The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le deal à ne pas rater :
Samsung Galaxy Tab A7 – Tablette 10.4″ – Full HD, Wi-Fi, 3 Go ...
135 €
Voir le deal

Suffering is one of life's great teachers
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
Invité
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Suffering is one of life's great teachers   Jeu 20 Mai 2021 - 13:03
Cette confiance aveugle en June est vraiment chelou, elle serait pas amoureuse d’elle en fait ? « June est humaine et elle peut se tromper. » On se trompe tous à un moment ou un autre, c’est comme ça que la vie fonctionne. C’est d’ailleurs grâce aux erreurs que font les gens qu’on peut les battre. Après, si June parvient à faire croire qu’elle ne peut pas faire d’erreur, alors elle est super douée ! Mais c’est pas la question franchement. Pendant que Zelda est en train de tabasser ce pauvre arbre, je lui dis :

« Faut juste savoir avancer en gardant une part d’espoir, c’est ce que m’a appris Shane. » Ouais, c’est comme ça que je fais, c’est comme ça qu’il fait, si on perd tout espoirs, alors ça sert à quoi de se battre ? Shane il faisait ses trucs car il croyait que la victoire était possible. Espoir de merde, de nul, mais espoir quand même et du coup ça fait qu’il a fait des trucs super cool. Donc c’est un peu des deux au final, un peu d’espoir et beaucoup de détermination :

« Et si j’te dis ça pour être sympa à la base en fait, je te dis juste que ce que je pense au final, on se construit tous sa propre vérité comme tu dis. J’vais pas chercher à te convaincre que la mienne est meilleure, mais ça reste une possibilité. » Ouais qu’elle garde ça dans un coin de la tête, on sait jamais, l’espoir ça fait jamais de mal, à petite dose du moins. Faut pas non plus en abuser. Moi c’est pas la même chose, je sais que Lily est vivante car elle est pas assez idiote pour risquer d’aller se battre contre un groupe de mecs super forts.

Je continue à lui parler, elle commence à être bien en sueur la Zelda, elle bosse bien, c’est cool : « ça te fait pas plaisir qu’un mec ait de l’espoir et s’inquiète  pour toi ? Il faudrait que je fasse quoi pour te remonter le moral, qu’on aille se taper des bières ? Y’a quoi qui te ferait plaisir ? » Moi je suis ouvert à tous, tant que ça inclue pas de me ridiculiser ou de faire chier Maddie et Levi, elle a beau ne pas les aimer ,c’est pas une raison pour les faire chier. Surtout que je me vois mal faire une crasse à Levi et continuer à être son élève…
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 8447
Sujet: Re: Suffering is one of life's great teachers   Ven 21 Mai 2021 - 2:57
« Elle est bien plus qu'une humaine ! »
June ! La résumer à ce simple qualificatif, appuyer sur l'évidence de sa mortalité ou sur la possibilité qu'elle puisse se tromper, c'est insultant. Oui, Zelda n'est jamais très objective lorsqu'il s'agit de son idole. Et pourtant son pragmatisme lui souffle que la rouquine est l'une de ces figures aptes à marquer l'Histoire et à s'approprier l'admiration des générations futures. « Et je n'l'ai jamais vue se tromper ! » Le fait qu'ils soient encore vivants, qu'ils puissent jouir d'une vie acceptable, prouve que la Boss opte pour les bonnes décisions. « J'dis pas que c'est impossible ! » précise-t-elle avant de hausser les épaules. « Juste que c'est... improbable ! » Et elle est de toute façon bien trop séduite par June pour oser remettre en question ce qui, pour elle, fait office de certitude.

« Ah ouais ? Il t'a appris ça ? » Shane ! Ce père auquel il ne semble pourtant pas accorder une grande estime d'ordinaire. Elle imaginait mal cet homme tomber dans le piège de l'espoir. « Et tu dirais que ça lui a bien réussi ? » questionne-t-elle, se rappelant qu'il a tout de même fini en prison et qu'il n'a visiblement pas réussi à s'attirer les faveurs de son fils. « Lui, j'dois bien avouer que j'serais curieuse d'le rencontrer ! » Les gens qui ne laissent pas indifférents, qui attirent la haine plutôt que l'amour, la fascinent. Et puis en plus, il est était quand même terroriste. Pour sauver la planète, en plus. Forcément, ça, ça l'inspire tout de même un peu !

L'adolescente marque une pause dans l'enchaînement de coups, conclus par un nouveau coup de pied, qu'elle décoche à l'arbre. Max lui avoue qu'il essaie simplement d'être sympa et qu'en prime, il pense ce qu'il dit. Ca, c'est l'une des choses qu'elle apprécie chez lui. Elle qui est en croisade contre l'hypocrisie. « T'as pas besoin d'te forcer à être sympa avec moi, tu sais ? » lui fait-elle remarquer. « Je n'suis pas une petite chose fragile ! Et je n'ai pas besoin d'être protégée ! » Comme souvent - ou plutôt comme toujours - elle se cache derrière le masque du stoïcisme. L'australienne souffre. Mais cette faiblesse, elle ne peut pas la montrer. « J'apprécie l'intention, hein ? Vraiment ! » lui assure-t-elle, désireuse de préserver cette fragile paix qu'ils ont finalement réussi à instaurer. « Mais je t'assure que j'vais bien ! » conclue-t-elle sur un mensonge. Ou disons qu'elle pourrait sans doute aller plus mal. C'est ainsi qu'elle résonne, Zelda. En se focalisant sur les gens qu'il lui reste plutôt que ceux qu'elle a perdus.

Et puis finalement elle lâche un petit rire lorsque le jeune homme lui demande ce qu'il pourrait faire pour lui remonter le moral. Un rire franc et même surpris. Il a l'air sincèrement inquiet ou désireux de lui changer les idées. « Tu lâches pas l'affaire, hein ? » Et c'est tout à son honneur, dans le fond. Il tente peut-être de lui prouver qu'il mérite son amitié. Ou de lui faire prendre conscience qu'elle s'est trompée sur lui. « Tu veux vraiment savoir ce qui m'ferait plaisir ? » Question purement rhétorique. « Qu'on fasse brûler vifs ces enfoirés de New Eden ! Tous ! Jusqu'au dernier ! » Pour qu'il expient la mort d'Ela dans les flammes et la souffrance. Une mort lente, quelque chose qui les obligera à regretter le mal qu'ils ont pu lui faire en lui enlevant l'israélienne. « Alors, Booker ? » reprend-t-elle comme pour s'assurer qu'elle capte toujours son attention. « Tu crois que tu peux m'l'offrir, ça ? » Elle en doute. Et si elle s'acharne aujourd'hui sur le tronc de cet arbre, c'est parce qu'elle a compris qu'elle doit être l'artisane de sa propre vengeance.


War means fighting, fighting means killing

Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
Invité
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Suffering is one of life's great teachers   Dim 23 Mai 2021 - 14:07
Les remarques de Zelda me font rire, évidement que June a fait des erreurs, sinon elle aurait pas une cicatrice au cou, le truc c’est de savoir rebondir dessus et de les faire passer pour des victoires. Par contre ça, on peut reconnaitre que c’est un talent qu’elle possède, mais bon je vais pas débattre de ça avec Zelda, elle est visiblement amoureuse de June de toute façon : « Brûler des New Eden ? Je crois que la française parlait de ça, c’est marrant. Elle voulait du napalm. » Pour le larguer sur la tronche des New-Eden, mais je crois que ça demande beaucoup de matériaux du coup, moi je ne peux rien faire pour elle malheureusement, mais pour le moment surtout. Plus tard, quand je serai plus en forme, évidement que je vais l’aider à aller casser des bouches :

« Moi j’peux juste t’offrir de bons conseils et un partenaire d’entrainement. » Ouais, j’aimerais bien dire que je vais cramer le cul de tous les new eden de la galaxie mais en vrai. Je sais que c’est des méchants, mais j’ai rien de personnel contre eux malheureusement. Ils n’ont tués personne de ma famille pour le moment. J’lance à Zelda : « Et tu peux bien te débattre autant que tu veux, tenter de mentir à toi-même ou de me mentir, mais je vais pas laisser tomber. » J’vais l’aider qu’elle le veuille ou non, fécilitation, tu es sauvée Zelda, s’il te plait ne résiste pas. Voilà ce qu’il va se passer. Je vais insister jusqu’à voir si Levi avait raison ou tort à son sujet et s’il avait tort, ça sera sa première grosse erreur :

« Les Bookers sont têtus, c’est pour ça qu’on est attachant. » Ouais, c’est pour ça que Shane il a eut maman et que moi je vais avoir tout ce que je veux à terme. Finalement, je décide que je suis resté assis assez longtemps : « Tu veux pas foutre la paix à cet arbre ? Il rend pas les coups… lui. » Je me lève pour pousser Zelda et l’obliger à me faire face, pas méchant hein, mais au moins, moi je peux l’aider : « On va voir qui de Stan ou de Levi est le meilleur prof et que de nous deux est le meilleur élève. Le perdant à un gage. » Pour une fois qu’il y aura un combat amicale et pas uniquement car on est en train de se disputer, il faut marquer ça sur un calendrier et faire un gros cœur dessus.
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 8447
Sujet: Re: Suffering is one of life's great teachers   Lun 24 Mai 2021 - 13:12
« La française ? Adel ?! »
Elle avait presque oublié l'existence de la pilote, Zelda. Et quelque part, ça l'ennuie que cette femme puisse être du même avis qu'elle. « Quelle manque d'imagination... » soupire-t-elle. « Quel est l'intérêt d'cramer des gens depuis l'ciel, hein ? Tu peux pas vraiment les voir souffrir ! » L'adolescente apparente tout ceci à de la lâcheté. Elle, elle veut être présente pour entendre les hurlements de douleur de ceux qui lui ont pris Ela. Pas les survoler et se contenter d'appuyer sur un petit bouton pour les exterminer. « Elle n'a pas intérêt à m'voler ma vengeance ! » Qu'elle reste en dehors de ça, la française !

Elle finit par balayer le sujet d'un vague signe de la main. Max, elle le sait, a tendance à s'attacher aux mauvaises personnes. Et elle n'a pas envie d'entrer dans un nouveau débat stérile avec lui sur la valeur d'une femme qui n'est même pas capable de se défendre correctement face à une adolescente. « Tu veux me donner des conseils ? Toi ?! » Elle marque une pause dans son entraînement pour lui décocher un regard un brin surpris. Et un sourire qui en dit plutôt long sur ce qu'elle pense de la pertinence de tout ceci. « Et si j'en veux pas ? » Elle n'a pas l'impression d'en avoir besoin, d'ailleurs. Elle sait ce qu'elle doit faire. Et comment le faire. Même si, bien sûr, elle est plutôt satisfaite de constater qu'il souhaite l'aider. C'est l'intention qui compte, n'est-ce pas ?

Mais les Booker sont effectivement têtus, oui. C'est en tout cas le cas du spécimen qui se trouve avec elle et qui insiste pour l'aider. « C'est aussi pour ça qu'ton père a fini en taule, non ? » fait-elle remarquer, un petit sourire au coin des lèvres. Elle ne sait pas trop si elle peut plaisanter sur le sujet. En tout cas elle doute que le garçon puisse lui venir en aide d'une quelconque façon. Et elle craint qu'il finisse par se montrer trop insistant.

Crainte confirmée lorsqu'il s'approche pour la pousser et l'encourager à se désintéresser de l'arbre pour se mesurer à lui. « Tu veux remettre ça ? » s'étonne-t-elle. Elle est pourtant meilleure que lui et ça, normalement, il le sait. « Mais t'es conscient que j'vais te détruire, hein ? » Elle suppose que c'est la manière qu'a trouvé Max pour tenter de la distraire un instant de sa douleur. Il se pose en agneau sacrificiel. Et forcément, lorsqu'il évoque Levi et Stan et tente de donner un aspect personnel à l'entraînement, Zelda se sent obligée d'accepter. « Comme tu veux ! » approuve-t-elle en haussant les épaules. « J'ai déjà une idée de gage, en plus ! » Et il ne va pas du tout l'apprécier !

L'australienne s'accorde quelques instants pour se débarrasser de son joint puis reprendre son souffle avant de venir se placer devant le garçon. Elle se met alors en garde et l'observe derrière ses poings levés. « Booker contre Anderson, acte quatre ! » Il faut dire qu'ils passent le plus clair de leur temps à se battre, ceux deux-là. Mais pour une fois ce n'est pas la colère qui anime leur confrontation mais bien le goût du défi. « Let's go ! » Elle est ainsi la première à attaquer. Son assaut prend la forme d'une feinte, d'un coup destiné au visage de Max mais qui vise surtout à attirer son attention sur la partie supérieure de son corps. Après quelques échanges basiques et tout autant de parades, le véritable danger se manifeste sous la forme d'une jambe qui vient faucher les chevilles de son partenaire d'entraînement.

Ce n'est pas sans une certaine satisfaction qu'elle le voit tomber au sol, sur le parterre de la forêt. Un sourire vient illuminer le visage de l'adolescente tandis qu'elle recule d'un pas pour aller sautiller sur place, telle une boxeuse, en attendant que son adversaire se relève. « J'veux pas être méchante mais... j'vois pas trop la différence entre l'arbre et toi ! » Sa moquerie vise évidemment à le motiver, à l'encourager à se faire plus agressif. Car une idée vient de lui traverser l'esprit : « T'as pas intérêt à m'laisser gagner pour m'faire plaisir ! » Ils doivent se battre sérieusement. Une victoire n'a aucun intérêt si elle semble volée ou offerte...


War means fighting, fighting means killing

Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
Invité
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Suffering is one of life's great teachers   Lun 24 Mai 2021 - 20:44
Alors ouais, je sais que je me suis entrainé comme un taré, mais ça ne fait que six mois à peine, on est face à une Zelda qui s’entraine depuis plusieurs années et en fait, là, on sent la différence car quand on se fait balayer par une fille, c’est moyen ? Enfin, c’est le cliché sexiste qui veut ça. Enfin bref, Zelda elle est motivée et ça se sent, j’ai pris cher. Mais je ne vais pas non plus me rendre car j’ai ma fierté. Je me suis relevé et j’ai répondu à son trait d’esprit avec un grand sourire, elle me prend pour qui la petite Zeldnouille ?

« L’arbre il ne rend pas les coups et même si tu gagnes c’est toujours mieux de m’affronter moi. » On continue à danser l’un autour de l’autre, ouais en vrai, vu que c’est un combat amical. On s’envoit bien des coups, mais je sais qu’elle se retient, heureusement d’ailleurs que moi aussi. Mais à un moment, je la choppe au corps et je sens un truc bizarre, pour casser ma garde, elle m’avait fait des putains de chatouilles ! Avant de me refaucher de nouveau comme si j’étais épis de maïs ! C’était super indignant quand même, même s’il fait beau c’est pas une raison pour me retrouver au sol et surtout pas après une telle fourberie :

« Hé mais, c’est illégal de faire ça ! » Mais je me retrouve encore au sol, Zelda se penche sur moi pour vérifier que je suis pas mort et là, quand je la vois, je me rends compte que j’aime bien me battre avec elle, car en vrai, c’est plutôt cool, ça fait au moins un truc qu’on partage, si ce n’est pas le seul truc même qu’on partage en vrai. Je lui souris, fier dans ma défaite et je lui pose une question super importante : « Si je te dis que t’es belle comme ça, tu frappes moins fort ? » ça s’appelle de la flagornerie et je m’en bas les rouleaux, si ça peut me donner une seconde pour détourner son attention et gagner un round la prochaine fois, je n’hésiterai pas !
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 8447
Sujet: Re: Suffering is one of life's great teachers   Mar 25 Mai 2021 - 13:17
« Il rend p't-être pas les coups... »
Cet arbre que Max dénigre. C'est vrai qu'il est plutôt stoïque dans son genre. Mais c'est un peu le propre des végétaux, ça. Et de toutes ces choses qui vivent mais ne pensent pas. « ... mais il encaisse aussi bien mieux qu'toi ! » Elle lui décoche un vague sourire. C'était gratuit, ça. Mais c'est justement ça qui est amusant. Ce n'est pas la première fois qu'ils se battent mais auparavant c'était toujours pour affirmer le domination de l'un sur l'autre. Aujourd'hui le cadre de leur duel se limite à un simple entraînement. Et elle doit bien reconnaître que c'est plus agréable comme ça...

Et alors qu'elle se relance à l'assaut du jeune homme avec cette assurance empreinte de témérité qui la caractérise, elle s'octroie le luxe d'utiliser une technique plutôt fourbe. Cette fois, Max, elle ne le frappe pas. Elle le chatouille. Et franchement, c'est peut-être plus efficace que la plupart des coups de poings. La suite se résume à un nouveau croche-pied qui le fait basculer en arrière. Presque délicatement. Ce qui n'empêche pas le garçon de se plaindre en évoquant une technique illégale. « Et alors quoi ? Tu vas m'coller un procès ?! » rétorque-t-elle, amusée. Il n'y a plus vraiment de règles aujourd'hui. La fourberie est une alliée puissante et l'australienne ne compte pas du tout se priver d'y avoir recourt.

Et puis il y a ce moment où Max parvient à tout gâcher et à lui voler ce sourire qu'elle arborait pourtant sincèrement. Il la complimente sur sa beauté et semble espérer qu'en échange, elle retiendra ses coups. « Tu peux pas t'en empêcher, hein... » soupire-t-elle, partagée entre la résignation et l'agacement. « Tu sais, Max... J'suis amoureuse de K' ! » Et ce qu'il y a de beau dans tout ça, c'est que c'est parfaitement réciproque. N'empêche que ses joues se teintent de rose. C'est la première fois qu'elle avoue ça à quelqu'un. Et elle n 'est pas sûre que ce soit à la bonne personne... « On s'aime, c'est comme ça ! » Elle hausse les épaules comme pour souligner la simplicité de cette évidence. Il peut se moquer, s'il le désire. Elle s'en fout. Tant qu'elle parvient à éviter les compliments intéressés du jeune homme, elle s'en satisfera.

« On enchaîne ? » Comme toujours, elle pose la question avec l'intention d'ignorer la réponse. La voici qui se jette à nouveau à l'assaut, donc. Et alors qu'elle s'est glissée, de dos, contre le torse du garçon avant la ferme intention de le faire basculer par dessus son épaule, il la chatouille à son tour. Elle perd ses moyens, se tortille pour éviter ces doigts qui mettent à mal son flanc. Et forcément, elle se déconcentre. Suffisamment pour qu'un coup bien ajusté l'envoie au sol. Le choc est rude. Suffisamment pour qu'elle pousse un petit gémissement de douleur. Et de contrariété, aussi. « J'croyais qu'c'était illégal ?! » Il abuse !


War means fighting, fighting means killing

Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
Invité
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Suffering is one of life's great teachers   Ven 28 Mai 2021 - 16:54
Zelda s’indigne quand je commence à utiliser ses techniques contre elle. Alors ouais, j’avais dénoncé leur utilisation contre moi, mais en même temps, si ça marche, pourquoi je devrais m’en priver, la fin justifie toujours les moyens. C’est pas ce qu’elle me tue à me répété tout le temps et d’ailleurs, c’est bien un des principes de June aussi. C’est marrant quand même comment c’est à deux vitesses la morale avec Zelda : « C’est interdit quand ça m’arrange en fait, c’est pas un peu le principe de la Zelda ? Se foutre des règles sauf quand ça l’arrange ? » Je lui fait un balayage et je l’entraine au sol pour faire bonne mesure, puis je la met sur le ventre afin de neutraliser la menace. Comme ça je vais avoir tout le temps de me moquer d’elle :

« Avec toute cette sueur et cette poussière, tu vas être toute sale. Il faudra demander à K de venir te laver derrière les oreilles. C’est trop chou.» Ouais, Zelda qui se dit amoureuse, c’est presque mignon, je dis bien presque car Zelda c’est l’enfant du démon. Je continue à la titiller un peu pour m’amuser, c’est rigolo de l’embêter, surtout que maintenant j’ai laaaargement le temps de le faire, allez, on va même en rajouter une couche !

« En tout cas c’est pas le pouvoir de l’amour qui peut te faire gagner. Du coup, on fait comment ? » Bah on fait que je m’assois sur son dos et que je commence à m’étendre comme si j’étais à la plage, c’était mal partit pour moi au début, mais maintenant c’est moi qui mène la danse. Rien de bien méchant évidement, c’est pas un combat pour prouver sa supériorité car de toute façon c’est évident que je l’ai sur elle, mais elle continue à se débattre et elle tente de me soulever.

Je lui tapote la tête et je dis : « Encore que tu sembles en avoir sous le coude là, allez, fais moi un esprit shonen ! Allez, je crois en toi. » Je crois en elle pour s’énerver et pour échouer comme une nulle. Personne ne peut battre Maxi-Max !
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Suffering is one of life's great teachers   
Revenir en haut Aller en bas  
- Suffering is one of life's great teachers -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: