The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le deal à ne pas rater :
OCEANIC Ventilateur sur pied – Hauteur réglable – Oscillation ...
21.99 €
Voir le deal

Take me back
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Liam R. Thompson
Liam R. Thompson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Gentle Bastards
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 443
Sujet: Take me back   Sam 22 Mai 2021 - 21:03
Les yeux levés en direction de ce bâtiment juste devant moi, debout devant les grilles gardées par une blonde qu'il m'est déjà arrivé de croiser à la cage, je reste immobile. Je prends une grande inspiration, comme si j'avais besoin d'une dose de courage pour m'avancer. J'ai l'une de mes mains posée instinctivement sur le pansement qui recouvre encore mon abdomen – même si j'en ai encore plusieurs autres – et je sursaute presque quand une main vient se poser sur mon épaule pour attirer mon attention. Dalida. Je tourne la tête vers lui, lui fait un rapide signe en guise de remerciement. C'est gentil de m'avoir accompagné. Autant je le fuyais avant, autant là j'ai conscience de ne pas être particulièrement en état de me battre contre qui que ce soit.

Tu vas rester sur le pas de la porte toute la journée ou te décider à entrer? Ah. Là c'est la blonde qui vient de parler. Je me sens con sur le coup, me racle la gorge et me gratte légèrement la joue. Euh ouais, pardon. Un léger soupir m'échappe et je fais donc les quelques pas qui me séparent de l'entrée du motel. Là, en arrivant à l'accueil, j'ai évidemment l'impression de m'apprêter à faire quelque chose de super grave. Alors qu'en fait ce n'est pas du tout le cas. J'ai simplement envie de la voir. Besoin de la voir.

J'ai failli mourir il y a quelques jours. J'ai été fait prisonnier, ai failli me faire vendre à je ne sais qui. J'ai été torturé par ces folles. Et pendant tout ce temps, il m'est arrivé plus d'une fois de penser à elle. De regretter la façon dont les choses se sont passées la dernière fois que nous nous sommes vus. D'avoir réagi de la sorte, alors qu'elle ne pensait certainement pas à mal. J'ai interprété ses actes, mal évidemment, et ai réagi comme un con. Je m'en veux. Le truc c'est que je sais pas si elle sera prête à accepter mes excuses. Au moins, j'aurai fait l'effort de les lui présenter. Le choix sera sien ensuite.

Je... je voudrais voir Johanna, s'il vous plaît. J'ai des choses à lui dire, et si c'est nécessaire j'ai de quoi payer pour ça, que je dis l'air presque penaud. L'idée que j'aurais pu mourir là-bas sans jamais avoir pu régler le problème qu'il y a eu entre nous me rend malade. Je sais pas pourquoi. Évidemment, ça m'a blessé. Mais finalement, après avoir vécu un truc pareil, je me dis que c'était pas grand chose. Oui, j'ai tué ces hommes. J'étais pas moi-même et j'ai agi comme une bête sauvage. Mais je l'ai fait pour protéger quelqu'un que j'apprécie. Peut-être même quelqu'un qui m'est cher, au fond. Sinon, pourquoi est-ce que j'aurais pensé à elle alors que j'étais en train de me vider de mon sang par terre ?

Patientant comme on me demande de le faire, je suis ensuite celle qui me guide jusqu'à la chambre de la jeune femme, traînant un peu les pieds parce que je ne suis toujours pas super en forme. J'y peux rien, on va dire que j'ai vraiment passé un sale quart d'heure là-bas, chez ces Divas. Et j'ai de la chance d'être toujours en vie.

Je toque plusieurs fois, attends d'avoir le droit d'entrer puis pénètre dans la chambre lentement. Salut...




My hunger it grows
and it won't let me go.
Revenir en haut Aller en bas  
Johanna L. Gordon
Johanna L. Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Reign of Venus | Chasseur de primes
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1821
Sujet: Re: Take me back   Sam 22 Mai 2021 - 21:32
Le chaos de ses pensées n'avait de cesse de la happer un peu plus profondément dans des méandres desquelles elle ne revenait pas. La confusion la gagnait, comme cette obsession puissante qui devenait tout simplement son quotidien. La sensibilité à vif, comme si ses nerfs étaient ouverts, Johanna allait et venait au milieu du désordre de son esprit et celui de sa chambre. Il n'y avait bien qu'Oxana pour s'en faire de cet état qui se détériorait très clairement, alors qu'elle refusait de le voir. Mary-Abigail se faisait à tout ça sans trop s'en soucier, parce que sa sœur oscillait entre des phases maniaques à courir après la propreté, et d'autres où elle chutait soudainement dans un laisser-aller violent.

Les premiers jalons étaient là, et Johanna bâtissait sur les fondations instables une personnalité branlante. Cette chambre était le reflet de son esprit fragmenté, et elle l'arpentait à la recherche des éléments de son enquête, celle qu'elle construisait peut-être à partir de délire, peut-être à partir de réalité et d'observation. La confusion entre les deux devenait important, notamment parce que la limite l'était tout autant aux yeux de Johanna a mesure que le temps passait. Elle poussa un long soupir en tirant un croquis de sous son lit, qu'elle déplia avant de le rajouter sur une autre pile. Et l'instant d'après, elle reprit ses cents pas. Les jambes meurtries par la répétition de ses mouvements, et par l'enjambement de son désordre.

Elle ne fut interrompue dans le flot de ses pensées que lorsqu'on frappa à la porte. Johanna crut que ça venait de son esprit, il fallut insister pour qu'elle comprenne que c'était dehors qu'on la demandait. Lorsqu'elle invita à entrer, la blonde trouva dans l'encadrement de la porte Liam, qu'elle ne s'attendait plus à revoir. Peut-être était-ce d'ailleurs depuis la dernière fois qu'elle l'avait vu qu'elle avait commencé doucement, mais sûrement, à vriller.

Liam ? Interrogea-t-elle. Avait-elle peur que ça soit une hallucination de son esprit ? Un élément manquant, peut-être juste un fantasme. Qu'est-ce que tu fais là ? Demanda-t-elle de but en blanc.

Il était bien là, n'est-ce pas ? Elle se le demandait sincèrement, comme s'il y avait peut-être un doute qui pouvait s'installer. Comme si, aussi, elle questionnait sa propre santé.

Je... Je ne travaille pas, précisa-t-elle rapidement, des fois qu'il ne soit pas au courant.


Ombres chinoises
Je vois tes mains sur mon corps, en ombres chinoises ou à tort, rêverie en multicolore, jette-moi encore des sorts. Sous la mer, sous la vague, on se noie et on divague, je ne peux pas tourner la page, rappelle-moi les voyages
Revenir en haut Aller en bas  
Liam R. Thompson
Liam R. Thompson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Gentle Bastards
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 443
Sujet: Re: Take me back   Sam 22 Mai 2021 - 22:29
Alors que je pousse lentement la porte de la chambre, j'ai du mal à relâcher la poignée que je garde encore en main. Peut-être parce qu'une partie de moi est convaincue que Johanna me demandera de repartir d'où je suis venu au moment même où ses yeux se poseront sur moi. Et cette pensée me met mal à l'aise. Non pas que je trouve ça humiliant ou quoi, mais ça me ferait de la peine. Parce que ça voudrait dire qu'elle ne veut même pas entendre ce que j'ai à lui dire. Qu'elle a totalement tiré un trait sur la relation qu'on avait, quelle qu'en soit la nature.

Je reste là, dans l'encadrement de la porte, alors que mon regard s'attarde un instant sur le fouillis de sa chambre. C'est... surprenant ? Mais qui suis-je pour juger ? Après tout, elle m'a bien dit qu'elle ne couchait techniquement plus avec des clients, donc ça signifie qu'elle peut bien faire ce qu'elle veut de cette pièce non ? Puisqu'elle ne reçoit plus personne normalement. Ah, mais du coup je réagis que j'aurais peut-être simplement dû lui laisser un mot ou quelque chose. Plutôt que de la déranger. Quel idiot, j'y avais même pas pensé avant.

Je me racle la gorge, essayant de m'éclaircir la voix, quand la blonde me demande ce que je fais là. C'est vrai que ça doit être relativement soudain. Et je sais pas comment amener la chose. Une bonne dizaine de fois, les mots arrivent mais ne franchissent pas la barrière de mes lèvres. Parce que c'est pas formulé comme je le voudrais. Tant et si bien que j'ai pas trop le temps de dire le moindre mot que la jeune femme ajoute qu'elle ne travaille pas.

Est-ce qu'elle pense que je suis venu ici pour.. ? Après tout ça ? Après tout ce temps ? Je secoue légèrement la tête de droite à gauche pour dire que ça n'a rien à voir, et je pose mon regard dans le sien. Je me rends même pas compte de l'air de chien battu que j'ai sur le visage là tout de suite. Surtout parce que c'est pas du tout fait exprès. Mais je m'en veux, et ça se voit. D'autant qu'avec mes pansements, les ecchymoses encore visibles sur mon visage, les coupures, brûlures et j'en passe, franchement ça doit pas enjoliver le tableau. Je... Je voulais juste discuter. Mais si je te dérange, je comprends aussi.

Reculant légèrement, en faisant attention de ne rien renverser au passage même si je ne suis pas vraiment entré dans la pièce en fin de compte, je m'apprête à fermer la porte. Histoire de la laisser tranquille quoi. Je... Je devrais certainement mieux revenir un autre jour. Enfin si tu veux. Si tu veux plus me voir je... Je comprends aussi... Sérieusement, j'ai même pas le « courage » nécessaire pour la regarder dans les yeux en disant ça. Certainement parce que j'ai pas envie de croiser ses yeux quand elle dira qu'effectivement, elle préfère me voir disparaître. Je connais que trop bien ces yeux là. Je sais ce qu'ils font. Trop bien même.




My hunger it grows
and it won't let me go.
Revenir en haut Aller en bas  
Johanna L. Gordon
Johanna L. Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Reign of Venus | Chasseur de primes
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1821
Sujet: Re: Take me back   Dim 23 Mai 2021 - 1:32
Elle n'était pas sûre de comprendre ce qu'il se passait. Ses yeux étaient simplement rivés sur le visage encore marqué de Liam, à se demander ce qu'il lui était arrivé. La cage ? Elle ne savait pas vraiment quoi en penser, une ride soucieuse creusa son front et elle vint se triturer les mains nerveusement en tentant de ne rien dire. Elle n'avait pas le droit de parler. Instinctivement, ses dents mordirent le creux de ses joues, se grignotant des plaies déjà entamées. En très peu de temps, un goût de rouille perça sur sa langue, comme l'évidence qu'elle était rouverte désormais. Elle ne s'en formalisa pas. Les douleurs avaient beau être vives, Johanna ne s'en souciait pas, elle s'y était même habituée sans attendre.

Discuter ? Répéta-t-elle.

Elle remarqua évidemment la confusion de Liam, mais n'intervint pas pour la canaliser. Elle savait faire pourtant, sauf que l'approcher, lui parler, lui donner l'impression de le manipuler d'une manière ou d'une autre. Elle ne voulait plus qu'il puisse l'accuser de ça, alors, il fallait impérativement garder ses distances avec lui, pour ne jamais plus être prise sur le fait. Elle ne voulait pas être le monstre qu'elle avait vu dans ses yeux, le monstre qu'elle était peut-être au fond d'elle sans le percevoir. Celui qui pouvait être au commande et qui lui faisait perdre progressivement la raison.

Elle s'en meurtrit les mains à nouveau, s'entamant la peau de ses ongles, les paumes griffées par ses propres soins. Que devait-elle lui dire ? Voilà qu'il retournait la situation, en fait. Voilà qu'il lui disait que c'était probablement elle qui n'avait plus envie de le voir. Et cette inversion de la culpabilité, en sa faveur, ne manqua pas de la troubler. Elle ne comprenait plus, parce que ça n'était pas logique. N'était-elle pas celle qui avait fait une bêtise ? Celle qui l'avait utilisé à son avantage ?

Je croyais que tu ne voulais plus me voir, reprit-elle alors en secouant la tête, les yeux baissés vers ses chaussures. Pas par honte, mais parce que ce qu'elle entendait ne faisait aucun sens à ses oreilles. Johanna avait l'étrange et dérangeante impression de perdre la logique de la réalité : Qu'est-ce qu'il t'est arrivé ? Demanda-t-elle brutalement en relevant ses yeux vers lui.


Ombres chinoises
Je vois tes mains sur mon corps, en ombres chinoises ou à tort, rêverie en multicolore, jette-moi encore des sorts. Sous la mer, sous la vague, on se noie et on divague, je ne peux pas tourner la page, rappelle-moi les voyages
Revenir en haut Aller en bas  
Liam R. Thompson
Liam R. Thompson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Gentle Bastards
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 443
Sujet: Re: Take me back   Dim 23 Mai 2021 - 9:35
Je me sens tellement bête, là, dans cet encadrement de porte. On dirait que j'ai totalement oublié comment mener une conversation. Que je me trouve face à la personne qui m'impressionne le plus au monde alors que tout ce que j'ai à faire c'est lui demander pardon. Je vois pas ce qu'il y a de difficile là-dedans. Peut-être simplement le fait que j'ai peur qu'elle se fiche bien de mes excuses.

J'ai toujours la poignée de la porte en main, jouant presque nerveusement avec alors que Johanna répète mes mots, comme si elle avait du mal à croire que je veuille discuter avec elle. En fait, c'est que en voyant l'état de ses mains qu'elle était en train de littéralement défoncer entre ses ongles que je me suis dit que peut-être qu'il y avait autre chose. Ce n'est peut-être pas juste que je la dérange. Si ça se trouve, je lui ai vraiment fait du mal la dernière fois qu'on s'est vus. Ou peut-être que ce n'est pas moi. Mais qui ? L'idée que quelqu'un puisse être responsable de ça me tape immédiatement sur le système. C'est plus fort que moi. Mais j'essaie de me concentrer sur autre chose. Histoire de ne pas m'énerver pour rien, et lui faire peur encore une fois.

Je prends donc une grande inspiration et m'apprête à confirmer mon envie de discuter quand soudain je l'entends me faire part d'une chose. Je croyais que tu ne voulais plus me voir. Je me fige, relève mon regard vers elle et sens mon cœur se serrer. Ce jour là, j'ai fait et dit des choses qui ont dépassé ma pensée. Je l'ai accusée, l'ai traitée comme la pire des manipulatrices alors qu'elle n'avait peut-être même pas conscience de ce qu'elle avait fait. Alors qu'elle ne pouvait certainement pas savoir que ça allait me transformer en ce monstre qu'elle a vu étriper ces hommes.

Je... Encore une fois les mots se bloquent dans ma gorge. J'arrive pas à faire de phrase, à simplement lui expliquer et espérer qu'elle me pardonne mes mots et mon comportement. Et une nouvelle fois, je baisse la tête. Ce n'est que quelques secondes plus tard, lorsque j'entends à nouveau la voix de la blonde, que je relève le regard vers elle.

Jetant un rapide coup d’œil en direction des différentes blessures et bandages visibles sur mon corps pourtant majoritairement couverts par mes habits, je finis par reporter mon attention sur la jeune femme qui me fait face. C'est... Disons qu'un groupe de femmes pas loin de la ville avait pour passe-temps et source de revenu de capturer des hommes et les vendre pour X ou Y raisons à d'autres groupes... J'avais apparemment un contrat sur la tête et elles m'ont eu... J'ai... J'ai passé quelques temps là-bas, mais une sacrée équipe de sauvetage a débarqué, rasé le camp en quelque sorte et m'a permis de m'en sortir.

J'essaie de minimiser la chose, de ne pas lui dire que j'aurais pu mourir là-bas histoire de ne pas attirer la pitié pour favoriser le fait qu'elle puisse accepter mes excuses. Et finalement, je prends une grande inspiration. Quittant enfin l'encadrement de la porte pour m'avancer un peu – en faisant attention à ne pas marcher sur certains trucs qui se trouvent par terre – je pose mon regard sur Johanna. Mes mains viennent délicatement séparer les siennes pour qu'elle arrête de se faire mal. C'est pas pour l'empêcher de bouger, elle peut les libérer comme elle veut.

C'est pas pour te raconter ça que je suis venu... Je voulais te demander pardon... Pour ce que je t'ai dit, ce jour là. J'étais en colère et je comprenais pas ce qui s'était passé... J'avais besoin d'accuser quelqu'un plutôt que me dire que c'était simplement un truc que j'avais en moi et que t'y étais pour rien... Alors c'est pour ça... Que je comprends si tu veux me demander de quitter cette pièce et de ne plus jamais venir t'embêter... Oui, ça me coûte de dire ça. Mais je sais aussi que je le mérite. Je lui ai fait du mal. Je m'en veux énormément pour ça. C'est sûrement la raison pour laquelle mon cœur se serre tellement dans ma poitrine, là tout de suite. Et encore une fois, je finis par baisser la tête. Attendant simplement son verdict.




My hunger it grows
and it won't let me go.
Revenir en haut Aller en bas  
Johanna L. Gordon
Johanna L. Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Reign of Venus | Chasseur de primes
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1821
Sujet: Re: Take me back   Dim 23 Mai 2021 - 13:42
Johanna l'écouta avec beaucoup d'attention, se concentrant sur lui. L'histoire avec ces femmes sonnait comme un très étrange conte à ses oreilles, elle n'avait jamais entendu parler de ces femmes, mais ça faisait forcément écho au motel exclusivement féminin, qui n'était d'ailleurs pas très regardant sur le sort réservé aux hommes. La collection en bocal d'Oxana n'était d'ailleurs pas seulement une rumeur, mais une véritable réalité. Certes, elle était exagérée pour faire en sorte que les clients soient impressionnés et donc se tiennent à carreau mais pour autant, il fallait admettre qu'aucune des filles ici ne s'intéressaient de trop à la souffrance du genre masculin.

Pourquoi ? Demanda-t-elle avec un petit air confus sur le visage. Liam semblait être une personne gentille, qui n'en faisait pas trop pour se faire voir ou remarquer. Je ne comprends pas, admit-elle alors.

Un contrat sur sa tête ? Lui faire du mal ? S'était-il mal comporté alors ? Pour s'attirer des ennemis plus fort que lui ? Certes, il avait été aidé, donc il avait forcément des alliés, mais Johanna avait du mal à concevoir la gratuité d'un acte comme celui-ci, dans son esprit, ça ne faisait pas sens. D'ici plusieurs mois par contre, il était évident qu'à force de voir des disparitions, des morts et d'autres actes aussi ignobles que grotesques, elle commencerait à admettre qu'une part de l'être humain est mauvaise.

Pourquoi elles t'ont fait ça ? Renchérit-elle.

Liam se rapprocha d'elle et Johanna resta parfaitement immobile en le scrutant. Il lui attrapa les mains, dans le but de l'empêcher de se meurtrir d'avantage, et elle ne remarqua pas véritablement la manœuvre. Ses yeux bleus s'ancrèrent dans ceux de son vis-à-vis qu'elle écouta évidemment avant de secouer la tête fermement à ce qu'il lui disait. A nouveau, la confusion régnait sur son visage : elle ne pouvait pas comprendre ce qu'il se passait.

Mais c'est de ma faute, fit-elle alors lisiblement. C'était elle qui l'avait fait agir, elle qui avait joué avec son esprit, elle encore qui l'avait envoyé régler égoïstement ses problèmes. Je ne suis pas en colère contre toi, Liam, tu n'as rien fait pour que je le sois, répéta-t-elle en essayant d'être ferme. C'est de ma faute, ajouta-t-elle alors.


Ombres chinoises
Je vois tes mains sur mon corps, en ombres chinoises ou à tort, rêverie en multicolore, jette-moi encore des sorts. Sous la mer, sous la vague, on se noie et on divague, je ne peux pas tourner la page, rappelle-moi les voyages
Revenir en haut Aller en bas  
Liam R. Thompson
Liam R. Thompson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Gentle Bastards
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 443
Sujet: Re: Take me back   Dim 23 Mai 2021 - 15:01
Me retrouver là, face à Johanna, sentant la douceur de sa peau sous mes doigts, ça me fait tout drôle. C'est sûrement pour ça que je peux pas m'empêcher de laisser mes pouces glisser lentement sur le dos de ses mains. Par contre mes autres doigts sentent les sillons dans ses paumes, je sens les petits pics de peau arrachée près de ses ongles. Le stress ? Peut-être. A moins que quelque chose n'aille pas. Et immédiatement à cette pensée, je m'inquiète. Mais ce n'est pas le sujet tout de suite.

Je grimace un peu, hausse les épaules légèrement sans vraiment avoir de réponse précise à lui donner. Pourquoi est-ce que j'ai fini là-bas ? Pourquoi est-ce que j'ai servi de souffre-douleur ? Aucune idée. Peut-être parce que j'ai résisté, je sais pas. J'avais pas vraiment envie d'être vendu je ne sais où et à je ne sais qui, pour faire je ne sais quoi... Au moins, je suis là maintenant. En vie, même si je suis passé à deux doigts de jamais revenir de ce camp. J'ai d'ailleurs le réflexe de regarder rapidement vers mon abdomen avant de me raviser, n'ayant pas envie de générer de la pitié ou je ne sais quoi comme seule raison pour laquelle Johanna en viendrait potentiellement à me pardonner.

Quand enfin j'ai le courage de lui dire les choses, faut dire que sa réponse me surprend. Et pas qu'un peu. Évidemment, de savoir qu'elle n'est pas en colère contre moi, ça me fait du bien. Beaucoup plus que je ne l'imaginais en fait. Sauf que de savoir qu'elle est convaincue que c'est de sa faute, je me dis que j'y suis pas pour rien. Et je m'en veux. Beaucoup.

Fronçant légèrement les sourcils, j'hésite un instant avant de venir poser ma main sur sa joue délicatement, histoire de la faire me regarder. Mes yeux venant rencontrer les siens, j'essaie de la rassurer comme je peux. De lui montrer que, finalement, ce n'est peut-être la faute de personne. T'avais peur... On fait des choses auxquelles on réfléchit pas quand c'est comme ça... Et en fin de compte, je pense que si elle n'était pas entrée dans ma tête, j'aurais quand même agi. Peut-être pas avec autant de violence, mais j'aurais fait en sorte que ces types ne reviennent plus jamais vers elle.

Est-ce que tu crois qu'on pourrait essayer de passer au-dessus de ça ? De laisser cette histoire derrière nous et... je sais pas, pas recommencer de zéro mais reprendre où on en était ? On en était où, au juste ? Qu'est-ce que c'est censé vouloir dire ? Après tout, c'est pas parce que moi j'ai pensé à elle que la réciproque est vraie. Et puis... c'est la femme du patron. Alors tout ce que je peux penser, vaut mieux que je me le foute au cul avant que ça me retombe dessus. A dire vrai, ça me manque. Discuter avec toi, ce genre de trucs quoi...




My hunger it grows
and it won't let me go.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Take me back   
Revenir en haut Aller en bas  
- Take me back -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: