The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-49%
Le deal à ne pas rater :
-50% sur la machine à café automatique Saeco PicoBaristo SM5473/10
449 € 880 €
Voir le deal

Mad World
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sebastian Brody
Sebastian Brody
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 76
Sujet: Re: Mad World   Jeu 27 Mai 2021 - 22:08
Celui qui pense avoir un accord


J’ai l’impression que la jolie grecque se détend un peu avec le départ de mes deux geôliers. Il va vraiment falloir que je presse Ana Lucia dans nos plans pour me libérer de ces répulsifs a êtres humains normalement constitués. Voir les deux s’assoir plus loin en me bourrant un regard mauvais est un nouveau petit plaisir et un gage de réussite. Je suis aussi doué pour plaire qu’agacer pour les Oblivions.

La jeune femme reprend toute mon attention et je m’amuse de sa remarque. Je n’ai jamais toléré d’autres échecs que mes frères, tout le reste, que ca soit par la porte ou par la fenêtre, j’ai finis par réussir ce que j’entreprenais ou, du moins, a limiter la casse. Ce n’est pas pour rien que mon père a absolument tenu a ce que cela soit moi qui prenne la suite de l’entreprise familiale a la place de Roman. Même si le sourire malicieux est toujours là, je suis on en peut plus sérieux quand je lui réponds :

« L’échec n’est qu’un mot pour dire contre temps dans mon vocabulaire. »

Quand elle me donne quelques compliments, fort agréable a entendre, j’attends le MAIS qui ne tarde pas a venir et m’arrache un petit rire. Je m’attendais a un frein plus ingérable que ce double détail encombrant que sont Tom et Jerry.

« Je vous rassure tout de suite, je fais plus que partager vos réserves. Au moins je sais que vous avez un bon instinct pour juger les gens. Je me porte garant qu’ils ne seront pas des nôtres pour cette chasse »


Je reste un minute pensif, pas que je suis nostalgique de me séparer d’eux, non, malgré mes efforts pour créer des liens avec ces deux-là, je crois qu’ils me sont restés des plus antipathique. C’est juste que je ne sais pas encore si les deux doivent rentrer a Portland ou si un seul suffit. Puis, avec ce ton sur d’homme d’affaire, je confirme a ma future collaboratrice, en lui tendant la main :

« Je pense que nous avons donc un accord… reste a savoir les petits détails comme, comment vous joindre, si vous avez déjà des idées de qui vous voulez recruter, si vous avez besoin d’aide pour trouver vos chasseurs et surtout… vous ne m’avez toujours pas donner mes petites miettes relatives a comment traquer le fameux Luke. »


Codage par Libella sur Graphiorum


Revenir en haut Aller en bas  
Elena Hortos
Elena Hortos
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras droit | Inglorious Fuckers
Chasseur de primes
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 352
Sujet: Re: Mad World   Ven 28 Mai 2021 - 9:33

Les orbes brunes de la grecque roulèrent dans leur cavité, non sans une pointe d’amusement. Son interlocuteur faisait preuve d’une assurance claire, et Elena n’avait pas de mal à deviner une personnalité bien trempée derrière cette paire d’yeux bleus. « Puisse l’avenir vous donner toujours raison dans ce cas. » lui souhaita la jeune femme en levant cérémonieusement son verre. La confiance était parfois le moteur de grandes œuvres, mais c’était souvent aussi la cause de la chute de bien des Hommes. Il fallait savoir en user avec parcimonie, s’en armer pour s’insuffler quelque courage sans perdre de vue l’idée que parfois, la stratégie la plus sage était de renoncer. Mais puisque Sébastian s’accrochait, Elena était prête à lui donner sa chance de s’illustrer autrement qu’avec des mots. Elle était assez curieuse de le voir sur le terrain, notamment parce que ce genre d’hommes étaient souvent plus bavards qu’il n’étaient efficaces. « Saurez-vous manier une arme sans votre drôle d’escorte ? » ne put s’empêcher de piquer l’indomptable méditerranéenne, une lueur presque de défi miroitant sous ses prunelles. De quoi était bâti cet étranger ? Avait-il suffisamment de ressources pour une telle entreprise ? Au-delà de la simple curiosité, elle devait s’assurer des aptitudes de son candidat, car Luke et les siens s’étaient probablement ancrés dans la région comme une tumeur qu’il serait ardu de déloger. Elena avait besoin de soldats aux épaules solides et au mental d’acier.

Elle considéra quelques secondes la main tendue avant de venir la serrer de la sienne. Sans lâcher son vis-à-vis, elle profita de leur proximité pour le mettre en garde : « Nous travaillerons ensemble, mais je me dois de vous avertir Sebastian : si vous cherchez à me tromper de quelque manière que ce soit, il n’y aura pas de contretemps cette fois pour vous. Il n’y aura aucune issue favorable, soyez-en certain. » Ni porte ni fenêtre, la grecque s’en assurerait. S’il y avait bien une chose qu’elle abhorrait par-dessus tout c’était la trahison. Si elle ne faisait pas confiance à cet homme, elle choisissait de lui accorder le bénéfice du doute, et à ce titre elle espérait qu’il respecte ses engagements et ne profite pas de leur collaboration pour servir de sombres intérêts. Elena comptait de toute façon étoffer l’équipe de membres plus sûrs. Elle n’aurait qu’à trouver Valérian ou Connor pour ça et demander du renfort parmi leurs membres.

« Vous pouvez me joindre ici, vous n’aurez qu’à laisser un message pour moi au bureau de Faith Williams. » Elle lui indiqua la direction d’un mouvement de menton. « Elle y donne des consultations. Faith fait partie de mon groupe et… vous ne pourrez pas la confondre avec une autre. » précisa la brune sans mentionner la nature exacte de ses prestations. Quiconque avait rencontré son amie ne pouvait pas l’avoir oubliée. « Pour le reste, j’ai quelques pistes que je dois encore étudier. » Avec l’expansion redoutable de New Eden, et l’ombre inquiétante de ces nouveaux rôdeurs, Seattle connaissait une effervescence comme elle n’en avait jamais vu. « Si vous avez des idées, vous pourrez toujours m’en faire part. Tant qu'il ne s'agit pas de Tom et Jerry. » Elena n’était pas fermée aux nouvelles rencontres, loin de là si cela pouvait faire avancer l'enquête plus vite. « Vous n’êtes pas du coin. Vous avez un endroit où loger sur Seattle ? Vous avez l’intention de vous établir définitivement ? » questionna la jeune femme. C’était peut-être anodin, mais les détails avaient leur importance. Un solitaire de passage avait moins à perdre qu’un résidant fixe. Et comme elle l’avait signalé, la traque serait sûrement longue, elle devait s’assurer qu’il ne disparaîtrait pas du jour au lendemain, laissant le travail inachevé.

Quant à Luke… Elle soupira. Ils n’avaient que de maigres éléments pour mener leur traque, et si les filles avaient pu parler, les choses auraient été plus simples. Elle s’excusa avant de tourner le dos à Sebastian, venant fouiller dans son sac pour en extirper un dessin. Elle tendit l’œuvre à l’homme, le visage sombre. « C’est lui. Grand, maigre. Il est esclavagiste et semble avoir l’habitude de « marquer » ses victimes par un tatouage sur les doigts. Un cœur. » précisa-t-elle, en sentant déjà la colère lui chauffer les veines. « Il vient ici parfois et autrement… Et on ma parlé de Renton ou Redmond; mais je ne sais pas ce que ça vaut cela dit. » Eli et les autres avaient écumé les deux villes après tout sans trouver les filles.





what is dead may never die but rises again
- harder and stronger
Revenir en haut Aller en bas  
Sebastian Brody
Sebastian Brody
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 76
Sujet: Re: Mad World   Ven 28 Mai 2021 - 19:18
Celui qui va ouvrir l'oeil


Je lui souris avec un regard amusé qui parle surement plus que tout le reste quant a savoir si je sais manier une arme sans mon escorte. Des années chez les Oblivions font que, malheureusement, ou heureusement, j’ai appris a faire mieux que de me contenter de juste savoir. Je suis plutôt le genre d’homme a préférer éviter les situations violentes naturellement si on a moyen de discuter ou biaiser, mais je ne recule pas pour faire ce qui doit être fait. Avec un surjeu comique de mystère, parodiant presque un James Bond, je me contente de lui répondre :

« A votre avis, si deux brutes comme celles assises a la table là-bas on préférer m’obéir que de te tenter « un débat », est ce seulement pour mes talent d’orateur ? »


Certes, ce n’est pas non plus parce qu’ils ont peur de moi, mais, on est pas obligé de tout ce dire au premier verre non ? Est-ce que je flirte ? Bonne question, en tout cas je passe un moment agréable. Voir les deux rageux et être en bonne compagnie, que demander de plus ? Elle finit pas serré ma main pour valider notre accord non sans me donner les petites lignes. Cela ne m’inquiète aucunement.

« Melle Hortos, je n’ai aucun intérêt a essayer de vous doubler ou quoique ce soit du genre, qui plus ai, une réputation est fondamentale dans les chasses a la prime et j’ai dans l’idée que vous saurez très bien vous occuper de la mienne si je n’étais pas a la hauteur. »


Chose qui, comme le mot échecs, ne signifie un contre temps couplé a un « essaye encore ». Elena a l’air d’être une femme de poigne et aussi d’être bien implantée ici, j’ai comme dans l’idée qu’un partenariat fructueux avec elle pourrait m’ouvrir des portes sur Seattle et me permettre de m’établir de façon plus pérenne loin du Grand Maitre.

Je mémorise ses indications pour la joindre et, ne cache pas une petite grimace quand elle souligne que je ne suis pas du coin et pose la question qui fâche… c’est, toujours avec une pointe d’humour que je lui réponds.

« Trouver un hôtel de nos jours est devenu compliqué. »

Facon élégante de dire que nous sommes plus ou moins SDF. J’avais de très bonne note en marketing a mon MIT.

« Effectivement, on ne peut rien vous cacher, je suis arrivé il y a peu et je compte bien rester ici. Avec les notes de satisfaction client que vous mettrez après cette mission, je sens que je n’aurais pas de mal a m’établir ici. »

Je lève mon verre a ce trait d’esprit qui dénote, une nouvelle fois, ma confiance en moi. Avec du temps, de l’organisation et une bonne équipe, je ne vois pas ce qui pourrait aller de travers. Je note méticuleusement les informations qu’elle me livre, enfin, sur Luke et regarde avec attention le croquis de l’homme.

« Et bien je suis très souvent ici, j’ouvrirais l’œil et essayerais aussi de délier les langues, je ne suis pas mauvais a ce jeu là. Ca nous laisse le temps de monter une équipe, et, si cela est possible, on pourrait aller jeter un œil a Renton ou Redmond … dites-moi, juste parce qu’une idée me vient, il a un « type » de victime en particulier ? Ces cibles ont un profile particulier ? »



Codage par Libella sur Graphiorum


Revenir en haut Aller en bas  
Elena Hortos
Elena Hortos
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras droit | Inglorious Fuckers
Chasseur de primes
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 352
Sujet: Re: Mad World   Ven 28 Mai 2021 - 23:51
« Allez savoir. Cette collaboration que vous semblez subir est un mystère pour moi. » répondit la brune en toute honnêteté. Elle avait croisé bien des groupes atypiques et dépareillés, à commencer par le sien, mais ce trio-là n’avait rien d’ordinaire. Ni le binôme de frères ni Sebastien ne semblaient ravis de la compagnie de l’autre. A croire qu’ils avaient été liés par un puissant serment inviolable par une force mystique pour mener à bien une quête impossible. Elena détourna son attention de Tom et Jerry qui les fixaient presque sans ciller depuis le début. Le contraste entre ces hommes était stupéfiant. Elle acheva tranquillement son verre avant de le faire glisser sur le côté, ses doigts pianotant contre le comptoir alors qu’elle sondait longuement son interlocuteur. Il était dans le vrai sur un point : l’identité de la grecque était loin d’être méconnue dans le coin, et un accident de parcours avec un illustre étranger ne serait pas ignoré. Elle avait la chance de jouir d’un réseau conséquent et fiable qui saurait rendre pénible l’installation en ville des trois « amis » si d’aventure ils portaient préjudice à la jeune femme. En même temps, il serait aisé de disparaître pour ceux qui n’avaient ni attaches ni intérêts ici… Elle hocha alors silencieusement le menton, espérant que l’homme tiendrait ses engagements.

D’instinct, elle avait envie de croire qu’elle avait affaire à un individu pétri dans le même moule qu’elle, partageant ses principes et son code d’honneur, mais elle savait par expérience que la méfiance était de mise, surtout à leur époque. Elle souffla par le nez, sa bouche s’étirant d’amusement alors que Sebastian faisait remarquer avec humour comme l’hospitalité se faisait rare de leurs jours. Il y avait bien eu la Taverne qui proposait quelques chambres aux passants, mais l’établissement avait connu une triste fin après une poignée de semaines d’existence précaires, régulièrement mises à mal par la malveillance de quelques survivants. Elena aurait sans doute proposé de l’aider à trouver un toit si la présence de ses deux acolytes ne l’en avait pas dissuadé. Elle ne souhaitait ni souffrir ni imposer l’existence de ces drôles d’individus à qui que ce soit. « Seattle est une ville où les opportunités ne manquent pas quand on sait où aller et surtout qui fréquenter. » confia la brune à titre informatif. « Mais vous vous apercevrez vite qu’elle abrite aussi des dangers à la hauteur de sa réputation. Il y a des groupes qu’il vaut mieux éviter… » souffla-t-elle en guise d’avertissement amical, son regard déviant des orbes glacés de son vis-à-vis pour accrocher les silhouettes facilement identifiables des fiers représentants de New Eden attablés plus loin.

« Vous êtes décidément très confiant ou du moins essayez-vous de m’en persuader. » constata distraitement Elena sans rien perdre de son sourire qui avait toutefois revêtu l’âpreté méprisante que lui inspirait le groupe de Walla Walla. Elle ramena son attention visuelle sur son voisin alors que celui-ci revenait au sujet principal. « Je dois régler quelques affaires avant mais nous pourrons nous retrouver d’ici une semaine pour explorer Redmond et Renton. » Elle devait en effet discuter sérieusement avec Peter de cette traque et sur un ton plus léger, elle avait rendez-vous d’ici quelques jours avec Connor et Valérian pour des retrouvailles entre amis. Elle tenait à honorer ce rendez-vous, car avec tout ce qui se passait en ce moment, elle craignait de ne plus en avoir l’occasion… « Je ne sais pas s’il a un type. Je sais de source sûre qu’il ne fait pas de distinction entre hommes et femmes. Je dirais… qu’il aime les proies "faciles" ». Daniel, Tori, Emily… Des personnalités dociles pour les deux premiers, et une adolescente qu’il aurait pu croire plus malléable…

« Avez-vous une idée du paiement que vous souhaitez ? » Autant prendre les devants et provisionner pour le cas échéant. Et si l’homme voulait quelque chose d’un peu exotique, il faudrait missioner Jeff.





what is dead may never die but rises again
- harder and stronger
Revenir en haut Aller en bas  
Sebastian Brody
Sebastian Brody
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 76
Sujet: Re: Mad World   Lun 31 Mai 2021 - 16:05
Celui qui pêche a l'appat


Mon visage se ferme un peu quand elle parle de mes liens avec Tom et Jerry. Je me contente de soupirer dans mon verre avant de le vider, conscient qu’il va falloir agir rapidement si je veux m’établir ici sans être gêné par l’aura de ces deux là ou du Grand Maitre. Elle trouve notre « alliance » mystérieuse, je pense que j’aimerais partager ce sentiment mais les choses sont un peu trop claires de mon côté : il faudra qu’ils rentrent avec ma version de l’histoire a Portland ou qu’ils ne rentrent pas. Autant dire que ce n’est pas qu’un simple post it dans ma tête pour ne pas oublier de passer au pressing que de gérer la suite avec ces deux-là.

« J’avoue que, d’une certaine façon, ce n’est pas plus mal que cela reste au stade de mystère, j’aurais presque envie de faire de même. »


Mais comme disait mon père, un homme n’échappe pas a ses responsabilités, sinon, on appelle ca un gamin. Précepte que j’ai élargi en y incluant Roman et Daemon, deux synonymes du concept de fuir ses responsabilités. Le fait que la jeune femme semble avoir autant d’esprit que d’humour me ramène au coté agréable de cette négociation qui est plus que plaisante. L’idée qu’elle puisse m’aider a m’installer de façon pérenne ici est presque aussi séduisante qu’elle.

« J’avoue qu’avec un guide tel que vous, je suspecte que je saurais rapidement me faire une place ici. Quant aux dangers, je vous rassure, je pense que je n’envisage plus un coin dans le monde ou nous pourrions nous sentir en sécurité. »

Triste constat et, en même temps, je suis assez lucide sur le fait qu’avec ce que nous avons tous vécus et ce que nous avons fait pour survivre, un retour en arrière serait surement très compliqué. Le monde est devenu sauvage, nous nous sommes adaptés, plus ou moins bien, mais nous ne sommes plus les mêmes. Les années ont trié les faibles des forts et je ne me leurre pas sur les gens que je croise. Même Elena, j’en suis certain, s’il lui prenait l’envie de m’attaquer, pourrait me donner du fils a retordre. Intrigué par ses mises en garde, c’est avec un peu de malice que je lui demande :

« Je suis quand même très curieux de savoir quel groupe, a vos yeux, a gagner le droit a la mention a éviter ? Serait-ce, par hasard, les milliers d’âmes des NE qui se plaisent a passer pour des bienfaiteurs ? »

Cela m’amuse qu’elle me pense confiant ou juste complexé a vouloir se persuader de l’être. J’ai eu deux frères qui m’ont permis rapidement de comprendre ma valeur et j’estime que mon parcours parle pour moi quant a ce que je vaux. Le reste, je laisse ca au psy, s’il y a qui ont survécu :

« Je pense que la plus grande force d’un homme est de bien se connaitre Melle Hortos, je sais quand je suis de taille et aussi quand je dois décliner, le but n’est pas de me vendre pour plus que je suis, ca serait stupide et dangereux. Mais plus que des mots, je laisserais le terrain parler pour moi. »


Subtilement avons passé le stade des détails de la transaction là et je suis déjà en train de penser stratégie et organisation. Mon coté entrepreneur fait que je ne suis pas de ceux qui attendent bêtement qu’on leur dise quoi faire. Bon gré mal gré, être auprès du Grand Maitre a devoir participer a des pillages, ou juste survivre dans sa cours ou tous les coups étaient permis a été aussi très formateur pour savoir que si on est pas pro actif on est mort.

« Un lâche donc, j’aurais grand plaisir a vous le remettre et je lui souhaiterais une longue vie entre vos mains. Comptez sur moi pour Renton J’y serais. Mais, je me demande, plutôt que de lancer une traque, ne pensez vous pas qu’il pourrait être rapide de trouver un appât pour faire surtout le fauve de sa tanière ? Contre paiement et en garantissant leur sécurité, je pense que nous trouverons bien quelques volontaires pour cela ? »

Il y a plusieurs façons de chasser, la sportive consiste a débusquer la proie mais pour certaine, mieux vaut opter pour la stratégique.

« Pour le paiement, comme je vous l’ai dit, de quoi me garantir quelques semaines de subsistance serait honnêtes de ma fenêtre, je ne serais pas contre une adresse de logement décent pour ne plus avoir a subir mes collaborateurs, une pensée pour moi pour vos prochains contrats et, pourquoi pas, le plaisir de prendre un verre avec vous pour arroser notre succès quand vous aurez votre proie ? »

Je lui lance un petit sourire en coin. Qui ne tente pas n’a rien, et je ne suis pas le genre d’homme a ne pas provoquer sa chance quand l’occasion se présente. Je suis assez galant pour entendre un refus avec élégance et assez joueur pour espérer un oui, ne serait ce que par amusement.



Codage par Libella sur Graphiorum


Revenir en haut Aller en bas  
Elena Hortos
Elena Hortos
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras droit | Inglorious Fuckers
Chasseur de primes
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 352
Sujet: Re: Mad World   Lun 31 Mai 2021 - 23:20
La remarque presque lassée de son interlocuteur lui fit froncer les sourcils. Elle ne comprenait définitivement pas l’obligation qui semblait le lier à ces deux personnages et commençait à craindre qu’ils ne deviennent une entrave à sa mission. Aussi, chercha-t-elle à se rassurer quant à la liberté de manœuvre de l’homme « Etes-vous certain qu’ils sauront se tenir à l’écart de nous pendant la traque ? » interrogea de but en blanc la brune, scrutant sans pudeur Sebastian. Si elle était tentée de lui concéder le bénéfice du doute, elle se méfiait comme de la peste du duo saugrenu qui l’accompagnait. « Loin de moi l’idée de vous froisser, mais j’ai bien assez de mes préoccupations actuelles pour risquer d’être éclaboussée par les vôtres, quelles qu’elles soient. » Elle avait un groupe disloqué et dysfonctionnel à rétablir, une chasse à l’homme à mener, des fantômes à exorciser et le deuil de son ancienne relation à faire pour de bon. Sans compter la résistance contre New Eden… Et à ce propos…

« Ceux-là même oui. » répondit la grecque alors qu’elle ne s’étonnait même plus qu’un nouvel arrivant puisse déjà connaître le nom de ce groupe. Ils nécrosaient la région à une vitesse effroyable, tant et si bien qu’Elena craignait qu’il ne soit trop tard pour endiguer leur progression. Jusqu’à quand s’efforceraient-ils de faire bonne figure ? Arriverait le jour où ils se lasseraient d’attendre, d’user leurs ressources et leur énergie à essayer de convaincre quand ils pouvaient simplement soumettre les derniers résistants. « Je vois que vous êtes déjà un peu renseigné sur le sujet. » Bien sûr, l’effectif de la population était une donnée qui avait largement été relayée, et les dernières estimations des Remnants avoisinaient les sept mille individus. La rébellion faisait pâle figure en face… Elle jeta un regard prudent vers la table des hommes de Walla Walla. Si du temps s’était largement égrené depuis sa captivité à George, elle craignait toujours un peu d’être reconnue par un de leurs soldats. « Vous êtes, semble-t-il, un homme intelligent. Il ne fait aucun doute que vous saurez dissiper le mirage lorsque vous le verrez. » lui glissa-t-elle sur un ton de confidence, un sourire allusif courbant ses lèvres. Elle ne pouvait pas s’épandre sur ce dangereux sujet, mais nul doute que le sous-entendu n’échapperait pas à l’esprit vif de son vis-à-vis.

Elena eut une moue mi amusée mi admirative devant la réponse du brun, agréablement surprise par cette rencontre hasardeuse qui promettait finalement une coopération qu’elle espérait fructueuse. L’homme était avisé, pertinent. Il dégageait une forme de sérénité qui affirmait la confiance dont il faisait preuve. S’il s’avérait à la hauteur de ce qu’il prétendait, la jeune femme n’aurait aucun mal à l’introduire auprès d’amis pour de futures collaborations. Elle manifesta cependant sa réserve devant son plan par un rictus dubitatif, non pas que l’idée soit mauvaise, c’était tout le contraire même, mais elle n’était pas à l’aise avec l’idée de mettre en danger quelqu’un.

« C’est un plan à considérer sérieusement mais pour être honnête, je suis réticente à l’idée d’exposer des innocents à l’appétit pervers et sadique de ce genre d’individu. » Et si le nid de frelons était plus important qu’elle ne l’imaginait ? Elle ne voulait pas de victimes collatérales, elle ne voulait pas davantage de sang sur la conscience… « Si nous devons l’envisager, ce sera à la seule condition que j’endosse le rôle de l’appât. » décréta la jeune femme avec tout le sérieux du monde. Oh bien sûr, l’idée ne ferait pas plaisir à Peter, sans doute s’y opposerait-il, mais Elena était prête à envisager toutes les options pour piéger ce monstre.

« Nous avons largement de quoi vous fournir en ressources. » confirma la trentenaire alors qu’il détaillait les modalités de paiement. Une adresse ? Elena hocha la tête, imprimant dans sa tête les différentes revendications. En fonction du déroulé de la mission, elle saurait vers où l’orienter. Peut-être n’aurait-elle-même pas besoin de pousser dans son sens pour que Peter l’invite parmi eux, peut-être le suggérerait-elle au camping de Connor ? Ou au Fort de Nisqually s’il aspirait à une vie plus tranquille. Elle réfléchissait déjà à leur prochaine rencontre pour fouiller Renton et les environs quand son ultime demande lui fit relever le regard vers lui, surprise. Elle accrocha ses pupilles de ses orbes perçants, le reflet de son sourire étirant les siennes. « On pourrait croire que vous y avez pris goût. » Une lueur taquine miroita derrière ses prunelles cuivrées. « Surprenez-moi pendant cette collaboration, et je considèrerai l’idée. » lança-t-elle sur un ton de défi. N’avait-il pas clamé être un homme de challenge ? Elena sentit l’amusement poindre dans un coin de sa tête ; il y avait très longtemps qu’elle ne s’était pas prêtée à ce genre de jeu.





what is dead may never die but rises again
- harder and stronger
Revenir en haut Aller en bas  
Sebastian Brody
Sebastian Brody
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 76
Sujet: Re: Mad World   Mar 1 Juin 2021 - 16:24
Celui qui est ravi de cette rencontre



Est-ce que je suis certain que ces deux idiots pathétiques qui pensent encore tenir les ficèles et que je ne me rends pas compte de leur manigance ne seront pas dans mes pattes ? Que l’affaire soit réglée, ou pas, avec Ana Lucia, il est hors de question, a mes yeux, de leur donner des indications sur mes projets. Si, d’aventure, il leur prenait un sursaut de lucidité ou de conscience professionnelle, a vouloir me chercher alors qu’ils me penseront mort, autant ne pas leur facilité la tâche. Je reste pensif me gardant bien de regarder les deux que je compte larguer très prochainement, sans m’inquiéter de mettre fin a notre belle amitié, ou

« Vous ne me froissez pas du tout, je préfère largement quand les choses sont dites. Je puis vous le certifier Melle Hortos, et n’ayez crainte, je suis un homme bien éduqué, j’ai pour habitude de me charger de mon linge sale moi-même... »

Dans tous les sens du terme, mes parents y ont veillé. Un homme doit avoir les épaules pour porter ses responsabilités et la carrure pour ne pas se décharger sur sa femme ne cessait de dire mon père tout en laissant trainé ses affaires sans s’inquiéter de comment il allait retrouver ses chemises propres et repasser dans la penderie rapidement. J’ai plus appris de ses erreurs que de ses certitudes, et pas seulement pour gérer la société de famille.

Je me félicite intérieure d’avoir misé aussi juste et, en même temps, je n’ai aucun mérite. A trainer l’oreille depuis des semaines, il est très vite ressorti qu’il y avait débat entre des sauveurs ou envahisseurs, selon l’heure et les interlocuteurs, qui étaient des milliers. Si j’avais bien quelques petites idées sur la question, a mes yeux, ils étaient surtout ce qui pourrait dissuader les envies de conquêtes du Grand Maitre. Je ne le pense pas assez fou pour se lancer dans une croisade aussi hasardeuse en termes d’effectif et de situation géographique pour aussi peu d’enjeux. Je la vois prendre des précautions avant de me souffler sa mise en garde. Sur le même ton et avec le même sourire je lui réponds :

« Il n’y a pas besoin d’avoir fait beaucoup de marketing pour savoir que plus le budget de pub est conséquent, plus le produit est défaillant… »


Offrir des soins et des ressources sans autres contreparties que de se faire connaitre et prêcher la bonne parole, si ce n’est pas un pur plan marketing et de la pub alléchante. Venez chez nous, on en a tellement qu’on sait partager. J’ai suffisamment vendu du cuivre pour de l’or pour reconnaitre un mauvais plan quand j’en vois un. Qui plus est, je rejoins Ana Lucia sur un point, les grands groupes, je pense être vacciné.

Lorsque nous discutons de mon idée, je sens bien mon employeuse sur la réserve et j’hausse un sourcil en attente de ses arguments. Reflexe de commerciale, je suis déjà prêt a vendre mon plan avant qu’elle me surprenne quant a se vision des choses. Si je suis perplexe pendant quelques secondes, j’ai du mal a ne pas rire. Cette femme est courageuse, mais pour moi, elle n’a pas forcement le profile rechercher.

« Excusez moi, mais j’espère que vous êtes une bonne actrice ou que votre Luke n’est pas très observateur car même les deux idiots assis derrière nous, j’en suis sûr, sauraient dire que vous êtes tout sauf une personne faible et fragile, facile a abuser. »


Je soupire avec un sourire entendu car, il n’y a pas besoin non plus d’être medium pour deviner, dans sa façon de s’exprimer, de poser les choses ou de relever le menton qu’elle n’est pas du genre a renoncer quand elle a une idée en tête.

« Je sens que ce point n’est pas discutable, aussi, j’entends moi-même poser une condition, je veux être dans le périmètre proche pour vous couvrir. »

Une condition que je ne trouve pas extravagante au regard du risque qu’elle prend. J’ai toute confiance en moi avec une arme a la main. Mes requêtes quand a mon prix semblent être étudié avec beaucoup de sérieux et je prends un malin plaisir à observer ses traits délicats prendre un pli amusé quant a ma dernière demande.

« Il faut croire que j’ai de de bon gout et je relève avec plaisir votre challenge Melle Hortos. »


Je me lève pour lui serrer la main et m’engage a la retrouver comme convenu, tout en lui assurant être souvent vers la Cage en cas de besoins. En attendant, mes deux nounous sont au bout de leur vie a ronger leur frein et j’ai encore toute une soirée pour les tendre encore plus.


Codage par Libella sur Graphiorum


Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Mad World   
Revenir en haut Aller en bas  
- Mad World -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: