The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Bad Mood
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Joaquin Hernandez
Joaquin Hernandez
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras-droit | S.T.A.R.S
Trader
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4901
Sujet: Re: Bad Mood   Lun 21 Juin 2021 - 17:59
Toute la colère que je contiens depuis des semaines, des mois, j’arrive à peu près à la faire sortir dans la Cage, sans que ça porte trop à conséquences. Mais là, j’peux pas. J’peux pas faire comme si j’en avais rien à foutre ou que j’ai pas le sentiment que chacune des paroles de Raina me marque au fer rouge. J’ai juste envie de lui hurler qu’on avait pas le choix, qu’on a ptet merdé mais que jamais on avait voulu ça.

Sauf que, visiblement, personne en a rien à foutre. Okay, j’ai pigé l’idée. Elle est comme les autres en fait. Elle condamne sans même se poser de questions. Bah qu’elle aille se faire foutre, comme eux. Et je relève le menton, la mine mauvaise. « Ouais, d’l’incompétence, c’est ça. T’étais là, t’as tout vu et tu sais d’quoi tu parles. » Je lui crache littéralement les mots à la gueule avant de secouer la tête. « C’est ta famille visiblement. Pas la mienne. Mais tsais quoi Raina ? T’étais pas là. Alors tu devrais un peu fermer ta gueule et te rappeler que toi, tu t’es carrément tirée. »

Ouais, je sais, en vrai, je pense pas ce que je lui dis. Ou ptet que si. J’en sais rien en fait. Et j’ai un ricanement sans joie quand elle continue. « Non mais en vrai, t’écoutes mêmes pas ce que je te dis putain ! ON ETAIT EN TRAIN DE SE FAIRE TIRER DESSUS ! DE SE FAIRE TABASSER ! On était pas en train de s’envoyer en l’air dans un coin bordel ! On a JAMAIS voulu ça merde ! Y a quoi que vous pigez pas ?! » Je vois son poing qui se serre et j’avoue que j’attends que ça, qu’elle essaie de m’en coller une pour que je puisse l’éclater pour de bon contre cette putain de benne.

Et j’entends le mépris qui suinte de ses paroles. J’crois que c’est pire que tout en fait, pire que la colère. La colère, j’peux la comprendre, je peux l’expliquer. Mais ça… c’est un cran au-dessus. C’est un putain de sentiment réfléchi. « Ouais, t’as raison, j’vais pas me fatiguer pour une gonzesse qui était même pas là et qui s’permet de m’juger sans prendre le temps de m’écouter. » Je me baisser pour ramasser mes affaires et je la pointe du doigt. « J’pensais qu’on était amis. Bah putain, j’étais vraiment trop con de croire que toi tu m’écouterais. Que c’qu’on avait était assez fort pour ça. » Ces conneries de se comprendre sans un mot, juste avec un regard. Cette confiance aveugle que j’avais en elle. Bah c’était bien de la merde. On m’y reprendra pas, c’est certain. Et je m’éloigne en direction de la moto avant de me retourner une dernière fois vers elle. « Ta confiance qui vaut pas un clou, tu peux te la mettre où je pense. » Qu’elle essaie même plus de s’approcher de moi. J’en ai fini avec elle, pour de bon.


Nous sommes chacun notre propre démon et nous faisons de ce monde notre enfer...
Revenir en haut Aller en bas  
Raina Solo
Raina Solo
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 783
Sujet: Re: Bad Mood   Lun 5 Juil 2021 - 16:23
Ce n’est pas du mépris qu’elle a, c’est de la provocation. Les mots sortent pour blesser et pousser l’autre à bout. La violence comme réponse, c’est ce qu’elle veut et ce qu’elle cherche. Avec Joaquin, elle est sûre de l’avoir. Sa culpabilité lui passe au-dessus, de même que ses réponses. Mais ce n’est pas vraiment celle qu’elle attend qu’elle finit par recevoir. Ses mains se crispent et se décrispent de colère évidente. Tout se mélange en fait, il y a beaucoup d’injustice dans son attitude. Mais il touche là où ça fait mal, où ça la heurte douloureusement ; rappelle-toi que toi, tu t’es carrément tirée. Si son regard cille une seconde, c’est à cause de la colère qu’elle a en elle, de sa propre culpabilité et du fait qu’elle se sent perdue sans ses repères. Elle n’a jamais vraiment voulu partir, elle ne s’est jamais totalement sentie chez elle à Nisqually. Mais elle est partie, et elle y est restée. Aujourd’hui, elle gardait un goût amer en bouche, à se battre pour une communauté en qui elle ne donnerait plus sa confiance. Il n’y avait plus qu’elle et Isaac. The Exile était parti, et elle n’avait pas voulu connaitre l’adresse même si… Même si ne plus avoir cette solution de replis, ce refuge, lui déchirait le cœur. Même si laisser cette famille derrière elle ne faisait qu’accroitre ce sentiment d’abandon en elle. Où se situait-elle, désormais ?

Elle n’a pas les mots, en réalité, pour contrer ce qu’elle dit. Alors elle se contente de cette attitude droite et froide, et d’un sourire carnassier qui cache le trouble qu’il provoque en elle. Des failles elle en a, il appuyait au bon endroit. Mais il était suffisamment en colère pour ne pas le voir. Elle n’avait pas besoin de sa pitié de toute façon, juste de sa colère pour nourrir la sienne. « On s’est trompé tous les deux, j’te croyais capable de prendre soin d’eux. » Elle savait que ce n’était pas sa faute, qu’ils avaient joué de malchance, elle l’avait entendu. Et si elle semblait ne pas vouloir lui pardonner, c’est parce qu’elle ne se pardonnait pas elle-même de ne pas avoir été là. D’être partie. Tout foutait le camp, c’est ce qu’elle ressentait. Il pointe du doigt leur relation, cette capacité qu’ils avaient toujours eu de se comprendre mais… ne comprenait-il pas ? Ou les avait-elle à ce point poussé dans leurs retranchements qu’ils étaient incapables de voir et de comprendre ?

Quelque chose se brisait, de plus important encore, sans qu’elle n’y fasse rien. Sans qu’elle ne l’en empêche. Le semblant de sourire se fane quand il passe à côté d’elle, après avoir ramassé ses affaires. Elle finit par se retourner au moment où elle entend le vrombissement du moteur. Le regard qu’elle pose sur lui est indéchiffrable, pour cacher la fêlure en elle. Elle finit par appeler Hypérion et le retrouver un peu plus loin, s’ébrouant nerveusement à cause de la colère de sa cavalière encore palpable. Il piétine alors qu’elle saute sur son dos d’un mouvement habile. Sa langue se claque et l’étalon démarre au galop, loin – très loin – de cet endroit pour oublier qu’ici une amitié s’était brisée, probablement à jamais. Elle laissa l’animal évacuer toute la pression qu’elle lui donnait, tout l’énervement qui parcourait ses veines jusqu’à ne plus rien ressentir d’autre que la gifle du vent sur ses joues, séchant immédiatement les larmes qui coulait de ses yeux noirs.

FIN.
Revenir en haut Aller en bas  
- Bad Mood -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: