The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

de Titanic a Love Boat, il y a qu'un gros glacon
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Alex Lockwood
Alex Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables | Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3771
Sujet: de Titanic a Love Boat, il y a qu'un gros glacon   Jeu 6 Mai - 12:00
Celle qui part en croisiere



Je serais plus rodée à cette vie de survie, surement que je me méfierais. Surement que je saurais que plus aucun enfant vivant ne crie ou n’hurle pour demander de l’aide sans savoir que cela attire les morts et les monstres. Mais voilà, j’ai 33 ans, il y a peu, j’étais vierge de tout, des hommes, des sorties hors de mon camp, de la violence injuste qui règne partout sur cette ville. Je me contentais de vivre des humiliations du quotidien, en faisant mon travail en baissant la tête, déjà heureuse d’offrir sécurité et un minimum de confort a mon frère, Mateo, et a cette petite fille dont le père a été vendue et qui est restée sous mon aile : Violet.

Depuis, j’ai l’impression d’avoir vécu des années en quelques mois. Mon viol, les morts que je ne voyais pas vraiment, les vivants tellement cabossés qu’ils semblent devenus des animaux fous et en rage… sur cette toile de fond qu’est le reste de cette humanité balbutiante dont je n’avais perçu le vacillement que de loin.

Je n’étais pas prête, a rien, ni a la vie d’espionne, ni a la vie en dehors des palissages. A être jetée trop vite dans la marmite, je me suis gravement brulée. Si j’ai encore cette part de moi d’humanité qui a été brisé chez tant d’autre, j’ai aussi cette naïveté de voir encore du bon et de l’espoir là ou il n’y a rien que des mensonges et des pièges.

C’est la raison pour laquelle, en rêvant de cette entrevue avec les Divas dans Seattle, en passant près du pont j’ai, donc, entendu un enfant appeler a l’aide avant de repérer une fillette sur une sorte de péniche en mauvais état. Je n’ai pas le recul nécessaire pour deviner que c’est surement un piège a naïfs et, tant bien même, je n’aurais pas su laisser un enfant dans la panade.

Il faut dire que ce qui semble être une de ces péniches géantes a évacuation d’ordure dans l’ancien temps, cache bien son jeu et que je ne vois pas qu’il y a des adultes cachés a attendre de voir ce que leur petit appât va ramener alors que je ne réfléchis plus et saute dans le fleuve afin de nager vers ce qui va surement signer mon arrêt de mort et celui de Mateo. De même, je ne me doute pas que je ne suis pas la seule a entendre les cris déchirants de l’enfant.

Je me hisse en toute confiance sur l’embarcation et essaye d’offrir un sourire rassurant a la fillette sale et au regard alarmant. Il y a quelques choses dans son regard qui aurait du me faire comprendre qu’elle n’était peut être pas si apeurée que ca, juste avide que je m’avance plus dans son piège pour que les grands m’attrape et me mettent en cage.

« Viens, je vais t’aider… n’aie pas peur, je m’appelle Alex, je vais te conduire en lieu sur… »

Si cela existe encore de nos jours. Pour le moment, je ne bouge pas en pensant que cela la rassurera et lui tend la main pour l’inciter a venir vers moi. Apres quelques secondes, elle me dit :

« Je suis coincée… »

Si je m’avance, je serais piégée pour de bon. Et forcement, je suis en train de me redresser pour aller porter secours a cette enfant sans comprendre qu’elle n’est pas plus coincée que moi.




Codage par Libella sur Graphiorum


La vie n'a rien de magique
Revenir en haut Aller en bas  
Roman Brody
Roman Brody
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 130
Sujet: Re: de Titanic a Love Boat, il y a qu'un gros glacon   Jeu 6 Mai - 17:04


Ce n’est pas la première fois que je la vois ici. Impossible de dire si c’est moi qui aie un besoin irrépressible de la revoir ou si c’est réellement son sosie, mais cette femme a attiré mon œil au premier regard. C’est son portrait craché et si je n’ai pas encore eu l’occasion de la voir de plus prêt je mettrais ma main à couper que je ne suis pas simplement devenue fou.

Si la première fois j’ai réussi à me dire que j’avais simplement rêvé, cette fois-ci je décide de ne pas laisser ma chance tomber. Je veux en avoir le cœur et net et savoir qui elle est. Je ne crois pas avoir jamais entendu parler d’une sœur ou d’une quelconque famille proche qu’elle aurait eu mais après tout, je lui ai caché tellement de chose que peut être, elle aussi ne m’avait simplement pas tout dit.

Je décide de la suivre, je sais comment faire pour ne pas me faire repérer. Je la regarde arriver sur ce pont, je ne m’intéresse pas à ce qu’elle vient faire ici à proprement dit, je veux juste pouvoir réussir à lui parler tranquillement. Je la vois qui s’arrête et décide de se jeter à l’eau. J’ai un réflexe de vouloir me ruer vers elle « Mais qu’est-ce qu’elle … » et je finis par comprendre. Je vois la gamine sur ce bateau cargo remplis de déchets. Je vois ma cible qui entame sa nage vers la petite en détresse, mais contrairement à elle, j’arrive aussi à me dire que ça sent le piège à plein nez. Théorie rapidement confirmé quand en faisant le tour sur le côté, je repère un type qui attend gentiment qu’elle se jette dans la gueule du loup « Petite idiote » que je lâche entre mes dents.

Je souffle, j’aurais préféré ne pas avoir à mouiller le maillot aujourd’hui, mais elle ne me laisse pas le choix, elle va se faire prendre comme une bleue. Si ce n’était pas le sosie de ma femme, je l’aurais même laissé en plan. Je me mets donc à l’eau également, essayant de nager le plus discrètement possible jusqu’à ce bateau poubelle. De toute manière, ceux présents sur cette embarcation doivent être trop concentré sur la petite brune pour se rendre compte que maintenant ils ont un problème. Je me glisse entre les containers et arrive à prendre par surprise le premier type qui était déjà à l’affut. Je glisse mon bras sur sa gorge par derrière, je n’ai pas l’intention de le tuer alors j’espère qu’il n’essaie pas de lutter. Ce n’est pas le cas et je laisse son corps endormi à mes pieds.

Je continue d’avancer et repère un deuxième candidat à la mort. Je reste derrière lui et pose mon arme contre sa tête en lui murmurant « Si tu bouges, t’es mort. Joues pas au con tu veux et pose ton arme » Il s’exécute, il n'a pas l'air si téméraire que ce ça, c’est bien, les taches de sang c’est compliqué à enlever sur ce t-shirt. Je le fais s’avancer et on apparait alors tout les deux dans le champ de vision de l’appât et de la cible. Je tiens toujours mon nouveau pote en joue devant moi. Je passe la tête sur le coté et je lance « On ne t’as jamais appris à te méfier des chatons blessés ? »

Je l’observe alors lentement. Cette ressemblance continue de me perturber et pourtant, il en faut pour me déstabiliser. De fait, je ne vois pas le dernier mec planqué qui attend son heure pour nous sauter dessus, et je ne me méfie plus de la gamine qui pourrait très bien, elle aussi tenter de nous agresser. Erreur de débutant.








The smarter you get
The less you speak

Revenir en haut Aller en bas  
Alex Lockwood
Alex Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables | Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3771
Sujet: Re: de Titanic a Love Boat, il y a qu'un gros glacon   Ven 7 Mai - 1:40
Celle qui fait une sieste


Je reste a regarder cette fillette sans trop comprendre ce qui ne va pas dans son attitude. Je suis trempée par les eaux glacées du fleuve. Mes vêtements trempés me collent, un peu trop au regard de mon profile légèrement arrondi et, même si le printemps et bel et bien là, la fraicheur de la brise suffit a me glacer les os. Pourtant je prends le temps de l’observer et de lui parler doucement pour la rassurer.

« Tu es coincée où ? Ne t’inquiète pas je suis la. »


Je ne vois pas d’entrave et elle n’a pas l’air blessée. En fait, il y a quelque chose dans son regard qui n’est pas vraiment de la peur comme je m’attends a en voir dans les yeux d’une fillette en détresse qui appelait a l’aide. Cette soudaine méfiance, un peu tardive est vite interrompue et je sursaute comme un animal apeuré quand j’entends une voix d’homme menaçante. Est-ce lui la menace pour la fillette ? Ou est ce un piège ? Je vois deux hommes apparaitront, un crasseux, dépenaillé, tenue en joue par un homme aussi mouillé que moi mais qui semble « plus normal ». Quand il s’adresse a moi je ne suis pas sur de comprendre, ou peut être que si et du coup de je ne suis pas sure d’assumer d’avoir l’air si idiote.

Je remarque ses yeux se perdre sur moi et j’ai le réflexe de reculer et serrer mes bras devant mes seins dans un geste protecteur, comme si, de par son regard, il voulait me toucher. Je n’ai pas le temps de jouer aux vierges apeurées que je distingue un mouvement derrière lui et crie, en même temps que je lance un couteau :

« Attention !!!!»


Mon instinct a parlé avant le reste car je n’ai pas réfléchi et la lame vient de s’enfoncer dans la main d’un autre homme en guenilles qui arrivait sur l’arrière de l’inconnu. Je ne sais pas vraiment ce qui se passe ni qui est avec moi ou contre moi, mais il semblerait que mon cerveau ait décidé mon camp. Je manque de déraper dans un truc poisseux et me rattrape comme je le peux a ce que je prends pour un tas d’ordure. Ma main qui pensait rencontrer une surface dure s’enfonce dans une sorte de tissus.

« Qu’est ce que… ? »

Je réalise que ce n’est pas des tas d’ordure, mais des tentes habillement camouflées de sorte a y ressembler. La péniche est géante et je commence seulement a comprendre le danger. Je n’ai pas le temps de réagir plus qu’un type me saute dessus, j’arrive a l’esquiver et lui fait fasse sans faire plus attention a l’homme quand je sens une vive douleur derrière le crane et m’écroule. J’ai le temps de voir la gamine jubiler d’avoir réussi a m’avoir. Je ne me suis pas méfiée d’elle…

Avant de complètement perdre connaissance, alors que mes yeux papillonnent et que je glisse vers les ténèbres, j’entends une voix d’hommes qui menace de me tuer et sent une arme contre mon visage. Sont ils assez idiots pour vouloir me prendre en otages contre un type qui ne me connait pas. De plus en plus vaguement je crois que cela parle de nous enfermer dans une cage … du moins c’est ce que je crois entendre avant de sombrer pour de bon ne pensant qu’a mon petit frère.




Codage par Libella sur Graphiorum


La vie n'a rien de magique
Revenir en haut Aller en bas  
Roman Brody
Roman Brody
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 130
Sujet: Re: de Titanic a Love Boat, il y a qu'un gros glacon   Sam 8 Mai - 0:30


Si au départ j’avais plus ou moins la situation bien en main, très vite tout dérape et je me rends rapidement compte que je n’aurais pas dû intervenir sans réfléchir correctement à un plan. Alors que la brune tire au couteau sur un homme derrière moi, j’ai le vieux réflexe d’appuyer sur la détente et l’homme que je tiens en joue s’écroule au sol, un trou dans la caboche.

Je jette un rapide coup d’œil derrière moi, elle n’est pas maline la brunette mais elle sait viser c’est déjà ça. Un homme de plus, en moins. Je tente alors de me rapprocher de ma cible mais elle glisse et se retrouve coincée dans une toile de tente tandis que deux autres hommes s’approchent un peu trop dangereusement à mon gout sur elle. Si j’arrive à coucher de mes poings celui qu’elle esquive plutôt habilement, l’autre lui donne un coup de crosse derrière le crane et le sosie de ma femme finis par perdre connaissance. En tant normal, j’aurais pu m’en sortir, mais vu le nombre de types qui sortent finalement de partout, je suis mieux accueilli qu’une stripteaseuse dans un enterrement de vie de garçon. Je n’ai pas le choix et je dois finir par me rendre. Les mains en l’air j’observe les alentours, ils sont nombreux, bien trop pour tenter quoi que ce soit « Fais chier » que je murmure entre mes dents.

Je les laisse finalement nous conduire un peu plus loin sans broncher, sans dire un mot. J’essaie de chopper un maximum d’informations sur l’endroit où nous nous trouvons pour pouvoir me repérer quand on partira d’ici. Car oui, je compte bien me faire la malle de ce taudis dès que la brune aura retrouvé ses esprits. Finalement, ils nous enferment tout les deux dans une cage. Je ne sais pas ce qu’ils comptent faire de nous, mais je pense que ça ne va pas être du propre aux regards des cris que j’entends pas loin. Le mec est en train de déguster sévère et je crains que nous ne soyons les prochains à se faire gentiment dépecer.

Pour le moment je suis calme, mais si je ne trouve pas un plan rapidement, je me connais, mes nerfs vont lâchés et là, je ne répondrais plus de rien. Ni pour moi, ni pour la brune, ni pour ces connards. J’en profite aussi pour poser mes yeux sur celle qui m’a mis dans cette situation par sa bêtise. Elle dort encore paisiblement et je ne peux m’empêcher de lui retirer une de ces mèches de cheveux qui cache son visage. Elle lui ressemble tellement que s’en est troublant. Je pose ma tête contre l’un des barreaux de notre cage et souffle. Elle me manque encore terriblement. Pas un seul jour ne passe sans que je ne pense à elle et d’avoir rencontré cette jeune femme ne m’aide en rien. La preuve, je suis déjà dans de beaux draps par sa faute. Par la mienne aussi un peu oui, j’aurais dû faire plus attention, mais sans moi, elle serait déjà entrain de se faire bouffer toute crue.

Au bout d’un long moment, je la vois qui commence enfin à reprendre ses esprits. Je la regarde et lui lance juste un « On se réveille enfin la belle aux bois dormants ? » Et je ne la lâche pas du regard. Même ses yeux, son regard et ses petites mimiques. Ce n’est pas possible de lui ressembler autant. J’ajoute ensuite « J’espère que t’as le cœur accroché parce que ces salops ne font pas dans la dentelle »





The smarter you get
The less you speak

Revenir en haut Aller en bas  
Alex Lockwood
Alex Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables | Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3771
Sujet: Re: de Titanic a Love Boat, il y a qu'un gros glacon   Sam 8 Mai - 9:29
Celle qui panique

C’est le froid qui me transperce la peau qui me tire des limbes en premier. Je sens que je grelotte, l’humidité de mes vêtements détrempés par ma traversé du fleuve, mêlé a l’air frais de cette journée déclinante, me fait claquer des dents. D’instinct, sans ouvrir mes yeux, je resserre un peu plus les pans de ma veste tout aussi mouillée que le reste de mes vêtements, sans y trouver la moindre chaleur.

Puis, c’est la dureté du sol froid qui m’interpelle avant que l’odeur de chair sale et de renfermée ne viennent percuter mes narines et m’alarmer : ce n’est pas normal. J’ouvre vivement les yeux et me redresse tout aussi brutalement regrettant ce geste avec la vive douleur que je ressens au niveau du crane qui me fait rapidement grimacer pendant que je lance des regards paniqués tout autour de moi. Je suis dans un endroit sombre, je suis enfermée et avec un homme que je ne connais pas. Une vague de panique s’empare de moi. Alors qu’il me parle pourtant avec une certaine douceur. Je n’étais pas prête pour avoir une pleine maitrise des mes nerfs et mes angoisses sont trop fraiches pour ne pas me secouer. Je réalise que je n’ai pas mes armes …

Je me recule de cet homme, terrifiée, resserrant mes bras sous mon corps dans un geste de protection surement ridicule pendant que je reste a le fixée avec crainte. Je suis dans l’incompréhension la plus totale, mon esprit reste juste fixé sur le fait que je suis a sa merci et incapable de me défendre. Je me heurte violemment a la paroi de cette cage trop petite et essaye de me ressaisir en voyant qu’il n’a aucun geste hostile a mon égard… du moins… pour le moment…

Après je ne sais pas depuis combien de temps j’étais inconsciente mais s’il avait voulu me faire du mal ca serait déjà fait non ? J’essaye de me rassurer comme je le peux avant de réussir a repenser a ce qu’il a dit et a remettre les éléments dans l’ordre pour expliquer ce qui s’est passé :

« Je… ou sommes nous… et.. comment ca le cœur bien accroché ? Je… »

Je me sens bête complément appuyée sur des barreaux de cage au point de me faire mal au dos tellement je suis effrayée d’être avec un inconnu. Je respire un grand coup pour essayer de me détendre du moins, un petit peu. Même si ma voix est douce, ma nervosité transpire dedans, comme de pars mes mains, toujours tremblantes, autant de froid que d’appréhension :

« Je … je m’appelle Alex.. je suis désolée, je crois qu’il me manque un morceau de l’histoire… qui êtes vous ? Enfin, vous étiez sur le bateau aussi avec la fillette ? »


Codage par Libella sur Graphiorum


La vie n'a rien de magique
Revenir en haut Aller en bas  
Roman Brody
Roman Brody
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 130
Sujet: Re: de Titanic a Love Boat, il y a qu'un gros glacon   Sam 8 Mai - 13:11


Je la regarde se réveiller, terrifiée et frigorifiée. Elle a l’air si fragile comme ça. Je me contente de l’observer sans bouger. Je ne peux de toute manière rien faire pour l’aider pour le moment, mes habits sont aussi trempés et frais que les siens et je dois avoir froid, presque tout autant qu’elle. Elle se recule en me voyant, c’est marrant parce qu’elle ne s’est pas méfiée de cette fillette qui n’était clairement pas en danger et pourtant, moi qui ai voulut l’aider, je lui fais peur. Je me dis que ça doit être le fait que je suis un homme, et un inconnu. Sa peur est légitime et je ne crois pas avoir envie de la lui enlever.

Toujours a coté d’elle, je finis par m’assoir, je pense que nous passerons un petit moment dans cette cage avant qu’il ne se passe quoi que ce soit. Autant tenter de garder mes forces pour plus tard. Avec calme et douceur je lui réponds « Ce qu’il s’est passé ? Nous sommes enfermés par ta faute, ici, dans cette cage et j’ai la très nette impression que nous allons leur servir de repas » Depuis le début de la pandémie, il n’était pas rare de croiser des personnes qui s’était abaissé à manger tout ce qu’ils trouvaient, littéralement, et la viande humaine en faisait partie.

Si pour le moment je suis encore calme, nul doute que le fait d’être enfermé sans pouvoir agir commence à m’agiter les nerfs intérieurement. J’ai hâte que l’un d’eux viennent nous chercher. Je me ferais un plaisir de l’accueillir comme il se doit. Mais pour le moment, ils ont décidé de nous laisser patienter ici bien sagement. Je pose mes yeux sur Alex, donc. C’est un joli prénom. Elle me demande qui je suis et je n’ai pas spécialement envie de lui répondre. J’ai surtout envie de savoir qui elle est, elle. Je ne suis pas non plus d’avis de lui raconter les raisons de ma présence ici, pour moi, moins les gens en savent mieux c’est, mais je pense que je lui dois quand même quelques explications. Je me contente de lui faire un résumé « Je t’ai vu sauter du pont. J’ai cru que tu voulais mourir. J’en ai eu la confirmation quant tu es monté sur ce bateau » Et je la toise du regard l’air de lui dire qu’elle a été une jolie petite idiote.

« Qu’est-ce qui t’as pris de faire ça ? On t’as jamais appris à te méfier des petits animaux blessés ? » Est-ce qu’elle avait simplement quelques notions de survie ? Je repense alors à ce couteau qu’elle à parfaitement lancé sur l’homme qui arrivait derrière moi. En fait, peut-être est -t-elle juste naïve ? J’ai peur alors de comprendre que ce n’est pas que physiquement qu’elle lui ressemble. Je n’aurais jamais dû venir la chercher. Cette femme causera ma perte, c’est une certitude.

Je souffle un grand coup et finis par lui dire « Je m’appelle Roman » et j’hésite avant de finalement rajouter « Tu n’as rien à craindre de moi. Je ne suis pas là pour te faire quoi que ce soit »






The smarter you get
The less you speak

Revenir en haut Aller en bas  
Alex Lockwood
Alex Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables | Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3771
Sujet: Re: de Titanic a Love Boat, il y a qu'un gros glacon   Dim 9 Mai - 23:42
Celle qui ne sent pas responsable

J’essaye de calmer ma respiration et j’ai l’impression que les battements de mon cœur tambourine dans ma poitrine doivent s’entendre dans tout Seattle tellement le fait qu’être enfermer avec un homme est difficile a gérer psychologiquement. Pourtant le fait qu’il ne fait pas de mouvement brusque et garde ses distances, du moins, autant que possible dans un si petit espace, arrive a me détendre un peu.

Je reste a l’observer avec attention pour essayer de déterminer si, comme le fou, il attend juste le bon moment pour frapper ou si c’est un homme « bien » et que le seul danger sur lequel je dois me concentrer est a l’extérieur de la cage. Il a l’air posé et calme, il fait même propre sur lui. Difficile d’en deviner plus pour le moment. Il se met a parler et je fronce les sourcils avant que, sans m’en rendre compte, mon menton se relève dans cette posture de défis qui me vaut souvent trop d’ennui.

« Par ma faute ? Je ne me souviens pas de t’avoir forcé a sauter, surement le coup sur ma tête m’a fait oublier cette scène. »

Il y a de l’ironie dans ma phrase mais il y a trop de personnes incapables de reconnaitre leur tors et trop promptes a toujours me faire porter la faute dans mon entourage. Alors, l’entendre dire que je suis responsable du fait qu’il soit dans cette situation a le dont de titiller mon agacement.

Son histoire de repas ne me rassure pas. Mais si je suis novice dans les sorties, j’ai suffisamment entendu les filles dire que certains prisonniers n’étaient pas en état d’être vendus pour autre chose qu’être mangés pour ignorer que les cannibales existent. Si le sursaut de colère m’avait fait reprendre un semblât de couleur, la pâleur revient vite au galop.

J’ai l’impression qu’il me détaille aussi. Une fois de plus j’ai se reflexe ridicule de resserrer les pans de la veste sur mon corps transi de froid. Cela ne sert pas a grand-chose, ni contre mes grelottement ni pour faire disparaitre mon corps des yeux de celui qui est en face de moi. Pourtant il n’y a pas cet éclat dans ces yeux qui me fait sentir comme une proie, bien au contraire, j’ai presque l’impression d’y voir quelque chose de plus doux sans que j’arrive a vraiment saisir ce que cela signifie. Je le regarde en silence s’assoir pendant que j’ai l’impression qu’il me fait la morale comme a une petite fille. C’est très étrange et ca a le mérite de l’arracher un maigre sourire avant qu’il ne se présente. Ce sourire prend un pli amer quand il me dit qu’il n’est pas là pour me faire du mal. Avec une pointe d’amusement je lui dis :

« A priori tu serais plus là pour finir au menu si j’ai bien compris ? »


C’est idiot mais avoir son prénom me rassure presque, ca le rend plus humain. Je replis doucement mes jambes contre mon corps et arrive a me détendre un peu a mesure que j’essaye de réfléchir sur cet inconnu, navrée qu’il ait pensé que je voulais me tuer. Après un léger silence, tout en restant a l’observer je finis par répondre, pensivement, à ses questions.

« Même si j’avais su, je pense que je n’aurais pas su passer mon chemin en pensant qu’il y avait des chances que cela soit vraiment un enfant en détresse… j’aurais peut être fait autrement, mais je n’aurais pas été capable de passer mon chemin. »

Je repose mes yeux dans les siens avant d’enchaîner :

« Et toi alors ? pourquoi avoir plongé aussi ? Si ce n’est pas le petit animal blessé qui t’a attiré ici, qu’est ce qui t’a conduit dans ce piège ? »




Codage par Libella sur Graphiorum


La vie n'a rien de magique
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: de Titanic a Love Boat, il y a qu'un gros glacon   
Revenir en haut Aller en bas  
- de Titanic a Love Boat, il y a qu'un gros glacon -
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: