The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-40%
Le deal à ne pas rater :
-30% sur les Baskets Nike Court Royale
33 € 55 €
Voir le deal

Gettin' high...
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Jayden Delaney
Jayden Delaney
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 477
Sujet: Re: Gettin' high...    Sam 29 Mai 2021 - 20:40
Jayden secoue négativement la tête avec une mine écœurée quand Julian semble surpris qu’il n’aime pas le miel. En effet, cela lui en fait davantage, bonne philosophie. Le jeune homme se demande si son aîné est toujours d’humeur joviale comme ça ou si il est tombé dans un bon jour. Ou si il force un peu pour le détendre. De ce qu’il a vu, Julian est plutôt facile à vivre et de bonne volonté, mais voilà seulement qu’il se retrouve seul à seul avec lui et qu’il échange réellement, autre chose que des banalités. Et c’est loin d’être désagréable… D’être avec des gens posés et positifs, qui ne sont pas irritables ou brutaux. Cela a pesé longtemps au jeune homme, qui n’a jamais été comme ça. Etonnamment, malgré son parcours, il n’est pas d’un naturel particulièrement triste. Il ne broie pas du noir en continu. En parallèle, il ne ressent pas souvent de joie intense. Tout est en demi-teinte, il n’y a pas de pics d’émotions extrêmes. Il est presque sûr que ce n’est pas le cas de Julian. Il fait part à son aîné du petit plaisir de pouvoir boire de nouveau du café. Il acquiesce simplement à ses propos.

Mais Jayden se raidit un peu quand il évoque son boulot. Et le fait que Julian n’imaginait pas ça. Il n’imaginait rien apparemment. Il évoque tout haut ce que beaucoup ont du se demander le concernant au fil des ans : comment il a survécu ? Cependant, un éclair de surprise passe dans le regard vert quand Julian rétorque qu’il se demande lui-même comment il a survécu.  Quand il le voit, il ne se pose pas la question en fait. Il ouvre la bouche pour rétorquer quelque chose concernant l’entourage, mais la referme sans émettre un son. Il n’a pas spécialement été bien entouré, mais ça lui a permis de tenir. « Je dirais pas q… que j’étais bien entouré. Cela a été difficile plus d’une fois… Vaut mieux être seul parfois. » Et quand il évoque sa maladresse, une légère grimace tord les traits de son visage. « M’enfoncer une agrafe dans le pouce ? Faire tomber des choses fragiles ? » Ce genre de chose quoi. Pas très encourageant.

Il se permet quand même un peu d’humour, ce qui semble ravir Julian. Mais il se rembrunit bien vite à l’évocation de la jeune femme qui l’accompagne et Jayden regrette presque aussitôt d’avoir posé la question. Cependant, son expression change quand il parle handicap. Il a trop souvent entendu ce terme pour le désigner lui-même et il le déteste. Il ne dit rien cependant, et oublie bien vite en apprenant qu’elle a cessé de parler à la mort de sa sœur. Cela lui rappelle de mauvais souvenirs, qu’il tente de chasser rapidement. « Je suis désolé. » Qu’elle ai perdu un être cher. Que Julian se retrouve avec une jeune femme traumatisée sur les bras, sans savoir comment l’aider. D’avoir posé la question.

Du coup ; le sujet change, et Jayden prévient qu’il risque de ne plus écouter à un moment donné. Il a un sourire un peu ironique quand Julian trouve ça pratique. « C’est naturel… J’ai toujours eu des soucis d’attention. Ca aurait été cool que tout le monde pense comme toi. » Parce qu’il est évident que cela lui a porté préjudice autrefois. « Je les suis. » Jayden a toujours été un élève consciencieux et studieux. Et intelligent. Son cerveau fonctionne très bien. Ses mains un peu moins. Il observe la corde et hoche la tête. Sécurisé, ça va aller. Cela dit, il écarquille les yeux de surprise à la proposition de Julian, avisant les poutres d’un air sceptique. « Q… Quand je disais être maladroit… Je plaisantais pas. Déjà l’échelle… » Il a une ombre de sourire et laisse sa phrase en suspens. « Tu fais ça toi ? »


Loneliness

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Julian Meyers
Julian Meyers
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 335
Sujet: Re: Gettin' high...    Mar 1 Juin 2021 - 11:25
Bon, je suis pas du genre à déprimer en temps normal, malgré tout ce qui a pu nous tomber dessus ces dernières années. Et même si la douleur d’avoir perdu mes proche est toujours là, bien présente, comme une plaie qui ne se refermera jamais, j’essaie de profiter de chaque petit moment de bonheur que la vie continue de me donner. Et ce petit tête à tête, avec ce gamin qui a l’air droit dans ses bottes, en fait bel et bien partie. Je ne sais pas si cet endroit attire les bonnes personnes, si les mauvaises passent leur chemin parce qu’ils ne trouvent pas leur place ou si, tout simplement, c’est l’influence de Matias et des siens, mais en tout cas, ça fait longtemps que je m’étais pas senti aussi bien. A ma place tout simplement.

Et j’espère arriver à faire passer cette sérénité à ceux que je rencontre. Si je peux arriver à leur faire autant de bien que l’a faite ma venue en ces lieux, ce serait plutôt chouette non ? Histoire de renvoyer la pareille à ceux qui méritent qu’on prenne soin d’eux. Alors, je me fais attentif à ce que dit Jayden. A ses silences également. Avec Amy, j’ai appris que c’était aussi important, voire plus, que les paroles qu’on pouvait prononcer. J’ai un temps, fixant le jeune homme, avant d’esquisser un sourire. « Tu penses vraiment que c’est mieux d’être seul ? Pas de critique hein, c’est vraiment une question. Tu n’as pas eu envie de le rester plutôt que de venir ici ? » Je suis curieux, mais je ne sais pas grand-chose sur lui. Et j’ai un rire quand il reprend, lui désignant une cicatrice au milieu de ma paume. « Quand j’étais gamin, j’ai voulu voir si les pistolets à clous fonctionnaient vraiment. Et leur portée. Bah ça pique. » Je hoche la tête pour appuyer mes propos, la mine faussement grave, avant d’esquisser de nouveau un sourire. « Ne t’en fais pas, on fera attention. Et au pire, j’ai une boite de pansements, du désinfectant et tout. Si tu te fais mal, on pourra dire aux filles que tu m’as sauvé d’une chute horrible et que tu t’es tordu le pouce en faisant ça. »

Si je me suis fait malicieux, je perds ma bonne humeur quelques instants à l’évocation de Sara. Et des problèmes d’Amy. « C’est pas ta faute va. Mais… C’est bien que tu le saches. Ca permet de mieux la cerner. » Et moi aussi j’imagine. Même si ça ne change pas grand-chose me concernant. J’imagine. J’ai un bref soupir avant de changer de sujet, n’ayant pas spécialement envie de pourrir l’ambiance. Et j’ai un haussement d’épaules à sa remarque. « Je ne pense pas toujours comme tout le monde. Je saurais pas te dire si c’est une force ou une faiblesse. Mais c’est comme pour ta capacité d’attention. Tu n’as qu’à en faire une force vu que tu dois faire avec. » C’est souvent plus facile à dire qu’à faire, mais le pessimisme n’aide pas vraiment à construire quoi que ce soit.

Quand il me dit que même l’échelle risque d’être un problème, je le fixe un instant, sourcil levé. « On va faire un truc. Si je tiens l’échelle, tu te sentiras plus à l’aise ? Après je grimperais de mon côté, c’est pas un souci. » Je lui désigne de nouveau l’angle de la maison avec les poutres qui dépassent, me faisant malicieux. « Je rendais mon père complètement dingue en faisant ça oui. Je trouve ça amusant. » Et tout aussi simple que de monter par l’échelle.


Life is not about how your survive the storm, It's about how you dance in the rain.
Revenir en haut Aller en bas  
Jayden Delaney
Jayden Delaney
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 477
Sujet: Re: Gettin' high...    Mer 2 Juin 2021 - 22:21
Julian n’a pas tort. Même si Jayden le dit, il ne le pense pas. Il n’a jamais vraiment été tout seul. Quand bien même il se met à l’écart des autres, il est toujours entouré. Pas forcément de gens bienveillants, mais il se rend compte qu’il a besoin des autres êtres humains, que les rapports soient positifs ou négatifs. « Je le dis mais… je ne sais pas être seul. » C’est la vérité nue. Même après avoir perdu Sony, il ne s’est pas dit qu’il devrait continuer sa route tout seul. Il a directement pensé à ce groupe, qui lui est apparu comme salvateur au vu de son état émotionnel. Et puis… Jay est quelqu’un de pragmatique, il a bien compris que seul, il ne survivrait pas. Et malgré tout ce qui lui est arrivé, jamais l’idée de mettre fin à ses jours ne lui a effleuré l’esprit, étonnamment. C’est un battant derrière ses airs timorés.

Mais c’est un maladroit. Enfin, lui, il en est convaincu, suite à quelques mauvaises expériences, et parce qu’il a la capacité d’attention d’un moineau. Forcément, quand il faut être habile, ça coince, quand le cerveau décroche. Mais quand il est passionné par ce qu’il fait, il est tout à fait capable, même si il se coupe du reste du monde autour de lui. Du coup, il a une certaine appréhension vis-à-vis des travaux manuels… Il observe la cicatrice dans la paume de Julian qui cherche à le rassurer en lui prouvant que lui aussi a eu des accidents. Jayden cille à l’explication. « Tu as pris un clou ? » Il a un frisson en imaginant la scène. Mais quelle idée ? Faut dire que Jayden a été un enfant particulièrement sage. Trop probablement, mais c’est sans doute du à sa timidité et à ses problèmes avec les autres. Et aussi parce que ça restait un gamin intelligent, malgré tout. Le jeune homme a cependant un léger sourire alors que Julian lui assure qu’il a de quoi faire en cas de pépin et surtout une version héroïque d’une blessure faite probablement très stupidement. Son regard s’illumine momentanément d’une touche de malice.

Qui disparait à l’évocation d’Amy. C’est vraiment triste ce qui lui arrive, même si son histoire est semblable à des milliers d’autre… Il hoche la tête quand Julian rétorque qu’il vaut mieux savoir. Cela évitera les gaffes. Et permet également de mieux comprendre la jeune femme. Son traumatisme finira par passer… Jayden n’a pas encore osé approcher Amy tout seul. Pour quoi faire ? Ce n’est pas comme si il a beaucoup de discussion. Et comme si il peut l’aider… Mais il revient à sa présence ici et préfère prévenir Julian qu’il est parfois un peu distrait alors que ce dernier lui assène qu’il peut se montrer très bavard. Il hausse une épaule… En faire une force… il ne voit pas trop comment. Et il se demande aussi ce que Julian veut dire en ne pensant pas comme tout le monde. « Tu penses c… comment ? » Bon la curiosité est plus forte que la retenue, surtout que Julian n’a pas l’air gêné de parler de quoique ce soit.

Ce qui ne doit pas leur faire oublier qu’il faut aussi se mettre à l’ouvrage à un moment donné. Jayden a déjà bien retardé Julian non ? Il va bien falloir grimper. En espérant ne pas avoir un accident d’échelle. Il hésite à la proposition de son aîné… Il passe pour une chochotte en acceptant non ? Mais ce n’est pas comme si il avait une quelconque fierté alors… il hoche la tête. Et il est halluciné que Julian se la joue petit chimpanzé pour grimper. « J’imagine… Tu n’es jamais tombé ? »


Loneliness

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Julian Meyers
Julian Meyers
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 335
Sujet: Re: Gettin' high...    Ven 4 Juin 2021 - 16:53
J’ai un temps, alors que je fixe le jeune homme, me faisant un brin pensif. « Je ne suis pas sûr que les gens soient vraiment faits pour supporter la solitude. Alors, qu’on soit bien ou mal accompagné, ce qui compte pour la plupart d’entre eux, c’est de l’être. Tu vois ce que je veux dire ? » Et puis, avec toutes ces années, survivre seul relève de l’utopie. « Et puis, si tu préférais être seul, tu serais pas là. Donc ça me va que tu ne saches pas être seul. » J’ai un clin d’œil alors que je me suis de nouveau fait malicieux. J’ai un bon feeling avec Jayden, même si on a évolué dans deux mondes différents avant tout ça. Mais il est plein de bonne volonté, maladroit ou pas.

Alors, j’essaie de trouver une façon d’alléger ce qu’il considère comme un travers. En racontant une anecdote sur mon enfance qui prouve que moi aussi je peux être maladroit. J’ai un rire à sa réaction et je hoche la tête. « J’étais tout jeune oui. J’ai hurlé et couru dans la cour jusqu’à ce que mon père m’attrape. Avec le recul, je pense qu’il a eu beaucoup plus peur que moi. Le pauvre. » C’est dans des moments pareils que je me rends compte d’à quel point mon paternel peut me manquer. Et si je grimace en repensant à sa mort, je préfère ne pas m’appesantir dessus et continuer à garder un ton léger en évoquant comment arranger la situation s’il se blesse.

Evidemment, ça ne dure pas bien longtemps et songer à Amy m’arrache un soupir. Je sais que si nous devons tous vivre ici en bonne entente, c’est important qu’ils aient les informations cruciales concernant ma fille. Et, à sa question, j’ai un temps, songeur. « Et bien… tu vois, ce que toi tu vois comme une faiblesse, cette bulle dans laquelle tu te réfugies, moi j’aurais tendance à chercher le positif. Ca peut être un peu… exaspérant. » Mon sourire réapparait alors que je hausse une épaule. « J’ai toujours fonctionné comme ça. A vouloir retourner les situations pour que ça… sonne mieux. Et à ignorer ce qui me déplaisait le plus. Tu vois ce que je veux dire ? » Je ne suis pas certain d’être vraiment clair. Après tout, c’est quelque chose de naturel chez moi qui m’a plus d’une fois valu d’être regardé de travers. J’ai un rire avant d’ajouter, d’un ton complice. « Ma première femme disait que ce n’était pas être optimiste mais totalement irresponsable. Ou immature, je ne sais plus. » Enfin, peu importe au fond.

Je le vois hésiter quand je lui propose de monter à l’échelle et j’ai un bref sourire quand il hoche la tête. Alors, une fois nos deux tassées vidées, j’attrape ladite échelle et je la pose doucement contre le mur, gardant la main fermement accrochée dessus. « Ca te va comme ça ? Oh, j’allais oublier. Une seconde. » Je m’éloigne pour ramasser une des ceintures que j’ai récupérée avec quelques outils à l’intérieur. « Tiens, cadeau. Tu pourras devenir le roi du bricolage comme ça. » Restera plus qu’à la garnir au fur et à mesure. Et je repose ma main sur l’échelle. « Et pour répondre à ta question… » Je fais mine de me tapoter la tête avec l’index. « J’ai la tête dure, alors les chutes, ça m’effraie pas ! Prêt ? »


Life is not about how your survive the storm, It's about how you dance in the rain.
Revenir en haut Aller en bas  
Jayden Delaney
Jayden Delaney
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 477
Sujet: Re: Gettin' high...    Dim 6 Juin 2021 - 11:19
Il hoche la tête à la réflexion de Julian sur la solitude. A bien y réfléchir, peu de gens se sont vraiment mis à vivre en solitaire. Bien sûr, il y a toujours des ermites, qui ne supportent pas les autres et limitent leurs interactions au strict minimum, mais cela reste exceptionnel. Et surtout, maintenant, le nombre fait la force, clairement. A moins d’être un Rambo et de pouvoir survivre en milieu hostile grâce à des compétences hors normes… Mais ce n’est pas la majorité de la population. Et il a un sourire timide quand Julian conclut que cela lui convient qu’il ne sache pas vivre seul. Effectivement, à aucun moment il ne lui est venu à l’esprit de continuer sa route tout seul. Surtout sans Sony… Son sourire vacille à ce souvenir poignant. Le deuil n’est pas vraiment fait, malgré les semaines écoulées. Après tant de temps ensemble, à la voir être son ombre, à le suivre partout, tout le temps… Son absence se fait cruellement ressentir quand il s’y attend le moins. Quand il s‘attend à la voir débouler. Ce qui n’arrivera plus.

Il apprend avec surprise et une part d’horreur, également, que Julian a décidé de jouer avec un pistolet à clous. Cela aurait pu avoir des conséquences dramatiques quand même… « Les enfants sont plus insouciants. » A aucun moment, ils ne pensent qu’ils frôlent la mort en faisant des trucs dangereux, comme monter dans des arbres, sauter d’un pont dans le fleuve en dessous, faire les équilibristes sur des poutres… Ou se viser avec des clous, donc. Pauvres parents… Avoir des enfants, c’est signer pour des années de soucis. Qu’ils soient petits, ou qu’ils soient adultes. Jayden n’ose même pas imaginer l’angoisse des parents à l’heure d’aujourd’hui, quand la vie est encore plus fragile. Il note cependant l’expression fugace de Julian. A défaut d’être bavard, le jeune homme est observateur et relativement perspicace. Mais Julian, même si il est adulte, reste à jamais l’enfant de quelqu’un. Qu’il a probablement perdu, comme beaucoup… Jayden n’a jamais su ce qui était arrivé à ses parents. Peut-être sont-ils vivants, quelque part… Il n’a de certitude que pour sa sœur. Et rien que ce souvenir lui arrache un frisson d’horreur.

Parler d’Amy n’est pas beaucoup plus réjouissant. Jayden comprend la douleur de perdre une sœur… même si sa peine est plus ancienne. Mais la culpabilité, elle, est bien là, et agit tel un poison. Avec toutes ces éventualités qui tournent en boucle dans la tête… Et si… Et si… Et si… De quoi devenir fou. Il espère que la jeune femme arrivera à surmonter ça. Qu’elle se laissera aider par les gens qui sont ici. Le jeune homme avoue à Julian avoir des problèmes d’attention. Ce qui ne semble pas l’indisposer, alors même qu’il parle d’en faire une force. Il n’a jamais vraiment cherché à voir les choses sous cet angle. Il explique alors qu’il a tendance à être… optimiste ? « Le verre à moitié plein. » Il hoche la tête. « C’est une qualité. » Jayden est catégorique en disant cela. C’est ce qui permet de continuer à se battre dans ce monde. Et c’est aussi pour ça qu’il partage ce point de vue, même si il n’a pas forcément cette philosophie constamment. Mais lui, il s’émerveille de la moindre petite chose. Il trouve encore de la beauté et de la bonté dans ce monde pourri. Dans sa bulle.

Il fait la grimace quand Julian éclate de rire en disant que sa première femme critiquait plutôt ça. « Première femme ? Il y en a eu une deuxième ? » Il hésite, sans doute un peu indiscret. Il trouve dommage de penser ainsi, mais il n’a pas été dans leur vie. Peut-être que l’optimisme de Julian s’est accompagné d’irresponsabilité après tout… Qu’en sait-il ? Mais bien que la conversation soit agréable, il faut se mettre au boulot. Il observe l’échelle, acquiesce, avant de se retrouver avec une ceinture garnie d’outils. Il a un léger sourire. « Manque le casque et ça fait mauvaise publicité, non ? » Ou dans les clips de musique autrefois, avec des nanas qui se trémoussent et des mecs déguisés en ouvriers… Enfin bref. Il a l’impression d’être déguisé, et pas du tout légitime. Et Julian ne craint pas les chutes donc. Bien. Jayden n’est pas fait du même bois mais se retient de le dire. Il prend une inspiration et commence donc à monter, en tentant bien de faire attention. Pourtant, son pied ripe, et pris par surprise, il ne parvient pas à se rattraper. Il se sent complètement lâcher prise, et dégringole les barreaux jusqu’en bas. Sur Julian qui attend en bas donc. Le début est catastrophique. Mort de confusion, il s’écarte aussi vite (et note au passage qu’il s’est bien fait mal au coccyx, même si son aîné a amorti la chute). « P… pardon… Je suis d... désolé...» La panique est perceptible dans sa voix alors qu’il se tient tout près de Julian mais n’ose pas le toucher.


Loneliness

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Julian Meyers
Julian Meyers
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 335
Sujet: Re: Gettin' high...    Lun 7 Juin 2021 - 10:10
Je saurais pas dire si c’est le cas de tout le monde, mais cette fin du monde m’a personnellement obligé à remettre en question beaucoup de choses que je pensais évidentes, acquises. Que ce soit mon comportement ou ma relation avec les autres. Et le fait de me retrouver à devoir gérer Amy et sa sœur, sans la moindre expérience, alors que j’avais toujours fui ce genre de responsabilités, et bien, ça m’a permis de réaliser à quel point je pouvais ne pas être à la hauteur. Et à quel point avoir des gens autour de moi pour compenser mon éducation désastreuse était nécessaire. Je n’ai jamais été friand de solitude, même si c’était parfois juste d’être accompagné pour ne pas m’entendre penser, mais c’est encore plus flagrant depuis quelques mois. Le fait qu’Amy ne communique plus vraiment verbalement doit jouer, j’en suis bien conscient. Mais pour moi, rester seul n’est que le début d’une mort programmée, qu’on le veuille ou non.

Je laisse de côté ces pensées pas vraiment joyeuses et je préfère me plonger dans des anecdotes amusantes, même si elles me rappellent la perte de mon perte. Ou plutôt, la façon dont c’est arrivé. « Les enfants ne réfléchissent pas aux conséquences de leurs actes. Mais parfois, c’est une qualité. Ils osent bien plus de choses. » Et ils s’adaptent bien mieux que les adultes à tous les changements. Et dieu sait s’il y en a eu ces dernières années. A cette pensée, j’ai un bref froncement de sourcils alors que je me dis que, quelque part, ce n’est pas plus mal que mon père ne soit plus là pour voir le monde qu’il aimait tant détruit comme ça. Si j’essaie encore de croire qu’il peut être reconstruit, ne serait-ce que pour Amy, je sais pertinemment que ce ne serait plus son cas depuis longtemps.

Si parler d’Amy est douloureux, je retrouve quand même très vite mon sourire et je hoche la tête. « On peut dire ça oui. A moitié plein, même s’il ne reste qu’un fond peu ragoûtant. Et ça peut être agaçant parait-il. » Mon sourire s’est tout de même fait plus large à voir la façon assurée dont il a de dire que c’est une qualité. Et je tousse même un rire au reste. « Malheureusement oui. Une mauvaise leçon ne m’a pas suffi, il a fallu que je me remarie pour être sûr que je n’étais pas fait pour ça. » Je lui lance une œillade pétillante de malice alors que je continue, d’un ton léger. « Parfois, il faut cogner dur pour que ça rentre. Mais, au moins, je peux dire que j’aurais essayé ! »

Et je croise les bras à sa remarque, non sans noter que, d’un coup, il ne bégaie plus du tout. Ca doit vouloir dire qu’il est à l’aise là non ? Si c’est le cas, ça fait plaisir. Et j’ai un nouveau rire à sa remarque. « En effet. Tu me fais penser que j’ai oublié de te donner un casque. Ce serait dommage que tu te cognes la tête non ? Il y a encore un paquet de trucs utiles dedans. » Casque qui traine un peu plus loin. Mais pour le moment, j’attends déjà de voir comment il grimpe à l’échelle, vu qu’il a vraiment pas l’air sûr de son coup. « Je peux chantonner YMCA si tu veux être motivé. » Bon, c’est potentiellement mes conneries qui le déconcentrent ou alors, il est vraiment plus maladroit que ce que je pensais. Toujours est-il qu’en quelques secondes, ça dérape, au sens propre comme au sens figuré. Et je me retrouve le cul par terre, le gamin dans les bras alors qu’il bafouille des excuses. « Okay, t’en fais pas, c’est pas grave. » Je me relève rapidement et je lui tends la main pour qu’il fasse de même, la mine inquiète. « T’as rien ? Tu t’es pas fait mal ? » Je l’examine sous toutes les coutures pour m’assurer que ça va, avant de lui asséner une tape dans le dos. « Si tu voulais un câlin, y avait des façons un peu moins brutales hein ! » Je finis par aller ramasser un casque que je lui plante sur la tête. « Tu vas pas y couper cette fois. Mais ça te va super bien. » Bon, j’ai un peu mal aux fesses quand même, il pèse son poids le petit Jayden. « Comment tu te sens ? Non parce que, c’est comme le vélo. Ou le cheval. Faut remonter direct en selle ! » Ou quelque chose dans ce goût-là.


Life is not about how your survive the storm, It's about how you dance in the rain.
Revenir en haut Aller en bas  
Jayden Delaney
Jayden Delaney
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 477
Sujet: Re: Gettin' high...    Jeu 10 Juin 2021 - 17:45
C’est dans ces moments là que Jayden aimerait bien être un enfant justement. Pour pouvoir oser des choses sans craindre de se blesser ou d’y laisser la vie. Mais finalement, même enfant, il était un peu trop sérieux et réfléchi alors… Cela n’aurait probablement rien changé. Et si c’est une qualité, c’est aussi ce qui cause bien des tracas aux parents. Jayden apprend dans la foulée qu’Amy souffre d’un traumatisme suite à la perte de sa sœur qui l’empêche de parler. Elle a les cordes vocales, mais… Ouais, le psychisme peut en faire des ravages. Elle parlera quand elle sera prête, probablement. Si il y a bien un endroit où elle peut le faire, c’est ici, il en est convaincu. Il ignore le passif entre elle et Julian, mais au vu de ce qu’il découvre du quadragénaire, il y a de fortes chances qu’il aide la jeune femme, par sa personnalité optimiste et ouverte. « Pourtant, on en a besoin… » Il répond d’une voix basse et songeuse. Avant de l’interroger sur son mariage. Oh… Deux mariages… « Ou ce n’étaient pas les bonnes. » Tout simplement. Y’a-t-il vraiment des gens qui ne sont pas faits pour le mariage ? Possible. Mais il a l’exemple de ses parents, un exemple d’un mariage réussi et d’un couple heureux.

Cependant, c’est bien beau de parler, maintenant faut bosser et Jayden a l’impression d’être déguisé avec tout ça, ce qu’il ne manque pas de faire partager à Julian qui en rajoute une couche en lui parlant du casque. La grimace du jeune homme est éloquente. « J’aurais mieux fait de me taire. » Pourtant, ce n’est pas comme si il était un grand bavard. Il hausse une épaule quand Julian note qu’il y a encore des choses utiles dedans… Ouais, peut-être… Des fois, il se demande. Il écarquille les yeux quand Julian propose de chanter, avant de sourire un peu : « Je vais plutôt fuir. » Remarque, c’est une sorte de motivation, de fuir en empruntant l’échelle hein. Du coup, Jayden s’engage et… c’est le drame. Évidemment, les choses se passaient trop bien.

Mortifié, Jayden se confond en excuses, toutes plus bégayées les unes que les autres alors que la panique et le stresse regrimpent en flèche, même si Julian assure que c’est rien, qu’il s’est relevé et qu’il s’inquiète plutôt de lui. Il secoue négativement la tête, presque frénétiquement. Il aurait une jambe cassée qu’il se serait relevé tout aussi vite sous le coup de la honte. Du coup, il écope d’une tape dans le dos qui le surprend, alors que son aîné plaisante pour un câlin. Sauf que là, il n’a pas envie de plaisanter. Il a envie d’aller se cacher dans un trou de souris et ne plus jamais pointer le bout de son museau. Mais quel… il n’a même pas les mots pour s’insulter mentalement tellement il se sent stupide et minable et inutile, sur ce coup là. D’un autre côté… Jayden n’aime pas rester sur des échecs. Ce n’est pas ainsi qu’on progresse. Alors non, il ne fuira pas, aussi grande soit sa honte. Il va remonter sur l’échelle et il va arriver en haut. Il a appris à se dépasser au cours des années de pratique de biathlon.

Et il est en train de se motiver mentalement et s’insuffler du courage quand il se retrouve avec un casquer sur la tête, ce qui le fait sursauter. Ah, il a du déconnecter quelques secondes. Et il a malgré tout un faible sourire à la mention du cheval. « Je sais. » Il prend une grande inspiration, alors que son air catastrophé disparait et se mue en détermination. Et il remonte cette saleté d’échelle, en prenant toutes les précautions du monde. Et ce soir, il ne saura plus s’asseoir, il le sent déjà, mais il a connu pire.


Loneliness

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Gettin' high...    
Revenir en haut Aller en bas  
- Gettin' high... -
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: