The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -26%
Samsung Disque SSD Interne 2 To
Voir le deal
154.59 €

“God is our refuge and strength, a helper who is always found in times of trouble.”
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Hailey Wentworth
Hailey Wentworth
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 269
Sujet: Re: “God is our refuge and strength, a helper who is always found in times of trouble.”   Mar 15 Juin 2021 - 16:37
Je serre les lèvres pour les empêcher de trembler et je hoche lentement la tête. Que voulez-vous que je réponde à ça ? Que ce qu’on nous appris n’est pas valable ici ? Que tout ce en quoi nous croyons est corrompu et détourné ici ? Je sais qu’il est comme moi, plus que moi encore sans doute, à s’être appuyé sur Dieu et nos convictions pour expliquer, accepter, ce qu’il se passe. Et dans un sens, c’est simple. Il y a des règles, on les respecte, tout va bien.
Sauf que même ça, c’est un mensonge.
Je le dévisage et lui retourne un aussi mince sourire que le sien. « Tant mieux alors, si je t’aide. Je continuerai. » Je ne sais pas trop à quel point il cherche uniquement à me rassurer, bien que ce soit lui qui devrait l’être. Mais j’espère sincèrement que je l’aide et le soutiens autant qu’il en a besoin.

Du moins, j’essaie. Même si ce n’est visiblement pas toujours souhaité ou suffisant. Je ne devrais peut-être pas le prendre aussi mal. Je ne devrais peut-être pas m’inquiéter autant. Et je ne devrais sans doute pas être aussi vexée. Mais ne vient-il pas de dire que je l’aidais depuis des mois ? Que ma présence l’aidait et le rendait plus fort ? Pourtant, je ne suis visiblement ni assez forte, ni assez résistante pour le soutenir jusqu’au bout. Car sinon, pourquoi s’inquiéterait-il pour moi ? Alors que ce sera lui qu’on punira ? Ma grossesse me rend-elle si fragile ?
Je ne le suis pas. Je sais qu’il s’inquiète, et qu’il a ses raisons, totalement valables. Mais je n’apprécie guère d’être… repoussée et minimisée de la sorte. C’est idiot, j’en ai conscience. Tout comme j’ai conscience que ce que je considère comme méchant venant de moi ferait rire la plupart des gens.

Je relève la tête et le fixe, le laissant parler à son tour. Et évidemment, je finis par me sentir coupable et par regretter encore davantage ces quelques phrases. Encore plus quand il me prend dans ses bras. Je laisse filer un soupir et passe mes bras autour de lui à mon tour.
« Ce que tu dis n’a pas de sens Mason. Tu n’as pas à être parfait ou à être fort avec moi, encore moins si je compte autant à tes yeux. La famille est là pour se soutenir et s’aider quoi qu’il se passe. » Je déglutis et secoue la tête. « Je ne t’en veux pas. Et je sais… que ce n’était ni un ordre ni une injonction. Je n’aurais pas dû dire cela, c’était injuste. Et je comprends, que tu doives rester fort et ne pas craquer devant eux. Je ne viendrais pas, je n’ai pas envie que tu t’inquiètes pour le bébé. » Je me recule en le relâchant et j’ancre mon regard dans le sien. « Tu es bien plus fort que tu ne le crois Mason. » Je le menace d’une spatule que je viens d’attraper, tâchant d’ignorer les larmes qui envahissent de nouveau mes yeux. « Mais tu as intérêt de revenir avant que je ne sois forcée d’aller te chercher. » Je reprends les haricots verts l’air de rien. « Oh, et au cas où ça n’est pas encore assez clair à tes yeux : je t’aime aussi. »

***

Je retire les plantes infusées avec une moue dubitative. J’aurais préféré qu’il me donne quelque chose de plus efficace, mais je ne pouvais pas trop faire la fine bouche après lui avoir indiqué que c’était pour moi. Et aucun médecin ne prescrirait des médicaments trop forts – ou de médicaments tout court - à une femme enceinte de presque huit mois. Je devrais déjà être heureuse qu’il n’ait pas poussé et demandé des examens complémentaires. Et vu qu’il m’a dit que ça marchait, ça devrait le faire. Sur des douleurs légères, courbatures et autres, dû à la grossesse certes, mais…

Mais au pire, ça ne lui fera pas de mal, n’est-ce pas ? Mon regard se perd un instant par la fenêtre alors que je soupire. Le pire dans tout ça ? C’est que je ne peux rien faire. Heureusement que Ray s’est occupé de lui, heureusement qu’il était là pour lui. Je n’aurais pas pu en faire autant, Mason avait raison. Même maintenant, je ne suis guère d’une grande aide. Je ne peux pas l’aider sur la douleur et il préfère que Ray s’occupe de ses blessures. Et moralement ?

Oui, je peux peut-être faire quelque chose. Au moins lui montrer encore et toujours qu’il n’est pas seul. Je verse deux tasses d’infusion que je pose sur un plateau avec deux parts de tarte aux pommes. Non, il n’est pas seul, elles ne lui auraient pas amené de tarte sinon, pas vrai ? « Allez viens manger quelque chose, cette tarte sent vraiment bon ! » Je le rejoins dans le salon et pose le tout sur la table basse. « Oh, et attends. » Je vais fouiller dans le dossier à côté de mon sac pour lui ramener des photos. Floues et grises, mais on distingue plus que bien ce qu’elles représentent. Je lui tends avec un immense sourire. « Regarde ta nièce ! Elle est belle hein ? »


Quand je marche dans la vallée de l’ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es avec moi
Revenir en haut Aller en bas  
Mason Wentworth
Mason Wentworth
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1426
Sujet: Re: “God is our refuge and strength, a helper who is always found in times of trouble.”   Mar 15 Juin 2021 - 21:32
Rester fort. Garder la tête haute. C’est la seule chose qui me reste. Je sais que je pourrais me laisser aller avec Hailey, qu’elle ne m’en voudrait pas et qu’elle ne me regarderait pas de haut. Mais je ne veux pas craquer juste avant que la sanction tombe. Et si elle n’apprécie pas, je crois qu’elle le comprend. « … c’est pour moi que je fais ça. J’ai besoin d’être fort. Je sais que c’est idiot, mais là, tout de suite, je n’ai que ça. » J’ai un sourire sans joie quand elle continue, avant de souffler, d’une voix triste. « Si j’avais été aussi fort que ça, je ne suis pas sûr que je serais toujours là. » Sans faire de compromis avec ce que je croyais vraiment juste avant tout ça, sans m’assoir sur mes principes en essayant de me persuader que c’était le mieux pour ma famille. Sauf que ce n’était pas le cas. Je me sens plus perdu que jamais et j’attrape une poignée de haricots pour l’aider avec un bref soupir. « Je sais Hailey. Moi aussi. »

***

J’entends du bruit en bas. Je crois qu’Hailey est revenue. Mais ça implique de se lever. Et s’il y a des jours où c’est presque simple, pas trop douloureux, aujourd’hui, ce n’est pas le cas. Rien de respirer est douloureux. Ca fait … Six jours ? Sept ? Mille ? Aucune idée. J’avoue que les journées se succèdent, se ressemblent sans vraiment se ressembler, rythmées par les visites de Ray qui refait mes bandages ou Hailey qui essaie de me changer les idées. Moi, je me contente de serrer les dents de m’accrocher. J’essaie de tenir bon. A chaque jour suffit sa peine parait-il. Ou quelque chose du genre.

J’ai une grimace de douleur quand je me lève et je me traine dans la salle de bains, histoire d’avoir l’air à peu près présentable. Autant dire que ce n’est pas gagné, mas je fais au mieux. J’ai un bref soupir avant de finir de m’asperger le visage d’eau froide pour avoir l’air plus ou moins alerte et je descends précautionneusement les escaliers. Au moins, il y a du mieux. Les tous premiers jours, je n’avais même pas réussi à monter à l’étage et j’avais dormi sur le canapé. Depuis hier, j’ai retrouvé ma chambre. Et c’est un net progrès, même si la descente est un brin laborieuse.

J’ai un sourire fatigué quand j’arrive dans la cuisine. « Elle sent bon oui. C’est Tasya qui l’a cuisinée avec une amie à elle. Elle l’a apportée quand tu étais sortie. Il y en a même une autre dans le frigo. » Je la suis des yeux alors qu’elle prépare un plateau et je vais m’assoir à la table avec précaution. « Alors, ta journée ? » Je la suis des yeux, un brin dubitatif. Avant d’attraper les photos. Et j’ai un sourire bien plus franc à les regarder. Impossible de ne pas savoir ce que c’est. Sans compter que j’ai eu l’occasion d’en voir bien plus souvent que je l’aurais voulu. « … c’est une fille ? » Je souffle, incrédule, relevant la tête vers Hailey pour avoir confirmation. Avant de lâcher, avec un rire. « Mei-Lin va être insupportable. » Mais cette petite lueur d’espoir qu’elle ranime me fait un bien fou. « Comment va ma nièce ? Et toi ? » C’est important. C’est même tout ce qui compte.



"Il will walk by faith even when I can not see..." by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas  
Hailey Wentworth
Hailey Wentworth
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 269
Sujet: Re: “God is our refuge and strength, a helper who is always found in times of trouble.”   Lun 21 Juin 2021 - 21:59
Je tends l’oreille sans m’en rendre compte, prêtant une attention distraite au bruit de pas et aux portes qui s’ouvrent ou se ferment. Non pas que je m’inquiète de l’entendre tomber ou pire, de ne plus l’entendre, mais un peu quand même. Il se remet, lentement, mais il parvient à monter et descendre les escaliers, c’est un progrès non ? Je lui aurais bien proposé de rester en bas encore un peu, mais il est bien trop borné quand il s’y met pour que j’essaie. Et puis, je peux comprendre qu’il veuille retrouver un semblant de… normalité, on va dire ça.
Alors il est retourné dans sa chambre hier, quand bien même cela reste-t-il douloureux pour lui de descendre les escaliers. Le contraire serait étonnant en même temps, n’est-ce pas ? Ça reste néanmoins bon signe, et Ray se montre aussi rassurant que possible sur les blessures. Lui dirait-il ou me le dirait-il s’il y avait un problème, s’il y avait des signes d’infection ou autre ? J’espère que oui, au moins au concerné.

Je relève la tête en le voyant passer l’encadrement, notant ses traits tirés et trop pâles. Je ne peux cependant que lui retourner son sourire. « Deux ? C’est adorable. Il faudra que j’aille les remercier aussi étant donné que j’en profite. » Et très généreux quand on voit le prix de certains produits. « Les cours ont été épuisants, mais les plus grandes apprennent bien, elles font des progrès. Les plus petites ont un peu de mal à rester concentrées, mais je ne peux pas vraiment leur reprocher. » Et il le sait, il nous a assez subi quand nous étions petites pour savoir qu’en-dessous d’un certain âge, les enfants ont une capacité d’attention digne d’un oiseau-mouche. Si j’ai persévérée dans la danse, au début, c’était principalement parce que ma mère m’y poussait et était quelque peu intraitable à ce sujet. On se demande de qui je tiens ce charmant trait de caractère. Et vu que l’on parle des enfants…

Et au milieu de la myriade d’émotions qui se bousculent, je suis incapable de dire celle qui prédomine. Je m’inquiète de sa réaction, concernant les photos de l’échographie, que ça ne lui rappelle que des souvenirs douloureux. Je suis soulagée de savoir qu’elle va parfaitement bien et qu’elle est en bonne santé. Je suis angoissée au sujet de la fin de la grossesse, de l’accouchement particulièrement. Je suis heureuse de savoir enfin avec certitude le sexe de mon enfant, de pouvoir me projeter et fixer pour de bon un prénom. Je suis terrifiée parce que c’est une fille.

Je hoche vigoureusement la tête, mon sourire ravi toujours plaqué sur le visage. « Il n’était pas sûr les fois précédentes, elle trouvait toujours le moyen de se tourner… Mais oui, c’est une fille. » Je le dévisage, soulagée et heureuse de l’entendre rire. « Ce n’était pas déjà le cas ? » Mon sourire s’agrandit un peu. « Mais oui, elle va être folle de joie. » Ou pas. Si, elle l’est déjà, mais ce n’est pas le moment de s’aventurer sur l’avenir d’une enfant qui n’est pas encore née, n’est-ce pas ? « Et elle va bien. Elle mesure 27cm et fait 1,6kg ! C’est minuscule non ? Mais le médecin a dit qu’elle ferait dans les 2,8 voire 3kg à la naissance si elle continuait de grandir comme ça, ce qui a eu l’air de le rassurer. Donc c’est bien. Et tout le reste semble se développer normalement. » Je pointe une photo du doigt. « Regarde, elle a les yeux ouverts là. Et elle entend vraiment, elle réagissait quand je parlais… » Je relève les yeux vers lui et reprends avec plus d’hésitation. « Si tu veux que j’arrête d’en parler… tu me le dis, d’accord ? » J’ai un mince sourire. « Et sinon, il faut que je me décide pour le prénom. Mei n’a pas cessé de râler à ce sujet. Tu as des propositions en tant que parrain ? »


Quand je marche dans la vallée de l’ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es avec moi
Revenir en haut Aller en bas  
Mason Wentworth
Mason Wentworth
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1426
Sujet: Re: “God is our refuge and strength, a helper who is always found in times of trouble.”   Jeu 24 Juin 2021 - 9:01
Jouer le jeu, tenir le coup. La présence d’Hailey m’oblige au moins à un semblant de normalité et à ne pas me morfondre dans mon lit. Parce que j’avoue que c’est plus que tentant de faire ça. De rester allongé, de ne plus penser à rien et d’attendre que ça passe tout seul, par un miracle divin que je ne mérite certainement pas. J’ai encore du mal à réfléchir à tout ça, à peser le pour et le contre ou à essayer de comprendre quels sont les desseins de Dieu dans cette histoire. Mais ça commence à se dessiner tout doucement. Et je sais que j’ai un long chemin qui m’attend pour espérer une quelconque rédemption. Ce n’était que le premier pas.

Je prends une profonde inspiration, m’efforçant à être plus alerte que je ne le suis réellement. Ca fait partie du jeu et, à force de prétendre être en forme, je finirais par y croire non ? « J’avoue qu’on a été gâtés sur ce coup-là. Et que je ne l’avais pas vu venir. » Je suis resté un peu interdit quand j’ai vu Tasya sur le pas de la porte avec les deux tartes et je n’ai même pas su quoi lui répondre pour être honnête. « Les petits ont toujours une attention… aléatoire. Je me rappelle quand vous étiez toutes petites. Autant on pouvait réussir à vous occuper sur un thème pendant des heures, autant parfois, c’était… l’horreur. » J’ai un sourire en repensant à cette époque tellement lointaine qu’elle me semble parfois irréelle. Hailey et Mei-Lin, hautes comme trois pommes, en train de courir sur la plage. Mes soirées d’été avec Samuel et le reste de la fratrie. C’était juste parfait.

Et j’ai un bref froncement de sourcils, essayant de ne pas trop plonger dans tout ça de peur de ne pas pouvoir en sortir vraiment. Hailey me sort de là en me tendant une échographie. De ma filleule donc. Forcément, je ne peux que sourire en regardant cette image, même si quelque part, mon cœur se serre un peu. Mon sourire se fait plus large à la répartie de ma cousine et je souffle, un brin taquin. « Ce n’est pas moi qui l’ait dit. » Et je me focalise quelques instants sur la photo, alors qu’Hailey me fait un topo de la situation. « Ca va être une petite crevette quand même. Elle est minuscule oui. » Et il va bien falloir la défendre, veiller sur elle. Empêcher qu’elle se retrouve à la place de Sonia ou de ces autres femmes qui vivent dans la peur tous les jours. « On dirait que ça te surprend qu’elle entende vraiment… » Ce n’est pas pour rien que je ne voulais pas qu’elle vienne le jour de la sanction. Pas uniquement pour préserver la mère, mais aussi la fille. « Et promis, je te le dirais si c’est… trop. » J’essaie d’esquisser un sourire rassurant avant de tousser un rire quand elle reprend. « Tu sais qu’il est d’usage que l’enfant ait comme deuxième prénom celui de son parrain ou de sa marraine. Je lui épargnerais une version féminine de Mason… mais Mei ce serait déjà un bon début. Et je suppose que tu as pioché dans les prénoms bibliques pour qu’elle râle. Tu devrais lui pointer du doigt que ce sera une mini-Mei, ça devrait la calmer. » J’ai un clin d’œil complice avant d’ajouter, toujours d’un ton plus léger que ne le laisse deviner mon regard. « Tu as déjà des idées donc ? »



"Il will walk by faith even when I can not see..." by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas  
Hailey Wentworth
Hailey Wentworth
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 269
Sujet: Re: “God is our refuge and strength, a helper who is always found in times of trouble.”   Mar 29 Juin 2021 - 18:56
Je me suis quelquefois posée la question, de savoir s’il ne regrettait pas de m’avoir invité chez lui. Je sais que je l’ai obligé à se sortir un peu, à faire des efforts et à ne pas… sombrer parfois. De mon côté, je n’ai jamais regretté d’avoir accepté, maintenant encore moins qu’avant. Rien que d’imaginer qu’il aurait pu être seul…. Enfin non, je me serais invitée de moi-même… Mais même si ce n’est pas toujours facile et que je marche parfois sur des œufs, je suis contente et soulagée de vivre avec lui.

Même si je me rends compte qu’il n’est pas aussi seul que ce qu’il pouvait penser. Ce qui est plutôt une très bonne chose. Je lui souris alors qu’il parle des tartes, hochant la tête pour confirmer qu’on a effectivement été gâtés. Et mon sourire s’agrandit, se faisant plus malicieux quand il poursuit sur l’attention des enfants. « C’était parce que les thèmes n’étaient pas intéressants. Ou parce qu’il faisait chaud. Ou parce la mer nous appelait. Ou simplement… parce que. » Je lui fais un clin d’œil, laissant passer quelques secondes de cette douceur nostalgique, venant presque d’une autre vie. Une vie où tout allait bien. Où tout était parfait.

Mais cette nostalgie étant encore plus dangereuse que le reste, je nous ramène au présent, un présent à la fois plus terrible et plus heureux que je ne l’aurais pensé. « Ça reste entre nous. De toute façon, elle ne dira rien contre moi. » Je plaisante mais je l’observe quand même alors qu’on parle du bébé. Je sais que c’est difficile, et que c’est un bel euphémisme de le dire comme ça. Mon sourire est néanmoins on ne peut plus sincère. « Sa mère n’est pas bien épaisse, ça doit jouer… Mais elle va bien. Et elle ira bien. » Même si je n’ai pas toujours été à la hauteur. Avant même sa naissance, cette pensée est plutôt dérangeante… « Ce n’est pas que ça me surprend, mais… c’était amusant de la voir se retourner et s’agiter ou se calmer en entendant ma voix. Je suis sûre que c’est pareil avec toi. Elle se calme toujours quand tu joues, et encore plus quand tu chantes… » J’ai un sourire attendri à son intention, avant de hocher la tête à sa promesse, me demandant malgré tout s’il me le dira vraiment. J’espère que oui. Et je souffle un rire à sa réplique. « Oh, je n’avais pas pensé à cette approche, mais c’est une très bonne idée. Et elle a commencé à me dire qu’elle espérait que ce ne soit pas des prénoms bibliques, juste avant que je lui dise… que si. » J’esquisse un sourire. « J’avais pensé à Madeleine, pour une fille du coup. Comme maman. Mais c’est peut-être trop, je ne sais pas. Eden, Gabrielle, Esther, Hannah. Je sais bien que je ne suis pas obligée de prendre dans la Bible, les nôtres n’y sont pas, mais je me dis… Je ne sais pas. Tu as des idées ? En non biblique pour dire à Mei que j’y ai réfléchi. »


Quand je marche dans la vallée de l’ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es avec moi
Revenir en haut Aller en bas  
Mason Wentworth
Mason Wentworth
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1426
Sujet: Re: “God is our refuge and strength, a helper who is always found in times of trouble.”   Mer 30 Juin 2021 - 12:01
Mon regard se perd un peu dans le vague. J’ai du mal à me concentrer, à rester focalisé sur quelque chose plus d’une poignée de minutes. Je suppose que c’est dû à la douleur, vu que, mis à part les quelques décoctions auxquelles j’ai eu droit, le reste m’est interdit. Histoire de bien marquer le coup. Alors oui, une grande part de mon énergie est entièrement focalisée à juste tenir bon, en attendant que ça aille mieux.

Mais ça commence à s’arranger petit à petit. Je crois. En tout cas, chaque jour est moins pire que le précédent donc oui, on peut parler de mieux. Et je sais que la présence d’Hailey m’aide beaucoup à ne pas sombrer. Si j’avais été seul à la maison, je n’arrive même pas à imaginer dans quel état je serais aujourd’hui. Je me demande à quel point j’aurais lâché l’affaire en vérité. Juste parce que c’était trop. A assimiler. A accepter. A assumer. C’est toujours trop, mais dans l’immédiat, ça reste supportable.

J’arrive même à tousser un rire quand on discute et qu’on évoque la capacité d’attention des enfants. « Evidemment. Toujours une bonne excuse hein… » Je secoue la tête, amusé, même si mes pensées se perdent un peu dans de vieux – trop vieux – souvenirs de cette époque déjà trop lointaine. Et pour une fois, le présent n’est pas si difficile. Ne serait-ce qu’à voir la photo de ma filleule, ça me fait chaud au cœur. Je lève tout de même un sourcil à sa répartie concernant Mei-Lin. « Elle n’est pas aussi coulante avec moi. Et… tu devrais manger davantage, mais je le rabâche assez souvent pour espérer que ça finira par rentrer. » Mon sourire se fait plus doux quand elle parle de sa fille. « Pas dit que je puisse rejouer avant quelques jours. Mais promis, dès que je serais en état, elle aura droit à son petit concert privé. » Parler du prénom a quelque chose de terriblement normal. Et d’un peu déroutant.

Je me fais un brin malicieux quand je lui propose de contrer Mei-Lin en lui annonçant que la petite aura déjà son prénom avant de me faire un peu plus pensif au reste. « J’adore le prénom de Madeleine mais… tu n’as pas peur que ce soit mal vu ici ? La pècheresse qui lave les pieds du Christ… il ne leur en faudrait pas beaucoup pour imaginer des velléités de rébellion de ta part. » Et Dieu sait que nous n’avons pas besoin de ça. « J’aime beaucoup Gabrielle. Et Hannah. » Je me contente de secouer la tête quand elle me demande si j’ai des idées de prénoms, avant de grimacer légèrement. « J’aime autant… ne pas y réfléchir par moi-même. » Ça réveillerait trop de mauvais souvenirs et là, je ne suis pas du tout prêt à gérer ça. J’inspire longuement, alors que je regarde la montagne de haricots. « On va pouvoir commencer à cuisiner tout ça. Tu me laisses t’aider un peu ? » A dire vrai, c’est plus une question rhétorique qu’autre chose. Si j’ai du mal à me déplacer, je n’ai pas envie de rester les bras croisés à attendre que le repas tombe tout prêt dans mon assiette. On trouvera bien de quoi discuter, des sujets de moindre importance qui n’ont pas autant d’impact émotionnel. Et j’ai un sourire à son attention. « Merci Hailey. D’être là. »



"Il will walk by faith even when I can not see..." by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: “God is our refuge and strength, a helper who is always found in times of trouble.”   
Revenir en haut Aller en bas  
- “God is our refuge and strength, a helper who is always found in times of trouble.” -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: