The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Slow days | Selene
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Eli Delgado
Eli Delgado
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1213
Sujet: Re: Slow days | Selene    Mer 26 Mai 2021 - 22:24
Elle me fait esquisser un sourire tendre, alors que je souffle ma fumée. C'est dramatique de parler de tout ça au passé. Mais... au moins, ça me rassure sur ce qui a bel et bien existé. Cette relation, cet amour brûlant, mordant, étouffant. Je n'l'ai pas inventé. Je capte ses yeux qui se lèvent vers moi, et cille à sa conclusion.

C'est toujours la même rengaine. Un moyen de s'entendre... J'détourne le regard, en tirant avec une colère contrôlée sur ma cigarette. "T'as pas vraiment besoin d'moi." j'me pince les lèvres avant de relâcher une nouvelle volute de fumée. "Si j'étais jamais revenu de George, ta vie aurait juste suivi son cours. P'têtre même plus simplement." J'n'aurais rien bousculé avec la jalousie inappropriée. Effy s'était déjà habituée à ne plus avoir de père, et la pianiste aurait eu tout le loisir de refaire cent fois sa vie. En revanche, moi, j'ai eu besoin de me raccrocher à son souvenir pour puiser la force de revenir. Et j'ai besoin d'elle pour être un bon père. Tout ça est terriblement asymétrique.

"Mais c'est gentil." Je souffle, le pas alourdi à mesure qu'on avance vers nulle part.  Je m'arrête, d'ailleurs, pour envoyer d'un claquement de doigts mon mégot dans le fleuve. "C'est pas le meilleur moment pour parler d'tout ça. J'voulais connaître ton état d'esprit, pas... te prendre la tête." Car c'est bien ce qui va se passer si on va par là, non ? J'peux attendre mais pas mentir. Et clairement... la suite ressemble à une impasse, malgré son optimisme.

"C'est déjà cool de passer du temps avec toi." que je souffle dans un demi-sourire, en essayant de rendre un peu de légèreté à cette conversation trop... émotionnellement chargée - pour moi du moins. "Tu n'veux pas me parler d'autre chose ? J'peux enfiler mon costume de psychologue." J'pose une main affectueuse sur le haut de son dos et reprends notre chemin. J'suis là pour ça aussi, non ? Qu'elle se décharge de ses ressentis, qu'elle se vide un peu du mal qui la ronge.



Quien no mira adelante,
atrás se cae.


Awards pour me la péter:
 

Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 9548
Sujet: Re: Slow days | Selene    Jeu 27 Mai 2021 - 11:58
Selene fit la moue. Pas certaine qu’Eli ait raison mais pas complètement certaine qu’il ait tort non plus. Avait-elle besoin de lui ? La version romanesque de sa vie hurlait que oui, son cœur torturé se persuadait de ne pouvoir souffrir de continuer cette dure randonnée sans le pilier de son adolescence. Mais à côté de ça, elle avait effectivement pu atteindre un stade de stabilité en son absence et avant même qu’Oliver vienne orchestrer des horreurs qui allaient lui faire perdre la tête, le mexicain était à l’origine d’un début de rechute. Il était bénéfique et toxique en même temps, comme l’un de ces poisons qu’on utilisait aussi bien pour tuer que pour synthétiser un antidote.

- Tu me prends pas la tête, protesta-t-elle dans un souffle.

Elle rit doucement à sa proposition, surtout parce qu’elle l’imagina fugacement avec une paire de lunettes rondes et un calepin, mais… de quoi pourrait-elle parler ? Son esprit était vide, comme ses entrailles. Selene avait la sensation d’être coupée de la réalité, arrachée au temps qui courait vers une catastrophe. Elle était en pause, patiemment en veille, jusqu’à ce que la guerre la rappelle au champ de bataille le plus proche. Inconsciemment, elle s’acharnait sur une plaie qui la démangeait à travers les manches de son tee-shirt. Elle grimaçait, car la friction du tissu sur les chairs meurtris était autant source de soulagement que de douleur, mais elle ne voulait pas en parler à Eli.

- Tu veux bien me parler de ton autre groupe ? Le peu que j’en ai rencontré, ils sont un peu… spéciaux.

Selene fit une moue navrée, c’était pourtant bien le terme. Elle se souvenait de cet échange surréaliste, avec une muette, traduite par une enfant, un adulte un peu à côté de la plaque qui proposait des légumes à Nima, un autre adultes qui ne faisait rien à part fumer… Elena, supposée être la caution fermeté de la bande, avait été absente, et la pianiste se demandait d’ailleurs pourquoi elle s’était entourée de tels hurluberlus. Parlant de la grec d’ailleurs…

- Ça va toi avec Elena ?

Après tout, elle avait tué Simon sous ses yeux avant d’essayer de se suicider elle-même. Ce n’était pas un super souvenir…


Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Eli Delgado
Eli Delgado
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1213
Sujet: Re: Slow days | Selene    Jeu 27 Mai 2021 - 23:42
Je n'lui prends pas la tête ? Je remarque pourtant qu'elle se gratte nerveusement les bras. C'est probablement le ton de la discussion... Ou les insectes qui remontent de la forêt. Elle esquive très bien l'attention que j'essaie de rebasculer sur elle. "J'pensais pas à ce genre de sujet de conversation." Je souffle, dans un sourire vaincu.

"Ils sont spéciaux, ouais. Mais ce sont mes amis, maintenant." Keira la première, mais aussi Jesse et sa bonne humeur, Richard et ses airs paternels, Faith qui reste intimidante, Tori que je peine toujours à comprendre, Chiara l'insupportable... Et même ceux que j'ai moins côtoyé durant ces derniers mois : je me plais à vivre avec eux. Mais presque tous ignorent d'où je viens, jusqu'à l'existence d'Effy...

C'était plus simple de me reconstruire une vie de zéro.

J'souris, amusé, "J'ai un peu d'mal à m'entendre avec le leader, Peter. Il est trop... bossy." que j'articule dans une grimace exagérée. C'est sans doute une qualité qu'on attend d'un chef de meute, mais... à effectifs réduits, j'espérais - et j'espère encore - ne pas avoir à me soumettre aux opinions et aux ordres d'autrui. Je reprends, doucement, "En c'moment, on habite une ferme à Fall-City. La vie est plutôt cool, là bas. On cultive des fruits, on est assez à l'écart de la ville pour pas être emmerdés." Par les rôdeurs ou d'autres camps agressifs. Ce sont les balades à Seattle qui nous ont amené tout un vent de problèmes.

Quand Selene évoque Elena, mon sourire retombe. "Ca va... C'est un peu bizarre encore, mais on a pas mal parlé, et..." Je hausse les épaules. J'aimerais dire que j'ai pardonné la grecque, mais face à Selene, c'est compliqué. Elle était proche de Simon... Un peu trop, même. "C'est grâce à elle que j'suis là bas. Et que j'suis en vie, accessoirement. J'ai pris une balle le jour où on s'est rencontrés. Ils m'ont accueilli et soigné parce qu'elle me connaissait..." On est pas passés loin d'exaucer le vœu de Selene le jour de mon départ. Sans leur aide, je me serais vidé de mon sang, ou j'aurais tapé une sale infection. Et c'est à peu près certain que si j'étais resté seul, j'aurais fini par me jeter d'un toit.

Je baisse les yeux, captant de petites tâches qui assombrissent ses manches par endroits. "Tes bras, ça va ?" Les moustiques sans doute... Ou peut-être cette saloperie de jument a-t-elle chopé des puces. Quoiqu'il en soit, je n'aime pas trop l'idée que Selene se gratte jusqu'au sang. "On devrait pouvoir trouver du baume contre les démangeaisons, dans la maison." Je désigne celle-ci du menton, pour inviter la brune à s'y diriger avec moi. C'est bien un truc que Matias ou Hazel doivent avoir sous le coude, à force de côtoyer la forêt...



Quien no mira adelante,
atrás se cae.


Awards pour me la péter:
 

Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 9548
Sujet: Re: Slow days | Selene    Ven 28 Mai 2021 - 13:31
Selene gardait un visage fermé mais n’osait trop rien dire. Une part inconsciente d’elle devait espérer que le graffeur avoue ne pas être très à l’aise avec sa tribu de zinzins et choisissent de rentrer à Nisqually. Elle le voulait toujours près d’elle, il faisait partie de son monde. Toutefois, elle ne saurait dire si c’était par affection, par possessivité ou simplement par écho traumatique. Par le passé, elle avait déjà perdu Bobby et Ashley, parce qu’ils avaient préféré refaire leurs vies ailleurs… la pianiste ne voulait pas apprendre qu’Eli avait été tué au milieu de ces inconnus qu’elle se faisait un principe de ne pas aimer.

Un sourire s’esquissa sur ses lèvres quand le mexicain avoua qu’il trouvait le chef trop « chef » – il lui avait fait le même reproche à l’époque de la prison – puis disparu dès qu’il parla d’Elena. Selene ne lui reprocherait pas d’avoir épargné la grecque, elle-même l’avait fait. Mais… encore une fois, elle était déchiré en deux et une partie d’elle ne rêvait que d’exhausser le souhait qu’avait formulé la trentenaire lors de leurs retrouvailles. Qu’elle lui colle une balle dans la tête.

- Je vois…, souffla-t-elle.

Elle ne pouvait rien contre l’attachement qu’avait Eli pour ceux du bus – pas dans l’immédiat en tout cas. Un instant, elle se détourna, portant son regard troublé sur l’environnement magnifique qui les entourait. La nature semblait particulièrement belle ici, à moins que ça ne soit le cadre « tranquille » du groupe de Matias, qui lui donnait l’impression d’être dans un ailleurs où tout était plus vert. Selene sursauta et eut le réflexe d’attraper son bras droit avec sa main gauche, masquant alors la tache qu’avait vu son complice.

- J’ai rien. C’est juste… c’est rien, t’en fais pas, mentit-elle d’une voix un brin absente.

Ses yeux croisèrent ceux du graffeur. Il la connaissait : elle pouvait casher la vérité, il devinerait que quelque chose clochait – et elle savait qu’il saurait. Alors la pianiste s’empressa de détourner l’attention. Il fallait qu’elle lui pose une question ou qu’elle aborde un sujet qu’il ne pourrait pas esquiver…

- Tu y crois toi qu’Effy a déjà 3 ans ? C’est dingue comme elle est déjà vive…

C’était à peine surjoué, car Selene était sincèrement admirative de sa fille. Celle-ci avait toujours été un peu en avance, notamment pour la parole, et en dépit du fait qu’elle soit capable de s’exprimer en anglais et en espagnol. La musicienne était persuadée que la petite était extrêmement sensible – il suffisait de voir les crises qu’elle était capable de faire – mais qu’elle taisait beaucoup de chose pour que les adultes n’aient pas à s’inquiéter de trop. Déjà, elle était suffisamment intelligente pour comprendre que le monde était dangereux et qu’elle devait faire avec. Dynamique comme son père, émotive comme sa mère, le cocktail était aussi fidèle qu’explosif.

- T’as été plutôt chanceux d’échapper à la crise des deux ans, ironisa Selene avec un sourire sincère – elle essayait de dédramatiser, si j’avais gagné 1$ à chaque fois qu’elle avait dit « non » ou « veut pas », j’aurais pu racheter l’empire de Bill Gates.

Du moins, à l’époque où il en avait un. C’était bête, mais elle avait l’impression que ces derniers moi, avec tout ce qui s’était passé, les séparations et les différents divers, ils n’avaient jamais parlé de leur fille autrement que pour des informations pratiques.


Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Eli Delgado
Eli Delgado
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1213
Sujet: Re: Slow days | Selene    Sam 29 Mai 2021 - 16:32
Elle recule son bras trop brusquement pour que ça ne soit "rien". Je comprends qu'elle me cache quelque chose, et je m'apprête à l'ouvrir quand elle me coupe la parole pour me parler d'Effy. Je contiens à peine un petit soupir. Elle passe son temps à changer de sujet pour ne pas parler d'elle. C'est assez insupportable, mais je n'peux rien y faire.

Alors je me résigne à lui répondre, pour le moment. "Ouais. C'est vraiment cool de pouvoir lui parler." Je hausse un sourcil, un peu sarcastique. C'est clairement plus simple d'avoir une conversation avec la fille qu'avec la mère. "Et ça fait donc quatre ans qu'on s'est retrouvés... On a bien changé." Mentalement comme physiquement. Du moins, dans ce que j'en ressens. Le temps n'a pas épargné nos gueules juvéniles et nos corps plus ou moins mutilés. Je me rappelle encore des nombreuses cicatrices qui ornaient celui de la brune. Je me demande s'il y en a de nouvelles dont je ne connaîtrais même pas l'origine.

Il est vrai que c'était très étrange de retrouver Effy après cette année d'absence.  Selene parvient à me faire sourire quand elle parle de ses caprices. "Ca n'm'étonne pas." je souffle, attendri par l'image d'Elizabeth qui se rebiffe contre l'autorité. "J'espère qu'elle gardera son esprit de rébellion." Quitte à ce qu'elle se montre parfois insupportable, ça lui sera sans doute bien utile : pas question qu'elle devienne trop docile.

"Je rate beaucoup de choses avec elle."
dis-je sans masquer le remord qui me fait me pincer les lèvres et détourner le regard. Selene a bien réussi son coup : voilà qui m'accapare l'esprit. Impossible de sortir Effy du camp, et impossible que j'y vive comme je l'entends. Ces visites régulières, ça semblait être un bon compromis, mais... Je n'ai plus aucune influence sur son éducation, sa sécurité, sur tout ce qu'elle fait... Je me demande sérieusement ce qu'elle peut encore mettre derrière le mot "papa". Je passe vaguement une main sur mon visage, dépité.

Je ne relève le nez que pour lui demander, "Toi aussi, tu penses que je suis un mauvais père ?" Je soupire. Moi, je le pense déjà. J'ai souvent regretté que ma mère ne soit plus là pour m'apprendre à m'occuper d'Effy. Les autres parents y sont tous allés de leurs petits conseils, mais je suis certain qu'elle aurait trouvé une solution - ou qu'elle m'aurait convaincu de rentrer au bercail...




Quien no mira adelante,
atrás se cae.


Awards pour me la péter:
 

Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 9548
Sujet: Re: Slow days | Selene    Lun 31 Mai 2021 - 13:35
Leur fille allait-elle garder son esprit de rébellion ? Il y avait des chances que oui. Selene elle-même, en dépit de ses antécédents de cheffe, n’était pas un modèle de docilité. Elle avait la contradiction dans le sang ou, en tout cas, une tendance à faire ce qu’elle avait décidé, en dépit de l’autorité en place. Elle n’entendait pas changer, même s’il était peut-être une erreur de penser qu’Andrea laisserait tout passer sous prétexte qu’elles étaient proches. Si on s’intéressait bêtement et strictement au nombre d’année, la régisseuse avait passé plus de temps à Nisqually qu’à la prison… alors il était normal que pour elle, ses engagements à l’égard de la communauté passent avant tout.

Le sourire qui flottait légèrement sur les lèvres de la pianiste s’évanouit à la mention du fait qu’Eli manquait beaucoup de chose. Elle se sentait coupable, alors que son intention n’était pas de le faire se sentir mal. Pas consciemment en tout cas. Sa tête se secoua doucement alors qu’il l’interrogea, de but en blanc, sur sa qualité de parent.

- Ne sois pas stupide : je ne voudrais pas d’un autre père pour Elizabeth, et si elle devait faire dans la comparaison, il était un bien meilleur papa qu’elle était maman, tu sais, j’ai l’impression que tu me vois plus manichéenne que je le suis, elle lui sourit avec tendresse, le soleil joua un instant dans les cristaux de ses yeux bleus et sur la texture de sa peau nivéenne, je peux accepter qu’on ne soit plus ensemble, ou même qu’on arrive plus à être amis, mais que tu sois quand même un super papa !

C’était difficile à expliquer, mais Selene avait cette sensation gênante que son ancien compagnon avait une image très tranchée d’elle. Une vision qui oscillait entre « elle m’adore tout entier » et « cette fille est un monstre », sans échelle intermédiaire. Ça la blessait, profondément, silencieusement, car la pianiste n’était évidemment pas si monolithique. Elle était faite de nuances et de complexités – peut-être indiscernables pour l’œil humain, c’était ce qui jouait en sa défaveur.

Ses orbes glacier se posèrent sur la surface de la rivière qu’ils venaient de rejoindre. Comme un flash, la flamboyance du soleil printanier qui se jetait sur la surface étincelante de l’eau suscita en elle une bouffée d’euphorie. Selene respira à plein poumons, sourit sans raison, écarta les bras et ferma les paupières pour accueillir toute la vitamine D qui la foudroyait. Elle fit ensuite volte-face pour observer Eli, qu’elle avait distancé de quelques pas. La jeune femme arborait cet air d’éternel leadolescente, même si la dureté de la survie avait rendu ses traits juvéniles plus adultes qu’ils ne devraient l’être.

- J’ai envie de me baigner toute habillée, déclara-t-elle, comme une fille invitation.


Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Eli Delgado
Eli Delgado
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1213
Sujet: Re: Slow days | Selene    Lun 31 Mai 2021 - 17:40
"Mani-quoi ?" Je la fixe une seconde avec de grosses billes interrogatives. J'me sens con quand elle emploie des mots que je n'connais pas, ce qui n'ira pas trop dans le sens de son invitation à ne "pas être stupide". On n'a pas eu la même éducation, pour sûr... Ca a l'air de se vouloir rassurant en tout cas, et je me raccroche solidement à ce reflet qui scintille dans son regard. "Ok." dis-je dans un petit sourire à ses explications. Un "super papa", c'est le genre de compliment qui me touche directement au coeur et me fait me sentir plus léger. C'est plus compliqué que ça en réalité, mais... je m'en contenterai pour le moment.

Je lui laisse un peu d'avance tandis qu'elle poursuit notre chemin et approche de la rivière. Le cadre est magnifique, lumineux, le soleil se brisant en millions de petits éclats sur les mouvements de l'eau. J'observe avec tendresse la pianiste qui s'étend autant que possible pour cueillir la lumière, du bout de ses doigts jusqu'à la cambrure naturelle de ses reins, passant par la brise qui soulève quelques mèches de ses cheveux. Je la rejoins et m'arrête à ses côtés.

"Toute habillée ?" que je répète dans un sourire amusé. Je me doute qu'elle n'aura pas d'explication logique à me donner. Et en soit, ça n'a pas d'importance. Je suis content de lui trouver cette lueur insouciante dans le regard. Un peu... comme avant. J'appuie un talon sur le sol pour me déchausser d'un pied, puis de l'autre. "Ok, faisons ça." Ce que Selene veut, elle l'aura.

Ca me rappelle notre première sortie avec Keira. Mais... je devrais éviter d'y penser. Pour le moment, je chope la brune par la main pour la tirer avec moi dans l'eau. Les premiers pas m'immergent directement jusqu'aux mollets, plaquant mon jeans immédiatement alourdi sur mes jambes vivement rafraichies. "Wow, c'est... vivifiant ?" Le courant n'est pas violent, mais je me refuse de lâcher sa main de peur qu'elle se fasse emporter ou de la voir trébucher. "Allez.. Y parait qu'il faut pas trop hésiter." Alors cette fois-ci, je passe mon bras au travers de sa taille pour la porter très maladroitement sur quelques mètres, vacillant à chacun de mes pas trop lourds et entrant à toute vitesse dans l'eau qui s'éclate sur notre avancée. Je ne la relâche que lorsqu'elle est immergée au dessus de la poitrine, et frappe l'eau de la main pour l'éclabousser au visage histoire de parfaire ce tableau. Ca me fait rire, comme un gamin.




Quien no mira adelante,
atrás se cae.


Awards pour me la péter:
 

Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Slow days | Selene    
Revenir en haut Aller en bas  
- Slow days | Selene -
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: