The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -46%
Mi Home Smart4u Casque de vélo avec ...
Voir le deal
37 €

Tu sais quoi ? J'ai fait la course avec un ours !
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Rafaël Reyes
Rafaël Reyes
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 927
Sujet: Tu sais quoi ? J'ai fait la course avec un ours !   Dim 25 Avr 2021 - 21:14
Trop de temps s’était écoulé, depuis qu’ils avaient été séparés. Rafaël avait fini par se convaincre qu’il ne reverrait plus jamais Tiago, même s’il ne parvenait pas à éteindre cette petite étincelle d’espoir, qu’aucun souffle ne semblait pouvoir éteindre. Seulement… seulement, il l’oubliait de plus en plus souvent. Malgré ses recherches, malgré ses messages. Même quand il a su qu’il le recherchait aussi. Qu’ils pourraient se voir prochainement. Il avait tellement peur qu’entre temps, il se passe quelque chose. Qu’il ne soit pas là. Que ce soit sa mort, qu’on lui annonce, plutôt que de le voir lui-même. Alors quand il avait accompagné Nolan au NML, ce début de mois, après s’être remis de son séjour sous terre, après avoir réellement récupéré et été certain de tenir tout le long du trajet sur un cheval, il était plutôt terrifié. C’était probablement stupide : Ruby, ou quelqu’un d’autre, aurait trouvé le temps de passer un message, s’il ne pouvait pas être là ? Si un problème était arrivé ? Il l’espérait, en tout cas.

Il avait donc préparé Saba, l’avait soignée, sellée, avait pris quelques affaires – le strict nécessaire – et avait rejoint Nolan à l’entrée du camp, près à partir. Il était resté étrangement silencieux, durant le trajet., se contentant de repérer et de retenir comment y aller, pour pouvoir en revenir. Même s’il resterait peut-être dix jours, s’il pouvait passer tout ce temps avec son frère. Reviendrait-il, tout simplement ? Il n’en savait rien. Saurait-il quoi dire à Tiago ? Il avait beaucoup de choses à lui apprendre, et il espérait que la réciproque serait vraie. Tout comme il espérait qu’il n’ait rien d’horrible, à lui raconter. Et qu’il ne soit pas défiguré, qu’il n’ait pas de membre en moins, qu’il n’ait pas de séquelles impossibles à soigner. Il n’avait pas pensé à ça, avant maintenant.

Secouant la tête, il se força à arrêter de penser au pire scénario possible, et à se concentrer sur le futur proche : il allait revoir son frère. Il ne pouvait pas en être autrement. Et il ne serait ni manchot, ni cul de jatte, ni borgne, juste son frère. Son grand frère préféré, son presque jumeau. La famille qui lui restait, et qu’il chérissait. Il avait suivi Nolan jusqu’à dispensaire, puis était revenu, un peu paumé, au No Man’s Land. Il ne savait pas trop quoi faire. Devait-il entrer ? Devait-il attendre dehors, pour que Tiago le voit de suite ? Devait-il mettre Saba quelque part ? Il était déjà venu, mais il ne voulait pas risquer de louper Tiago, et ne savait donc pas du tout quoi faire.
Revenir en haut Aller en bas  
Tiago Reyes
Tiago Reyes
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
S.T.A.R.S
Flynn Rider version Wish
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 788
Sujet: Re: Tu sais quoi ? J'ai fait la course avec un ours !   Lun 26 Avr 2021 - 18:20
J’en peux plus d’attendre. Je trépigne comme un gamin qui attend le père noël. Non en vrai, c’est bien plus que ça. Je fais les cent pas. J’ai vraiment du me faire violence pour ne pas secouer Ruby et exiger qu’elle me dise où est l’avant poste de The Haven et même me faire conduire là bas. C’est chiant de devoir passer par un émissaire. Mais je le savais… Rafaël est vivant. Et si je le cherche, il me cherche tout autant. Mon enquête avec Ruby ne nous avait pas permis de savoir où il était, juste de confirmer qu’il avait réussi à s’en sortir et qu’il avait eu de l’aide. Donc, qu’il était en vie, quelque part. Du moins, qu’il l’avait été. En espérant bien sûr qu’il n’ai pas été embrigadé dans une groupe obscure qui l’aurait fait prisonnier ou lui aurait lavé le cerveau. Va savoir avec tout ce qu’on voit ! Mais non, il était dans un groupe assez correct, il était en relative bonne santé.

Et maintenant, ça fait des semaines que j’attends de pouvoir le voir. C’est terrible. J’aurais pu essayer de trouver le camp, mais cela aurait été gaspiller du temps et des ressources. Alors je rongeais mon frein, et j’honorais ma part du contrat avec Ruby, tandis qu’elle avait honoré la sienne. Elle avait réussi à le trouver. Pas seule, mais qu’elle ai des contacts avec The Haven était quand même une sacrée chance. Et ça me fait chier, mais j’ai une dette envers elle, réellement. Je l’honore en bossant pour elle. Avec elle. Mais en fait, rien ne saurait rembourser cette dette. Pas plus que celle que je dois à ceux qui ont sauvé mon frère…

Je tire nerveusement une latte. Je suis bien plus agité que d’ordinaire. J’ignore quand il va débarquer exactement. On m’a donnée une vague estimation et je n’ai plus qu’à attendre. Une poignée de jours qui se sont avérés être des déceptions. Et puis soudain, une rumeur. Un des médecins de The Haven est arrivé. Pour moi, c’est le signal et je me lève alors pour le trouver. Parce qu’avec lui, il y a Rafaël. Mes pas me portent vers le dispensaire, encore. Je n’ai fait que ça, à se demander si je n’ai pas tracé un chemin avec mes pas d’ailleurs. Et puis je me fige. Il est là. Il semble un poil paumé, mais il est là. Bel et bien vivant. Mon cœur explose et j’accélère ma course. Je remarque à peine le cheval près de lui. « Raf ! » Son regard se tourne vers moi, tout aussi incrédule et instinctivement, je serre mon frère contre moi, de toutes mes forces, comme pour m’assurer qu’il est bel et bien là, qu’il est vivant, entier, en bonne santé. « Merde, tu en as mis du temps à venir. » Je le relâche, mais mes doigts entourent son biceps, refusant de le lâcher, alors que je le passe à la loupe. « Je savais que tu étais vivant… » Il ne pouvait pas en être autrement… On a mille choses à se dire. Mais l’émotion bloque les mots dans ma gorge.


Freedom in my veins
« Seul le présent nous appartient. Les beaux rêves sont écrits sur le sable. Le vent souffle... Il n'en reste rien.» by Wiise

Tu sais quoi ? J'ai fait la course avec un ours ! Unknown
Revenir en haut Aller en bas  
Rafaël Reyes
Rafaël Reyes
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 927
Sujet: Re: Tu sais quoi ? J'ai fait la course avec un ours !   Ven 30 Avr 2021 - 16:14
Il cligna rapidement des yeux, comme s’il hallucinait. Il reconnaissait Tiago, bien sûr, mais n’était-ce pas une hallucination ? Ca pourrait très bien être son esprit qui lui jouait des tours, alors qu’il attendait impatiemment, ne sachant pas quoi faire ni où aller, pour être sûr de ne pas être dans un endroit où ils ne se verraient pas. Il se posait beaucoup trop de questions, et n’était finalement pas aussi attentif qu’il aurait dû l’être, alors quand il avait entendu son nom, c’est un peu hébété qu’il avait tourné la tête en direction de la voix. Il n’avait donc pas bougé, mais quand il sentit les bras de son frère se refermer autour de son corps, il l’étreignit en retour, instinctivement, presque trop fort, comme s’il craignait qu’il disparaisse, qu’il ne s’évapore, et qu’ils ne se voient plus jamais.

« J’ai cru que tu étais mort... » Il ne s’était pas du tout attendu à dire ça. Il avait joué et rejoué leurs retrouvailles dans sa tête, mais pas une fois il n’avait pensé dire ça. Le toisant de haut en bas, de droite à gauche, comme pour vérifier qu’il était en un seul morceau – il savait déjà qu’il avait ses deux bras, il les avait sentis, mais rien ne l’empêchait d’avoir perdu un autre membre. Il soupira de soulagement quand il constata que non. « Tes cheveux sont en meilleur état que je ne les ai jamais vus. » Il avait un sourire moqueur sur le visage, avant de secouer la tête. « Désolé. J’ai eu tellement peur pour toi. Tu es beaucoup plus en forme que je ne le pensais. »

Il ne put s’empêcher de grimacer, à l’entendre parler. « J’ai eu quelques… mésaventures, dirons-nous, qui m’ont empêché de venir plus tôt. J’ai eu envie de courir ici dès que j’ai su, mais j’aurai dû signer une décharge, partir contre l’avis des médecins, et probablement tomber comme une merde au bout de trois pas. J’aurai pas pu tenir debout devant toi, et tu n’aurais eu aucune pitié, t’aurais trouvé des surnoms plus terribles les uns que les autres pour moi ! »

Il sourit à nouveau, plus pour dissiper l’inquiétude que Tiago ressentirait forcément. « Tu vas être super fier de moi. J’ai fait la course avec un ours, et j’ai gagné ! »
Revenir en haut Aller en bas  
Tiago Reyes
Tiago Reyes
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
S.T.A.R.S
Flynn Rider version Wish
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 788
Sujet: Re: Tu sais quoi ? J'ai fait la course avec un ours !   Ven 30 Avr 2021 - 17:30
C’est si bon de le serrer contre moi, de me convaincre qu’il est ben et bien vivant et que ce n’est pas juste un fantasme. Que Ruby ne s’est pas trompée. C’est étrange… Je pensais être sûr de moi, mais cela ne prend vraiment corps que maintenant. Maintenant que je respire son odeur, que je sens sa chaleur. Il a l’air en bonne santé. J’ai un léger sourire quand il dit m’avoir cru mort. C’est un peu réciproque. Je l’ai vu se prendre la balle, se faire tabasser, j’ai vu son sang s’étaler au sol, alors qu’il était inconscient. Et lui… Il m’a vu me faire maîtriser et plus rien, mais il a du deviner qu’ils avaient des projets un peu moins expéditifs pour moi. « On ne me tue pas si facilement. » En vrai, j’ai eu beaucoup de chance. « J’aurais du l’être. J’ai eu du bol qu’une nana de leur groupe ne trouve pas le fait de me garder dans une vieille cave pour me torturer très moral… » J’ai un sourire un peu affecté à cette évocation. Ce n’est pas un très bon souvenir, j’avais pris cher.

Rafaël me passe alors au scanner, sans doute pour vérifier que je en bonne santé. Et c’est le cas. Bon, je ne mange pas vraiment à ma faim, les repas sont frugaux, mais c’est pas comme si j’avais pas l’habitude. Il me fait alors une remarque sur mes cheveux. « Ta mémoire te joue des tours, ils étaient comme ça, il y a quelques années. » Mais c’est vrai que depuis l’épidémie, l’hygiène ça n’avait plus été trop ça. Putain, le bol de pas choper des poux ou des puces quand même. « Ouais. Je le dois à une petite rouquine et à Ruby. » J’ai plein de trucs à lui raconter quand même.

Ma main reste posée sur son bras alors qu’il continue, non sans avoir grimacé. Des mésaventures ? Il dit ça avec désinvolture, mais je m’inquiète quand même en me demandant ce qui a bien pur lui arriver pour l’empêcher de venir ici. « Si j’avais pu, je serais allé te trouver, mais… » Ben, il a rejoint une communauté qui protège farouchement le secret de son emplacement. Et je n’y ai pas accès. J’ai du ronger mon frein et attendre qu’il vienne jusqu’ici. Accompagné en plus. Je lui ébouriffe les cheveux, avec un grand sourire sur les lèvres. Je suis tellement heureux qu’il soit là. « Faut que tu me dises ce qui t’a empêché de ramper jusqu’ici pour me revoir quand même. » Mais mon sourire devient expression interloquée. « Un… Ours ? Mais… Putain, mais qu’est-ce que tu as fait pendant 4 mois au juste ? » Je papillonne des paupières, surpris et interrogateur.


Freedom in my veins
« Seul le présent nous appartient. Les beaux rêves sont écrits sur le sable. Le vent souffle... Il n'en reste rien.» by Wiise

Tu sais quoi ? J'ai fait la course avec un ours ! Unknown
Revenir en haut Aller en bas  
Rafaël Reyes
Rafaël Reyes
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 927
Sujet: Re: Tu sais quoi ? J'ai fait la course avec un ours !   Sam 1 Mai 2021 - 19:58
Rafaël ne put s’empêcher de sourire, en entendant son frère dire qu’on ne le tuait pas si facilement. Il n’aurait peut-être pas dû, mais Tiago n’avait pas tort. « Je veux bien le croire. T’es plus résistant que les vieilles carnes du camp. » Il ne parlait pas souvent du camp gitan dans lequel ils avaient grandi, le sourire étant plus souvent douloureux qu’agréable. Mais se remémorer ces vieilles dames, qui comméraient sur les chaises qu’elles avaient exigé qu’on sorte pour elle, brandissant leurs cannes en guise de menace, qui leur faisaient souvent la misère quand ils faisaient des plus ou moins grosses conneries, mais qui avaient toujours un mot gentil, une friandise, quelques pièces pour « qu’ils s’achètent des barbes à papa », disaient-elles – alors qu’elles savaient très bien qu’ils ne les payaient pas comme ils faisaient partie de la communauté… Penser à elles était plutôt agréable, oui. Son sourire s’effaça, cependant, quand il évoqua son sauvetage par une de ses ravisseurs. « C’est ton sourire ravageur qui a fait son effet, encore une fois. » Il essayait de le dire sur le ton de l’humour, mais la joie n’y était pas. « Un grand merci à elle, dans ce cas… Elle s’est enfuie avec toi ? » Il ne connaissait pas le groupe, mais Rafaël ne donnait pas cher de la peau de la femme, si elle y était restée. Il hésitait à lui demander comment il avait réussi à survivre, mais était-ce vraiment nécessaire ?

Le détaillant du regard, il finit par hocher la tête pour lui-même. Il n’avait pas besoin de savoir les détails, en fin de compte. Et le charrier sur ses cheveux était beaucoup plus facile que de s’inquiéter de ça. Il lui adressa un sourire beaucoup plus franc, alors que Tiago lui répondait. « Tu crois que j’ai oublié tes habitudes de diva, à rester dans la salle de bain pendant des heures, pour faire un pré-shampoing, un shampoing, un après-shampoing, un soin, un masque, et je ne sais quoi d’autres ? » Il lui fit un petit clin d’œil, avant de lui adresser un regard surpris. « Une petite rouquine ? » Il ne savait pas du tout de qui il parlait. « Et du coup, tu traînes avec Ruby ? Vous vous êtes pas encore mis sur la gueule ? » Il était plutôt probable que si. C’était Rafaël qui arrondissait les angles, entre eux, normalement, et n’étant pas là… Mais bon, il n’en savait rien, en soi. Peut-être que quelqu’un d’autre faisant le tampon entre eux.

S’il essayait d’être nonchalant, il voyait bien l’inquiétude dans les yeux de Tiago. Mais en même temps, il ne pouvait pas vraiment cacher ce qu’il avait vécu, si ? Il avait encore certains stigmates sur le corps, même s’il allait bien, la dénutrition pendant des jours n’avait pas aidé, et il était encore très mince. « Et les choses se seraient mal passées si tu l’avais fait, si tu avais réussi du moins, et si on t’avait trouvé, donc c’est tout aussi bien que ce ne soit pas le cas. » Surtout après ce qu’ils s’étaient passé, la révolution avortée qui avait eu lieu, et tout le reste… Il se renfrogna, quand il lui ébouriffa les cheveux, comme à chaque fois qu’il le faisait avant que tout leur univers soit chamboulé – même si, en vrai, ce geste habituel le réconfortait beaucoup. « Alors je suis pas sur que tu veuilles les détails, mais j’étais cloué au lit à cause d’une intoxication alimentaire... »

Il grimaça malgré lui à cette pensée, et en se remémorant ses jours alités, déshydraté et franchement pas en forme, puis s’efforça de reprendre contenance, alors qu’il lui annonçait sur le ton de la plaisanterie qu’il avait distancé un ours. « J’ai proposé de créer un spectacle de cirque, donc on a essayé de le dompter. » Il mettait un peu trop d’entrain dans son mensonge, qui n’était à nouveau qu’une boutade, et finit par s’asseoir à même le sol, dans un endroit où il n’y avait pas trop de passage, faisant signe à son frère de venir à côté de lui. « Des personnes avaient disparu, qu’on a été chercher. On s’est retrouvés ensevelis dans un passage souterrain, et on a galéré à en sortir, nos provisions et boissons s’épuisant rapidement. On a dû boire ou manger quelque chose de mauvais, parce que plusieurs d’entre nous étaient malades en revenant… On a galéré à sortir du souterrain, donc, et on est passés par une forêt, dans laquelle on a trouvé un ourson… sauf qu’il était suivi par ses parents. Mais on les a distancés, je suis en plein forme, tu l’as vu ! » Parce qu’ils ne l’avaient pas attaqué lui – même s’ils auraient pu, alors qu’il revenait en arrière pour secourir Isaac.
Revenir en haut Aller en bas  
Tiago Reyes
Tiago Reyes
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
S.T.A.R.S
Flynn Rider version Wish
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 788
Sujet: Re: Tu sais quoi ? J'ai fait la course avec un ours !   Sam 8 Mai 2021 - 18:30
« T’es pas mal non plus dans ton genre. » Après tout, il a réussi à survivre à un passage à tabac, une balle dans la jambe, et un abandon en pleine rue, tout seul. Il n’a rien à m’envier à ce niveau. Nous sommes peut-être nés sous une bonne étoile, ou nos ancêtres veillent sur nous, afin que la lignée des Reyes ne s’éteigne pas complètement. Pas comme ça. J’essaie de ne pas trop penser au passé alors qu’il évoque nos souvenirs communs. Cela ne sert pas à grand-chose, hormis me coller le bourdon et là, je suis juste allégresse de pouvoir serrer mon frère contre moi et parler avec lui. Dieu qu’il m’a manqué. « Un peu tordu mon sourire à ce moment là. » Je prends ça à la légère maintenant. Parce que ça été une aubaine et qu’il n’y a aucune raison de s’attarder là-dessus. « Non. Peut-être s’est-elle enfuie ensuite seule, je n’en sais rien. » Et je n’y ai pas trop pensé. Je ne l’ai pas manipulée pour qu’elle me libère, je n’en espérais vraiment pas tant. J’ai eu du bol qu’il y ai des gens avec une conscience dans ce groupe surtout. Ce qu’il est advenu d’elle… Ce n’est pas mon problème. Rafaël est plus tendre que moi.

Il plaisante sur le luxe que j’ai de pouvoir me laver les cheveux. C’est vrai que ce n’est pas arrivé très fréquemment les derniers temps. Bon après, à l’eau froide, ce n’est pas super agréable, mais je ne suis pas très difficile. « Comment tu exagères. Tu commence à yoyoter frérot. » Et quand je mentionne la rouquine qui m’a sauvée la mise ensuite, il tique un peu. « Ouais, une gamine qui m’a trouvé en mauvais état après que je me sois enfui et qui m’a proposé de la bouffe, de la boisson et de me laisser rester là le temps que je me retape. Elle habite au motel. » Et elle m’a joué un sale tour, mais ça, c’est à charge de revanche. « Non, étonnamment. Je ne traine pas qu’avec elle. Elle a monté un groupe. La condition pour qu’elle m’aide à te trouver était que je les rejoigne, ce que j’ai fait. Du coup, y’a plusieurs personnes, ça dilue un peu. » En vrai, avec Ruby, notre relation est loin d’être catastrophique. On s’envoie des vannes, on ne se fait pas confiance, mais on se comprend et on bosse bien ensemble. Et elle n’a pas ménagé ses efforts pour retrouver Rafaël.

Mais mon frère a pas mal de choses à raconter aussi en fait. Je hausse les épaules quand il me confirme que c’est mieux que je ne l’ai pas trouvé avant, en allant jusqu’à son camp, confirmant que cela aurait été une mauvaise idée. En attendant, cela avait été interminable. Je le regarde, interdit, quand il parle d’intoxication alimentaire. « Oh… » j’ai une grimace, voyant bien de quoi il peut parler. « T’es devenu délicat ? » Je me moque gentiment. Mais cette histoire d’ours m’intrigue et il en plaisante. « Essayé… » Ils sont malades… Non mais déjà, croiser un ours… où est-ce qu’il est allé trainer ? Je viens m’asseoir à côté de lui, attentif. Machinalement, je sors un couteau de ma ceinture et joue avec, comme souvent quand je me retrouve inactif. J’ai besoin d’occuper mes mains. Mes gestes s’accélèrent au fur et à mesure de son récit, seul signe de stress quand il parle d’avoir été enterré vivant et d’avoir manqué de mourir de manque de nourriture et d’eau. Ou à cause de la colère des ours… « Sérieusement Raf… Tu peux dire que je me fourre dans des situations pas possibles, tu as pas besoin de moi pour faire n’importe quoi… » Je grimace. « Je pensais que ce serait safe comme groupe… » On dirait bien que non. Et quelle idée de partir à la rechercher d’autres personnes…


Freedom in my veins
« Seul le présent nous appartient. Les beaux rêves sont écrits sur le sable. Le vent souffle... Il n'en reste rien.» by Wiise

Tu sais quoi ? J'ai fait la course avec un ours ! Unknown
Revenir en haut Aller en bas  
Rafaël Reyes
Rafaël Reyes
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 927
Sujet: Re: Tu sais quoi ? J'ai fait la course avec un ours !   Dim 9 Mai 2021 - 23:04
Il lui adressa un sourire moqueur. « J’ai appris du meilleur depuis toujours ! » Ce n’était même pas un mensonge, et pas seulement un moyen de le taquiner. Tiago avait été à ses côtés toute sa vie et l’avait entraîné dans nombre de bêtises, d’aventures, d’expéditions, depuis tout petit. Tout cela avait fait de Rafaël celui qu’il était actuellement – ça l’avait rendu plus courageux, l’avait poussé à se dépasser, et lui avait permis de croire qu’il pouvait faire tout ce qu’il voulait, pourvu qu’il s’en donne les moyens. Son aîné-jumeau était-il conscient de tout cela ? Il n’en avait pas la moindre idée, mais ce n’était pas vraiment des choses dont ils parlaient. Même si ça leur aurait peut-être fait du bien. Il se laissa aller à rire – quoi qu’un peu jaune – alors qu’il évoquait son sourire un peu tordu. « Même ça, ça ne suffit pas à diminuer l’effet que tu fais aux femmes, tu vois ! » Il n’y croyait pas une seule seconde, la personne qui avait libéré son frère ayant probablement agi par pitié, mais c’était plus facile à dire ainsi. Il finit par hausser les épaules, en apprenant qu’il ne savait pas ce que la jeune femme était devenue. Tant pis… Il espérait qu’elle s’en était sortie, mais ce n’était pas comme s’il pouvait le vérifier.

Il secoua la tête vivement, en l’entendant. « Quasiment pas ! Mais tu ne me donneras jamais raison, alors que c’est bien évidemment le cas ! » En réalité, il aurait presque, presque, apprécié de pouvoir revenir au temps où son seul tracas était qu’il reste de l’eau chaude pour lui. Mais il ne comptait pas insister malgré tout, surtout alors que son frère se confiait. Au motel ? Il avait vécu au motel ? Pendant combien de temps ? « T’y es resté jusqu’à quand ? J’y suis allée… En mars ? Je crois. Quelque chose comme ça. » Inutile de lui dire pourquoi, même si son frère ne manquerait pas de se faire des idées. « Pourquoi elle t’a aidé ? » Il n’avait croisé que brièvement les habitantes du motel, et vu leurs réactions à la vue des scalps qui leur avaient été amenés – plus ou moins justifiées, étant donné les actions des gens qu’ils avaient tués, bien que ça ait quelque peu dérangé Rafaël – il peinait à croire que c’ait été de bonté de coeur. « C’est bien. Que tu ne sois pas resté tout seul. Et du coup… Vous faites quoi ? Vous avez établi un campement quelque part ? Enfin, si tu peux m’en parler. » Car lui ne pourrait clairement pas répondre à ce type de questions.

Il aurait peut-être dû en rester, vu les réactions de son frère, mais… Enfin, il ne pouvait pas lui cacher. Il lui donna un coup d’épaule, alors qu’il l’accusait d’être délicat. Comme si c’était possible. « Exactement. Une vraie princesse, qui ne peut manger que la plus fine nourriture. » C’était hautement improbable, même si les habitants de Fort Nisqually n’avaient pas à se plaindre du tout. Il grimaça à son tour, quand Tiago reprit ses mots concernant le domptage d’ours… Évidemment, il n’y croyait pas trop, et il goûtait moins à la plaisanterie que son frère – si tant est que Rafaël la trouve vraiment drôle. Pas tellement, en réalité. Mais comment aurait-il pu amener les choses autrement ? Il ne voulait pas inquiéter Tiago plus que nécessaire, alors que tout cela était du passé, maintenant. Inutile de lui dire qu’il en cauchemardait encore, qu’il ne supportait plus d’être enfermé, et qu’il craignait que l’on ne s’en prenne à lui à tout moment. « C’est un talent familial, que veux-tu. » Il n’avait pas forcément tort. Il ne put s’empêcher de regarder longuement son frère, en l’entendant dire qu’il croyait l’endroit où il se trouvait sécuritaire, pour finalement le prendre dans ses bras. « Tout va bien. Et tout devrait continuer d’aller bien. C’est plus protégé que d’être seul dehors… Et je sais que tu désapprouves que je me soins joint à une expédition pour retrouver les gens – mais c’est comme ça que, si j’en ai besoin, ils veilleront sur moi, et me sauveront à leur tour. Ce sont des gens biens, Tiago. Même si… Même si tout n’est pas tout blanc ou tout noir. Même si, parfois, on doit se mettre en danger. On vit dans l’insécurité depuis plusieurs années maintenant, tu le sais aussi bien que moi. Je suis plus en sécurité auprès d’eux que je ne l’aurai été tout seul. Même si je ne leur confierai pas ma vie sans hésitation, alors que je le ferai avec toi. » Il en était conscient, n’est-ce pas ? « Mais toi, dis m’en plus. Raconte moi ces derniers mois. »
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Tu sais quoi ? J'ai fait la course avec un ours !   
Revenir en haut Aller en bas  
- Tu sais quoi ? J'ai fait la course avec un ours ! -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: