The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment :
TV 42″ (106 cm) Continental Edison avec Full HD ...
Voir le deal
199.99 €
Le deal à ne pas rater :
Hansaplast Spray Antiseptique pour enfants – 100 ml
2.88 €
Voir le deal

Sans collier de fleurs et sans cocktail
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Alex Lockwood
Alex Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables | Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3754
Sujet: Sans collier de fleurs et sans cocktail   Mer 19 Mai 2021 - 23:42
Celle qui sait pas recevoir



Je ne suis pas fière quand on me dit que Charlotte veut me parler, en fait, avec elle… je m’attends a tout. Depuis qu’elle m’a obligé à tuer Seth, je ne vois plus, en elle, que le monstre perfide qu’elle est. Manipulatrice, hautaine, mielleuse pour dire ses horreurs et retorse pour faire ses coups en douce. C’est un tyran indétrônable qui règne en maitre avec sa cour sur notre communauté d’esclavagistes.

Moi, ici, je ne suis rien… j’étais déjà a peine visible aux yeux des Divas du catch avant la fin du monde : les backstages, c’est pas grand choses à côté des « stars », ça s’est a peine arrangée en 5 ans. Une chance pour moi que les Divas aiment leur confort et que l’électricité est mon domaine. Je me suis arrangée, d’ailleurs, pour que cela ne reste QUE le mien.

Ah oui, j’oubliais, je suis Alex Lockwood, j’ai longtemps été l’assistante de mon père, un grand magicien de Las Vegas, avant de comprendre que je n’avais pas d’avenir dans ce milieu, que ce n’était pas mon rêve a moi la magie et, surtout, d’avoir envie de buter sa nouvelle assistante, de mon âge, à qui il fera un gosse : Mateo. Finalement, je suis partie dans une autre forme de magie : l’électricité. J’ai bataillé dur pendant des années pour devenir régisseur dans la WWE. Avec ma poisse, je n’ai pas profité longtemps d’être la responsable en chef des shows, puisque quelques mois après ma promotion, la pandémie commençait.

La suite n’a pas été tendre jusqu’à ce jour et je suis avec deux enfants à charges, Mateo, mon petit frère qui va sur ces 7 ans. Je l’élève et le protège tant bien que mal, il est ce qui fait que je me bats tous les jours et ne lâche rien. Il y a 3 ans, j’ai pris sous mon aile une autre fillette : Violet, qui a le même âge que lui. Son papa a été vendu et personne ne s’inquiétait d’elle a part Mateo et son grand cœur. C’est difficile de tenir dans cette fosse aux serpents qu’est un camp de femmes, surtout que je suis pas dans la bonne catégorie, il y a celles qui savent se battre et les autres, qui sont plus là par manque de choix et n’ont le droit qu’à obéir.

J’arrive dans la caravane de Charlotte et ne montre pas que j’ai la peur au ventre. Mateo est le seul « homme libre » du camp, il est à peine toléré par les Divas. Si a un moment elles se débarrassent de moi, je ne donne pas cher de la peau de mes protégés. Je la salue rapidement alors qu’elle prend tout son temps pour finir de griffonner des choses dans son carnet avant de relever la tête et m’offrir un de ses sourires si faux que j’en ai la nausée.

« Comment vas-tu Alex ? »

Je reste sur mes gardes, rien n’est innocent dans cette femme. Blonde, la 40 aines, elle était déjà une garce manipulatrice avant que le monde s’effondre, ça aussi, ca ne s’est pas arrangé avec le temps.

« Aussi bien que quelqu’un qui a un générateur a réparer… »

J’essaye de jouer la carte « je suis pressée » pour qu’elle me crache rapidement le morceau. En fait j’ai bien une idée de ce que je fais ici, pour rester en vie, je fais en sorte d’être indispensable, ce qui implique d’être une peste avec celles qu’on m’envoie en formation. Charlotte prend un air peiné aussi vrai que ses seins pour me répondre.

« Oui, on m’a raconté que Molly a fait une bêtise qui a tout cassé…
- Tout cassé ? Le mot est faible. Je ne veux plus d’elle dans mes pattes.
- C’est vrai que tu n’as pas de chance je trouve avec celles qui viennent t’aider…
- On en a déjà parlé Charlotte, électricien, c’est un vrai métier, des années d’études et de pratique, ca ne s’improvise pas surtout avec le materi… »


Elle me coupe d’un geste un peu agacé de la main comme si j’étais en train de la saouler, ce qui est surement le cas.

« Peu importe Alex… ce n’est pas pour ca que je voulais te voir. Nous avons une nouvelle recrue, Carrie, vue que tu es une ancienne et que tu aimes bien ramasser tous les oisillons perdus, je te charge de la prendre en main pour son intégration...
- Non.. enfin… je veux dire, je suis sous l’eau avec le générateur et …
- Et quoi ? Tu te crois quoi ici ? En position de discuter ? débrouille toi pour faire ce que je te demande ou je réfléchirais vraiment au fait que deux enfants ici, c’est surement un de trop si tu ne sais plus ou donner de la tête. »


Le ton est doux, presque aimable, son sourire est affable mais je ne me trompe pas sur la menace. Je serre la mâchoire et sors vivement après avoir hoché de la tête pour signifier que j’allais me charger de la nouvelle. Je ne sais pas encore qui est la femme en question, mais je me demande qui est la plus punie entre elle et moi. Charlotte ne m’aime pas, j’ai la réputation de pas être agréable, bref, je ne suis pas la personne la plus indiquée pour les cocktails de bienvenue et les colliers de fleurs.

Je me renseigne où trouver cette fameuse nouvelle et va vers la femme qui attend avec son sac. Elle est plutôt mignonne, plus âgée que moi je pense. Je soupire et me force à peine a sourire en lui tendant la main.

« Bonjour, moi c’est Alex, a priori, c’est moi qui vais te faire la visite. Bienvenue a Goudouland... »

Je me rends compte que ce n’est pas des plus accueillant et essaye de me reprendre un peu :

« Excuse moi, la journée n’est pas simple. Carrie c’est ca ? Viens, je vais te montrer ou t'installer. Tu t’es perdue ici comment ? »

Peut être qu’elle va me dire qu’elle est électricienne, ce qui sera un drame… ou comment elle a été piégée dans cet enfer. Quoiqu’il arrive, j’ai besoin d’en savoir plus sur elle avant de déterminer si elle a une chance de se débrouiller ici. J’imagine que si elle se plante, Charlotte ne me loupera pas et mettra ca sur le temps pris pour m’occuper de Mateo et Violet. En attendant, je la guide vers la tente commune au nord du camp en espérant trouver un lit de camp de libre.



Codage par Libella sur Graphiorum


La vie n'a rien de magique
Revenir en haut Aller en bas  
Carrie Y. Woods
Carrie Y. Woods
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 34
Sujet: Re: Sans collier de fleurs et sans cocktail   Jeu 20 Mai 2021 - 16:15
Debout là au milieu de ce camp, la main serrée autour de l'anse de mon sac à dos sur mon épaule, je regarde autour de moi silencieusement. En même temps, je vois pas trop à qui parler puisque j'ai l'impression d'être totalement invisible. Quand quelqu'un passe à côté de moi, c'est comme si j'étais même pas là. De temps en temps ce sont des espèces de géantes pleines de muscles qui me bousculent et ont l'air de se demander ce qu'elles ont bien pu heurter. Comme si j'existais à peine. Super ambiance, quoi.

Un soupir m'échappe et comme souvent, je me demande si j'ai vraiment bien fait de venir ici. Mais d'un autre côté, je sais aussi que toute seule là dehors je risque pas de faire long feu. Alors parfois, faut savoir faire des sacrifices assez radicaux si on veut voir encore une fois le soleil se lever. Après tout, je suis la seule de notre groupe à pouvoir encore espérer avoir cette chance. Ne serait-ce que pour tous les autres, je fois faire l'effort de rester en vie le plus longtemps possible.

Je sors brusquement dans mes pensées quand j'entends une voix. Le truc, c'est qu'elle a l'air de s'adresser à moi. Et quand je tourne la tête dans la direction d'où elle provenait, je vois effectivement une jeune femme se diriger vers moi. Elle a l'air aussi pressée qu'un condamné marchant dans le couloir de la mort et finit par me tendre la main en se présentant et... wow, super comme entrée en matière. Goudouland, sérieusement? C'est une tentative d'humour, j'imagine. Mais là j'ai un peu de mal à en rigoler. De toute façon, vu l'ambiance des lieux, c'est sûr que je ferais vachement tache dans le paysage en osant montrer un semblant de bonne humeur. Ou de pas trop mauvaise humeur. Bref.

Je hoche la tête légèrement quand elle me demande si je m'appelle bien Carrie et la suit quand elle se met à marcher. Je sais pas trop où on va, mais j'imagine que je le découvrirai bien assez tôt. Haussant les épaules à sa question, je continue de regarder autour de moi pour essayer d'analyser un peu la composition de ce camp. Par hasard, j'imagine. Par la force des choses aussi. Disons que j'ai eu au moins la présence d'esprit de m'avouer que j'aurais plus de chances de survivre en rejoignant un groupe qu'en restant toute seule. Parce que bon, c'est vraiment pour ça que je suis venue jusqu'ici. Pas pour une quelconque adhésion à ce qu'elles peuvent bien trafiquer dans cet endroit.

T'as l'air super enchantée d'être ici en tout cas. Y'a des trucs que je devrais savoir ? Genre... qui ne pas trop emmerder, pourquoi le maître mot ici ça a l'air d'être qu'il faut tirer la tronche, ce genre de choses ? J'ai quand même un peu envie de savoir où je fous les pieds quoi.




Where words fail
music speaks.
Revenir en haut Aller en bas  
Alex Lockwood
Alex Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables | Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3754
Sujet: Re: Sans collier de fleurs et sans cocktail   Ven 21 Mai 2021 - 9:36
Celle qui est pas le meilleur guide possible


J’hausse les épaules avec une petite grimace pour lui faire comprendre que je suis malheureusement très sérieuse sur le côté « goudouland ». Forcement, les hommes ne sont admis que comme prisonniers et si les divas « s’amusent » avec certains, je ne suis pas sûre que personne ne puisse avoir envie de ce genre de chose quand on est normalement constitué. Ici, la mode c’est le 100% fait fille, autant dire que je me suis résignée a mourir vierge.

« Je le refais, bienvenue dans un camp « 100% entre filles » ».

Elle a l’air presque sympa et j’essaye de m’adoucir quand je comprends qu’elle est un peu là pour les mêmes raisons que les autres, pas par choix ni par convictions, mais parce que la survie implique, du moins je le pense, de rester grouper. Je n’ai jamais connu que ce camp et cette vie depuis la fin du monde, j’imagine que c’est surement pire ailleurs.

« Je crois que c’est un peu la raison qui a amené pas mal de monde ici ou qui fait qu’on arrive plus a partir. »


Il y a de la résignation dans ma voix, celle de la femme qui s’est souvent imaginer partir et qui a renoncé par peur pour elle et pour les enfants qu’elle a, a charge. Charlotte est pire qu’une mère Gothel quand il s’agit de nous parler de la vie hors de cette communauté pour justifier notre moyen de subsistance, mais, j’avoue que ça m’arrive souvent de me demander si tout ça est vrai. Carrie doit lire sur mon visage car elle me fait remarquer que je transpire la joie de vivre avant de me demander, avec humour, je pense, des conseils sur qui gère quoi ici. Je m’arrête pour lui adresser un sourire un peu amer avant de lui répondre :

« Je suis ici depuis le début… j’ai eu la présence d’esprit de savoir que je ne suis pas capable de survivre seule… mais… »

Je suis un peu gêné d’expliquer la suite, surtout qu’on est pas loin de la grand place du camps. Les filles ont fait un effort coté déco, si on aime le genre tribal : peaux de bêtes partout mêlées a des petites guirlandes de lampions et autres touches girly, on est servie. Entre les tentes militaires, qui ne cachent pas que des endroits pour vivre et dormir, et les caravanes aménagées, il y a une zone au milieu du camp, garni de bancs, avec de quoi faire des feux de camp pour se réunir.

Les premières années, cela avait été pensée pour les « conseils de la cheffe », puis comme lui de rassemblement pour se divertir… c’est toujours un peu le cas, sauf que les divertissements ont bien changé. Il y a plusieurs poteaux avec des cordes et, trop souvent, il y a des prisonniers qui ne seront pas vendus pour rester en vie ou qui n’ont pas trouvés preneurs et ne sont pas assez utiles. De temps a autres, plus rarement, il y a « des rebelles » au camp. Je sais que Charlotte rêve de m’y voir un jour, pour le moment, j’ai été assez maline pour y échapper, mais jusqu’à quand ? Je m’arrête a coté de cet endroit pour la laisser en tirer ses propres conclusions.

« … mais ce n’est pas simple tous les jours. Si tu fais ton travail, que tu baisses les yeux et arrive a ne pas critiquer la hiérarchie ou ses choix, tout ira bien. »

Si tu es gouine et en plus utile, ça sera encore mieux et si tu es une ex catcheuse, alors là, tu as le droit a ta couronne. Il y a trop d’oreilles indiscrètes et de commérage pour que j’ose dire le fond de ma penser. Qui plus est je ne connais pas encore Carrie et je n’ai pas envie d’aller au poteau parce qu’elle ira tout balancer a Charlotte. Je reste sur un ton d’humour un peu acide pour lui expliquer le principe même de la survie ici.

« Pour savoir a qui faire des ronds de jambes, c’est simple, si ca ressemble de prés ou de loin a une stars du catch, c’est les big boss, si va tiens une arme, c’est celles qui ont le droit de vie ou mort sur toi et si c’est des gens comme moi, tu es obligée a rien. Rassure-moi tu n’es pas une ancienne catcheuse ? »

Je ne reprends pas tout de suite le chemin vers la tente commune, une fois de plus, je suis mal a l’aise. Si elle est venue d’elle-même ici, c’est en toute connaissance de cause non ?

« heu… elles t’ont expliquée… enfin… tu sais de quoi le groupe survie ? »



Codage par Libella sur Graphiorum


La vie n'a rien de magique
Revenir en haut Aller en bas  
Carrie Y. Woods
Carrie Y. Woods
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 34
Sujet: Re: Sans collier de fleurs et sans cocktail   Ven 21 Mai 2021 - 17:57
J'arrive pas particulièrement à être convaincue par la capacité d'accueil de cette fille. Franchement, on dirait vraiment qu'elle essaie de me faire passer un bol de merde pour une glace au chocolat. Sérieusement. Alors évidemment, j'ai un peu de mal à pas me dire que je viens de débarquer au pire endroit sur terre. Mais si ça se trouve, c'est simplement subjectif. Enfin à en juger par l'ambiance qui règne dans le camp, ça fait pas trop colonie de vacance. Plutôt camp de concentration. Avec ma chance de toute façon, je me suis jetée dans la gueule du loup en pensant faire le bon choix.

On avance dans le camp, on croise de temps en temps des femmes qui ont toutes le regard fuyant quand elles sont pas gaulées comme des camionneurs et qu'elles ont pas le menton levé plus haut que leur front. Cet endroit est bizarre. Vraiment.

Je fronce un peu les sourcils, croisant les bras, quand j'entends les conseils que Alex me donne. Ouais, c'est bien ce que je me disais. On est pas trop dans le genre d'endroit où chacun a le droit de donner son avis et où celui-ci peut avoir une quelconque importance. Fermer ma gueule et marcher droit, super. Je sens que ça va être vachement marrant tout ça, que je lâche dans un soupir et sans parler trop fort. Je suis pas maso non plus.

Puis quand la brune me demande si je suis pas une ancienne catcheuse, je peux pas m'empêcher de lever un sourcil et lâcher un léger ricanement amusé. Franchement, j'ai une dégaine de catcheuse? Non vraiment, j'ai parfois l'impression que s'il y a trop de vent, je vais finir par me casser en deux si mes pieds sont trop bien ancrés dans le sol et que je porte une capuche. Alors niveau catcheuse, on fait franchement mieux dans le genre. Je finis par secouer négativement la tête, au cas où elle aurait pas compris toute seule. On sait jamais.

Un soupir m'échappe face à son hésitation concernant les sources de « revenu » du groupe question ravitaillement. Pas vraiment, non. On m'a proposé de venir, j'avais rien de mieux alors je suis venue. Mais je sens que ça va être super... Car elle a plutôt intérêt à pas me laisser sur ma faim et m'expliquer. Je suis là maintenant, et mon petit doigt me dit que la seule manière de repartir c'est les pieds devant. Alors j'aimerais quand même savoir dans quoi je me suis engagée. Histoire de me conditionner avant de me prendre la réalité en pleine face quoi. Ce serait cool.




Where words fail
music speaks.
Revenir en haut Aller en bas  
Alex Lockwood
Alex Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables | Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3754
Sujet: Re: Sans collier de fleurs et sans cocktail   Sam 22 Mai 2021 - 12:30
Celle qui vend pas du rêve



J’arrive à lui offrir un sourire complice quand elle me demande si elle a une dégaine de catcheuse. Je fais attention de ne pas être entendue par celles qui passent près de nous pour lui répondre, avec un peu d’humour :
« C’est surtout que tu as l’air saine d’esprit et capable d’autodérision qui me laisse a penser que tu ne dois pas être une diva du catch… »

Ce moment de légèreté s’arrête rapidement quand elle m’indique que personne ne lui expliqué de quoi les femmes d’ici vivent. Mon sourire se meurt et je reste à la dévisager avec surement une pointe d’appréhension. J’espère encore, a tort, qu’elle va me détromper et me dire qu’elle sait au moins ça, qu’elle n’a pas signer pour venir faire le paillasson ici sans connaitre ce « détail » de poids. Je maudits Charlotte qui devait parfaitement savoir que Carrie ne connaissait pas les horreurs qui se passent ici.

« Oh… »


Je cherche les mots pour lui annoncer qu’elle vient de signer chez des trafiquant de chair, que les regards éteints qu’elle voit partout résultent du fait qu’on est toutes obligées de fermer les yeux et d’accepter. Si cela peut paraitre simple a dire, je vous jure qu’il suffit d’une nuit a entendre les cris des gens suppliciés pour être dressés ou désespérés de leur sort pour sentir un morceaux de son humanité s’effriter. Les Divas ont beau nous dire que c’est pire dehors, que ces hommes sont tous des montres qui nous violeraient a la première occasion ou ferait de nous des esclaves, j’ai du mal a croire que tous les hommes de la planète sont devenus des monstres en quelques années. Quelques soit les excuses dans lesquelles ont se complait pour dormir la nuit, je pense qu’on ne vaut pas mieux.

Je respire un grand coup et jette un regard sur le coté pour m’assurer que personne ne nous voit avant de lui prendre la main et l’entrainer vers la tente des prisonniers.

« Suis moi… »

Il n’y a personne les cages sont vides, la plupart des Divas sont en chasse, et Daemon travaille sur les tranchés, nous ne risquons pas grand-chose a être ici. La taille des cages pourrait être celles de gros chiens, les hommes ne savent pas tenir debout dedans, un amusement des Divas de les voir ramper devant elles. Les barreaux sont métalliques et il y a des matraques électriques qui trainent près de poteaux avec des anneaux pour passer des chaines ou des cordes. L’arsenal de Nia et Ronda est rangé mais je pense que Carrie en voit déjà bien assez pour comprendre ou elle a mis les pieds. Je lui laisse le temps de découvrir l’endroit avant d’expliquer :

« Si tu leur demande elles te diront qu’elles sont des chasseresses, sauf que leur gibier est humain et masculin. Esclavagistes, cannibales, groupes ayant besoin de chair fraiche pour des travaux, les clients ne manquent pas si j’ai bien compris… »

En fait je ne sais pas trop comment cela fonctionne vraiment. De la même façon que je garde jalousement mon savoir d’électricienne, Charlotte et Emmie n’aiment pas partager leur secret et j’ai trop a perdre en forçant les choses.

« Le seul « homme » ici en liberté est en sursis, il a 6 ans et est toléré que parce que sa sœur est indispensable. Il y a aussi des prisonniers qui restent un peu plus longtemps que les autres pour aider. On a Daemon en ce moment qu’elles prennent pour un forçat.»

Je caresse pensivement les barreaux d’une de ces prisons miniatures qui a déjà vu trop de personnes passer. Je ne cherche pas a cacher mon aversion pour ce qui se déroule ici, un luxe que beaucoup ne peuvent se permettre… mais je suis la seule a savoir gérer leur installation électrique et leurs précieuses matraques. Si Charlotte rêve de se débarrasser de moi, elle ne sait pas le faire sans risquer de se mettre toutes ses camarades, frileuses de vivre sans électricité, a dos. Je relève mon visage pour détailler Carrie et essayer de lire ce qu’elle pense de cette nouvelle sur ses traits.

« Carrie, je vais être honnête avec toi, presque personne ici ne t’aidera parce qu’il y a eu trop de nouvelles qui n’ont pas tenue le coup. Quand ca arrive le matin, elles ne sont plus là, leur affaire partent dans les choses a troquer et personne ne doit poser de question… »

Mais on sait toutes ce qui se passe. Elles aussi, elles finissent ici, rapidement, avant de « dédommager » le groupe pour leur inutilité ou de lla perte de temps pour gérer des "agitatrices" en étant vendues. Consciente que j'ai les moyens de l'aider un peu, même sans mettre Mateo ou Violet en danger, je continue sur ma lancée, avec cette douceur qui m'est propre:

« Le sésame pour survivre c’est d’être utile. Tu sais faire quoi de particulier? »



Codage par Libella sur Graphiorum


La vie n'a rien de magique
Revenir en haut Aller en bas  
Carrie Y. Woods
Carrie Y. Woods
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 34
Sujet: Re: Sans collier de fleurs et sans cocktail   Dim 23 Mai 2021 - 11:00
Pas besoin d'être un génie pour comprendre que ce qu'elles font ici n'a rien d'une animation pour enfants. Suffit de voir la tronche que tire immédiatement Alex quand je lui dis que j'ai pas eu droit à mon petit livret d'accueil ou à ma séquence promotion pour me convaincre de venir ici.

J'fronce un peu les sourcils quand elle m'attrape la main et me demande de la suivre, m'exécutant malgré tout sans broncher. J'aime pas trop ça, et franchement quand on arrive à l'intérieur de cette tente ce que je découvre me fait froid dans le dos. Des cages, des chaînes, des bâtons à bétail... Pourquoi je sens que ça sert pas vraiment à élever de vrais animaux ? Peut-être parce que j'en ai pas vu un seul dans le camp depuis que je suis arrivée. Ah ouais, un vrai détective, j'vous jure.

Puis les mots de la brune me glacent littéralement le sang. Je sais que maintenant, y'a pas mal de gens qui fait ce qu'il peut pour survivre, quitte à s'abaisser à des trucs vraiment pas cool. Mais ça ? C'est beaucoup trop. J'reste silencieuse malgré tout, me contentant d'écouter ce que me dit la jeune femme alors que mes yeux parcourent les différents éléments présents dans cet endroit. J'en reviens pas qu'on puisse réellement trouver un quelconque plaisir à tout ça.

Si l'idée de me tirer d'ici a un instant frôlé mon esprit, le fait que Alex m'interpelle subitement a fait directement disparaître cette idée folle. J'soupire un peu, tourne la tête vers la brune et hoche lentement la tête. J'vois le genre. Suis le groupe, ferme ta gueule, sinon tu ressortiras d'ici les pieds devant. C'est ça? Encore une fois, pas besoin d'être Einstein pour comprendre j'crois bien.

Dans quoi j'me suis fourrée moi encore ? J'me passe rapidement la main sur le visage puis dans les cheveux et plante mon regard dans celui de la femme à côté de moi. J'sais pas faire grand chose de bien particulier. J'sais tirer mais on m'a confisqué mes armes quand j'suis arrivée. Sinon d'avant tout ça, j'ai pas vraiment de talent spécial. J'sais chanter et jouer de la guitare. Et j'sais faire des cocktails. J'étais barmaid, alors bon.

Encore une fois, j'regarde autour de moi et prends une grande inspiration avant de soupirer tout aussi longuement. En gros, va falloir que j'trouve un moyen de m'rendre utile si j'veux continuer de voir le soleil se lever. Cool. En toute ironie bien sûr. Merci de l'info en tout cas. Et... Pour la « présentation » de c'qui se fait ici.




Where words fail
music speaks.
Revenir en haut Aller en bas  
Alex Lockwood
Alex Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables | Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3754
Sujet: Re: Sans collier de fleurs et sans cocktail   Lun 24 Mai 2021 - 13:01
Celle qui a envie de cocktail



Au moins je me rassure a voir sur son visage que ce n’est pas une sadique illuminée qui va prendre plaisir dans la détresse de ceux qui finissent dans ces cages. En fait j’ai même de la peine pour elle de se prendre une telle vérité dans la figure après avoir signé car elle a raison, quitter cet endroit sans l’accord des Divas, c’est se condamner a mourir ou pire…

Je me doute bien que les filles ont un carnet d’adresses d’habitués dans leurs acheteurs et qu’elles sont parfaitement capables de choisir les pires pour celles qu’elles veulent briser ce qu’elles vendent. Je n’ai pas trop d’idée de la survie a l’extérieur, mais j’arrive a leur croire quand elles nous parlent d’enfer ou les femmes n’existent que pour être écrasées par les hommes.

« C’est compliqué de partir d’ici, cela fait depuis le 2015 que je suis là… »


Je baisse la tête un peu honteuse, incapable de reconnaitre que je n’ai jamais fait plus qu’y penser et que c’est la peur qui tient ici. Est-ce qu’on fini par s’habituer, ou, tout du moins, se resigner ? Je ne sais pas vraiment quel mot donner au fait que j’ai préféré détourner les yeux que prendre des risques pour les enfants.

« J’aimerais bien te dire qu’on s’y fait mais je n’ai pas envie de te mentir. De toute façon, il n’y a pas le choix. »

Je l’écoute me dire ce qu’elle faisait avant, de ma fenêtre de pragmatique, j’ai pas forcement conscience de l’intérêt d’une personne capable de divertir. Pour moi, être utile c’est vraiment se cantonner a des métiers de base pour faire vivre le camp. Je tente de mettre un peu d’humour en lui répondant :

« J’ai peur qu’on ai pas de bar a cocktail ici même si je tuerais pour un Cosmo. Tu veux que je te présente a l’équipe cuisine ? Tu verras, Kathy est bourrue mais pas méchante… J’étais régisseur électrique avant, c’est moi qui m’occupe de nous assurer qu’on ne tombe pas en panne… »

Je lui fais signe de me suivre, hors de question qu’on s’attarde dans ce lieu de malheur qui respire tout le désespoir qu’on dû éprouver les gens enfermés ici. Dehors, j’ai le sentiment d’un peu mieux respirer déjà.

« Pour t’installer tu as deux choix, soit une grande tente commune, c’est plus confortable mais… il faut aimer l’ambiance, perso, j’ai jamais réussi a m’y faire, soit on sait passer la ou elles mettent des « objets récupérés » te trouver une petite tente rien que pour toi. C’est a toi de me dire. »

Consciente que ca doit être très compliqué pour elle alors que je lui balance plein d’informations pas joyeuse, j’essaye d’ajouter, un peu gentiment :

« On pourrait regarder aussi s’il y a des instruments de musiques qui trainent, ca t’aidera peut être a tenir ici. »





Codage par Libella sur Graphiorum


La vie n'a rien de magique
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Sans collier de fleurs et sans cocktail   
Revenir en haut Aller en bas  
- Sans collier de fleurs et sans cocktail -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: