The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment :
Xiaomi Mi True Wireless 2S – Écouteurs ...
Voir le deal
44.79 €

Slow days | Selene
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Eli Delgado
Eli Delgado
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1209
Sujet: Slow days | Selene    Ven 7 Mai 2021 - 20:41
"Me r'garde pas comme ça." J'ai toujours trouvé les yeux des chevaux inexpressifs, comme deux grosses billes sombres reliées à une cacahuète en guise de cerveau. Je n'y devine aucune émotion, et c'est bien le plus effrayant : ne rien savoir anticiper de leurs réactions, ne rien comprendre de ce qui se passe dans leur petite tête, et redouter le moment où ces quatre cents kilos se soulèveront pour me piétiner à mort.

Fury m'approche, sans doute juste par curiosité, quand je passe la dernière couche de lazure sur son abri fraîchement construit avec Julian. Ca me crispe énormément de la savoir dans mon dos, mais je m'efforce de l'ignorer. Au moins, ça ne devrait pas l'énerver.

Son nez dans mon coude me fait sursauter et dévier la trajectoire de mon coup de pinceau. "Merde, tu fais chier." J'ai rien à bouffer pour la sale bête. Mais en tournant de nouveau la tête vers elle, j'aperçois Selene, de l'autre côté de l'enclos. Je fige un instant sur elle, la regardant marcher, et puis se poser. Complètement déconnecté, c'est sa jument de mes deux qui me ramène à la réalité en essayant de choper mon pinceau avec ses grandes dents. "Non !" Je le remets dans le pot - je verrai pour les finitions plus tard - et sors d'un bond par dessus la barrière pour déposer tout ça hors de portée de la bête. Essuyant grossièrement mes mains sur mon jeans déjà bien encrassé par les divers travaux extérieurs, je contourne la cloture vers Selene.

Va falloir que j'reparte pour Seattle dans les jours à venir, et je ne cesse de m'en ronger les ongles. Et s'il se passait quelque chose ? Et si elle se blessait, et si son état s'aggravait ? Et si elle craquait et s'enfuyait, et si elle attaquait un habitant du camp ? Certes, ça n'est pas ma présence qui suffira à faire barrière, mais... au moins, à partager sa chambre, je peux veiller à ce qu'elle y passe ses nuits. Au moins, je peux me convaincre qu'il est rassurant de sonder l'insondable de ses yeux glacés, et je peux prétendre comprendre ce qui la hante.

Depuis qu'elle s'est installée, j'ai tâché de laisser Selene respirer. Je n'veux pas la lourder, ou lui mettre la pression. Même si je m'inquiète, de tout et de rien, je sais qu'elle a d'abord besoin de calme.

"Hey." J'approche de la brune et m'accoude à la rambarde, à ses côtés. On ne s'est jamais autant côtoyés que depuis notre arrivée à Sanctuary Point, mais je peine toujours à lui parler. Lui parler vraiment, je veux dire. Des sujets sensibles, des nœuds de son passé que j'aimerais l'aider à défaire. "Comment tu te sens ?" La question est quasi-quotidienne, et je ne dois pas être le seul à la lui poser. Probablement que ça la gonfle, mais... c'est bien le but de toute cette opération, qu'elle se sente mieux. Alors je me dis que ça passera mieux, avec un sourire.

Le soleil pointe au zénith, inonde le camp d'une douceur printanière. Selene ne quitte pas ses manches longues, pourtant. Parfois, je guette ses doigts s'y refermer aux extrémités, comme si quelque chose la gênait. Enfin, je n'vais pas la saouler à lui parler de sa manière de s'habiller... Autour de nous, il n'y a personne - enfin, rien que le cheval. Alors... c'est peut-être le moment de causer.

"Ca fait une semaine aujourd'hui. Alors j'me disais que c'était l'occasion de... faire un point sur tes premières impressions, tu vois ? Enfin, si ça te va."




Quien no mira adelante,
atrás se cae.


Awards pour me la péter:
 

Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 9548
Sujet: Re: Slow days | Selene    Lun 10 Mai 2021 - 22:37
Le vent jouait dans ses longs cheveux alors qu’elle essayait de lire au soleil de midi. Plutôt que de les attacher, la jeune femme les remettait inlassablement à leur place et poursuivait sa lecture. Elle avait le visage apaisé, les traits détendus, les yeux bleus captivés par les lignes qui s’enchainaient. Certes, elle pourrait être à l’intérieur ou à l’abri du vent, mais elle voulait être proche de Fury. Ce ne serait pas très sympa pour Eli de supposer que la jument était son amie la plus proche ici, mais… disons qu’elle ne s’était jamais méchamment disputé avec l’animal. Parlant du loup, le voici qui venait braver sa frayeur des équidés pour l’approcher. Pile au moment où elle se déplaçait pour trouver une autre position – elle avait les fesses engourdies. Plutôt que de rouvrir son ouvrage alors, la musicienne fixa le mexicain qui s’approcha.

Un sourire dessina les fossettes de ses joues ivoirines. Elle était contente de le voir, de l’avoir auprès d’elle. Isolée comme ça, dans une petite communauté coupée du monde, Selene avait la sensation d’être revenue des années en arrière. Quand ils étaient à la prison, qu’il n’y avait pas encore à penser à des ennemis démesurément grands, aux alliances, aux trahisons. Il n’y avait que des conflits locaux, des cannibales, des pilleurs, des rôdeurs.

- Hey.

Elle tritura le bas de sa manche. Quelque chose s’était brisé entre eux. La distance qui séparait leurs corps avait beau se réduire à néant, ils pourraient s’embrasser passionnément, voire même coucher ensemble, ça ne changerait rien. Ça la rendait triste et ça accentuait la sensation de solitude qui la rongeait de l’intérieur. Elle fit alors la moue, évitant de répondre – elle n’avait pas les mots surtout.

- Faire un « point », répéta-t-elle avec un petit sourire.

La formulation l’amusait. Comme si le sérieux qui ressortait de ce concept contrastait avec la désinvolture habituelle du graffeur. Elle déplia ses jambes pour se hisser sur ses pieds et s’accouder à la rambarde, juste à côté de lui. Son livre était posé dans l’herbe. Ainsi, ils regardaient dans la même direction, et Fury mâchonnait tranquillement l’herbe à quelques pas de là. Un instant, elle sonda son voisin, plissa ses paupières et consentit finalement à lui dire :

- Je suis censée dire quoi, que j’adore être ici ? Que ma famille me manque pas ? Que… je suis contente de passer du temps avec toi ? Appuya-t-elle en le transperçant de son regard.


Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Eli Delgado
Eli Delgado
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1209
Sujet: Re: Slow days | Selene    Mar 11 Mai 2021 - 19:16
Qu'elle range le temps passé ensemble dans ce qui sonne comme une liste de sarcasmes, c'est... wow. Je soutiens son regard quelques secondes, mon sourire s'effritant doucement malgré les efforts que je déploie à le maintenir. Plutôt que m'attarder sur ce petit pic cruel, je me résous à détourner les yeux vers le pré, y retrouvant Fury qui se penche pour grignoter de l'herbe. "Ca m'ferait plaisir, mais j'veux pas t'faire mentir." C'est dit sans une once d'agressivité, rien qu'une douloureuse sincérité.

Je me doute qu'elle se fiche pas mal de ma présence. Elle ne vaut rien comparée à celles de ses véritables amis et de sa compagne. Je reste une béquille lorsqu'elle le souhaite, mais de l'affection qu'elle me portait, il n'y a plus que des souvenirs et ce que je peux parfois en inventer. A Nisqually je suis le père d'Effy, et ici, je suis juste un repère. Étrangement, je crois que commence à me faire à l'idée. De toutes façons, bien avant mon égo en peine, c'est elle ma priorité.

"J'sais pas, t'es censée dire c'que tu veux. Que ça t'plaît, ou que ça t'gonfle. Que t'aimes bien telle personne, qu'tu en supportes pas une autre. Tu peux m'le dire, si tu m'en veux de t'avoir amenée ici. Y'a pas de mauvaise réponse." Je hausse légèrement les épaules, et lui adresse un nouveau sourire, plus timide. Bien sûr, je redoute son opinion, mais j'aimerais qu'elle arrive à en formuler une. C'est bien pire de n'rien savoir de ce qu'elle pense.

"J'dois retourner quelques jours à Seattle, mais j'partirai pas si tu t'sens trop mal, tu vois ?" Je sais que pour le moment, on n'peut espérer qu'un état "moins pire" que c'qu'on a connu jusque là. "J'ramènerai Lisandro avec moi." que j'ajoute, dans l'espoir qu'elle accueille la visite du chilien comme une bonne nouvelle. Indirectement, ça veut aussi dire que je verrai Effy. Mais ça, j'ai un peu plus de mal à le formuler. Si je me suis tristement habitué à être privé de notre fille, ça n'est pas le cas de Selene, et je redoute qu'elle le vive comme un genre d'injustice - ce qui n'arrangerait en rien son adaptation ici.



Quien no mira adelante,
atrás se cae.


Awards pour me la péter:
 

Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 9548
Sujet: Re: Slow days | Selene    Mer 12 Mai 2021 - 22:04
- Oh, tu t’en vas ?!

Ça lui avait échappé, ainsi que l’air un brin affolé qui avait momentanément imprimé son visage d’albâtre. Maintenant qu’elle avait en tête la perspective qu’Eli s’en aille, elle voudrait qu’il reste à ses côtés. Tout pour ne pas rester seule ici, avec des gens qu’elle connaissait trop peu. Même s’ils étaient tous gentils – un peu trop même – Selene n’avait pas encore ressenti l’envie de se faire une place.

- Je pensais que tu resterais avec moi…

La pianiste se mordilla les lèvres. Elle hésitait sévèrement entre ne rien dire et essayer de faire comme si ça ne l’atteignait pas ou faire souffrir le mexicain pour le simple fait d’aller vagabonder. Voir Lisandro était une bonne nouvelle, mais elle voulait aussi voir tous les autres : Andrea, Duncan, Isaac, les enfants, Shawna, Hope et Elizabeth… son cœur se serra à la penser de sa fille. Il fallait qu’elle décharge ça d’une certaine manière, pour éviter les larmes de la submerger.

- Tu pourras me dire comment va Juliet ?

Selene s’efforça d’avoir l’air détaché et elle espérait qu’évoquer sa cadette mettrait un coup en plein dans le cœur de son ami. Une riposte maligne, sans même le regarder, alors que ses orbes clairs fixaient l’horizon. Ses poumons se gonflèrent profondément, puis elle libéra l’air qui les avait envahi dans un long soupir. Eli voulait faire un point donc…

- Ça peut aller, mentit-elle – les plaies cachées sur ses bras en disaient long sur son état d’esprit, c’est apaisant d’être ici. Ça me rappelle la prison un peu.

Ça, c’était vrai. Et le graffeur ne verrait peut-être pas les choses du même angle, car à son arrivée, les périodes d’accalmies à Gig Harbor furent courtes. Ils étaient passés des cannibales aux ennemis de Fort Ward, puis à la rencontre avec Roza et Connor, qui avait amené l’alliance avec le ranch. Un accord qui avait conduit à la guerre, puis à Nisqually. Mais avant tout ça, avant qu’Andrea arrive et qu’Abigail ne meurt, la prison était un lieu un peu comme ici… reculé, isolé, déconnecté d’engagements macroscopiques qui faisaient plus de mal que de bien.


Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Eli Delgado
Eli Delgado
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1209
Sujet: Re: Slow days | Selene    Jeu 13 Mai 2021 - 14:45
"Je - J'reviens vite." que je bafouille en réponse à c'qui ressemble à une troublante déception. Malgré un regard qui s'accroche au sien, impossible de n'pas me sentir complètement fébrile face à ce ton. J'ai vraiment l'impression d'avoir fait un geste de travers, d'avoir laissé échappé le morceau de cristal pour le rattraper juste avant qu'il n'éclate au sol. Merde. Mais ça veut dire qu'elle me veut à ses côtés, finalement. Non ? C'est juste de quoi rendre un peu de vie à mon coeur pour qu'il se fasse broyer quelques secondes plus loin.

Juliet. Evidemment. Je n'retiens pas un petit soupir en pesant un peu plus en avant sur la barrière. Une désagréable piqure de rappel. Si la blonde n'est pas là pour entretenir ma jalousie maladive, elle ne squatte pas moins de place dans le coeur étriqué de Selene. Entendre son nom glisser sur ces lèvres adorées les marque de son éternelle empreinte. "Ouais, bien sûr." Une certaine lassitude se devine sans mal dans ma voix alors que je me détourne de nouveau vers le pré, mais... je prendrai de ses nouvelles, bien sûr, que la pianiste me le demande ou pas. Cette haine que j'avais pour Juliet s'est nuancée d'une nette compassion quand j'ai appris ce qu'ils lui avaient fait subir. Je n'lui souhaite plus de souffrir.

Guettant le souffle et les bras de Selene repliés sur la clôture, j'esquisse un minuscule sourire quand elle évoque la prison. "Ouais... J'aimais bien être là bas." Avant que ça n'parte en couilles, en tout cas. Avant qu'on ne rompe, qu'Alma ne meurt, et que tout s'étiole. J'hésite une seconde, avant de souffler, sans la regarder - sans rien regarder, "Si on pouvait remonter le temps, je ferais les choses bien différemment." J'essaie de tourner les yeux vers elle, mais j'ai le regard trop plombé par les remords et les regrets. Ceux-là s'emmêlent et je n'sais plus bien les distinguer, mais... ça reste la même finalité.

"J'avais fait le portrait d'ma mère en graff, tu t'souviens ? J'avais essayé d'faire celui d'Abigaïl aussi, mais sans photo... c'était compliqué." J'esquisse un sourire amusé en repensant aux heures passées à faire son portrait robot, toujours imparfait. Aussi clairs que les souvenirs nous semblent, les traits d'une personne sont toujours flous - et de plus en plus avec le temps. C'était au moins une bonne manière de pousser la pianiste à déballer son passé, et... ce temps ensemble, pour ça ou pour tout le reste, il m'est resté tellement précieux. "J'me demande si c'est encore là."



Quien no mira adelante,
atrás se cae.


Awards pour me la péter:
 

Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 9548
Sujet: Re: Slow days | Selene    Sam 15 Mai 2021 - 12:21
- Moi aussi…, souffla-t-elle.

Elle aussi voudrait retourner à la prison, elle aussi ferait les choses différemment. Égoïstement, elle s’arrangerait pour qu’ils ne rencontrent jamais Ashley et le ranch d’Issaquah. Un choix facile à faire avec le recul, car Ashley n’avait fait que l’abandonner finalement, pourquoi devrait-elle s’accrocher ? Sans le ranch, pas de Nisqually, pas de communauté énorme, pas d’éclatement de sa famille. D’ailleurs, repenser aux multiples départs de son amie d’enfance fit réaliser à Selene comme Eli, aussi, pointait régulièrement chez les absents. A croire que les personnes plus importantes de sa vie s’appliquaient à la laisser tomber, et surtout quand elle en avait le plus besoin. Certes, il lui restait encore Andrea et Juliet, mais l’une avait désormais trop de responsabilités pour se focaliser uniquement sur elle, et l’autre… le cœur de la pianiste se serra. Mieux valait ne pas y songer.

- Je me souviens, bien sûr, confirma la jeune femme comme s’il lui avait fait un reproche, elle est un peu abimée, mais elle est toujours là…, les pluies fréquentes de l’état avaient fait leur œuvre sur la fresque, bien que la peinture ait été faite pur résister à ce genre de traitement, j’y suis retournée quelque fois…, c’était d’ailleurs à l’une de ces occasions qu’elle avait récupérer le collier de Kate, qui était maintenant la propriété d’Elizabeth – drôle de symbolique quand on y pensait, de confier le trésor de son ex à sa fille, c’est plus un endroit bien…

Parce qu’il avait été souillé par les derniers événements qu’elle y avait vécu. Ces deux hommes qui auraient pu la tuer, elle et Juliet. Elles s’en étaient sorties in extrémis, avec beaucoup de chance, probablement. Et puis de toute façon, bien que Selene soit inexorablement attachée au pouvoir nostalgique de la prison, elle n’était pas sûre que les fantômes qui s’y trouvaient soit bénéfiques pour elle. C’était d’un nouveau départ dont elle avait besoin… rompre les chaînes qui la rattachaient à la violence de la guerre. Cesser de se battre, pour de bon.

- Tu pars parce que tu as quelqu’un d’autre ? Demanda-t-elle brusquement ; ses prunelles lazuli s’accrochèrent au regard sombre d’Eli pour ne pas qu’il se défile, dans ton autre groupe je veux dire. Il y a une autre fille ?

Une autre fille « comme elle » était probablement l’interrogation exacte : une fille qu’il aimait, à laquelle il promettait de revenir. Étrange question, car c’était la première fois que la pianiste formulait l’éventualité que son ex soit avec quelqu’un d’autre et, le pire, c’était qu’elle ne savait pas quoi en penser. Une part d’elle serait probablement heureuse, mais l’autre, la plus égocentrique, était d’ores-et-déjà jalouse. Elle avait mis trop de temps à s’accaparer le mexicain pour le laisser à une inconnue qui n’avait pas vécu un centième de ce qu’elle avait traversé avec lui…


Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Eli Delgado
Eli Delgado
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1209
Sujet: Re: Slow days | Selene    Sam 15 Mai 2021 - 13:43
Content d'apprendre que les fresques sont toujours visibles, j'm'apprête à lui proposer qu'on se rende ensemble à la prison. Pas aujourd'hui bien sûr, ni même d'ici, mais quand tout sera revenu à la "normale". Je n'sais pas si j'aurai le courage d'affronter ces souvenirs seuls. De toutes façons, Selene ne semble pas vouloir y retourner, et je me coupe dans mon élan. Je n'ai pas trop envie de creuser. Encore une mauvaise expérience, à tous les coups. Ca devient tristement redondant.

"Quelqu'un d'autre ?" la formule me fait sourire bêtement - mais elle ne devrait pas. Si l'on peut facilement affirmer que Selene m'a, tout entier et pour toujours, il n'y a pas de réciproque. Et s'il n'y a personne d'autre, justement, c'est bien parce qu'elle me tient. Je n'ai rien voulu concrétiser avec Keira parce que ces espoirs pathétiques me hantent, et les divers batifolages qui ont ponctué ma vie depuis notre rupture n'ont rien de sentimental. Mon coeur demeure fermé, affublé d'un petit panneau "occupé". Je préfère me rapprocher des femmes dont je suis certain de ne pas tomber amoureux. Tout ça pour lui rester... disponible.

"J'pars pas pour ça, non. J'ai des amis qui... ont des problèmes," C'est bien le moins que l'on puisse dire, mais je n'veux pas lui rappeler encore les horreurs qui arrivent chaque jour en ville. "...et j'me suis promis de diviser mon temps entre ici et là bas." J'essaie d'aider tout le monde, et au final, j'ai l'impression de n'avoir aucun impact nulle part, sauf sur mon propre stress qui explose. C'est peut-être que tout ça est... trop grand pour moi, j'sais pas.

"Mais..." J'hésite un instant à aborder ce sujet. C'est délicat, non ? En même temps, moi qui voulais user de mon temps ici à défaire des noeuds, c'en est un beau, qui nous concerne tous les deux. J'me pince les lèvres avant de trouver le courage de poursuivre, le coeur déjà endolori de se faire compresser. "Tu... serais jalouse, si j'avais une copine ?" je cherche à mon tour son regard dans un mince sourire. Je me doute qu'elle ne dira rien qui me fasse plaisir, mais la moindre petite marque d'agacement sur ses traits est bonne à prendre.

J'ajoute, après quelques secondes et dans une espèce de gêne qui me fait baisser la voix, "Il a une fille que j'aime bien, mais... j'sais pas." Je détourne pudiquement les yeux. J'devrais certainement pas lui parler de ça, et la suite me vient plus difficilement, par fragments, comme une plainte que je n'ai jamais vraiment su formuler.  "J'lui ai dit que... j'étais pas prêt pour ça. Pour avoir une relation, j'veux dire." Ca n'est pas sa faute, pourtant. Après tout, je décide seul de ce que j'accepte de subir. Je fronce le regard, soucieux, avant de revenir capter le sien. Je m'efforce alors un sourire, pour conclure sur un ton plus léger. "Donc non, je suis libre comme l'air." Une bien cruelle métaphore, car ces chaînes... elles pèsent si lourd.



Quien no mira adelante,
atrás se cae.


Awards pour me la péter:
 

Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Slow days | Selene    
Revenir en haut Aller en bas  
- Slow days | Selene -
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: