The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment :
Codes promo Cdiscount : -100€ dès ...
Voir le deal

Collaboration
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Roman Brody
Roman Brody
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Expendables | Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 322
Sujet: Re: Collaboration   Sam 17 Juil 2021 - 14:00


A croire que nous nous sommes bien trouvé la petite blonde et moi. Elle a besoin de bras, j’ai besoin d’informations. Ça ne peut que fonctionner pour moi.

Le marché est conclu et j’arbore un sourire de satisfaction. J’attends maintenant de savoir ce que je vais pouvoir faire pour lui montrer que je tiens ma parole. Elle me demande d’abord d’où je viens, c’est normal, elle veut en savoir plus. Je suis là, elle ne me connait pas. Je lâche un petit « Hmm » et un petit sourire « Je suis de Portland à la base. Mais j’ai vécu à Las Vegas la majorité de ma vie. Maintenant je suis juste dans le coin. J’vie comme je peux, j’pense comme tout le monde ici » Ce ne sont pas ce genre d’information qui risque de me mettre dans le pétrin de toute manière, je peux bien en dire un peu plus.

La discussion me pousse à croire que nous allons nous entendre. J’apprécie les gens qui savent ce qu’ils veulent. Cette petite me plait bien, oui. Elle commence ensuite à me donner quelques informations sur New Eden. Elle aussi tiens sa parole, encore mieux.

Dès les premières informations, je comprends que ce groupe est bien plus armé et solide que ce j’ai pu penser au départ. Ce qu’ils disent pour convaincre de nouvelles personnes de les rejoindre n’est donc pas entièrement un mensonge. Je ne sais pas pourquoi, mais je sens qu’elle a raison. Je ne suis pas près de revoir Olivia, mais d’un autre côté, si elle a rejoint un groupe capable de se défendre et de vivre « presque » comme avant, ce n’est peut-être pas si mal finalement. Puis, finalement, mon visage se referme quand elle me parle des femmes et de leur sort là-bas « Merde, … Olivia » Elle vient de me confirmer le pire. Dans ce genre de groupe, il y a toujours des choses qu’on préfère ne pas dire, mais ce qu’elle m’apprend me noue un peu la gorge. A l’heure qu’il est Olivia à surement déjà subit ce qu’elle me dit. Viol, grossesse forcée. Elle me confirme mes craintes, je ne la reverrais plus jamais à moins de rejoindre leur rang. Un échec pour moi car je ne compte pas m’aventurer là-bas, surtout si elle me dit qu’ils sont très bien armés. Je souffle, ferme les yeux et finis par répondre « Je vois. Je ne peux donc rien pour elle. J’ai encore des choses à régler ici. Je ne peux pas me permettre de tenter de rejoindre ses fanatiques. J’espère juste … Que tout ce que tu sais n’es pas vrai » Je pose mes prunelles sur elle « Sans vouloir dire que tu mens, mais tu avais raison. Ce que tu m’apprends est pire que ce que je pensais » Puis après un silence je reprends « Mais … Merci pour ton honnêteté » Oui, la petite blonde n’y est pour rien. Elle ne fait que répondre à mes questions. Je prends le temps de réfléchir à ce que je pourrais bien faire pour aider Olivia, malgré tout, mais je me sens coincé.

Je dois faire le tri dans ce que je viens d’entendre et essayer de trouver quoi faire. Je la regarde à nouveau « Est-ce qu’il y a des gens qui essaient de se battre contre eux ? Je sais qu’ils ne sont pas forcément appréciés ici. J’aimerais aider. Comme je peux » Je crois que c’est le moins que je puisse faire. Mais je ne peux décemment pas rester sans rien faire. Puis j’ajoute « Je n’ai qu’une parole. Comment veux-tu que je t’aide ? Je suis disponible dès à présent. Je t’écoute »




The smarter you get
The less you speak

Revenir en haut Aller en bas  
Ruby Finley
Ruby Finley
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Leader | S.T.A.R.S
Trader
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2551
Sujet: Re: Collaboration   Mer 21 Juil 2021 - 15:11
« Portland ? Et c’est comment là-bas ? » Portland n’était pas dans l’état de Washington, mais dans l’Oregon. Elle sortait un peu de notre périmètre de prédilection. Je n’avais donc aucune honte à reconnaître que je ne savais pas comment les choses se passaient sur place. Quant à la ville du pêché, elle était tellement éloignée de Seattle que je ne m’en préoccupais même pas. Surveiller un état était déjà assez chronophage. On en découvrait toujours plus. « Si tu as quitté Portland, j’imagine que ce n’était pas si bien que ça. » Mais peut-être que l’état de Washington paraissait plus attrayant… Au début. Maintenant que Roman savait à quoi s’en tenir vis-à-vis de New Eden, il déchantait autant que nous. Ils n’étaient clairement pas les sauveurs qu’ils se dépeignaient.

Le visage de Roman s’était fermé. Je ne le quittais pas des yeux de peur qu’il ne me prenne comme cible après avoir joué les oiseaux de mauvais augure. C’était déjà arrivé par le passé, si bien que je prévenais toujours quand la vérité risquait de ne pas plaire à entendre. Je secouai négativement la tête quand il prit peu à peu conscience qu’il ne pourrait plus aider sa protégée. Il espérait même que tout ne soit pas vrai. J’haussai une épaule quand il songea bon de préciser qu’il ne remettait pas en doute mes informations. « Tu souhaites le meilleur pour elle, c’est compréhensible. Disons que si… Elle se conforme aux règles, sans jamais faire de vagues, elle aura moins de problèmes. » Je l’avais bien vu à Georges. Ils avaient tous pris ce parti, qui n’était pas plus mauvais qu’un autre. Je pouvais comprendre qu’on troque sa liberté contre la sécurité, même si ce choix ne serait jamais le mien.

Je sortis de mes pensées quand Roman me remercia de mon honnêteté. J’hochai la tête avec un mince sourire. Il avait l’air d’être un type bien, malgré son passé certainement violent. En d’autres circonstances, il aurait été typiquement le genre de personnes à qui j’aurais cherché à plaire d’une façon ou d’une autre, simplement pour m’assurer sa protection. Je n’avais plus autant besoin qu’auparavant de m’entourer de la sorte. Les STARS représentaient déjà la sécurité à laquelle j’aspirais. Néanmoins, je préférais toujours risquer la vie d’un parfait inconnu plutôt que des miens quand l’occasion pouvait se présenter. J’avais précisément un travail pour lui qui devrait lui convenir. « Je dois retrouver une fille de onze ans. Son père l’a perdue quand ils ont dû fuir une horde. » Je lui tendis une photographie d’une gamine brune aux yeux marrons, les joues constellées de tâche de rousseur. « Ça fait vingt-quatre heures. Si elle est encore en vie, elle a dû se réfugier quelque part. Je dois enquêter sur place… Sauf qu’il m’a fallu faire demi-tour pour chercher un peu d’aide. Les rôdeurs sont encore présents en nombre dans les environs. » Je lui offris mon plus beau sourire. « Alors tu tombes à pique. » En théorie, j’aurais dû attendre que d’autres STARS puissent se libérer pour me rejoindre. On allait gagner du temps. Et puis… J’étais certaine que Roman allait se sentir un peu concerné par l’affaire.

« On se met en route ? C’est dans l’Uptown. » Depuis que la Space Needle était tombée en faisant un raffut pas croyable il y avait de cela deux ans, j’avais l’impression que les rôdeurs étaient toujours présents en nombre dans le secteur. C’était certainement davantage dû aux nombreux passages des survivants dans les environs, qu’ils se rendent au No Man’s Land ou non. Je prévins Radcliff d’où nous comptions nous rendre, et avec qui je me trouvais, avant de quitter les lieux. C’était toujours une mesure de sécurité s’il m’arrivait malheur. Je n’étais pas à l’abri que Roman soit un infiltré de New Eden qui cherchait leurs détracteurs pour les éliminer discrètement.

Je n’avais pas oublié la question qu’il m’avait posée, loin de là. Seulement, je préférais me tenir loin des oreilles indiscrètes pour lui répondre. « Tu as un véhicule ou on prend le mien ? » Je marchais vers ma propre moto, la main refermée sur la bandoulière de mon fusil. Je ne la quittais jamais des yeux bien longtemps. Je fis volte-face pour lui répondre, une fois à la hauteur de mon véhicule. Je parlais d’un ton plus bas : « Il y a beaucoup de gens qui tentent de se battre contre New Eden. Il y en a aussi beaucoup qui peuvent chercher à leur nuire. » Directement ? Personne. New Eden préférait bien souvent régler ses problèmes eux-mêmes, certainement pour ne pas avoir à perdre la face. A quel point ça la foutrait mal de reconnaître le saccage de George ? J’en avais également fait partie. J’étais bien obligée d’être prudente quand on évoquait le sujet auprès de moi. L’information était gratuite, mais il fallait la mériter. J’attendrais de voir s’il était vraiment fiable avant toute chose. Peut-être que son profil d’ancien homme de main intéresserait Connor… La distillerie, je ne préférais même pas l’évoquer. Ils s’étaient attirés trop de problèmes dernièrement. Ils risquaient également de mal le recevoir si ça venait de moi.


« Les monstres sont réels, les fantômes le sont aussi.
Ils vivent à l'intérieur de nous et parfois ils gagnent. »
Revenir en haut Aller en bas  
Roman Brody
Roman Brody
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Expendables | Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 322
Sujet: Re: Collaboration   Mer 28 Juil 2021 - 21:41


« Hum, disons plutôt que c’est quelqu’un que j’ai cherché à fuir. Pas vraiment la ville en elle-même » Et c’est tout ce qu’elle saura. Non pas que je ne sois pas bavard, ni partageur. Mais je me méfie des gens que je ne connais pas. Encore plus de quelqu’un qui monnaie les informations. On ne sait jamais.

Si elle se conforme aux règles ? Mais quelles règles ? Alors quoi ? C’était ça, sa vie désormais, se plier aux règles, surement indécentes qu’on lui imposait ? Après tout, elle était une fille bien. Sage et avec de la morale, intelligente, qui saurait faire en sorte de réussir à survivre là-bas. Mais à quel prix ? Désormais, je comprenais de plus en plus que je ne la reverrais plus. C’était un fait, il fallait que je finisse par l’accepter. Une nouvelle page à tourner, une nouvelle personne que je n’ai finalement pas su sauver, ou qu’à moitié.

Elle me laisse encore un peu le temps de digérer l’information puis elle passe aux choses sérieuses. Elle aborde directement la mission à laquelle je vais donc devoir participer. Très bien. Je ne suis pas là pour causer et faire la dinette. Voila que j’apprécie encore plus la petite blonde. Je l’écoute attentivement et analyse la photo qu’elle me tend. Elle m’explique ensuite qu’elle a besoin de moi car il reste un trop grand nombre de rôdeur présents pour qu’elle puisse enquêter toute seule. J’ai un demi sourire sur les lèvres « C’est ce qu’on dit généralement de moi. Que je suis l’homme qui tombe à pic » A demi seulement. Disons que, de temps en temps, il m’arrive de taquiner, de blaguer. Mais n’y prenez pas gout, cela n’arrive pas souvent. Je rajoute aussi « J’espère qu’elle va bien … » De nos jours, tout était un danger. Même si elle avait réussi à se cacher, si elle s’est fait prendre par un rôdeur, s’en serait terminé.

Elle propose qu’on se mette en route et je lui fais un simple signe, comme une révérence pour lui indiquer que je la suis. Elle me propose sa moto. J’ai alors un sourire, bien plus grand qui s’affiche sur mon visage « Je vote pour la moto. Ça fait des années que je n’en ai pas fait » Et pour cause, j’ai toujours préféré les déplacements en voiture, berline vitre teinté, bien plus discrète quand on à un boulot comme le mien à faire. Mais la moto procurait des sensations de libertés bien différentes et agréables. J’écoute ensuite ce qu’elle me dit sur ceux qui voudraient nuire à New Eden. Elle en dit sans trop m’en dire. Surement qu’elle veut d’abord que je lui prouve qu’elle peut me faire confiance. Bien. C’est honnête.

Je m’installe après elle sur la moto. J’espère au moins qu’elle sait conduire un engin de ce type-là, mais je pense aussi qu’il est désormais trop tard pour s’en inquiéter. Elle nous conduit à l’endroit précédemment indiqué. Nous arrivons, et avançons prudemment. Je la regarde avant de continuer « Alors Blondie, tu veux qu’on fasse ça comment ? » Après tout, elle était déjà venue ici, contrairement à moi.





The smarter you get
The less you speak

Revenir en haut Aller en bas  
Ruby Finley
Ruby Finley
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Leader | S.T.A.R.S
Trader
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2551
Sujet: Re: Collaboration   Ven 6 Aoû 2021 - 17:30
La mission lui convenait, de toute évidence. Après tout, il n’était plus question pour l’ancien homme de main de revenir sur une parole donnée. Je lui avais donné les informations qu’il voulait, même si elles n’étaient en rien plaisantes à entendre… C’était maintenant à lui d’agir. Cette petite excursion me laisserait également davantage de temps pour le jauger. J’avais conscience qu’il en faisait de même de son côté. Roman était un homme d’action, mais c’était également quelqu’un de prudent et d’observateur. Il n’avait rien du profil du jeune chien fou et sanguin en manque d’adrénaline. C’était quelqu’un qui n’avait plus rien à prouver, après la quarantaine passée. Je ne pensais pas m’être complètement trompée sur son compte. C’était également quelqu’un de protecteur. Cette mission était taillée pour lui. Elle tirait sur sa corde sensible. Il venait d’apprendre que sa chère Olivia était très certainement perdue à jamais… Mais qu’il pouvait encore sauver d’autres filles en détresse. Il était temps d’aller de l’avant.

Je me demandais bien qui il avait pu chercher à fuir, à Portland. Il respirait une certaine assurance qui ne laissait aucunement croire que Roman aurait pu partir la queue entre les jambes. Peut-être qu’un jour nous serions amenés à en apprendre davantage sur place. En attendant, notre priorité restait l’état de Washington et notamment son centre névralgique : Seattle.

L’ambiance était curieusement plus détendue. Nous ne savions pas encore si nous pouvions réellement nous faire confiance, mais nous étions prêts à compter l’un sur l’autre. Je lui offris un petit sourire de circonstance quand il fit mine de jouer les gentlemans avant de monter derrière moi sur ma propre moto. « Ah oui ? Je trouve que c’est le moyen de locomotion le plus pratique et rapide, vu l’état actuel des routes. » Je n’avais cependant pas l’habitude d’avoir un passager à l’arrière, encore moins de son gabarit. Il allait falloir que je roule prudemment jusqu’au centre de Seattle. J’allumai le moteur pour nous amener tous deux à l’endroit indiqué. J’avais clairement l’habitude de cette route tout comme de ses irrégularités. Je savais exactement où les rôdeurs risquaient de nous prendre en tenaille ou de se tenir embusqués, ce qui me permettait de prendre le chemin le plus sûr et d’esquiver bien à l’avance les mains décharnées qu’ils tendaient vers nous entre deux véhicules accidentés. Du reste, nous ne fîmes pas de mauvaises rencontres. Je devinais sans mal que la plupart avait certainement décidé de déserter la zone pour ne pas se frotter à la horde.

A peine une quinzaine de minutes plus tard, nous étions arrivés à destination. Roman me demanda aussitôt ce qu’était le plan d’action. J’aimais bien qu’il ne se perde pas en futilités. C’était quelqu’un d’efficace qui préférait sans doute aller droit au but. Tant mieux. Je n’aurais pas à jouer de faux-semblants avec lui. Je me retournai un peu sur la selle du véhicule, visière relevée, pour lui faire face. « Deux solutions. Je peux les attirer avec ma moto pendant que tu passes à l’arrière des rangs pour vérifier les bâtiments environnants, là où elle a dû se réfugier. C’est certain, elle n’est plus dehors, que ce soit vivante, morte ou relevée. J’ai déjà vérifié avec la lunette de mon fusil depuis les toits un peu plus tôt… Mais je peux y remonter également pour te servir de couverture. Dans un cas comme dans l’autre, c’est toi qui va devoir te coller à l’exploration des bâtiments. Je suis là en appât ou en couverture. » Il se doutait bien que je ne l’aurais pas engagé pour devoir aller en première ligne non ? « Dis-moi ce que tu préfères comme approche et on s’y met. »


« Les monstres sont réels, les fantômes le sont aussi.
Ils vivent à l'intérieur de nous et parfois ils gagnent. »
Revenir en haut Aller en bas  
Roman Brody
Roman Brody
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Expendables | Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 322
Sujet: Re: Collaboration   Ven 13 Aoû 2021 - 13:56


L’endroit semble d’un premier abord assez calme. Malgré le bruit de la moto, les rôdeurs ne semblent pas plus que cela attiré par notre venue. Soit ils se sont tous fais la belle, soit ils sont bien cachés à l’intérieur des bâtiments dans lesquels la gamine pourrait se trouver – Vivante ou pas d’ailleurs – Bien. J’observe les alentours quand elle finit par me proposer deux solutions, toutes très bonnes. En voila une qui a étudié avant de venir. Je dois dire que cela me rassure de savoir que je n’ai pas à faire à une inexpérimentée. Je ne sais pas encore ce qu’elle vaut réellement, mais quelqu’un d’aussi minutieux doit surement être capable de gérer.

Je prends le temps de réfléchir quelques secondes, observant toujours attentivement les moindres recoins de l’endroit. Je souffle. Je ne crois pas qu’une diversion est la meilleure des solutions « On est déjà arrivé en moto, et je n’ai pas l’impression que ça ait l’air de les avoir attirés plus que ça. Je vais opter pour la confiance ultime et mettre ma sécurité entre tes mains, expertes, je l’espère » Après tout, elle donnait de bonnes informations, elle savait conduire une moto, mais je ne l’ai encore jamais vu à l’œuvre « Je vais déjà faire un tour du bâtiment, voir ce que je peux apprendre. Est-ce qu’on a un moyen de communiquer ou je me contente de te faire des signes, et toi de me suivre ? » Ça, j’avais déjà dû faire. Le silence ayant été des plus capitales dans la mission, nous avions tous communiquer par geste, plus ou moins militaires. En réalité, ça avait été des gestes vus entre nous mais enfin, je ne pense pas qu’il y ait dix milles façon différentes d’indiquer par des signes qu’il y a trois ennemis à gauche et deux à droite, et que dans trois secondes, je rentre en défonçant la porte.

On termine finalement de mettre en place notre plan. Celui qui consistera donc, à ce qu’elle me couvre et à ce que je rentre dans le vif du sujet. Je vérifie mon arme, elle est chargée. Mon couteau est attaché correctement et à porter de main. J’ai un chargeur plein en plus de celui déjà dans mon arme « Si tu es prête Blondie, j’attends ton signal avant de rentrer » Oui parce que si c’est elle qui va couvrir mes fesses, autant être sur qu’elle soit correctement en place avant de me lancer à pied joins dans … Dans l’inconnu presque total finalement.

Je me rapproche alors d’une entrée qui me semble accessible. Je souffle, réfléchis à toutes les étapes possibles de cette mission. A chaque petit détail, mais je sais aussi, par expérience que ça ne se déroule quand même que très rarement selon les plans initialement prévus. J’ai le visage de la gamine bien en tête, histoire de ne pas ramener la mauvaise cible. Ou de ne pas donner de mauvaises nouvelles si je ne suis pas sûr. J’attends le signal de Ruby. Et c’est partis.




The smarter you get
The less you speak

Revenir en haut Aller en bas  
Ruby Finley
Ruby Finley
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Leader | S.T.A.R.S
Trader
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2551
Sujet: Re: Collaboration   Jeu 26 Aoû 2021 - 16:17
J’haussai une épaule à sa première remarque. « Je me suis arrêtée à bonne distance. On va devoir marcher encore cinq petites minutes. Je ne comptais pas prendre le risque qu’ils me prennent à partie sur mon véhicule si tu optais pour la seconde option. » Je n’allais pas me rapprocher trop près de la horde avec mon propre véhicule, au risque de ne pas pouvoir ensuite le récupérer quand il serait l’heure du départ. Je descendis de ma moto après avoir coupé le contact, les deux mains refermées sur le guidon. Je l’entraînai derrière un grand portail qui fermait la cour d’un des immeubles, la déposant derrière. Elle serait assez accessible pour qu’on puisse repartir très rapidement en cas de problèmes, tout en étant à l’abri des rôdeurs et des regards indiscrets.

Je lui fis signe ensuite, pour qu’on se remette en route. Mon fusil avait naturellement basculé dans mes mains tandis qu’on se rapprochait des rôdeurs toujours plus nombreux dans les ruelles de Seattle. Je ne savais pas exactement ce qui les avait attirés initialement, mais il suffisait parfois d’une faction qui se déplaçait avec plusieurs véhicules. Nous-mêmes charrions notre lot de morts à notre suite, chez les S.T.A.R.S. Il fallait toujours s’assurer de pouvoir s’en débarrasser avant de mettre pied à terre.

La raison de leur présence importait peu au fond. On m’avait engagé pour que je retrouve une enfant perdue, ce que je comptais bien faire avec l’aide de Roman. J’eus un léger sourire en coin quand il choisit de confier sa vie entre mes mains qui – il l’espérait – serait experte. « Tu ne seras pas déçu, mais il faudra potentiellement m’aider à redescendre ensuite. » Si j’avais besoin de tirer à de nombreuses reprises pour le couvrir, le bâtiment risquait d’être rapidement pris d’assaut par les rôdeurs attirés par le bruit. Des fois je pouvais m’en sortir seule en trouvant une échappatoire… Mais ce n’était pas toujours si évident. Je lui tendis un second talkie, en lui précisant : « Il s’appelle Reviens. » Je lui faisais assez confiance pour lui confier un peu de notre matériel. Chaque talkie était très précieux, nous n’en avions qu’une demi-douzaine en tout. Je n’aimerais pas devoir lui tirer une balle en pleine tête parce qu’il aurait essayé de me voler. Roman avait l’air d’un mec réglo, alors je ne m’en faisais pas outre mesure. « Tu peux également me faire des signes si tu as besoin de rester discret. Je devrais les voir dans la lunette de mon fusil. » Et les interpréter… Sans doute. J’essaierais en tout cas.

Trois rangées d’immeuble plus loin, je jetai mon dévolu sur l’un d’entre eux qui comptait quelques étages en plus par rapport aux précédents. Parfait. J’espérais qu’il serait vide d’occupants, parce que je risquais d’avoir besoin d’aller et venir entre les différentes pièces pour changer de point de vue. « On s’y met. » Je le laissais là-dessus, prenant le pas de course pour gagner le bâtiment. D’un geste rapide, je fracturais la porte de secours en utilisant mon piolet comme levier et m’engouffrait à l’intérieur, m’épargnant l’entrée principale. Le bruit attira quelques rôdeurs à ma suite. Je leur claquai littéralement la porte au nez avant de filer dans le couloir. La cage d’escalier était pas mal encombrée, comme si on avait cherché à la barricader. Je me contorsionnai pour passer entre le bric-à-brac de vieux meubles et de portes arrachées pour gagner le second étage. De là, je cherchais un appartement qui faisait l’angle pour avoir une vue bien dégagée. La porte était grande ouverte… Parfait. Les lieux devaient déjà avoir été fouillés de fond en comble, ce qui signifiait qu’ils ne constituaient plus un quelconque intérêt.

Je sursautai, une fois à l’intérieur, à entendre des martellements suivis de grognements de la pièce attenante. Quelqu’un avait visiblement enfermé il y a quelques temps un rôdeur dans la salle de bain. Le verrou avait l’air de tenir encore. J’occultai sa présence pour me rapprocher des fenêtres brisées, calant mon fusil contre l’encadrement. Il me fallut une petite minute pour apercevoir Roman dans la lunette de mon fusil. Je vérifiais rapidement que la vue était suffisamment dégagée pour que je puisse tirer avant de lui confirmer via le talkie : « Je suis en place. » Je chassai quelques débris de verre du pied pour poser un genou à terre. Il était temps pour lui de rentrer en action. « Tu en vois combien à l’intérieur de cet immeuble-là ? Il va falloir tout fouiller dans le détail. » J’espérais que Roman avait du temps devant lui.


« Les monstres sont réels, les fantômes le sont aussi.
Ils vivent à l'intérieur de nous et parfois ils gagnent. »
Revenir en haut Aller en bas  
Roman Brody
Roman Brody
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Expendables | Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 322
Sujet: Re: Collaboration   Sam 4 Sep 2021 - 11:10


La jolie petite blonde est bien équipée et elle sait de quoi elle parle. Je pense que notre collaboration en amènera une autre, si celle-ci devait bien se finir. Enfin, je préfère me dire que tout va bien se passer. Positivons, il vaut mieux dans ce genre de situation. Je lui souris « Entendu » que je lui réponds simplement. Après tout, si elle me sauve les fesses, il me semble normal de faire la même chose en cas de besoin.

Je prends le talkie et me mets en place, attendant son signal. Quand enfin elle me dit qu’elle est prête, je souffle un bon coup, prends mon couteau dans une main, le talkie est accroché à ma ceinture, prêt à être utiliser. Je rentre enfin dans le bâtiment. Elle me demande combien de rôdeur je vois. Et bien, curieusement « Aucun pour le moment. Le bâtiment à l’air vide » Et c’est bizarre. Est-ce qu’il a déjà été fouillé de fond en comble ? C’est pour le moment plutôt rassurant, surtout pour la petite. Je continue mon exploration. Il ne reste pas grand-chose de viable dans cet immeuble, beaucoup de poussière, de cartons sales et autres babioles inutiles laissés en place depuis un long moment. Je continue mon exploration, toujours rien en vue, ni rôdeurs, ni gamine. Au bout d’un moment, je demande quand même « T’es sûr que c’est ici, j’ai l’impression que rien n’a bougé depuis des années … » Puis, soudainement un bruit. Je me fige, pose mon regard partout. Le bruit vient de derrière cette porte qui semble condamnée de l’intérieur « Je vais ouvrir la porte, reste à l’affut ça bouge de l’autre côté » que je signale à la petite blonde.

Je pose ma main sur la poignée et tente d’ouvrir la porte. Mais elle coince. Merde. Je décide alors de tirer, de toutes mes forces et enfin, elle cède. Mon couteau toujours bien serré dans ma main, j’avance et curieusement je ne trouve rien. Fausse route, fait chier. Mais un nouveau bruit se fait entendre, cette fois-ci, la pièce d’où il vient semble plus accessible, la porte est déjà entre ouverte. Je m’avance, lentement et le plus discrètement possible.

Lorsque j’ouvre d’un coup sec la porte, une silhouette prends la fuite et se réfugier derrière un meuble en piteux état. C’est forcément vivant, sinon ça ne serait pas caché. Mais est-ce que c’est celle qu’on recherche ? J’entre dans la pièce, toujours prudemment, j’espère que Ruby me suit et vois la même chose que moi depuis sont perchoir. Je m’avance, toujours le couteau en main vers ce meuble. Je m’arrête quelques secondes puis fais le tour rapidement et tombe nez à nez avec … La fameuse gamine que l’on cherche « Pitiez ne me tuez pas ! » qu’elle commence à crier, les larmes perlant son visage. Aussitôt, et pour éviter qu’elle n’attire trop de monde imprévu je m’abaisse à son niveau « Shh shh, t’inquiète pas, je suis pas là pour ça. Je suis envoyé pour venir t’aider » Un discours qui fait qu’elle arrête aussi de crier. Elle pleure encore, renifle mais au moins c’est plus discret. Elle me regarde avec un air de chien battu « C’est vrai ? Vous êtes là pour m’aider ? » Je réponds par la positive et lui fait un signe, pour l’inviter à venir vers moi. Je remarque alors qu’elle est blessée au bras « Tu as été mordu ? » que je lui demande aussitôt « Non, je me suis coupé en voulant me défendre. Il y a tout plein de trucs morts qui se balade dans la maison » Bon, au moins elle n’a pas été infectée voila déjà une bonne chose. Elle m’explique ensuite rapidement la situation. Les voraces trainent un peu partout dans l’immeuble et la jeune fille s’est retrouvé coincée dans différentes pièces plus d’une fois. Trop peureuse pour tenter de fuir toute seule. Je la prends par la main et lui explique qu’on va essayer de partir d’ici rapidement « Ruby, elle va bien, elle est juste blessée, mais elle me dit que ça grouille de voraces par ici alors ouvre l’œil, on va essayer de sortir »

Tout se passe bien, jusqu’à ce que, finalement, un gros fracas se fait entendre. Et d’autres cris. Pas les nôtres « Tu n’étais pas seule ici ? » que je demande à la gamine qui ne me lâche plus la main « Si, mais je vous dit c’est trop effrayant ici » Pas le temps de finir qu’une bande de rôdeur débarque dans la pièce ou nous nous trouvons. Ils nous repèrent rapidement et se ruent vers nous. Je pousse la fillette dans un coin de la pièce, lui ordonnant de se cacher rapidement. Si j’arrive à m’occuper facilement du premier, le deuxième me donne un peu plus de fil à retordre. Le troisième évidemment en profite pour me sauter dessus. J’ai tout juste le temps de me dire « Bordel Ruby, j’espère que t’es aussi douée que tu le prétends ! » Et surtout qu’elle ait un angle de tir pour m’aider parce que les trois rôdeurs qui restent ne vont faire qu’une bouchée de moi.


HRP:
 



The smarter you get
The less you speak

Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Collaboration   
Revenir en haut Aller en bas  
- Collaboration -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: