The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-58%
Le deal à ne pas rater :
-58% sur SanDisk Carte microSDXC UHS-I pour Nintendo Switch 128 Go
17.98 € 42.99 €
Voir le deal

Backup team
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Hazel Parks
Hazel Parks
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras droit | Sanctuary Point
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 217
Sujet: Re: Backup team   Lun 31 Mai 2021 - 16:07

J’hoche de la tête quand elle me demande si on m’a déjà suivi. Elle comprend d’elle-même de toute façon puisque c’est d’un diagnostic dont je parle. On m’a suivi trop tard peut-être, j’ai pas vraiment voulu l’être non plus sauf en dernier. Avant le virus et tout ça, je reprenais un peu mieux ma vie en main, j’aurais peut-être réussi en fait, même si j’y crois pas trop.

- Oui, je songeais essayer avant… tout ça. Les seuls groupes de paroles auxquels j’avais assisté avaient été ceux du centre de désintox. C’était de la grosse merde et j’ai encore mieux appris comment cacher mes conneries grâce à eux, c’est dire…

Bien sûr je tais tout ça. J’ai accepté de parler un petit peu, mais je vais pas tout déballer non plus, voir le jugement dans les yeux de quelqu’un d’autre je supporte jamais. Ana-Lucia parle de protocoles et de stratégie, puis mentionne le mot dépendant. Ma gorge se serre un peu et je prends une gorgée de tisane pour essayer de camoufler mon petit malaise. J’hausse les sourcils par contre quand elle me dit avoir des déformations pros. Elle était donc assistante sociale ! Bien voilà. Ceci explique cela. Elle a cette approche à la fois ferme et très invitante que j’aurais dû repérer. Par qu’on a eu des assistantes ici, jamais avec Allegra et Hunter, c’était le foyer parfait, la famille dont on pouvait tous rêvé. De toute façon, j’ai tellement bien joué mon rôle que personne ne peut se douter que j’allais pas bien à cette époque, même avant et maintenant non plus en fait. Juste Matias qui a dû subir …

- J’ai de la chance oui. Je le mérite pas cependant. Je fais que prendre sans donner, je suis juste un parasite au fond. C’est pour ça que je me démène constamment, que je me porte volontaire pour tout et rien. Il faut au moins que je leur sois utile.

La question fatidique est posée, comme je m’y attendais.

- J’essaie de m’occuper les mains et l’esprit. Quand je peux pas penser ou que je suis vraiment épuisée, ça plus facile. J’me mords l’intérieur de la joue, les mots brûlent pour sortir et je me demande vraiment si c’est sage de baisser ma garde comme ça.

C’est étrange comme les gens ont besoin de se confier en fait, moi la première bien sûr. Il y a des secrets tellement lourds que ça vous ronge de l’intérieur. Tout est bien sûr relatif d’une personne à l’autre, mais je sais pas si c’est parce qu’on ne se connait pas, parce que moi je me sens à bout dernièrement, parce qu’elle avait un métier dans un milieu où elle a l’habitude de faire avec la misère des autres… J’ai envie de parler, cette fois, cette toute petite fois.

- J’étais dépendante. À tout ce qui pouvait m’anesthésier, mais plus particulièrement aux prescriptions. Personne sait, à part Mat. J’ai jamais voulu les inquiéter avec mes problèmes, je voulais pas les décevoir. Parce que même durant les premières années de… cette fin du monde, j’arrivais à trouver ce dont j’avais besoin. Pathétique jusqu’au bout. J’ai un sourire si amer aux lèvres, une expression sans joie, honteuse même. Je suis clean que depuis l’hiver 2020.

Clean c’est un bien grand mot quand on considère ma consommation grandissante d’alcool et ce désir de plus en plus fort en moi d’évasion, cette envie d’anesthésier mon mal parce que les choses vont super bien actuellement et que je devrais pas me sentir au fond du baril.

- Excuse-moi de te confier tout ça. C’est lourd et t’as pas besoin de ça. J’peux te dire par contre que t’as pas perdu la main. J’ai un fin sourire plus sincère cette fois.

Elle a presque pas eu à creuser et je me suis sentie… à l’aise ? Ajoutons à ça que je suis une loque en ce moment… Bingo. Recette parfaite pour les désastres et les confessions nocturnes. Au moins, je l’ai pas fait chier avec mes tentatives de suicide et mes overdoses… pas encore heureusement.


Backup team - Page 2 Giphy

In a fucked up wonderland of my own
Revenir en haut Aller en bas  
Ana-Lucia Sanchez
Ana-Lucia Sanchez
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1454
Sujet: Re: Backup team   Lun 31 Mai 2021 - 17:58
Hazel y va progressivement dans les confessions. Pas à pas, elle se libère d'une partie d'un poids, mais porte encore de nombreuses valises qui n'augurent rien de bon. Ce passé-là qu'elle garde jalousement pour elle n'est pas pour lui faciliter la vie. Et croire qu'elle peut s'en sortir seule, avec seulement Matias d'au courant. Ana peut reconnaitre aisément tout ce qui ne va pas, tout ce qui fera forcément la bascule à un moment donné. Mais elle n'intervient pas pour l'interrompre car maintenant qu'Hazel parle, elle ne veut pas la couper dans sa lancée.

Hiver deux-mille vingt ? analyse-t-elle au bout d'un moment de silence, pensive : Bon anniversaire alors, ajoute-t-elle avec un sourire.

Si Hazel n'a jamais assisté à une réunion, ou à défaut à une cure complète, elle ne sait pas l'importance que ça peut avoir de marquer les événements de ce genre. Que ça soit pour soi même ou pour les autres d'ailleurs, chaque jours est une épreuve et la philosophie implique de les vivre les uns après les autres pour parvenir, plus tard, à voir le chemin parcouru. Ce n'est pas pour autant de surcroit que les événements seront de plus en plus faciles, qu'il n'y aura plus jamais de rechute et plus jamais de difficultés. Ce n'est pas comme ça que les choses fonctionnent de toute façon.

Mais pour n'avoir jamais connu l'addiction, Ana ne peut pas se mettre totalement à la place d'Hazel. Elle a son expérience néanmoins, ses données statistiques. Comme le fait que les enfants abandonnés puis adoptés ont plus de chance de tomber dans la drogue. Ou que ceux qui sont placés ont souvent vécu des choses dont ils ne veulent pas parler. Que souvent, juste le fait d'être laissé à une autre famille suffit à créer un manque. Car se convaincre que c'est pour soi qu'on se retrouve seul, c'est évidemment très facile dans l'esprit d'un enfant.

Tu sais reconnaitre tes déclencheurs ? Demande-t-elle alors en relevant le nez vers Hazel après un temps de pause. Tu es en contact avec ta... ou tes drogues ? Quand est-ce que ça a commencé ?

Ceci étant, elle secoue rapidement la tête :

Ne t'excuse pas pour ça, Hazel, fait-elle alors en haussant les épaules. Je ne te juge pas dans tous les cas, nous avons tous nos vices et nos démons, ce n'est pas toujours aisé de cohabiter avec eux, souffle-t-elle avec un bref sourire. Et dans les choses qui fâchent : Tu devrais en parler à Matias. Je voudrais te conseiller de le faire avec d'autres personnes de ton entourage en qui tu as confiance, mais je crois qu'il faut y aller par étape. Admettre que même si tu es sobre depuis un an - et tu l'es bien, n'est-ce pas ? - des bases solides pour le rester sont nécessaire. Si c'est ce que tu veux, évidemment...


Go ahead
Make my day

Revenir en haut Aller en bas  
Hazel Parks
Hazel Parks
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras droit | Sanctuary Point
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 217
Sujet: Re: Backup team   Sam 5 Juin 2021 - 17:11

Je lui rends un faible sourire quand elle souligne que ça fait un an que je suis ‘’sobre’’. C’est plus ou moins vrai, puisque je me permets régulièrement de l’alcool pour endormir un tout petit peu mon mal. J’me sens honteuse. Je me souviens qu’au centre de désintox on nous disait que c’était important de fêter ces petites réussites, d’y aller un pas à la fois, mais je suis une fraude moi. J’ai beau pas avoir retouché de médicament d’ordonnance, de pas avoir craqué en connaissant les champignons du coin qui pourrait me permettre de planer, je bois. De plus en plus. Je me sens à deux doigts de craquer, de faire une connerie et j’ai aucun filet de sureté. C’est plus fort que moi, ça ronge ma chair, je suis faible.

Mes déclencheurs ? La vie, tout simplement. Je peux décemment pas lui répondre ça. Je suis prête à m’ouvrir, mais peut-être pas à ce point.

- J’en aie plusieurs. Je me mords la joue en me demandant ce que je dis et ce que je tais. Je prends une gorgée de tisane qui me brûle agréablement la gorge. Ça vient d’moi, bien sûr. Les autres, tout le monde est super. C’est moi qui me sens… toujours mal. Toujours vide. Toujours comme un parasite. Y a quelques tentations ici et là, mais je tiens bon. L’alcool c’est qu’un remplaçant et j’en suis bien consciente.

J’ose même pas la regarder en face. J’ai peur d’y lire du jugement, du dégoût même alors qu’elle réalise doucement à quel point j’suis pathétique. J’suis vraiment au plus bas en ce moment j’crois, pour me confier aussi facile à une inconnue. J’apprécie par contre, elle ne peut même pas s’imaginer, même si ça me fait mal de le faire. De verbaliser tout ça, en ayant pas cette pression de la décevoir, ça a quelque chose de libérateur je crois.

Je relève finalement mes yeux noirs sur elle, quand elle me dit qu’elle ne me juge pas, sondant son regard pour y déceler un mensonge, mais elle semble sincère. Je fronce un peu les sourcils quand elle suggère que j’en parle à Mat, à d’autres. Ça me fait mal juste d’y penser. De les voir réaliser que je leur ai menti, de les voir réaliser à quel point j’suis une loque humaine, que j’suis de trop dans leur vie parce que j’suis qu’une addicte incapable de garder la tête hors de l’eau. Que j’suis dépressive pour rien, que j’ai aucune raison de me sentir comme ça. J’ai la santé, j’ai ma famille, de nouveaux amis, on survie, on est bien ici, pourquoi j’aurais ce mal ? Pourquoi je suis pas bien ? Je les imagine déjà me confronter, me faire comprendre que je suis juste une petite peste jamais satisfaite en fait, qu’il faut que je me ressaisisse et que le monde tourne pas autour de moi.

Ils ont raison.

- Oui. Que j’réponds dans un murmure quand elle me redemande si je suis sobre depuis un an. J’omets encore une fois l’alcool. Je me mens à moi-même et je mens aux autres, je suis qu’une merde. Je veux pas les inquiéter avec tout ça. Ils ont déjà tellement de préoccupations. On doit survivre, la pandémie qui rend les morts animés… Je peux pas leur rajouter ça en plus. Puis Mat… il a déjà tellement donné dans cette histoire. Trop donné. Trop souffert. Je dépose ma tasse sur la table et cache mon visage au creux de mes mains. J’en ai tellement marre d’être moi. Ce que je donnerais pour être quelqu’un d’autre, personne ne peut s’imaginer. J’y penserai.


Backup team - Page 2 Giphy

In a fucked up wonderland of my own
Revenir en haut Aller en bas  
Ana-Lucia Sanchez
Ana-Lucia Sanchez
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1454
Sujet: Re: Backup team   Dim 6 Juin 2021 - 12:06
La brune fronce les sourcils, regarde fixement Hazel et l'interroge d'un regard profond. D'un point de vue extérieur, c'est si étrange de la voir se retrancher et refuser de demander de l'aide. Mais pour la professionnelle qu'elle était, à l'époque du moins, ça n'est pas si surprenant. L'impression d'être un poids pour ses proches, pour sa famille, d'être inutile, de ne pas vouloir déranger. Ceux sont les signes d'un mal-être plus profond qu'Ana reconnait sans peine, pour l'avoir déjà rencontré plusieurs fois dans sa vie chez des gens terriblement ordinaires. La quête de sens pose tellement d'embuches.

Je ne comprends pas bien je crois : ils sont de ta famille, non ? Demande-t-elle soudainement en se redressant. La tasse déposée sur la table basse, elle scrute Hazel : Est-ce qu'il y a des conditions pour qu'on aime les gens ? Doivent-ils être en bonne santé, pas plus et pas moins ? Questionne-t-elle.

Elle sait qu'elle vient lui mettre des évidences sous le nez. Hazel, si elle est rationnelle, saura lui répondre qu'en effet, c'est absurde de croire qu'on aime en fonction de l'humeur. Les liens entre humains sont infiniment plus compliqués qu'on ne peut le penser, mais on reconnait l'amour véritable au fait qu'il soit inconditionnel. Et ici ? Elle n'a pas l'impression que la question se pose.

Doivent-ils être toujours heureux ? Le demanderait-elle à un ami ? Et si un jour ça n'est pas le cas, est-ce que c'est normal de les mettre dehors, après tout, l'ont-ils bien mérité ? Elle soupire, elle n'a pas besoin de s'étendre davantage pour qu'Hazel comprenne où elle veut en venir, fermement. Si l'affection que les gens nous portent est soumise à condition, ce n'est pas de l'amour, Hazel. Et si ton entourage a déjà établi ça avec toi, alors je ne saurais trop te conseiller de prendre tes affaires et de rentrer avec moi à Seattle, parce que ça serait vivre dans un environnement toxique où tu aurais toutes les chances de replonger, ajoute-t-elle.

Elle hausse les épaules, la proposition n'est pas dite en l'air, comme si c'était pour l'ironie. Si Hazel a besoin de fuir, Ana accepte d'être sa porte de sortie, mais avec elle, la vie sera beaucoup moins douce qu'ici, et il vaut mieux s'y préparer. Car elle n'a aucune pitié.

Demain matin, je veux que tu vides ta chambre, que tu me montres tes planques, et que tu me donnes tes drogues, fait-elle fermement, d'une voix qui ne souffre d'aucun refus. Je les mettrais sous clé, et je donnerais la clé à Matias, ajoute-t-elle dans la foulée.


Go ahead
Make my day

Revenir en haut Aller en bas  
Hazel Parks
Hazel Parks
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras droit | Sanctuary Point
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 217
Sujet: Re: Backup team   Lun 7 Juin 2021 - 18:53

Ana-Lucia me met au pied du mur. Aie-je une bonne famille ou non ? Est-ce qu’ils me traitent bien ou non ? Est-ce qu’on accepte quelqu’un avec ses failles ou non ? D’impossibles dilemmes se créer dans mon esprit et je porte une main à mon front pour le frotter, comme essayant de m’éclaircir les idées.

Je sais que les miens sont bons et c’est pour ça que je veux pas les décevoir, que je veux pas les blesser, que je veux pas qu’ils comprennent à quel point je leur ai menti, à quel point je leur ai caché des choses.

Je ne peux pas leur faire ça.

Ils sont bons et moi pas.

J’hoche de la tête quand même pour l’ancienne assistante sociale, pour qu’elle voit que je l’écoute, pour pas lui manquer de respect, pour ne pas être désagréable avec elle aussi. Elle m’offre de partir avec elle si je le veux, si je veux fuir un environnement toxique où je ne me sens pas la bienvenue.

- Merci, ils sont pas comme ça. J’ai… j’ai pas besoin de tout plaquer. Pas encore. Pas comme ça et certainement pas à cause d’eux.

La suite me saisit aux tripes par contre. Je le sens, j’ai pas le choix, si je veux que ça se passe bien, je suis obligée de coopérer. Je m’en veux d’avoir parler, c’est pas possible combien je m’en veux. J’ai foiré, mais d’une force ! Ça m’apprendra à vouloir me soulager, maintenant Mat va être au courant que j’ai fais des réserves comme un putain d’écureuil, maintenant il plus me faire confiance, il va douter de moi, se méfier de moi… J’ai envie de pleurer. Sincèrement. Je ravale toutefois cette boule dans ma gorge. Faut que je limite les dégâts au maximum. Faut que je réfléchisse et vite. J’ai déjà été dans une situation semblable et pas qu’une fois. Je suis égoïste et faible. Je veux pas me défaire de ma réserve, mais je veux pas tout perdre non plus. Je suis tellement pathétique…

- Ok. C’est… sans doute ce qui faut faire. J’ai les yeux humides. Ça va pas être une partie de plaisir, je sais ce que j’ai à faire pour me préserver au maximum, pour moins décevoir mon frère, mais je pourrai pas l’éviter complètement. Merci. Que je lui souffle, presque timidement, la gorge nouée.

Je me frotte toujours le front, accablée.

- Je… je vais essayer de dormir. J’imagine que Mat va vouloir parler après… Ce que tu vas lui remettre. Ça vaut même pas la peine que je mente et ça fera plus crédible de toute façon.

Ça me fait gagner du temps pour créer de fausses cachettes et y cacher certains trucs de ma vraie réserve. Si elle a l’expérience dont je me doute qu’elle a, va falloir que je fasse comme si j’avais jamais trouvé cette latte amovible dans mon plancher, que je pense comme si j’avais dû cacher mes trucs ailleurs. Ana-Lucia va me faire un shake down et elle va fouiller comme une pro, j’en suis certaine…

Je me lève, tasse en main, prête à aller m’occuper de mes conneries, mais je me retourne vers elle une dernière fois.

- Merci. On se connait pas, mais merci Ana-Lucia.

Oui quand même, ça m’a fait du bien de parler, même si j’ai grave foiré et que je devrai me départir d’une partie de mes drogues. Je tourne les talons et me dirige lentement vers ma chambre, les larmes coulant doucement pour venir mouiller mes joues. Quelle idiote je fais.


Backup team - Page 2 Giphy

In a fucked up wonderland of my own
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Backup team   
Revenir en haut Aller en bas  
- Backup team -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: