The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le deal à ne pas rater :
Aspirateur eau et poussières KARCHER WD1 Compact
34.30 €
Voir le deal

A blessing in disguise
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Maeve Wheelan
Maeve Wheelan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 629
Sujet: A blessing in disguise   Ven 30 Avr 2021 - 19:59
Avril 2021.

Attachant ses cheveux dans une queue de cheval un peu lâche, elle enfile les baskets de sport qu’elle n’a plus mis depuis cinq ans, celles-là même portées à l’hôpital quand ses journées signifiaient plusieurs kilomètres parcourus dans la dédale des couloirs. Enfilant un pull trop large pour elle qui contraste avec le vêtement qui lui colle aux cuisses, elle ne prend pas la peine de passer par la case miroir. Peu avide de son propre reflet, elle ne s’est pas préparée pour un défilé de mode ou un dîner galant de toute façon.
Dévalant les escaliers, elle jette un coup d'œil au salon où Tank s’agite déjà et dans un sourire, continue sa lancée jusqu’à buter dans un des nombreux cartons dans l’entrée. Retenant un juron, elle sautille sur place quelques instants, portant l’une de ses mains à son genou, le regard porté sur les différentes piles qui décorent depuis hier son hall.

Son cœur se serre un instant, oubliant momentanément la douleur. Sa meilleure amie - si tenté qu’elle puisse encore la nommer ainsi - avait pris la décision de quitter leur colocation. Depuis cette fameuse soirée, ce fameux baiser, les choses avaient pris une tournure que la chirurgienne regrettait plus qu’elle ne le montrait aux autres. Cette gêne, ce malaise jamais dissipé, les mots devenus creux et maladroits. La quarantenaire avait accepté sa décision mais ce n’était pas facile à encaisser. Perdre l’un de ses piliers ici, voir ce fossé entre elles grandir sans parvenir à la rejoindre de l’autre côté minait son moral. Les insomnies étaient revenues, plus fortes, et la fatigue cumulée, le travail au dispensaire, son appétit en berne ne l’aidait pas à y voir plus clair.

Sur les conseils de son collègue, Oakley, la Canadienne avait donc opté pour la remise au sport - ou son entrée tout court - comme exutoire salutaire à ces derniers mois et toute cette noirceur. C’est donc tout naturellement vers Arizona qu’elle s’était tournée, désireuse de passer autant de temps que possible avec son autre pilier, pour ne pas s’effondrer. Au programme, footing - Maeve en levait presque déjà les yeux au ciel - et séance de tir.
Plus jeune, avant la fin de leur monde, se rendre au stand et se concentrer sur le carton à plusieurs dizaines de mètres d’elle lui permettait d’évacuer le trop plein, d’avoir le contrôle sur au moins cet instant. La formation des civils étant loin derrière elle, une petite remise à nouveau n’était pas inutile, surtout avec la menace qui pesait à présent sur eux.

Entendant son amie arriver à son tour, elle cède à la mélancolie un sourire ravi, persuadée qu’elle regrettera sa demande d’ici une vingtaine de minutes ou moins. “Tu emmènes ta terreur sur pattes ou tu te contentes de la satisfaction de me voir cracher mes poumons?” Demande-t-elle dans une raillerie amicale, se focalisant sur l’instant présent plutôt que sur les événements récents qui lui pesaient encore.


+ Slowly learning that life is OK+
Revenir en haut Aller en bas  
Arizona S. Winslet
Arizona S. Winslet
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 392
Sujet: Re: A blessing in disguise   Ven 30 Avr 2021 - 23:58
Lorsqu'un changement majeur survient dans notre quotidien, il n'est pas toujours aisé de s'y accommoder. D'autant plus lorsqu'il s'agit d'une chose aussi conséquente que la perte d'un œil, entraînant forcément une diminution des compétences sensorielles. Aussi, depuis mon retour de l'attaque que nous avons mené et ayant permis de frapper un grand coup dans les forces de New Eden – bien que la réciproque ait été vraie également – je me dois de faire de mon mieux pour réapprendre à vivre au quotidien.

Il faut avouer que deux choses m'ont surprise récemment. Premièrement, l'annonce du départ de l'épidémiologiste de notre colocation. Je ne vais faire preuve d'aucune manière d'une quelconque hypocrisie : cela ne me dérange pas. Non, cela n'a rien à voir avec ce qui a bien pu se passer entre elle et la chirurgienne. Il n'y a jamais rien eu qu'une entente cordiale entre Quinn et moi après tout. Chacune campant sur ses positions et ayant une vision totalement différente de la survie.

Deuxièmement, il s'agit de la demande de la part de Maeve que nous nous entraînions ensemble. Depuis que nous nous connaissons, il me semble qu'en dehors de la formation des civils je ne l'ai jamais vue pratiquer une quelconque activité sportive. Ses atouts ne se trouvent pas là. Quoi qu'il en soit, c'est sans hésitation que j'ai accepté de l'emmener courir avec moi – et Tank – puis de l'entraîner au tir.

Rejoignant ma meilleure amie près de l'entrée, je ne peux retenir quelques jurons lorsque je bute à plusieurs reprises dans les cartons obstruant le couloir. Évidemment, ils se trouvaient dans mon angle mort. Un profond soupir m'échappe et je me passe une main dans les cheveux tout en relevant mon unique iris sur le visage de Maeve alors que je tapote du plat de ma paume sur ma cuisse pour appeler mon chien à venir près de moi. Arrête, on sait toutes les deux que tu l'aimes ma « terreur sur pattes ». Et Tank nous accompagne. Lui aussi a besoin d'exercice! Un léger sourire vient étirer le coin de mes lèvres avant que je ne finisse par attacher mes cheveux en une queue de cheval approximative, n'étant encore que peu habituée à la présence de ce cache-œil dont les sangles passent sur ma chevelure.

J'espère que tu es prête, même si je vais être gentille avec toi aujourd'hui et qu'on se contentera d'une trentaine de minutes de course.



Grow through what you go through

by Wiise



Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Maeve Wheelan
Maeve Wheelan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 629
Sujet: Re: A blessing in disguise   Sam 1 Mai 2021 - 12:27
À la mention de son hypothétique affection pour l’animal qui partageait leur quotidien depuis octobre, la chirurgienne arque un sourcil interrogatif, son regard coulant vers le chien qui arrive au pied de sa maîtresse. Pour être honnête, Maeve n’avait jamais rien eu à proprement parler contre lui et la seule raison qui l’avait empêché d’en avoir un elle-même était le peu de temps passé ici et les nombreuses heures à l’hôpital. Plus toute une éducation qui la rebutait très sincèrement. Maintenant que les accidents urinaires avaient cessé, elle admettait que sa présence était tout aussi plaisante que rassurante. Malgré tout, la Canadienne restait team chat, plus indépendants, moins en demande, plus comme elle finalement. “Peut-être!” Consent-elle dans un sourire en se rapprochant de la jeune femme, faisant glisser quelques mèches rebelles sous les sangles de son cache oeil, laissant une main glisser sur sa joue. “Voilà, c’est mieux.” glisse-t-elle avec affection avant de se reculer.

S’apprêtant à ouvrir la porte, elle se retourne, la main sur la poignée. “Trente minutes de course c’est...gentil pour toi?” Une fausse consternation se peint sur son visage. Maeve n’avait jamais été ce qu’on pouvait qualifier de sportive et si elle pouvait tenir douze heures sur une opération en bloc opératoire, cinq minutes de footing lui paraissaient déjà une torture en soi. Mais puisque cette dernière avait épuisé toutes les autres solutions pour vaincre ses insomnies devenues, à ce stade, chroniques, elle se contente de soupirer, ouvrant enfin la voie vers l’extérieur. Laissant son amie et Tank passer, elle referme derrière eux. Au moins, le temps n’est pas contre eux aujourd’hui, c’est déjà ça. “Je savais que tu cachais un côté sadique Winslet!” La raille-t-elle en avançant jusqu’à la rue. “On est d’accord qu’on part du principe que mon endurance avoisine les moins trois et que tu vas te calquer son mon allure de casanière soldat?” Parce que non seulement Maeve n’était pas certaine de tenir les trente minutes du programme mais encore moins à une allure soutenue. Elle se voyait déjà rouge pivoine, courbée en deux, en train de chercher l’air tandis que les habitants du Fort se demanderaient quelle mouche avait piqué la toubib. “D’ailleurs, si on peut éviter la foule, ça m’arrangerait.” Non pas qu’elle tienne vraiment compte de l’opinion qu’on peut avoir d’elle mais...si clairement, en fait, manque de confiance en elle oblige.

“Bon aller, que la séance de torture commence.” Consciente qu’elle n’allait pas aimer ça mais que c’était un mal pour un bien.


+ Slowly learning that life is OK+
Revenir en haut Aller en bas  
Arizona S. Winslet
Arizona S. Winslet
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 392
Sujet: Re: A blessing in disguise   Sam 1 Mai 2021 - 13:46
Un remerciement presque timide passe la barrière de mes lèvres alors qu'un léger sourire vient étirer ces dernières lorsque la main de la chirurgienne s'attarde sur ma joue. Comment pourrais-je un jour oublier ces sentiments qu'elle fait naître chaque fois que nos regards se croisent, que nos doigts s'effleurent ou que sa peau entre en contact avec la mienne ? Voilà quelque chose avec lequel il me faudra apprendre à vivre au quotidien. Un fardeau de plus, qui ne me rebute pourtant en rien car il m'est impossible de garder mes distances avec la brune.

Chassant ces pensées de mon esprit, un léger ricanement m'échappe alors que je fais signe à Tank de me suivre vers l'extérieur. Trente minutes c'est à peine ce qui est nécessaire pour s'échauffer ! Tu as de la chance que je ne t'impose pas l'entraînement que je dispensais aux recrues de l'armée. Ma voix est teintée d'un soupçon de plaisanterie, car je ne doute en rien que Maeve ne serait pas capable d'endurer un entraînement militaire. Il faut une condition physique poussée, entretenue. Je connais suffisamment mon amie pour savoir que cela n'est pas son cas.

Sortant la première de la maison, accompagnée de mon chien restant à mon pied, je tourne la tête en direction de la chirurgienne lorsqu'elle souligne un sadisme latent qu'elle aurait toujours soupçonné chez moi. Evidemment, sinon comment crois-tu que je serais devenue instructrice de l'US Army? Un haussement de sourcil amusé, accompagné d'un sourire de circonstances, et j'invite ma colocataire et amie à me suivre.

Comme je le pressentais, elle ne souhaite pas croiser trop de monde et me demande de m'adapter à son rythme. Hochant la tête, je confirme ses demandes sans la moindre hésitation. Ne t'en fais pas, je l'avais déjà prévu. Notre parcours se fera à l'écart de la plupart des rassemblements et personne ne devrait nous remarquer. Quant à ton rythme, je m'y adapterai. Il ne faut pas oublier que je suis en convalescence, d'une certaine manière. Me surmener ne servirait à rien. Bien qu'il s'agisse là de l'une de mes spécialités, évidemment.

Au « top départ » donné par la brune, je hoche la tête et frappe dans mes mains pour annoncer le début de l'exercice à Tank. Comprenant le sens de ce geste, il ne perd pas de temps et s'élance rapidement. Allons-y. Et si tu te sens mal, n'hésite pas à me le dire surtout. Pousser Maeve à l'épuisement – voire au malaise – n'est absolument pas le but de cet entraînement. Peut-être ai-je vu trop grand avec trente minutes d'entrée de jeu. Nous verrons bien.



Grow through what you go through

by Wiise



Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Maeve Wheelan
Maeve Wheelan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 629
Sujet: Re: A blessing in disguise   Sam 1 Mai 2021 - 15:10
”Pfff” lâche-t-elle, faussement vexée. À peine le temps pour s’échauffer quand on a une condition physique optimale comme son amie, pas quand on passe son temps libre à lire des bouquins sous un plaid. Mais c’est elle qui lui a demandé son aide, si la colonel est sadique, ça fait d’elle la pire des masochistes.

Suivant la militaire à l’extérieur, elle arque un sourcil amusé, imaginant sans mal Arizona se faire respecter de tout  un peloton de testostérone en folie. “Je vois. Pourquoi je te visualise sans mal les mettre au pas en un claquement de doigts?” rit-elle, tant qu’elle le peut encore. Acquiesçant aux mots de sa meilleure amie, elle souffle un bon coup et démarre en douceur, suivant le rythme régulier de la jeune femme, non contente de s’éloigner des quartiers résidentiels au profit de la périphérie.
Il n’empêche, la chirurgienne à beau inspirer doucement et expirer profondément pour soulager son effort, la théorie ne remplace pas la pratique et elle se sent déjà en difficultés au bout de cinq minutes à peine. Un brin têtue, pas trop du genre à se plaindre et exigeante avec elle-même, la quadragénaire n’en souffle mot, à défaut de souffler comme un bœuf d’ici peu de temps.
Les minutes s’égrènent et Maeve doit se rendre à l’évidence, on ne se met pas au sport à quarante ans passés sans souffrir. Dix minutes plus tard, ses mollets la tiraillent, ses cuisses sont en feu et un point de côté commence à lui vriller les côtes. Sa respiration synchronisée est loin derrière elle et elle subit l’effort plus qu’elle n’en découvre des vertus thérapeutiques. Bon sang…

Vingt-cinq minutes - après un coup d'œil à sa montre - c’est le maximum que la Canadienne tient avant de ralentir le rythme. Elle n’a qu’une envie, s’écrouler dans l'herbe fraîche et faire la carpe pendant deux heures au soleil. Mais elle le sait, mieux vaut ne pas couper un effort de ce type d’un coup et la doc se force à marcher, tentant de reprendre une respiration normale et de ralentir les battements de son cœur, une main venant se placer sur le côté de son abdomen, là où la douleur pulse de façon régulière. Grimaçante, elle peut deviner son visage rougi par l’exercice et ses jambes sont comme du coton, mises en mouvement par le simple automatisme de la marche. “Il y a vraiment des gens qui font ça pour le plaisir?” Réussit-elle à articuler avant de tousser  à plusieurs reprises, regrettant les quelques cigarettes octroyées ci et là. Fumeuse occasionnelle, cette dernière ne préfère même pas imaginer ce que le tabagisme actif entraîne comme contraintes supplémentaires. “Je t’interdis de te moquer!” Lance-t-elle, laissant pourtant un sourire se dessiner sur ses lèvres, se penchant en avant et plaçant ses mains sur ses cuisses. Tank en profite pour venir la renifler, tout joyeux qu’il est de cette sortie improvisée. Baissant son regard sur l’animal, qui visiblement en redemande et ne comprend pas pourquoi on s’est arrêté. “Ouais, moque-toi de la chirurgienne qui est au bout de sa vie, vas-y  je t’en prie.” Ironise la toubib en se redressant finalement, sentant au moins le point de côté la quitter. “C’est bien ce que je disais, une torture.”


+ Slowly learning that life is OK+
Revenir en haut Aller en bas  
Arizona S. Winslet
Arizona S. Winslet
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 392
Sujet: Re: A blessing in disguise   Sam 1 Mai 2021 - 16:19
Peut-être parce que c'était effectivement le cas. Enfin, il s'agissait plus d'un mot que d'un claquement de doigt, mais l'idée reste la même. Il est vrai que le respect de la hiérarchie est quelque chose de particulièrement important au sein de l'armée. Autant dire qu'être formé par une colonelle imposait un comportement irréprochable. De plus, mon professionnalisme n'avait d'égal que mon autoritarisme.

Toujours est-il que nous nous mettons rapidement en route toutes deux, quittant le quartier résidentiel pour commencer notre course d'échauffement. Parfaitement rodée à ce type d'exercice, je n'éprouve pas le moindre mal à enchaîner les foulées, synchronisant ma respiration à la perfection afin de ne pas être essoufflée et apporter un maximum d'oxygène à mes muscles au cours de l'effort. Cependant, les œillades rapides que je lance de temps à autre à ma partenaire d'entraînement me font comprendre que nous ne sommes pas égales sur le plan de l'endurance. Aussi, je ralentis un peu la cadence, tente de m'adapter à son rythme.

Au bout de vingt-cinq minutes, je vois Maeve se stopper et en fais de même, accompagnant alors sa marche afin que mon rythme cardiaque redescende peu à peu. Un rire m'échappe à la question de mon amie et je prends la parole après avoir rapidement sifflé Tank pour qu'il revienne vers nous. Dans les premiers temps, ce n'est effectivement pas simple. Mais tu verras que oui, on finit par y prendre du plaisir. Après tout, le sport est une drogue au même titre que la nicotine, le sel, le sucre ou n'importe quel produit stupéfiant.

Le quadrupède revient à toute vitesse vers nous et semble s'intéresser de près à la chirurgienne qui est actuellement pliée en deux pour reprendre son air. Il jappe, gambade autour d'elle et prend tout cela pour un jeu, attendant certainement qu'elle ne lui lance quelque chose à rattraper. Glissant ma main à ma ceinture, je décroche la gourde suspendue à cette dernière par un mousqueton afin de la tendre à la brune pendant que je me penche pour récupérer un morceau de bois au sol.

Il ne faut pas longtemps à mon chien pour se rendre compte du mouvement que je viens de faire et le voilà qui s'agite près de moi avant de s'élancer à la poursuite du bâton que je lui lance au loin. Reportant mon attention sur ma meilleure amie, je lui offre un sourire et l'observe, n'étant que très peu essoufflée pour ma part. Est-ce le moment où je te rappelle que c'est toi qui me l'a demandé ? J'avais abandonné cet espoir il y a plusieurs années pour ma part, lorsque je te voyais rechigner ne serait-ce qu'à l'entraînement des civils. Je lui fais un clin d’œil, bien que cela soit moins facile à discerner depuis que je porte ce cache-œil. Voilà quelque chose que je devrai apprendre à prendre en compte.



Grow through what you go through

by Wiise



Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Maeve Wheelan
Maeve Wheelan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 629
Sujet: Re: A blessing in disguise   Sam 1 Mai 2021 - 18:17
”Je vais te croire sur paroles…” souffle-t-elle entre deux grandes inspirations, ayant moyennement envie de vérifier les dires de son amie même si elle sait que c’est nécessaire. Comment disait-on déjà? Il faut souffrir pour être belle? Les joues rouges, le visage en sueur et les cheveux légèrement emmêlés - même si attachés - la chirurgienne n’est pas certaine qu’elle vérifie cette hypothèse présentement.
Bien que calée en biologie, Maeve se découvre des muscles qu’elle ne soupçonnait pas et espère sincèrement que le sommeil la gagnera ce soir, auquel cas toutes ces souffrances actuelles s’avèrent bien inutiles. Jetant un coup d'œil à Arizona qui semble, elle, être au sommet de sa forme comme si elle venait de marcher quelques kilomètres d’une balade d’un dimanche après-midi, elle trouve cette injustice dure à encaisser, ego démesuré oblige. “Tu n’as même pas sué une seule goutte!” Clame-t-elle dans un dépit un peu feint en attrapant la gourde que la militaire lui tend, la remerciant sommairement avant d’en boire plusieurs gorgées tandis que le chien part comme une bombe récupérer le morceau de bois jeté.

Levant un index pour réclamer quelques secondes de récupération supplémentaire à son amie tandis qu’elle la raille gentiment, elle s’octroie quelques gorgées supplémentaires avant de refermer la gorge, reprenant une nouvelle fois son souffle. “Non, tu es ma meilleure amie, tu ne vas pas faire ça maintenant, ce serait un coup bas…” Acquiesçant dans un sourire à ses propres mots alors que le mal est déjà fait, elle ne peut qu’accepter son masochisme latent, au moins soulagée de ne plus ressentir les élancements dans ses côtes. “He! J’ai fait ma part. Je me suis entraînée, et j’ai suivi la formation en tir. Ce n’est pas de ma faute si j’avais déjà quelques prédispositions.” Un sourire prétentieux étire ses lèvres. Les séances de tir en stand et sur cible statique lui avaient effectivement évité de trop longues heures d’instruction ici à Fort Ward. “Il y avait trop à faire au dispensaire à l’époque de toute façon.” Cette fameuse époque où elle ne dirigeait pas encore l’endroit et qui lui semblait déjà si loin. “Je ne demande pas aux soldats de savoir recoudre une plaie ou de retirer une balle, laissez-moi ne pas être une Calamity Jane…” Un léger rire passe sa gorge, qu’elle regrette bien vite alors qu’une autre quinte de toux l’oblige à reprendre son sérieux. “Bon sang pourquoi j’ai envie d’une cigarette maintenant?” Alors même qu’elle crachait déjà ses poumons.

Tendant à nouveau la gourde à la colonel, elle reprend la marche afin de s’éviter en plus des courbatures inutiles. Après quelques instants où son cœur semble enfin avoir repris un rythme acceptable et où elle ne doit pas chercher l’air à chaque inspiration, elle laisse son regard couler vers Arizona alors que Tank les suit de près. “Merci. Je sais que je n’ai pas besoin de le dire mais c’est bon de savoir que je peux compter sur toi, même pour ce genre de choses.” Elle en a besoin, plus viscéralement encore présentement.


+ Slowly learning that life is OK+
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: A blessing in disguise   
Revenir en haut Aller en bas  
- A blessing in disguise -
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: