The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-46%
Le deal à ne pas rater :
Mi Home Smart4u Casque de vélo avec rétroéclairage LED
37 € 69 €
Voir le deal

No ceiling
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Layla Jones
Layla Jones
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 679
Sujet: Re: No ceiling   Lun 19 Juil 2021 - 15:18

L’ombre d’un sourire apparaissait sur les lèvres de l’Anglaise, lorsque Jeremiah acceptait de se reposer pour le reste de la journée. Il en valait certainement mieux ainsi pour lui, après cette altercation qui semblait l’avoir profondément remuée.

Le feu prenait un peu plus d’ampleur dans la cheminée et Layla ramenait ses genoux à elle, laissant son regard se perdre dans les flammes. Il n’y avait absolument rien qui pouvait rivaliser avec la chaleur d’un feu. Cela venait vous réchauffer les os, le cœur… Le grand blond lui se levait, mais l’intendant ne cherchait pas à savoir exactement ce qu’il allait faire. Elle n’était pas de ce genre collant qui surveillait le moindre fait et geste des autres. Jeremiah était tout à fait apte à prendre ses décisions et à choisir de s’isoler quelque peu s’il le souhaitait. Cependant, il revenait avec quelque chose à se mettre sous la dent. Layla n’avait pas l’appétit pour réellement manger, mais elle grignota un petit peu pour s’assurer de ne pas s’endormir l’estomac vide. Il semblait que le garde forestier n’arrivait pas du tout à manger de son côté, n’ayant pris que quelques bouchées avant d’abandonner.

S’étirant un peu, l’intendante délaissait finalement le feu pour poser son regard clair sur son compagnon du jour. La pêche, ce ne serait pas une connaissance inutile loin de là. Il ne fallait pourtant pas négliger toutes les autres propositions d’apprentissage qui suivirent.

- Tout cela me parait très intéressant. Je prendrai ce que tu voudras bien m’apprendre. Soufflait-elle en toute simplicité.

La jolie brune en profitait ensuite pour retirer ses bottes, puis ses chaussettes, réchauffant ses pieds près du feu. Fermant les yeux un petit instant, elle appréciait cette chaleur si particulière encore une fois. Posant les bras derrière elle, elle tournait à nouveau la tête en direction de Jeremiah, tandis que celui-ci lui faisait une demande particulière. Une question indiscrète ? Layla arquait un sourcil, écoutant la suite. Un fin sourire finissait par étirer ses lèvres, tant pas la maladresse et face à la curiosité du grand blond.

- Le vilain curieux. Le taquinait-elle en plissant les yeux.

Elle le jaugeait un instant. Amusée, mais réfléchissant aussi à ce qu’elle lui dirait ou non. Pourquoi voulait-il savoir cela ? Bien des théories s’entassaient soudainement dans l’esprit de la Britannique, mais elle finit enfin par reprendre la parole avec quelques secondes de silence.

- Après Roza, il y a eu trois personnes, dont tu fais partie.

Elle l’observait un instant, pour voir quelle serait sa réaction, pour voir ce qu’il ajouterait ou non. Il était rare qu’elle fasse preuve d’honnêteté, mais il semblait que Jeremiah avait ce privilège par moment de connaitre certaines vérités.


A wolf in sheep's clothing.
Revenir en haut Aller en bas  
Jeremiah S. Bishop
Jeremiah S. Bishop
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 451
Sujet: Re: No ceiling   Lun 19 Juil 2021 - 18:16
“Je nous ferai un programme demain matin alors. On partira de bonne heure” répond-il simplement avec un hochement de tête. Et il espère secrètement que la journée s’annoncera plus calme que celle qu’ils viennent de vivre. Peut-être encore tourmenté par sa réaction précédente et ce malgré l’absence de jugement porté par la jeune femme, il laisse à nouveau son regard se perdre dans les flammes de longues secondes, décidant que son estomac ne pourra rien avaler d’autre que ces quelques bouchées.

C’est qu’il se sent con. D’avoir abordé un sujet si délicat, si privé. Au fond, ça ne le regarde pas. Ils ne se sont rien promis et ça lui convient comme ça. Qu’est-ce qu’il espère trouver comme réponse avec ses questions de macho possessif? Une jalousie qu’il n’est pas du genre à ressentir? Une vérité qu’il n’est possiblement pas prêt à encaisser, en tout cas pas son orgueil? L’assurance qu’il conserve sa liberté et peut butiner où bon lui semble sans se soucier des conséquences? Il n’en sait foutrement rien à vrai dire. Il n’a pas réfléchi. Juste lancé ce qui lui passait par la tête et il le regrette. Il vient de donner une nouvelle dimension à ce moment que le quadragénaire n’est pas certain de vouloir assumer. Mais il est trop tard. C’est sa connerie.

Tournant à nouveau son visage vers celui de l’intendante, il plante ses iris dans les siennes quand cette dernière le taquine et ce à juste titre. C’est largement mérité et il se sent soudainement comme un gosse materné à qui l’on reproche sa curiosité mal placée. Il ne peut retenir un sourire nerveux d’étirer brièvement ses lèvres avant que la réponse ne tombe. Deux donc. Non pas qu’il pense que Layla est du genre à frapper à toutes les portes pour ce genre de choses. Trop en contrôle, trop orgueilleuse sur son image, sur sa réputation. Il la suppose choisir avec soin, ce qui ne répond toujours pas au pourquoi elle est intime avec lui. Ils sont si diamétralement opposés. Mais elle est aussi passionnelle et passionnée, il l’a appris récemment. Et c’est une belle femme. Le reflet des flammes qui dansent à présent sur sa peau laiteuse et sur ses iris glacés ne lui offrent que plus d’atouts.

Puisque la brune ne donne pas de noms et concerne l’anonymat de ses amants, il ne lui fait pas l’affront de demander plus de précisions. Il n’en a pas vraiment l’envie non plus. “Désolé, j’aurais pas dû demander" finit-il par lâcher dans un souffle en se mettant lui aussi plus à l’aise, retirant les rangers et les chaussettes, les plaçant plus loin. “C’est juste que…” Non, ce n’est décidément pas son domaine de prédilection, ce genre de conversations. “Je suis plus doué pour les relations amicales que…. ça” se justifie le quadragénaire en faisant aller et venir son index entre eux pour les désigner. Il ne trouve pas de mot pour réellement englober ce qu’ils partagent depuis quelque temps mais il n’a jamais été d’une éloquence particulièrement bonne en dehors des joutes verbales. Ici, il ne peut pas vraiment se cacher derrière l’humour et les piques, l’ambiance ne s’y prête guère. Il se sent nu, et pas dans le sens qu’il aime. “J’te demande rien, j’suis plutôt satisfait qu’on n’ait posé aucune condition” préfère-t-il préciser juste au cas où. Il n’a pas envie de savoir s’il est le seul ou si les deux autres se partagent avec lui les attentions de la britannique.

La liberté. Sa liberté, c’est ce que lui le fait continuer avec elle pour le moment.


Revenir en haut Aller en bas  
Layla Jones
Layla Jones
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 679
Sujet: Re: No ceiling   Mar 20 Juil 2021 - 17:57

Cette réaction qu’il avait ne faisait qu’étirer les lèvres de l’Anglaise. Elle savait l’esprit humain assez complexe, aussi ne pouvait-elle pas mettre le doigt exactement sur ce que pouvait penser ou ressentir Jeremiah, quel avait été son objectif exactement en posant cette question, si tout comme elle il appréciait ce petit marché qu’ils avaient passé. Sans attente, sans attache, simplement pour le plaisir charnel.

Il aurait été mentir que de dire que Layla n’avait pas développé une certaine forme d’affection pour l’Américain. Bien au contre. Il devenait un peu plus tout le jour un proche pour elle, quelqu’un qui comptait un peu, malgré l’utilitaire de leur relation. Il fallait donc accepter qu’il y avait une part de celle-ci qui ne l’était donc pas, simplement pratique…

Mieux valait ne pas creuser plus loin, ne pas s’entourlouper l’esprit toute seule pour ne pas développer de dites attentes.

- Ne t’en fais pas, je trouve cela amusant. Lui soufflait-elle taquine en le voyant s’empêtrer dans ses propos maladroits. Je suis également satisfaite par ce que nous partageons actuellement. Le rassurait la jolie brune.

Si cela venait à changer, elle cesserait évidemment ces petits rendez-vous charnels immédiatement. Pas la peine d’espérer alors que les choses étaient claires, posées entre eux. Inutile d’espérer un changement parce ses propres attentes changeraient. Layla connaissait assez bien l’homme à ses côtés. Mister Bishop et son manque d’engouement pour les engagements. Il avait suffi de le voir réagir lorsqu’elle lui avait proposé un poste ici. Il suffisait de l’écouter parler pour déchiffrer les non-dits. Cela convenait parfaitement à l’intendante de toute façon. Tout était parfaitement agréable tel quel.

Layla ne lui renvoyait pas sa petite question pour autant, très peu désireuse de savoir si son amant régulier avait d’autres femmes qu’elle dans ses draps. La jolie brune se savait facilement jalouse et c’était justement ce sentiment de possession qui pouvait devenir dangereux dans une entente comme la leur. Il valait donc mieux tout simplement occulter la chose, mais un bel homme comme Jeremiah, aussi libre et à la répartie facile, ayant passé bien trop de temps isolé dans son petit coin boisé… Il aurait été idiot de se voiler la face et bien trop naïf que de penser qu’il ne courait pas les jupons de son côté.

De son côté. Si l’occasion se présentait, elle ne se gênerait pas non plus et il en valait mieux ainsi, afin de ne pas créer un semblant d’attache. Cela dit, les candidats qui méritaient son attention n’étaient pas des plus fréquents.


A wolf in sheep's clothing.
Revenir en haut Aller en bas  
Jeremiah S. Bishop
Jeremiah S. Bishop
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 451
Sujet: Re: No ceiling   Mar 20 Juil 2021 - 21:31
Amusant? Au moins n’avait-il pas plombé l’ambiance avec ses questions existentielles inappropriées. Bon, peut-être pas complètement inappropriées mais qui ne lui ressemblaient pas. Le quadragénaire n’a d’ailleurs pas envie de s’appesantir davantage sur les raisons qui l’ont poussées à l’interroger sur le reste de sa vie intime. C’est précisément le point précis qui le rebute habituellement et qui le fait reculer et partir en courant. Pourtant, c’est lui qui a initié le sujet, il en a conscience, et ça le fait sincèrement tiquer. Cette rupture de son schéma de pensée. Layla a beau être au-dessus du lot, il n’est pas de ces hommes qui tombent amoureux en un claquement de doigt et encore moins qui s’attachent à une notion désuète et conservatrice du couple.
Alors quand la jeune femme répond à son affirmation par une confirmation et les met sur un pied d’égalité dans un vision partagée, il sent le poids sur ses épaules disparaître. Trop de femmes avaient tendance à vouloir poser un cadre, des règles, des limites. Non pas qu’il donne dans le sexisme de bas étage mais c’était un fait. La gente féminine tendait à cette stabilité. Là où lui n’y avait toujours vu qu’un boulet accroché à la cheville. C’est la raison majeure qui l’avait poussé à rompre, inexorablement, et à faire souffrir, même en posant honnêtement les bases dès le départ. Il y en avait toujours un pour s’attacher, et malheureusement, ça n’avait jamais été lui.

Il fallait croire que l’intendante n’appartenait définitivement pas à cette norme qu’il détestait tant, et ça ne fait que renforcer son respect pour elle, et probablement un brin d’admiration. Et de soulagement. Libre, Layla comptait bien le rester, et elle n’aurait pu le contenter plus qu’avec cet état de fait.

L’absence de règles et d’engagement posés, il se redresse légèrement, les yeux toujours fixés dans les siens. Il se sent un peu con, d’avoir envisager des scénarios basiques quand sa partenaire semblait clairement ne pas jouer avec les mêmes règles que la masse. Tant mieux. Au-delà d’un attrait physique et charnel plus que certain, il l’appréciait sincèrement. Pour sa tête, pour son corps, pour son pragmatisme et la façon qu’elle avait à la fois de le remettre à sa place avec audace et de le laisser être lui sans le juger.

Attrappant doucement les chevilles de la jeune femme, il l’attire doucement à lui, rompant légèrement la distance entre eux. L’ambiance a beau être d’un romantisme cinématographique un brin cliché, les mots exposés ont davantage de poids aux oreilles du garde forestier. “Et, juste pour savoir, à titre personnel…” commence-t-il en retrouvant son petit sourire en coin parfois exaspérant. “Cette escapade dans les bois a des fins purement professionnelles ou tu es d’humeur à mêler l’utile à l’agréable?” Son sourire s’élargit à la fin de ce sous-entendu qui n’en est pas vraiment un tant ce qu’il ne dit pas semble l’évidence même.


Revenir en haut Aller en bas  
Layla Jones
Layla Jones
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 679
Sujet: Re: No ceiling   Mar 20 Juil 2021 - 22:32

Jeremiah semblait tout autant être en pleine réflexion que la Britannique. Songeait-il aux mêmes choses qu’elle, au même cadrage de leur relation et aux erreurs à éviter ? Elle ne pourrait trop le deviner malheureusement. Layla adorerait pouvoir lire les esprits, mais cela enlèverait tout l’attrait d’essayer de deviner les autres, de réussir à les influencer avec le talent et non avec les réponses toutes cuites dans la bouche. Il était de ces mystères qui restaient entiers et d’autres dont on avait la chance d’élucider. Que serait le garde forestier ? Dans quelle catégorie se positionnerait-il ?

C’est que juste qu’à présent, il s’apparentait plutôt à une huitre bien fermée. C’est aussi pourquoi ses petites questions l’avaient surprise, si… hors caractère.

Il l’attrapait par les chevilles pour la rapprocher de lui, ce qui ne fit qu’accentuer le rictus déjà présent au visage de l’intendante. Elle arqua forcément un sourcil lorsqu’il brisa le silence de nouveau, voulant s’enquérir à « titre personnel », mais la suite arrachait un rire mélodieux à la jolie brune. Ainsi donc, malgré cette journée mouvementée, lui aussi songeait aux réconforts du genre.

- Et moi qui ai préparé deux chambres ! Lui répondait-elle du tac o tac avec une fausse déception. Est-ce l’ambiance feu dans l’âtre de cheminé qui vous rend si fleur bleue Mister Bishop ?

Une petite pique pleine de malice, avant qu’elle ne décide de briser cette distance qui les séparait. S’asseyant à califourchon sur les cuisses du grand blond, Layla s’accrochait à son cou avant de lui voler un baiser appuyé.

- Alors, reprenait l’Anglaise en se détachant des lèvres du bellâtre. À titre personnel, se moquait-elle à nouveau, je planifiais absolument de joindre l’agréable à l’utile de cette excursion dans les bois. Est-ce que cela répond à tes questions ?

Elle plongeait ses iris de glace dans l’océan des siens, patientant pour voir s’il ajouterait quelque chose, pour le faire attendre un petit peu également. Dehors le soleil commençait à baisser dans l’horizon, mais la pénombre s’installait déjà sous les grands arbres de ce boisé. Seules les flammes dans l’âtre leur offraient une clarté dansante sur les murs de cette maison abandonnée.


A wolf in sheep's clothing.
Revenir en haut Aller en bas  
Jeremiah S. Bishop
Jeremiah S. Bishop
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 451
Sujet: Re: No ceiling   Mer 21 Juil 2021 - 0:42
Un léger rire passe sa gorge. Il apprécie quand sa comparse est joueuse, dans tous les sens que ce terme peut désigner. Elle ne l’a jamais déçue sur ce point. D’ailleurs, à bien y réfléchir, Layla ne l’a jamais déçue sur aucun autre. Arquant un sourcil plus qu’interrogatif, une moue plus que dubitative transforme un instant ses traits. On l’avait qualifié de beaucoup de choses ces quarante dernières années, mais fleur bleue. En temps normal, il aurait cherché à lui rendre la pareille, le moment était, après tout, propice à la relance, à la pique bien sentie, à ce talent inné à la sottise qui semblait être une deuxième nature chez lui. Mais la jeune femme l’hypnotise déjà complètement.

Alors qu’elle comble la distance qui les sépare encore le garde forestier la réceptionne doucement, laissant ses mains prendre place sur le haut de ses cuisses. Tout comme il devient docile quand elle s’impose sur ses lèvres. Fermant les yeux, il laisse les souvenirs de cette journée s’effacer lentement au profit de cet instant. Il en a besoin autant qu’il en a envie. Même quand la jeune femme s’écarte, il conserve de longues secondes les yeux clos, devinant sans même avoir besoin de la voir la petite mimique de l’Anglaise. C’est qu’il commence à la connaître maintenant. Autant la face qu’elle affiche aux yeux du monde que celle, plus rare, qu’elle lui accorde dans le privé. Ses rictus, ses tics, cette façon particulière qu’elle a de hausser le sourcil et qui est devenue comme une marque de fabrique.

Rouvrant les yeux, c’est pour mieux les plonger dans les siens, conquis. Un nouveau sourire étire ses lèvres quand la brune se joue de lui en reprenant ses propres mots, plus amusé que vexé. De cet accord affirmé, il ne retient finalement que ça. Hochant lentement la tête à l’affirmative, ses mains remontent dans le creux de ses reins, la rapprochant fermement de lui. “Je crois que je n’ai plus d’autres questions votre honneur” réplique ce dernier dans un regard de défi. “D’ailleurs, je crois que je n’ai plus envie de parler tout court…” souffle-t-il dans une invitation qui ne trompe guère sur ses intentions.

Mais pour l’heure, un problème se pose, des plus sérieux. Miss Jones est définitivement trop habillée. Glissant ses doigts sous le haut qu’elle porte, il le fait passer lentement par-dessus sa tête, le posant sur le sol à côté d’eux. Il ne veut pas précipiter les choses et savourer l’instant pour ce qu’il est. Ni plus, mais certainement pas moins. Les mains à nouveau à sa taille, son regard glisse sur ses courbes qui accueillent le reflet des flammes. Sa peau diaphane se colore par intermittence et s’il ne se lasse pas du spectacle, c’est bien vers d’autres horizons que le quadragénaire désire voguer. Une main remontant sur sa joue, il en redessine le contour avant de l’inciter à venir à nouveau rencontrer sa bouche.

Elle le domine, pleinement, et il se demande un instant si cette idée ne s’applique qu’à leur posture présente. Mais c’est une question pour un autre soir, un autre moment qui n’est pas celui-là, et pour un Jeremiah qui a le temps pour ce genre de choses. Celui-ci ne veut qu’une chose présentement, oublier dans des bras féminins. Ceux de Layla, en l’occurrence.


Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: No ceiling   
Revenir en haut Aller en bas  
- No ceiling -
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: