The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -40%
-40% Polo Lacoste – imprimé crocodile ...
Voir le deal
72 €

It's a long road but it's worth it...
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Hazel Parks
Hazel Parks
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras droit | Sanctuary Point
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 354
Sujet: Re: It's a long road but it's worth it...   Ven 4 Juin 2021 - 19:04

Je me retourne vers Julian, vraiment surprise par ce qu’il dit. Est-ce que je me suis mal exprimé ? Je veux absolument pas qu’il ait l’impression qu’ils sont de trop !

- Vous nous pèserez pas ! On est tous content de vous avoir avec nous et si c’est pour du long terme c’est encore mieux qu’on pouvait l’espérer. Vous faites partie de la famille maintenant.

Voilà. Pour moi c’était ça et ce serait pareil pour les autres membres de ma famille, j’en suis certaine. C’est comme ça qu’on fonctionnait. On choisit ceux qui nous devienne proche, on les accueille et on les accepte.

Julian me pose une bonne question, une question que je redoutais et laquelle je me demande avec quel degré de sincérité je vais répondre. Je veux pas inquiéter les gens. Je déteste ça. Je m’en veux déjà de lui avoir dit que oui, moi aussi je voulais guérir de quelque chose. Ça aurait été plus simple de dire que tout allait, non ?

- Doucement. Que je lui réponds avec un sourire que je veux rassurant.

C’est pas faux non plus. Depuis ma désintox forcée, j’ai plus touché de drogue, ça compte, même si l’envie est toujours là, insidieuse, toujours au fond de mon esprit. Je préfère me concentrer sur qu’ajoute le grand blond. J’hausse les épaules par moment, me disant que c’est possible qu’Amy aurait préféré ses parents, mais je renchéris pas. Je préfère que Julian puisse se confier sans interruption, qu’il puisse verbaliser ses pensées. Au fond, on se connait pas beaucoup et je veux pas l’assommer de conseils. Je sais pas si mes conseils seraient bons déjà… Puis, ça me pose pas de souci de l’écouter, au contraire, de pouvoir le découvrir un peu ça me plait beaucoup, tant au sujet de ses craintes que pour des trucs positifs.

On finit par passer l’obstacle et on se retrouve de l’autre côté du semi-remorque. Je soupire de soulagement en voyant qu’il n’y a pas de rôdeurs. ON en croisera sans aucun doute aujourd’hui, mais pas ici fort heureusement. J’ai l’Estomac qui se noue à nouveau en pensant aux infectés, à ces corps vides qui continuent de hanter notre monde, qui continuent de tuer. Mon conducteur me tire de ma légère torpeur en me demandant si on arrive bientôt.

- Quelques mètres tout droit. Que je souffle en regardant sur la carte, posée sur mes genoux.

C’est une petite ferme d’où provenaient certains plaids que maman avait déjà achetés à Olympia. Je devine donc qu’ils ont le matériel pour tisser et j’espère pas me tromper. On va vite le savoir parce qu’au bout de longues minutes on arrive et je fais signe à Julian d’emprunter la vieille entrée en terre. Ça va pas être une partie de plaisir pour lui, il va vraiment falloir qu’il se concentre vu la végétation qui a repris le dessus, mais il semble pas y avoir de fossés de chaque côté, donc ça semble aller.

Il coupe le moteur et on descend finalement du pickup. Je m’étire un peu avant de poser mon sac à dos sur mes épaules nerveusement. J’ai aucune idée de ce qui nous attend ici. Y a une maison, un entrepôt et une ferme avec deux silos sur cette propriété. C’est tranquille pour l’instant, il y a que le chant des oiseaux et le bruissement des herbes folles dans le vent. JE chope ma batte de baseball et viens rejoindre Julian en essayant de cacher ma nervosité.

- T’es prêt ?


It's a long road but it's worth it... - Page 2 Giphy

In a fucked up wonderland of my own
Revenir en haut Aller en bas  
Julian Meyers
Julian Meyers
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 335
Sujet: Re: It's a long road but it's worth it...   Dim 6 Juin 2021 - 13:09
J’ai un sourire quand je vois la réaction d’Hazel. Décidément, plus les jours passent et plus je me demande si elle est juste capable de s’énerver. Et, au final, être en sa compagnie a quelque chose de tellement apaisant que ça me ferait presque flipper si je prenais le temps d’y réfléchir. Pourtant, on a jamais vraiment pris le temps de discuter, pas autant qu’aujourd’hui en tout cas. Mais oui, c’est comme je disais à Amy le soir de notre arrivée ici. Il y a quelque chose chez elle qui m’aide à me sentir… chez moi. Sa bienveillance, la douceur qui émane d’elle, c’est certain, mais il y a autre chose. Et si je l’observais vraiment attentivement, je saurais ce qui, chez elle, me rappelle Hannah. Cette tristesse dans son regard, quand elle songeait à ses projets de vie qu’elle a abandonné par amour pour les siens. Et cette capacité à s’effacer, à s’oublier pour les autres.

Mais dans l’immédiat, je suis juste heureux qu’elle dise qu’on fait partie de la famille. « Tu peux me promettre un truc ? Si vraiment… y a un truc qui cloche… de me le dire. Histoire qu’on rectifie le tir. Tu vois l’idée ? » Je lui lance un regard en coin avant de lui demander si elle est guérie. Et sa réponse n’en est pas vraiment une au final. Pourtant, je peux comprendre ce qu’elle me dit. « Doucement… c’est déjà un bon début non ? » Une de mes mains lâche de nouveau le volant pour se poser un instant sur son épaule. Si j’avais perdu l’habitude d’être tactile ces derniers mois, bizarrement, ça revient avec une facilité déconcertante.

Et le fait de conduire m’aide aussi à vider mon sac. C’est plus naturel. Je me dis que je parle probablement – sûrement même – un peu trop. Mais difficile de m’arrêter une fois lancé. D’autant qu’Hazel m’encourage plus d’autre chose. Enfin, je finis quand même par me concentrer sur le premier obstacle avant de hocher la tête quand elle regarde la carte. « Okay, ça devrait être facile maintenant. La route est moins abîmée. » Faut dire que ça doit bien moins rouler avec le semi-remorque.

Avec ses indications, on se retrouve à rouler sur un chemin de terre, en direction d’une ferme. Et je me sens empli de nostalgie l’espace d’une seconde. « Ca me rappelle la ferme d’Amy. » J’ai soufflé dans un murmure un peu triste avant de secouer la tête pour me focaliser de nouveau sur le trajet. Parce que là, ça commence à sacrément secouer. « J’espère que ça va pas faire du bruit au point d’attirer des petits camarades. » Et j’ai un bref regard vers elle. « Ca va ? Pas trop secouée ? » Je fais au mieux, mais elle a l’air un peu pâlotte ou c’est juste une impression ? Mais je m’en sors pas trop mal et, même si la voiture est un peu sollicitée, on arrive à bon port.

Et je sors à mon tour, attrapant le tisonnier que j’ai récupéré dans la maison. J’ai mon fusil en bandoulière mais, vu le peu de munitions à notre disposition, j’aimerais autant ne pas avoir à m’en servir. « Je suis prêt oui. Et toi ? » Pas vraiment le temps d’en dire plus que, juste derrière nous, sur le chemin qu’on a emprunté, deux silhouettes décharnées s’avancent vers nous en grognant. J’ai un temps d’hésitation et je fais un signe du menton à Hazel, pour qu’elle me couvre. J’ai de la chance, ils sont vraiment super lents et ça doit faire des années qu’ils sont là. J’arrive à m’en défaire rapidement, sans faire trop de bruit, même si j’ai toujours la même grimacé dégoûtée quand ils tombent au sol. « Je m’y ferais jamais je crois. » Accroupi devant eux, je m’assure qu’ils ne se relèvent pas alors que je jette un nouveau regard à Hazel. Non, définitivement, jamais je pourrais m’y habituer.

Spoiler:
 


Life is not about how your survive the storm, It's about how you dance in the rain.
Revenir en haut Aller en bas  
Hazel Parks
Hazel Parks
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras droit | Sanctuary Point
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 354
Sujet: Re: It's a long road but it's worth it...   Lun 7 Juin 2021 - 16:34

- Promis. Que je réponds à Julian avec sincérité.

Je vois vraiment pas pourquoi on pourrait vouloir les voir partir ni pourquoi on pourrait trouver qu’ils nous pèsent. Ils sont super, Amy et lui. Ils ne causent pas de souci, sont gentils, serviables, ne cherchent pas à arnaquer les gens, à leur faire du mal. Ils sont humains avec leur passé et les bagages qui s‘y rattachent et moi je les trouve parfaits ainsi. On a de la chance d’être tombé sur eux et pas l’inverse, du moins à mes yeux.

J’hausse rapidement les épaules en feignant un sourire quand il me dit que c’est déjà un début, même si je guéris doucement. Le souci, c’est que j’ai pas l’impression de guérir, mais plutôt de ronger mon frein. Je vais finir par faire des conneries, c’est comme ça, c’est un cycle sans fin. J’espère que je saurai bien camoufler ça cette fois, comme avant. Pour décevoir personne, pour faire du mal à personne…

On est assez secoué dans le véhicule en empruntant cette route de terre qui mène à la ferme. Moi, ça m’a toujours fait rigoler et réaliser à quel point on est rien, comme des poupées de chiffons victimes de la gravité. Le charpentier laisse s’échapper que ça ressemble à la ferme d’Amy et de ce qu’elle m’en a dit, j’imaginais ça un peu comme ça. C’est sûr que Julian peut vraiment plus le dire que moi, puisqu’il y a vécu.

- T’inquiète pas. Que je lui dis en me retenant à la poignée de soutien.

De toute façon on finit par se stationner et par couper le moteur. On est arrivé et on va pouvoir commencer les fouilles. Julian me répond qu’il est prêt et moi j’lui fais un signe de tête en retour pour confirmer que moi aussi. Je regarde une dernière fois la carte, puis l’adresse. On est au bon endroit. Je me retourne vivement en entendant des grognements derrière nous. Ma prise se resserre sans que je m’en rende compte sur la carte, alors que je découvre deux rôdeurs qui se dirigent lentement vers nous. Je sais que ça fait partie du quotidien dehors, mais j’espérais vraiment qu’on aurait un peu de chance. De pas en croiser aussi rapidement, le rêve fou de pas en croiser du tout. Heureusement, Julian n’hésite pas et va rapidement s’occuper d’eux. Des deux même. Je m’en veux d’avoir servi à rien et je range la carte en allant le retrouver. Je l’entends dire qu’il ne s’y fera jamais et ça me fait vraiment plaisir d’entendre ça, malgré les circonstances.

- Moi non plus. C’est bizarre, mais je m’en veux toujours un peu à chaque fois. J’sais qu’on a pas le choix et tout, mais… c’était des gens avant. Les parents de quelqu’un, les enfants de quelqu’un, les proches de quelqu’un… Et aujourd’hui ils ne sont plus là, mais leur corps est encore animé par un virus. C’est juste… horrible…

Je serre un peu les doigts autour des bretelles de mon sac à dos. Je parle trop… Je vais le saouler, vaut mieux que je me taise avec mes états d’âme. Il va me prendre pour une tarée à penser comme ça…

- Tant qu’à être ici, on pourra fouiller la maison, après l’entrepôt et peut-être même la ferme ? Qu’est-ce que t’en dis ?

Vaut mieux trouver le métier à tisser avant tout et ensuite voir si on peut pas ramener des choses utiles pour la maison et les animaux. Je me retourne et reprends ma batte. Cette fois je serai utile si on en croise d’autres. J’avise l’entrepôt et commence à m’y diriger et je vais faire mon possible pour pas faire regretter à Julian d'être de sortie avec moi aujourd'hui.


It's a long road but it's worth it... - Page 2 Giphy

In a fucked up wonderland of my own
Revenir en haut Aller en bas  
Julian Meyers
Julian Meyers
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 335
Sujet: Re: It's a long road but it's worth it...   Mar 8 Juin 2021 - 17:02
J’ai un bref hochement de tête quand elle me fait la promesse que je lui demande et, forcément, je lui adresse un sourire. Je sais pas trop ce que ça donnera, j’espère qu’on aura pas à en arriver là, mais on sait jamais. Mais c’est surprenant de voir à quelle vitesse on a pu se sentir chez nous. Et je dis on parce que je vois qu’Amy a changé ces dernières semaines. Finalement, c’était une vraie bonne idée de venir ici. J’espère que l’avenir me le confirmera.

Je lui lance quand même un regard en coin au reste, quand on parle un peu d’elle. Et je me rends compte que c’est un sujet qu’elle aime pas vraiment aborder. Je sais pas trop quoi en penser et je réprime tout juste un soupir. Je me demande si elle est si réparée que ça au final. Sauf que je peux pas faire grand-chose. On commence à peine à se connaitre et, même si j’ai un super feeling avec elle, j’ai pas particulièrement envie de me montrer intrusif. Le pire ? C’est que c’est bien la première fois que je me prends autant la tête sur la façon dont je dois me comporter. En temps normal, je fais au feeling et je fonce, sans me poser de questions. Là, j’ai l’impression d’enchainer boulette sur boulette et d’être le dernier des cons, alors qu’elle fait tout pour ne pas que j’ai cette impression justement.

… enfin bref.

Je finis par me concentrer de nouveau sur la route. Ce serait quand même con d’avoir un accident. Et si c’est un peu accidenté, on s’en sort pas si mal. Une fois dehors, je réagis rapidement quand les rôdeurs s’approchent de nous, avant de me tourner vers Hazel. Et j’ai un temps d’arrêt quand elle prend la parole. « Des fois, quand j’en… tue un. J’ai la trouille. De me dire que demain, quelqu’un va débarquer avec un truc miracle pour les sauver et que j’aurais tué un type qui aurait pu survivre. Je sais que c’est ridicule, surtout qu’après autant de temps, si ça devait arriver, ce serait déjà fait hein… Mais ouais, je comprends ce que tu veux dire. D’un autre côté, j’aimerais bien qu’on me laisse pas trainer dehors comme ça si ça m’arrivait. »

Je pose une main sur son épaule avec un bref sourire avant de hocher la tête à sa proposition. « Je te suis chef ! » Je trouve mon air malicieux et je souffle, non sans regarder avec attention autour de moi. « J’suis content qu’on soit en balade tous les deux. » Quoi ? C’est peut-être une évidence mais, parfois, c’est bien de les énoncer à haute voix. « Tu penses que le métier à tisser est dans quel coin ? » Et je me demande ce qu’on pourrait trouver. Fondamentalement, on a pas de besoins vitaux en ce qui concerne nos logements, même si des petits bonus sont jamais de refus. J’aimerais bien trouver des trucs pour les remercier de leur accueil aussi.

Je la suis quand elle prend la direction de l’entrepôt et j’écoute avec attention autour de moi. Mais on dirait que c’est plutôt calme pour le moment. Je pousse doucement la porte du bout du tisonnier, prenant mon temps. Et, à l’intérieur, c’est tout aussi calme. J’ai un regard vers Hazel et je souffle, avec un large sourire. « On est tous seuls on dirait. » Peut-être qu’on aura pas d’autre mauvaise surprise, ce serait cool.


Life is not about how your survive the storm, It's about how you dance in the rain.
Revenir en haut Aller en bas  
Hazel Parks
Hazel Parks
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras droit | Sanctuary Point
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 354
Sujet: Re: It's a long road but it's worth it...   Ven 11 Juin 2021 - 19:05

Quand Julian reprend la parole, au lieu de se foutre de moi, il se confie lui aussi sur ses impressions quant aux rôdeurs. Je sens mon cœur qui enfle dans ma poitrine et je suis tellement contente d’entendre que quelqu’un d’autre à cette empathie envers eux, ces inquiétudes, ces dilemmes. J’ai envie de poser une main sur son épaule, pour lui signifier que je le soutiens, mais c’est plutôt lui qui s’avance pour le faire. La chaleur de ce contact sur ma peau me rend un peu nerveuse.

Nerveuse parce que c’est pas un membre de ma famille, nerveuse parce que j’ai peur de lui faire regretter de se rapprocher de moi, nerveuse parce que j’ai peur de décevoir celui qui est en train de devenir mon ami, nerveuse pour tant de raison dont certaine que je préfère grandement ignorer. Il est gentil, il est volontaire, il est courageux et il est beau. Ça je l’ai remarqué comme n’importe qui ayant la vue, mais ça doit s’arrêter là. Je le connais pas tant et il vaut mieux que lui ne me connaisse pas. J’ai pas la prétention que je pourrais jamais charmer un homme comme ça, mais je veux aussi me protéger de moi-même. Manquerait plus que j’ai le béguin pour lui, quelle malédiction ce serait pour le pauvre Julian.

Non voilà, amicaux, nos rapports doivent pas être autrement qu’amicaux. J’dois pas réfléchir. Pas me relâcher. Pas me laisser une seule petite miette d’espoir.

Alors je me mets en route avec le charpentier sur les talons. Je suis pas ici pour me poser des questions aussi débiles, pas ici pour autre chose que pour ramener un truc sympa à Amy et rentabiliser cette sortie en trouvant d’autres trucs pour les autres. Bon cœur fait un bond et j’ai un sourire stupide qui étire mes lèvres. Je déteste réagir comme ça, mais je pense que je réfléchis trop. Chaque fois qu’on me dit un truc gentil je réagis comme ça, faut pas que je sois paranoïaque pour tout et rien concernant mes réactions.

- Moi aussi. Que je souffle avec timidité. Je veux pas que ce soit mal interprété, mais c’est vrai que c’est agréable aujourd’hui d’être avec Julian, surtout avec la nouvelle qu’Amy et lui ont décidé de rester. Dans l’entrepôt je crois, oui.

On avance donc vers le bâtiment au fond du terrain, entre la maison et la ferme. C’est le grand blond qui ouvre la porte en la repoussant du bout de son arme de fortune. Moi je resserre ma prise sur ma batte en priant tout ce qui existe au monde pour qu’il n’y aille pas de rôdeurs. Quand il entre, je retiens mon souffle, prête à intervenir s’il le faut. Si je devais rentrer sans Julian, je me le pardonnerais pas ! Heureusement tout va bien et il me confirme qu’on est seuls jusqu’ici.

Je laisse s’échapper un soupire de soulagement, avant d’entrer à mon tour.

- Je sais pas la taille que ça aura. Que j’avoue un peu honteuse.

J’observe un peu le mobilier tout autour de nous et il y a plusieurs bâches ici et là qui camouflent de l’équipement. Je tire doucement sur une, mais j’ai pas la présence d’esprit de la rattraper et quand elle tombe au sol… que je prends un sacré nuage de poussière au visage.

Et là, j’éternue. Une fois, deux fois, puis trois.

J’ai l’air tellement idiote, c’est sûr ! J’ai le rose aux joues encore une fois et quand je pose enfin les yeux sur ce qui se cachait sous cette bâche, je suis déçue. C’est qu’une table de travail.

- Ça aura peut-être cette taille, puisque c’était quand même commercial. Qu’est-ce que t’en penses ? T’as déjà vu l’équipement des voisins d’Amy ? Elle m’en avait parler il y avait quelque temps, comme Julian semblait souvent chez ses parents, peut-être avait-il pu voir de quoi ça avait l’air ?


It's a long road but it's worth it... - Page 2 Giphy

In a fucked up wonderland of my own
Revenir en haut Aller en bas  
Julian Meyers
Julian Meyers
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 335
Sujet: Re: It's a long road but it's worth it...   Sam 12 Juin 2021 - 13:47
C’est probablement idiot de surenchérir quand elle me parle des rôdeurs. Je devrais montrer que je suis plutôt du genre raisonnable, sensé et j’en passe. Que je suis pas du genre à me faire des montagnes ou à m’inventer des histoires pour rien. Autant dire que là, c’est bien raté. Et encore, j’ai évité de lui raconter des histoires sorties tout droit de mon imagination. Je risquerais de me rendre totalement ridicule.

… faut vraiment que j’arrête de réfléchir à tout ça. En plus, c’est pas comme si j’envisageais de… lui plaire. Ouais, c’est totalement ridicule ça. Je peux quand même pas m’empêche de lui lancer un regard en coin et de me dire qu’elle est quand même sacrément jolie. Avant de secouer la tête et de me focaliser sur les raisons de notre venue ici. Si on devient amis, ce sera déjà bien, je pourrais déjà m’estimer heureux, surtout vu le piètre compagnon que j’ai pu être lors de mes histoires précédentes. Passons.

Amy on a dit. Et son métier à tisser.

Sauf que, forcément, quand je la vois sourire comme ça juste parce que je lui dis que je suis content qu’on soit en balade tous les deux, je me surprends à sortir, sans réfléchir. « On pourra s’en refaire plus souvent alors. Ca me ferait plaisir. » Bon, je suis pas en train de lui proposer un rencard non plus. Et de toute façon, j’arrive pas vraiment à imaginer quelle genre de sortie pourrait s’apparenter à un rendez-vous. Je me fige un instant à cette pensée avant de sursauter à la question d’Hazel. « Ah euh… oui. Ca peut aider. » J’ai pas le temps d’en dire plus qu’elle a soulevé une bâche et qu’elle se met à éternuer. Je réprime tant bien que mal le sourire qui me vient avant de m’approcher d’elle et d’essuyer la poussière qu’elle a encore dans les cheveux. « La prochaine, fais-le plus rapidement, la poussière aura pas le temps de te voir venir. » J’ai une œillade malicieuse avant de me tourner et de fixer la table. « Mais ouais, t’avais l’œil, ce sera à peu près dans ces dimensions s’il est replié. Sinon, faudra penser à un truc un peu plus en hauteur. » Genre le truc bâché un peu plus loin. Cette fois, c’est moi qui m’y colle, sauf que je dérange une famille de mulots visiblement. Famille qui se précipite entre mes pieds sans que j’ai le temps de réagir. Alors, forcément, j’ai un sursaut et je recule d’un pas, la bâche entre les mains avant de me cogner contre un des piliers pour me prendre un mélange de foin, de poussière et j’en passe sur la tête. « … okay, là tu peux te moquer. » Mais au moins, je crois qu’on a trouvé le métier à tisser. Me suis fait mal au dos quand même. Et je me sens un peu, mais alors juste un peu, ridicule.


Life is not about how your survive the storm, It's about how you dance in the rain.
Revenir en haut Aller en bas  
Hazel Parks
Hazel Parks
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras droit | Sanctuary Point
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 354
Sujet: Re: It's a long road but it's worth it...   Sam 19 Juin 2021 - 16:13

Julian s’approche de moi et commence à retirer la poussière que j’ai dans les cheveux. Je… c’est gentil de sa part, puis c’est… agréable. C’est idiot je sais, il fait que m’enlever la couche de poussière que j’ai dessus, mais… Non. Je vais pas commencer à me poser des questions trop profondes. C’est juste quelqu’un qui est en train de devenir un ami qui m’aide avec de la poussière et je suis touchée parce que c’est gentil, voilà tout. Je rougis un peu et je rigole doucement quand il me donne un conseil pour la prochaine fois, en disant que les saletés me verraient pas venir cette fois.

Il s’éloigne pour aller vers un autre truc couvert d’une bâche et moi, l’espace de quelques secondes, j’observe la grande salle dans laquelle on se trouve. Donc j’avais bon au niveau des dimensions, c’est déjà ça. C’est un mouvement rapide de Julian qui attire à nouveau mon attention à lui. Je vois les mulots, le pilier qui se rapproche, mais j’ai pas le temps de lui dire de faire attention. Il se prend du foin sale sur la tête ensuite. Il me dit ensuite que je peux me moquer, mais je pince les lèvres pour pas le faire. C’est pas sympa, même si c’est très drôle d’avoir vu cette scène. Je me rapproche de lui et je vois ça découverte. On a le métier à tisser.

- Génial ! que je m’exclame avant de me retourner vers lui, avec cet immense sourire ravi au bec.

Je me mets un peu sur la pointe des pieds et je viens repousser le foin resté sur sa tête, imitant les gestes qu’il avait posés pour moi quelques minutes plus tôt.

- C’est dangereux les mulots. Que je souffle taquine, avant de reposer mes talons au sol et de me rapprocher du métier. On va peut-être devoir trouver un diable pour le déménager ? Je sais pas si c’est lourd, mais ça m’en a tout l’air.

J’suis un peu nerveuse aussi, de me dire que je serai pas assez forte pour l’aider, je veux pas le décevoir, il voudra plus qu’on fasse de sortie ensemble et … j’aime bien quand on est de sortie. On a l’air d’avoir la même vision des rôdeurs et je me sens moins idiote avec lui.

Puis, j’ai l’estomac noué en pensant que pendant qu’on déplace ce truc, on est plus vulnérable s’il y a des infectés… Si on peut faire ça super rapidement, je m’en plaindrai pas du tout.


It's a long road but it's worth it... - Page 2 Giphy

In a fucked up wonderland of my own
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: It's a long road but it's worth it...   
Revenir en haut Aller en bas  
- It's a long road but it's worth it... -
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: