des données bien pertinentes. « Dis rien, okay ? C'est... secret ! » Cette relation entre K' et elle, Zelda a un peu de peine à l'assumer. Pas parce qu'elle a honte mais plutôt parce qu'elle a peur de la réaction des gens. Ils ne l'aiment déjà pas beaucoup. Et elle suppose qu'ils la détesteront peut-être davantage encore en apprenant son homosexualité. Et puis... elle n'est même pas sûre de préférer les femmes. Elle, ce qu'elle sait, c'est juste qu'elle est follement amoureuse de K'...

« Ben... Non, ça m'étonnerait ! » répond-t-elle ensuite lorsque son aînée évoque Ela et le fait qu'elle aurait désapprouvé le fait qu'elle fume. « Ela était du genre... israélienne intégriste, tu vois ? » avance-t-elle sans trop savoir, pourtant, ce qu'elle est en train de dire. Mais Jill n'est pas aveugle et même plutôt futée. Elle aura bien vite compris ce qu'elle tente de lui dire, là. Après tout elle était flic, justement, non ? « J'ai toujours pas compris comment vous avez réussi à vous tolérer mutuellement, j'dois dire ! Entre la reine des coincées et l'impératrice des partouzes, j'ai de la peine à concevoir deux personnes plus opposées... » Mais peut-être que ce sont justement leurs différences qui ont cimenté leur colocation ? « Et en plus, vous deviez vous taper Oswald... » Franchement, on dirait une blague !

Les voici qui dévient sur la musique et leur future chanson. Lorsque Zelda lui demande les thèmes qu'elle aimerait aborder, Jill lui répond qu'elle n'a pas envie d'évoquer un sujet sérieux. « Ouais, j'comprends ! Puis notre but c'est justement d'changer les idées des gens ! D'leur faire bouffer un peu d'bonheur musicalo-punk, quoi ! » Toujours est-il que non, elle ne connaît pas Falling in Reverse... « J'suis une milléniale, moi, tu sais ? J'écoutais d'la vraie musique ! » lui rappelle-t-elle, non sans un petit sourire provocateur au coin des lèvres.

Et puis l'australienne se tait lorsque l'américaine se met à chanter. Elle écarquille les yeux et entrouvre même, dans la foulée, la bouche de surprise. Les paroles comme la voix qui les portent l'étonnent. Elle savait Jill douée une guitaire à la main. Elle ignorait cependant qu'elle savait aussi chanter. « T'es... balèze ! » admet-elle, toujours un peu frappée par la surprise. « Tu m'as pas dit qu'tu savais chanter ! » lui reproche-t-elle presque dans la foulée. Ce n'est jamais agréable de découvrir que quelqu'un est plus doué que soi. Même si c'est de la triche parce que Jill, elle, elle ne doit pas composer avec la mue de sa voix !

« Tu devrais avoir ta chanson à toi ! » propose-t-elle. « T'en dis quoi ? » Ce serait franchement chouette. Ca offrirait un peu de variété. Mais l'australienne, elle, va bien devoir trouver de quoi s'occuper pendant que l'ancienne flic donne de la voix. Elle ne va pas non plus rester comme une conne sur scène... « Ca te dirait de m'apprendre un peu à jouer d'la guitare, en échange ? Genre quelques accords, tu vois ? » Ce serait franchement chouette.

Quoi qu'il en soit l'adolescente a maintenant oublié ce qui l'amenait ici. Et en fait, c'est maintenant une autre question qui se presse sur ses lèvres. « J'peux te demander un truc ? » questionne-t-elle sans, évidemment, attendre une quelconque autorisation pour poursuivre :« Les gens autours d'toi... Ils ont réagi comment quand ils ont appris que t'aimais aussi les filles ? » À supposer, bien sûr, qu'ils aient seulement appris la nouvelle un jour...


War means fighting, fighting means killing

Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Jill S. Blair
Jill S. Blair
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1049
Sujet: Re: There is always another secret !   Mar 13 Juil 2021 - 10:09
- « L’impératrice des partouzes » ? Je dirai à Lenore ce que tu penses d’elle, c’est plutôt grossier pour une jeune fille de ton âge, ironisé-je d’un œil brillant.

Je me doute – j’espère – que ça va l’emmerder surtout. En réalité, non seulement je sais qu’elle parle de moi, mais en plus je m’en fiche. Parce que j’étais pas mieux – voire pire – à son âge, et parce que j’assume entièrement la sexualité. Je sais que pour les ados, on ne distingue que deux types de personnes, surtout chez les filles : les cochonnes et les prudes. Je me revendique entièrement de la première catégorie, sans hésiter.

Bref, revenons à la musique donc ? Je n’ai pas vraiment eu d’explication à fournir à Zelda de toute façon. On a réussi à trouver un équilibre, dans la colloc’, c’est tout. Je suppose qu’Ela et Oswald avaient secrètement besoin qu’on colore un peu leur quotidien, mais… on a plus que le goofy dad maintenant. Feu notre israélienne nous manque un peu parfois.

- D’une, je chante pas si bien, je suis juste mais j’ai pas de voix quoi, et de deux, je suis sûre de t’avoir faire une démo la première fois que je suis venue te voir pour ton « groupe », mais tu devais être trop défoncée, taquiné-je encore ; quant à savoir si je voulais ma chanson à moi, je répondis en souriant toujours, on verra.

Je suis pas certaine que ce soit mon truc. Je suis plus à l’aise à faire ma guitare, et les chœurs au besoin. Le micro, je le laisse volontiers à la gamine, mais si elle veut des cours par contre…

- Sans problème ! Et comme je t’aime bien, ça ne te coûtera rien !

Je ris doucement. C’est sincère le pire. Zelda n’a rien à voir avec Judith mais plus je passe du temps avec elle, plus je me redécouvrir cette espèce de fibre de la grande sœur, que la fatalité avait enterré avec le temps. Probable aussi que je l’ai volontairement occultée, parce que j’avais assez souffert d’une fois, mais l’australienne est différente. Et je trouve difficile de ne pas s’attacher à elle, en dépit de son caractère de pile survoltée.

- Oh…, on entre dans le sérieux – un peu trop sérieux même si on tient compte du fait que les quelques taffs que j’ai prises m’ont bien détendue – je dois faire un effort de concentration, ben… j’crois que j’avais ton âge la première fois que j’suis sortie avec une nana. Mes potes, soit ils s’en foutaient, soit j’avais droit à des « blagues » crasses totalement connes, aaah les années 2000, encore si peu développées sur ce genre de sujets, mon père par contre…, j’expire un ricanement, il a jeté ma meuf de l’appart’, il m’a giflée et m’a engueulée comme pas possible.

J’hausse les épaules et étudie mon interlocutrice. Je lui épargne le détail, comme quoi ce n’est pas vraiment que j’aime « aussi les filles », mais surtout que j’aime « tout ». C’est pas ça le nœud de son problème.

- Ça m’a pas empêché de continuer à la voir, ajouté-je comme pour la rassurer, tu demandes ça parce que des gens t’emmerdent par rapport à toi et Kassy ? Si c’est ça, j’ai une réponse que tu peux leur faire, qui sera toujours valable. Attends voir si je la trouve…, je feins de fouiller mes poche d’un air concentré, pour finalement en sortir un majeur fièrement dressé, voilà !


Drain the blood
« I walk through the valley of the shadow of death, and I fear no evil because I'm blind to it all. And my mind and my gun they comfort me... because I know I'll kill my enemies when they come. »
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: There is always another secret !   
Revenir en haut Aller en bas  
- There is always another secret ! -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: