The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -39%
Bosch – Jeu d’embouts de vissage et ...
Voir le deal
12.59 €

Parallèle.
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Jaren Walsh
Jaren Walsh
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Modérateur
The Exiles | Chasseur de primes
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 465
Sujet: Re: Parallèle.   Ven 17 Sep 2021 - 22:44

On continuait notre discussion en marchant, sans réel but. Et dans cette discussion assez innocente, elle dit quelque chose qui fit mouche. "une fausse bonne excuse pour justifier que personne ne nous supporte sur le long terme". Je haussais les épaules, sans trop savoir quoi dire. Jamais je n'avais envisagé de vivre avec quelqu'un, aussi longtemps, mais rien ne me semblait plus évident aujourd'hui. Et c'était peut-être ça finalement. Yulia était la bonne personne pour moi, et inversement, alors ça allait. Ce n'était pas simple, mais au moins, on savait vivre ensemble. Et là, plus besoin d'excuses, ou d'être quelqu'un d'autre pour que l'autre personne vous supporte, ou vous aime. Pas besoin de tout ça.

L'évolution du dialogue amena doucement vers les changements de Seattle. Cinq ans après, même avec l'habitude de tous les jours, je n'arrivais toujours pas vraiment à réaliser ça. Un semblant de vie normale, avec des éléments normaux, dans un monde loin d'être normal. Et pourtant... Et pourtant...

- Tu payeras les prochaines alors !

Je clignais d'un oeil. Elle était drôle. C'était devenu assez rare de retrouver des gens avec un sens de l'humour. Peut-être parce que je n'avais pas croisé grand monde à part ici, et que parmi nous, même avant, ça ne devait pas être de gros blagueurs. Moi non plus cela dit. Mais ça faisait du bien. De gentiment plaisanter.

Des questions pratiques maintenant. Je soufflais du nez.

- Je t'avoue que j'ai du mal à suivre aussi. Ca ne m'intéresse pas tant que ça, je suis l'évolution de loin, tant que ça se passe bien. Mais oui, y'a eu des accords de pris entre les groupes, pour certains endroits, pour du commerce... Je pense que tout le monde a bien compris que se foutre sur la gueule n'avançait à rien. Donc après le temps du feu, vient le temps des alliances.

Haussement d'épaules.

- Maintenant tu ne crains plus vraiment grand chose dans le centre ville. On sait jamais, mais normalement, tout le monde connait tout le monde. A peu près.

Je prenais soin de ne pas passer trop de temps là-bas, pour entretenir un certain mystère. J'étais chasseur de prime, les gens connaissaient ma tête de loin, pas plus. Je faisais ce que j'avais à faire. Pas plus.

Je ris à sa remarque.

- Oh t'en fais pas. Je parle jamais beaucoup, mais ça me change, c'est bien. Yulia me force à sociabiliser. Alors je lui dois bien ça. Ca a ses avantages de discuter avec les gens aussi. On apprend des choses. Et puis je sors de ma zone de confort.


Et alors il s’est passé quelque chose, je me suis laissé aller, dans un total oubli de moi même envahi par la nuit le silence et la plénitude… J’avais trouvé la liberté. Perdre tout espoir, c’était cela la liberté.
Revenir en haut Aller en bas  
Guinevere Weaver
Guinevere Weaver
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Exiles
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 281
Sujet: Re: Parallèle.   Mar 28 Sep 2021 - 11:49
« Quand tu veux ! En plus j’ai un ticket avec la barmaid. » Bon d’accord, pas ce genre de ticket-là, mais quelque chose lui disait que Reese risquait de la trouver souvent accoudée à son bar. La blonde n’était peut-être pas alcoolique – pas encore, mais était-ce vraiment encore possible dans le monde dans lequel ils vivaient ? – mais des journées à oublier, elle en vivait pas mal. Les plus poétiques diront qu’elle fuit ses erreurs et ses traumatismes passés. Mais ils finissent toujours par ressurgir ceux-là. Elle le sait, mais préfère continuer dans le déni. Affronter les difficultés, ça n’a jamais été son truc – pas sans une bonne raison derrière.

« Le temps des alliances. Ça sonne un peu comme une saga de film de science-fiction, tu n’trouves pas ? » Elle ne se moquait pas vraiment – elle tissait un lien. Mais c’est vrai que ça sonnait comme une phrase de grand héros, du genre qui a réussi sa quête et qui a su liguer les groupes à s’unir, plutôt que de s’entretuer. En tous cas, ça sonnait bien. « Je n’suis pas très douée pour ce genre de chose j’dois dire. Ce n’est pas dans ce monde-là que j’ai évolué ces dernières années. Mais ça m’va si c’est Valerian qui s’occupe de ça. Il sait s’y prendre… Déjà avec nous, alors avec les autres clans, ça n’m’surprend pas. » Qu’elle lui souffle, après sa minute de réflexion. « Il ne me reste plus qu’à apprendre à connaitre tout le monde, moi aussi. Ce serait bête d’embêter les mauvaises personnes, n’est-ce pas ? » Dit-elle, avec un sourire. Sympathiser, elle savait faire – foutre la merde également. Mais après, temps qu’on ne lui demandait pas de négocier avec qui que ce soit, ça lui allait. Vraiment, ça, elle n’aimait pas.

Jaren lui parle de ses efforts pour sociabiliser, la blonde aime bien l’entendre rire à vrai dire – il faudrait faire ça plus souvent. « Sociabiliser, ça peut sauver des vies. J’en sais quelque chose… » Lui dit-elle, beaucoup plus sérieuse pour le coup. « J’n’aurai pas survécu aussi longtemps si je n’m’étais pas intéressée aux gens. Mais c’est possible que mon intérêt n’ai pas toujours été très sincère. On fait tous des choix. » Ajouta-t-elle d’un air un peu plus entendu. Sociabiliser avait été pour elle une question de survie, cela ne voulait pas dire qu’elle le faisait toujours à bon escient. « J’vais pas t’embêter plus longtemps. C’était cool de discuter avec toi. » Qu’elle lui lâche alors, avec un sourire avant de commencer à s’éloigner.

Elle s’arrête néanmoins après quelques pas, marchant à reculons. « Hey Jaren ! » Qu’elle l’appelle, avec un sourire amusé. « Pour qu’on soit clair ; ça c’était sincère. » Parce qu’elle avait un bon pressentiment sur ces gens, sur ce groupe – malgré l’ours mal léché qu’était Anton. Une bonne intuition, oui. « Peut-être que cette fois-ci, j’pourrais vraiment rester. » Qu’elle ajoute, enfin, avec peut-être une note d’espoir qui ne lui ressemblait pas tout à fait. Elle hausse les épaules avec nonchalance, avant de se détourner réellement et de rejoindre la distillerie.
Revenir en haut Aller en bas  
- Parallèle. -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: