The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

La curiosité est-elle un vilain défaut ? | Min-Oh
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Min-Oh Yeo-Jeong
Min-Oh Yeo-Jeong
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Docteur Minou
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 578
Sujet: Re: La curiosité est-elle un vilain défaut ? | Min-Oh   Ven 30 Avr 2021 - 10:42

La question lui tire un sourire. VIP, peut-être pas. « Je suis médecin, nos soldats ont tendance à me préférer dans les parages. » Tout de suite rassurant de savoir un urgentiste à deux pas quand on se prend une balle. Mais les premières bribes de discours diplomatique laissent Tiago incrédules pour le moment. Min-Oh ne s’en inquiète pas. Les missions humanitaires ne se bousculent pas, la faute aux moyens, évidemment qu’il se méfie. Ici tout se marchande, New Eden fait figure d’alien dans son comportement. Le médecin laisse couler pour le moment, préfère le convaincre d’abord qu’ils ont le luxe de se passer des ressources qu’ils dépensent. « C’est en bonne voie. » Une vie normale paraissait un fantasme naïf il y a cinq ans de ça, mais aujourd’hui ? Clinique fonctionnelle, fleuristes, entretien des voiries, la vie au QG a tout pour paraitre étonnamment tranquille.

« En effet, ce serait bien inutile de filmer quoique ce soit si nous ne pouvions pas. » Réellement, ils ne vivent pas dans le même monde à l’année. Et Min-Oh acquiesce simplement, sa communauté a bien des avantages sur tout ce que Seattle a à proposer, sur le papier. Mais il ne va pas presser le discours, attend la question qui tombe l’instant d’après. « Notre communauté compte déjà plusieurs milliers de personnes. » Mieux vaut rétablir les faits, ils ne sont pas une poche de quelques âmes barricadées dans un quartier obscure. Ils ont une ville, des alentours parfaitement nettoyés, et d’autres en passe d’être colonisés. Pour certains c’est déjà acté.

« L’altruisme vous laisse perplexe, et vous n’êtes pas le seul dans ce cas. Ce n’est pas un reproche, je suis certain que la méfiance est absolument nécessaire à votre survie quotidienne. » Walla Walla l’exige tout autant, même s’il le taira. « Le fait est que nous produisons plus de médicaments que nous n’en avons réellement besoin. Certes, nous pourrions les stocker indéfiniment, mais vous conviendrez que ce serait bien inutile. » Alors quoi faire du surplus ? Le redonner, en faire profiter les plus démunis qui eux n’y ont pas accès.

« Notre communauté grandit principalement par l’intégration de survivants dans nos rangs. Des hommes et femmes qui nous rejoignent, simplement, généralement parce que nos conditions de vie sont supérieures à ce qu’ils ont connu jusqu’ici. » Difficile de leur reprocher de chercher une existence plus facile. « L’aide que nous apportons nous sert quelque part de preuve. Nous sommes suffisamment fonctionnels, d’un point de vue logistique, pour pouvoir nous passer de ces ressources-là sans impacter notre population, qui reste bien évidemment notre priorité. Nous ne pouvons pas espérer que chaque personne nous croit sur parole quand nous expliquons les bénéfices de notre communauté, alors nous nous employons à le prouver. »



Primum non nocere

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Tiago Reyes
Tiago Reyes
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
S.T.A.R.S
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 667
Sujet: Re: La curiosité est-elle un vilain défaut ? | Min-Oh   Ven 30 Avr 2021 - 17:49
Oui, j’imagine sans mal. Je me demande à quel point le médecin fait attention à ce qu’il dit en ma présence et mesure ses paroles afin de ne pas trop en dévoiler. Il n’a pas l’air d’être du genre à parler sans réfléchir. Il est pondéré. Et il semble vraiment œuvrer pour un monde meilleur. Il est plus optimiste que moi concernant le jour où nous verrons ce monde en tous les cas, tandis qu’il rétorque sobrement que c’est en bonne voie. A ce point ? C’est intrigant. Mais tout ce qui entoure New Eden l’est après tout. Il se dit tellement de choses sur eux. Des horreurs, qui se cachent derrière ce visage bienveillant. Et j’ai du mal à faire coller ces atrocités avec le visage aimable du médecin. Peut-il seulement cautionner des châtiments pour désobéissance ? Ou des viols de femmes en masse ? Et pourtant, je sais que quand George a été attaqué, les prisonniers ne se sont pas rués vers leurs sauveurs, bien au contraire. Et ça… C’est louche. Rejoindre les STARS m’a permis d’en apprendre davantage à ce sujet et je ne sais plus quoi penser. Evidemment, je ne vais pas lui demander comme ça.

Ils ont des appareils photos. Des caméras. Des cassettes. De quoi retranscrire tout et le visionner. C’est assez fou. Ils ont des commerces également. Ils sont beaucoup… Une ville si on raisonne en milliers d’individus. C’est gigantesque. Comment peuvent-ils réussi à vivre en étant autant. Il y a forcément des murs qui entourent la ville et la protègent des rôdeurs et attaques en tous genres non ? Je suis en train de me dire que ceux qui ont attaqué New Eden vont le regretter amèrement s’ils sont autant. Peut-être ne comptent-ils en revanche, que peu de soldats. Il est possible que la plupart des membres ne soient que des braves gens voulant vivre tranquilles. « Quand on doit se battre pour obtenir quelque chose, il est clair que cela ne se donne pas sans rien… » Mais quand bien même j’aurais ce que je veux, il n’est pas dans mon caractère d’en filer aux autres sans rien en échange, c’est comme ça. Ils sont capables de produire des médicaments… ils ont donc des laboratoires, des scientifiques, des matières premières. Je ne suis pas calé en sciences, mais cela doit exiger quand même du matos et des compétences bien spécifiques ; pas à la portée de n’importe qui. « Et dire que certains meurent de ne pas en avoir… » Je murmure… parce que cela me ramène à un passé encore douloureux. « Vous pourriez le troquer. » Je reste pragmatique.

Il me confirme que leur communauté grandit en ramassant les chiens errants, évidemment. Je plisse les yeux, lâchant, l’air de rien : « Volontairement ? » C’est un terrain dangereux, mais il se garde bien de laisser entendre quoique ce soit. Je ne pense pas qu’il soit un menteur. Mais qu’il omette de dire certaines choses, par contre… Ou qu’il joue sur les mots. Parce qu’on en connaît des groupes qui passent comme des rouleaux compresseurs et avalent tout ce qui traine sur le chemin. Cependant, son argument est valable. Se faire de la bonne publicité. « Est-ce que vous savez tout ce qu’il se dit sur New Eden, docteur ? » Je me le demande. J’éclairerais sa lanterne si tel n’est pas le cas.


Freedom in my veins
« Seul le présent nous appartient. Les beaux rêves sont écrits sur le sable. Le vent souffle... Il n'en reste rien.» by Wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Min-Oh Yeo-Jeong
Min-Oh Yeo-Jeong
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Docteur Minou
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 578
Sujet: Re: La curiosité est-elle un vilain défaut ? | Min-Oh   Ven 30 Avr 2021 - 18:45

Un simple hochement de tête pour ponctuer la réflexion de survivant. La vie dans les ruines n’est pas simple, évidemment que la plupart restent sur les dents et pense en priorité à se défendre. Dans une certaine mesure Min-Oh peut les comprendre, sait juste, et l’admet bien honnêtement, qu’il ne pourrait s’en tirer avec ce genre d’existence. Même les morts il a du mal à s’imaginer les achever. Sans doute que ceux que la violence répugne autant que lui, aussi nécessaire puisse-t-elle être, ne sont déjà plus. Il a eu de la chance, beaucoup de chance, et ce dès le tout début.

« C’est pour ça que nous les apportons ici. » Et le médecin ne saura jamais être assez grand défenseur de la nécessité de sauver ces vies. Qu’elles les rejoignent ou non, en fin de compte, lui importe bien moins qu’il le dira à sa hiérarchie. Mais il doit jouer à l’ambassadeur pour avoir le droit de sortir, alors il s’y plie, temps que ça lui laisse assez de place pour soigner ceux qu’il peut. Un acquiescement de plus à l’idée, oui ils pourraient troquer, mais contre quoi ? Il y a bien peu de chose que Seattle peut leur offrir qu’ils n’ont pas déjà. Le contact avec quelques survivants pour encore agrandir leurs rangs, et c’est déjà ce qu’ils font, cherchent sous couvert d’humanitaire. Et à vrai dire de ça, le médecin ne s’en cache vraiment pas.

La question provoque un vague sursaut de sourcils. « Evidemment. » Bien que peu hostile, voir absolument pas, celui-là semble avoir entendu les échos des rumeurs à leur sujet. En même temps ici, qui ne l’a pas ? « Intégrer de force n’importe quel groupe serait au mieux compliqué, sinon un danger permanent pour notre communauté. » Le genre de risques qu’ils n’ont aucune raison de prendre. Il est même décontenancé à l'idée. Ca parait si absurde, voir même impossible à mettre en place dans les faits. « Je ne vois pas vraiment ce que nous aurions à y gagner. » A moins que Seattle les imagine en marchands d’esclaves, qui sait. Mais même là...

« A vrai dire non. » Et son regard passe sur ceux qui ne les quitte pas, sinon quand il les croise. Ceux qui semble les craindre mais refusent néanmoins de cesser de les fixer. Il revient au jeune homme devant lui. « Je suppose que notre réputation est mauvaise, au regard des comportements que nous avons l’habitude d’essuyer, mais je n’ai pas les détails. » Pour que quatre hommes se fassent exécuter publiquement sans qu’un témoin ne se décide à parler, clairement, les survivants doivent les détester. Dire qu’il a passé deux mois de folie au No Man’s Land à tenter de sauver des vies, la gratitude comme l’altruisme se fait rare par ici. « Pourriez-vous m’en donner une idée ? »

Au moins celui-là lui donne un peu d’espoir. S’il parvient à le convaincre, même vaguement, juste qu’ils ne sont pas le mal incarné, il pourra peut-être diffuser le message. Ce ne sera pas une guerre de gagnée, mais au moins une avancée. Sa principale mission pour le moment est juste de retrouver un climat plus apaisé, qu'il puisse enfin avoir une chance de travailler. 



Primum non nocere

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Tiago Reyes
Tiago Reyes
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
S.T.A.R.S
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 667
Sujet: Re: La curiosité est-elle un vilain défaut ? | Min-Oh   Sam 8 Mai 2021 - 18:11
Le docteur est-il réellement si altruiste qu’il le laisse penser ? Probablement… les toubibs, c’est leur job de sauver les autres, sans faire de distinctions, mais je ne suis pas certain que ce soit toute sa communauté qui veuille jouer ainsi les sauveurs pour rien du tout. C’est quand même hallucinant qu’ils aient accès à la fabrication de médicaments… Qu’ils en aient trop même. On dirait qu’ils vivent dans un autre monde, bien différent de celui dans lequel j’évolue depuis plusieurs années. Ce décalage me frappe vraiment. Sont-ils pour autant déconnectés de la réalité qui est aujourd’hui celle de beaucoup de survivants ? Sont-ils davantage à New-Eden, que nous le sommes, tous réunis ? Bonne question. Je n’ai aucune idée de la totalité des survivants sur le territoire américain. Je pense tout de même qu’il en reste davantage que quelques milliers. Il n’y a pas de raisons.

Je me risque alors à glisser que je suis assez sceptique concernant son groupe et sa politique. Il me confirme cependant que quiconque rejoint New Eden le fait de son plein gré… J’ai un petit rictus à sa réponse sur l’intégration de force. Et pourtant… Cela se fait. « Il y en a que ça n’arrête pas et qui parviennent à fonctionner de cette manière. » Comment, je n’en sais rien. J’ai soigneusement fui le rouleau compresseur des Remnants durant ces années. Pas envie d’intégrer un groupe de force comme ça. De toutes façons, je déteste qu’on me dise quoi faire et j’ai un soucis avec l’autorité, donc de là… « Aucune idée… Le pouvoir sur les autres ? Une certaine suprématie ? Récupérer des éléments intéressants ? » Ce n’est pas mon trip non plus, mais il doit bien y avoir des avantages à être expansionniste et colonialiste.

Je lui parle alors des rumeurs qui circulent au sujet de son groupe et il semble ne pas en avoir conscience. « Vous devriez davantage prêter l’oreille aux commérages. » Ne serait-ce que pour mieux s’en prémunir. Et balayer ces rumeurs… Si toutefois, elles sont fausses. Je hoche la tête à la demande du docteur, avant de reprendre, un ton plus bas, ne souhaitant pas être entendu par ses gardes du corps (autant éviter de les énerver et me faire menacer) : « J’ai entendu dire que vous étiez une sorte de secte, dirigée par un illuminé. Que vous étiez des fanatiques. Que les femmes ne sont que des reproductrices, qu’elles soient consentantes… ou pas. » Tout en disant cela, je me dis que ça ne colle pas avec la personnalité et le caractère que me montrent l’asiatique, mais après, il peut être un manipulateur de talent, ou un taré qui a des convictions et devient fou quand on s’y attaque. Va savoir. « Pour que des gens s’attaquent à vous, c’est que ces rumeurs les ont convaincu. » Je n’évoque pas forcément George, même si c’est à cela que je pense. Cela peut aussi bien concerner les quatre hommes abattus deux jours plus tôt.


Freedom in my veins
« Seul le présent nous appartient. Les beaux rêves sont écrits sur le sable. Le vent souffle... Il n'en reste rien.» by Wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Min-Oh Yeo-Jeong
Min-Oh Yeo-Jeong
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Docteur Minou
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 578
Sujet: Re: La curiosité est-elle un vilain défaut ? | Min-Oh   Mar 11 Mai 2021 - 17:17

Certainement que des hommes arrivent à forcer une population récalcitrante dans leurs rangs, mais Min-Oh a du mal à imaginer. Il a même du mal à considérer New Eden comme en faisant réellement partie. Les lois ne plaisent pas à tous, lui le premier, mais ceux qui veulent en partir définitivement sont bien rares. Ils ont tout, quand l’extérieur n’est que ruines et cadavres entassés. Qui voudrait quitter un tel havre de paix ? Il faudrait être cinglé. Un vague haussement de sourcils sur un acquiescement. Il suppose que la quête de pouvoir a ses raisons d’être dans un monde dévasté, mais le pouvoir pour le pouvoir n’a jamais sonné très vrai. Le jeune homme connait mieux ce nouveau monde que lui, alors il lui laisse le bénéfice. Certains ont bien dû finir consumé par une forme de folie, à force de morts qui marchent et de famines. Tout est possible.

Un sourire sans joie s’étire pour mieux s’excuser, baisse la tête même, comme pour admettre sa faute. A vrai dire, ça fait depuis l’attentat contre George que personne n’est sorti. Seulement quelques soldats pour garder des positions stratégiques. Il peut bien tendre l’oreille, il aurait du mal à entendre les rumeurs de Seattle depuis Walla Walla. Mais il n’est pas question de défendre son propre investissement ici. Le survivant lui accorde son temps et il compte profiter de chaque instant pour plaider la cause de sa communauté, par réponses comme questions.

Un instant de silence pourtant le cueille. Il est surpris, réellement, des grandes lignes qu’on lui dépeint, qui le décrivent, aussi, aux yeux des derniers habitants de Seattle même. Ses lèvres s’ouvrent sans trouver sur l’instant quoi y opposer. La sève est vraie, tordue, malmenée, grandement exagérée, mais le fond reste terriblement trop proche de la réalité. Tiago le sort de sa confusion momentanée. « Je suis certain que des gens ici y croient. » Combien, c’est vraiment le soucis de taille. « Avec une telle réputation, ce n’est pas étonnant que nous ayons des problèmes. »

Son regard traine vers les quelques hommes et femmes de l’entrepot qui ont fini par se lasser. Ils sont retournés à leurs activités, ne jettent que des coups d’œil régulier pour guetter le prochain mouvement. Le médecin revient au jeune homme. « Nous sommes une communauté chrétienne, c’est vrai. Nous avons un gouvernement, avec un homme à sa tête, et toute une hiérarchie en dessous de lui. Ils ont été choisis pour leur capacité à gérer les différents domaines qu’ils administrent. Ce n’est… qu’un gouvernement, comme il en existait tant avant. »

Ce n’est pourtant pas si terrible. « Nous protégeons nos femmes, estimons inutile de risquer leur vie dans des expéditions comme celle-ci. Est-ce un si grand crime ? » Qui vaille de les exécuter comme les quatre corps qu’ils ont emporté la veille ? Min-Oh n’espère pas. « Combien d’enfants n’ont jamais pu naitre, la faute aux conditions de vie de leurs mères ici ? Combien ont été dévastées par ça ? » Les fausse-couches restent plus fréquentes à Walla Walla qu’elles ne l’étaient il y a six ans de ça, mais il n’imagine pas que les statistiques à l’extérieur de leur QG soient même comparables. « Nous faisons notre possible pour protéger notre population, et aider tout ce que nous trouvons de reste de l’humanité. Ce sont nos valeurs chrétiennes, qui nous poussent à le faire. Si c’est la vision du fanatisme qu’on se fait ici, je crains que nous devions plaider coupable. »




Primum non nocere

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Tiago Reyes
Tiago Reyes
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
S.T.A.R.S
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 667
Sujet: Re: La curiosité est-elle un vilain défaut ? | Min-Oh   Jeu 13 Mai 2021 - 11:38
Je ne sais pas si le médecin est choqué ou non par ce que je viens de lui confier. C’est le silence qui me répond dans un premier temps, alors qu’il semble surpris. Parce que c’est vrai et que ça a fuité ? ou parce qu’il est estomaqué par tant de bêtises ? Difficile à dire, mais je ne perds pas une miette de ses expressions. Il est tellement réservé et poli que ce n’est pas évident de savoir à quoi s’en tenir et ce qu’il pense. Et à ses premières paroles, je hoche la tête. « Bien sûr. En quoi cela serait-il si surprenant ? » parce qu’on a vu pire. Des groupes de cannibales, des groupes qui soumettent par la force ou tuent ceux sur leurs passages. Alors des trafics de femmes, des viols, c’est pas vraiment étonnant. Et ce n’est même plus si horrible avec la dégénérescence de l’humanité. Même si, personnellement, cela me révulse toujours. Voler, abandonner quelqu’un à une mort certaine, encore, ça passe, mais ce genre de violence… Non, je n’en suis pas encore arrivé à m’en moquer complètement. Même si je n’interviendrais pas si une scène de ce genre se déroulait sous mes yeux. Aucune femme n’est importante à mes yeux au point de me mettre en danger pour sauver sa vertu. « Au moins, cela vous donne une petite idée de la raison de la défiance des gens, malgré vos largesses. Et je suis certain de ne même pas connaître tous les bruits qui peuvent courir à votre sujet. Mais ça, c’est ce qui ressort le plus, je dirais. »

Et maintenant, qu’est-ce qu’il va faire de ça ? Il regarde autour de nous. Nous n’attirons pas vraiment l’intention. Moi, je m’en contrefiche d’être vu avec New Eden, je n’ai de comptes à rendre à personne. Une communauté chrétienne… je fronce les sourcils. « Chrétienne ? Tout le monde est converti et pratiquant ? » Cela m’intrigue. Et je m’interroge aussi sur ce qu’une réponse positive à ces questions engendrerait… Il m’explique qu’il y a un gouvernement. Un homme à sa tête, puis des sous fifres. Son hésitation me fait sourire. « Choisis par qui ? Vous avez des élections ? » Ou bien est-ce une sorte de dictature ? Je pose beaucoup de questions, j’en suis conscient, mais ils sont tellement intrigants.

Je hausse un sourcil quand il me répond qu’ils protègent leurs femmes. Je ne saisis pas le lien entre cette affirmation et ce que j’ai pu dire concernant les viols et l’enfantement. Est-il en train d’avouer que les femmes sont protégées, parce que leur utérus est précieux justement ? « Vous voulez dire qu’aucune femme ne se met en danger ? Pas de femmes soldats ? » Wow. Ce serait fou ça, parce que des nanas badass, j’en ai croisé une paire depuis 5 ans et certaines en remontent aux hommes, clairement. Et en effet… il me confirme de façon diplomate, que les femmes sont chéries, parce que des enfants doivent naitre. « Attendez… Donc, les femmes sont à la maison et font des enfants pour rebâtir l’humanité ? » C’est bien ce qu’il est en train de me dire ? Et ça marche ce système ? Genre vraiment ? Non pas que je sois contre que les femmes restent à la maison à faire des gamins et à tenir le foyer hein. J’ai quand même grandi dans une communauté gitane où le droit des femmes n’est pas vraiment compatible avec les féministes. Mais je trouve ça dingue que ça puisse fonctionner en fait. « Mais euh, vous vivez selon les préceptes du christianisme d’il y a plusieurs siècles ou quoi ? »


Freedom in my veins
« Seul le présent nous appartient. Les beaux rêves sont écrits sur le sable. Le vent souffle... Il n'en reste rien.» by Wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Min-Oh Yeo-Jeong
Min-Oh Yeo-Jeong
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Docteur Minou
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 578
Sujet: Re: La curiosité est-elle un vilain défaut ? | Min-Oh   Dim 16 Mai 2021 - 11:13

Min-Oh ne peut qu’admettre, acquiescer même, que la méfiance de la population a une raison tangible d’exister. N’importe qui d’un tant soit peu raisonnable préfèrerait garder ses distances avec un groupe présenté comme il l’est. Alors il n’a pas le choix. Il doit au moins convaincre une personne que New Eden n’est pas si terrible que les rumeurs veulent bien le figurer. Il n’y a que les locaux pour convaincre les locaux, de ça au moins il est persuadé.

Mais à peine un pied dans le discours, Tiago saute sur le moindre argument. Terriblement vif, le médecin est presque pris de cours. « La grande majorité d’entre nous sont convertis. » De gré ou de force, au pire il n’y a bien que la messe dominicale qui soit obligatoire. « Initialement les postes ont été pourvus il y a plusieurs années. Nous n’étions pas si nombreux, et des élections ne semblaient pas nécessaires sur l’instant. » Une petite centaine, majoritairement militaire, la hiérarchie était déjà en place. « Nous n’avons pas encore eu à remplacer nos responsables, je vous avoue je ne suis pas très au fait de ce qui est prévu dans ce cas-ci. » Ça l’arrange, autant que c’est vrai.

Le sujet des femmes cristallise le problème. C’est toujours sur celui-ci qu’il bute, indéniablement, au contact des survivants. Min-Oh préfère ne pas perdre de temps pour rétablir la réalité. « Elles travaillent. La moitié de l’effectif de la clinique à laquelle je suis rattaché est composé de femmes, ce sont mes collègues, je peux vous assurer qu’elles ont un poste et salaire fixe comme nous tous. » Juste pas le même, ni les mêmes responsabilités. Mais sur le papier au moins, c’est toujours moins sombre que le dessein que le jeune homme semble imaginer.

« Je ne pense pas que nous pouvons dire cela. » Ils ne vivent pas exactement comme des siècles auparavant, quelques dizaines d’années, au plus. Avec un soupçon de dictature théocratique, peut-être. Comparé à la vie dans les ruines, pour Min-Oh au moins, ça semble un compromis supportable. Il n’a jamais eu grand mal à se plier à l’autorité et dans les lois, bien peu de choses lui sont interdites, du moins, qu'il aimerait pratiquer. Et pour les exceptions, il sait toujours glisser entre les mailles du filet.  Alors défendre leur cause, honnêtement, reste une chose plutôt aisée.

« Les rumeurs que vous avez entendu ne sont que ça. Des rumeurs, par des hommes et femmes qui n'ont jamais mis un pied dans notre communauté. » Qu'ils disent vrai ou faux, exagèrent ou non, n'a finalement pas d'importance, s'ils n'ont pas de crédibilité.



Primum non nocere

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: La curiosité est-elle un vilain défaut ? | Min-Oh   
Revenir en haut Aller en bas  
- La curiosité est-elle un vilain défaut ? | Min-Oh -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: