The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le deal à ne pas rater :
XIAOMI Redmi Note 8 Pro Vert 64 Go
149.91 €
Voir le deal

Slow days | Selene
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Selene Sweetnam
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 9548
Sujet: Re: Slow days | Selene    Lun 31 Mai 2021 - 23:04
Il n’avait suffi que de soumettre l’idée pour qu’Eli l’approuve et si ce dernier prit le temps d’enlever ses chaussures, la musicienne ne s’embarrassa pas de ce détail. Elle s’élança dans la rivière rangers aux pieds, accueillant l’eau glacée avec un rire instinctif. C’était si bête que c’était délicieux. Entrainée par le mexicain qui lui tenait la main, elle s’enfonçait dans le cour d’eau, les semelles engluées dans la vase plus difficile à extraire à chaque pas. Le vent choisit ce moment pour une bourrasque bien sentie qui la fit frissonner. Elle avait froid et dans le même temps, Selene se sentait débarrassée de tous les poids qui la lestaient en permanence. Ils reviendraient sans doute bientôt, bien trop tôt… mais là, elle avait le luxe de les oublier.

Le bras du graffeur passa autour de sa taille, la pianiste poussa un cri surpris avant de rire de plus belle. La voici trempée jusqu’au buste, une bonne éclaboussure en plus pour l’asperger copieusement. Impensable de se laisser faire, elle riposter, renvoyant au moins autant d’eau – fois trois. Ses mèches assombries collaient à la peau blanche de son visage, son visage était fendue par cette hilarité inespérée. Ne penser à rien, pas même au risque qu’ils prenaient. Elle s’en foutait, son cerveau lâchait prise, et c’était le but, n’est-ce pas ?

Tous les deux joueurs ainsi, comme deux enfants, comme les deux adolescents qu’ils n’étaient plus. Les affres tortueux de la jeunesse avaient laissé place aux trames incurables des adultes. Des histoires de morts, de trahison, de rancœur, de rancune, de démence, d’affection bafouée. Pourtant, l’espace d’un moment, Selene ne pensait plus à tous ces fantômes dans leur placard commun, ni à la montagne de poussière sous leur tapis. Complètement trempée, elle finit par s’agripper à Eli, passant ses bras autour de son cou. Leurs souffles se mêlèrent intensément, ses lèvres furent aimantées par celles du graffeur.

Elle s’arrêta brusquement, alors que leurs pétales de chair étaient à rien de s’effleurer. La musicienne s’écarta doucement, une étrange expression sur le visage, indéchiffrable. Son cœur, lui, tambourinait violemment en quête d’une liberté qu’on lui refusait. Un demi-sourire ourlant la ligne malicieuse de sa bouche, elle dénoua ses bras pour soudainement le pousser ; assez fort pour qu’il bascule sous la surface brièvement. Le temps qu’il retrouve l’air libre, elle avait nagé jusqu’à la rive et s’extirpait avec la grâce d’un chat mouillé. Une lueur énigmatique dans le regard, la pianiste le toisa un instant, avant de le presser gentiment :

- On y va ?


Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Eli Delgado
Eli Delgado
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1209
Sujet: Re: Slow days | Selene    Mar 1 Juin 2021 - 14:41
Mes deux mains s'accrochent avec désir au tissu trempé qui flotte sur sa taille. Je sens ses muscles à travers le vêtement et redessine dans mon esprit la continuité des lignes son corps. Je ne suis plus certain de le connaitre parfaitement comme il est réellement, mais je l'imagine souvent.

Le contact de son buste qui touche le mien est bien réel, lui. Il me coupe le souffle et me pique le coeur d'une douloureuse décharge. Celui-ci s'emporte, complètement révolté dans sa cage qui menace d'exploser. Moi, je ne vois plus qu'elle - je ne sens plus qu'elle. Son emprise plus forte que celle de l'eau, le poids de ses bras sur mes épaules, le contact glacé de ses doigts sur mon cou, les mille frissons qui me parcourent, l'eau qui s'immisce partout, le silence, ses lèvres, cette ridicule distance...

Je remonte une main dans son dos jusque sur sa nuque, les doigts glissant dans la masse ruisselante de ses cheveux sombres, son crâne lové contre ma paume possessive. Tout mon corps hurle à ce qu'elle laisse flotter là, tout contre moi.

Mais elle s'écarte.

Je n'comprends pas. Je n'comprends rien. Je sens le voile salé se lever instantanément du coin de mes yeux, comme si le geste avait été prévisible. Je constate son sourire cruel, son expression douloureusement indéchiffrable. Elle a parfaitement conscience qu'elle me fait du mal.

Sans protester, sans la moindre résistance comme une poupée de chiffon, je me laisse repousser et basculer. Ma vision est troublée par l'eau qui se referme devant moi. C'est soudainement beaucoup trop froid. Quelques secondes, je reste en apesanteur, le coeur écrasé, tout le corps fébrile, les yeux rincés par la rivière.

J'en ressors avec un trou béant dans la poitrine. Planté là, seul au beau milieu de l'étendue bleutée, je n'peux qu'observer Selene qui s'enfuit sur la rive avec mon coeur encore sanguinolent entre ses mains.

Je ne suis pas certain que ce soit ce qu'on attendrait d'une amie. J'ai l'impression d'être habitué à ce genre de conneries.

Sans un mot, je m'extirpe lourdement de l'eau et rejoins mes chaussures que je remets en un geste un peu maladroit. Le vent n'est pas très froid, mais je le sens me frapper le dos sans pitié. J'n'ose plus regarder Selene dans les yeux quand j'emboite le pas. Je n'veux pas les croiser, en fait. Pas pour constater qu'elle fera comme si de rien n'était. Renfrogné, je tire sur mon T-shirt translucide pour l'essorer grossièrement. Que c'est pathétique.

On se remet en chemin, avec un but précis cette fois : la maison. Il faut qu'on se change, et accessoirement que je la largue quelque part où je pourrai la laisser seule. J'sais pas ce qu'elle cherchait, mais clairement, je n'veux plus continuer cette pseudo-conversation. "T'as froid ?" finis-je par lui demander, sincèrement soucieux de son confort même si rien dans mon expression ne le laisse paraître. J'suis juste saoulé et le dépit pèse lourd sur mes traits.



Quien no mira adelante,
atrás se cae.


Awards pour me la péter:
 

Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 9548
Sujet: Re: Slow days | Selene    Mer 2 Juin 2021 - 0:37
Elle ne le quittait pas des yeux, amusée par la lourdeur détrempée d’Eli, sans se rendre compte qu’il laissait dans son sillage la trainée sanglante de son cœur éventré. Le pire, c’était que la jeune femme ne faisait vraiment pas exprès. Elle avait conscience de son pouvoir mais pas de se montrer si cruelle. Déboussolée, Selene se laissait guidée par les pulsions de son corps, les sursauts de son esprits dérangé, mais son encéphale avait perdu le nord. Alors sans même le vouloir, elle entrainait son ex petit-ami dans les tourments violents d’une tempête.

Ils se remirent en marche, sans un mot, mais avec son petit rire qui ne s’atténuait pas. La pianiste s’émerveillait de tout : du vent qui soufflait, de l’herbe qui bruissait, du soleil qui germait, de ses vêtements qui lui collaient à la peau, de ces frissons qui la faisaient se sentir vivante. Le graffeur lui demanda si elle avait froid. Elle grelottait, son teint était blême ; pourtant, elle secoua la tête, le visage fendu par un sourire qui redessinait ses fossettes.

- Non, ça va !

Elle fit quelques pas encore, devançant son ami lesté par sa peine. Soudainement, la jeune femme ralentit le rythme, alors que la maison principale était en vue. Comme si elle craignait que quelqu’un ne la voit euphorique, comme si elle ne voulait rien leur montrer. Ni sa souffrance, ni ses progrès. D’ailleurs, où en était-elle actuellement ? Est-ce que cette légèreté apparente n’était pas, au contraire, témoin d’une fracture invisible ?

- Tu sais… des fois je me demande si je devrais pas juste venir vivre dans un endroit comme ça… avec Effy et Hope…, son regard bleu embrassait tout ce qu’il pouvait de la propriété, un endroit loin et isolé je veux dire…

Peut-être que ce vieux rêve – ou bien était-ce un fantasme ? Ou un espoir ? – était en réalité la solution de son avenir. Un refuge perdue, esseulé, où couler des jours heureux pendant que la civilisation tombait en lambeaux. Peut-être que Selene avait fait sa part et qu’il était temps qu’elle prenne sa retraite. Peut-être. Une dernière fois, elle sourit à Eli, puis le distança pour rejoindre l’intérieur. Là seulement, elle réalisa qu’elle avait perdu son livre dans la rivière. Qu’importe… elle était habituée aux histoires inachevées. Sa vie entière se composait de chapitres avortés.


Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Slow days | Selene    
Revenir en haut Aller en bas  
- Slow days | Selene -
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: