The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-43%
Le deal à ne pas rater :
-43% sur la carte mémoire microSD SanDisk Extreme PRO 400 Go
104.66 € 184.99 €
Voir le deal

Pourquoi elle, pourquoi pas moi ?
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Julian Meyers
Julian Meyers
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 158
Sujet: Re: Pourquoi elle, pourquoi pas moi ?   Mar 18 Mai 2021 - 17:12
J’ai un rire avant de lever les yeux au ciel. « Tu m’as vu tomber malade combien de fois jeune fille ? Allez, vas-y, cherche un peu. » En vrai, depuis le début de toute cette merde, c’est jamais arrivé. J’ai eu de la chance. Aucune blessure, aucune maladie. Rien du tout. Contrairement à beaucoup de monde. Trop de monde. Et ce qui m’a fait rire il y a quelques secondes finit par me faire grimacer. Alors je me fais pas prier pour partager la couverture, même si cette proximité avec elle a quelque chose de surprenant, surtout au vu des derniers mois. J’ai l’impression qu’elle me déteste encore plus qu’avant, si tant est que la chose était possible. Enfin, elle pourra jamais autant m’en vouloir que moi je m’en veux à moi-même de toute façon.

Je me rends compte aussi que j’ai de moins en moins de mal à la comprendre avec ses mimes. Je sais pas si c’est vraiment une bonne chose vu que ça l’incite pas à communiquer autrement. Mais je vais pas lui enlever ça en plus du reste non ? J’en ai déjà assez fait je crois pour lui pourrir la vie. Et je hoche la tête à sa mine interrogative. « Pour de vrai oui. De la guimauve aussi. Voire des bonbons. Faudrait que je me rappelle comment on fait. Ou on peut essayer de trouver des bouquins. Ce serait sympa. » J’ai quand même un temps d’arrêt quand elle m’imite en train de cuisiner et je tousse un rire. « Tu sais qu’on va devenir imbattables dans les jeux où il faut mimer des trucs. » Je sais pas trop pourquoi j’ai dit ça, mais de toute façon, ça s’envole quand je vois ce qu’elle fait avec la peluche Et j’ai un bref soupir.

Avant que son rire ne fasse tout disjoncter. Elle peut encore rire donc. C’est… bien. Très bien. Et je me bricole tant bien que mal un sourire au reste. Les étoiles. Orion. En vrai, on s’en fiche totalement. C’est juste une autre information parmi les autres. J’ai un temps d’arrêt quand elle imite un… écureuil. « Je… je pige pas là Amy… » Je fronce les sourcils avant de souffler un « ooooh » et de secouer la tête. « C’était recherché là. Elle est… gentille. Vraiment. Et y a un truc de rayonnant chez elle. Tu devrais passer du temps avec elle, ça te ferait du bien je pense. » Moi vaut mieux pas que je m’approche de trop. On va éviter de faire n’importe quoi dès les premiers jours.

Je la suis des yeux quand elle plante ses pieds au sol, lâchant un « d’accord. T’as envie de rester là. » Et j’ajoute,  un peu plus hésitant. « … même si je suis là aussi ? » Je soupire longuement, avant de me figer quand elle reprend. Dire que ça me brise le cœur serait un doux euphémisme. Je pensais avoir assez donné ces dernières années. Que j’avais eu assez mal comme ça. Mais qu’elle doute du fait que je l’aime encore ça, c’est juste… la goutte d’eau. Je déglutis, fixant ses doigts. Avant de l’attraper et de la ramener contre moi. Pour l’embrasser sur le sommet du crâne. « Toujours Amy. Depuis que ta mère t’a déposée dans mes bras alors que t’étais à peine plus grosse qu’une pastèque. Y a rien qui changera ça. » Même la colère que j’ai pu éprouver à son attention. Ou la déception de voir qu’elle ne voulait pas m’écouter et que ça a gâché sa vie en partie. Mais je crois qu’elle l’a assez payé non ?


Life is not about how your survive the storm, It's about how you dance in the rain.
Revenir en haut Aller en bas  
Amy Evans
Amy Evans
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 520
Sujet: Re: Pourquoi elle, pourquoi pas moi ?   Lun 24 Mai 2021 - 0:16
Elle plissa les yeux, et lui donna un tout petit dans l’épaule, sans y mettre beaucoup de force. Quand elle était petite, il se laissait tomber dès qu’elle faisait mine de le frapper, et feignait de souffrir atrocement. Ça la faisait rire aux éclats. Ce ne serait bien évidemment pas le cas actuellement mais… ça lui mettrait du baume au cœur, s’il réagissait comme il le faisait à l’époque. Mais c’était vrai, il était plutôt résistant, et c’était tant mieux. Elle fit mine de compter sur ses doigts, avant de serrer sa main en un poing pour indiquer qu’il n’y en avait pas. Elle se garda de dire davantage de choses, la maladie était un sujet bien trop douloureux pour qu’elle insiste sur le fait qu’elle ne veuille pas qu’il tombe malade.

Elle le prit spontanément dans les bras, quand il lui parla de faire de la guimauve et des bonbons, et se recula tout aussi précipitamment, un peu choquée par son propre geste – elle était complètement plongée dans son enfance, plus ils parlaient, et elle réagissait comme quand elle était enfant. Quand tout allait bien Les jours où ils allaient à la fête foraine, dévorait de la barbapapa, des churros, des beignets, et ramenaient des sachets de bonbons… Julian aussi bien que Sara et elle se faisaient gronder en rentrant, parce qu’elles allaient être intenables et qu’elles ne dormiraient pas. Sauf qu’avec les peluches géantes gagnées par Julian pour elles, elles s’étaient blotties contre elles dans le canapé et s’étaient endormies sur elles. Mais elle n’était plus une enfant, et c’était difficile pour elle.

Son sourire s’affaisse un peu, quand elle essaye de lui parler de leurs hôtes – ce qui est très difficile parce qu’elle n’a aucune idée de la façon de les décrire, alors elle cherche à faire un parallèle et qu’il ne comprenne est difficile pour elle. Parce qu’elle aimerait tellement lui parler pour de vrai. Réussir à faire sortir ces mots coincés dans sa bouche. Mais c’est plus fort qu’elle, elle ne peut pas. Elle aimerait lui dire qu’elle l’attire, comme la lumière attire les papillons, mais elle ne va pas mimer un papillon qui vole, ce serait ridicule. Alors elle se contente de hocher vivement la tête, pour signifier son accord.

Mais ce n’était pas le plus dur. Dire qu’elle voulait rester… c’était facile. Mais elle ne s’attendait pas à la question qui suivait. Elle aurait dû. Elle l’avait repoussé, elle l’avait fait souffrir. Elle avait l’impression de suffoquer, en entendant sa question, mais elle hocha doucement la tête, osant à peine le regarder. Osant à peine lui montrer les larmes difficilement contenues dans ses yeux… Comment avait-elle pu laisser leur relation se dégrader à ce point ? Alors… Alors la question qui devait suivre, sa peur la plus immense… Elle mit un peu de temps à la mimer. Et qu’il ne réponde pas… Est-ce que sa terreur concrétisée se voyait sur son visage ? Est-ce qu’il se sentait obligé d’être là, et qu’il aurait préféré qu’elle dise non au sujet de sa présence ? Elle faillit se lever, mais il l’interrompit en la serrant contre lui et en l’embrassant. Il ne la détestait pas ? Vraiment pas ?

Inspirant grandement, elle serra ses bras autour de son corps et murmura d’une voix rauque, cassée et presque inaudible un « Je suis désolée. », tout penaud.
Revenir en haut Aller en bas  
Julian Meyers
Julian Meyers
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 158
Sujet: Re: Pourquoi elle, pourquoi pas moi ?   Mar 25 Mai 2021 - 19:41
En d’autres temps, il y a bien longtemps de ça, j’aurais fait mine de tomber par terre à ce petit coup dans l’épaule. Ca l’aurait fait rire et je l’aurais attaquée à coups de chatouilles dans la foulée. Et Hannah aurait regardé ça avec son éternel sourire bienveillant, ce sourire qui me faisait toujours chaud au cœur, même après toutes ces années. J’ai eu l’impression de perdre une partie de mon âme quand Hannah est morte. Et encore plus en perdant Sara. Ca peut paraitre idiot, mais venir ici me donne l’impression de pouvoir la … réparer. Comme si la bienveillance de Matias et des siens pouvait compenser ce trou béant qu’elle a laissé. J’ai toujours aimé Hannah, même si ce n’était pas d’une façon ordinaire. Elle était la meilleure amie que je pouvais avoir et … elle était la mère de ma fille. Fille qui ne parle plus maintenant, à cause de tout ça, à cause de mon incompétence à pouvoir prendre le relai. Fille qui ne sait même pas que je suis son père biologique. Même si ça na pas d’importance, même si je sais que c’est Luke son père, celui qui l’a élevée. Sauf que rien n’est aussi simple qu’on pourrait le croire. Et ça tourne en boucle dans ma tête, parce que je n’ai jamais eu personne à qui en parler, parce que j’ai ça sur le cœur depuis des années. Que ce soit cette relation atypique avec Hannah ou encore cette place que j’avais dans cette famille.

J’ai un mince soupir, avant de me figer quand elle me prend dans ses bras. Voilà encore quelque chose à quoi je ne m’attendais pas ce soir. La nostalgie commence à me nouer l’estomac et je me contente d’esquisser un sourire un peu triste. « Je verrais ce que je peux faire pour agrémenter les soirées au coin du feu. Ce serait sympa pour les remercier de nous accueillir non ? » Et ça changerait des remerciements habituels, même si ce n’est pas le truc le plus utile qu’on pourrait faire. D’ailleurs je parle un peu plus d’eux et mon sourire se fait plus large quand on parle d’Hazel. « Il y a un truc chez elle qui me fait penser à ta mère tu sais. » Sans que je sois totalement capable de trouver quoi. Et je ne suis même pas sûr que ce soit bien pertinent de lui raconter ça en fait.

Sauf qu’il y a trop de choses qui se bousculent dans mon esprit et que j’ai bien du mal à faire la part des choses. Encore moins quand elle en vient à douter de l’amour que je peux avoir pour elle. J’essaie de lui expliquer que ça ne changera pas et j’espère qu’elle le comprend. Parce que j’ai du mal à trouver les bons mots, de ceux qui pourront vraiment la toucher. Qui lui permettront de comprendre à quel point elle compte. Je l’embrasse sur le sommet de son crâne et je laisse filer un nouveau silence quand elle me dit qu’elle est désolée. « Je sais… » Je devrais lui dire que je ne lui en veux pas du tout, mais ce serait lui mentir. Alors je préfère passer ça sous silence. « Tu sais que tu es tout ce que j’ai Amy. » J’ai murmuré ces quelques mots, sans bien savoir s’ils seront suffisants.


Life is not about how your survive the storm, It's about how you dance in the rain.
Revenir en haut Aller en bas  
Amy Evans
Amy Evans
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 520
Sujet: Re: Pourquoi elle, pourquoi pas moi ?   Mar 1 Juin 2021 - 0:44
Son visage s’était éclairé de la même manière que quand elle était enfant, alors qu’il parlait de guimauve et de bonbons – elle avait toujours eu un faible pour ça et tout ce que ça lui évoquait la replongeait en enfance, lui rappelait des moments heureux, au point qu’elle le prenne spontanément dans ses bras, rompant l’étreinte presque aussitôt, surprise. Et puis, si faire de la guimauve et des bonbons la comblait… l’idée de le faire avec lui la ravissait encore plus. Mais… Enfin, est-ce qu’il le voudrait ? Est-ce… Est-ce que ça serait pas lui tout seul, qui le ferait, pendant qu’elle ferait elle ne savait quoi ? Peut-être que c’était ce qu’il avait prévu. Mais ce n’était pas ce qu’elle voulait. De là à oser lui dire… Et de là à encore le vouloir sur le moment, s’il ne s’était rien passé d’ici là, si elle ne se fâchait pas à nouveau, si elle osait le regarder droit dans les yeux, si elle osait rester à ses côtés… Elle eut subitement l’impression de suffoquer – comme bien des fois dans le passé, quand elle faisait des crises d’angoisse à l’idée d’aller à l’école, même si elle disait qu’elle avait mal à la tête et mal au ventre – et se força à inspirer et expirer, essayant de le faire en silence. Avec un peu de chance, il ne remarquerait rien. Et ce serait plus facile si elle le distrayait. Prenant sa main, dans un geste familier et oublié à la fois, elle fit mine de l’entourer, pour touiller un plat ensemble. Il pourrait le faire tous les deux, comme ça. Elle pencha légèrement la tête sur le côté en l’entendant parler d’améliorer les soirées au coin du feu, repensant aux mimes, puis lui sourit doucement. Elle fit semblant de lancer des dés et de bouger un pion imaginaire, et montra la lune, puis le salon. Ce serait sympa, de faire une soirée jeux, non ? Ca plaisait à tout le monde, en général ?

Elle ne se rendait pas compte que, même s’il marchait encore sur des œufs, ils étaient plus détendus qu’en temps normal. Et la conversation venait plus facilement, même si elle ne prononçait pas un mot. Elle arrivait à se faire comprendre, même si ça prit un peu plus de temps concernant leurs hôtes, mais elle ne s’attendait pas à sa phrase sur sa mère, qui la choqua quelque peu. Hazel lui donnait envie de passer du temps en sa compagnie. Même si c’était pour l’écouter ou l’aider, sans rien dire. Même si elle ne l’avait pas beaucoup vue et la connaissait à peine. Mais sa mère… Il voyait vraiment Hannah en elle ? Elle plissa les yeux, essayant de se rappeler sa mère, et de superposer l’image d’Hazel… Sauf qu’elle n’arrivait pas bien à se souvenir des traits de son visage. Elle regardait sa photo presque tous les jours, pour ne pas l’oublier, mais depuis la mort de Sara… Elle s’en voulait trop pour le faire. Et elle s’en voulait tout autant de l’oublier… Elle le regarda, les yeux à nouveau brillant de larmes – le reste de leur conversation n’aidant pas -, incapable de lui demander de lui parler de sa mère. Au lieu de ça… Elle restait blottie contre lui, ce qu’elle n’avait pas cru vraiment possible. Elle était persuadée qu’il ne pouvait plus la voir, et qu’il se forçait. La preuve, il était heureux, ici – il allait pouvoir réparer des maisons, les gens étaient sympas, et il serait bien installé. Il pouvait bien l’être sans elle, non ? Mais, et même si elle n’osait pas se faire trop d’espoir, il lui disait le contraire. « Je t’aime, parrain. » Elle ajouta, murmurant d’une voix très basse, « je veux pas te perdre. »
Revenir en haut Aller en bas  
Julian Meyers
Julian Meyers
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 158
Sujet: Re: Pourquoi elle, pourquoi pas moi ?   Jeu 3 Juin 2021 - 9:47
Je commence à être rôdé à cet exercice avec Amy. A devoir parler pour deux, à devoir essayer de comprendre ce qu’elle essaie de me raconter. Au moins, elle communique encore avec moi, je devrais pas m’en plaindre vu que c’était clairement pas gagné au départ. Ca l’est toujours pas, mais je fais avec ce que j’ai. Pas grand-chose donc. Même si parfois, je me trouve totalement ridicule à deviner ce qu’elle mime.

Je décroche un peu, l’espace d’un instant, alors que je suis assailli par toutes ces pensées, comme bien souvent avec Amy. Et j’ai forcément un peu de mal à la suivre alors qu’elle recommence à mimer un truc. Je plisse des yeux, laissant quelques secondes filer avant de finir par comprendre. « Tu veux m’aider à faire les bonbons ? Ca doit pouvoir se faire oui. On verra quand j’aurais trouvé les ingrédients. » Si je les trouve. Après, je veux pas trop m’avancer non plus, je voudrais pas décevoir des gens. Surtout pas ici. Je sais, c’est juste pour des conneries, mais j’en ai vraiment pas envie. Et j’ai un temps d’arrêt alors qu’elle continue. « Des soirées jeux ? Si tu me promets de pas me lancer les maisons du Monopoly parce que je gagne, je peux demander à Matias si on peut essayer de trouver des trucs oui. » Forcément, ça engendre une vague de souvenirs doux-amers alors que je laisse le silence retomber une fois de plus.

Je sais même pas pourquoi je parle d’Hazel comme ça, surtout à Amy. Mais oui, il y a quand même quelque chose chez elle de particulièrement plaisant et qui m’attire, comme le faisait Hannah. Et j’ai du mal à le formuler, alors je préfère ne pas insister et m’abstenir, alors que je pousse ça dans un coin de ma tête, bien décidé à ne plus jamais revenir dessus. Ce serait plus une source de problème qu’autre chose. Et je vois bien qu’Amy a les yeux brillants de larmes. Sauf que je peux rien y faire. Comme toujours. Je peux juste la garder contre moi et laisser le temps faire son œuvre, même si je suis pas très doué pour ça non plus. J’essaie juste de me convaincre que si, on va réussir à être bien là. Que ça va s’arranger pour elle, avec ou sans moi. Que s’il le faut, je la laisserais aussi pour qu’elle vive sa vie seule, sans qu’elle m’ait sur le dos.

A son murmure, j’ai un long soupir et je l’embrasse sur le front sans rien dire. Elle veut pas me perdre, mais je crois qu’on s’est déjà perdus tous les deux. Et je suis bien incapable de dire si on arrivera à se trouver. Ou comment. Mais j’ai pas spécialement envie de le dire à haute voix. Alors je me contente d’un sourire un peu triste. « Il commence à faire froid. On devrait rentrer. » J’ai pas envie qu’elle tombe malade, ce serait la goutte d’eau que je pourrais pas supporter.


Life is not about how your survive the storm, It's about how you dance in the rain.
Revenir en haut Aller en bas  
Amy Evans
Amy Evans
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 520
Sujet: Re: Pourquoi elle, pourquoi pas moi ?   Sam 5 Juin 2021 - 14:01
Il faisait beaucoup d’efforts pour elle, elle en était consciente. Plus qu’elle n’en méritait probablement mais… La colère qu’elle ressentait était rarement apaisée. Pourquoi était-ce le cas actuellement ? Amy n’aurait pas su le dire, mais elle en profitait pour parler avec son parrain – ou discuter du moins, étant donné qu’elle n’arrivait pas encore à se faire entendre. A s’autoriser à se faire entendre. Mais au moins… Au moins, ça allait à peu près bien, non ? Il y a quelques heures à peine, elle ne savait même pas si elle avait venir avec lui. Et là… Elle essayait de prévoir des choses à faire avec lui. Ensemble, pas juste l’un à côté de l’autre. Et il avait l’air de ne pas y être opposé. Il prenait sûrement beaucoup sur lui, et Amy lui en était réellement reconnaissante. Alors elle hocha la tête, se promettant en son fort intérieur qu’elle chercherait elle aussi. Et qu’elle demanderai à Hazel si elle avait des livres à ce sujet. Ou à Matias mais… elle n’osait pas vraiment le déranger et lui imposer de devoir déchiffrer ce qu’elle disait. Elle hocha à nouveau vivement la tête, quand il parla à voix haute des soirées jeux, avant de froncer les sourcils, et de se détourner d’un air boudeur… quelques secondes tout au plus, avant de sourire en prenant son air le plus innocent – elle n’aurait jamais fait ça, voyons. Ou pas devant des inconnus la première fois qu’il jouerait ensemble, du moins.

Elle sentit bien que l’étreinte de Julian se raffermissait autour d’elle, alors qu’elle tentait tant bien que mal de ne pas pleurer, et elle lui en était reconnaissante. Mais… Devait-elle lui confier ce qu’elle avait sur le cœur ? Elle ne savait pas trop. Que pourrait-il lui dire, quant au fait qu’elle avait l’impression d’oublier sa mère ? Pas grand-chose, probablement. Grimaçant, elle garda le silence, laissant sa tristesse devenir moins forte. Ou… plus supportable, elle savait pas trop. Toujours là en fond, mais sans menacer de la faire exploser. Elle pouvait quand même dire une chose… même si elle était terrifiée à la façon dont son parrain réagirait. Elle n’avait pas envisagé qu’il l’embrasserait doucement, tout en soupirant. Qu’est-ce que… Qu’est-ce qu’il en pensait ? Déboussolée, elle attendit autre chose, mais rien ne vint. Plissant les yeux, elle leva le regard vers lui, comme pour lui demander des précisions qui ne viendraient pas. Il avait raison mais… Est-ce qu’elle l’avait mis mal à l’aise ? Est-ce que… Non, il ne pouvait pas préférer réellement être sans elle, pas après tout ce qu’il avait dit. Pas après lui avoir demandé de venir.

Elle hocha malgré tout la tête, et se leva, plus perdue que jamais. Peut-être que… Peut-être que ce n’était qu’une accalmie qui ne durerait pas. Peut-être que demain, ce serait comme s’il ne s’était rien passé. Et tout ça, c’était sa faute, n’est-ce pas ? Elle avait voulu quitter son parrain, et rien ne serait plus jamais comme avant. Elle lui ouvrit la porte, avant d’aller s’allonger sur le lit improvisé qui lui avait été donné. On y voyait peu, dans la pièce, maintenant que la nuit était tombée. Son parrain voulait-il dormir ? Sûrement, sinon il ne lui aurait pas fait signe de rentrer. Et même si elle avait peur de s’endormir, elle était en réalité épuisée. Morphée ne tarderait pas à la faire sombrer dans le sommeil.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Pourquoi elle, pourquoi pas moi ?   
Revenir en haut Aller en bas  
- Pourquoi elle, pourquoi pas moi ? -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: